Marrakech

3.433665008295 (1206)
Posté par hal 10/03/2009 @ 09:11

Tags : marrakech, maroc, afrique, international

Dernières actualités
Pierre & Vacances voit de plus en plus grand au Maroc - Le Figaro
À l'horizon 2012,le groupe de tourisme prévoit la construction de 3 000 maisonset appartements, dont 930 à Marrakech. Son projet, lancé il ya un an, comptera finalement 15 000 lits à Marrakech. Premier coup de pioche au premier trimestre 2010,...
Visite du chantier de construction de l'autoroute Marrakech –Agadir - GoAgadir.info
Visite du chantier de construction de l'autoroute Marrakech –Agadir : 230 km, un coût de 8 milliards de DH. La construction de l'autoroute Marrakech – Agadir revêt une importance particulière du fait du rattachement des régions sud au réseau national...
Eclairage public Marrakech: Le marché bientôt délégué - L'Économiste
Au total, la ville de Marrakech compte 50.000 points lumineux. On entend par cela les lampadaires censés éclairer la ville. Seulement, près du quart, soit plus de 12.000 points, est défectueux, par acte de vandalisme commis également par des...
L'ESAV forme aux métiers du cinéma au Maroc - Afrik.com
Installée à Marrakech sur un terrain de 6000 m2, bénéficiant d'un équipement technologique de pointe, l'ESAV est soutenue par des parrains prestigieux comme Jean-Pierre Jeunet, Martin Scorsese et Abderrahmane Sissako. Elle forme des étudiants qui en...
Sun Festival 2éme édition du 8 au 11 juillet à Marrakech - Ya Watani
Le Tremplin des jeunes musiciens du Sun Festival se tiendra à Marrakech les matinées du 8 au 11 juillet dont chaque jour connaitra un concours dédié à une catégorie musicale. Les compétitions auront lieu au théâtre royal devant un jury composé de...
Euromed Management ouvre un nouveau campus à Marrakech au Maroc - Studyrama
De plus, notre positionnement euro-méditerranéen nous a naturellement amené à nous rapprocher du Maroc qui bénéficie d'une attractivité forte et de Marrakech, ville jumelée avec Marseille. Ce déploiement se fera en marque propre et sur l'ensemble de la...
Le Maroc est «un excellent exemple» - Le Matin.ma
... de cible d'inflation, qui est l'objectif à moyen terme de Bank Al-Maghrib, a souligné M. Trichet qui intervenait lors du symposium international organisé vendredi à Marrakech, à l'occasion du cinquantenaire de la Banque centrale marocaine....
Un nouveau Resort 5* à Marrakech - Vacances de luxe
The Rezidor Hotel Group vient de signer un contrat pour la gestion d'un nouveau Resort à Marrakech sous la marque Radisson Blu. Cet établissement 5*, qui accueillera ses premiers clients en 2011, sera situé sur la place du Carré Eden,...
L'«inconfort administratif» d'Alae Eddine - Libération
Sur la route, le conducteur a reçu un appel et m'a proposé un billet d'avion pour Marrakech. J'ai refusé en répétant ce qu'on m'avait dit le matin: «Sarkozy ne veut pas qu'on expulse des jeunes scolarisés»! Arrivé au CRA, j'étais à nouveau photographié...
Quels sont les quartiers touristiques de Marrakech? - Marrakechnews
Marrakech, la Médina est tout un tout à visiter, à voir, à savourer; tous les quartiers anciens sont d'une valeur historique, car ils sont témoins de la majesté marrakchie. A visiter les quartiers Mouassine, Laksour, Sidi Bel'Abbas, Mechouar, Lakhmiss,...

Marrakech

Maroc Marrakech (Small).jpg

Marrakech (en arabe : Mûrrakûsh, مراكش) connue sous le nom de Perle du Sud ou Porte du Sud et de Ville rouge ou Ville ocre, est une ville du Maroc au pied des montagnes de l'Atlas.

La distance entre Casablanca et Marrakech est de 240km La ville a été fondée en 1062 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides. Dans le passé, le Maroc était connu en orient sous le nom de Marrakech, cette appellation est d'ailleurs toujours en cours en Iran, le nom Maroc provient lui-même de la déformation de la prononciation espagnole de Marrakech : Marruecos.

