Social

3.4451654769437 (1541)
Posté par seb 24/02/2009 @ 17:52

Tags : social, société

Dernières actualités
Sarkozy se rend aux Antilles dans un climat social à nouveau tendu - Le Monde
Parti d'une simple revendication en faveur d'une hausse des bas salaires, le mouvement a rapidement prospéré sur fond de crise économique, d'injustice sociale et de malaise identitaire, pour culminer avec plusieurs nuits d'émeutes et la mort d'un...
Délibération sociale : Medef et syndicats s'accrochent sur le ... - Les Échos
C'est sans grand enthousiasme que les partenaires sociaux ont ouvert, hier, la « délibération sociale » sur le dialogue social dans les TPE (moins de 10 salariés), où 4,2 millions de salariés sont aujourd'hui dépourvus de représentants....
Plus de protection des données privées sur les réseaux sociaux ? - Journal du Net
Un comité consultatif européen estime que les éditeurs de réseaux sociaux sont responsables de la protection des données personnelles de leur utilisateurs. Un comité européen pour la protection des données personnelles vient de rendre publiques ses...
Mouvement social pour les travailleurs sociaux - Delta FM
150 travailleurs sociaux, éducateurs, aides soignants, qui ont défilé pour un mouvement important. Car hier avait lieu les dernière négociations nationales entre partenaires sociaux avant les congés. Objectif des syndicalistes du social, protéger leur...
Le centre social officiellement fermé : la mairie prend la suite - La Voix du Nord
C'est désormais au liquidateur judiciaire de s'occuper des vingt salariés du centre social du Pont-de-Pierre. Depuis vendredi soir, il est en liquidation, par décision du tribunal d'Avesnes-sur-Helpe. Les familles seront prises en charge par la mairie...
Théâtre de marionnettes au centre social - La Voix du Nord
Samedi après-midi, les enfants du centre social ont donné un spectacle de marionnettes aux enfants des Provinces-françaises. Grâce à une action sur l'implication et l'évasion, douze enfants faisant parties du centre du quartier se sont impliqués dans...
Un brevet accordé à GyPSii dans le domaine du réseautage social mobile - itespresso.fr
Cette fonctionnalité incarne ce que le secteur a baptisé la « localisation des amis » et par conséquent, est devenue la pierre angulaire de l'association entre le réseautage social mobile et les services axés sur la localisation....
Présentation du livre sur " Exclusion Sociale en Angola" - AngolaPress
Luanda - Un ouvrage scientifique intitulé " Exclusion Sociale en Angola - Cas des handicapés physiques de Luanda", du sociologue angolais Paulo de Carvalho, a été présenté la semaine dernière dans la Faculté des Lettres et des Sciences Sociales à...
Une centaine d'étudiants en travail social manifestent devant la ... - Ouest-France
Les étudiants en travail social (assistants sociaux, éducateurs…) manifestent ce mercredi matin, à Nantes. Ils protestent contre la gratification d'un troisième mois de stage sans enveloppe supplémentaire pour financer les associations qui les...
"Le déficit de la Sécurité sociale n'a pas vocation à être comblé" - Le Monde
Pour lui, le déficit de la Sécurité sociale en 2009 n'est pas une surprise et ne demande pas une réduction des dépenses ou une augmentation des prélèvements. La Commission des comptes de la Sécurité sociale a annoncé un déficit 20,1 milliards d'euros...

Crédit social

Le crédit social est une idéologie économique et un mouvement social qui est apparu au début des années 1920. À l'origine, le crédit social était une théorie économique développée par l'ingénieur écossais Clifford Hugh Douglas. Le nom « crédit social » dérive de son désir de faire que le but du système monétaire (crédit) soit l'amélioration de la société (social).

Il a depuis été soutenu par nombre d'économistes dont le seul prix nobel Français d'économie Maurice Allais qui dénonce une économie basée non pas sur l'argent réel mais l'argent dette (on crée de la monnaie avec du crédit - dette, amené à disparaître au fur et à mesure de son remboursement).

Le crédit social est aussi appelé dividende universel, dividende social ou, le plus adapté sans doute, dividende monétaire.

C. H. Douglas affirmait qu'en raison du fait que le total des revenus reçus dans une période de production donnée est moins important que les prix générés dans cette même période, il en résulte une déficience dans le pouvoir d'achat dans cette période.

La production de crédits par ailleurs, qui temporairement peut faire apparaitre la masse monétaire comme suffisante, conduit à la formation de « bulles » monétaires, vouées à s'effondrer mécaniquement, puisque au fur et à mesure que ces crédits payent leur dette associé, cet argent temporairement disponible disparaît.

Il apparaît alors, lorsque la bulle monétaire s'est mécaniquement effondrée, que la masse des biens produits est très supérieure à la monnaie réelle résultante, provocant de facto une déflation, et une crise.

