Utah

3.3898662913432 (1421)
Posté par woody 25/02/2009 @ 20:07

Tags : utah, etats-unis, amérique, international

Dernières actualités
Draft 2009 : Nando De Colo bientôt testé par Indiana, Cleveland et ... - BasketUSA
La tournée américaine de Nando De Colo en prévision de la draft continue et on se demande si le prodige choletais aura le temps de participer à tous ses work out prévus. Comme le signalent nos confrères du 10sport, d'ici au 25 juin, Nando devrait...
Le grand-père d'Obama avait débarqué à Utah Beach - Le Parisien
Le sergent Dunham avait foulé Utah Beach, à quelques pas du cimetière de Colleville-sur-Mer, où se tiennent aujourd'hui les cérémonies commémoratives. Dunham s'était engagé dans l'armée en 1941, peu de temps après l'attaque japonaise de Pearl Harbor,...
Sculpture de sable à Utah Beach - la Manche Libre
Un ami du président Obama sculpte un mémorial aux combattants de couleur dans le sable d'Utah Beach. Le champion du monde des sculpteurs sur sable, John Gowdy, ami du président Obama a réalisé sur le sable d'Utah Beach une sculpture éphémère....
Des centaines de marcheurs pour la Paix au départ de Utah Beach - Ouest-France
Ce samedi matin, dès 9 h, un flot de marcheurs s'était donné rendez-vous sous la tente, dressée à deux pas du musée de la plage du débarquement d'Utah Beach, pour prendre part à la 3e édition de la marche internationale pour la Paix....
Sainte-Mère et Utah parés pour le 6 Juin - maville.com
Qu'on se le dise, il n'y aura aucun problème pour circuler et stationner entre Sainte-Mère et Utah Beach. » Marc Lefèvre et Henri Milet, maires de Sainte-Mère-Eglise et de Sainte-Marie-du-Mont, veulent faire de ce 65 e anniversaire « une fête populaire...
À la manière de Robin des bois - L'Hebdo Journal
Les archers Véronique Beaulieu et Félix Dufresne du Club Sagittaire participeront du 12 au 19 juillet aux Championnats du monde jeunesse de tir à l'arc à Ogden, dans l'état d'Utah, aux États-Unis. Photo, L'HEBDO JOURNAL Deux jeunes archers trifluviens...
Utah Beach: un millier de personnes rendent hommage aux vétérans - Ouest-France
En ce début de soirée, plus d'un millier de personnes sont présentes pour assister au début de la cérémonie au monument d'Utah Beach. Une quinzaine de vétérans américains, français et allemands, ainsi qu'élus et autorités françaises et américains...
Europe Live 2009 : Utah vs Real Madrid - Ouest-France
Utah viendra en Europe en octobre prochain afin de disputer deux matchs de pré-saison à Londres (Grande-Bretagne) et Madrid (Espagne) dans le cadre du NBA Europe Live 2009. Le 6 octobre, le Jazz d'Utah affrontera les Chicago Bulls, une autre franchise...
SBK - Haga : Mauvais souvenirs de l'Utah - Pitstop
Nori Haga espère effacer de sa mémoire les mésaventures qu'il a subies à Salt Lake City par le passé, pour creuser encore l'écart en tête du Championnat du Monde FIM Superbike. Le pilote Ducati Xerox s'est brisé une clavicule sur ce circuit la...

Utah

Carte avec l'Utah en rouge.

L'Utah (en anglais ou ) est un des États de l'Ouest des États-Unis. La capitale est Salt Lake City, centre d'une zone urbaine où vivent 88 % des 2 645 000 habitants de l'État, dont de vastes étendues sont inhabitées. Le nom d'Utah est dérivé de la langue amérindienne Ute signifiant « peuple des montagnes ». L'Utah est connu pour sa grande diversité géologique, avec des montagnes enneigées, des vallées aux fortes rivières et des déserts arides aux formes géologiques spectaculaires. Un des emblèmes de cet état est ainsi une arche naturelle (Delicate Arch située dans le parc national des Arches). L'État est aussi connu pour sa forte communauté mormone en faisant un des États américains le plus homogènes religieusement avec environ 61 % des habitants se déclarant mormons. L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours influence grandement la culture de l'État et la vie quotidienne. Les pionniers mormons furent parmi les premiers colons à s'installer dans la région en 1847.

