Villeurbanne

3.4493267186263 (1411)
Posté par seb 20/03/2009 @ 04:07

Tags : villeurbanne, rhône, rhône-alpes, france

Dernières actualités
L'ASVEL rêve plus grand - Le Figaro
C'est au moment où le voisin footballeur s'est effacé que Villeurbanne a renoué avec sa mainmise sur le basket français. Ces clins d'œil de l'histoire pourraient bien annoncer le début d'une nouvelle ère. Vainqueur samedi à Bercy de son 17 e titre de...
VILLEURBANNE 55 ORLÉANS 41 - Journal L'Alsace
Villeurbanne : 19 paniers (dont 7 sur 16 à trois points) sur 43 tirs ; 10 lancers francs sur 15 tentés ; 37 rebonds (Sy, Traoré, 8) ; 15 passes décisives (Jeanneau, 4) ; 13 balles perdues ; 18 fautes personnelles ; marqueurs : A. Sy 10, Reynolds 5,...
Fête de la musique 2009 : programme à Corbas, Oullins ... - Débats.Actualite-Francaise.com
Du côté de Vénissieux, vous pourrez passer un agréable moment au Biker's Road Café, qui vous proposera une soirée Barbecue & Rock'N'Roll, en compagnie de Pop Rock Traffic et de Imaginary Frogs (myspace). De nombreuses manifestations musicales sont...
ProA - Villeurbanne champion: Amara Sy, au nom du père - Le Temps (Abonnement)
PARIS, 20 juin 2009 (AFP) L'ailier de Villeurbanne Amara Sy, élu MVP de la finale de ProA de basket remportée par l'Asvel contre Orléans (55-41) samedi à Bercy, a tout connu cette saison, un début de championnat tonitruant, le doute après la mort de...
A Villeurbanne, les Burkinabés rêvent en grand - Libé Lyon
Athanase Kabré, Alain Héma, Luis Marquès et Boniface Kagambéga, artistes burkinabés présents sur le festival Les Invites, se régalent de découvrir le travail des artistes de rue programmés à Villeurbanne. Depuis leur rencontre avec Patrice Papelard,...
Vincent Collet : "On se devait de le faire" - Le Parisien
L'entraîneur de Villeurbanne, Vincent Collet, a savouré le titre de champion de France qu'il se devait à ses yeux de remporter pour mettre tout le monde d'accord sur la légitimité de l'Asvel au sommet du basket français. "Je suis juste très heureux....
Philippe Hervé : "On aurait pu gagner ce match" - Le Parisien
Philippe Hervé, l'entraîneur d'Orléans, dont l'équipe a été battue en finale de Pro A par Villeurbanne 55 à 41 a dit que ses joueurs auraient pu "gagner ce match". "C'est assez facile à analyser. A partir du moment où vous n'avez pas de rentabilité sur...
Asvel : « Villeurbanne et rien d'autre » - LyonCapitale.fr
Pour les anciens du club et les supporters, l'Asvel doit, à tout prix, rester à Villeurbanne. Le lieu de rendez-vous, salle Raphaël de Barros (Villeurbanne), fixé par le comité de soutien « L'Asvel, une histoire, un avenir » n'est pas anodin. Un lieu....
Villeurbanne: Un oeil sur Koffi et Dixon ! - Sports.fr
Ancien entraîneur du Mans, qu'il a quitté l'été dernier pour Villeurbanne, Vincent Collet serait très intéressé par deux joueurs du MSB: Alain Koffi et Bobby Dixon. Rien que ça. L'intérieur manceau, désigné MVP français cette saison en Pro A,...
Villeurbanne sacré champion de France de basket - Olympic.org
Villeurbanne a remporté le titre de champion de France de basket-ball en battant Orléans 55 à 41 lors d'une finale du Championnat très défensive, samedi au Palais omnisports de Paris-Bercy. C'est le dix-septième sacre national, le premier depuis 2002,...

Villeurbanne

Carte de localisation de Villeurbanne

Villeurbanne est une commune française, limitrophe de Lyon, située dans le département du Rhône et la région Rhône-Alpes.

Les habitants de Villeurbanne sont appelés Villeurbannais.

Villeurbanne est une ville de France, dans la banlieue est de Lyon et forme l'intra-muros avec cette dernière.

