MacBook Air

3.3908275174332 (1003)
Posté par seb 01/03/2009 @ 11:40

Tags : macbook air, macbook, mac, apple, high-tech

Dernières actualités
Le Macbook Air like par ECS, moins de craquage là. - Cowcotland
Après Gigabyte et bientôt Asus avec son très beau EX30, ECS présentait aussi son Macbook Air Like en CULV. Une machine encore une fois en 13.3 pouces 1280 x 800, de seulement 21 mm d'épaisseur. A l'intérieur, un Core 2 Duo ULV SL9300 1.6 GHz,...
Les nouvelles puces Intel attendent leurs MacBook - Mac Generation
Une sorte de MacBook Air tout public. Une façon aussi de faire monter en gamme les netbook aux prix ras du plancher. Pour cela le fondeur propose des puces dites CULV (Consumer Ultra Low Voltage) avec des cadences allant de 1.2 GHz à 1.6 GHz,...
La 3G pour le MacBook Air ? - MacPlus
... alors autant raviver la machine à fantasmes : d'après SiliconRumors citant les habituelles et très causantes sources proches du dossier, Apple devrait ne plus tarder à lancer une nouvelle famille de MacBook Air, qui serait dotée de la connectivité...
X-Slim X340 : comme un air de Macbook Air - Tom's Hardware
Notre confrère TT Hardware vient de mettre en ligne un article consacré au X-Slim X340 de MSI, un ordinateur portable CULV ressemblant vaguement à un MacBook Air d'Apple, mais en plus joli (non ?) et surtout en bien moins cher....
L'Ultra portable MSI X-Slim X340 à l'épreuve des tests - GinjFo
TT Hardware s'est intéressé à l'ultra portable X-Slim X340 de MSI, qui s'inspire en grande partie du MAC Book air d'Apple. MSI propose un bon rapport autonomie/performances avec un appareil à l'encombrement réduit grâce à un design compact....
Lenovo surfe sur la vague des portables basse consommation avec l ... - 01net
Conçu à partir d'une plate-forme basse consommation CULV, cet IdeaPad se place entre le MacBook Air et les netbooks. Dans le royaume de la mobilité, il est un pays entre le MacBook Air-land et Netbooktopia: cette contrée se nomme CULV, pour Consumer...
Magsafe sur un netbook... - TT-Hardware
Après un X-Slim X340 clone du MacBook Air, Apple inspire… Mio, spécialisé dans les PND, devrait commercialiser prochainement le N890, un netbook doté de ce connecteur et d'un GPS intégré. Le Mio N890 devrait d'ailleurs être vendu avec un logiciel de...
L'écran du MacBook 13″ unibody upgradé en douce - Gizmodo
Apparemment plusieurs utilisateurs Apple indiquent sur des forums que l'écran des MacBook ont été upgradés discrètement au niveau des MacBook Air, disposant d'une qualité bien meilleure que les premiers modèles. Tout aurait commencé en avril....
Que pensez-vous de la synchronisation automatique? - Blog Le Monde
Dimanche, par exemple, c'est avec ce programme j'ai pris mes notes relatives à laTWTRCON à laquelle j'ai assisté avec mon MacBook Air. Je n'ai rien eu à faire de particulier en rentrant à la maison, elles étaient déjà sur celui qui me sert d'ordinateur...
Apple : remises pour les étudiants et enseignants - CNETFrance
Sont concernés notamment par ces remises étudiants, les MacBook, MacBook Pro, iMac et le MacBook Air. A titre d'exemple, le MacBook Air est proposé à 1596 euros, contre 1699 euros en magasin. A cette baisse de prix, il faut donc ajouter une offre de...

MacBook Air

MacBook Air black.jpg

Le MacBook Air est un ordinateur portable Macintosh développé par Apple. Il a été présenté à San Francisco le 15 janvier 2008, lors du keynote de Steve Jobs en ouverture du salon Macworld.

