Philippe Manoeuvre

3.467205750199 (1113)
Posté par talos 27/02/2009 @ 18:01

Tags : philippe manoeuvre, nouvelle star, télé réalité, télévision, culture

Dernières actualités
Nouvelle Star : Philippe Manoeuvre se confie sur Soan... - Teemix
Ainsi, Philippe Manoeuvre a declaré à propos de Soan au journal Métro : "Quel chanteur ! Soan c'est un rebelle. Malheureusement très vite, il s'est aperçu que c'était lui le leader. Il a eu du mal à s'habituer à cette position"....
Philippe Manoeuvre accro - Ouest-France
Pour sa première prestation sur RTL, samedi, le juré de la Nouvelle Star double son temps d'antenne. À la suite de son émission sur l'histoire du rock, de 19 h à 21 h, il replongera dans les années soul avec Laurent Boyer, de 21 h à 23 h....
Philippe Manoeuvre relatera l'histoire des grands albums de rock ... - La République du Centre
Philippe Manoeuvre, rédacteur en chef du magazine Rock & Folk et juré de Nouvelle Star sur M6, investira à partir du 13 juin prochain l'antenne de RTL pour y conter l'histoire des 24 plus grands albums de musique rock et pop....
Philippe Manoeuvre bientôt animateur sur RTL - Plurielles
Philippe Manoeuvre est avant tout un fan de rock et sera bientôt animateur sur RTL. Voilà deux saisons que Philippe Manoeuvre juge les jeunes talents aux côtés de Lio, André Manoukian et Sinclair dans l'émission Nouvelle Star. Philippe Manoeuvre est un...
ACTU - Camélia-Jordana, a star is born - Première
Quoi qu'il en soit Camélia-Jordana n'était pas déçue de quitter l'aventure, elle a même consolé Lio, André Manoukian , Philippe Manoeuvre et Sinclair, totalement révoltés lors du prime. Camélia-Jordana ne va pas se faire oublier si vite....
"Il faut revenir au fondement du rock" - Metro France
Si quelqu'un pourrait bien nous éduquer sur l'histoire du rock et de la pop, c'est Philippe Manœuvre. Rendez-vous donc tous les samedis sur RTL, où il présentera durant deux heures un artiste ou un album phare et parlera rock avec les auditeurs....
Philippe Manœuvre : « Virer Camélia-Jordana, c'est comme virer Amy ... - melty.fr
Ce matin dans le Parisien, Philippe Manœuvre et André Manoukian se sont exprimés. L'humeur d'André Manoukian, pouvant s'expliquer compte tenu de l'amour qu'il porte aux journalistes. Tous les deux cherchent toujours à comprendre pourquoi...
Philippe Manoeuvre va-t-il quitter la Nouvelle Star ? - Le Blog de Jean-Marc Morandini
Alors que la "Nouvelle Star" approche de la fin, il semble que Philippe Manoeuvre hésite fortement à signer pour une nouvelle saison. Est ce une façon de faire monter les enchères ou une vraie interrogation ? Toujours est-il qu'invité de l'émission "+...
Arte: programmes d'été sous le signe des années 80 - AFP
Reprenant une formule qui avait valu un succès d'audience à Arte à l'été 2008, placé sous le signe des années 70, la chaîne a de nouveau chargé Philippe Manoeuvre, présentateur de l'émission "Les enfants du rock" dans les années 80, de présenter deux...
Nouvelle Star : les cinq phrases cultes du jury ! - Le Post
Les phrases cultes de Philippe Manoeuvre, André Manoukian, Lio et Sinclair vont nous manquer! Retrouvez leurs phrases cultes de la saison ici! André était un peu en perte de vitesse ce soir! Mais heureusement Lio et Philippe étaient là !...

Sinclair (chanteur)

Sinclair, de son vrai nom Mathieu Blanc-Francard, né le 19 juillet 1970 à Tours, est un auteur-compositeur, musicien et chanteur français.

Né dans une famille de professionnels de la musique et du spectacle, il est le fils de l'ingénieur du son Dominique Blanc-Francard , qui a produit plusieurs tubes des années 1970, et le neveu du producteur Patrice Blanc-Francard, qui est à l'origine de l'émission d'Antenne 2 Les Enfants du rock. Il a été directeur général de Disney Channel France. Son frère Hubert, producteur est le DJ connu sous le nom de Boom Bass (La Funk Mob, Cassius).

Son premier concert, avec neuf musiciens, se déroule au New Morning le 12 mai 1993.

En 2002, sort la BO du film Mon idole de Guillaume Canet dont Sinclair est l'auteur. Cet album se situe dans la lignée des précédents. En 2004 sortent dans un Digipack un nouvel album, Comme je suis, et un « Best of ». Comme je suis, qui contient neuf nouveaux morceaux, est aussi le titre du premier single extrait de cet album. Le single suivant Heureux quand même est assez largement diffusé en radio. Le « Best of » 1992-2004, quant à lui, contient les plus grands succès de Sinclair.

