Puy-de-Dôme

3.3982300884838 (1808)
Posté par marvin 15/04/2009 @ 00:07

Tags : puy-de-dôme, auvergne, france

Dernières actualités
Un salarié sur dix est au chômage partiel - Le Progrès
Comparée à ses voisins auvergnats que sont l'Allier et le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire est le département qui subit le plus l'impact de la crise. Pour preuve, le nombre de dossiers traités : la Haute-Loire a rendu autant de décisions que l'Allier (203...
Alerte aux orages maintenue dans le Puy-de-Dôme et l'Allier - nouvelobs.com
AP | 05.06.2009 | 23:26 Météo-France maintenait vendredi soir en alerte "orange" (niveau trois sur quatre) aux orages les départements du Puy-de-Dôme et de l'Allier. Le bulletin est valable jusqu'à samedi à 2h du matin. Jusqu'à dix départements du...
Tracteurs et agriculteurs du Puy-de-Dôme et de l'Allier bloquent ... - La Montagne
Plus de soixante-dix agriculteurs, toutes productions confondues, venus du Puy-de-Dôme et de l'Allier avec une bonne trentaine de tracteurs, bloquent depuis ce mercredi matin, 5 heures, deux plates-formes de la grande distribution, à Moulins,...
Résultat des européennes dans le Puy-de-Dôme et en Auvergne - Cyberbougnat
Alors que l'abstention frôle les 60% au plan national, l'Allier et le Puy-de-Dôme ont une abstention de "seulement" 57%. Les résultats locaux confirment les grandes tendances nationales. L'UMP arrive en tête devant le Parti Socialiste et Europe...
Michelin supprimerait plus de 1.000 emplois en France, selon la presse - nouvelobs.com
Jusqu'à présent, la soupape de sécurité, c'était le chômage partiel", a déclaré à l'AP le secrétaire général de l'Union départementale FO du Puy-de-Dôme Frédéric Bochard. D'autant que les syndicats confirment que début juin, un "accord de méthode" a...
Un contrat interrégional pour protéger les tourbières des Hautes ... - Enviscope
Conclu pour cinq ans (2008-2012) ce contrat, qui a nécessité quatre années de préparation, concerne les tourbières de la Croix de Barras, de l'Oule et de la Richarde, situées à cheval sur la limite des départements de la Loire et du Puy de Dôme,...
Quatre jeunes blessés dans l'explosion d'un engin artisanal dans ... - nouvelobs.com
AP | 12.06.2009 | 19:20 Quatre jeunes âgés de 16 à 19 ans ont été blessés dans l'explosion d'un engin artisanal fabriqué grâce à un mode d'emploi trouvé sur internet, jeudi soir à Lezoux (Puy-de-Dôme), at-on appris vendredi auprès de la gendarmerie....
La belle journée du sport co tricolore... Murray, reine de Londres... - 20minutes.fr
... Le Français Renaud Lavillenie a réussi la meilleure performance mondiale de l'année à la perche en franchissant 5,96 m lors des championnats d'Auvergne d'athlétisme, dimanche au stadium Jean-Pellez à Aubière, près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)....
RDV eau: thalasso, thermalisme, Spa, thermoludisme - France 2
... particulières de ses eaux (renforcement du système immunitaire notamment), cette station thermale, située au coeur du Massif volcanique du Sancy (Puy de Dôme 63) et du Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne, propose des séjours santé....
Lait: les agriculteurs du Puy-de-Dôme menacent de bloquer les axes ... - France Info
CLERMONT-FERRAND, 5 juin 2009 (AFP) - Les producteurs de lait du Puy-de-Dôme menacent de bloquer des axes routiers si leur lait n'est pas collecté par l'usine Lactalis de Riom-ès-Montagnes (Cantal), bloquée par des éleveurs en raison de la crise,...

Puy-de-Dôme

Localisation du Puy-de-Dôme en France

Le département du Puy-de-Dôme (63) (dans le dialecte auvergnat de la langue occitane : lo Puèi de Doma / lo Puèi Domat) est un département français, dans la région d'Auvergne. Son nom lui vient d'un sommet volcanique remarquable : le puy de Dôme.