Elle est desservie par le réseau de transports en commun lyonnais et notamment, depuis 1978 par la ligne A du métro, depuis 2001 par le tramway  T1, et depuis 2006 par le tramway  T3.

La commune est délimitée à l'ouest par le parc de la Tête d'Or (Lyon 6e), au sud par le 3e arrondissement de Lyon, à l'est par Bron et Vaulx-en-Velin et au nord par le Rhône.

Au sud du cours Émile Zola, on trouve les quartiers de Cyprian - Les Brosses, de la Perralière, de Grandclément, de Gratte-Ciel et de Maisons-Neuves. Au nord, on trouve les quartiers des Buers, de Croix-Luizet, de Charpennes-Tonkin, de Cusset, ainsi que le campus de la Doua. À l'est du canal de Jonage, on trouve le quartier de Saint-Jean. Le Boulevard Laurent Bonnevay périphérique de Lyon traverse Villeurbanne sur la partie comprise entre les portes de La Doua et de Montchat.

Son nom vient du latin villa urbana, qui désignait une grosse ferme datant de l'époque romaine (env. -40) et située aux environs de l'actuelle Poste de la Place Grandclément.

Villeurbanne rejoint le royaume de France en 1355, lorsque son suzerain le comte de Savoie échange les territoires qu'il possédait entre la vallée du Guiers et Lyon, contre la vallée du Faucigny. Elle est alors intégrée au Dauphiné, lui-même acheté par le roi de France en 1349. Essentiellement agricole, la commune gagne en importance avec l'établissement en 1837 de digues pour contenir le Rhône, dont les crues épisodiques recouvraient jusqu'alors une grande partie de la plaine. La ville fit successivement partie du Dauphiné (le Rhône constituant la frontière naturelle) puis du département de l'Isère, avant d'être rattachée à celui du Rhône en 1852. Elle refuse cependant à cette époque son rattachement à la ville de Lyon, à l'encontre des autres faubourgs comme Vaise, la Guillotière ou la Croix-Rousse. La commune de Villeurbanne apparaît au lendemain de la Révolution, avec Étienne Debourg comme premier maire. Le recensement de 1810 dénombre 1903 habitants (125 000 en 2000). Lors de la Révolution industrielle et vers la fin du XIXe siècle, elle se développe rapidement comme une banlieue ouvrière de Lyon, caractéristique qui se traduit encore aujourd'hui par un ancrage à gauche.

De gueules (rouge) à une villa d'argent (blanche) sur un fleuve (le Rhône), surmontée d'un dauphin (qui figurait dans le blason des princes du Dauphiné, les Dauphins) et d'un lion affrontés d'or (jaune).

Le dauphin rappelle l'appartenance de la commune à l'Isère jusqu'en 1852, date de son attachement au Rhône. Le lion rappelle l'influence de Lyon sur la ville.

Les données antérieures ne sont pas encore connues.

Selon le recensement de 1999, 93% des habitants de Villeurbanne vivent dans des immeubles collectifs.

La ville possède une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon.

Selon le recensement de 1999, 19% de la population travaille dans l'industrie, 6% dans la construction et 74% dans le secteur tertiaire.

Du fait de son développement récent, Villeurbanne ne compte pas de monuments anciens. On peut cependant noter la cité des Gratte-ciel, comprenant des immeubles d'habitation, l'hôtel de ville et le théâtre national populaire (TNP), construits dans les années 1930, à l'initiative du maire Lazare Goujon.

À la fin des années 1980, une médiathèque moderne, appelée Maison du livre, de l'image et du son, a été construite par Mario Botta.

Le Rize, centre Mémoires & Société, équipement culturel et de recherche, a ouvert ses portes le 16 février 2008 au 23-25 rue Valentin-Haüy (quartier Grandclément). Lieu de débats, de rencontres et d'échanges, il réunit sur 2660 m² les archives municipales, une médiathèque et des espaces d'actions culturelles et pédagogiques. Le Rize propose à tous les publics des clefs de lecture pour mieux comprendre la ville d'aujourd'hui et imaginer celle de demain.

Villeurbanne abrite l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne, qui est le Fonds régional d'art contemporain (FRAC) de la région Rhône-Alpes.

La ville de Villeurbanne héberge un club omnisport, l'ASVEL, dont la section basket évolue depuis longtemps en Pro A (16 titres de champion de France de basket). Elle héberge aussi le Villeurbanne Handball qui est en D2M (2e division). La municipalité possède dix-neuf stades, treize salles de sports (dont trois de plus de mille cinq cents places), quatre boulodromes, trois piscines, cinq murs d’escalade et une dizaine de terrains de proximité.

