Plus belle la vie

3.3859522085426 (1381)
Posté par marvin 06/03/2009 @ 00:07

Tags : plus belle la vie, séries tv, télévision, culture

Dernières actualités
"Plus Belle La Vie" : Si vous avez raté l'épisode de jeudi... - Le Post
Vadim décide alors de se rendre à la boutique pour offrir le petit-déjeuner à sa Belle, mais manque de chance, la serrure de la porte se coince, et les deux adultes se retrouvent enfermés dans la boutique ! Il est alors persuadé que c'est un signe du...
Plus Belle La Vie : découvrez le Mistral dans les années 70 - Fémin Actu
Autour de la série télévisée à succès Plus Belle La Vie, les produits dérivés forment un business énorme... Il en sort très souvent : tee-shirts, pendentifs, parfums, lampes, jeu vidéo, livres, etc. Après la bande dessinée sortie au mois de mai,...
"Plus Belle La Vie" : Si vous avez raté l'épisode de mercredi... - Le Post
Ainsi, le brigadier réussit à convaincre la belle de renoncer à détruire le Mistral! Johanna se rend compte un peu tard qu'elle n'a pas de nouvelles de Raphael. Elle se précipite alors à l'appartement, et détache son ami, qui est furieux car il passe...
Audiences : record pour la soirée "Plus belle la vie" - AlloCiné
Si Horatio et ses "Experts" ont remporté haut la main la bataille hier, le Prime "Plus belle la vie" a réalisé une belle performance qui a fédéré un large public... Sur TF1. Comme chaque mardi, Les Experts : Miami se positionnent en tant que leader de...
Télé : les séries font la loi - LaDépêche.fr
Sur France 2, FBI portés disparus prend la première place avec 5,2 millions de téléspectateurs et sur France 3, c'est Plus belle la vie qui est sur la plus haute marche du podium avec 5,3 millions de téléspectateurs. Plus belle la vie justement...
Plus belle la vie: homosexualité banalisée - La Voix du Nord
Ils sont homosexuels et font partie depuis cinq ans de la grande famille de «Plus belle la vie», le soap dont les Français raffolent. Alors que se déroulent ces jours les traditionnelles «gay prides» et que les associations scandent «1969-2009: Fier-es...
Un livre de cuisine "Plus Belle La Vie" publié cet été - Le Blog de Jean-Marc Morandini
Alors que la bande dessinée de la série "Plus Belle la Vie", est sortie le 27 mai dernier, un nouveau produit dérivé sera lancé en août! La série, qui a déjà son univers virtuel sur le net, son jeu vidéo et son magazine mensuel, va bientôt publier son...
Selfridges, l'anti-Harrods, renaît - Le Monde
Par rapport à l'élitiste Harrods, c'est l'emblème de la méritocratie qui aspire à une vie meilleure", souligne Maureen Hilton, analyste du bureau d'études de la distribution, Verdict Research. Selfridges se veut aussi à l'écoute de son temps....
Plus Belle La Vie : Aurélie Vaneck de retour à l'écran le 6 juillet ! - Stars Actu
On vous annonçait au début du mois de juin que l'actrice Aurélie Vaneck avait repris le chemin des studios de la série Plus Belle La Vie. L'actrice, qui joue le rôle de Ninon Chaumette dans le feuilleton quotidien de France 3, était en congé maternité...
« Sa plus belle tournée » - Sud Ouest
Deux fois sur trois, on finit la larme au coin de l'oeil. Il l'interprète de façon magistrale. Cette chanson a dû être écrite pour lui. Du cinéma, et continuer à faire des albums. Il a envie de vie de famille, de s'occuper de son épouse et des deux...

Plus belle la vie

Logo Mistral PBLV.svg

Plus belle la vie, également connu sous le sigle PBLV, est un feuilleton télévisé français créé par Magaly Richard-Serrano, Bénedicte Achard, Georges Desmouceaux et Olivier Szulzynger, et produit par Hubert Besson, Michèle Podroznik et François Charlent. Il est diffusé du lundi au vendredi en access prime-time sur France 3 depuis le 30 août 2004. Ce feuilleton met en scène le quotidien des habitants d’un quartier imaginaire de Marseille, le Mistral.

Le 11 juillet 2008, grâce à son succès en termes d'audience, Plus belle la vie a franchi la barre du millier d'épisodes, cas unique à ce jour dans l'histoire de la télévision française.

Plus belle la vie met en scène le quotidien des habitants d’un quartier imaginaire de Marseille : le Mistral.

Il y a des familles aisées comme les Chaumette ou les Frémont, ainsi que des familles plus modestes comme les Marci, les Torres ou les Leserman.

À ses débuts, le feuilleton comptait 17 personnages principaux. Parmi les nombreux autres personnages apparus au fil des différentes saisons, certains ont acquis une importance notable et peuvent désormais être qualifiés, eux aussi, de personnages principaux. Par souci de clarté, cet article se concentre essentiellement sur la distribution d'origine, qu’il présente de manière succincte. Pour une présentation plus complète de ces personnages, voir l’article détaillé Liste des personnages de Plus belle la vie. Pour plus de renseignements sur l’évolution ultérieure de la distribution, voir les articles Liste des personnages de Plus belle la vie et Liste des personnages secondaires de Plus belle la vie.

À l'instar des acteurs issus de la distribution d'origine, d'autres acteurs apparus plus tardivement sont désormais mentionnés systématiquement dans le générique de fin (y compris dans les épisodes où ils ne jouent pas), en tant que membres permanents du casting : il s’agit de Laurent Kerusore (qui joue le personnage de Thomas Lenoir, le fils naturel de Roland Marci) et d'Anne Decis (qui joue Luna Torres, la mère de Rudy).

D'autres acteurs ont été pendant quelque temps dans la même situation, avant de disparaître de la série ou d'y apparaître plus rarement: il en est ainsi d'Alexandre Pottier, de Juliette Chêne (qui jouaient respectivement Antoine Frémont et Juliette Frémont, le cousin et la sœur de Céline) et de Virgile Bayle (alias Guillaume Leserman, le médecin de quartier).

Plusieurs acteurs apparaissent souvent à l’écran, bien qu’ils ne soient pas systématiquement crédités dans le générique de fin: leur nom n'est mentionné que dans les épisodes où ils jouent. C'est le cas, par exemple, d’Alexandre Fabre (qui joue Charles Frémont, le père de Céline et Juliette) et de Thibault Vaneck (alias Nathan Leserman, le fils de Guillaume).

Un épisode-type de Plus belle la vie met en scène plusieurs histoires parallèles, histoires qui s’étalent généralement sur plusieurs épisodes. Le plus souvent, un épisode mêlera une intrigue policière, traitée sur un ton sérieux, avec une histoire sentimentale et autres récits du quotidien, plus ou moins humoristiques. Toutefois, le schéma narratif n’est pas le même pour les épisodes spéciaux diffusés en prime time (le 26 décembre 2006, puis le 18 décembre 2007 et le 18 novembre 2008), qui s’articulent essentiellement autour d’une seule et même intrigue policière.

Les intrigues policières ou romanesques qui jalonnent le quotidien des personnages s'étalent généralement sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois, tandis que les intrigues plus « prosaïques » (par exemple, une famille confrontée à une panne de réfrigérateur) concernent généralement un nombre limité d'épisodes. En outre, les aléas d'une histoire d'amour entre deux personnages peuvent s'étaler sur plusieurs mois, ou même plusieurs saisons (comme ce fut le cas pour l'histoire d'amour entre Rudy et Ninon). Ces différents types d'histoires s'entremêlent: ainsi, une intrigue policière peut avoir des conséquences directes sur une intrigue sentimentale. À titre d'exemple, au cours de la quatrième saison, le personnage de Céline Frémont a une liaison avec l'homme d'affaires Geoffroy Monthoiry ; au bout de quelques semaines, celui-ci s'avère être le méchant qui se cache derrière une intrigue policière ayant lieu parallèlement ; l'arrestation de Monthoiry marquera la fin de son histoire d'amour avec Céline.

La plupart des épisodes de Plus belle la vie relatent les évènements du jour de leur diffusion (du moins, de leur première diffusion française). Ainsi, l’épisode diffusé le 24 décembre 2007 montre la journée du 24 décembre 2007 au Mistral : nous y voyons les habitants du Mistral préparer leur réveillon de Noël. De même, dans l'épisode du 21 juin 2007, ils célèbrent la Fête de la Musique. L’épisode diffusé le 4 juillet 2008 montre les lycéens mistraliens allant chercher leurs résultats au baccalauréat, le 4 juillet 2008 étant la date des résultats du dernier baccalauréat en France.

