Zagreb

3.3811092807133 (1821)
Posté par marvin 05/04/2009 @ 00:07

Tags : zagreb, croatie, europe, international

Dernières actualités
Zagreb sollicite des investissements chinois lors de la visite de ... - Romandie.com
ZAGREB - La Croatie, fortement frappée par la crise économique mondiale et très endettée, a sollicité samedi des investissements chinois, lors de la visite dans l'ex-république yougoslave du président chinois Hu Jintao, accompagné par quelque 250...
Le président chinois arrive à Zagreb pour une visite officielle - Quotidien du Peuple
Le président chinois, Hu Jintao, est arrivé vendredi à Zagreb pour une visite officielle, la première effectuée en Croatie par un chef d'Etat chinois depuis que les deux pays ont établi des relations diplomatiques il ya 17 ans. Dans un communiqué écrit...
Slovénie: Pas d'accord avec Zagreb - leJDD.fr
La Slovénie et la Croatie n'ont pas pu parvenir à un accord sur leurs frontières, jeudi à Bruxelles, a informé Reuters. Située entre l'Italie et la Croatie, la Slovénie veut un accès direct aux eaux internationales dans le nord de l'Adriatique,...
C.Zagreb : Perasovic prolonge - Ouest-France
L'entraîneur croate Velimir Perasovic (44 ans) a trouvé un accord avec ses dirigeants pour rester à la tête du Cibona Zagreb la saison prochaine. Entraîneur du Cibona depuis l'été dernier, Velimir Perasovic a été le grand artisan du doublé...
Croatie : Zagreb marche pour sa Gay Pride - Touristiquement Gay
Une petite marche sait dessiner à Zagreb hier lors de la 8e édition de la Lesbian & Gay Pride. Selon la police, ils étaient environ 500, selon les organisateurs, ils étaient 800 à manifester au centre-ville de la capitale croate....
Foule sentimentale - Cyberpresse
Le 9 juin dernier, à Zagreb, des évêques européens se réunissaient pour discuter de la crise, son aspect moral et l'examen de conscience qu'elle suscite.Une rencontre semblable, à la mi-mai, réunissait une vingtaine de représentants des religions juive...
Vila signe au Dinamo Zagreb - L'Equipe.fr
Le milieu de terrain international albanais Emiljano Vila a signé pour quatre ans en faveur du Dinamo Zagreb, a annoncé samedi le club champion de Croatie. Le joueur, âgé de 21 ans, a marqué 15 buts cette saison pour Teuta Durrës (1re div. albanaise)...
Le président croate réclame la fermeté de l'Etat face à la ... - Romandie.com
ZAGREB - Le président croate Stipe Mesic a mis en garde lundi contre l'"agressivité" des nostalgiques du régime pro-nazi croate pendant la Seconde guerre mondiale, dénonçant un manque de réaction des institutions de l'Etat face à ce phénomène....
Freddie Mercury attendu à Zagreb par le maire Milan Bandic - Voici
Milan Bandic, le Maire de Zagreb en Croatie, attend le nouveau Queen depuis trop longtemps. On lui dit ou... ? Sale journée pour le maire de Zagreb, Milan Bandic. Invité dans une émission de télévision très regardée, l'homme, en bon mélomane,...

Zagreb

Zagreb coa.gif

Zagreb est située au nord du pays sur les flanc de la Medvednica des des coté de la Save à une altitude d'environ 122 m au dessus du niveau de la mer. Sa situation géographique favorable dans le sud-ouest de la Plaine de Pannonie qui s'étend des Alpes aux Alpes dinariques et à la mer Adriatique la place sur les axes de communication entre l'Europe centrale et la mer Adriatique.

Les interconnexions de transports, la concentration des industrie, de la recherche scientifique et industrielle font de Zagreb le centre économique de la Croatie. Zagreb est également le siège du gouvernement, des corps administratifs et de presque tous les ministères.

Vers 601 après J.-C., la province romaine d'Andautonia (Scitarjevo) s'effondre. Les croates arrivent dans ces contrées ; les preuves les plus anciennes de leur arrivée sont des tombes situées au Visoki brijeg à Velika Gorica. En 879, les terres situées entre les fleuves Sava et Drava, ce qui inclut la région actuelle de Zagreb, sont intégrés dans le royaume croate de Tomislav, couronné premier roi des Croates en 925.

L'histoire de Zagreb remonte au moins à 1094, lorsque le roi Ladislas décide de fonder un diocèse à Kaptom et de construire une cathédrale. Deux bourgs existent alors : Kaptol au nord et Gradec, place forte située sur les hauteurs (celle-ci représentant aujourd'hui le quartier de Gornji Grad de Zagreb, et l'un des centres historiques les mieux préservés de Croatie). Ces deux communautés étaient entourées de solides murailles et de tours, dont les vestiges ont été préservés jusqu'à nos jours.