Au mois de mars chaque année la ville organise les foulées de Villeurbanne, une course de 10km et une autre de 5km à travers la ville.

La ville compte plus de 200 clubs sportifs.

Villeurbanne est située immédiatement à l'est du parc de la Tête d'Or, plus grand parc urbain de France avec une superficie de 117 hectares, mais celui-ci appartient à la commune de Lyon depuis 1894 (avant cette date le parc était partagé entre les deux communes). Au Nord du campus de la Doua, sur les bords du Rhône, se trouve le parc de la Feyssine, d'une superficie de 40 hectares. Le principal autre espace vert est le parc de la Commune de Paris.

Félix Baudy un ouvrier maçon creusois qui a travaillé à Villeurbanne au début du XX siècle et qui a été fusillé pour l'exemple en 1915. Une rue porte son nom.

Église Saint-Athanase, anciennement Saint-Julien de Cusset, un des plus anciens monuments de Villeurbanne, qui a vu l'élection de la première municipalité et du premier maire de Villeurbanne, le 14 février 1790.

En haut



Lyon Villeurbanne Rhône XIII

Image:Lyon 13.gif

Lyon Villeurbanne Rhône XIII est un club de Rugby à XIII français fondé en 1934. Lyon Villeurbanne Rhône XIII évolue en championnat élite.

En haut



Fête du livre jeunesse de Villeurbanne

La Fête du livre Jeunesse de Villeurbanne est un des rendez-vous majeur de la littérature jeunesse qui se déroule chaque printemps pilotée par le service culturel de la mairie de Villeurbanne.

Créée en 2000, la Fête du livre Jeunesse de Villeurbanne est un des événements littéraires pour la jeunesse parmi les plus importants de France. Elle génère près de cent projets en amont dans les écoles, les collèges, les lycées de Villeurbanne mais aussi dans les prisons de Lyon et de Villefranche, en milieu hospitalier et auprès des gens du voyage.

Initiée par Gérard Picot alors commissaire de la Fête du Livre de Moulins, cette manifestation, pilotée par la Direction des Affaires de la Ville de Villeurbanne, est dirigée par Gérard Picot et le bureau de la Fête du Livre avec comme partenaire le Réseau de Lecture Publique de la Ville.

Chaque année, le thème de la Fête change. En 2008 a été proposé « et toi, ton toit ? » avec Cécile Gambini comme invitée d'honneur. Les 25 et 26 avril 2009, pour le dixième anniversaire de la Fête, le thème en sera « États de Fête » et l'invité d'honneur : Christian Voltz. 40 auteurs et illustrateurs seront à ses côtés pour rencontrer les 20 000 visiteurs de la Fête.

La Fête du Livre Jeunesse de Villeurbanne œuvre toute l'année en direction du livre jeunesse par la mise en place de plus de cent projets dans les écoles, collèges, lycées de Villeurbanne mais aussi dans les prisons de l'agglomération lyonnaise, dans les hôpitaux, dans les maisons de retraite et auprès des gens du voyage.

Dès le mois de juin de l'année en cours, le thème, les dates de la future édition sont annoncés. Est alors établie une liste d'auteurs et d'illustrateurs ayant travaillé sur la thématique et susceptibles de venir à Villeurbanne à la rencontre de leur public.

40 d'entre eux sont choisis et font l'objet d'un "catalogue des auteurs" qui est remis à l'ensemble des partenaires courant octobre lors de réunions où leur sont présentés les ouvrages sélectionnés et une biographie de chaque invité. Ce sont les bibliothécaires du réseau de lecture publique qui se chargent de présenter les livres. Les partenaires de la Fête ont, alors, un mois pour rendre un projet qui doit tenir compte du thème, de l'auteur et si possible associer d'autres structures.

Fin décembre, les projets retenus sont validés et financés par la Fête du Livre qui consacre près de 30 000 euros à ces projets. Dès le mois de janvier, les auteurs et illustrateurs interviennent dans les structures. Le réseau de lecture publique de la ville qui consacre près de 7000 euros à l'acquisition des ouvrages nécessaires à la mise en place de projets les met alors à la disposition des structures.

