Werder Brême

3.4130737134989 (1438)
Posté par hal 19/04/2009 @ 10:07

Tags : werder brême, allemagne, football, sport

Dernières actualités
Naldo n'ira pas à l'OM - Le Figaro
Il ne quittera pas le Werder Brême. Et même s'il devait un jour s'en aller, je ne pense pas que l'OM aurait les moyens de se le payer. Nous avons toujours entretenu de bons rapports (avec Didier Deschamps), mais ce n'est pas pour ça que ça va faciliter...
Klasnic veut se faire la malle - L'Equipe.fr
Arrivé l'été dernier à Nantes et sous contrat avec le club jusqu'en 2012, Ivan Klasnic n'envisage pas un seul instant de rester l'an prochain au FCN, pour jouer en Ligue 2. Selon L'Equipe de dimanche, le buteur croate passé par le Werder Brême...
Revivez Shakhtar Donetsk - Werder Brême en live - 20minutes.fr
Perdu dans le ventre mou du championnat d'Allemagne, le Werder Brême a l'occasion de sauver sa saison mercredi à Istanbul face aux «nouveaux riches» et ambitieux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk. Pour sa dernière édition, avant sa transformation en...
Victoire du Werder Brême - Le Parisien
Le Werder Brême a remporté pour la sixième fois de son histoire la Coupe d'Allemagne de football en battant en finale le Bayer Leverkusen 1 à 0 (mi-temps: 0-0), au stade olympique de Berlin. Le Werder, décevant 10e du Championnat d'Allemagne et...
Le Bolivien Marcelo Martins prêté au Werder Brême - Le Parisien
L'attaquant international bolivien Marcelo Martins Moreno a été prêté par le Shakthar Donetsk au club allemand du Werder Brême. Martins, 21 ans, arrivé au Shakthar en mai 2008 en provenance du club brésilien de Cruzeiro pour un montant de 14 millions...
Werder Brême : Baumann raccroche - Ouest-France
Le milieu et capitaine du Werder Brême, Frank Baumann, à décider de mettre un terme à sa carrière à 33 ans. L'international allemand disputera son dernier match le samedi 30 mai à l'occasion de la finale de la Coupe d'Allemagne face au Bayer Leverkusen...
WERDER BRÊME : DIEGO VISE LA JUVENTUS - Sport365.fr
Le meneur de jeu du Werder Brême, Diego, a exprimé publiquement son envie d'évoluer sous les couleurs de la Juventus Turin la saison prochaine. Diego devrait évoluer à la Juventus Turin la saison prochaine. C'est en tous cas, ce qu'a laissé entendre le...
Werder Brême: Pizarro prêt à rester - Football.fr
A la peine sous le maillot des Blues, l'international péruvien a été prêté au Werder Brême durant la saison 2008/2009. Auteur de 17 buts en Bundesliga, l'ancien attaquant du Bayern Munich semble s'épanouir au sein de l'effectif du club finaliste de la...
Allemagne: Bruno Labbadia, nouvel entraîneur d'Hambourg - AFP
Leverkusen qui sera entraîné par Jupp Heynckes, a terminé la saison à la 9e place du championnat et a perdu la finale de la Coupe d'Allemagne contre le Werder Brême (1-0). Labbadia, seul attaquant dans l'histoire de la Bundesliga à avoir marqué plus de...
Pronostic pour parier sur Wolfsburg-Werder Brême - Pronostics.fr
Le leader Wolfsburg attend le Werder de Brême (10e) pour la 34e journée de Bundesliga. C'est la dernière journée en Allemagne et Wolfsburg n'a besoin que d'un nul pour s'octroyer le titre de Champion ! La surprenante équipe de Wolfsburg est tout proche...

Werder de Brême

Image:SV-Werder-Bremen-Logo.svg

Le Werder Brême (Sportverein Werder Bremen en allemand) est un club allemand omnisports basé à Brême comprenant notamment une section de football. Cet article concerne cette section football. Le club présidé par Klaus-Dieter Fischer (Klaus Allofs étant le directeur sportif et Jürgen L. Born le directeur administratif) et entraîné par Thomas Schaaf évolue en Bundesliga 1 lors de la saison 2007-2008.

Lors de sa création, le club connaît un succès immédiat, notamment grâce à plusieurs victoires dans des championnats locaux. Le Werder est alors suivi par la population, qui se rend masse au stade pour encourager son équipe. Après la Première Guerre mondiale, le club s'agrandit et adopte de nouveaux sports, comme le handball, l'athlétisme ou le tennis et en 1920, et est renommé SV Werder Brême, le SV pour Sport-Verein (club sportif) évoquant sa nature omnisport. Le football reste cependant le sport principal. En 1932, le Werder devient le premier club allemand à engager un entraîneur professionnel. Le club reste au plus haut niveau durant les années 30 et 40, s'imposant comme l'un des ténors du championnat de la ligue régionale du nord du pays.