En 1242, les deux sites subissent cette même année les attaques des Tatars. Pour remercier Gradecde lui avoir donné un abri efficace, le roi de Croatie et de Hongrie Bela IV lui offre, cette même année, un bœuf d'or et déclare la ville "ville royale libre". Plus tard, des combats éclatent entre le diocèse de Zagreb et la ville libre de Gradec.

Pendant les invasions turques en Europe, entre leXIVe{{{2}}} siècle et le XVIIIe siècle, Zagreb constitue un important rempart frontalier. Le terme de Zagreb apparaît au XVIe siècle siècle pour désigner les deux quartiers, l'ensemble étant devenu le principal centre politique de la Croatie et de la Slavonie. En 1557, Zagreb est mentionnée pour la première fois comme siège du gouvernement local de Croatie. La rénovation baroque de la ville aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle siècles change l'aspect de Gradec et de Kaptol. Les vieilles maisons de bois sont détruites alors que des palais, des églises et des couvents font leur apparition. La ville s'enrichit grâce à de nombreux ateliers artisanaux et à des foires commerciales. Des riches familles de nobles, des serviteurs du roi, des hauts représentants religieux ainsi que des marchands fortunés en provenance de toute l'Europe s'établissent à Zagreb. De nombreuses écoles et hôpitaux voient le jour et les habitants acceptent les coutumes culturelles des capitales européennes. La ville dépasse ses frontières médiévales pour s'aventurer dans la plaine. Les premiers jardins publics et les premières grandes propriétés rurales font leur apparition. En 1669, l'empereur Léopold Ier confirme par une charte le statut d'université à l'académie royale.

La fusion de Kaptol et de Gradec ainsi que de leurs environs en une seule ville a lieu en 1850 et ceci accélère son développement. Le premier maire de Zagreb est Josip Kaufman, ancien magistrat de Gradec. En 1868, Zagreb devient capitale du Royaume de Croatie-Slavonie au sein de l'Autriche-Hongrie. Un tremblement de terre dévastateur frappe la ville en 1880 et engendre la rénovation et la modernisation de nombreux quartiers et constructions vétustes. Des bâtiments publics sont érigés, des parcs et des fontaines sont aménagés, et on introduit des transports publics et des services communaux. Le premier tramway, tiré par des chevaux est mis en service en 1891 et le premier tramway électrique entre en service en 1905. Les premières voitures font aussi leur apparition dans les rues de la ville en 1901.

Le XXe siècle apporte à Zagreb l'esprit de la sécession. Zagreb est alors un centre fortement urbanisé, en relation étroite avec les centres artistiques, culturels et scientifiques européens de l'époque. Elle devient ensuite capitale fantoche de l'État indépendant de Croatie, satellite de l'Allemagne du Troisième Reich en 1941. Libérée, elle reste la capitale de la république de Croatie en 1946, membre de la République Fédérale socialiste de Yougoslavie. Avec l'accroissement des richesses et de l'industrie, la ville s'étend rapidement à partir de 1957 vers la plaine qui longe le fleuve Sava où pousse une ville contemporaine et d'affaires. Dans la nuit du 24 octobre 1964, la Sava déborde et détruit ou endommage des milliers de maisons ; c'est l'inondation la plus grave qu'ait connu Zagreb.

Avec la dislocation de la République Fédérale socialiste de Yougoslavie en 1991, Zagreb devient la capitale de la République de Croatie. Elle est aussi le siège économique et administratif du pays.

Zagreb est la plus ville la plus peuplée de Croatie, et est la seule ville croate dont l'agglomération dépasse le million d'habitants. Au recensement de 2001, la ville de Zagreb plus le Comitat de Zagreb, comptait 1 088 841 habitants et la ville comptait 779 145 habitants. En 2006, les estimations donnent 784 900 habitants. Selon le recensement de 2001 la majorité des habitants était Croates (91,94 %) et parmi les minorités nationales, on comptait 18 811 Serbes (2,41 %), 6 204 Bosniaques (0,80 %), 4 030 Musulmans par nationalité (0,52 %), 3 389 Albanais (0,43 %), 3 225 Slovènes (0,41 %), 1 946 Roms (0,25 %), 1 131 Monténégrins (0,17 %) et 1 315 Macédoniens (0,17 %), ainsi que d'autre groupes ethniques moins représentés..

Zagreb est située dans le nord-ouest de la Croatie, au sud-ouest du bassin de Pannonie et à 170 km de l'Adriatique. Construite au pied du massif de la Medvednica (dont le sommet est le mont Sljeme, qui culmine à 1034 m), elle se situe entre celui-ci et les rives de la Save (45°15'N ; 15°30'E ; Altitude : 122 m).

Zagreb est le siège des principales institutions administratives politiques et culturelles de la république croate : pouvoir exécutif (gouvernement et président), pouvoir législatif (le Sabor), autorité judiciaire. L'Université de Zagreb (crée en 1669) est la plus importante du pays.

Zagreb est également le siège du comitat de Zagreb Zagrebačka županija. La ville est divisée en 17 arrondissements (en croate gradske četvrti).