Suivant la même logique, la plupart des épisodes correspondent à un jour, et pas un de plus, dans la vie des habitants du Mistral. C'est ainsi que l'épisode du 24 décembre 2007 se borne à montrer les évènements du 24 décembre 2007, sans « déborder » sur la journée du 25 décembre. Il arrive cependant que des entorses soient faites à ce principe d'unité de temps, pour des raisons d'efficacité du récit. En effet, comme la majorité des épisodes se terminent par un cliffhanger (révélation, évènement malheureux, personnage en danger de mort...), il arrive parfois que l'épisode du lendemain reprenne, en son tout début, la suite de la journée précédente, afin de ne pas dérouter le téléspectateur dans sa compréhension de l'intrigue. À l'inverse, il arrive également qu'un épisode mette en scène non seulement les évènements du jour de sa diffusion, mais aussi les évènements qui ont lieu au début du jour suivant.

En outre, quelques rares épisodes ne mettent pas en scène le jour de leur diffusion. On peut évoquer à titre d’exemple les épisodes diffusés entre le jeudi 26 juin 2008 et le lundi 30 juin 2008, mettant en scène la traque d’un tueur en série par la police du Mistral. L’épisode diffusé le jeudi 26 juin se borne à raconter la journée du 26 juin : nous y voyons notamment la police préparer une embuscade pour arrêter le tueur. L’épisode diffusé le vendredi 27 montre, non pas la journée du 27, mais la suite de la journée du 26 : nous voyons ainsi le déroulement de l’embuscade. Le début de l’épisode suivant, diffusé le lundi 30 juin, met en scène l’arrestation du tueur ; dans l’univers mis en scène par la série, nous sommes toujours le 26 juin ; le reste de l'épisode montre les évènements du 27 juin. C’est seulement à partir de l’épisode du mardi 1er juillet que le feuilleton reprend son cours normal, les épisodes suivants racontant, comme à l’accoutumée, les évènements du jour de leur diffusion.

Le décor de ce quartier a été imaginé et dessiné par Michel Blaise, puis construit aux studios du Pôle média de la Belle de Mai à Marseille. Les décors forment un quartier urbain dense de 1 100 m2. Le concepteur s'est inspiré du quartier marseillais du Panier ainsi que d'autres lieux à partir de photos.

Le décor du commissariat du Mistral a changé en cours de diffusion, au mois de mai 2008.

Cinq épisodes sont tournés par semaine, avec une avance de trois semaines sur la diffusion télévisée.

Lors de la première saison de la série, dix-huit scénaristes organisés en ateliers écrivent les intrigues pour les dix-sept personnages principaux à l'origine.

À l'origine, le début de chaque épisode de Plus belle la vie était accompagné par un générique instrumental. Plus tard, une nouvelle version de ce générique a fait son apparition, toujours avec la même musique, mais avec en plus des paroles écrites et interprétées par Eva. À partir du 11 juillet 2008, à l'occasion du 1000e épisode, une troisième version du générique a fait son apparition ; interprété par Jessica Flores, il adopte un style plus rock, mais garde les mêmes paroles.

Le générique de fin a également changé plusieurs fois: d'abord, il s'agissait d'une simple reprise du générique instrumental de début d'épisode, mais elle a ensuite laissé la place à la chanson J'pourrais, interprétée par Eva. À partir de la quatrième saison, Le soleil me touche, chanson de Maïdi Roth (qui a également joué son propre rôle dans la série), a pris le relais. À l'occasion du millième épisode, le générique de fin a de nouveau changé, il s'agit désormais d'une chanson intitulée Un nouveau départ, interprétée par Jessica Flores.

Plus belle la vie est un feuilleton qui se veut ancré dans la société actuelle (un « véritable feuilleton de proximité ancré dans la société d'aujourd'hui » d'après la société qui produit la série). Il n'est pas rare qu'il fasse allusion à divers évènements d'actualité, qu'ils soient politiques, sportifs, économiques, sociaux, etc., sur lesquels les personnages réagissent.

Les nombreux épisodes de Plus belle la vie sont officiellement répartis en saisons d'environ 260 épisodes chacune, qui correspondent approximativement à une année de diffusion. Selon l'un des sites officiels de la série, la saison 1 (260 épisodes) commence le 30 août 2004 pour s'achever le 2 septembre 2005 ; la saison 2 (260 épisodes elle aussi) commence le 5 septembre 2005 pour finir le 8 septembre 2006 ; la saison 3 (260 épisodes + 3 épisodes spéciaux diffusés en prime time) commence le 11 septembre 2006 pour finir le 7 septembre 2007; la saison 4 (également composée de 260 épisodes + les 3 du prime time) a commencé le 10 septembre 2007 pour s'achever le 5 septembre 2008 (à l'épisode 1040). Cette répartition officielle en saisons ne tient pas compte des périodes d'interruption de la diffusion (d'abord entre le 5 août et le 15 août 2005, puis entre le 4 août et le 14 août 2006).

Pour laisser le temps à ce programme de trouver un public, France 3 s'était engagé à diffuser cent épisodes. Ses débuts furent difficiles (7,1 % de parts d'audience les premières semaines, alors que l'objectif était plus élevé), mais le feuilleton a gagné un million de téléspectateurs en trois mois. Durant cette même période, il a retrouvé les parts de marché des programmes constituant cette case horaire l'année précédente . De plus des modifications dans les intrigues (histoire plus dynamique, nombreux rebondissements, meurtres...) ont permis d'attirer un public plus jeune et de nombreuses ménagères de moins de 50 ans.

France 3 et les producteurs ont l'espoir d'avoir créé un équivalent du feuilleton britannique Coronation Street, qui dure depuis le 9 décembre 1960 (plus de 6 630 épisodes de 22 mn), ou Lindenstraße, sachant que le record appartient à Haine et passions diffusé depuis le 30 juin 1952 avec plus de 15 300 épisodes de 42 mn. Le feuilleton a été acheté par la Finlande, la Croatie, la Serbie et l'Italie (qui le diffuse en version doublée).

Vincent Meslet, directeur des programmes de France 3, se félicite d'avoir créé un nouveau rendez-vous quotidien, à l'heure où le nomadisme télévisuel et le zapping sont rois.

Depuis le prime time de décembre 2006, l'audience ne cesse d'augmenter et frise constamment des records. Désormais, il n'est pas surprenant que le feuilleton passe devant le journal de France 2.

Le 11 juillet 2008, Plus belle la vie a fêté son 1000e épisode, devenant ainsi la première série française à atteindre ce chiffre record.

Plus belle la vie a derrière elle une communauté de fans qui communiquent sur Internet ou par le biais de forums ou du site Internet de la série (700 000 pages consultées quotidiennement). Cette communauté est parfois à l'origine d'audiences exceptionnelles. Il suffit qu'une rumeur circule sur Internet sur un épisode à venir pour que l'audience de celui-ci soit particulièrement élevée. À titre d'exemple, le 1er mars 2007, des rumeurs disent qu'un événement majeur va se produire dans l'épisode du soir, comme l'éventuelle mort de l'un des personnages récurrents : en effet, Nicolas Barel est tué par son père, le soir-même. La série enregistre une de ces plus forte audiences avec plus de 6 millions de téléspectateurs. De même, la rumeur concernant la mort d'un personnage lors du second prime du 18 décembre 2007 a provoqué une effervescence qui a considérablement boosté les audiences.

Aujourd'hui, et de plus en plus fréquemment, plus de 6 millions de téléspectateurs suivent la série. En témoignent des audiences records de plus en plus successives, qui révèlent un intérêt croissant pour une série dont les intrigues sont de plus en plus longues. Si le record d'audience a longtemps été tenu par l'épisode du 13 février 2007, qui a été regardé par plus de 6 300 000 télespectateurs, Plus belle la vie enregistre depuis quelques semaines des records d'audiences notoires, tels que le 5 mai 2008 (5 800 000 téléspectateurs) ou encore le 2 juin suivant (6 010 000 télespectateurs), sans oublier un nouveau record d'audience le 04 novembre 2008 (6 640 000 télespectateurs).

La troisième diffusion a eu lieu le 18 novembre 2008.

