Woippy

3.4792682926572 (820)
Posté par hal 19/03/2009 @ 09:12

Tags : woippy, moselle, lorraine, france, environnement

Dernières actualités
Accord sur les licenciements chez FM Logistic en Moselle - L'Express
STRASBOURG - Un accord a été trouvé entre les salariés et la direction de FM Logistic à Woippy (Moselle) où la perte d'un marché avec Hewlett-Packard doit entraîner la suppression de 483 emplois. "Un accord a été trouvé et 90% des salariés l'ont...
Pour une lutte prolongée - Le Jura Libertaire
FM Logistic (Woippy) : une action en justice Un nouveau conflit se dessine en Lorraine, à propos du projet de fermeture du site de la société FM Logistic à Woippy (Moselle). Une décision qui entraînerait 483 licenciements, et que les syndicats...
Pour une lutte prolongée - Bellaciao
FM Logistic (Woippy) : une action en justice Un nouveau conflit se dessine en Lorraine, à propos du projet de fermeture du site de la société FM Logistic à Woippy (Moselle). Une décision qui entraînerait 483 licenciements, et que les syndicats...
Festival Nomadia : cap sur le développement durable - La Plume Culturelle
Les 15 et 16 mai aura lieu à Woippy la cinquième édition du festival Nomadia. Au programme, de nombreux stands, expositions et animations s'axeront sur un même thème, à savoir s'interroger sur un comportement éco-responsable et solidaire....
Dialogue social de plus en plus difficile dans un pays développé - Témoignages.re
Le porte-parole de l'intersyndicale de Faure et Machet, filiale du groupe de transport et de conditionnement FM Logistic, exprimait ainsi sa colère, jeudi, sur le site de Woippy, commune située au Nord de Metz. Après avoir perdu un contrat avec la...
Exaspéré par la cupidité du patron ? Kidnappez-le ! - e-torpedo.net
Il ya quelques semaines en arrière, c'est exactement le scénario qui s'est déroulé à FM Logistics Co. à Woippy en France, où 125 salariés sont entrés en force dans une réunion de 5 directeurs d'entreprises et ont pris en otage ces pauvres bougres...
L'actu de l'alternance en Lorraine - letudiant.fr
03.87.33.27.77, ml.woippy@wanadoo.fr 57200 Sarreguemines, Mission locale bassin d'emploi Sarreguemines, 1 A, rue de la Cité, BP 61031, tél. 03.87.95.72.74, mission.locale.sarreguemines@wanadoo.fr 57400 Sarrebourg, PAIO du bassin d'emploi de Sarrebourg,...
Molex, Caterpillar, Continental : des actions coups de poing pour ... - Le Monde
Chez Faurecia (filiale de PSA), trois cadres ont été retenus le 9 avril durant cinq heures à Brières-les-Scellés (Essonne), où 360 postes vont être supprimés. De même, chez FM Logistic, à Woippy (Moselle), où le site doit fermer, cinq dirigeants ont...
exploitation : brève chronologie des blocages, sabotages et ... - Indymedia Lille
16 avril, Woippy (Moselle) : 125 salariés du centre logistique Faure et Machet, FM Logistic (condition d'imprimantes), séquestrent trois cadres pendant douze heures - et deux autres qui ont été relâchés plus tôt. Cette usine doit être délocalisée en...
Dignité contre argent... - pointscommuns.com
... de 3M à Pithiviers, de Caterpillar à Grenoble, de Scapa dans l'Ain, de Faurecia dans l'Essonne, et de FM Logistic à Woippy devant le refus de mener des négociations dignes de ce nom, un dialogue social en panne sèche de la part d'un patronat rapace...

Woippy

église de Woippy

Woippy , (Wappingen en allemand), est une commune française située dans le département de la Moselle en Lorraine. Ses habitants sont appelés les Woippyciens et Woippyciennes.

La commune de Woippy prolonge l'agglomération messine vers le nord-ouest, au-delà de la rive gauche de la Moselle et de l'autoroute A31. Elle accueille une gare de triage. Les communes alentour sont Plesnois, Norroy-le-Veneur et Saulny.

La fondation de Woippy remonte vraisemblablement à l'époque gallo-romaine, autour d'un domaine agricole à proximité de la voie romaine menant à Trèves. La première mention écrite de Woippy figure dans un bref du pape Calixte II du 9 avril 1123, orthographiée Guapeio.