Les sociétés basées à Zagreb totalisent 52 % du chiffre d'affaires et 60 % du profit de l'ensemble de la Croatie en 2006 ainsi que 37 % des exportations croates. La ville de Zagreb a le plus important PNB par habitant de Croatie ( 87 396 Kn par habitants contre 48 426 pour l'ensemble de la Croatie). Les branches de l'industrie les plus importantes sont : La production de machine et équipement électriques, l'industrie chimique, pharmaceutique, textile et l'agroalimentaire.

En avril 2008, le salaire moyen mensuel à Zagreb était de 6 017 Kn (la moyenne nationale croate est de 5 036 kunas).

Le climat est de type continental modéré : la température estivale moyenne est de 20°C et la température hivernale moyenne est de 1°C.

La ville compte 1 université, 10 théâtres, 21 musées, 14 galeries d'art.

Zagreb est une ville importante pour le cinéma d'animation. Elle a apporté via son école une grande richesse au cinéma d'animation mondial. Tous les ans, le Festival international du film d'animation de Zagreb, est l'occasion pour de nombreux animateurs des quatre coins du monde de se retrouver. Depuis 1922, l'Institut Français de Zagreb représente la culture française en Croatie dans tous les domaines.

Depuis 2005, l'Ecole française de Zagreb offre une scolarité selon le modèle français à toutes les familles souhaitant un enseignement en langue française.

Zagreb est une ville sportive. Les différents clubs sportifs de la capitale enregistrent des bons résultats au niveau européen, et ceci dans des disciplines très diverses.

Mladost Zagreb - Ligue des Champions 1969, 1969, 1970, 1990, 1991 et 1996.

Le Théâtre national.

Place du ban Jelačić, centre-ville (1880).

Place du ban Jelačić, centre-ville (2005).

Statue équestre représentant Josip Jelačić (Zagreb).

Parc dans la ville.

Tribunal National.

Cathédrale de Zagreb.

Place du marché, Dolac.

Zagreb vue du ciel.

Quand le baroque rencontre l'architecture moderne.

En haut



Aéroport de Zagreb

L'aéroport de Zagreb - Pleso est la principale plate-forme de correspondance de la compagnie Croatia Airlines

L'aéroport de Zagreb - Pleso (Code AITA : ZAG et ICAO : LDZA) est un aéroport mixte civil et militaire (base aérienne 91). Il est situé à 17 km au sud-est de Zagreb, près de la localité de Velika Gorica.

L'aéroport de Zagreb est la principale plate-forme de correspondance de la compagnie aérienne croate Croatia Airlines.

Le commandement des forces de l'armée de l'air et de défense aérienne de la République de Croatie est situé sur l'aéroport de Zagreb – Pleso.

En haut



KHL Zagreb

Le KHL Zagreb est un club de hockey sur glace de Zagreb en Croatie. Il évolue dans le Championnat de Croatie de hockey sur glace.

En haut



PBZ Zagreb Indoors

Le PBZ Zagreb Indoors (ou Tournois de Zagreb ou Internationaux Indoor de Croatie) est un tournoi 250 Series de tennis du circuit ATP (masculin) se tenant à Zagreb, en Croatie. Auparavant, deux éditions avaient été organisées puis il fut considéré comme un tournoi challenger (c'est-à-dire de seconde zone). Chaque match se dispute en deux sets gagnants (y compris la finale).

En haut



Tournoi de Zagreb

Le PBZ Zagreb Indoors (ou Tournois de Zagreb ou Internationaux Indoor de Croatie) est un tournoi 250 Series de tennis du circuit ATP (masculin) se tenant à Zagreb, en Croatie. Auparavant, deux éditions avaient été organisées puis il fut considéré comme un tournoi challenger (c'est-à-dire de seconde zone). Chaque match se dispute en deux sets gagnants (y compris la finale).

En haut



KHL Mladost Zagreb

Le KHL Mladost Zagreb est un club de hockey sur glace de Zagreb en Croatie. Il évolue dans le Championnat de Croatie de hockey sur glace.

Le club est fondé en 1947.

En haut



NK Zagreb

Logo

Le NK Zagreb est un club de football croate basé à Zagreb.

Fondé en 1903, il est l'un des premiers clubs de Croatie. Depuis la Seconde Guerre mondiale, le NK Zagreb vit dans l'ombre de clubs plus ambitieux tel que son rival local le Dinamo Zagreb.

En haut



Université de Zagreb

L’université de Zagreb (en croate Sveučilište u Zagrebu, en latin Universitas Studiorum Zagrabiensis) est une université de Zagreb en Croatie, fondée en 1669. Elle comporte plus de 50 000 étudiants. C'est la plus ancienne université des Balkans. Depuis 1874, plus de 200 000 étudiants ont obtenu un diplôme de licence, plus de 18 000 une maîtrise et plus de 8 000 un doctorat.

En haut



Source : Wikipedia