Étant donné le succès, le feuilleton commence à faire des envieux y compris à TF1, qui cherche les audiences exceptionnelles. La chaîne privée a décidé de se lancer dans la production d'un tel feuilleton. Un problème subsiste cependant : il est admis par les analystes qu'un feuilleton quotidien met entre six mois et un an à « trouver son audience » ; or TF1 mise sur la rentabilité rapide, là où France 3, chaîne du service public, évite ces exigences à court terme. TF1 semble pourtant prendre le risque : la chaîne diffuse depuis fin septembre 2008 un feuilleton quotidien intitulé Seconde Chance mettant en scène une mère au foyer récemment divorcée et devant, pour faire vivre sa famille, se lancer dans le monde du travail. Comme Marseille, qui a un rôle important dans Plus belle la vie, Paris (lieu de tournage de la série de TF1) serait également mise en valeur. La chaîne a consacré à la réalisation de cette série le budget colossal de 28 millions d'euros.

France 2 a diffusé à partir du 28 janvier 2008 un feuilleton du même acabit, intitulé Cinq Sœurs, qui a finalement été arrêté faute d'audience (9 % au début puis chute a 7 %, 6 %).

Enfin, M6 a aussi créé son Plus belle la vie, il s'agira de Paris 16 qui relatera les aventures de Lorène, jeune femme de 16 ans accueillie par une famille d'accueil dans le 16e arrondissement de Paris. M6 a également diffusé pendant l'été 2008 un feuilleton quotidien intitulé Pas de secrets entre nous.

Toutes les chaînes concurrentes de France 3 prévoient une diffusion en access prime-time, autrement dit à 19h. Si M6 pourrait éventuellement diffuser son feuilleton à un horaire équivalent à celui de France 3, TF1 et France 2 ne pourront jamais concurrencer directement le soap opera de France 3, tout simplement parce que la case horaire 20h10-20h35 est indéfectiblement réservée au journal télévisé et aux programmes courts qui le suivent (résultats des courses, météo...).

Plus belle la vie est parfois critiqué pour l'augmentation régulière du nombre de scènes violentes au fur et à mesure des saisons. Cette montée de la violence ne correspondrait pas au public jeune qui a fait le succès de la série. En réponse à ces critiques, Hubert Besson, producteur, rétorque que le feuilleton ne doit pas s'adresser exclusivement au jeune public.

La première saison a été rediffusée sur la chaîne française Gulli durant toute l'année 2008 (saison 1). Depuis le 5 janvier 2009, le feuilleton est rediffusé sur France 4 (saison 2) et sur Filles TV (saison 1).

La popularité de Plus belle la vie entraîne l'exploitation de produits dérivés. Ainsi, un magazine mensuel accompagné d'un DVD de 10 épisodes raconte des anecdotes sur le feuilleton. Des tee-shirts, pin's, mugs, et autres casquettes aux couleurs de Plus belle la vie sont de rigueur pour les fans absolus. Un CD 2 titres intitulé Plus belle la vie comprend le générique phare de la série.

Ces produits dérivés sont notamment en vente dans une boutique électronique, sur le site de France 3 ; à l'occasion du 1000e épisode, une boutique a également été inaugurée au 56 rue Sainte-Françoise, en face du bar qui a servi de modèle à celui de Roland Marci. La série apporterait en effet 100 000 touristes à Marseille chaque année, selon la ville.

Un jeu de société a été mis sur le marché en octobre 2007. Il est conçu par Pascal Bernard, édité par Week-End Games, et distribué par Asmodée. Il est actuellement disponible à la vente au prix de 35 euros. De plus, certaines boîtes contiennent des bulletins pour devenir figurant dans la série.

Sortie et présentation au centre Bourse à Marseille le 24 novembre 2008 du jeu vidéo Plus belle la vie pour Nintendo DS nommé : Meurtre au Mistral (prix : 39,90 €). Le jeu est édité par Mindscape.

Le 23 janvier 2009, le jeu Plus belle la vie, développé par le studio C4MProd et édité par Glu Mobile, est sorti sur téléphones mobiles, chez les principaux opérateurs français.

Depuis le 11 juillet 2008, à l'occasion de la diffusion du 1000e épisode, le producteur Telfrance propose sur son site officiel un nouvel aspect de la série : un monde virtuel dénommé Plus belle la life (« life » signifie « vie » en anglais). Telfrance a fait appel a Taatu, une société belge, pour développer ce site similaire a Habbo Hotel. Chaque fan peut ainsi créer son propre avatar et son appartement, se promener 24h/24 dans les lieux du Mistral et discuter avec d'autres fans. Des événements sont également organisés, tels qu'une chasse au trésor, ou encore des fêtes sur la place du Mistral chaque samedi dès 18 heures.

En haut



France 3

Ancien plateau du JT de France 3 (jusqu'au 7 avril 2008).

France 3 est une chaîne de télévision régionale et généraliste française de service public créée en 1972. Appelée France Régions 3 de 1974 à 1992, la chaîne prit finalement le nom de France 3, pour mieux marquer son adhésion au groupe France Télévisions. Sa couleur historique est le bleu, qui se retrouve sur les logos de tous les journaux télévisés de France 3.

Aujourd'hui, elle est la troisième chaîne de télévision en France, derrière TF1 et France 2.

La troisième chaîne de l’ORTF (Couleur 3) émet pour la première fois le 31 décembre 1972. Son nouveau Président Directeur Général Jean-Louis Guillaud décide de faire largement appel aux stations régionales de l’ORTF et à de jeunes réalisateurs. La troisième chaîne entend faire ses preuves en tant que nouvelle chaîne des régions, en couleur, sans publicité ni speakerine et des graphismes de haute qualité (comme un C3 en 3d cavalière) et un côté 70s.

Pour ses débuts, elle ne diffuse que trois heures de programmes par jour, captées par 26% de la population principalement concentrée dans le Nord et la région parisienne. À la fin de la décennie, la couverture totale du territoire sera bel et bien effective.

L'Île aux enfants avec Casimir (qui sera diffusée sur TF1 en 1975) et Écrans sans frontières dont le générique sera des "C3" en 3d dans des blocs avec la terre qui tombe comme un ballon.

Le 7 août 1974, la loi de réforme de l’audiovisuel entraînant l’éclatement de l’ORTF, crée la Société nationale de programme de télévision France Régions 3 (FR3), chargée de gérer et développer les centres régionaux de radio et télévision (22 stations régionales et 29 centres radiophoniques régis par 11 directions). On compte alors sur les productions de 22 stations régionales, équivalentes alors à 35 minutes de télévision régionale par jour.

À partir du 6 janvier 1975, FR3 est à l’antenne et son PDG, Claude Contamine, décide d’orienter la chaîne vers le cinéma (Cinéma de Minuit et Cinéma 16 1976), les débats et les décrochages régionaux. Le 22 mars 1976, la télévision régionale devient quotidienne. Dans cet éveil de curiosité régionale, la chaîne lance Les Jeux de 20 heures, permettant aux régions d’être successivement à l’antenne nationale à l’occasion d’un duplex entre une station et le studio parisien duquel Maître Capello officie. Avec cette apparition progressive d’un contenu télévisuel plus spécifiquement régional, l’État entreprend très lentement la régionalisation administrative et économique du territoire français où les stations régionales rentrent progressivement dans ce nouveau cadre.

Le 21 octobre 1981, FR3 retransmet pour la première fois les séances de questions orales de l’Assemblée nationale. En janvier 1983, la publicité fait son apparition sur le réseau national de FR3. Le 5 septembre, douze stations régionales de la chaîne diffusent quotidiennement trois heures de leurs propres programmes avant 20 heures. La série fleuve Dynastie débarque sur la chaîne tous les samedis en 1984. En janvier 1985, Janine Langlois-Glandier installe tous les samedis soirs le rendez-vous incontournable des enfants : le Disney Channel. Le nouveau rendez-vous d’information locale et nationale 19/20 démarre dès le 6 mai 1986 à 19h00. Le très glamour magazine Taxi présenté le vendredi soir par Catherine Belkhodja remporte un vif succès.

