Yamaha

3.412736995626 (2057)
Posté par talos 07/04/2009 @ 18:13

Tags : yamaha, moto, loisirs

Dernières actualités
MotoGP: Valentino Rossi devance Lorenzo en MotoGP en Catalogne - nouvelobs.com
MADRID (Reuters) - Le champion du monde Valentino Rossi a remporté le Grand Prix motoGP de Catalogne, devançant son équipier chez Yamaha Jorge Lorenzo à la faveur d'un dépassement dans le dernier virage. L'Espagnol, parti de la pole position juste...
Une moto fauche une femme enceinte et son enfant - nouvelobs.com
Le conducteur présumé du deux-roues, une grosse cylindrée de marque Yamaha, a pris la fuite. Il a été interpellé dimanche 14 juin au matin, alors que sa mère l'accompagnait à l'hôpital. Il transportait un passager qui a été interpellé sur les lieux...
Eric de Seynes nommé Directeur Général Yamaha - Le Repaire des Motards
Eric de Seynes rejoint Yamaha Motor France le 1er septembre prochain pour prendre les fonctions de Directeur Général Délégué Commerce, du Marketing et du Technique Tous Produits. Eric de Seynes a travaillé 11 années de 1990 à 2001 chez Yamaha avec...
Tech 3 : Poncharal félicite Rossi et Lorenzo - Ouest-France
Le boss de l'écurie Yamaha Hervé Poncharal s'est montré admiratif du superbe duel entre Rossi et Lorenzo lors du Grand Prix de Catalogne en MotoGP. Il reste également confiant pour ses pilotes, Colin Edwards et James Toseland....
Le come back de Lucas de Carolis en FSBK sur Yamaha - Cybermotard
Avant de se lancer dans ce nouveau challenge, Lucas a tenu a essayer la Yamaha R1 mise à sa disposition dimanche 14 juin, sur le circuit de Lédenon. « C'est une bonne moto, mais il reste tout à faire sur cette machine, puisque désormais elle est...
Yamaha Tmax 500 : donnez du caractère à votre machine - Infos Jeunes France (Communiqué de presse)
Elle donnera un caractère plus sportif à votre maxi-scooter Yamaha Tmax 500 ! Développé en compétition dans le cadre du trophée maxi-scooter italien, le kit fourche Bitubo destiné aux T-Max post 2008 est conçu pour rendre le 500 Yamaha plus incisif....
Superbike - Yamaha: Les R1 anglaises seront à Donington - Caradisiac.com
Il y aura deux Yamaha R1 de plus lors du rendez-vous du mondial Superbike à Donington programmé les 27 et 28 juin prochains. Elles seront britanniques et elles ne seront pas là pour faire de la figuration puisque l'équipe qui les aligne,...
Guitare Yamaha electro acoustic cpx900 NT (neuve) + étui rigide ... - Guitariste.com
Je vends donc cette magnifique guitare Yamaha electro acoustic CPX900. Je m'en sépare car j'investi dans une strat Fender vintage (tres honéreux!). Elle est neuve (achetée neuve a los angeles en aout 2008)et en parfait état. Aucun "puc" ni éraflure car...
Paris-Bamako en Yamaha XT600Z Ténéré ! - Moto-Net
Yamaha YBR 125, que vous êtes de plus en plus nombreux à suivre et à encourager (lire notre Feuilleton hebdomadaire en direct d'Amérique du Sud) et à qui toute la rédaction de Moto-Net.Com tire son chapeau tous les matins !...
Moto GP - Yamaha: Hervé Poncharal précise qu'il aura bien deux ... - Caradisiac.com
Jorge Martinez cherche désespérément une Yamaha pour enfin entrer dans un Moto GP qu'il cherche à intégrer depuis deux ans et le blason d'Iwata jure que jamais il ne fournira plus de quatre motos au plateau de la Dorna. Réglementation à une seule...

Yamaha

Logo de Yamaha

La société Yamaha (ヤマハ株式会社) est une entreprise japonaise opérant dans de nombreux domaines, parmi lesquels les motos, les motoneiges, les scooters des mers, les moteurs, les instruments de musique, les circuits intégrés et les appareils électroniques grand public. Elle est fondée en 1887 par un horloger pour la fabrication d'orgues mais se diversifie dans le domaine automobile à partir de la Seconde Guerre mondiale. Elle est devenue depuis une multinationale.