Sinclair participe au jury de l'émission de télévision Nouvelle Star sur la chaîne M6 pour la saison 2007-2008 au côté du compositeur, arrangeur et pianiste André Manoukian, du journaliste Philippe Manoeuvre et de la chanteuse Lio.

En 2008, il réalise avec David Dahan la musique de la série télévisuelle : Duval et Moretti.

Il a été marié avec l'actrice et animatrice de télé Emma de Caunes, mère de sa fille Nina, née en octobre 2002 à Paris.

En haut



Lio

Lio, de son vrai nom Vanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos, est une chanteuse belge francophone d'origine portugaise née le 17 juin 1962 à Mangualde (Portugal).

En 1968, elle émigre avec sa famille vers la Belgique. Elle est la sœur de Helena Noguerra, dite LNA.

En 1979, alors étudiante à l'Athénée royal Isabelle Gatti de Gamond à Bruxelles, elle tire son nom de scène d'un personnage de Barbarella (une bande dessinée de Jean-Claude Forest), en référence à cette petite fille emportant partout où elle va ses images à elle, nécessaires à sa survie.

Elle connaît le succès avec son premier titre, Banana Split, produit par Marc Moulin, qui se vendra à plus de deux millions d'exemplaires. Après ce tube, elle enchaîne avec Amoureux Solitaires, qui est un succès en Europe (4 millions d'exemplaires vendus). Sous le couvert d'une musique enfantine au premier abord, Lio cultive alors l'ambiguïté de son personnage de nymphette. Cette ambiguïté est à son comble dès Banana Split dont ses paroles ont un double sens érotique.

Elle participe à l'album d'Etienne Daho pour sa chanson Week-end à Rome. Après Tétèoù (un duo avec Jacky) et le film Elsa, Elsa, elle rencontre un nouveau grand succès populaire grâce à l'album Pop model, sorti en 1986, porté notamment par les titres Les brunes comptent pas pour des prunes (produit par Alain Chamfort), Fallait pas commencer et Je casse tout ce que je touche. En mai 1987, elle fait scandale en se produisant enceinte à l’Olympia. L'année suivante paraît l'album Cancan, qui contient le single Seules les filles pleurent. Elle joue également dans le film de Claude Lelouch, Itinéraire d'un enfant gâté. À cette période, elle crée de nouveau la polémique en posant dans Lui et Playboy.

Après des années 1990 difficiles, malgré des collaborations prestigieuses (Etienne Daho, Serge Gainsbourg) et l'animation du prime-time de Noël sur TF1, elle crée en 2001 le spectacle Lio chante Prévert au Sentier des Halles, puis au théâtre de Ménilmontant, dans une mise en scène de Caroline Loeb avec Matthieu Gonet au piano. Le spectacle tournera dans toute la France.

Son tube Banana Split est à nouveau un hit en 2004 grâce à sa reprise par Sandra Lou. Depuis, la carrière de Lio se poursuit entre chanson, création, cinéma (on l'a vue, entre autres, dans Mariages !), et télévision (la saga de l'été 2007 de TF1, Mystère, ou encore Notable, donc coupable sur France 2).

En 2007, elle signe un des tubes de l'été avec le membre du groupe de rap français TTC, Teki Latex, intitulé Les Matins de Paris. Depuis mars 2007, elle participe à la tournée RFM Party 80 dans tous les Zenith de France, tournée qui a fait une halte le 17 mai 2008 au Stade de France.

En septembre 2007, elle intègre le jury de l'émission Nouvelle Star aux côtés du chanteur Sinclair, du journaliste musical Philippe Manoeuvre et du pianiste, compositeur-arrangeur André Manoukian.

Le 3 novembre 2008 paraît une compilation 2 CD, Je garde quelques images... pour mes vies postérieures, à la veille de ses 30 ans de carrière.

Elle prépare également un nouvel album, avec comme collaborateurs Jacques Duvall, Jérémie Lefebvre, Pascale Borel (ex Mikado), Doriand, Dan Lacksman et Elisa Point.

Lio est mère de 6 enfants : Nubia (née le 15 septembre 1987), Igor (né le 22 novembre 1993), Esmeralda (née le 16 février 1995), Garance et Léa (nées le 1er mai 1999) et Diego (né le 21 mai 2003).

Son premier rôle lui sera offert par Chantal Akerman, en 1983, dans le film Les années 80, elles se retrouveront en 1986 pour Golden eighties.

Par la suite, de Marie Trintignant à Jacques Dutronc, en passant par Jean-Paul Belmondo ou Michel Blanc, elle tournera avec nombre d'acteurs connus ou reconnus, lui permettant de « montrer ce côté plus grave qui est en moi ». Elle sera dirigée par Claude Lelouch, Jeanne Labrune, Catherine Breillat ou Diane Kurys, réalisateurs qui – dit-elle – comprennent ce côté grave.