En 1986, le gouvernement de Jacques Chirac propose la privatisation d'une des trois chaînes de télévision publique. Initialement pressenti, le choix de FR3 est finalement abandonné pour se reporter sur TF1. La CNCL nomme René Han à la direction de la chaîne en décembre, qui réoriente ses programmes nationaux vers une mission plus culturelle : Thalassa passe de la seconde partie de soirée au vendredi soir à 20h45, le théâtre s’installe à une heure de grande écoute tous les mercredis soirs à 20h45, et Questions pour un champion est lancé en novembre 1988. Le lancement de La Classe en 1987 à la suite du 19/20 permet également à la chaîne de conserver son public "France profonde" jusqu’au prime-time. En août 1989, dans un souci de renforcement de l’audiovisuel public face à la concurrence privée, le CSA réunit Antenne 2 et FR3 sous une présidence commune, en la personne de Philippe Guilhaume. Samdynamite remplace le Disney Channel en janvier 1989, puis dès le 3 février 1990, FR3 diffuse les programmes de La Sept le samedi de 15 heures à minuit. Le 4 février, la chaîne ouvre son antenne le matin avec les émissions d'Alex Taylor Continentales et L’Eurojournal.

Le 7 septembre 1992, FR3 devient France 3 et forme, avec France 2 (ex-Antenne 2), le groupe France Télévision.

Le 11 mai 1998, France Télécom et France 3 s’associent pour lancer sur le câble puis le satellite TPS la chaîne thématique Régions (disparue depuis).

Entre 2000 et 2005, La Cinquième, RFO (avec RFOsat appelée désormais France Ô) puis France 4 ont rejoint France 2 et France 3 au sein du groupe public France Télévisions.

À la rentrée 2006, le président de France Télévisions, Patrick de Carolis, et son directeur des antennes, Patrice Duhamel, installent une nouvelle émission culturelle quotidienne de deuxième partie de soirée, Ce soir (ou jamais !), présentée par Frédéric Taddeï depuis octobre 2006 afin de marquer le virage culturel donné aux programmes de France 3. En conséquence et pour la première fois depuis sa création, un horaire fixe est donné au journal du soir Soir 3 qui commence tous les jours à 23h pile. Sa directrice générale est aujourd'hui Geneviève Giard.

À partir du 7 septembre 1992, voir les dirigeants de France Télévisions.

Le capital de France 3 est détenu à 100 % par le groupe public France Télévisions SA(Société Anonyme).

France 3 est une chaîne généraliste à vocation nationale et régionale qui se différencie des autres chaînes en offrant davantage d'émissions culturelles et éducatives. Sa vocation régionale et locale est réaffirmée dans son nouveau cahier des missions et des charges. Elle doit « privilégier l'information décentralisée et les événements régionaux… » et faire connaître les régions de France et l'Europe en accordant « une large place à leurs spectacles vivants ».

Le premier siège de la troisième chaîne était situé au 13-15, rue Cognacq-Jay à Paris, qui regroupait tous les services de télévision de l'ORTF.

Conservé par TF1 après la scission de l'Office en 1975, FR3 installe son siège à la maison de la radio au 116 avenue du Président-Kennedy dans le XVIe arrondissement de Paris et sa rédaction au 28 Cours Albert 1er dans le VIIIe arrondissement.

En septembre 1998, France 3 intègre le nouveau siège de France Télévision au 7, esplanade Henri de France dans le XVe arrondissement. Accessible par le RER C (Bld Victor) et le T3 (Pont du Garigliano).

Au sein du groupe France Télévisions, France 3 est relativement moins soumise à des contraintes d’audience que France 2. Cela permet à la chaîne de poser aux heures dites de grande écoute des programmes culturels.

Diffusé tous les jours à 11 h 45, ce journal télévisé dispose d'une formule : 11 h 45 : Flash national ; 11 h 50 : Édition de l'outre-mer présentée depuis les studios de RFO Paris. ; 12 h :les éditions régionales ; 12 h 27 : Édition nationale L'Édition nationale est présenté par Stéphane Lippert en semaine et par Catherine Matausch le week-end.

Diffusé tous les jours à 18 h 35, ce journal télévisé dispose d'une formule : 18 h 35: Flash national ; 18 h 40 : Sommaire des éditions ; 18 h 43 : Édition des initiatives ; 18 h 50 : Édition des locales ; 19 h : Édition des régions ; 19 h 15 : Page thématique des éditions des régions ; 19 h 30 : Édition nationale ; 19 h 57 : Rappel des éditions des régions. L'Édition nationale est présentée par Audrey Pulvar la semaine et par Catherine Matausch le week-end.

Diffusé aux alentours de 22h 30, ce journal télévisé dispose d'une formule avec notamment Sans détours, et Lu, Vu, Entendu. La fin du journal est consacrée à la revue de presse des journaux en kiosque le lendemain et d'une édition régionale Présenté par Carole Gaessler en semaine, et par Francis Letellier le week-end.

Dès son origine, la troisième chaîne française dispose des nombreuses rédactions régionales de l’ORTF développées depuis 1963. Regroupées souvent deux par deux, les régions ont chacune aujourd’hui une rédaction régionale et également plusieurs rédactions locales chargées de mini-journaux locaux (voir par exemple: France 3 Limousin Poitou-Charentes).

Au total, France 3 compte treize directions régionales dont une direction territoriale en Corse et douze centres dits « excentrés ».

Les antennes régionales sont formées de vingt-quatre stations auxquelles s’ajoutent une quarantaine de stations locales produisant un journal quotidien de sept minutes en semaine, en complément des éditions régionales. Par ailleurs, une unité basée à Écully dans le Rhône est chargée de produire les journaux d'informations de France 3 Sat.

Exemple : France 3 Sud (anciennement FR3 Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon) dont la rédaction principale est à Toulouse réalise plusieurs émissions diffusées le week-end. De Toulouse et Montpellier sont diffusés les journaux régionaux dans les deux régions administratives. Enfin, en Midi-Pyrénées il existe deux éditions locales d’information (Albi et Rodez), en Languedoc-Roussillon, il y a trois éditions locales (Montpellier, Nîmes et Perpignan).

Les stations régionales de France 3 diffusent également des émissions en langues régionales : en provençal sur France 3 Méditerranée, en breton sur France 3 Ouest, en occitan sur France 3 Sud et dans la région Auvergne, en catalan aussi sur France 3 Sud, en alsacien, voire en allemand avec sous-titrage (Triangle) sur France 3 Alsace.

France 3 diffuse ainsi pendant ses grands journaux (le 12/13 et le 19/20) des éditions régionales accompagnées d’émissions hebdomadaires développant des thèmes proches des téléspectateurs : art de vivre local, politique régionale, vie des cités de banlieue (voir France 3 Paris Île-de-France Centre), etc.

Cette particularité de la chaîne a permis à son 19/20 de résister pendant longtemps en termes d’audience face aux programmes des chaînes privées. Elle n’a cependant plus l’exclusivité de l’information régionale. En effet, les chaînes privées françaises développent depuis une décennie environ, à un niveau moindre cependant, l’actualité locale dans le cadre de leurs sessions d’information : collaboration de TF1 et M6 avec des quotidiens locaux, reportages moqués comme montrant le « terroir » pour le 13 heures de TF1, 6 minutes locaux sur M6.

Émission politique sous forme d'un thème imposé par l’actualité sur le terrain politique, économique ou sociéta, autour de deux invités. Diffusé chaque dimanche à 22h40. Présenté par Christine Ockrent.

Émission de société sous forme d’enquêtes, de reportages et de rencontres. Diffusé un mercredi sur deux à 20h35. Présenté par Louis Laforge.

Magazine de la mer. Diffusé le vendredi à 20h35. Présenté par Georges Pernoud.

La vie des régions transparaît également dans les séries et téléfilms de la chaîne. Ces séries présentent une vie simple et calme, troublée par un événement plus ou moins tragique, mais toujours dans un esprit humaniste. Tandis que le plus souvent les autres chaînes françaises présentent des héros urbains comme des policiers ou des juges. Voir par exemple le feuilleton Plus belle la vie ou encore les séries Louis la Brocante, Fabien Cosma, Famille d'accueil se déroulent en province dans des régions rurales.

De par ses stations régionales bien implantées sur le territoire, France 3 est la chaîne française la mieux diffusée par le réseau hertzien analogique terrestre composé de 3620 points d’émission ou réémissions. En TNT elle pourra compter sur un réseau de 115 émetteurs, soit 80% des foyers. Le satellite Atlantic Bird 3 la retransmet également en mode numérique - DVB-S - et analogique SECAM clair (100% de zone). En tant que chaîne publique, tous les câblo-opérateurs, bouquettistes satellites et FAI ont obligation de la reprendre dans le service de base de leurs réseaux. France 3 bénéficie de la meilleure zone de couverture terrestre, soit 98 % du territoire français.