Ses habitants s'appelaient les Puydomois, appellation entérinée par le conseil général en décembre 2005, puis modifiée, au printemps 2006, à la suite de nombreux courriers reçus au siège du conseil général. L'appellation officielle aujourd'hui, reproduite sur tous les documents, est : Puydômois.

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province d'Auvergne.

À sa création en 1790, le département devait s'appeler Mont-d'Or, mais le député de Clermont-Ferrand Gaultier de Biauzat intervint car il pensait que ce nom attirerait l'attention de l'administration fiscale sur ses concitoyens, il fut écouté et le département s'appela finalement Puy-de-Dôme.

Le département actuel correspond grosso modo à l'ancienne région historique appelée la Basse-Auvergne.

Ce blason n'est toutefois qu'une proposition de Robert Louis et n'a rien d'officiel, le département n'ayant pas officiellement adopté de blason.

Le Puy-de-Dôme fait partie de la région d'Auvergne. Il est limitrophe des départements de l'Allier, de la Loire, de la Haute-Loire, du Cantal, de la Corrèze et de la Creuse.

Par sa position sur le continent et sa topographie accidentée, transversale au flux humide dominant d'ouest, c'est un territoire de vives transitions climatiques, de la montagne à la plaine et de l'océanique au continental, générant diversité et paradoxes.

Ainsi la pluviométrie varie de un à quatre des lieux les plus secs aux plus humides. Les montagnes du sud-ouest (Sancy, Cézallier) sont abondamment arrosées et enneigées, tandis que les Limagnes au centre sont protégées par un puissant effet de foehn et voient augmenter la part des orages dans le total des précipitations. A l'est le foehn s'estompe à l'approche d'autres montagnes (Livradois, Forez). L'écart thermique moyen entre les lieux les plus chauds et les plus froids est de 8°, mais en hiver les plaines sont parfois plus froides que les montagnes (phénomène d'inversion).

Article de fond : Climat du Puy-de-Dôme.

Le département du Puy-de-Dôme se caractérise tout d'abord par ses volcans, parmi lesquels le puy de Dôme dont le sommet culmine à plus de 1460 mètres d'altitude, parfait pour les randonnées en pleine nature. D'ailleurs, le parc naturel régional des volcans est le plus importants des 40 parcs français. Aussi, depuis 2002, Vulcania, parc européen du volcanisme, permet de mieux comprendre l'histoire et le fonctionnement des volcans de manière ludique. Ce relief volcanique offre aussi de nombreux lacs pour la pêche ou autres, tels que les lacs Pavin et Servière. Le lac d'Aydat quant à lui est plus le lieu de villégiature dominicale des Clermontois en raison de sa proximité avec la préfecture régionale. Mais c'est aussi un lieu de pratique de sports nautiques. Plus généralement, le département bénéficie d'une nature magnifique, notamment les gorges de la Sioule.

Certaines villes plus importantes sont aussi à visiter : Riom, qui était à partir du XIIIe siècle la capitale administrative des terres royales d'Auvergne, ou Clermont-Ferrand et les ruelles de son centre historique.

Au niveau sportif, avec l'équipe de rugby ASM, de l'équipe de basket-ball clermontoise ou du Clermont Foot Auvergne en Ligue 2 en 2008/2009.

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 11,7 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes du Puy-de-Dôme dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

Département de tradition ouvrière (Michelin à Clermont-Ferrand, la coutellerie à Thiers...), le Puy-de-Dôme est un fief du parti socialiste. Les principales villes du département Clermont-Ferrand, Riom, Cournon-d'Auvergne, Thiers, sont actuellement dirigées par une municipalité de gauche. Les zones rurales ont également plutôt tendance à donner leurs suffrages aux candidats de gauche, à l'exception de l'ouest du département (circonscription législative de Clermont-Montagne). Sur six députés, quatre appartiennent au Parti socialiste, un au Parti communiste et un à l'UMP.