Ces dernières peuvent, si elles le souhaitent, présenter le résultat des projets, sur un stand mis à leur disposition, dans le cadre de la Fête du Livre.

La Fête du Livre jeunesse de Villeurbanne est membre de la fédération des Salons et Fêtes du Livre de Jeunesse.

Gilles Bachelet,Batist, Fred Bernard, André Bouchard, Nicolas Brachet, Loren Capelli, Serge Ceccarelli, Catherine Chardonnay, Isabelle Chatellard, Les Chats Pelés, Sylvie Chausse, Jean Claverie, Isabelle Collombat, Katy Couprie, Vincent Cuvellier, Alice De Poncheville,Sylvie Deshors, Natali Fortier, Aurélia Fronty, Roland Fuentes, Cécile Gambini, Catherine Gendrin, Cendrine Genin, Ilya Green, Bruno Heitz, Yves Hughes, Christian Jolibois, Benjamin Le Bègue, Magali Le Huche, Lionel Le Néouanic, Corinne Lovera Vitali,Edouard Manceau, Elise Mansot, Frederick Mansot, Susie Morgenstern, Raphaële Moussafir, Nathalie Novi, Lucile Placin, François Roca, Isabelle Simon, Olivier Tallec, Olivier Thiébaut, Sylvain Victor, Hélène Vignal, Fabrice Vigne, Christian Voltz et Zaü.

2009 marque son ouverture aux seniors par de multiples passerelles intergénérationnelles. Après avoir enraciné les relations avec le milieu hospitalier et le milieu pénitentiaire en développant de multiples partenariats, le bureau de la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne a souhaité entamer une médiation avec les seniors.

Il s'agit de mettre en place diverses interventions dans les maisons de retraites avec la venue de conteurs, d’auteurs et de plasticiens, mais aussi de mélanger les pensionnaires à des enfants des écoles de proximité pour des séances de contes, de lectures autour de la gourmandise, partie intégrante de la thématique de cette année.

Pour cela, la fête du livre jeunesse incitera les personnes âgées à venir sur les expositions de Christian Voltz, Lionel Le Néouanic, Olivier Thiébaut. Les seniors ont, d'ailleurs, été sollicités pour créer des tiroirs secrets inspirés de l'ouvrage d'Olivier Thiébaut Tiroirs secrets publié chez Sarbacane.

Le jeudi 23 avril 2009, Fabrice Vigne présentera accompagné de Christophe Sacchettini, une lecture musicale de son ouvrage Les Giètes (Prix Rhône Alpes du livre jeunesse 2008) publié aux éditions Thierry Magnier.

Enfin, les lecteurs de "lire et faire" lire proposeront des lectures/échanges sur la Fête autour d’un thé !

En haut



Association sportive de Villeurbanne et de l’Éveil lyonnais rugby

L’Association sportive de Villeurbanne et de l’Éveil lyonnais rugby, ou ASVEL rugby, est la section rugby du club omnisports français de l'ASVEL, situé à Villeurbanne jouant actuellement en Fédérale 1.

Le club est créé à la fin de 1899 sous le nom d’Athletic club de Villeurbanne. Il devient l’Amicale des Charpennes en 1907, puis l’Amicale sportive villeurbannaise en 1931 et l’Association sportive villeurbannaise en 1933. Enfin, en décembre 1948, le club unit ses forces à celles de l’Éveil lyonnais pour fonder l’ASVEL, club omnisports.

La section rugby atteint le plus haut niveau amateur, la Fédérale 1, à l’issue de la saison 2007-08. Elle est réputée pour la qualité de sa formation.

La section féminine remporta le premier championnat de France de la catégorie en 1972.

En haut



Villeurbanne handball association

Image:Villeurbannehandball.jpg

Villeurbanne handball association est un club de handball français évoluant cette saison en championnat de France de 2e Division. Ce club présidé par Jean-Pierre Dellasette et entraîné par Jean-François Villeminot est basé à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon.

Après son titre de champion de D2 en 2002, le VHA s'est maintenu deux saisons parmi l'élite que le club rejoint de nouveau en 2006.

Le club de football de l'Olympique lyonnais s'est montré intéressé par un rapprochement avec le VHA. Celui-ci aurait permis de doubler un budget qui est le plus faible de D1. Les négociations de l'été 2006 ont échoué.

Le VHA joue dans la salle des Grattes-Ciel, à Villeurbanne.

En haut



Source : Wikipedia