Tarbes Pyrénées

3.4203921568595 (1275)
Posté par marvin 27/02/2009 @ 05:39

Tags : tarbes pyrénées, clubs, rugby, sport

Dernières actualités
Midi-Pyrénées. 9 victimes dans l'avion Rio-Paris - LaDépêche.fr
Dimanche à 14 heures, des proches du couple, domiciliés en Béarn et à Tarbes, attendaient leur retour à l'aéroport de Pau-Uzein. Malheureusement, ils ont été rapidement informés de la tragédie qui venait de se jouer quelques heures plus tôt....
Villas 220m² à TARBES ET BANLIEUE (65000) Hautes-Pyrénées - LaDépêche.fr
A 5' au sud du centre ville de Tarbes, dans un environnement très calme, cette villa (220m²) construite en 1969 et relookée en 2004 offre sur son niveau principal 3 chambres, 1vaste séjour, 1 cuisine équipée, 1 terrasse couverte, en sous-sol un...
Tarbes. Coup de projecteur au Parvis - LaDépêche.fr
Elle permet à aux élèves du primaire des Hautes-Pyrénées de fréquenter le centre d'art contemporain du Parvis, d'y visiter des expositions et d'exprimer leur propre créativité. Cette opération nommée « coup de projecteur » est réalisée en partenariat...
Maubourguet. Matinée littéraire à Jean-Jaurès - LaDépêche.fr
Les auteurs étaient invités par la médiathèque départementale de Tarbes et le conseil général pour participer au 1er prix littéraire ados des Hautes-Pyrénées Les élèves membres du jury devaient lire 5 livres par catégorie d'âge....
Tarbes. Un plan de relance « routes » - LaDépêche.fr
Soit une hausse de 26 %, nettement au-dessus de la moyenne de Midi-Pyrénées. L'élue évoque aussi une centaine d'emplois perdus à ESK Ceramics. Elle parle d'une utilisation progressive du licenciement économique, « on est rentrés dans cette spirale »....
Tarbes. Gare aux fautes - LaDépêche.fr
Le président de la section départementale des Hautes Pyrénées, Jean Lolou, nous a confié sa satisfaction face à des candidats de plus en plus nombreux et jeunes (la benjamine de cette édition 2009 étant âgée de seulement huit ans)....
Tarbes. Percussions à la pelle et la brouette - LaDépêche.fr
Pour s'assurer de leur réussite, ils ont fait appel à Michaël Fernandes, percussionniste reconnu, originaire de Hautes-Pyrénées, et à Bastien Miqueu, professeur de chant au Conservatoire de Tarbes. Après plusieurs répétitions, ils ont pu enregistrer...
Tarbes. Élections européennes. Jean Glavany : « Il faut voter PS » - LaDépêche.fr
Il faut voter », déclarait, hier, Jean Glavany, député PS de la 3e circonscription des Hautes-Pyrénées. Entouré d'élus du nord du département, le parlementaire insiste pour dire que c'est un vote important, rappelant que « la démocratie est un bien...

Tarbes Pyrénées rugby

Logo

Le Tarbes Pyrénées rugby (TPR) est un club de rugby à XV français basé à Tarbes. Double champion de France (1920 et 1973) sous l'appellation Stadoceste tarbais, il participe actuellement au Pro D2.

Fondé sous le nom Stadoceste tarbais, il fusionne en 2000 avec le CA Lannemezan sous le nom Lannemezan Tarbes Hautes-Pyrénées. En 2003, Lannemezan reprend son autonomie et le club devient Tarbes Pyrénées rugby, nom qu'il porte aujourd'hui.

Le Stadoceste tarbais a été fondé en janvier 1902 suite à la fusion de deux clubs de la ville, le « Stade Tarbais » (fondé le 4 octobre 1901), où on pratiquait le rugby, et le « Ceste », où on s’adonnait à la boxe et l'escrime. Le premier nom du club fut d'ailleurs le « Stade Ceste » et c'est suite à une erreur de prononciation d'un soldat du régiment des hussards stationné à Tarbes que l'étrange et singulière appellation « Stadoceste » apparut.