Marrakech compte environ 1 million d'habitants (recensement de 2004) répartis sur une superficie de 6,2 km². La densité de population atteint les 350 habitants à l’hectare. C'est la 4ème grande ville du Maroc après Casablanca, Rabat et Fès. La ville est divisée en deux parties distinctes : la Médina ou ville historique (10 kilomètres d'enceinte) et la ville nouvelle dont les quartiers principaux s'appellent : Guéliz et Hivernage. Le Guéliz constitue aujourd'hui le centre-ville commercial. Il fut fondé par les Français lors du Protectorat. Le quartier de l'Hivernage concentre de nombreux complexes hôteliers. Depuis quelques années, la ville s'agrandit en périphérie notamment à l'Ouest avec l'apparition de nouveaux quartiers résidentiels comme pour la région de Targa ou l'extension de l'Avenue Mohammed VI.

Marrakech fut fondée en 454 de l'Hégire, correspondant à l'an 1062 de l'ère chrétienne, par Youssef Ibn Tachfin, premier souverain de la dynastie Almoravide.

Très vite, à Marrakech, sous l'impulsion des Almoravides, hommes pieux et austères, de nombreuses mosquées et médersas (écoles de théologie coranique) furent construites, ainsi qu'un centre commercial pour le Maghreb et l’Afrique noire. Marrakech grandit rapidement et s'imposa comme un centre culturel et religieux influent, des remparts sont également édifiés pour protéger la ville. Elle devient le Noyau, La Capital Des Almoravide.

La ville, fut ensuite fortifiée par le fils de Youssef Ibn Tachfin, Youssef Ben Ali, par la construction de remparts sur plusieurs kilomètres, l'architecture de la ville a été influencée par Fès, capital fondée par Idris Ier, et l'Espagne musulmane. Ces deux Villes sont le Rayonnement Culturel, Architectural du Maroc, mais aussi du Monde Arabo/Musulman ce sont elles qui ont Inspiré Al Andalus et qui l'ont déversé au Monde Arabe.

En 1147, les Almohades, partisans d’un Islam orthodoxe s'emparèrent de l'enceinte de la ville, les derniers Almoravides exterminés, la presque totalité des monuments détruits. Les Almohades construisirent de nombreux palais et édifices religieux, comme par exemple, la célèbre mosquée de la Koutoubia construite sur les ruines d'un palais almoravide.

Afin d'alimenter la palmeraie et les grands jardins, un système d'irrigation fut perfectionné. Marrakech, par rayonnement culturel attira de nombreux écrivains et artistes, venus notamment d'Andalousie.

En 1269, Marrakech fut conquise par les nomades mérinides aux dépens des derniers Almohades. Lorsque survient l'avènement de la dynastie Mérinide, Marrakech tomba alors dans une certaine léthargie, et son déclin entraîna la perte de son statut de capitale au profit de sa grande rivale, Fès.

Au début du XVIe siècle, Marrakech redevient la capitale du royaume, atteint rapidement son apogée, en particulier grâce au sultan Saadien, Mohammed El Mahdi. De part la fortune amassée par les sultans, Marrakech fut embellie, les monuments en ruine alors restaurés et de somptueux palais édifiés. Le palais bâti par les Saadiens, le Badi, est une réplique de l'Alhambra, réalisée avec les matériaux les plus précieux provenant d'Italie, du Soudan, des Indes et même de Chine. Un protocole fastueux inspiré du Topkapi d'Istanbul y est appliqué. Malgré leur opposition aux Turcs, les Saadiens sont attirés par la civilisation ottomane. Un vestige de cette influence réside dans le nom du quartier de Derb Dabachi, qui dérive du terme "ogdabachi" et désigne un officier supérieur dans la hiérarchie militaire ottomane.

Marrakech va de nouveau perdre son statut de capitale.

À la fin du XVIIe siècle, l'actuelle dynastie alaouite succéda aux Saadiens. Le trône est successivement transféré à Fès puis à Meknès, nouvelle ville impériale.

Au début du XXe siècle, Marrakech connaît quelques années de guerres civiles.

En 1912, l'instauration du protectorat français au Maroc met fin à cette anarchie. En 1956, le retour d’exil du roi Mohammed V sera fêté à Marrakech comme dans le reste du pays.

Marrakech bénéficie d'un climat à tendance aride caractérisé par de fortes amplitudes thermiques saisonnières et diurnes dues à son éloignement de la côte Atlantique. La ville et la plaine alentour souffrent d'un important déficit pluviométrique en été. En hiver les températures sont douces voire fraîches la nuit. Par contre en été les températures sont torrides. La plupart des habitants sortent très tard le soir en été pour profiter des températures plus supportables de la nuit et la ville connaît une vie nocturne très animée.

Situé au sud ouest de Gueliz, le quartier de l'Hivernage est un quartier abritant des villas cossues et de nombreux complexes hôteliers tel que le Sofitel, le Sheraton, le Golden Tulip Farah pour ne citer que les plus prestigieux. Le poumon du quartier de l'Hivernage est l'avenue Mohammed VI, anciennement avenue de France, et récemment prolongée jusqu'à rejoindre au sud-est la route de l'Ourika le long des remparts de l'Agdal. Cette large et verte avenue abrite l'imposant Théâtre Royal, le Palais des Congrès, ainsi que la nouvelle grande gare.