Aux côtés de Mathilde Seigner, Jean Dujardin et Miou-Miou, elle joue le rôle d'une femme rompant sa vie conjugale, dans le film Mariages !, de Valérie Guignabodet, en 2004.

En 2005, Lio a joué dans le film Les Invisibles, de Thierry Jousse.

Films, téléfilms ou comédie musicale – comme dans 7 filles pour 7 garçons, inspirée du film Les sept femmes de Barbe-Rousse de Stanley Donen, en 1954 –, elle touche à tous les styles cinématographiques.

Son expérience du théâtre est courte, et c'est avec la pièce Le Bébé, de Marc Goldberg et Marie Darrieussecq, qu'elle débute en 2003. Elle a été également pressentie pour jouer le personnage de la "môme crevette" dans La dame de chez Maxim, de Georges Feydeau.

C'est dans cet ouvrage qu'est décrit de façon très explicite l'épisode du baiser japonais impliquant Serge Gainsbourg. Cette anecdote a ensuite été plagiée dans l'ouvrage Sexus Politicus dans lequel Gainsbourg est remplacé par Michel Charasse.

En haut



Philippe Manœuvre

Philippe Manœuvre, né le 19 juin 1954, est un journaliste, animateur de télévision et de radio spécialisé dans le rock. Il est également scénariste de bandes dessinées.

Né le 19 juin 1954 à Sainte-Menehould, diplômé de l'École française des attachés de presse, il publie pour la première fois dans Rock & Folk en 1973 (une défense du Raw Power des Stooges) dans le courrier des lecteurs. Fan des Rolling Stones, il est également grand amateur de hard rock (Blue Öyster Cult, Led Zeppelin, AC/DC, Grand Funk Railroad), et de musique noire (notamment de James Brown, de Prince et de Michael Jackson).

Rédacteur en chef de la revue de bande dessinée de science fiction Métal hurlant de 1977 à 1984, il travaille aux Humanoïdes associés avec Jean-Pierre Dionnet, Moebius, Philippe Druillet, Yves Chaland, Serge Clerc, etc. Toujours aux Humanoïdes associés, il anime la collection Speed 17 qui publie pour la première fois en France Charles Bukowski. Suivent des traductions de Hunter S. Thompson, Hubert Selby Junior, Harlan Ellison, mais aussi des biographies des Rolling Stones et Sex Pistols. Le dernier Speed 17 est NovoVision — Les confessions d'un cobaye du siècle de Yves Adrien.

Il est depuis 1993 le rédacteur en chef du magazine Rock & Folk. Il a collaboré à Métal hurlant, aux Nouvelles littéraires, à Playboy et à Libération.

Dans les années 1980, sur France Inter à partir de 22 heures, avec deux acolytes anonymes Smith & Wesson, il anime Intersidéral, une émission dédiée en partie au rock, mais surtout aux polars et à la science-fiction. Il permet à des auditeurs de gagner le dernier livre de Philip K. Dick, La Transmigration de Timothy Archer. Il met entre autres en scène un jeu de rôle scénarisé autour d’Alien et du Nostromo. L'émission est l'occasion de commenter l'actualité cinématographique de la science-fiction. Ainsi, il va descendre en flammes le film Blade Runner (aussi inspiré par Philip K. Dick). Au contraire, il salue Tron, premier film des productions Disney comportant des séquences créées par ordinateur, pour lequel l'émission organise une avant-première incluant un concours à distance de jeux video (c'était le thème du film, et fait rare pour l'époque: le jeu était disponible au moment de la sortie du film). Il enchaîne, toujours sur France Inter, avec l'émission Les Grandes Manœuvres.

Il a également animé avec Jean-Pierre Dionnet La Voix du Lézard.

À la télévision, Avec Jean-Pierre Dionnet, il anime plusieurs émissions de télévision devenues cultes dans le cadre des Enfants du rock. Signalons L'Impeccable (1982) et Sex Machine (1984). Les Enfants du rock sont couronnés par un Sept d'or en 1985.

Il présente durant l'été 2008 une rediffusion du show britannique Top Of The Pops sur Arte.

Il est l'un des membres du jury de la Nouvelle Star 2008 et 2009 aux côtés des chanteurs Lio et Sinclair, et du musicien André Manoukian.

Il a par ailleurs sorti Ça va fort, un disque parodiant les Beastie Boys, avec Alain Chabat, sous le nom de TV Boys. Il a également produit un 45 tours de son ami Grégory Ken (ex-chanteur du groupe Chagrin d'amour).