Aux dernières élections présidentielles, Ségolène Royal a réalisé dans le Puy-de-Dôme, de loin, son meilleur score en Auvergne, avec près de 54% des voix, contre 46% pour Nicolas Sarkozy.

Le Puy-de-Dôme est donc un département fortement ancré à gauche. Quelques secteurs échappent à cette prédominance : quelques cantons ruraux du Nord-Ouest et de l'ouest du département, certaines communes de la Limagne (secteur de Lezoux notamment), ainsi que les communes huppées de l'ouest de l'agglomération clermontoise : Royat et surtout Chamalières, fief de l'ancien président de la République Valéry Giscard-d'Estaing (son fils Louis Giscard d'Estaing, député de la circonscription, est d'ailleurs le maire actuel de la commune).

Le Conseil général du Puy-de-Dôme est actuellement dirigé depuis 2004 par le Clermontois Jean-Yves Gouttebel (membre du Parti socialiste jusqu'à son exclusion le 15 avril 2008). Ce dernier avait succédé au Riomois Pierre-Joël Bonté, élu à la région.

Le siège de l'instance départementale se situe dans l'hyper-centre de la préfecture, rue Saint-Esprit. les conseillers généraux siégeaient jadis dans la chapelle des Cordeliers.

La mascotte du département est la loutre .

971 Guadeloupe · 972 Martinique · 973 Guyane · 974 La Réunion Les départements d’outre-mer ont également le statut de région (à département unique).

976 Mayotte Suite au résultat favorable du référendum du 29 mars 2009, Mayotte deviendra un département d'outre-mer en 2011.

En haut



Thiers (Puy-de-Dôme)

Carte de localisation de Thiers

Thiers est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne.

Elle est l'une des quatre sous-préfectures du département avec Ambert, Issoire et Riom. Les habitants sont appelés Bitords ou Thiernois.

Thiers est la capitale française de la fabrication du couteau, avec près de cent entreprises dans ce domaine et un musée de la coutellerie qui lui est dédié. Plus des deux tiers des couteaux utilisés en France pour la poche, la cuisine ou la table sont fabriqués par des entreprises thiernoises. C'est un savoir-faire jalousement gardé depuis cinq siècles.

La géographie de Thiers est marquée par son étagement le long des collines escarpées surplombant la vallée de la Durolle. Le dénivelé important fournissait la force hydromotrice nécessaire à l'émouture des couteaux.

La commune de Thiers est adhérente du Parc naturel régional Livradois-Forez.

Thiers est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Thiers.

Le plus important édifice religieux est l'église romane Saint-Genès, datant du XIIe siècle et dédiée à un martyr local, décapité dans le lieu-dit du Creux de l'Enfer. Remaniée aux XIIIe siècle et XIXe siècle, elle se distingue par sa coupole qui est la plus grande d'Auvergne et ses voûtes d'ogives d'une très grande portée.

Thiers compte également l'église romane de Saint-Symphorien, dans le quartier du Moutier (XIIe siècle), l'église romane de Saint-Jean, dans le quartier du même nom et les ruines d'une abbaye bénédictine, fondée au VIIe siècle.

La vieille ville de Thiers est peu étendue. Elle recèle de nombreuses vieilles maisons datant du XVe au XVIIe siècle. Celles-ci s'étagent le long de la colline : en bas, les usines et les demeures des ouvriers-couteliers et émouleurs ; à flanc de coteau, les maisons des artisans ; en haut, celles des nobles et des bourgeois. Parmi celles-ci, le château du Pirou, en fait une demeure bourgeoise à colombages, demeure des ducs de Bourbon. Une ville qui a vu l’arrivée de migrants algériens dès les années 1920. Le plus connu d’entre eux s’occupait des éclairages publics qui fonctionnaient au gaz.

Thiers possède également un important patrimoine industriel, en particulier au lieu-dit du Creux de l'Enfer, où se trouvent certaines des usines de coutellerie, et là où s'est installé le Centre d'art contemporain de Thiers. La majorité de ces usines se trouvent le long de la Durolle, jusqu'à la ville de Noiretable. Nombre de ces usines sont désaffectées.

