Rugby Club Toulonnais

3.3680253264742 (2527)
Posté par seb 27/03/2009 @ 08:07

Tags : rugby club toulonnais, clubs, rugby, sport

Dernières actualités
Toulon : Reprise le 2 juillet - Ouest-France
Les joueurs toulonnais reprendront l'entraînement, jeudi 2 juillet. Trois matchs amicaux (Brive, Racing-Métro, Brumbies) devraient être programmés. Initialement prévu le mercredi 1er juillet, la reprise du RCT s'effectuera le lendemain....
Rugby. Les joueurs du Stade touchés par la grippe A - LaDépêche.fr
«J'étais en vacances chez mes parents à côté de Tarbes, j'ai reçu un coup de fil de mon club et je suis sur la route pour aller consulter», confiait dans la matinée Sébastien Fauqué, ouvreur du RC Toulon et sélectionné avec les Barbarians. Bien....
Les Toulonnais au travail - Var-Matin
On connaît l'importance que Philippe Saint-André, nouveau manager général du RCT, accorde à la préparation physique d'avant saison. Pas question donc de prendre du retard pour ceux qui se seraient laissés aller à quelques écarts de conduite durant la...
Toulon : Saint-André va voir Umaga - Ouest-France
Tana Umaga n'a pas encore fait part de ses intentions sur son avenir de joueur à Toulon. Le centre néo-zélandais va s'entretenir avec le manager Philippe Saint-André dans la semaine pour déterminer son rôle dans l'effectif du RCT, indique Var-Matin....
RCT : interview de Pierre Mignoni - Var-Matin
1) Ces champs sont obligatoires. Votre nom et votre email permettront à votre ami de vous reconnaitre. 2) Les adresses de messagerie ne sont pas enregistrées et ne seront pas utilisées ultérieurement. 3) Afin d'éviter le SPAM, vous devez saisir les...
Les Mutuelles du Soleil et le RCT, Rugby Club Toulonnais en Top 14 ... - News Assurances
Les Mutuelles du Soleil, 1ère mutuelle interprofessionnelle en région Provence Alpes Côte d'Azur et le RCT, Rugby Club Toulonnais en Top 14, ont conclu un partenariat pour la saison 2008-2009. Ce partenariat est en ligne avec la stratégie de...
RCT - Racing Métro au Vélodrome ? - Var-Matin
L'information n'est pas encore officielle, il faudra patienter encore quelques jours, début juillet pour être plus précis, et l'annonce du calendrier de la saison prochaine, pour être fixé, mais le Rugby Club Toulonnais pourrait ne fouler la pelouse de...
Un ancien joueur du RCT poursuivi pour morsure présumée lors d'un ... - maville.com
Devant le tribunal de police d'Aix-en-Provence, une amende de 15OO euros a été requise ce lundi contre Sébastien Bisciglia, joueur de rugby d'un club d'Aix-en-Provence, ancien du RCT, soupçonné d'avoir mordu au visage l'un de ses adversaires lors d'un...
Rugby - Top 14 - L'Equipe.fr
Enfin Toulon, a fait l'expérience du haut niveau. Le club a fait l'essentiel en se maintenant et en permettant à l'équipe de demain de se construire. Mais ces cinq clubs devront éviter de telles mésaventures s'ils veulent assurer une longue présence...
Rugby - Racing Métro 92, patrimoine national en renaissance - France Soir
Sa promotion en Top 14 est une bonne nouvelle autant pour ses propres supporteurs que pour le rugby français, qui retrouve ainsi l'un de ses plus fidèles compagnons de route. Depuis 1882, date de sa création, le Racing a toujours été un club bien à...

Rugby club toulonnais

Logo

Le Rugby club toulonnais est un club de rugby à XV français fondé en 1908 et basé à Toulon. Triple champion de France (1931, 1987, 1992), il évolue actuellement en Top 14 après avoir remporté le Pro D2 2007-2008.

Le Rugby club toulonnais est né le 3 juin 1908 à la suite d'une réunion dans la salle Mon Plaisir dans le quartier de la rade, de la fusion de l'Étoile sportive varoise et de la fraction toulonnaise du Stade varois, club basé à La Seyne-sur-Mer, le tout à l'initiative de Me Leenaerts et M. Gorlier. En 1909, le RCT participe à sa première finale nationale de Deuxième série face à Montauban, après avoir battu l’Olympique de Marseille en finale du championnat du Littoral, mais s’incline lors de cette finale.

En 1931, c'est la reconnaissance avec la première finale et la première victoire en championnat de France contre le Lyon olympique universitaire au Parc Lescure de Bordeaux par 6-3 (2 essais à 1). La troisième mi-temps fut dantesque avec 30 000 personnes qui se joignirent aux joueurs pour célébrer cette victoire sur les bords de la rade.

Le club demeure ensuite l’un des bons clubs du championnat, mais échoue à cinq reprises en finale (1948, 1968, 1971, 1985 et 1989). Celle de 1985 laisse beaucoup de regrets, car les Toulonnais perdent en prolongation dans le duel des Rouge et Noir contre le Stade toulousain à l’issue de l’une des plus belles finales de l’histoire.