Durant dix ans, il a été chargé de la programmation musicale au Bol d'or, le grand rassemblement des amateurs de moto. À ce titre, il a présenté Iggy & The Stooges au public lors de leur tout premier concert français. Son album de rock préféré de tous les temps est Fun House.

Il est nommé en janvier 2008 chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

En haut



Joeystarr

Joeystarr, de son vrai nom Didier Morville, est un rappeur français d'origine martiniquaise, un acteur et un compositeur, né le 27 octobre 1967 à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis,France. Il possède plusieurs autres surnoms qu'il s'est attribué dans ses chansons : « Jaguarr Gorgone », « Double R », « L'Expert de la Maison Mère », « le BOSS » ou « La grosse caisse » (sa voix grave et éraillée appuie le flow des graves, par comparaison avec Kool Shen, la « caisse-claire » qui a un timbre plus haut).

Joeystarr, en duo avec Kool Shen, fait partie du groupe Suprême NTM, qui a marqué l'histoire du rap et du rap hardcore français durant les années 1990, arrêté en 1998 puis reformé dix ans plus tard en 2008. Personnage ambivalent, rappeur à la personnalité instable, parfois violente, Joey le Bad Boy est devenu une figure connue du grand public au fil de ses démêlés avec la justice. Malgré cela, son manager Sébastien Farran lui reconnait une qualité première, celle de l'authenticité qui se reflète dans ses textes : Joey la Starr est un personnage entier.

Joeystarr a connu une jeunesse difficile, dominée par un père violent, ultra-autoritaire et incapable d'affection, qui l'expulsera du domicile familial à sa majorité, en 1985. Tout jeune encore, il est retiré arbitrairement de sa mère dès l'âge de cinq ans (il ne la reverra que dix-huit ans plus tard), frappé et harcelé par un père aigri de son passé. Un jour, son père tue violemment (par deux coups de planches ) l'animal préféré du petit Didier, le met dans une casserole, puis le lui fait manger. De lui, il dira plus tard à la sortie de sa biographie : « Il a des circonstances atténuantes. Aux Antilles, il a dû se battre pour aller à l'école. On lui demandait de ramener de l'argent à la maison, pas des devoirs. Avec moi, pas de dialogue, il avait viré ma mère ».

Vivant dans un deux-pièces de la Cité Allende de Saint-Denis, elle-même classée dans un quartier sensible du fait de la pauvreté des ménages qui le composent, son père le rudoie régulièrement depuis des années : « T'arriveras à rien, t'es qu'une merde ». Forcément, cela en devient une doctrine pour Joey. Plus tard, il s'imagine comme le personnage de Tony Baretta « Flic et gangster. Drogué dans une chambre de bonne ». Pourtant, il sait lire et écrire malgré les fautes d'orthographe. Il aime bien l'explication de texte et la rédaction : bref, raconter une histoire ...

Entre l'âge de huit et quinze ans, il passe ses vacances dans sa famille des Antilles ou il s'ennuie le plus clair de son temps, ne parlant pas créole. Dès l'age de douze ans, il devient voleur et décroche scolairement pour redoubler sa sixième et sa cinquième. Il ne dépassera jamais la classe de troisième et aboutit alors au pensionnat privé de Clamart puis de Joinville pour un temps. Son premier contact avec les drogues a lieu avec la colle à rustine, puis avec son premier joint, en 1980. Il écoute alors de la musique funk, jazz rock et danse dans la cité, faute de ne pouvoir rentrer en boîte de nuit.

En 1985, il passe son service militaire en Allemagne à Baden-Baden, plus précisément dans la garnison de Saint-Wendel, ou il passe « dix-neuf mois d'enfer » et se retrouve au mitard. Il en retire un sentiment de révolte que l'on peut lire dans les paroles de Quelle gratitude de l'album Authentik. De 1985 à presque 1987, durant un an et demi, il est alors « sans domicile fixe » et à l'âge de dix-neuf ans, ayant quitté son père définitivement, il passe son temps dans les couloirs du métro et dans les catacombes. Il évoque alors la violence et la découverte des drogues dures qui ont marqué cette période, et selon ses termes : « prends tout ce qui traîne ». Heureusement cela ne dure pas, c'est pour lui l'heure de la révélation du hip-hop et de l'Electric Boogie : « la danse est arrivée et ma vie a changé ».

C'est à l'âge de seize ans, en 1983, que Joey fait, par l'intermédiaire de son meilleur pote du moment, la rencontre avec un type qui habite la résidence d'à côté de la cité : Bruno Lopes qui ne s'appelle pas encore Kool Shen possède un poste radio de type boom box « mortel » qui intéresse Joey. Mais c'est durant cet été là, durant le mois de juillet, avec son nouvel ami et d'autres, qu'il voit évoluer sur le parvis du Trocadéro des américains break danceurs qui lui offrent sa première vocation : danseur de Hip Hop ou smurfeur. Ou comment sublimer sa révolte ou sa rage de survivre au travers de la danse. Bruno dénichera finalement un grand bout de linoléum pour breaker avec Joey et faire des prestations publiques.