Il démontrait cette déficience alléguée avec son théorème A+B qui dit que si A représente les paiements versés à tous les consommateurs dans l'économie (par les salaires, dividendes et autre) et B représente les paiements faits par les producteurs qui ne sont pas versés aux consommateurs (tels que les coûts de base des édifices et du renouvellement de l'équipement) alors le prix total des biens produits doit égaler A+B au minimum ; mais puisque seuls les paiements A sont reçus par les consommateurs en revenus, alors les revenus disponibles sont moins grands que les prix générés dans cette même période de production.

Si ces situations ne se produisent pas, « les entreprises doivent licencier leurs travailleurs, le chômage augmente, l'économie stagne, les impôts restent impayés, les gouvernements réduisent les services et nous avons la pauvreté générale, alors que physiquement nous pourrions tous vivre dans l'abondance ».

L'ingénieur affirme que cette dernière demande a du bon sens puisque la technologie a réduit le nombre de travailleurs nécessaires pour produire les biens ainsi que le nombre d'heures qu'ils doivent travailler.

Les idées de Douglas jouïssent d'une grande popularité au cours de la Grande Dépression, mais pas assez toutefois pour réaliser son plan.

En zone Euro une masse monétaire de 3 000 milliards d'euros pour 300 millions d'habitant donnerait pour une croissance de 3% un dividende monétaire de 300 euros.

En faisant ainsi, chaque année la masse monétaire réelle, dont la croissance est justement équilibrée entre tous les citoyens par ce moyen, s'ajuste à la création de valeur (biens et services).

Certains groupes et individus, notamment le poète Ezra Pound et les dirigeants de la Australian League of Rights, ont souscrit au crédit social en tant que théorie économique, affirmant qu'il démontre la culpabilité des « financiers juifs » qui contrôlent supposément l'économie mondiale. Même si le crédit social jette le blâme pour beaucoup de maux économiques sur les banques privées, il n'y a rien pour suggérer que Douglas était antisémite. L'antisémitisme n'était pas grandement répandu parmi les partisans de la théorie, bien que Solon Earl Low, chef du Parti Crédit social du Canada de 1944 à 1961, fut un antisémite notoire.

Louis Even, citoyen français expatrié au Canada, tenta d'implanter le Crédit Social en France dans les années 1960 après son implantation au Canada.

En Angleterre, le groupe Kibbo Kift, qui s'était détaché du mouvement scout, s'est transformé pour devenir le Green Shirt Movement for Social Credit, un mouvement paramilitaire, portant des uniformes, qui organisa des marches, des manifestations et d'autres agitations dans les années 1930 pour revendiquer l'introduction d'un système de crédit social.

En haut



Social

Dans une définition large de la notion du social, on peut l'entendre comme étant l'expression de l'existence de relations entre les vivants. Certains animaux non-humains, tels que la plupart des mammifères par exemple, sont qualifiés d'espèces sociales. Il en va de même pour certains insectes.

Au sens commun, le terme social renvoie généralement vers le nom commun : société. Cependant, les conceptions sociologiques de société sont nombreuses et même parfois, chez certains auteurs, complètement remises en question.

Les juristes entendent pour ce mot tout ce qui se rapporte au travail (droit social).

Les conceptualisations sociologiques de ce que représente le social sont apparues avec la nécessité de définir l'objet de recherche de la sociologie. Émile Durkheim fut l'un des premiers à définir ce qu'est la sociologie en posant son objet de recherche comme étant le « substrat social ».

Le terme est parfois critiqué pour être un terme sans signification et qui ne sert qu'à empêcher toute réflexion. Ainsi, l'économiste autrichien Friedrich Hayek écrivait-il en 1957 dans ses Essais de philosophie, de science politique et d'économie, que « l'adjectif social est devenu un mot qui ôte à toutes les expressions tout sens clair ». Il critique en particulier la déresponsabilisation induite par l'utilisation à outrance du terme social, au détriment de la responsabilité des individus libres. Dans Droit, législation et liberté, il revient sur cette dénonciation du « social », en particulier à travers la critique de la « justice sociale ».

En France, dans le cadre de l'action sociale, le terme "social" est à distinguer de "sociétal" même si dans l'usage on utilise souvent le même terme : social ou "le social".

Par exemple, lorsque la sociologie s'intéresse à la question sociale ou à des questions sociales , elle ne s'intéresse pas qu'au travail social mais bien aux aspects sociétaux. Cependant "le social" ( au sens de travail social ou d'action sociale) fait aussi parti du "sociétal" (ils sont des phénomènes sociétaux que la sociologie peut étudier), et la sociologie s'y est évidement intéressé.

En haut



Capital social

Le capital social désigne un ensemble de ressources à une organisation.

Le capital social est la représentation au passif des engagements de l'entreprise envers les associés ou actionnaires d'une société du fait de leurs apports. Il est la contrepartie des apports en biens ou industrie réalisés par eux.

C'est une garantie générale du créancier et est donc soumis à un régime juridique strict. Ainsi les réductions du capital social sont soumises à des mesures de publicité pour que les créanciers de la société en soient informés.

En haut



Source : Wikipedia