Pyrénées-Atlantiques

3.3621883656594 (1444)
Posté par woody 21/03/2009 @ 22:09

Tags : pyrénées-atlantiques, aquitaine, france

Dernières actualités
Un militant basque espagnol arrêté dans les Pyrénées-Atlantiques - nouvelobs.com
AP | 24.06.2009 | 18:48 Un militant basque espagnol a été arreté mercredi matin à Domezain, près de Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques) en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Audience nationale espagnole, at-on appris auprès d'Askatasuna....
Le comité fait sa pub - Sud Ouest
La campagne de communication des Pyrénées-Atlantiques n'est pas passée inaperçue dans le métro parisien entre avril et mai. Et même ici. L'humour décalé des affiches sentait bon la culture du pays et la qualité de notre environnement....
A 65 et ZAE Garlin, d'une pierre deux coups pour la Safer 64 ! - Aqui!
Garlin, situé à l'extrème nord-est du département des Pyrénées-Atlantiques et donc à l'angle des Landes et du Gers, se trouve, sur les plan de l'A65, à l'immédiate proximité d'un échangeur autoroutier. « La perspective de cet échangeur autoroutier a...
Pyrénées-Atlantiques. Référendum sur la LGV dans trois communes ... - Gazette des communes
Le projet de LGV traversant le Pays basque a fait l'objet d'une vive polémique à la suite d'un récent courrier de la ministre de l'Intérieur et élue locale Michèle Alliot-Marie au préfet des Pyrénées-Atlantiques et au préfet de région pour demander...
Accord sur le chômage partiel chez Dassault Aviation - Le Figaro
Seront concernés les sites de production d'Argenteuil (Val-d'Oise), Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), Martignas-sur-Jalle (Gironde) et de Seclin (Nord), qui se situent tous en amont et au milieu de la producton. «L'usine de Mérignac (Gironde), en aval,...
Bio express de Michèle Alliot-Marie - nouvelobs.com
Mais devenue entre-temps députée-maire de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées Atlantiques), elle a su tirer profit des leçons prodiguées par son mentor. Jusqu'à se faire élire présidente du RPR en 1999, alors qu'elle n'était pas la candidate du président...
Festive Solidaire à Orthez Pyrénées Atlantiques - Bellaciao
L'an passé, après 10 ans d'absence le PCF des Pyrénées-Atlantiques organisait de nouveau une fête départementale. Cette année la Festive Solidaire aura bien lieu comme prévu, sans attendre à nouveau 10 ans. Donc même samedi, une semaine après la fête...
Pyrénées-Atlantiques. La route des raconteurs de pays - LaDépêche.fr
Cette association propose des balades sur le thème « Toits, tours, clocher, et patrimoine en hauteur », à l'occasion des Journées du patrimoine de pays. En associant populations locales et tourisme, les lieux du Pays basque et du Béarn prennent vie...
UHART-CIZE. Une formation branchée - Sud Ouest
Deux cyberbases mobiles sillonnent le département des Pyrénées-Atlantiques pour initier les habitants aux TIC. Le programme financé par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, est mis en oeuvre par l'Agence départementale du numérique....
Sarkozy devant le Congrès : ceux qui viennent, ceux qui boycottent - Le Monde
Comme ce n'est finalement pas le cas, le député des Pyrénées-Atlantiques "ne veut pas participer à une mascarade de débat, en l'absence de la gauche, uniquement devant les bancs de la majorité". NOUVEAU CENTRE : Ses membres participeront au Congrès,...

Pyrénées-Atlantiques

Localisation des Pyrénées-Atlantiques en France

Le département des Pyrénées-Atlantiques (64) (en occitan gascon los / eths Pirenèus Atlantics, en basque Pirinio Atlantikoak) est un département français situé à l'extrême sud-ouest du territoire de la France métropolitaine.

Le département a été créé sous le nom de département des Basses-Pyrénées à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir du Béarn, des trois provinces basques (Labourd, Basse-Navarre et Soule), des terres gasconnes de Bayonne et de Bidache ainsi de quelques paroisses du Soubestre rattachés administrativement à la subdélégation de Saint-Sever.

On peut noter la présence de deux enclaves des Hautes-Pyrénées regroupant cinq communes à l'est du département.

Le département a pris le nom de Pyrénées-Atlantiques le 10 octobre 1969.

Le département des Pyrénées-Atlantiques fait partie de la région Aquitaine. Il est limitrophe des départements des Landes, du Gers et des Hautes-Pyrénées, ainsi que de l'Espagne (communauté autonome d'Aragon, communauté Forale de Navarre, communauté autonome du Pays-Basque). Il est bordé à l'ouest par le golfe de Gascogne ou de Biscaye (côte Basque). La chaîne des Pyrénées traverse le département d'est en ouest du col d'Aubisque à l'Océan.

Les Pyrénées-Atlantiques connaissent une variation d'altitude de près de 3000 mètres entre les points le plus bas et le plus élevé.

On rencontre donc plusieurs types de climat. La température moyenne du département s'abaisse depuis les plaines jusqu'aux sommets les plus élevés, où il peut neiger à toute période.