Comme d'autres clubs en l'Allemagne, le Werder est contraint après la Seconde Guerre mondiale d'arrêter ses activités sportives sur l'ordre des forces alliées qui occupent l'Allemagne. Mais dès 1945, le club se reconstitue, et fusionne avec un autre club sportif, le TV Vorwärts, qui a rapidement changé ses couleurs pour le blanc et vert. Début 1946, le club peut reprendre le nom de SV Werder Brême. À cette époque, le manque de moyens contraint la plupart des joueurs professionnels allemands à prendre un autre travail en plus de leur activitê sportive. Dans le cas de Brême, de nombreux joueurs travaillaient dans une usine de tabac voisine, à Brinkmann.

Entre la fin de la guerre et la formation de la Bundesliga en 1963, l'équipe continue à obtenir de bons résultats, et est reconnue comme numéro 2 dans le nord derrière Hambourg. En 1961, le Werder obtient son premier titre national, en remportant la Coupe d'Allemagne. Ces bonnes performances font du Werder l'un des favoris aux débuts de la Bundesliga. Le club justifie ce statut dès la deuxième édition de la compétition avec un premier sacre obtenu devant le tenant du titre le 1.FC Cologne. Les Brêmois finissent également 2èmes en 1968, puis deviennent moins compétitif, terminant régulièrement en milieu de tableau au cours de la décennie suivante.

Au cours de cette période, le Werder tente désespérément de retrouver sa gloire d'antan, notamment en recherchant le soutien d'actionnaire susceptibles de lui apporter un soutien financier. Ces espoirs restent lettre morte, et le club est relégué en 2e division à l'issue de la saison 1980-1981 après une piteuse 17e place.

Après cette période tumultueuse, le Werder se redresse rapidement sous la direction du célèbre entraîneur Otto Rehhagel, qui le fait rapidement remonter, puis mène à de nombreux succès (vice-champion de Bundesliga en 1983, 1985 et 1986, champion en 1988, finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1989 et 1990 puis victorieux en 1991, succès lors de la finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes en 1992). En 1993, le club gagne pour la troisième fois la Bundesliga, et l'année suivante sa troisième Coupe d'Allemagne. Rehhagel quitte finalement le Werder Brême en juin 1995 pour le Bayern de Munich, où il ne restera finalement qu'un an.

L'effet du départ de Rehhagel est immédiat, et les nombreux entraîneurs qui lui succèdent (Aad de Mos, Dixie Dörner, Wolfgang Sidka, Felix Magath) n'obtiennent que des résultats médiocres. Le Werder passe l'essentiel de la saison 1998-1999, et semble un candidat possible à la relégation. Mais en mai 1999, Thomas Schaaf, ancien défenseur brêmois, prend les commandes de l'équipe et parvient à la sortir de la crise. La relégation est évitée, et le Werder gagne à la surprise générale la Coupe d'Allemagne quelques semaines plus tard.

Les saisons suivantes, l'équipe parvient à stabiliser ses résultats, en se plaçant systématiquement en haut de tableau. En 2004, le Werder réalise le doublé coupe-championnat, une performance rare que seuls 4 clubs avaient jusqu'alors réussi. Grâce à cette belle saison, le club participe à la Ligue des Champions l'année suivante, et se hisse jusqu'aux huitièmes de finale, mais est humilié face à l'Olympique lyonnais (2-7).

En 2005, le Werder se qualifie à nouveau pour la Ligue des Champions, après avoir décroché une 3e place sur le fil. Dans cette même compétition, le Werder perd lors des 8èmes de finale face à la Juventus de Turin, sur le score de 4-4 (la Juventus ayant marqué 2 buts à l'extérieur, contre 1 pour le Werder Brême).

En 2006, le club se place en dauphin du Bayern Munich, mais échoue en Coupe d'Allemagne en se faisant éliminer en quart de finale par la modeste équipe du FC Sankt Pauli (3e division) 3-1. La même année, le Werder se rattrape en remportant le 5 août à Leipzig la Coupe de la Ligue face au Bayern de Munich sur le score de 2 buts à 0.

La saison suivante, le Werder se classe 3e, après un final où il pouvait espérer remporter le titre. En Coupe d'Europe, Brême ne passe pas la phase de groupe de Ligue des Champions, mais brille en Coupe UEFA, où il passe tout près d'aller en finale. Thomas Schaaf réussit à faire prolonger les cadres de l'équipe, comme Frings ce qui augure un beau parcours pour la prochaine saison.