Sous le nom de Yamaha Organ Manufacturing, elle a été fondée en 1889 par Torakusu Yamaha à Hamamatsu dans la préfecture de Shizuoka. Torakusu Yamaha, horloger et mécanicien, avait remporté un franc succès en réparant l'orgue d'une des écoles de la ville. L'entreprise vendit cette année là 250 instruments. En 1897, elle fut rebaptisée Nippon Gakki Co., Ltd. (Nippon Gakki Seïzo Kabushiki Kwaïsha) dans le but de se lancer dans la fabrication d'autres instruments.

En 1900, Yamaha revient des États-Unis après une année passée à apprendre le métier de facteur de piano. L'entreprise se met alors à vendre ses premiers piano droits et deux ans plus tard des piano à queues. Fort de ce succès, elle continue donc de se diversifier en fabricant d'autre instruments : harmonicas, xylophones, etc. Torakusu Yamaha, meurt en 1916.

En 1930, Nippon Gakki crée son propre laboratoire d'acoustique. Durant la deuxième guerre mondiale, l'entreprise est forcée de fabriquer des hélices d'avions et de 1944 à 1947 elle ne produira plus aucun instrument. Après la guerre, la croissance économique est importante, la société planche sur différents produits lui permettant de se diversifier (machine à coudre, automobile, etc.).

En 1955, Nippon Gakki est rebaptisée Yamaha en l'honneur de son fondateur et lance sa première motocyclette, la YA-1.

Yamaha achète Korg en 1989 et Steinberg en 2004.

En 2001, l'activité motos et moteurs se sépare de Yamaha Corporation par la création de Yamaha Motor Corporation. Cette scission se fait par échange d'actions avec Toyota.

Le signe de la marque, qui représente trois diapasons entrecroisés, rappelle les débuts de cette entreprise qui aujourd'hui est un des deux plus grand fabricant de piano au monde, environ 130 000 unités par ans.

L'histoire de Yamaha Motor commence par une copie de la DKW 125 RT et quelques améliorations, empruntée sans leur avis à leur ami allemand de l'époque. (Article LVM n°304 p28). Yamaha sera, au début, un spécialiste du moteur 2 temps, comme deux autres japonais (Suzuki et Kawasaki), contrairement à Honda.

Ses machines de série ont tout de suite été réputées pour leur vivacité et leur fiabilité.

Ces machines sont originales, avec une lubrification par injection d'huile (système autolube) et non par mélange.

Yamaha travaillera beaucoup sur la technologie du 2 temps, avec l'admission par clapets et YPVS étudié afin d'ajuster l'accord admission / échappement.

Yamaha s'essaye avec succès au 4 temps : la 650 XS sort en 1969, elle poursuivra d'ailleurs sa carrière jusqu'en 1982. Pour contrer le succès de la Honda CB 750 Four, Yamaha sort en 1972 la 750 TX mais c'est un échec, à cause d'une mécanique fragile.

Les années 1970 voient aussi l'arrivée de Yamaha dans le tout terrain (modèles trail) : DT 360 en 1973, DT 125, qui évoluera en DTMX (suspension cantilever), qui sera un énorme succès commercial.

En 1975, Yamaha relance la mode du "gromono" (gros monocylindre), avec la Yamaha XT 500, modèle tout terrain. Il y aura de nombreux dérivés tout terrain (XT 550, XT 600, Ténéré etc.) et route (SR 500).

En 1977, Yamaha sort une XS 500, bicylindre 4 temps à 8 soupapes et une XS 750, trois cylindres 4 temps à transmission par arbre et cardan, qui évoluera en 850 cm³. Ces deux machines ne feront pas une carrière exceptionnelle, mais la suivante, la XS 1100, quatre cylindres à transmission par arbre, sera la plus belle machine de l'époque (1978).

En 1983, Yamaha sort la 900 XJ qui évoluera en 84 avec un tête de fourche fixé au cadre et des simplifications technique ainsi qu'une augmentation de la cylindrée au bénéfice de la souplesse et du couple. Il s'agit d'une excellente routière à cardan maniable, très économique et d'une fiabilité exemplaire. La 750 XJ lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Existeront également au préalable ou en parallèle la 650 XJ, la 750 XJ Séca (sans carénage mais transmissions secondaires par cardans également), la 400 et 600 (transmissions secondaires par chaîne). Ils continueront à produire la 900 XJ jusqu'en 1994, et la remplaceront ensuite par la 900 Diversion.

Championnats du monde de vitesse Parallèlement, Yamaha récoltera de nombreux succès en Grand Prix (Jarno Saarinen,Giacomo Agostini, Johnny Cecotto, Kenny Roberts, Patrick Pons, Christian Sarron etc.) avec les TZ, proches des modèles de série au début.

Yamaha produit également des scooters.