Il ne semble pas y avoir de nom particulier pour désigner les habitants des Pyrénées-Atlantiques. La partie occidentale est principalement habitée par les Basques et la partie orientale par les Béarnais, qui depuis la Révolution et la création du département partagent le même département. Cependant de 1790 à 1969 les habitants étaient les Bas-Pyrénéens.

Le français est la langue officielle, comme dans le reste du territoire français.

La sauce béarnaise n'a rien de béarnais puisqu'elle a été inventée en région parisienne.

Quant au célèbre jambon de Bayonne, il est commun au Béarn et au Pays basque car il est préparé à proximité des marais salants de l'ensemble du bassin hydrographique de l'Adour. On notera aussi le célèbre gâteau russe repris par Artiguarrède, Oloron-Sainte-Marie.

La vie sociale et politique des Basques s'organise autour de l’etxe ou etche, car seuls les chefs de famille propriétaires d’une maison assistaient aux assemblées du village. C’est l'élément initial d’intégration dans la communauté. L’aîné de la famille héritait de la maison.

Comme l’etxe, la maison basque, la case (ou ostau) béarnaise est la pierre angulaire de l’identité de la famille. La hiérarchie sociale s'établissait sur la base de la « case » transmise avec l’ensemble des terres à l’aîné. La maison béarnaise est bâtie avec des galets du gave gris dans le mortier. Des tuiles plates ou plus fréquemment des ardoises sont présentes sur les toits. L’une des caractéristiques essentielles de la maison béarnaise est ainsi sa toiture : la pente peut atteindre 50°, ou même plus.

Au Pays basque comme dans le Béarn, les maisons varient selon les vallées, selon les aires géographiques.

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 12.3 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes des Pyrénées-Atlantiques dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

Certains mouvements politiques locaux de l'ouest du département demandent la partition des Pyrénées-Atlantiques, et donc la séparation administrative en deux départements : le Pays basque français et le Béarn.

En ce qui concerne l'intercommunalité, le département compte 31 structures intercommunales à fiscalité propre, la communauté d'agglomération de Pau-Pyrénées, la communauté d'agglomération de Bayonne-Anglet-Biarritz (CABAB) ainsi que 29 communautés de communes.

971 Guadeloupe · 972 Martinique · 973 Guyane · 974 La Réunion Les départements d’outre-mer ont également le statut de région (à département unique).

En haut



Bouillon (Pyrénées-Atlantiques)

Pyrenees-Atlantiques topographic map-fr.jpg

Bouillon est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Bouillon est située au nord-est du département et au nord du Béarn.

La commune est desservie par la route départementale D262.

D'après le site du Sandre (service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau), Bouillon n'est traversée par aucun cours d'eau.

Le toponyme Bouillon apparaît sous les formes Belhoo et Bolhon (1385, censier de Béarn).

Paul Raymond note que Bouillon dépandait du bailliage de Garos, et qu'elle est une ancienne baronnie vassale de la vicomté de Béarn.

En 1385, Bouillon comptait 30 feux.

Le centre actuel du village était autrefois un castelnau datant des Xe et XIVe siècles, où se trouve aujourd'hui l'église paroissiale.

Un manoir, dit château, est visible dans la commune.

Deux fermes datant du XIXe siècle.

La mairie de Bouillon date de 1791.

L'église Saint-Martin date des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Elle recèle divers mobiliers, deux verrières et une châsse.

En haut



Lasserre (Pyrénées-Atlantiques)

Pyrenees-Atlantiques topographic map-fr.jpg

Lasserre est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Lasserre est une commune du Vic-Bilh, située au nord-est du département et de Pau.

Elle est desservie par la route départementale 299.

Lasserre est traversée par un affluent du Léez, le Larcis, et par ses tributaires, les ruisseaux de Sourvayet et de Touet.

Le toponyme Lasserre apparaît sous les formes La Serre (XIIIe siècle, fors de Béarn), La Serre de Bic-Bilh (1375, contrats de Luntz) et La Serra de Siro (1538, réformation du Vic-Bilh), du nom d'une ancienne ferme appelée Siro sur la commune de Lembeye.

Paul Raymond note qu'en 1385, Lasserre comptait trois feux et dépendait du bailliage de Lembeye.

La commune fait partie des zones d'appellation d'origine contrôlée (AOC) du Madiran et du Béarn.

Les vestiges de l'ensemble fortifié du XIe siècle, dit motte de Langassous, témoignent du passé ancien du village.

L'église Saint-Martin date partiellement du XIIe siècle. Elle recèle du mobilier, un tableau, des statues et des objets inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel.

En haut



Haux (Pyrénées-Atlantiques)

Pyrenees-Atlantiques topographic map-fr.jpg

Haux est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Son nom basque est Hauze.

Le gentilé est Hauztar.

Haux fait partie de la Soule.

La commune est traversée par des affluents du Saison tels que le ruisseau d'Anthole, alimenté sur la commune par le ruisseau Izemino et le ruisseau de Petitche, le Satzouriko erreka et son affluent le Sorleyko erreka.

Le toponyme Haux apparaît sous les formes Hausa (XIIIe siècle, collection Duchesne volume CXIV) et Hauns (1775, intendance de Pau).

L'activité est essentiellement tournée vers l'agriculture (élevage et pâturages).

En haut



Source : Wikipedia