L'Utah est un centre pour la technologie de l'information, le transport et les mines. Il est également une grande destination touristique.

Les Amérindiens sont présents dans la région depuis la préhistoire. Ils ont laissé des pétroglyphes et des pictogrammes, témoins de leur culture passée. Francisco Vásquez de Coronado a sans doute traversé le Sud de l’Utah actuel en 1540, alors qu’il cherchait la légendaire Cibola. Un groupe d’Espagnols, conduit par deux prêtres, quitte Santa Fe en 1776 à la recherche d'une route menant à la côte californienne. L’expédition parvient au nord d’Utah Lake et rencontre les Amérindiens. Puis des trappeurs explorent la région au début du XIXe siècle. La ville de Provo est nommée ainsi en l’honneur d’Étienne Provost qui voyagea dans la région en 1825.

Les premiers colons mormons arrivèrent à Salt Lake City le 24 juillet 1847, alors que l’Utah était encore un territoire mexicain. Après le Traité de Guadalupe Hidalgo, l’Utah est cédé aux États-Unis en 1848 (voir : Cession mexicaine). Mais il est l'un des derniers États continentaux à entrer dans l’Union en tant qu’État fédéré (1896). Un des obstacles principaux à cette accession a été l’attachement des mormons du XIXe siècle à la polygamie.

L'Utah est l'un des Four Corners states. Il est bordé par l'Idaho au Nord, le Wyoming au nord et à l'est, le Colorado à l'est, le Nouveau-Mexique en un seul point au sud-est (au Four Corners Monument), par l'Arizona au sud et le Nevada à l'ouest. Il couvre une superficie de 219 887 km². L'Utah est l'un des trois seuls États américains (avec le Colorado et le Wyoming) à n'avoir que des lignes de latitude et de longitudes comme frontières.

L'Utah est globalement rocheux avec trois régions géologiques distinctes : les montagnes Rocheuses, le Grand Bassin et le plateau du Colorado. L'Utah est connu pour sa diversité naturelle et abrite des formations géologiques très diverses, des déserts arides avec des dunes de sables aux prospères forêts de pin dans des vallées de montagne.

L’Utah est caractérisé par une grande diversité géologique : au centre se trouvent les Montagnes Wasatch, qui s'élèvent à environ 3 650 mètres au-dessus du niveau de la mer. Certaines parties de ces montagnes reçoivent plus de 12 mètres de neige par an en faisant un lieu renommé pour la pratique du ski avec sa poudreuse et sa lumière. Au nord-est les Monts Uinta (d’orientation est-ouest) comprennent le plus haut sommet de l’État (Kings Peak, 4 123 m ). À l’ouest des montagnes Wasatch, se trouve le Grand Lac Salé qui appartient au Grand Bassin (Great Basin). Les paysages du sud de l’Utah se caractérisent par des formes érodées par le Colorado et ses affluents. L’ouest est principalement aride ; le nord-est est plutôt montagneux avec de grandes forêts.

L'Utah s'étend sur une superficie de 219 932 km² mais ne compte moins de 2 700 000 habitants. La majeure partie de la population est regroupée dans le Nord de l'État, entre les montagnes Wasatch et le Grand Lac Salé. Cette aire urbaine est parfois appelée Wasatch Front. Elle est située dans une série de vallées et de bassins et centrée autour de Salt Lake City. Elle recense plus de deux millions d'habitants, soit 80 % de la population de l'État. Outre Salt Lake City, les principales villes de cette zone sont Ogden, Layton, West Valley City, Sandy, West Jordan, Orem et Provo. Le reste de la population est principalement rurale, mis à part quelques pôles urbains beaucoup moins importants.

L'Utah est subdivisé en 29 comtés.

La SkyWest Airlines et Delta Air Lines relient les grands aéroports des États-Unis à ceux de Salt Lake City (aéroport international) et Cedar City. La voiture de location constitue ensuite le moyen idéal pour découvrir les parcs nationaux. Un circuit automobile est balisé dans chacun d'eux. La visite se poursuit à pied dans les Jardins du diable à Arches et le long de l'East Rim Trail dans Zion, en jeep sur la piste d'Eléphant Hill dans les Canyonlands, à cheval dans Bryce, en avion au-dessus de Glen Canyon ou en bateau sur le lac Powell. Le soir, on s'arrête dans un "lodge", un motel ou un hôtel ou encore dans un terrain de camping.