En haut



Canton de Woippy

Le canton de Woippy est une division administrative française située dans le département de la Moselle et la région Lorraine.

Ce canton est organisé autour de Woippy dans l'arrondissement de Metz-Campagne. Son altitude varie de 160 m (Woippy) à 360 m (Scy-Chazelles) pour une altitude moyenne de 212 m.

Le canton de Woippy groupe 8 communes et compte 33 802 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

En haut



Gare de Woippy

La gare de Woippy est une gare ferroviaire située sur la commune française de Woippy dans le département de Moselle.

En haut



Le Républicain lorrain

Le Républicain Lorrain (abrégé RL, RépLo ou Répu) est un quotidien régional français, dont le siège et l'imprimerie se trouvent avenue des Deux-Fontaines, à Woippy, dans la banlieue de Metz (Moselle). Il est diffusé en Lorraine en sept éditions locales grâce à sept rédactions dont celle de Metz-Centre située rue Serpenoise à Metz.

Le 19 juin 1919, année de la restitution de l’Alsace-Lorraine à la France, paraît pour la première le Metzer Freies Journal, sous-titré Le Lorrain Républicain en langue allemande (langue officielle en Alsace-Moselle depuis 1871). Le lendemain, le sous-titre est changé en Républicain Lorrain. La volonté de Victor Demange, créateur du journal, est de publier un journal pro-français. Le 13 septembre 1936, un journal redigé entièrement en français commence à paraître sous le titre de Le Républicain Lorrain. Le Metzer Freies Journal germanophone continue à paraître; après la pause forcée pendant l'occupation allemande, le titre de cette édition est changé en France Journal, dont la parution cesse en 1989. En 1932, le quotidien tire à 45 000 exemplaires par jour, puis en 1939, il dépasse les 50 000 exemplaires.

Le 14 juin 1939, Victor Demange ordonne l'arrêt de la publication du journal. Il prend conscience du danger auquel il s'expose et de la montée du nazisme en Allemagne.

Le 1er février 1945, le journal reparaît mais de nombreux opposants voient cette reprise d'un mauvais oeil.

En décembre 1947, de terribles inondations sévissent dans l'Est de la France. La Meurthe, la Moselle, la Sarre et la Seille sortent de leur lit et provoquent des dégâts sans précédents. Le journal initie un vaste élan de générosité en faveur des accidentés de la vie et des sinistrés des inondations. L'issue de cette action est la création du mouvement de solidarité Noël de Joie, toujours existant aujourd'hui.

En 1958, la fille de Victor Demange, Marguerite Puhl-Demange, prend la tête du Républicain Lorrain. Après la lutte pour assurer son existence, Le Républicain Lorrain commence à prendre de l'importance dans la vie de la région. En 1971, la direction du journal soutient la candidature à la mairie de Metz de Jean-Marie Rausch (centre), pour lequel elle fait campagne. Le Républicain Lorrain restera fidèle à M. Rausch, souvent contre l'avis de sa rédaction, jusqu'au départ de la famille Puhl en 2007. Jean-Marie Rausch sera battu dès l'année suivante.

En 1962, le journal tire à 40 000 exemplaires/heure avec l'apparition de la quadrichromie. En 1969, les machines modernes achetées par le journal permettent un tirage à 45 000 exemplaires/heure. Enfin, en 1979, c'est 50 000 exemaplaires qui sont imprimés par heure. L'évolution technique permet la parution de la première Une en couleurs, le 13 mars.

Le lancement du site internet www.republicain-lorrain.fr a lieu le 12 juin 1996.

Le 9 mars 1999, Claude Puhl, le mari de Marguerite Puhl-Demange, reprend la direction du Républicain Lorrain avec son fils Mathieu.

Début 2006, Claude et Mathieu Puhl, les héritiers du fondateur, Victor Demange, annoncent la vente de 100 % des actifs au Crédit Mutuel Centre Est Europe. L'opération se réalise en mars 2007. Le chiffre d'affaires du Républicain Lorrain était alors d'environ 100 millions d'euros, pour des pertes de 5,7 millions entre 2002 et 2004, avec toutefois de capitaux propres élevés (45 millions d'euros).