Plus tard, il devient graffeur et impose partout au sein de Paris, sa marque : NTM. Avant de se consacrer au rap, les deux compères font une rencontre décisive avec Johnny Go, premier producteur d'un disque maxi-tour français de rap, qui pique l'égo de Joey (et celui de Bruno au passage) en lui confiant « le rap est réservé à une élite ». Dès lors, il compose avec Bruno ses premiers textes, pour aboutir à des premiers concerts dans des MJCs, où leurs premiers fans faisaient partie de leur entourage de quartier.

En 1988, après plusieurs essais de noms successsifs dont 93 NTM, le groupe NTM est créé avec Kool Shen. Lors de la sortie du premier titre en 1989, Joey ne pourra pas encaisser son premier chèque, faute de banque et d'adresse fixe. Pour lui, NTM n'est pas « une joie de vivre mais une joie de survivre à travers un paysage super gris ». Après quatre albums réalisés en studio, tout plein de singles, de Live, de Remix, plus de cinq cent concerts à mouiller le maillot et une reconnaissance du public, le groupe se dissout durant les années 1998 - 2001. Cela est vécu comme une véritable déchirure pour Joey. Pour lui, cela est pire qu'une séparation de couple : « On a vécu une aventure ensemble. Tu étais ma famille ». Dix ans plus tard, le 13 mars 2008, il décide d'un commun accord avec Kool Shen, de le reformer pour une série de concerts à Bercy et une tournée nationale.

Joey se consacre dès lors à son label respectif créé en 1998 : B.O.S.S. ou Boss Of Scandalz Strategyz, avec DJ Spank, DJ Naughty J, DJ James et Terror Seb, surnom donné à son manager. Pour Kool Shen, ce sera un autre label : IV My People. Dès lors, les deux rappeurs ne se parlent plus. Une poignée de main serrée sans un mot scellera la fin de l'amitié, lors de l'enterrement de Lady V, l'ancienne compagne de Kool Shen.

Avec cette boîte de production, il sort dans les années 1999, 2000 et 2004, des maxis (singles vinyles) et trois compilations, qui regroupent une quinzaine de rappeurs au sein de son label, comme Lord Kossity et Sniper qui quitteront assez rapidement le groupe pour voler de leurs propres ailes. Un disque DVD sort également : « Who's The B.O.S.S. », qui suit en vidéo toutes les pérégrinations du collectif en tournée et en studio.

Joey, avec le concours de DJ Spank a produit par ailleurs en 2006, d'autres artistes : l'album d'Iron Sy (Irony), ainsi que le single de Nathy (Jump Up), et un album de D. Dy. Finalement, en 2007 le label se restreint après le départ de Naja et de la Vip-R. DJ Spank le quitte alors à son tour pour animer en direct de New York, l'émission de Radio FBI Show, qui passe sur Skyrock. Pour entériner la fin du label, le groupe allemand Hugo Boss fait interdire l'utilisation de la marque.

Durant cinq saisons, de 1999 à 2004, Joey et ses DJs du B.O.S.S. ont leur propre émission de radio sur Skyrock (Sky.B.O.S.S.), à l'antenne deux fois par semaine les 3 premières années (le jeudi à minuit et le samedi à 20 heures), puis une fois par semaine la dernière année. Chaque émission commençait par la phrase choc "Jeudi, jour de Sodomie" ou "Samedi, mets ta femme à l'abri". Dès la première émission, les responsables de Skyrock sont emballés et offrent l'antenne libre jusqu'à six heures du matin. L'émission offrira à cette radio ses plus belles audiences depuis sa création.

Sky.B.O.S.S. permettait d'entendre des titres venus tout droit des USA et de la Jamaïque, mais également de découvrir de jeunes rappeurs français non médiatisés qui venaient présenter leurs albums et montrer l'étendue de leur talent en posant des freestyles de qualité : Joey recevait de nombreuses mixtapes qu'il triait sur le volet. Condition voulue par Joey, l'antenne était tenue plusieurs heures par nuit depuis la cave de sa maison de banlieue, un pavillon de Saint Ouen en Seine-Saint-Denis. De nombreux rappeurs venus de toute la France s'invitaient chez lui, voire débordaient dans la rue d'à côté quand il n'y avait plus de place, témoignant du succès de l'émission.

Engagé politiquement à l'extrême gauche, il est ami avec Olivier Besancenot, Joeystarr critique néanmoins, en 2005, la proposition de loi de licence globale pour les sites de Peer to Peer. Il participe également avec Jamel Debbouze et Jean-Pierre Bacri à une campagne visant à inciter les jeunes des cités à s'inscrire sur les listes électorales. Toutefois, ses multiples démêlés avec la justice tendent à le discréditer sur le terrain politique. Il lui est aussi souvent reproché de parler de la jeunesse alors qu'il est âgé maintenant de 40 ans.