Bien que fraîchement inauguré en mai 2004, le tronçon de 5 km de l'avenue Mohammed VI reliant l'avenue de la Ménara à la route de l'Ourika voit se développer rapidement de nombreux complexes résidentiels et hôteliers de haut standing.

L'économie de Marrakech repose essentiellement sur le tourisme, le commerce et l'artisanat. L'infrastructure hôtelière a connu ces dernières années une croissance rapide. Marrakech est reliée par l'autoroute A7 à la capitale économique du pays, Casablanca, depuis avril 2007. Côté sud, cette autoroute sera prolongée de 233 km vers Agadir à l'horizon mi-2010.

Enfin, Une ligne TGV reliant la ville à Casablanca est à l'étude pour l'horizon 2017, pour être ensuite prolongée vers Agadir.

La ville est un haut-lieu touristique, plus de deux millions de touristes chaque année. Elle est également le point de départ de nombreuses excursions pour les randonneurs désireux de parcourir l'Atlas ou le désert plus au sud.

En haut



Aéroport Marrakech - Menara

L'intérieur de l'aéroport

L'Aéroport Marrakech - Menara est un aéroport international situé dans la ville de Marrakech, Maroc. C'est le deuxième aéroport du Maroc en terme de trafic après l'Aéroport Mohammed V - Nouasser.

L'ouverture d'un troisième Terminal est prévue pour 2012, ce qui portera la capacité d’accueil à 8 millions de passagers/an.

Dans un souci de protection d'environnement, le nouveau Terminal 1 est alimenté partiellement par l'énergie solaire.

En haut



Olympique Marrakech

Chez-ali.jpg

L'Olympique Marrakech est un club marocain de football évoluant en GNF 2. Le club était anciennement connu sous le nom de Chez Ali.

Fondé en 2001 par Karim Benfallah, propriétaire du célèbre restaurant Chez Ali à Marrakech, promoteur touristique Le Chez Ali Club de Marrakech est un club de football marocain évoluant en Championnat du Maroc de football de la ligue amateur groupe sud.

Le club était sur le point de monter en GNF 2 après avoir remporté le match barrage l'ayant opposé au club du TAS de Casablanca, avant que le match en question ne soit rejoué une deuxième fois, après les réserves émises par le TAS concernant le remplacement du gardien de Chez Ali après le temps réglementaire des prolongations et juste avant le début des tirs au but ayant donné la victoire au club de Marrakech lors du 1er match. La deuxième rencontre s'est jouée à El Jadida et a été remportée par le TAS sur le score de 1-0.

Chez Ali Club est revenu à la charge la saison suivante, et a confirmé le 7 juin 2008 son ascension au GNF 2 grâce à un match nul (1-1) au Stade El Harti face à l'Union Aït Melloul, terminant ainsi premier de son groupe Sud.

À partir de la saison 2008/2009, le club évolue sous le nom de Olympique Marrakech.

Le club contient aussi une équipe féminine avec pour entraineuse Nadya Jlaidi, qui s'occupe de l'entrainement de cette équipe nouvellement créée, et qui participera à son tour au championnat du Maroc des clubs féminins.

En haut



Souks de Marrakech

Marché prés de la mosquée El Mouassine

Les souks de Marrakech, lieux particulièrement réputés au Maroc où ils se croisent, s'étendent et s'entremêlent dans la médina de Marrakech. Les souks de Marrakech regroupent une corporation de plus de 40 000 artisans marocains. De ces corporations qui régissaient jadis les souks, il ne reste que les noms, et quelques artisans et maâlems (maîtres) qui officient encore au milieu de quantités d'échoppes multi-colores, de bric-à-brac désordonné, où des marchands de tout âge interpellent les passants.

Les souks sont organisés par quartiers et par métiers.

L'amine est le sage d’une corporation. Élu démocratiquement par ses siens, il est le médiateur et conciliateur de sa profession lui incombant la tâche de résoudre les conflits entre artisans ou litiges entre apprentis et les maîtres.

Il conserve sa fonction tant que l’unanimité de ses pairs demeure, et son mandat n’est donc pas limité dans le temps.

Le Mâalem est un artisan de rang élevé qui a sous sa responsabilité un certains nombre d’apprentis qui travaillent dans son atelier. Expérimentés de plusieurs années, les mâalems sont les gardiens des savoir-faire ancestraux ainsi que des secrets de la profession.

En haut



Source : Wikipedia