NB : en diffusion satellitaire, il s’agit du programme « France 3 Sat » complété courant 2007 par les déclinaisons régionales par satellite et du programme spécifique « France 3 Corse ViaStella », dont un programme test est diffusé sur Atlantic Bird 3 depuis le 16 décembre 2006.

En plus de la version « France 3 Sat », Freebox TV, Canal Sat et Canal+ par satellite diffusent sur un canal spécifique chacune des déclinaisons régionales de France 3. Les opérateurs ADSL Orange TV et Neuf TV diffusent France 3 Sat sur le canal 3 et la version régionale de France 3 sur le canal 33 en fonction du lieu d'habitation de leur abonné.

Depuis le 7 avril 2008, France 3 commence à basculer en 16/9 région par région.

Le 15 décembre 2008, France 3 diffuse ses premières émissions nationales en 16/9, dans un premier temps uniquement sur la version « France 3 Sat ».

La chaîne compte de nouveaux programmes depuis la rentrée 2008-2009 (@ la carte, Comme un vendredi...).

France 3 Cinéma est la structure de la chaîne en charge de coproduire des films.

En haut



Résumé des principales intrigues de Plus belle la vie

Cet article résume les principales intrigues du feuilleton télévisé Plus belle la vie.

Intrigue Amblin : Claire Amblin est une jeune femme accusée du meurtre de son ami. Alors qu'elle attend son procès, son frère Gauthier recherche un avocat pour la défendre. Maître Malik Nassri accepte d'interroger la mutine Claire pour tenter de déterminer sa culpabilité ou son innocence. Mais seulement, Malik reçoit un message sur son ordinateur : une vidéo montrant sa compagne Mélanie séquestrée et attachée dans une chambre froide. Malik doit alors sauver Mélanie. C'est Gauthier, le véritable assassin, qui la séquestre, car il ne supporte pas la proximité existant entre Malik et Claire. L'histoire s'achève par la mort de Gauthier, poussé par sa sœur du haut du balcon de la propriété familiale.

Intrigue Renaud Sardi : Estelle Cantorel a organisé une soirée entre amis dans une grande propriété, loin de Marseille. Son petit ami Rudy, ainsi que Ninon et Marc Vernet font partie des invités. Renaud Sardi, un jeune homme éperdument amoureux de Ninon, et son amie Elise sont également présents, tandis que Roland Marci et Alain Jacquet sont venus confectionner les plats. Peu après l’arrivée des derniers invités, il s’avère que les pneus de toutes les voitures sont crevés. Les protagonistes se retrouvent ainsi bloqués dans cette propriété isolée, où toute communication avec l'extérieur est impossible (le réseau téléphonique ayant été endommagé). Des évènements étranges vont dès lors se produire et les convives vont craindre qu'un assassin est parmi eux, prêt à faire d'autres victimes. Alain est soupçonné, avant d'être tué. Finalement, le coupable s'avère être Renaud, qui sera arrêté et emprisonné avant d'avoir pu faire une autre victime.

Intrigue Barrel / Toreille : Depuis que son compagnon Nicolas a été assassiné, lors de la saison 3, Thomas a refait sa vie avec un juge d'instruction, Florian Estève. Or, Thomas découvre qu'en réalité, Nicolas est toujours vivant et s'est installé à Lyon: il s'est fait passer pour mort afin d'infiltrer la mafia lyonnaise et de coincer Richard Toreille, un gros trafiquant de drogue. Nicolas espère ainsi protéger Thomas, qui est recherché par Toreille depuis plusieurs années parce qu'il détient, sans le savoir, un document susceptible de le faire tomber: il s'agit d'un film amateur sur lequel on voit Toreille aux côtés d'un gros trafiquant de drogue mexicain. Toreille parvient finalement à démasquer Nicolas et à retrouver la trace de Thomas. Alors que Nicolas et Thomas sont tous deux à la merci de Toreille, la fille de ce dernier, nommée Pauline, intervient pour les libérer et tue accidentellement son propre père d'une balle dans la poitrine. Nicolas revient ensuite au Mistral le 19 novembre. Thomas a pris une décision : il reste avec Florian.

En haut



Cécilia Hornus

Cécilia Hornus est une comédienne française. Elle est née le 27 septembre 1963, mariée à l'acteur-réalisateur Azize Kabouche depuis 1990 . De cette union sont nés deux enfants ,Léo né en 1993 et Emma née en 1998 .

Avant tout comédienne de théâtre, elle joue depuis août 2004 le rôle de Blanche Marci dans la série Plus belle la vie diffusée chaque soir sur France 3 à 20h10.

Elle a également mis sa nouvelle notoriété au service de différentes œuvres caritatives telles que le Téléthon ou encore en participant à l'émission Fort Boyard. Elle parle couramment anglais et possède de bonnes notions de russe.

En haut



Aurélie Vaneck

Aurélie Vaneck née le 15 juin 1983 aux Lilas (Seine-Saint-Denis) est une actrice française. Elle est connue pour le rôle de Ninon Chaumette dans le feuilleton télévisé Plus belle la vie dont elle est l'une des actrices principales depuis 2004.

Aurélie est la petite-fille de l'acteur Pierre Vaneck et la sœur de Thibaud Vaneck qui joue le rôle de Nathan dans Plus belle la vie.

Aurélie et Thibaud grandissent à Bergerac en Dordogne. Aurélie se passionne rapidement pour le théâtre, et décide de devenir actrice. À quinze ans, elle entre au lycée Montesquieu à Bordeaux où elle choisit un cursus scolaire adapté à sa passion.

En parallèle, elle entre en 1999 au conservatoire de Mérignac, où elle suit jusqu'en 2001, les cours de Gérard David.

En 2001, Aurélie obtient le bac L artistique (théâtre). Elle s'installe à Paris où elle suit à l'Atelier du Sudden des cours de comédie musicale, chant, danse avec Raymond Acquaviva. Elle y rencontre Juliette Chêne qui par la suite deviendra Juliette Frémont dans Plus belle la vie.

Aurélie lance réellement sa carrière en obtenant le rôle important de Ninon Chaumette au tout début du feuilleton Plus belle la vie.

Elle est Ninon, la fille de Vincent Chaumette et mène une petite vie tranquille... En ce moment, elle est en couple avec Benoît Cassagne (incarné par Ludovic Baude), mari d'Agnès Revel et père de Raphaël et Sybille. Mais on apprend dans plus belle la vie que Raphaël est amoureux de Ninon, mais Ninon, elle, n'a que de l'amitié pour lui. Elle quitte Marseille, direction le Québec (la grossesse de l'actrice n'étant pas intégrée au feuilleton) pour une durée d'environ 4 mois.Aurélie a donné naissance à une petite fille prénommée Liberté le 16/01/2009 à 5h45 du matin à la clinique Bouchard de Marseille, elle pesait à la naissance 3,150kg ! Dans une interwiew au quotidien La Provence le nom du père a été dévoilé il s'agit de Jean-François Salessy , Directeur du Cercle des Nageurs de Marseille.

En haut



Sofiane Belmouden

Sofiane Belmouden est un acteur français né le 5 décembre 1971. La série Plus belle la vie l'a fait connaître du grand public.

En haut



Saison 1 de Plus belle la vie

Cet article répertorie les épisodes de la première saison du feuilleton télévisé Plus belle la vie.

Cette saison a été diffusée sur France 3 du 31 août 2004 au 2 septembre 2005.

En haut



Fabienne Carat

Fabienne Carat, née le 24 août 1979, est une actrice française originaire de Pau. Elle a été vue dans les séries télévisées Plus belle la vie et Bin'o Bine.

Dans Plus belle la vie elle incarne Samia Nasri, la sœur de Malik, un avocat très réputé du cabinet Fremont. Ancienne délinquante, elle est devenue stagiaire dans le commissariat du deuxième arrondissement de Marseille.

Elle a aussi joué dans le film La vérité si je mens ! 2, sous la direction de Thomas Gilou, elle apparaît dans la toute première scène du film en tant que secrétaire, au moment où les trois compères débarquent dans l'entreprise Miro.

En novembre 2007, Fabienne Carat a joué dans un épisode de la série télévisée Chante !, diffusé sur france 2, où elle a interprêté le rôle d'une jeune journaliste.

En haut



Saison 2 de Plus belle la vie

Cet article résume les principales intrigues de la deuxième saison du feuilleton télévisé Plus belle la vie.

Cette saison a été diffusée sur France 3 du 5 septembre 2005 au 8 septembre 2006.