Dans les mois qui ont suivi cette vente, le potentiel rédactionnel du quotidien a été considérablement amputé. Sur 155 journalistes, 36 ont choisi de quitter l'entreprise en bénéficiant de la clause de conscience garantie aux journalistes français, et quatorze embauches seulement ont été effectuées à la fin 2007. En mai 2008, quatre nouvelles titularisations de journalistes, précédemment employés à titre provisoire (CDD), ont été annoncées.

En 2007 et 2008, le nouvel actionnaire prépare l'intégration du Républicain Lorrain à un groupe de presse, qui pourrait se finaliser dès 2009. Le journal de Metz entrerait alors dans le groupe EBRA (Est-Bourgogne-Rhône-Alpes).

En 2007, Pierre Wicker est nommé directeur du Républicain Lorrain. Jean-Marc Lauer, jusqu'alors secrétaire général de la rédaction, reprend le poste de rédacteur en chef, assisté de Michel Klekowicki, précédemment grand reporter à La Liberté de l'Est ( quotidien d'Epinal).

Début 2008, les ventes sont légèrement en hausse. La rédaction compte un effectif d'environ 135 journalistes dont 16 photographes et près de 1000 correspondants locaux.

La nouvelle direction du Républicain Lorrain a annoncé, en septembre 2007, la réduction du nombre d'éditions de dix à sept par la fusion des éditions de Metz avec celle de la Vallée de l'Orne, de Thionville avec Hayange, et de Briey avec Longwy.

Le Républicain Lorrain compte 13 agences locales sur sa zone de diffusion et un bureau régional à Nancy.

En 2004, le RL comptait 20 rédactions.

Depuis avril 2005, le Républicain Lorrain publie un hebdomadaire gratuit, Tout Info, diffusé à 50 000 exemplaires à Metz et Thionville.

La Revue Lorraine Populaire est une parution consacrée à l'histoire et aux traditions en Lorraine.

Le Quotidien est un journal luxembourgeois (anciennement l'édition luxembourgeoise du RL) en langue française dont le Républicain Lorrain est actionnaire.

Fondée en 1960, l’agence de voyages du Républicain Lorrain propose de très nombreux voyages et séjours autour du monde comme en France. Elle est associée au groupe Carlson Wagons-Lits.

Est Imprimerie est une imprimerie de labeur dont les domaines d'action sont la publicité et la presse magazine.

Ginkgo-Productions développe des Documentaires, des Collections Documentaires et des Magazines d'Information pour les principaux diffuseurs français et européens.

Editions Serpenoise. 3, avenue des Deux Fontaines. 57140 WOIPPY Depuis 1977, les Editions Serpenoise assurent la promotion des auteurs et du patrimoine lorrains en publiant de nombreux ouvrages. Depuis mai 2008, elles sont animées par Antonella Krebs, grand reporter.

Fondée en 1980, Idel est implanté dans le secteur de la conception électronique de documents, le traitement informatique des données et l'impression laser.

Depuis 1993, Victoria Multimédia est spécialisée dans la création technique et de contenus de sites internet.

Le format de la version papier devait passer au format berlinois en 2008, selon le souhait du directeur général Mathieu Puhl. Pierre Wicker, nouveau directeur général (issu du groupe "Crédit Mutuel"), a annoncé en septembre 2007 la suspension de ce projet. Un changement de formule est intervenu le 2 octobre 2008, avec une nouvelle Une et le passage à deux cahiers dont un consacré aux éditions locales. Cette évolution a été rendue possible grâce à l'achat d'une encarteuse. Une version pdf, payante, est disponible sur le site du quotidien.

En haut



Gérard Terrier

Gérard Terrier est un homme politique français, né le 1er février 1948 à Verdun.

Ingénieur et ancien PDG d'un bureau d'études en construction civiles, il est élu maire PS de Maizières-les-Metz en 1995 puis député en 1997. En 1998, il est élu conseiller général du Canton de Maizières-lès-Metz.

Élu député de la première circonscription de la Moselle en 1997 dans une triangulaire, il n'a pas pu résister aux vagues bleues de 2002 puis de 2007.Il a donc été battu par le maire UMP de Woippy François Grosdidier. En novembre 2007, le Conseil constitutionnel rejette sa requête en invalidation déposée avec le candidat du Front national.Il est cependant réélu brillamment aux cantonales de 2004, face au maire de Hagondange M Mahler (suppléant du député UMP Grosdidier) avec près de 60% des voix conservant le siège qu'il avait ravi en à ce dernier en 1998.

En haut



Source : Wikipedia