Thiers

3.4559748427976 (1272)
Posté par seb 30/04/2009 @ 10:11

Tags : thiers, puy-de-dôme, auvergne, france, environnement

Dernières actualités
Adophe Thiers et le "cérémonial chinois" - Le Monde
Cette interdiction pour le chef de l'exécutif de prendre la parole devant les parlementaires remonte à la "Constitution" de Broglie du 13 mars 1873, qui visait à empêcher Adolphe Thiers, premier président de la III e République, de s'adresser à une...
Un discours de Premier Ministre sous les ors de... - nouvelobs.com
Pour la première fois depuis Adolphe Thiers, le chef de l'état s'adressait solennellement aux deux chambres, qui plus est à Versailles. Le lieu majestueux s'y prêtait. Le mystère planait sur ce qu'il allait dire, redoublant l'attente....
Réunion d'information pour le prochain Téléthon - Sud Ouest
Pour l'occasion, tous les commerçants de l'avenue Thiers ont décidé d'apporter leur contribution aux animations prévues tout le long de l'avenue Thiers, de 9 heures à minuit. Les élus espèrent donc que les commerçants de l'avenue Jean-Jaurès...
Une dérive monarchique - l'Humanité
L'histoire est cruelle : le dernier à avoir pris ainsi la parole devant les parlementaires réunis à Versailles est Adolphe Thiers, en 1872, fossoyeur de la Commune, président de la République et chef du gouvernement. Deux ans plus tard,...
Un sens unique pour fluidifier la circulation - Sud Ouest
Depuis quelque temps, le stationnement dans les rues Preuil, Camille Godard, Gambetta et Thiers se fait au détriment de la circulation des piétons pour aller faire leurs courses et des familles avec des poussettes à la sortie de l'école....
Quatre personnes sauvées des flammes, dimanche, à Saint-Amand-les-Eaux - La Voix du Nord
C'est vers 21 heures, dimanche, que s'est déclaré un incendie dans un logement situé au premier étage d'un immeuble d'habitation, rue Thiers, à Saint-Amand-les-Eaux, juste au-dessus de l'agence de travail temporaire Manpower. Un feu de friteuse dans la...
Quartier Thiers : 27 millions grâce à l'ANRU - La Voix du Nord
Après avoir découvert les travaux de réhabilitation de la cité Pastorale et assisté à la pose de la première pierre de quinze logements (lire ci-dessus), élus et invités ont visité la nouvelle école maternelle de Thiers. Un autre projet ANRU....
Un adolescent de 14 ans se noie plage Thiers - Sud Ouest
C'est sur une zone délimitée de la plage Thiers que les sapeurs-pompiers ont lancé les recherches. (photo MM) Hier, c'est face à la plage centrale d'Arcachon, à gauche de la jetée Thiers, que s'est déroulé le drame. Alors qu'ils jouaient dans l'eau,...
En 1873, Thiers s'incline face au Parlement - Profession Politique (Abonnement)
Nommé président via la loi Rivet de 1871, Adolphe Thiers entretient depuis lors des relations houleuses avec le Parlement, exécutif et législatif tentant d'imposer leur suprématie sur le régime naissant. Responsable devant l'Assemblée, de même que le...
Le rendez-vous des gourmets - Sud Ouest
Le départ sera donné à 17 heures depuis la jetée Thiers, pour les navigateurs confirmés ou les plaisanciers moins aguerris. En ce début d'été, belle occasion à fêter, le meilleur allié de cet événement arcachonnais sera le beau temps, pour pouvoir en...

Thiers (Puy-de-Dôme)

Carte de localisation de Thiers

Thiers est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne.

Elle est l'une des quatre sous-préfectures du département avec Ambert, Issoire et Riom. Les habitants sont appelés Bitords ou Thiernois.

Thiers est la capitale française de la fabrication du couteau, avec près de cent entreprises dans ce domaine et un musée de la coutellerie qui lui est dédié. Plus des deux tiers des couteaux utilisés en France pour la poche, la cuisine ou la table sont fabriqués par des entreprises thiernoises. C'est un savoir-faire jalousement gardé depuis cinq siècles.

La géographie de Thiers est marquée par son étagement le long des collines escarpées surplombant la vallée de la Durolle. Le dénivelé important fournissait la force hydromotrice nécessaire à l'émouture des couteaux.

La commune de Thiers est adhérente du Parc naturel régional Livradois-Forez.

Thiers est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Thiers.

Le plus important édifice religieux est l'église romane Saint-Genès, datant du XIIe siècle et dédiée à un martyr local, décapité dans le lieu-dit du Creux de l'Enfer. Remaniée aux XIIIe siècle et XIXe siècle, elle se distingue par sa coupole qui est la plus grande d'Auvergne et ses voûtes d'ogives d'une très grande portée.