Giggle, NEOs, Aerox R, Aerox Race Replica, BW's Naked, BW's 12 pouces, BW's Original, BW's Next Generation, Slider Naked Tzr.

Yamaha s'est lancée dans la fabrication de motoneiges en 1968. Voulant profiter de la popularité croissante de ce véhicule, la compagnie produit la SL-350 propulsée par un moteur à deux temps de deux cylindres. C'était la première motoneige avec un carburateur à valve latérale. En 1971, le modèle SR433 de haute performance est introduit pour les courses. En 1976, le modèle SRX440 place ce fabricant à l'avant-garde dans les circuits de courses.

Le quartier général de la division des motoneiges se trouvent à Cypress, Californie.

Les enceintes qui ont permis à Yamaha de devenir un leader mondial sont les légendaires NS-1000M extrêmement performantes et utilisées dans de nombreux studio. Elles utilisent la technologie du béryllium. Elles sont encore une référence en qualité sonore.

En haut



Yamaha Fazer

400 Fazer

La Fazer est un modèle de moto issu du catalogue du constructeur nippon Yamaha. Avant d'être un roadster caréné dont le succès commercial ne se dément pas, la première Fazer jouait plutôt dans la catégorie custom. Les motos de la série des Fazer sont équipées de moteurs de quatre cylindres en ligne quatre temps refroidi par eau.

La 400 Fazer est surtout diffusée au Japon, où la législation est plus contraignante pour les machines de grosse cylindrée.

La 750 Fazer reste la moins connue de la série Fazer. Elle est apparue en 1986, comme une alternative plus sage à la légendaire 1200 VMax. Elle utilise le moteur de la FZ 750 Genesis et la célèbre culasse à vingt soupapes. Elle offre 89 chevaux à 9 500 tr/min, pour un peu plus de 200 kg. Appartenant plutôt à la catégorie custom de par sa position de conduite, elle peut aussi faire bonne figure chez les roadsters au vu des performances, de la tenue de route... Elle offre la part belle aux chromes, sur les écopes de radiateur, les échappements. Elle reste au catalogue jusqu'en 1998, année pendant laquelle une autre Fazer apparaît, avec une philosophie légèrement différente.

La 600 Fazer apparait en 1998 sous le nom de FZS pour contrer la 600 Bandit et pour offrir une alternative fun à la Diversion. La première version, produite jusqu'en 2002, utilise le bloc moteur de la sportiveThundercat. D'une puissance de 95 chevaux pour une cylindrée de 599 cm³, elle offre une polyvalence appréciée, aussi apte à rouler quotidiennement dans la circulation urbaine, qu'à avaler des kilomètres, le tout dans un relatif confort.

En 2000, elle est légèrement remaniée. Elle offre globalement plus d'agréments au quotidien. La selle passager est plus confortable, les reposes-pieds sont placés plus bas et le réservoir passe de 18 à 20 litres de capacité. Elle adopte également le système de freinage de la R1.

Elle évolue encore en 2002, reprenant, entre autre, le carénage tête de fourche de la 1000 Fazer, apparue un an auparavant. Le réservoir gagne 2 litres supplémentaires, permettant d'envisager sereinement les longues étapes.

La Fazer est revue en profondeur pour 2004. Elle change tout d'abord de nom. Ce n'est plus un modèle à part entière, mais une version de la FZ6 Naked agrémenté d'un tête de fourche. Sa vocation est légèrement différente. Si la première 600 Fazer se battait contre les roadsters "sages", sa remplaçante s'attaque aux roadsters sportifs, avec en ligne de mire la Honda 600 Hornet. Elle hérite du moteur de la R6 dégonflé pour revendiquer 98 chevaux. Le cadre n'est plus un double berceau, mais un cadre périmétrique en aluminium.

Le millésime 2007 est remanié. La puissance est ramenée à 78 chevaux. Parallèlement, Yamaha propose une version plus sportive de 98 chevaux, appelée S2. Le bras oscillant est remplacé par un élément hexagonal en aluminium et la cartographie d'injection est étudiée pour offrir plus de couple à mi-régime. Le carénage tête de fourche de la Fazer est redessiné, ainsi que la selle. De plus, ce modèle intègre l'instrumentation de la FZ1 L'acheteur a donc le choix entre quatre modèles différents : la FZ6, la FZ6 Fazer, la FZ6 S2 et la FZ6 Fazer S2. Seule la FZ6 Fazer S2 peut être équipée de l'ABS.

Les différentes déclinaisons de la 600 Fazer peuvent être considérée comme des best-seller, les chiffres de vente occupant souvent la tête des tableaux de statistiques.