Enfin, grâce à une génération exceptionnelle (Manu Diaz, Bernard Herrero, Éric Champ, Gilbert Doucet, Jérôme Gallion, Jérôme Bianchi, entre autres), menée par leur entraîneur au bandana Daniel Herrero, le « Ercété » ramène enfin le Bouclier de Brennus sur la Rade en 1987, après avoir battu le Racing club de France en finale.

Il récidive en 1992 à la surprise générale, après avoir du passer par les barrages, et avec une équipe de « minots » composée de quatre juniors lors de la finale (Gérald Orsoni titulaire en deuxième ligne à 19 ans, Marc de Rougemont talonneur remplaçant entré en jeu à 20 ans, Patrice Teisseire titulaire à l'arrière à 19 ans, Yann Delaigue titulaire à l'ouverture à 19 ans, ainsi que Michel Périé titulaire en pilier gauche à 22 ans entre autres), empêchant Serge Blanco de toucher le Bouclier avec son club de toujours, le Biarritz olympique, pour le dernier match de sa carrière (score : 19-14). L'emblématique Éric Champ ne participe pas à cette finale suite à un carton rouge récolté lors de la demi-finale du Challenge Yves du Manoir perdue à Agen.

Le RCT perdra ensuite deux demi-finales du championnat contre le Castres olympique, sur les scores de 17-16 en 1993 et 18-13 en 1995, mais également deux demi-finales de challenge Yves du Manoir en 1995 à Toulouse (13-21) et en 1996 contre la Section paloise (3-5 aux tirs aux buts).

La fin de la décennie se termine par un coup de tonnerre : en raison d'un déficit cumulé de 10 millions de Francs (environ 1,5 million d'euros), la Ligue nationale de rugby décide la rétrogradation administrative, la première de l'histoire, du Rugby club toulonnais en deuxième division le 24 juillet 2000. La saison suivante, le club manque d’un rien la remontée immédiate, mais doit s’incliner lors de la finale face à Montauban. Ce n’est qu’en 2005 que le RCT sera sacré champion de France de Pro D2 et réintégrera l’élite. Malheureusement, avec trois victoires en 26 rencontres, Toulon retombe immédiatement en division inférieure.

L’arrivée d’un nouveau président, Mourad Boudjellal, laisse présager des lendemains qui chantent. Il orchestre un recrutement spectaculaire, attirant en Pro D2 des routiers de l’élite qui lui font affirmer que Toulon est « le quinzième club du Top 14 ». Nico Breedt, Jean-Jacques Crenca, Yann Delaigue, Isoa Ulago Domolailai, Rob Henderson, Norman Jordaan, George Kutarashvili, Dan Luger, Kiri Mariner, Daniel Muller, Gonzalo Quesada, Jean-Baptiste Rué, Siaki Tukino, Roger Warren et surtout le capitaine des All Blacks Tana Umaga participeront à la saison 2006-07 avec pour objectif de rejoindre le Top 14. Durant cette année d'espérance et d'attentes, on accuse le RCT de perdre son âme, de tomber dans les affres du professionnalisme, en mettant en avant l'instabilité du poste d'entraîneur et la forte personnalité du président. Le RCT échouera finalement de peu en demi-finale de Pro D2.Pour autant, la formation n’est pas délaissée. En 2005-06, Toulon fait partie d'un club des cinq avec Pau, Montferrand, Bourgoin et Perpignan dont les trois équipes de jeunes (Espoirs, Reichel et Crabos) ont disputé les 8èmes de finale du Championnat de France, preuve de la vitalité de la formation toulonnaise. La belle aventure des Espoirs s'est même poursuivie jusqu'en demi-finale où ils perdront de peu face au CA Brive en étant amputés de nombreux titulaires réquisitionnés pour un match pourtant sans enjeu de l'équipe 1 à Perpignan. En 2007, les cadets RCTPM du club se voient même sacrés champions de France cadets, en battant en finale les cadets de l'USAP.Le recrutement pour la saison 2007-08 est encore spectaculaire avec les signatures d'Orene Ai'i, joueur de l'année 2005 de rugby à sept, George Gregan, recordman mondial des sélections avec 139 matchs pour l'Australie, Andrew Mehrtens, recordman du nombre de points marqués avec les All Blacks avec 967 points, Anton Oliver, 10 fois capitaine des All Blacks, Victor Matfield, fraichement élu meilleur joueur du monde, Saimone Taumoepeau, Alessio Galasso, Esteban Lozada, Mafileo Kefu, Wessel Roux, Lawrence Sephaka, Tusi Pisi, François Van Schouwenburg et Fotunuupule Auelua. Sous les ordres de Tana Umaga, le RCT confirme ses prétentions lors du match d'ouverture grâce à une victoire fleuve contre Béziers 41-7 au stade Mayol. Cependant, Mourad Boudjellal, dans une conférence de presse tenue le mardi 4 mars 2008, déclare qu'il sera fait de nouveau appel à des jeunes du centre de formation pour compenser certains joueurs « décevants ». Après avoir conservé la première place du classement depuis la première journée, le club est finalement sacré champion de France de Pro D2 deux journées avant la fin de la saison après sa victoire contre son dauphin, le Racing métro 92. Est également faite au cours de l'année l'annonce du recrutement de Bakkies Botha, destiné à reformer avec Victor Matfield la seconde ligne de rêve de l'équipe d'Afrique du Sud championne du monde. Malheureusement Botha n'arrive pas le 1er avril comme prévu, il est en effet retenu par son club des Bulls et l'affaire est portée devant les tribunaux d'Afrique du Sud, et Matfield annonce peu après son départ de Toulon pour les Bulls à la fin de la saison.Le recrutement pour la saison 2008-2009 comprend notamment les signatures de Jerry Collins, de Tiaan Liebenberg de l'international fidjien Sisa Koyamaibole, des espoirs montpelliérain Davit Kubriashvili et biterrois Damien Vidal, du montalbanais Sébastien Fauqué, de l'international italien Ramiro Pez, des stars treizistes Luke Rooney et Sonny Bill Williams, du néo-zélandais Ben Castle, du joueur de l'US Oyonnax Olivier Missoup, du montois Jocelino Suta et des albigeois Guillaume Ribes, Jérôme Filitoga-Taofifenua deMathieu Larrouy et du deuxième ligne international italien venu de Biarritz olympique Santiago Dellape,.