En 2006 est également sorti chez Wagram music une compilation, My Playlist: By Joeystarr, réunissant 18 titres parmi les préférés de l'artiste, des Beastie Boys au funk, de KRS-One à la soul en passant par IAM.

Il a par ailleurs co-écrit avec Philippe Manœuvre une biographie publiée en mai 2006 : Mauvaise réputation. Pour lui, l'écrivain Antonin Artaud était un génie caustique, illuminé, inventif, dont il admire les écrits de Van Gogh, le suicidé de la société au point de se réaproprier une édition originale.

Le 16 octobre 2006, Joeystarr a sorti son premier album solo intitulé Gare Au Jaguarr (Jive/Epic) et pour la promotion joue avec le groupe Enhancer. En plus de titres originaux il y reprend Gare au gorille de Georges Brassens, ainsi que la chanson Le Métèque de Georges Moustaki. Le premier single est Pose ton gun II dont le clip montre une partie de Chat perché avec la police. Le deuxième single est Métèque, qui reprend une partie du refrain de la chanson Le métèque de Georges Moustaki, le clip met en scène Joeystarr qui "la joue Brel". La chanson "Sarkozy", où le rappeur s'adresse au futur président de la république Nicolas Sarkozy avec le leitmotiv "Tiens ta femme et tu tiendras la France", ne figure pas sur l'album mais circule librement sur le net. joey starr fera alors une tourneé en france pour finir le 17 et 18 fevrier 2007 a l'olympia de paris Le Jaguarr s'est accompagné d'artistes pour quelques duos sur son disque : Dadoo (qui produit aussi plus de la moitié de l'album), Fat Cap, Nathy. À cause de sa reprise de Gare au gorille, il a été accusé de plagiat par la détentrice des droits du titre. Son album a été retiré des ventes deux semaines après sa sortie. Une nouvelle édition a donc été élaborée et mise sur le marché.

Depuis 2006, il a aussi abandonné son bridge en or, ce qui a adoucit son portrait, sa représentation physique et ce qui était une marque de distinction et de discussion parmi les fans, qui était associé à son caractère.

Il est passé à la saison 6 de la Star Academy le 15 décembre 2006 chantant le Métèque (une reprise de la célèbre chanson Le Métèque de Georges Moustaki) avec Dominique et laisse pas trainer ton fils avec Marina.

Le 31 mai 2007, il soutient avec Olivier Besancenot, seize familles de sans-logis qui campent à Poissy pour réclamer la réquisition de logements inoccupés. Joeystarr a estimé que cette visite « faisait partie de son rôle de citoyen. Quand on ne se préoccupe pas des autres, ça finit toujours par nous retomber dessus. Je suis là pour apporter mon soutien à des gens que l’on traite comme des délinquants », a-t-il expliqué à l’AFP.

Le 13 mars 2008, il annonce avec Kool Shen la reformation de leur groupe Suprême NTM qui a marqué le rap français, pour une série de concerts à Bercy qui auront lieu les 18, 19, 20 septembre 2008 à guichets fermés, et les 22 et 23 septembre 2008 Devant le succès des premières réservations — les 75 000 places des cinq soirées à Bercy se sont vendues en quelques heures — une tournée nationale, en Belgique et Suisse, est aussi prévue.

Un « tour de chauffe » à l'Olympia s'est tenu en concert privé le 23 juin 2008.

Le 28 janvier 2009, sort le film Le Bal des actrices dans lequel il tient l'un des rôles principaux, face à de nombreuses actrices .

Il a vécu en couple avec l'actrice Béatrice Dalle pendant une dizaine d'années, ils ont d'ailleurs fait ensemble ou séparément quelques apparitions remarquées dans l'émission de Thierry Ardisson Tout le monde en parle, mais celle-ci épousera finalement un détenu en 2005. D'elle, il déclarera : « Cela a été un honneur de la rencontrer. Ensemble, on a fait les quatre cents coups ».

Entre 1994 et 1999, il aurait eu une relation avec Jennifer Galin, ancienne mannequin antillaise, ils se connaissaient depuis quinze ans avant d'être ensemble : une relation violente faite « d'enfermement hystérique, de comportements sado-maso », selon l'avocat du procès qui aura lieu plus tard, qui se terminera par une tentative de suicide de la part des deux parties, et un procès tumultueux avec accusation de coups et blessures volontaires sur son ex-compagne, appuyé par plusieurs certificats médicaux. Une expertise psychiatrique ne décèlera aucune pathologie mentale chez Joey qui selon le psychiatre « trouve via la musique un moyen de se dégager de la violence qu'il porte en lui ».