Son vivier fut pendant très longtemps l'Arsenal, la manufacture d’armes. Ce club fut longtemps dirigé par des bourgeois aisés et notamment par Jules Soulé qui alla jusqu'à y dilapider sa fortune ! Celui-ci, Toulousain de naissance s'en vint à Tarbes en 1907 suite à la fusion qui donnera naissance au Stade toulousain. Il restera président jusqu'à sa mort en 1945 à l'age de 65 ans.

Le club remportera deux titres de champion en 1920 et 1973 et jouera trois finales, dont la dernière en 1988, perdue face à Agen.

Mais à la fin des années 90, le passage au professionnalisme du rugby français pose un problème sérieux aux clubs de Bigorre, et en particulier pour le Stadoceste qui est en chute dans les profondeurs des championnats amateurs.

Sous l’impulsion du conseil général des Hautes-Pyrénées qui, afin de ne pas disperser ses ressources, souhaite voir s’implanter un seul grand club en Bigorre, le projet de créer un club départemental regroupant les forces de deux clubs ou plus voit le jour. Le projet s’accélère lorsque le CA Lannemezan accède à la Pro 2 en 2000, car ses finances ne lui permettent pas de tenter l’aventure professionnelle. La Ligue nationale de rugby bloquerait en effet à coup sûr la montée. La fusion avec Tarbes, distante de 35 km, est mise sur la table. Les Tarbais sont enthousiastes, les Lannemezanais beaucoup moins, au point que le conseil d’administration du club rejette à 73% le projet en mai 2000. Le FC Lourdes et le Stade bagnérais, contactés également, refusent l’association, craignant de voir leur identité se dissoudre définitivement dans une entité risquant d’être dominée par le club de la préfecture, à Tarbes.

Mais le conseil général des Hautes-Pyrénées fait pression pour provoquer le regroupement, qui lui éviterait de disperser son soutien. Il trouve un partisan de la fusion dans le président du CAL, Jacques Tarrène, chef d’entreprise, principal sponsor de fonds du club, persuadé que Lannemezan, 6 000 habitants, ne pourrait jamais viser plus haut sans elle. Malgré une grande tension au sein du club, Lannemezan est maintenu en Pro 2, à condition qu’il fusionne avec le « Stado ».

Le 3 août 2000 est signé, à Tarbes, le protocole de fusion entre les deux clubs. Une SEMOS (société d’économie mixte à objet sportif) est créée, sous le nom de LT65 (Lannemezan Tarbes Hautes-Pyrénées). Le CAL, le Stado, ainsi que le conseil général et les villes de Tarbes et Lannemezan entrent dans le capital, tout comme plusieurs entreprises privées. Le président Jacques Tarrène dit avoir suivi l’exemple des basketteurs de l’Élan Béarnais Pau-Orthez qui avaient quitté la petite ville d’Orthez pour Pau, où il a trouvé les moyens de ses ambitions.

Le problème du maillot est vite réglé, les deux équipes jouant en rouge et blanc. Mais comme le craignaient les Lannemezanais, tous les matches ont lieu à Tarbes et malgré de belles affluences (environ 4 000 spectateurs de moyenne), le CAL se sent marginalisé, ainsi que le montre la dénomination du club à partir de 2002 : TPR (Tarbes Pyrénées rugby).

En haut



Tarbes Pyrénées Football

Image:tpf.jpg

Le Tarbes Pyrénées Football est un club français de football basé à Tarbes. Le club évolue cette saison en Championnat de France Amateurs 2.

Le Tarbes Pyrénées football est issus de la fusion entre le Tarbes Stado Football et le Tarbes Gespe football en 2006. Celle-ci s'est décidée suite à la montée du Stado en CFA 2.