Le 9 décembre 2005, le local de l'Epicerie de quartier va rouvrir. Blanche, Mirta et Rachel multiplient les suppositions. Elles apprennent qu'il s'agit d'un centre de réinsertion pour femmes. Mirta, absolument contre, envisage déjà de faire circuler une pétition et s'oppose farouchement à l'ouverture du centre. Elle trouve ses craintes justifiées quand elle surprend Nathan en possession de substituts de drogue, oubliés par une femme venue se faire conseiller par Alice la responsable du centre de réinsertion ... Blanche fait la connaissance d'Alice qui débarque de Lille. La jeune Ch'tie est la femme de David Jouvenin, un ancien ami de François. Elle invite le couple à venir dîner. Une fois seuls, François et David évoquent le souvenir tragique de la fête de leur baccalauréat. C'est là qu'ils se sont vus pour la dernière fois. David demande à François de ne pas en parler à Alice.

Mirta a organisé un piquet de protestation devant le centre. Alice sollicite l'aide de Blanche, qui parvient à convaincre Rachel et les autres du bien fondé de l'implantation de ce centre de conseils. Mirta organise un piquet de protestation devant le centre. Alice sollicite l'aide de Blanche, qui parvient à convaincre Rachel et les autres du bien fondé de l'implantation de ce centre de conseils. Alice propose d'organiser une soirée avec les anciens amis du lycée de Blanche, François et David. Ceux-ci sont mal à l'aise et David s'y oppose très farouchement, à la surprise d'Alice.

Blanche pense qu'aider Alice à organiser la soirée des anciens du lycée permettra d'exorciser le souvenir de la soirée du bac. François et David veulent les en empêcher. David propose à Alice de partir un week-end à Venise, elle refuse. A la demande de son ami, François tente l'intimidation et laisse un message anonyme : « si Alice ne quitte pas Marseille avec son mari, je la tue »... De son côté, David achète le silence de Gilles, un autre ami du lycée, pour qu'il ne parle pas à Alice du drame passé.

Le 15 décembre 2005, la soirée des anciens du lycée a bien lieu, malgré les réticences de David et François. Parmi eux, Laurent, ancien footballeur. Malgré son humeur taciturne, il se fait draguer par Mirta. Il porte un toast au souvenir d'une certaine Nadine. Juste après, François et Laurent découvrent David poignardé et devant lui, Alice tétanisée.Alice est suspectée du meurtre de son mari car elle est l'héritière directe de sa fortune. Léo, cependant, veut creuser la piste de ses anciens camarades. François et Blanche racontent à leurs enfants le suicide de Nadine qui, 20 ans plus tôt, avait donné un tournant tragique à leur soirée. Laurent, qui sort avec Mirta, affiche une mine sombre et angoissée. Il lui avoue qu'il n'est pas un type bien. Il est persuadé qu'ils vont tous y passer, comme David...

Est-ce Alice qui a tué David ? Vue près du cadavre, elle est aussi l'héritière de son mari. Suspect n°1, elle est placée en garde à vue. De façon à écarter les soupçons, elle aurait utilisé le portable de son mari pour s'envoyer des menaces. Quand il apprend ça, François se dénonce : c'est lui qui a passé les coups de fil menaçants. De retour de cure, Roland aimerait renouer avec Mirta, mais il découvre qu'elle vit une histoire d'amour avec Laurent...Au commissariat, François fait profil bas et essaie de justifier tant bien que mal ses efforts pour annuler la fameuse soirée. Mais un témoin parle d'une dispute violente entre David et une femme, qu'elle n'identifie pas comme étant Alice. Cette dernière est libérée. Léo fait alors une étrange découverte au sujet d'une plainte déposée il y a 25 ans contre David ... par Blanche.Blanche est suspect n°1 : le témoin l'identifie comme étant la femme qui s'est disputée avec David. A 17 ans, elle avait déjà déposé plainte contre David par dépit amoureux. Est-il possible qu'elle ne lui ait jamais pardonné de l'avoir plaquée ? Au poste, François apprend que sa femme lui a menti il y a 25 ans et que son mariage est fondé sur un mensonge...Blanche est libérée exceptionnellement pour Noël et Nouvel An. François supporte difficilement l'idée d'une relation, même ancienne, entre Blanche et David. Malgré les efforts de Blanche pour le rassurer, il déserte le domicile conjugal. La nuit, Lucas, endormi, entend une voix féminine qui l'appelle de l'extérieur et l'assure que sa mère est innocente.Personne ne croit Lucas quand il raconte ce qui lui est arrivé la veille. Blanche et François s'inquiètent des conséquences psychologiques des derniers événements sur leurs enfants. Pour cette raison, François consent à réintégrer le foyer. Juliette aide Alice à distribuer des préservatifs aux prostituées. Une nouvelle piste apparaît quand Léo apprend que Laurent Paraut possédait des parts dans la clinique de David. Au même moment, un chauffard fou tente de renverser Laurent et Mirta...

Blanche se rappelle enfin de ce qui s'est passé le soir du crime : elle a tenté d'embrasser David, qui l'a repoussée. Elle demande à Leo de ne rien dire à François, qui n'arrive toujours pas à passer l'éponge sur sa relation passée avec David. Leo se penche sur la collaboration financière entre David et Laurent. Laurent n'avait aucun intérêt à tuer son associé, qui faisait marcher la clinique... D'ailleurs Laurent semble effrayé par le tueur et préfère rompre avec Mirta. Son téléphone portable sonne, une voix le menace : « prépare-toi à mourir ».

Le 27 décembre 2005, la famille et les amis de David se réunissent à la crémation de son corps. François est toujours aussi jaloux et Laurent aussi nerveux et craintif. Comme avec David, Gilles fait du chantage auprès de Laurent, mais ce dernier ne cède pas : s'il plonge, ils plongent tous les deux. Mirta convainc Laurent de revenir avec elle, quels que soient son secret et l'objet de sa peur. Ils sont ensemble, dans l'intimité de la chambre de Mirta, quand un cri de femme retentit et nuit conforte l'intuition de Lucas. Il fait le lien avec Nadine et le lendemain il alerte son père : l'esprit de la défunte pourrait le tuer à l'instar de ses camarades. Alice conseille à François de pardonner à Blanche tant qu'il en est encore temps. François suit ce conseil et se réconcilie avec sa femme. Parallèlement, Léo poursuit l'enquête et découvre que David avait retiré une grosse somme d'argent.

François craint à son tour le passé. La lugubre prophétie de Laurent ne le rassure pas. D'autant que la menace se précise : il se coupe avec un rasoir oublié dans sa poche. Cependant, il refuse de se plier au chantage de Gilles, qui va l'accuser auprès de la police du meurtre de David.De son côté, Lucas entraîne ses amis dans une séance de spiritisme pour convoquer le fantôme de Nadine. Mais Alice les interrompt, indignée par ces pratiques de mauvais goût. Ironie du sort, un vase lui tombe dessus. François le rattrape à temps, Alice est sauvée de justesse...

François commencerait-il à croire aux fantômes ? Le mystère s'épaissit et semble renvoyer à de terribles secrets du passé. Au commissariat, Laurent, qui a été dénoncé par Gilles, avoue avoir tué David. Un peu trop facilement au goût de Léo. David aurait-il peur du meurtrier ? Mirta, tout feu tout flamme, vient prendre sa défense et conforte les hypothèses de Leo. Celui-ci demande à Laurent de lui dire la vérité. Quel crime a-t-il commis pour craindre à ce point une vengeance ?