Joeystarr a aujourd'hui deux fils : Matisse (7 septembre 2005) et Kalil (5 octobre 2007), de sa compagne Leïla Dixmier, ancienne photographe de mode, graphiste et journaliste dans le monde du Hip Hop, et présidente du collectif Devoirs de Mémoires.

Joeystarr a connu plusieurs démêlés judiciaires pour violences ou incitation à la violence.

En haut



Raw Power

Raw Power est le troisième album studio d'Iggy And The Stooges, produit par David Bowie et Iggy Pop et édité en 1973. Deux singles en furent extraits : Search and Destroy et Shake Appeal. Le mixage de l'édition originelle fut réalisé par Iggy Pop mais jugé trop violent et inaudible, sera repris par Bowie. La réédition de 1997 chez Colombia a été entièrement remixée par Iggy Pop.

Cet album brut et fascinant influencera le courant punk.

Philippe Manœuvre écrivit à son propos : "Mais quel que soit le mix, personne, jamais, ne réussira à se mesurer au secret de Raw Power, le disque le plus violent de tous les temps".

Tous les titres ont été écrits par Iggy Pop et James Williamson.

En haut



Jean-Pierre Dionnet

Jean-Pierre Dionnet (27 novembre 1947 à Paris - ) est un scénariste de bande dessinée, producteur et distributeur de films et présentateur de télévision.

Il débute comme commis dans une librairie de bandes dessinées, puis scénariste dans les années 60 et secrétaire à L'Écho des savanes.

Dans les années 70, il fonde, avec Mœbius, Druillet et Bernard Farkas la revue Métal Hurlant et la maison d'édition Les Humanoïdes Associés qui publie Yves Chaland, Caza, Frank Margerin et Schuiten, entre autres.

En 1980 sur Antenne 2, il participe avec Philippe Manœuvre à l'émission télévisée Les Enfants du rock et obtient à cette occasion le premier 7 d'Or.

Pendant cette période, il collabore comme scénariste de bandes dessinées (pour Jean-Claude Gal, Enki Bilal, Frank Margerin, Beb Deum, entre autres).

À la fin des années 80, il entre à Canal+. Avec Cinéma de quartier il a présenté pendant 18 ans et chaque semaine des films rares, des classiques et des œuvres méconnues du cinéma populaire mondial des années 50-70. Cinéma de quartier a pris fin en décembre 2007. Il a également présenté pour la même chaîne, Quartier Interdit une émission autour des films bizarres, gores et hors normes.

Depuis 2002, et sous son propre label DES FILMS, d'abord en association avec StudioCanal, ensuite avec Pathé, il a distribué un certain nombre de films essentiellement venus d'Asie (Takeshi Kitano, Hayao Miyazaki, Shinya Tsukamoto, etc.).

En 2005, Gilles Poussin et Christian Marmonnier ont publié aux Éditions Denoël, Métal Hurlant 1975-1987, la Machine à Rêver, un livre de près de 300 pages, racontant la genèse et l'histoire du journal.

En 2008, Serge Clerc publie "Le journal" qui raconte cette création en Bandes dessinées.

En haut



Nouvelle Star

Logo Nouvelle Star.png

Nouvelle Star (À la Recherche de la Nouvelle Star la première saison) est une émission de télé-crochet française produite par la société FremantleMedia, diffusée sur M6, avec, à la clé, la signature d'un contrat pour un premier album avec un label de la maison de disques Sony Bmg.

Nouvelle Star est la déclinaison française d'un format produit par FremantleMedia qui a été créé en Grande-Bretagne sous le titre Pop Idol (2001) et adapté aux États-Unis sous le titre American Idol ou en Allemagne sous le titre Deutschland sucht den Superstar. Pop Idol a cessé d'être diffusé après sa seconde saison, mais une quinzaine de pays ont adopté cette formule qui a généralement connu un succès durable et un World Idol, réunissant les vainqueurs de plusieurs pays, a même été organisé en 2003 (la France n'y a pas participé).

En France, cette émission, dont la première édition a vu le jour en 2003. Jonatan Cerrada, Steeve Estatof, Myriam Abel, Christophe Willem, Julien Doré et Amandine Bourgeois sont les vainqueurs respectifs des saisons 1, 2, 3, 4, 5 et 6 d'autres participants, comme Thierry Amiel (finaliste édition 1), Amel Bent (demi-finaliste édition 2), Pierrick Lilliu (finaliste édition 3) ou encore Dominique Michalon (finaliste saison 4) et Gaëtane Abrial (demi finaliste saison 5) ont cependant sorti des singles et albums.

Au fil des saisons, il apparaît que de nombreux candidats de Nouvelle Star sont, plus encore que des amateurs passionnés, des professionnels ayant parfois une carrière assez longue derrière eux et comptant sur l'émission pour leur offrir une chance d'émerger.