Il s'agit de la capitale de la coutellerie. Des entreprises contribuent à la renommée de cette ville comme les Ets Sabatier Aîné et Perrier et leur marque Sabatier-K.

Nichée au creux du pont de Saint-Roch, se trouve la plus vieille usine de Thiers encore en activité : la manufacture de coutellerie Lacroix. Ne produisant plus de couteaux en son nom propre, elle abrite cependant un atelier qui perpétue la tradition coutelière dans une démarche moderne et innovante.

À 3 km, à Château-Gaillard, dans la profonde vallée de la Durolle, on peut encore visiter la vallée des Rouets où étaient situés les ateliers des émouleurs mus par la force hydraulique. Un seul est encore en l'état, utilisé jusqu'en 1976 par son dernier propriétaire, Georges Lyonnet. Aujourd'hui, un parcours permet de se rendre compte des vestiges des autres rouets disséminés dans la vallée.

Les Jaiffours est un bâtiment au long cours qui domine la ville et a une histoire riche de plus de 40 années. L'association « Béton Armé » retrace de manière bénévole et motivée l'histoire de ce quartier riche de souvenirs. Sa destruction a débuté en 2007 et s'est terminée en 2008.

Le sélectionneur de l'Equipe de France de football champion du Monde 1998 a fait des études en mécanique à la NAT au lycée Jean Zay.

En haut



Beaumont (Puy-de-Dôme)

Photographie représentant symboliquement la Commune

Beaumont est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme et la région d'Auvergne. Beaumont fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Ses habitants sont appelés les Beaumontois.

La commune de Beaumont est traversée par la rivière Artière (affluent de l'Allier).

Communes limitrophes : Clermont-Ferrand, Aubière, Romagnat, Ceyrat.

Le site de Beaumont a été occupé dès le néolithique. Des fouilles réalisées en 2002 ont montré l'existence d'agriculteurs sédentarisées. Il a été trouvé l'emplacement de 12 bâtiments, 4 cabanes, 9 enclos, une palissade, une aire de stockage de denrées comestibles, une aire foyère de production et de consommation et un espace funéraire.

Des fouilles de 2004 ont mis en évidence une aire d'activités comportant des bâtiments et des fosses à côté des premières fouilles.

Il a été mis en évidence la présence de villae à côté de la rivière Artière. Elle fut construite dans la première moitié du Ier siècle et abandonnée à la fin du IVe siècle.

Le comte d'Auvergne fonda une abbaye bénédictine pour femmes, probablement à la fin du VIIe siècle ou au début du VIIIe siècle. Cette abbaye connut son apogée à la fin du XIIIe siècle et au milieu du XIVe siècle sous l'impulsion de l'abbesse Ayceline (†1335). La communauté fut dissoute pendant la révolution française.

L'histoire voudrait que au XIXe siècle durant la messe du dimanche matin dans l'église Notre Dame de la rivière un Bouc s'y soit introduit.

Cornard signifiait en patois régional le bouc mais aussi le cocu.

Une grande partie des Hommes se sont alors levé et ont quitté l'église.

Depuis chaque année à la même date une fête avec manèges et défilés de chars majorettes, de fanfares, et de danseurs, etc. est organisée.

À la fin des deux jours de festivité se déroulant durant le week-end du ... l'effigie du bouc en papier promené sur l'un des chars et brulé pour conjurer ce mauvais sort.

Un feu d'artifice est tiré le dimanche soir aux abords de la mairie.

À l'occasion de cette fête est aussi élue Miss Beaumont.

Pour finir une brioche avec des pointes est spécialement fabriquée par les boulangers de la Commune avec le nom de Cornard.

La fête des Cornards est l'une des dernière à attirer un aussi grand nombre de forains sur une commune limitrophe de Clermont-Ferrand.

La densité de population de la ville en 2006 était de 2 796,50 hab./km².

En haut



Source : Wikipedia