Malgré l'urbanisation, l'Utah demeure l'une des régions les plus surprenantes, les plus belles et les plus folles d'Amérique, l'endroit où la légende d'un certain Far West est encore vivante.

Quand la nature bâtit ses cathédrales : à plus de 2 000 mètres d'altitude, des milliers d'aiguilles et de flèches de calcaire orange, roses, blanches se dressent vers le ciel à Bryce Canyon National Park, l'un des plus célèbres sites de l'Utah. La nature a mis soixante millions d'années à les façonner. Et son œuvre continue encore aujourd'hui.

Près de Kanab, des siècles d'érosion ont modelé ces blocs de grès mettant à nu le cœur et les veines de la roche. Dans ces paysages qui ont maintes fois servi de cadre à des westerns, on prélève certaines de ces pierres polies pour les transformer en objets d'art.

Le grand désert salé beaucoup plus grand que le lac, s'étend sur plus de 400 km, jusqu'au Nevada. La lente évaporation de l'eau a formé une couche de sel tellement dure et régulière qu'il serait très difficile de l'obtenir par des moyens techniques, endroits rêvé pour les amateurs pour les records de vitesse ou pour les randonnées à moto, c'est là sur le circuit de Bonneville, qu'une voiture roula en 1965 à près de 1 000 km/h.

Voir aussi l'article Liste des parcs de l'Utah.

Dans le sud d l'Utah, à cheval sur la frontière de l'Arizona, sur un territoire de 64 000 km², s'étend Navajoland, où vivent 150 000 indiens Navajos. La réserve fut créée, il y a plus de 100 ans, pour un nombre d'habitants 10 fois moindre. Les cabanes en bois, parfois les "hogans", ont remplacé les tentes d'antan. Les Indiens élèvent quelques moutons, effectuent de petits travaux artisanaux et vivent pour l'essentiel de subsides gouvernementaux.

Les vallées furent autrefois habitées par des Amérindiens, on trouve des peintures et des gravures rupestres vieilles de plusieurs millions d'années dans des cirques, sur des falaises, à l'abri des surplombs. Elles sont attribuées aux Mokis, tribus primitives. Plus au nord, c'étaient les terres des Utes et des Païoute. Les Navajos sont encore moins nombreux, plus ou moins intégrés, travaillent dans les même villes que les Blancs ou possèdent même leur propres ranches.

L'Utah est un État plutôt riche. Dans les zones irriguées, les récoltes sont abondantes. Il dispose en outre d'une industrie relativement importante et de ressources minières de valeur : or, cuivre, plomb et aussi dans la région de Moab, de l'uranium.

L'Utah est un des États les plus conservateurs des États-Unis et une place forte du Parti républicain.

La constitution de l'Utah date de 1895. Malgré la présence d'une communauté polygame importante (à ne pas confondre avec les mormons qui ont abandonné dès 1890 cette pratique), la constitution de l'Utah n'a jamais légalisé la polygamie, interdite par le Congrès fédéral.

En 2004, par référendum, les électeurs de l'Utah ont approuvé par 66% des voix (82% hors Salt Lake City) un amendement constitutionnel définissant le mariage comme une union civile entre un homme et une femme, bannissant ainsi toute forme d'union homosexuelle.

Aux élections fédérales, l'Utah est incontestablement l'un des bastions républicains les plus marqués du pays.

Ainsi, aux élections présidentielles de 2004, le président républicain George W. Bush y a obtenu 71,54% contre 26% au candidat démocrate John Kerry, ce qui est le score le plus important des 50 États américains, avec un pic à 88,91% dans le comté de Rich.

Aucun candidat démocrate n'a remporté l'Utah depuis Lyndon Johnson en 1964 contre Barry Goldwater.

En 1992, le démocrate Bill Clinton était même arrivé troisième avec 24,65% des voix derrière le républicain George Bush (43,36%) et l'indépendant Ross Perot (27,34%).

Logiquement, la politique locale de l'Utah est largement dominée par les républicains.