Cependant, la France est le pays ayant pris le plus de libertés par rapport au cahier des charges initial, pourtant applicable pour toutes les adaptations du programme, avec l'accord de maison mère. Le générique : plus court les 2 premières saisons, dépourvu du personnage en métal d'origine, qui a abandonné les tons bleus la 2ème saison pour adopter des tons violets. À partir de la 3ème saison, un nouveau générique est mis à l'antenne mais contrairement aux autres pays : il est dans les tons roses et bleus contrairement aux tons verts et blancs pour les autres. Les autres points francisés sont d'ordres éliminatoires notamment le système des trios lors du premier Prime en direct. Ce système de sélection avait provoqué la colère de Marianne James en 2005 et a été abandonné en 2006. Le jury depuis 2006, après la prestation d'un candidat, donne son avis à l'aide de couleurs (bleu ou rouge) ; il s'explique par la suite. Nouvelle Star est la seule adaptation utilisant ce principe.

Le jury est composé de personnalités françaises ou belges du monde de la musique. Les saisons 2, 3, 4 et 5 ont été marquées par un jury identique.

Des pré-castings sont organisés par la chaine M6 et la production : avant d'arriver devant le jury, la présélection passe par deux étapes : la première trie 8000 candidats par ville, la seconde sélectionne les meilleurs candidats amenés à chanter devant le jury. Une troisième phase d'auditions est réalisée par le jury dans un certain nombre de villes (en 2006 : Marseille, Rennes, Paris, Lyon, Toulouse, Lille et Liège). Ces auditions sont résumées pendant les trois premières semaines de diffusion de l'émission. Chaque candidat a quelques minutes pour chanter a cappella le morceau qu'il a choisi et convaincre les jurés qu'il a les aptitudes pour passer à la phase suivante. Sur plus de 25 000 candidats, 150 ont été sélectionnés en 2006 et 140 en 2007.

De nouvelles auditions sont organisées sur une période de trois jours (résumées en deux semaines d'émission) dans un grand théâtre parisien. Les exercices sont imposés et permettent de juger la qualité artistique des candidats sur des critères précis : justesse, rythme, mémorisation d'un texte, apprentissage accéléré d'une chanson, capacité à chanter en trio, gestion de la fatigue et du stress, etc. Le premier jour, les candidats doivent se présenter sur la scène du théâtre par lignes de huit candidats pour y chanter chacun à leur tour a cappella une chanson de leur choix. Le deuxième jour, la soixantaine de candidats retenus à l'épreuve précédente doit choisir parmi deux chansons imposées (différentes pour les filles et les garçons), se répartir suivant leur tonalité et ensuite former selon leur gré des trios pour présenter au jury la chanson choisie, accompagnés au piano par Franck Sitbon. Le troisième et dernier jour, les candidats retenus (environ 40) doivent choisir, parmi une sélection restreinte de chansons, un titre à chanter au micro, accompagné d'une bande musicale. Au terme de cette ultime épreuve, seulement 20 participants sont retenus. Après avoir affiné leur choix en revisionnant toutes les prestations de ces derniers, les jurés n'en retiendront au final qu'une dizaine pour le premier prime.

Les première partie de soirée, au nombre d'une dizaine jusqu'à la finale, commencent à la sixième semaine de diffusion du jeu et se déroulent en direct au Pavillon Baltard.

Une émission type contient au moins une performance de chacun des candidats (deux performances lorsqu'ils ne sont plus très nombreux et trois en finale). Ils doivent interprêter des chansons connues, anciennes ou récentes. Chaque performance est évaluée et commentée par chaque membre du jury, qui n'a cependant plus qu'un rôle consultatif à ce stade de l'émission.

Les performances sont entrecoupées, selon le temps disponible, de séquences vidéo diverses. Certaines rappellent le parcours des candidats, montrant leur famille, leur vie quotidienne depuis l'émission, etc. Enfin, la prestation, jugée comique ou humoristique, de certains candidats ayant échoué au casting est diffusée.

En plus des performances individuelles, les candidats sont amenés à effectuer des performances collectives qui ne sont pas commentées par le jury.

Pendant l'émission, le public vote pour ses candidats favoris, par téléphone ou par SMS (numéros payants). En fin de soirée, chaque semaine, le candidat qui a obtenu le moins de votes est éliminé de la compétition (il peut y avoir plusieurs candidats éliminés lors des tous premiers émissions. Le déroulement des votes de Nouvelle Star est différent de celui d'American Idol qui lui sert de modèle. En France, le candidat éliminé est annoncé à la fin de l'émission (par Maître Nadjar, huissier), tandis que dans la version américaine de l'émission il n'est annoncé qu'après, à l'issue d'une période de vote concentrée pendant les deux heures qui suivent l'émission.

En haut



Source : Wikipedia