Ce dernier atteint pour la première fois le stade des 32es de finale de la Coupe de France en 2004-2005. Ils sont éliminés par Vannes OC sur un score sévère : 0-3. Cette défaite dérègle la mécanique tarbaise, qui ne comptait jusque là qu'une seule défaite en championnat. La seconde partie de la saison est moins brillante et le titre se joue lors de l'ultime partie face à la Jeunesse Sportive Cugnalaise. Cugnaux s'impose 2-1 et Tarbes reste en DH. La saison suivante, les Tarbais survolent le championnat de DH de la Ligue de Midi-Pyrénées (15 points d'avance sur le deuxième) et accèdent en CFA2.

En haut



Guillaume Bernad

Guillaume Bernad, né le 8 juin 1983, est un joueur de rugby à XV français qui évolue au poste de troisième ligne aile au sein de l'effectif de l'Aviron bayonnais (1,81 m pour 92 kg). C'est le frère du troisième ligne aile du Tarbes Pyrénées Rugby, Loïc Bernad.

En haut



Renaud Dulin

Renaud Dulin, né le 13 novembre 1979 à Agen (Lot-et-Garonne), est un joueur de rugby à XV et à sept français qui évolue au poste de centre au sein de l'effectif du Tarbes Pyrénées rugby (1,80 m pour 90 kg).

Il a d'ores et déjà signé au FC Auch pour la saison 2008-2009.

En haut



Sébastien Caujolle

Sébastien Caujolle, né le 28 février 1979 à Colmar (Haut-Rhin), est un joueur de rugby à XV français qui évolue au poste d'ailier au sein de l'effectif du Tarbes Pyrénées rugby (1,88 m pour 86 kg).

Il a prolongé son contrat jusqu'en 2010.

En haut



Philippe Dintrans

Philippe Dintrans est un joueur de rugby à XV, né le 29 janvier 1957 à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées.

Il est pour toujours associé au Stadoceste tarbais qu'il rejoignit rapidement : il est entré à l'école de rugby du Stadoceste tarbais à 10 ans.

Premier match en équipe première au Stadoceste tarbais (saison 75-76) au stade Jules Soulé contre la Section paloise à 18 ans.

Dix sept saisons en Nationale. Il est surnommé "le lorrain". Sa fille Camille est fiancée avec le joueur du Stade toulousain Jean Bouilhou. Son fils Jean a joué au Tarbes Pyrénées Rugby, et joue actuellement au Stade Bagnérais.

Finaliste du Championnat de France en 1988 avec le Stadoceste tarbais.

Finaliste de la première coupe du monde de 1987 contre la Nouvelle-Zélande.

En haut



Philippe Bérot

Philippe Bérot, est né le 29 janvier 1965 à Tarbes. C’est un ancien joueur de rugby à XV, qui a joué avec l'équipe de France de 1986 à 1989, évoluant au poste de trois-quarts aile ou arrière (1,75 m pour 78 kg). Il a joué avec le SU Agen.

Il a été longtemps entraîneur des trois-quarts du Castres olympique. En 2006, à la demande de Laurent Seigne, il quitte le club. Il rejoint le Stade montois pour la saison 2006-2007 puis le Tarbes Pyrénées Rugby (TPR) en février 2008.

Il a disputé son premier test match le 23 octobre 1986, contre l'équipe de Roumanie, et son dernier test match fut contre l'équipe de Nouvelle-Zélande, le 1er juillet 1989.

Il a disputé les quatre matchs du grand Chelem de 1987.

En haut



Isoa Ulago Domolailai

Isoa Ulago Domolailai, né le 13 janvier 1981 à Sigatoka (Fidji), est un joueur de rugby à XV et à sept fidjien. Il joue en équipe de Fidji et évolue au poste de deuxième ligne au sein de l'effecif du Tarbes Pyrénées rugby (2,05 m pour 120 kg).

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de Fidji le 10 novembre 2001 contre l'équipe d'Italie.

En haut



Source : Wikipedia