Thiers compte également l'église romane de Saint-Symphorien, dans le quartier du Moutier (XIIe siècle), l'église romane de Saint-Jean, dans le quartier du même nom et les ruines d'une abbaye bénédictine, fondée au VIIe siècle.

La vieille ville de Thiers est peu étendue. Elle recèle de nombreuses vieilles maisons datant du XVe au XVIIe siècle. Celles-ci s'étagent le long de la colline : en bas, les usines et les demeures des ouvriers-couteliers et émouleurs ; à flanc de coteau, les maisons des artisans ; en haut, celles des nobles et des bourgeois. Parmi celles-ci, le château du Pirou, en fait une demeure bourgeoise à colombages, demeure des ducs de Bourbon. Une ville qui a vu l’arrivée de migrants algériens dès les années 1920. Le plus connu d’entre eux s’occupait des éclairages publics qui fonctionnaient au gaz.

Thiers possède également un important patrimoine industriel, en particulier au lieu-dit du Creux de l'Enfer, où se trouvent certaines des usines de coutellerie, et là où s'est installé le Centre d'art contemporain de Thiers. La majorité de ces usines se trouvent le long de la Durolle, jusqu'à la ville de Noiretable. Nombre de ces usines sont désaffectées.

Il s'agit de la capitale de la coutellerie. Des entreprises contribuent à la renommée de cette ville comme les Ets Sabatier Aîné et Perrier et leur marque Sabatier-K.

Nichée au creux du pont de Saint-Roch, se trouve la plus vieille usine de Thiers encore en activité : la manufacture de coutellerie Lacroix. Ne produisant plus de couteaux en son nom propre, elle abrite cependant un atelier qui perpétue la tradition coutelière dans une démarche moderne et innovante.

À 3 km, à Château-Gaillard, dans la profonde vallée de la Durolle, on peut encore visiter la vallée des Rouets où étaient situés les ateliers des émouleurs mus par la force hydraulique. Un seul est encore en l'état, utilisé jusqu'en 1976 par son dernier propriétaire, Georges Lyonnet. Aujourd'hui, un parcours permet de se rendre compte des vestiges des autres rouets disséminés dans la vallée.

Les Jaiffours est un bâtiment au long cours qui domine la ville et a une histoire riche de plus de 40 années. L'association « Béton Armé » retrace de manière bénévole et motivée l'histoire de ce quartier riche de souvenirs. Sa destruction a débuté en 2007 et s'est terminée en 2008.

Le sélectionneur de l'Equipe de France de football champion du Monde 1998 a fait des études en mécanique à la NAT au lycée Jean Zay.

En haut



Thiers communauté

Thiers communauté est une structure intercommunale française, située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne.

Son territoire recoupe très exactement celui du canton de Thiers.

Les chiffres de population retenus sont la population sans doubles comptes (recensement général de la population de 1999).

En haut



Canton de Thiers

Le canton de Thiers est une division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne.

Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 n'ont pas affecté le canton de Thiers.

Ce canton est organisé autour de Thiers dans l'arrondissement de Thiers. Son altitude varie de 273 m (Dorat) à 829 m (Escoutoux) pour une altitude moyenne de 387 m.

Le canton de Thiers groupe 3 communes et compte 15 044 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

En haut



Arrondissement de Thiers

L'arrondissement de Thiers est une division administrative française, située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne.

Vérifier que les cantons de l'arrondissement d'Ambert, supprimé de 1926 à 1942, avaient tous été intégrés à l'arrondissement de Thiers.

Semblable à l'arrondissement actuel.

En haut



Fondation Thiers

La Fondation Thiers accueillait le temps de leur carrière universitaire, les étudiants de France parmi les plus brillants.

L’Institut de France accueillait les pensionnaires de la Fondation Thiers dans son Cercle de recherches humanistes, ainsi que l’Association des anciens pensionnaires et amis de la fondation, et poursuit toujours sa mission de recrutement des plus brillants sujets de l’Université, qui sont pris financièrement en charge par le CNRS pour une durée de trois ans. Des boursiers peuvent être recrutés pour un an et, tous les deux ans, un prix de la Fondation Thiers est décerné aux meilleurs travaux des anciens pensionnaires.

La Fondation Thiers occupait un somptueux hôtel particulier bâti en 1892 sur l'initiative d'Élise Thiers, veuve d'Adolphe Thiers (Chef de l’État français de 1871 à 1873). Le bâtiment, situé dans le XVIe arrondissement de Paris, en lisière du bois de Boulogne entre l'avenue Foch et l'avenue Victor-Hugo, se trouve à l'emplacement du premier aérodrome de Paris d'où s'envolaient les montgolfières.

En 1986, la bâtisse de style néo-classique, en mauvais état, fut vendue par ses propriétaires, l’Institut de France et est désormais un hôtel.

La Fondation Thiers fut reconnue d'utilité publique le 1er mai 1893.

En haut



Source : Wikipedia