Le Werder disputera le troisième tour de qualification en Ligue des Champions, tout comme Liverpool et Glasgow. Et c'est face à Liverpool que le Werder dispute un match amical le 17 juillet à Grenchen (Suisse), se terminant sur le score de 3-2. Auparavant, Brême avait concédé également une défaite à Bâle (2-0). Pour son 3e match amical, le Werder s'incline encore une fois, cette fois-ci face à Paderborn, club de seconde division, et perd Torsten Frings, blessé au genou droit.

En Coupe de la Ligue, le Werder se fait sortir lourdement par le Bayern Munich 4-1, grâce à un doublé de Ribéry.

Miroslav Klose, qui avait prolongé son contrat, quitte le Werder, pour rejoindre justement Munich. Il est remplacé un mois plus tard par Boubacar Sanogo, du Hambourg SV.

Lors de la reprise du championnat, Brême commence par un match nul à Bochum, avant de se faire étriller chez lui 4-0 par le Bayern Munich. La 1re victoire est acquise à Nuremberg, grâce à un but de Harnik.

En Ligue des Champions, le Werder s'impose lors du match aller du troisième tour de qualification face au Dinamo Zagreb (2-1). Au match retour, le Werder se qualifie pour les phases de groupes, grâce à une nouvelle victoire 3-2 (Diego (x2), Sanogo).

Lors de la phase de groupe, le Werder se retrouve dans le groupe C, en compagnie du Real Madrid, de la Lazio Rome et de l'Olympiakos.

En championnat, Brême continue sa route en avant. Il a même l'occasion de prendre la tête du classement avec le match nul du Bayern, mais chute à Hanovre. La même semaine, le Werder loupe la qualification en Ligue des Champions, en chutant lourdement au Pirée.

L'équipe termine la saison 2007/2008, seconde du championnat allemand, derrière le Bayern de Munich et est qualifiée automatiquement pour la ligue des champions 2008/2009.

En haut



Krisztián Lisztes

Krisztián Lisztes (ˈkristiaːnˈlistɛʃ) (Budapest, 2 juillet, 1976) est un footballeur hongrois. Milieu de terrain, Lisztes a joué pour le Ferencváros TC de Budapest, pour le VfB Stuttgart (1996-2001), puis au Werder Brême durant la saison 2001-02.

Il a gagné la Coupe d'Allemagne de football avec Stuttgart en 1997 et avec Brême en 2004, ainsi que le titre de ligue 2004 avec la même équipe. En 2004 il a été blessé et n'a jamais regagné sa pleine forme pour le Werder. En 2005, après un essai dans le Championnat d'Angleterre de football au Wigan Athletic, il est revenu en Allemagne au Borussia Mönchengladbach, qu'il a quitté en juin 2006. En juin 2007 il a signé un contrat avec le l'équipe croate du Hajduk Split.

Lisztes a été sélectionné 49 fois pour l'équipe nationale de Hongrie, où il a marqué 9 buts. Il est marié et a une fille.

En haut



Ángelos Charistéas

Ángelos Charistéas en 2007

Ángelos Charistéas (en grec : Άγγελος Χαριστέας), né le 9 février 1980 à Serrès, est un footballeur grec. Cet attaquant évolue actuellement au 1.FC Nuremberg.

Ángelos Charistéas fit ses débuts comme joueur professionnel à l'Aris FC, club basé à Thessalonique. Durant la saison 1997-1998, il marqua 2 buts en 9 matchs. Son club gagna la seconde division grecque. Il apparut 12 fois en Championnat de Grèce durant la saison 1998-1999 — six en tant que remplaçant — avant un prêt à l'Athinaïkós en janvier 1999. Lors de son retour à l'Aris FC pour la saison 1999-2000, il fit ses débuts en coupe UEFA, lors du match contre le Celta Vigo, conclu par une défaite. En constante progression, Charistéas réalisa de bonnes performances lors des saisons 2000-2001 et 2001-2002.

Charistéas signa au Werder Brême en 2002. Malgré son bon rapport buts/temps de jeu, il resta un joueur marginal au Werder et demeura le quatrième choix en matière d'attaquant. Son excellente performance lors de l'Euro 2004 ne changea pas sa situation dans le club où il gagna le Championnat d'Allemagne et la Coupe d'Allemagne en 2004. Au début de la saison 2004-2005, Charistéas marqua cinq buts en onze matchs.