Depuis janvier 2005, le gouverneur de l'Utah est le républicain Jon Huntsman, Jr. tandis que les quatre autres postes élus de l'exécutif sont également détenus par des républicains.

La Législature de l'Utah est largement dominée par les républicains. Lors de la législature 2007-2008, les démocrates n'occupent que 20 des 75 sièges de l'assemblée d'État et 8 des 29 sièges du Sénat.

Au niveau fédéral, lors de la législature 2007-2008, les deux sénateurs de l'État au Congrès des États-Unis sont les républicains Orrin Hatch et Robert Bennett alors que deux des trois élus de l'Utah à la Chambre des Représentants sont également républicains, le représentant démocrate étant Jim Matheson, un membre de la coalition conservatrice des Blue Dogs.

Les mormons, pour vivre en accord avec leur foi, décidèrent de s'exiler dans le désert de l'Utah, faute de pouvoir s'installer plus à l'est. Les pionniers mormons s'installèrent en masse à partir de 1847, menés par Brigham Young, dirigeant mormon et futur premier gouverneur du territoire de l'Utah. Les mormons, habiles hommes d'affaire, épousèrent l'ère industrielle. Seule une petite partie des 13 millions de mormons vivent en Utah. L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, dont ils sont membres, a été organisée aux États-Unis en 1830 par Joseph Smith. Ayant été créé par les pionniers mormons au XIXe siècle, l'État d'Utah a une vie politique, sociale et culturelle encore largement dominée par cette Église, qui impose une morale stricte à ses membres.

Entreprenants en affaires, les mormons vont largement contribuer au développement économique de l'État. Salt Lake City, capitale de l'État, est aussi le siège mondial de l'Église des mormons, mais dans la ville même, ces derniers sont légèrement minoritaires.

L'Utah a accueilli les Jeux Olympiques d'hiver de 2002.

En haut



Territoire de l'Utah

Carte du Territoire de l'Utah en 1851

Le Territoire de l'Utah (Utah Territory) était un territoire organisé des États-Unis qui a existé entre 1850 et 1896.

Le territoire fut organisé par un Act du Congrès américain le 9 septembre 1850, le même jour que l'admission de l'État de Californie dans l'Union et la création du Territoire du Nouveau-Mexique. Sa création provenait en partie du compromis de 1850 qui devait préserver l'équilibre du pouvoir entre États esclavagistes et États non esclavagistes. À l'exception d'une petite zone autour du cours amont du Colorado, située de nos jours dans l'État du Colorado, toutes les terres composant le nouveau territoire avait été acquises en 1848 lors de la Cession mexicaine, la frontière orientale suivant ainsi la Continental Divide. Sa limite sud avec le Territoire du Nouveau-Mexique ayant été fixée le long du 37e parallèle nord.

La création du territoire de l'Utah, fut en partie le résultat d'une pétition envoyée au Congrès par les pionniers mormons qui s'étaient installés dans la vallée du lac salé, débutant en 1847. Les Mormons, menés par Brigham Young, avaient pétitionné pour une entrée dans l'Union comme État du Deseret, avec Salt Lake City pour capitale et des frontières proposées qui englobaient l'intégralité du Grand Bassin et le bassin versant du Colorado, incluant en partie ou en totalité neuf États américains actuels. Les colons mormons avaient rédigé l'ébauche d'une constitution en 1849 et Deseret était devenu le gouvernement de facto du Grand Bassin au moment de la création du Territoire de l'Utah.

Suivant l'organisation du territoire, Young fut intronisé gouverneur le 9 février 1851. Lors de la première session de la législature territoriale en octobre, celle-ci adopta toutes les lois et ordonnances actées précédemment par l'Assemblée générale de l'État du Deseret.

La gouvernance mormone du territoire était vue de manière controversée par une grande majorité de la nation, controverse en partie alimentée les descriptions criardes de la presse sur la polygamie pratiquée par les colons mormons, polygamie qui était la cause de leur long trajet à travers le pays jusqu'au bassin du Grand Lac Salé, après de précédentes tentatives d'installation plus à l'est.

Bien que les Mormons étaient majoritaires dans le bassin du Grand lac salé, la partie occidentale du territoire commençait à attirer beaucoup de colons non mormons. En 1861, en partie à cause de cela, le Territoire du Nevada fut créé sur cette partie occidentale du territoire de l'Utah, la frontière entre les deux territoires fut initialement fixée au 116e méridien. mais la découverte de gisement d'or la plaça finalement au 115e.