Au Mistral l'année 2006 débute donc très mal. Pour le Nouvel An, Laurent, qui n'a rien voulu dire à Léo sur le passé, est relâché. Il confie à Mirta qu'il craint le vengeur car il avait, par le passé, incité Nadine à se procurer de la drogue. Lucas est réveillé par la voix de l'esprit. Elle le prévient que Laurent va mourir cette nuit ! Alice, qui a reçu l'héritage, propose à François et à la Phénicie d'aménager les futurs locaux de son association. Nicolas et Lucas arrivent trop tard dans la chambre de Mirta : Laurent gît, ensanglanté, poignardé à côté de Mirta endormie. Comment l'assassin a-t-il pu tromper la vigilance de Nicolas, posté devant le Select ? La rumeur du fantôme progresse. Lucas est encore sous le choc, Mirta est désespérée. Quant à François, il est livide. Comme il le confie à Blanche, il pense être le prochain sur la liste du tueur... La presse fait son beurre de la rumeur du fantôme et le donne pour assassin. Lucas, cependant, est persuadé que l'esprit de Nadine s'oppose à cette tuerie. Gilles, interrogé par Léo et Nicolas, explique qu'il faisait chanter Laurent et David avec la drogue qu'il s'était procuré pour Nadine par le passé. Il est relâché. François confie à Alice que ce soir là, il s'était endormi auprès de Nadine alors qu'ils s'apprêtaient à faire l'amour. Quand il s'était réveillé, elle était morte et il s'était enfui. Lucas essaie de rentrer une nouvelle fois en contact avec l'esprit de Nadine. Mirta supporte de moins en moins de rester au Select, lieu du crime. Le rapport légal datant de 1981 révèle que Nadine a eu un rapport sexuel avant de mourir. Est-ce son amant qui se venge aujourd'hui ? François craint qu'on ne le prenne pour le meurtrier. Il est persuadé qu'il s'agit plutôt de Gilles et lui pose frontalement la question. Gilles reste volontairement ambigu : si c'était lui, François aurait à craindre pour sa vie...

En état de somnambulisme, Lucas écrit que François est innocent, mais menacé. En cherchant l'écriture de Nadine dans de vieux registres du Select, il découvre que c'est la même ! François a les nerfs à vif, mais il refuse de révéler à la police et à Blanche le rôle qu'il a joué dans cette soirée. Alice, troublée par le désarroi de François, tente de l'embrasser. François achète un revolver, son portable sonne, une voix le menace de mort.Les Marci reçoivent un colis de mauvais goût : une poupée avec une seringue plantée dans le bras. Blanche interroge François, qui ne dit rien du rôle qu'il a joué dans le drame passé. Sur les nerfs, il compte régler cette affaire seul. Il est persuadé que Gilles est le coupable et veut lui régler son compte, mais Alice, à qui il se confie, temporise et l'en empêche.La tentative de réconciliation entre François et Gilles, organisée par Alice, ne fait qu'aviver leur haine réciproque. Léo et Nicolas interrogent un ancien camarade de Gilles de la légion étrangère. Il leur révèle que David et Laurent l'avaient passé à tabac pour avoir tenté de les faire chanter. Blanche fait comprendre à François qu'il est indésirable. Ce dernier quitte l'appartement pour le Select. Alice montre beaucoup de sollicitude. Alors qu' Alice et François sont sur le point de s'embrasser, la voix de Nadine résonne : « ne le touche pas ! ».La perquisition chez Gilles a permis de trouver un couteau semblable à celui du crime. Léo persuade fermement François de lui raconter son histoire avec Nadine. Blanche confie à Roland sa déception face à la réaction de François dans la chambre de Nadine il y a 25 ans. Gilles menace Alice de dévoiler ce qu'il sait sur elle. Lucas veut reprendre contact avec l'esprit. Alice commence à croire au fantôme de Nadine et rend visite à Lucas. L'esprit parle : « c'est Gilles qui a tué David et Laurent ».

Le 12 janvier 2006, Léo et Nicolas reçoivent les résultats de l'expertise sur le couteau de Gilles : c'est bien lui l'assassin! Croyant aux révélations de l'esprit, Lucas est persuadé que Gilles va tuer son père. François tente de le rassurer, en vain. Lucas lui subtilise son revolver et va à la rencontre de Gilles. Une fois face à lui, Lucas pointe son arme : « Je vais te tuer ». Léo arrive à temps pour empêcher Lucas de tirer sur Gilles, qui parvient à s'échapper. Lucas est libre mais François culpabilise. Blanche lui en veut beaucoup d'avoir entraîner Lucas dans cette histoire. Alice le console en l'embrassant fougueusement. Les Mistraliens sont soulagés, Gilles est en fuite, il ne risque pas de revenir. Ce qu'ils ne voient pas encore, c'est que du plafond du Select tombent des gouttes de sang. déclare à François que leur baiser était une erreur, elle ne l'aime pas. Elle le pousse à retourner auprès des siens. Son absence commence d'ailleurs à éveiller les soupçons. De retour au bercail, François s'efforce de paraître de bonne humeur mais Blanche se doute qu'il cache quelque chose : une femme occupe ses pensées.Alice joue au chat et à la souris avec François. Elle prétend ne plus vouloir le voir, puis l'embrasse sur la place du Mistral devant Johanna. Alice finit par avouer à Blanche qu'elle aime François. Quand ce dernier apprend la nouvelle, il n'a qu'une idée en tête : rejoindre Alice. Mais cette dernière fait à nouveau marche arrière : elle ne veut pas détruire une famille... Johanna en veut autant à son père qu'à Alice, la voleuse de maris. Celle-ci tente de la rassurer en promettant qu'il ne se passera jamais rien entre François et elle. Lucas n'arrive pas à oublier Nadine et à se détourner de l'occultisme, au grand dam de Samia qui passe au second plan. Rudy le raisonne jusqu'à ce qu'il accepte enfin d'aller au cinéma. Blanche ne s'émeut pas de la trahison de François. Elle est intimement persuadée qu'il reviendra vers elle. Alice n'est qu'un coup de folie passager ! Rejeté par les siens, à cause de sa relation adultère, et par Alice qui ne veut pas s'engager, François va mal. Il arrive au bureau ivre. Alice le prend en pitié et le ramène dans sa chambre. Alice fait perdre la tête à François, qui ne peut refreiner sa jalousie. Il ne supporte pas de la voir travailler avec Vincent et s'apprête à faire un scandale. Mais Vincent le raisonne. Un collègue a invité Blanche à dîner. Celle-ci accepte pour se prouver qu'elle peut toujours plaire mais renonce au dernier moment. Elle ne veut pas se mentir : l'homme qu'elle veut, c'est son mari. François reconsidère sa relation avec Alice. Il ne veut pas détruire son mariage pour une simple passade. Il parvient à se réconcilier avec Blanche qui le convie à un dîner en famille. Mais Johanna, moins décidée à lui pardonner, l'accueille avec froideur. François jure qu'il a retrouvé la raison et que Blanche est tout pour lui, mais Johanna reste sceptique. François s'explique avec Alice : leur relation ne menait nulle part. Cette dernière reste seule, désemparée...