Inauguré le 28 mars 1920, le stade Mayol est situé en plein cœur de Toulon dans le quartier de Besagne, à deux pas de la Rade, au pied du Faron, face à la Méditerranée. À noter que le stade est une donation du chanteur Félix Mayol.

Décision est prise pour le centenaire du club en 2008, de procéder à de vastes travaux d'agrandissement.

C'est en l'honneur de Félix Mayol, poète toulonnais, qui portait toujours un brin de muguet au revers de sa jaquette, que le club a placé cette fleur sur son écusson : le soir de sa première entrée en scène, une amie lui glissa un brin de muguet qui lui porta chance et il décida d'en faire son emblème... C'est en 1921 que le muguet de "Parrain" Félix deviendra l'emblème du Rugby club toulonnais. Clin d'œil à la chance, le brin de muguet qui orne l'écusson porte 13 clochettes.

1 En raison des évènements de Mai 68, la finale fut disputée avec trois semaines de retard. À la fin du temps réglementaire, les deux équipes étaient à 6-6, puis à 9-9 à la fin de la prolongation. Pour ne pas avoir à disputer une nouvelle finale largement hors-saison, le FC Lourdes fut déclaré champion de France au nombre d'essais marqués, 2 contre aucun pour le RC Toulon.

Quarante joueurs du R.C.T. ont été sélectionnés en équipe de France de rugby (voir la liste ☼).

Parmi les "minots" actuellement « en exil » citons : Mohamed Dridi (Biarritz olympique), Laurent Emmanuelli (ASM Clermont Auvergne), David Gérard (Racing métro 92), Grégory Le Corvec (USA Perpignan), Pierre Mignoni (ASM Clermont Auvergne), Camille Traversa (US Montauban).

En haut



Liste des joueurs du Rugby club toulonnais sélectionnés en équipe de France A de rugby

Cette page présente une liste de joueurs du Rugby club toulonnais sélectionnés en équipe de France de rugby à XV.

En haut



Match de rugby à XV Rugby club toulonnais - Biarritz olympique (1992)

Le 6 juin 1992 a eu lieu la finale du championnat de France 1992.

Après avoir dû passer par les barrages, le Rugby club toulonnais se retrouve en Finale avec 4 juniors face au Biarritz olympique de Serge Blanco qui tire sa révérence ce soir-là.

La rencontre c'est déroulée devant près de 50000 personnes au Parc des Princes (Paris).

Finalement, victoire 19 à 14 de Toulon. Du jamais vu : un club au bord du gouffre qui redresse la barre de cette manière pour devenir Champion de France.

Teisseire; Jehl, Trémouille (cap.), Repon, Jaubert; Delaigue (o), Hueber (m); Melville, Louvet, Loppy; Motteroz, Orsoni; Braendlin, Dasalmartini, Périé (puis de Rougemont, 65e).

Blanco (cap.); Corrihons, Feuillade, Daguerre, Hontas; Arriéta (o), Lecuona (m); Gouloumet, Pool-Jones, Irigaray (puis Tarat, 60e); Condom, Sanoko; Ondarts, Boulé, Mondéla.

En haut



Saison 2006-2007 du Rugby club toulonnais

RCToulon.gif

Après une saison catastrophique en Top 14, le Rugby club toulonnais s'aligne pour la saison 2006-2007 en Pro D2. L'arrivée des nouveaux présidents Mourad Boudjellal et Stéphane Lelièvre aura pour conséquence un recrutement impressionnant et un objectif de remontée immédiate à l'étage supérieur.

Cependant la saison sera marqué par deux changement d'entraîneurs et verra le club terminer quatrième de la phase régulière, avant de s'incliner au Stade rochelais lors de la demi-finale.

En haut



Source : Wikipedia