En janvier 2005, Charistéas signa à l'Ajax Amsterdam un contrat jusqu'au 30 juin 2008, pour la somme de 4, 5 millions d'euros. Le sélectionneur de la Grèce Otto Rehhagel avait publiquement ordonné à l'attaquant star de l'Euro 2004 de changer de club lors du mercato de janvier 2005, afin de jouer titulaire. Son transfert arrangea les deux clubs, le Werder Brême voulant récupérer de l'argent et l'Ajax Amsterdam désirant trouver un remplaçant à Zlatan Ibrahimović, vendu au début de saison à la Juventus de Turin. Charistéas fit ses débuts avec son nouveau club le 23 janvier 2005 contre le FC Utrecht et marqua son premier but quatre jours plus tard, contre le SC Heerenveen. Mais il ne réussit qu'à marquer trois buts de plus lors de la saison.

Il réalisa une bonne saison 2005-2006, où il marqua 8 buts en 17 matchs. Il se blessa gravement à la tête suite à un choc avec le défenseur d'Arsenal FC Kolo Touré, lors d'un match de Ligue des Champions perdu par l'Ajax 2-1.

Au début de la saison 2006-2007, Henk ten Cate, nouvel entraîneur de l'Ajax Amsterdam, déclara que Charistéas serait son cinquième choix pour l'attaque, après Klaas-Jan Huntelaar, Markus Rosenberg et Ryan Babel. Il se justifia en expliquant que Charistéas était un bon attaquant pour le système de jeu en 4-4-2, mais pas pour le système en 4-3-3 utilisé à l'Ajax. Après avoir affirmé qu'il était seulement intéressé par un transfert en Angleterre ou en Allemagne, Charistéas signa finalement au Feyenoord Rotterdam, grand rival de l'Ajax Amsterdam, le 31 août 2006, dernier jour du mercato d'été. Les supporters du Feyenoord l'ont mal accueilli n'ayant pas apprécié qu'un joueur de l'Ajax Amsterdam signe chez eux. Il jouera une saison éprouvante ayant beaucoup de mal à marquer. Le Feyenoord finira finalement 7e du championnat et Feyenoord déclara qu'il n'était plus désirable au sein du club.

N'étant plus désirable au Feyenoord Rotterdam, Charistéas décide de retourner en Allemagne en signant au 1.FC Nuremberg le 6 juillet 2007 pour 2,5 millions d'euro.

Charistéas débuta avec l'équipe nationale grecque en 2001.

Il fit partie de la sélection grecque qui triompha lors de l'Euro 2004. Il marqua alors 3 buts : dans la phase de groupes contre l'Espagne, contre la France en quarts de finale, et lors de la finale contre le Portugal à Lisbonne (son but fit gagner la Grèce 1-0). Il eut ainsi une place dans l'équipe type de l'Euro 2004.

En haut



Clemens Fritz

Clemens fritz.jpg

Clemens Fritz, né le 7 décembre 1980 à Erfurt (Allemagne), est un footballeur allemand évoluant en tant que défenseur au Werder de Brême.

Il a débuté sa carrière chez les jeunes du FC Rot-Weiss Erfurt, puis avec les A en 2000. En 2001, il rejoint la Bundesliga 2. avec le Karlsruher SC, club tout juste promu en cette division. Il est ensuite parti au Bayer Leverkusen pour franchir un palier, et a integré l'équipe première dès son arrivée au club. Fritz a disputé 14 matches avec Leverkusen lors de la saison 2003-04, et accroche une place en Ligue des Champions. En 2004, il se casse la jambe lors d'un match de pré-saison face à son ancienne équipe d' Erfurt, et doit laisser de côté la saison 2004-2005. Il devient titulaire indiscutable la saison suivante, en disputant 29 matches de Bundesliga et 2 de Coupe UEFA face au CSKA Sofia. Il part au Werder Brême lors du mercato d'été 2006, et ne met pas très longtemps à s'imposer au Werder. Sa première saison au club, il dispute 32 matches de championnat, 6 de Ligue des Champions et 6 de Coupe UEFA.

Cette saison, il se partage le temps de jeu avec le Serbe Duško Tošić, et présente la caractéristique de ne toujours pas avoir perdu avec le Werder.

Depuis, il totalise 17 matches et 2 buts en sélection.

En haut



Manfred Burgsmüller

Manfred Burgsmüller, appelé Manni Burgsmüller, (22 décembre 1949 à Essen) est un ancien footballeur. Cet attaquant joua, entre 1969 à 1990, 447 matchs pour Rot-Weiss Essen, Borussia Dortmund,1.FC Nuremberg et Werder Brême en Championnat d'Allemagne de football.

Il détient le record de but inscrit au club du Borussia Dortmund avec 135 buts en 224 rencontres entre 1976 et 1983.

Il est également le 4ème meilleur buteur Bundesliga avec 213 buts, n'étant dépassé que par Jupp Heynckes (220), Klaus Fischer (268) et Gerd Müller (365).

En haut



Source : Wikipedia