Le 1er février 2006, malgré ses bonnes résolutions, François coupe court à sa soirée romantique avec Blanche pour voler au secours d'Alice, qui prétend être menacée par un rôdeur. Blanche les surprend en train de s'embrasser... De retour auprès d'Alice, François décide de s'abandonner sans retenue à la passion. Blanche, de son côté, prend une décision irrévocable : elle envoie par écrit à François une demande de divorce. La guerre des Marci est déclarée. Tandis que Blanche annonce le divorce à ses enfants, François craint qu'Alice ne soit pas prête à s'engager avec lui à cause de leurs styles de vie différents. Alice le convainc du contraire. Juste avant de rejoindre Gilles Moulin pour le prévenir qu'elle aura bientôt besoin de lui... François appréhende son divorce : l'avocate de Blanche va le plumer, c'est certain ! Mais Alice sait le rassurer : leur amour sera plus fort... Fort d'un nouvel espoir, François récupère ses dernières affaires chez Blanche en paradant, fier d'avoir le courage de tout sacrifier. De son côté, Lucas continue de résister aux appels de Nadine, mais il a soudain une vision : il voit son père sur le point d'être assassiné... François et Blanche, accaparés par leur divorce, ne prêtent pas attention à la prémonition de Lucas. Pourtant, Alice a donné l'ordre à Gilles de passer à l'acte le soir même... Il contacte François en se faisant passer pour un certain Simon, ancien amant de Blanche. Il appâte François en proposant de témoigner pour lui et lui donne rendez-vous. Lucas, qui a eu une vision du lieu du meurtre, vole au secours de son père. Arrivera-t-il à temps ? Lucas sauve François de justesse, mais Gilles prend la fuite. François est placé sous la protection de la police. Ce qui ne l'enchante guère : non seulement il est loin d'Alice, mais Léo ne le quitte plus d'une semelle... L'épreuve le rapproche de Blanche, qui s'inquiète pour lui. Dans sa chambre, Alice invoque l'esprit de Nadine : pourquoi entrave-t-elle leur vengeance ? Alice est pourtant résolue à aller jusqu'au bout... Pour accélérer l'enquête, Nicolas décide d'exploiter les visions de Lucas. Alice, qui recherche Gilles, veut elle aussi savoir ce que Lucas a vu : pourrait-il localiser l'assassin ? Mais la vision de Lucas était trop vague. Sentant que l'étau se resserre autour de Gilles, Alice rejoint François : ils doivent disparaître tous les deux, sans prévenir personne. C'est la seule façon d'échapper au meurtrier ! Alors qu'il essaie de contacter Nadine, Lucas fait un malaise. Inquiet pour l'état de son fils, François refuse de partir avec Alice. Il accuse Léo et Nicolas de mettre Lucas en danger en exploitant ses visions. Mais pour eux, c'est la seule façon de localiser la planque de Gilles. Et il faut très vite mettre la main sur lui... Mais Alice change ses plans : elle annonce à Gilles qu'elle se chargera elle-même de tuer François et pointe un revolver sur lui... Gilles réussit à échapper à Alice. Celle-ci s'empresse de rejoindre François et l'exhorte à prendre la fuite avec elle. Léo et Nicolas trouvent enfin la planque de Gilles, il n'y est pas. Des indices laissent cependant penser qu'il n'était pas seul. Tandis que François s'enfuit avec Alice, Gilles se rend chez les Marci et prend Johanna en otage. C'est le principe de l'emmerdement maximum, il est évident que Johanna n'a pas été choisie au hasard. Quand Blanche arrive, Gilles exige qu'elle lui amène très vite l'argent dont il a besoin pour fuir le pays... Sinon, Johanna sera tuée! Malgré les protestations d'Alice, François revient immédiatement à Marseille en apprenant que Johanna est en danger. En plus, Blanche a besoin de sa signature pour retirer l'argent que Gilles demande. Chez les Marci, Johanna essaie de faire parler Gilles : son commanditaire est une femme, n'est-ce pas ? Blanche revient avec l'argent, mais prévenu par Alice, Nicolas intervient et abat Gilles. Dans un dernier souffle, celui-ci dit ne pas demander qu'on lui pardonne ses crimes. Il ajoute que même si il n'avait pas eu l'argent il n'aurait pas tuée Johanna, et tente de dénoncer Alice... mais emporte son secret dans la tombe. La mort de Gilles endeuille le Mistral. Blanche ne parvient pas à calmer Johanna, qui persiste à croire que Gilles avait un commanditaire, donc que la menace plane toujours. Nicolas se remet en question : était-il vraiment en état de légitime défense quand il a abattu Gilles ? Johanna supplie François de se méfier d'Alice : elle en est sûre, c'est elle la commanditaire de Gilles! A l'instar de Johanna, qui n'arrive toujours pas à convaincre son père, Léo commence à soupçonner Alice. L'interrogatoire confirme ses doutes, mais il manque de preuve. Johanna décide d'agir et demande à Lucas d'entrer en transe. En rêve, Lucas marche vers une porte derrière laquelle lui provient la voix de Nadine. Celle-ci le met en garde : s'il ouvre la porte, il ne pourra jamais revenir... Johanna n'en démord pas : Alice est la commanditaire dont Gilles lui a parlé. Tandis que Léo peine à faire avancer l'enquête, Beaumont confie à Nicolas qu'il a hâte d'être réintégré : il n'aime pas voir le capitaine Castelli seul aux commandes. Mais Nicolas n'est toujours pas certain qu'on lui accorde la légitime défense. Johanna décide de fouiller la chambre d'Alice, mais celle-ci la surprend. Alice menace alors de la tuer... Johanna échappe à Alice mais personne, pas même ses parents, n'acceptent de la croire quand elle affirme qu'Alice l'a menacée de mort. Seul Léo la prend au sérieux. Mais Alice se montre si convaincante que tout le Mistral finit par croire que Léo cherche à en faire son bouc émissaire pour cacher que l'enquête lui échappe... A tel point que Beaumont, convaincu de son incompétence, lui ordonne de lever la protection rapprochée sur François. Malgré l'insistance de Johanna, Lucas refuse d'entrer à nouveau en contact avec Nadine. Inquiets pour leurs enfants, Blanche et François signent une paix provisoire et leur présentent leurs excuses. Mais cela ne suffit pas à calmer Johanna. La nuit, Alice se prépare à tuer François... Mais se ravise : ce n'est pas encore le moment. C'est le jour de l'anniversaire de Nadine que François doit mourir...

Le 23 février 2006, Alice demande à Charlotte de lui confectionner une robe. « Pour un anniversaire », précise-t-elle. La robe devra être identique à celle que portait Nadine... quand elle est morte. Cédant aux supplications de Johanna, Lucas entre dans une nouvelle transe. Il voit une porte que la voix de Nadine lui interdit d'ouvrir. Mais Lucas désobéit. Johanna voit alors son frère s'écrouler et tente de le réveiller, mais en vain : Lucas reste inconscient... Lucas est tombé dans une profonde catalepsie. Guillaume est obligé de prévenir Blanche et François qu'il ne se réveillera peut-être pas. Rongée par la culpabilité, Johanna supplie son frère de revenir. Lucas l'entend, mais Nadine le retient. Pour détourner son attention des appels de ses proches, elle s'offre à lui... Il faut qu'il reste, elle se sent tellement seule. Et s'il se réveille, il ira dénoncer Alice... Et elle ne veut pas que l'on fasse de mal à sa sœur! Parents et amis se relaient au chevet de Lucas, toujours en catalepsie. Nadine, amoureuse, le retient prisonnier de son rêve. Alors que l'enquête piétine, Léo décide de suivre une nouvelle piste : et si Alice et Nadine étaient nées du même père ? L'absence de François commence à éveiller les soupçons au Mistral. Blanche va supplier Alice de le ramener à Marseille. Le ton monte entre Blanche et Johanna, qui ne comprend pas que sa mère fasse encore confiance à Alice. Blanche craque, une gifle part... Alice sent que l'étau se resserre : Léo l'a interrogée sur son lien de parenté avec Nadine. Elle rejoint François à la clinique et lui annonce que la fin est proche. Faiblement, François essaie de lui faire entendre la vérité... Lucas passe un marché avec Nadine : si elle sauve son père, il reste avec elle pour toujours. Nadine tente alors de contacter Alice, mais celle-ci résiste : les dés sont déjà jetés!

Le 1er mars 2006, Alice s'ouvre à François sur ses projets : elle va provoquer un incendie au Select (l'hôtel dans lequel Nadine est morte) et ils partiront ensemble. Alice quitte l'hôtel. Elle annonce qu'elle ne sera de retour que le lendemain. Peu après, on découvre une fuite de gaz au Select. L'hôtel est fermé pour la nuit. Conscient du danger, Lucas supplie Nadine de le laisser secourir son père... Nadine cède aux supplications de Lucas qui, à peine réveillé, court prévenir les Mistraliens du danger que court François. A la clinique, Alice s'apprête à tuer François. Léo fait irruption et l'arrête, mais François a déjà reçu une dose importante de morphine... Alice fait ses aveux. Au terme d'une longue attente, Blanche, Johanna et Lucas apprennent que François va s'en sortir. Léo annonce à Alice qu'elle va être incarcérée aux Baumettes. Alice ne fléchit pas. Elle déclare, glaciale, n'avoir jamais aimé François : tout ce qu'elle voulait, c'était se venger. Dans le calme retrouvé, les Mistraliens tentent de trouver une explication rationnelle aux événements... Mais en vain. De son côté, Blanche ne parvient pas à convaincre Johanna de pardonner à son père... François a pris sa décision : il part pour trois ans à la Nouvelle Orléans, où Phénicie a obtenu un contrat sur la reconstruction de l'Alliance Française. Pour Johanna, c'est une preuve de plus de l'irresponsabilité de son père. Elle refuse catégoriquement de se réconcilier avec lui. Roland tente de la convaincre de venir au moins à la gare lui faire ses adieux... Mais François l'attend en vain. Il quitte Marseille le cœur lourd... François est parti. Les Marci accusent le coup. Lucas est furieux contre Johanna : elle aurait dû lui pardonner. Johanna craque et fond en larmes dans les bras de son frère. A la grande surprise de Céline, Vincent se propose de reprendre le poste de François à Phénicie. Ce qui fait de lui le bras droit de Céline...

Cette intrigue est une rupture pronfonde pour les Marci. A partir de cette affaire découle une nouvelle configuration de la famille désormais centrée sur Blanche, qui divorcera officiellement de François en octobre 2006. Lucas rejoint son père à la Nouvelle-Orléans dès le mois de mai à la suite de sa rupture avec Samia Nassri.

En haut



Source : Wikipedia