D'une puissance de 145 chevaux (en version libre) tirée du bloc moteur de la R1 pour une cylindrée de 998 cm³, la FZS 1000 Fazer propose en 2001 de solides armes pour lutter contre la vieillissante 1200 Bandit. Les freins sont également hérités de la R1. Le cadre reste un double berceau. Elle reprend les éléments qui ont fait le succès de la 600, comme l'agrément de conduite, le confort.

Comme sa petite sœur de 600 cm³, la 1000 Fazer est complètement remaniée en 2005. Elle devient FZ1 Fazer. Elle gagne en sportivité et joue maintenant contre la Kawasaki Z1000. Son moteur provient toujours de la R1, mais du modèle 2005, délivrant 150 chevaux. Le cadre devient périmétrique.

Le FZ1 Yamaha est proposé en deux versions: routière ou roadster. La version routière pèse 199kg à sec et le roadster 194kg. Les deux versions sont proposées avec un système ABS en option qui vient rajouter 6kilos supplémentaires.

En haut



Yamaha XT 500

La mythique XT 500 (modèle 78)

La Yamaha 500 XT est une moto, apparue au salon de Las Vegas en 1975, à l'origine du renouveau des motos équipées de monocylindres 4 temps et de l'engouement pour la catégorie des trails.

Cette motorisation est privilégiée car plus écologique que les moteurs 2 temps.

La première version sort en France en mars 1976. À la demande de l'importateur français, un modèle destiné pour les États-Unis est adapté pour satisfaire aux normes d'homologation françaises. Jusqu'à juillet de la même année, ce sont 500 exemplaires qui trouveront preneurs.

Pour attirer la clientèle, en 1976, Yamaha offrait aux acheteurs un bagde, un diplôme, un poster représentant un éclaté de la machine et un autocollant.

La photo ci-contre présente un 500XT de 1978 (sur le premier modèle mis en vente en 1976 en Europe, le coude d'échappement passait sous le côté droit du bloc moteur et le sabot, en alu sur la photo, était en acier embouti).

En 1986, le circuit électrique, jusqu'alors en 6V, passe à 12V . La puissance d'éclairage en est la principale gagnante. Cette moto a été en production jusqu'en 1988. Elle a engendré une lignée d'XT(550-600-660) qui subsite encore en 2008.

En haut



Yamaha TDM

Yamaha TDM 850

La TDM est un modèle de motocyclette du constructeur japonais Yamaha.

La Yamaha 850 TDM est une moto mi-trail mi-routière dont le premier modèle (3VD) est apparu en 1991. Il y a en tout 3 modèles.

Les 850 TDM modèles 3VD, reconnaissables aux deux phares avant ronds, ont été fabriquées de 1991 à 1995 inclus. Le modèle a été homologué en France le 12 mars 1991.

Présentée pour la première fois au salon de Paris en décembre 1990, elle laissera perplexe un certain nombre de motards, car ils ne savaient s'il convenait de la classer parmi les routières ou les trails.

La base moteur provient d'ailleurs de la Yamaha XTZ 750 Super Ténéré. Le poids en ordre de marche est de 230 kg.

Les 850 TDM modèles 4 TX, reconnaissables aux deux phares en un bloc, ont été fabriquées de 1996 à 2001 inclus. La grande évolution sur ce modèle se situe au niveau des manetons de vilebrequin calés différemment, à savoir 360° sur la 3VD et 270° sur la 4TX.

Cette évolution permet une augmentation de la puissance, passant à 82 chevaux à 7 500 tr/min, et du couple, jusqu'à 8,2 mkg à 6 500 tr/min.

Le réservoir gagne deux litres de capacité passant ainsi à une contenance de 20 litres.

À partir de 2002 apparaît la 900 TDM modèle 5PS.

La cylindrée du moteur augmente de 50 cm³ par augmentation de l'alésage de 2,5 mm pour passer à 897 cm³. La puissance est portée à 86,2 chevaux à 7 500 tr/min et le couple à 9,1 mkg à 6 000 tr/min. Il adopte l'injection de marque Denso et une boîte de vitesse à six rapports.

La machine reçoit un nouveau cadre périmétrique en aluminium de type Diamant. La fourche télescopique passe à 43 mm de diamètre pour 150 mm de débattement. Le monoamortisseur arrière a 133 mm de débattement. Le système ABS d'anti-blocage des freins apparaît également parmi les évolutions majeures du modèle.

Le poids à sec annoncé par l'usine est de 190 kg et de 222 kg en ordre de marche.

En haut



Source : Wikipedia