La même année, une large portion à l'est du 109e méridien fut réorganisée comme partie du nouvellement créé du Territoire du Colorado, tandis que les terres situées au nord du 41e parallèle et à l'est du 110°03e méridien furent cedées au Territoire du Nebraska. Puis les frontières changèrent de nouveau dans cette zone, lors de la création du Territoire du Wyoming, celles-ci étant déplacé au 111e méridien et au nord 41e parallèle.

En 1866, deux ans après l'admission du Nevada comme État de l'Union, fixa définitivement la frontière de celui-ci avec le territoire au 114e méridien.

L'arrivée simultanée du chemin de fer de Californie et de l'est du pays en 1869, ne fut pas accueilli de manière favorable par les Mormons qui gouvernaient le territoire. La cérémonie de fixation du golden spike à Promontory Summit pour achever le premier chemin de fer transcontinental fut boycottée par les officiels du territoire, qui se méfiaient de l'empiètement du monde extérieur sur le bassin du Grand lac salé.

Les controverses soulevées par la dominance de la religion mormone sur le territoire sont vues comme la raison principale au long délai de 46 ans entre l'organisation du territoire et son admission dans l'Union en 1896 comme État de l'Utah, longtemps après l'admission de territoires créés après lui. Par contraste, le Territoire du Nevada, bien que peuplé de manière plus éparse, fut admis dans l'Union en 1864, seulement trois ans après sa formation, conséquence surtout du désir de l'Union de consolider sa mainmise sur les mines d'argent du territoire. Le Colorado fut lui admis en 1876.

En haut



Grizzlies de l'Utah (1994-2005)

Grizzlies de l'utah.gif

Les Grizzlies de l’Utah étaient une franchise de hockey sur glace de la Ligue internationale de hockey puis de la Ligue américaine de hockey. L’équipe jouait à Salt Lake City de l’état de l’Utah aux États-Unis dans la patinoire, l’E Center.

L’équipe fait ses débuts sous le nom de Grizzlies de Denver dans la Ligue internationale de hockey en 1994. L’équipe alors dans la ville de Denver au Colorado, finit première de la division lors de cette saison et parvient même à la finale des séries éliminatoires. Ils gagnent dès leur première saison la Coupe Turner mais sont obligés de déménager en prévision de l’arrivée des Nordiques de Québec de la Ligue nationale de hockey. Ces derniers prennent alors le nom de l’Avalanche du Colorado. Dans sa nouvelle ville, l'équipe gagne encore une fois la Coupe Turner.

L’équipe joue jusqu’en 2001 dans la LIH et lorsque cette dernière arrête ses activités, les Grizzlies intègrent la Ligue américaine de hockey. L’équipe met fin à ses activités en 2005 lorsque les propriétaires de la franchise trouvent un repreneur. Le repreneur arrive en mai 2006 en la personne de Dan Gilbert propriétaire des Cavaliers de Cleveland de la NBA qui décide de racheter une franchise afin de remplacer les Barrons de Cleveland. La nouvelle équipe de Cleveland prendra donc la suite des Grizzlies pour la saison 2007-08 sous le nom de Monsters de Lake Erie.

La ville de Salt-Lake City ne reste pas longtemps sans équipe de hockey sur glace et une nouvelle équipe sous le même nom (voir Grizzlies de l'Utah) mais dans l’ECHL.

Cette section présente les résultats des Grizzlies entre 1994 et 2005, que ce soit dans la ville de Denver ou de Salt-Lake City.

Kip Miller est le meilleur buteur et pointeur sur une saison (en 1994-95) avec 46 buts et 106 points.

En haut



Utah Stars

Image:NewStarsLogo.gif

Les Utah Stars sont un club franchisé américain de basket-ball de la ville de Salt Lake City faisant partie de l'American Basketball Association et ayant disparu en même temps que la ligue (celle-ci fusionnant avec la NBA en 1976).

La franchise féminine de WNBA des Utah Starzz avaient choisi se nom en mixant le noms de Stars et de Jazz (comme la franchise NBA) avant de déménager et devenir les San Antonio Silver Stars.

En haut



Source : Wikipedia