Les dimensions du MacBook Air sont identiques à celles du MacBook (32,5 cm x 22,7 cm), Apple a présenté ce modèle comme « le portable le plus fin au monde », l'épaisseur de la machine est comprise entre 4 mm et 19,4 mm. Son poids est de 1,36 kg, comme le MacBook Pro il dispose d'un boîtier en aluminium. L'ultra-portable d'Apple est pourvu d'un écran LCD panoramique avec rétroéclairage LED de 13,3 pouces, offrant une définition de 1280 x 800 pixels. Il est équipé d'un processeur Intel Core 2 Duo cadencé à 1,6 GHz (ou 1,8 GHz en option), de 2 Go de mémoire vive intégrés à la carte mère (capacité non-extensible), et du processeur graphique Intel GMA X3100. Les dimensions du CPU ont été réduites de 60% par Intel, grâce à l'adoption d'un nouveau boîtier. Celui-ci devait faire son apparition dans la seconde moitié de l'année, lors du lancement du processeur Penryn.

Le MacBook Air est livré avec un disque dur PATA au format 1,8 pouce, d'une capacité de 80 Go. Sa vitesse de rotation est de 4 200 tr/min et il dispose d'une mémoire cache de 8 Mo. Un SSD d'une capacité de 64 Go, constitué de mémoire flash, est également disponible en option. Le MacBook Air est le premier Mac à proposer cette technologie. Apple revendique jusqu'à 5 heures d'autonomie, la batterie lithium-polymère intégrée n'est pas amovible. Après expiration de la garantie, Apple permet de changer la batterie pour 139€.

Le MacBook Air dispose de liaisons sans fil Wi-Fi (norme 802.11n) et Bluetooth 2.1+EDR. En termes de connexions filaires, il est doté d'un unique port USB 2.0, d'un port Micro-DVI (des adaptateurs vers VGA et DVI sont inclus) et d'une sortie audio analogique, regroupés dans une trappe coulissante. Il ne dispose pas de connecteur Ethernet (un adaptateur Ethernet USB et un modem USB sont disponibles en option), ni de port FireWire.

Comme le PowerBook 2400c, commercialisé dans les années 1990, le MacBook Air est dépourvu de lecteur de disque optique. La fonction Remote Disc permet d'accéder au lecteur optique d'un autre ordinateur (Mac ou PC) connecté au même réseau sans fil, afin par exemple de lancer l'installation d'un logiciel distribué sur CD. Un lecteur/graveur externe spécifique au MacBook Air est néanmoins disponible en option, celui-ci est alimenté directement par le port USB de la machine.

Comme tous les portables Apple commercialisés depuis 2006, le MacBook Air dispose d'une webcam iSight intégrée et d'un connecteur d'alimentation MagSafe. Comme le MacBook Pro, il est doté d'un capteur de luminosité permettant de limiter la luminosité de l'écran et de rétro-éclairer le clavier dans un environnement sombre. Le pavé tactile intègre la technologie Multitouch, déjà adoptée pour l'iPhone et l'iPod touch. Il permet par exemple de zoomer ou de faire pivoter des images dans le logiciel iPhoto, de zoomer sur les pochettes d'albums dans iTunes, de naviguer entre les pages web ou de modifier la taille des caractères dans le navigateur Safari. Le MacBook Air est livré avec Mac OS X v10.5.

Le nouveau MacBook Air intègre maintenant un chipset nvidia 9400m GT 4x plus rapide (la fréquence de fonctionnement étant revu a la baisse par rapport aux MacBook classiques, pour des raisons de dissipations thermiques). Il intègre aussi un processeur cadencé à 1,6 Ghz (Bus frontal à 1 066 MHz/6 Mo de cache niveau 2 partagés) et un autre à 1,86 Ghz (en option) au lieu de 1,8 Ghz auparavant. Un disque Dur Serial ATA de 120Go (4200tr) remplace l'ancien disque dur PATA de 80Go , ce qui ouvre grandement les perspectives d'évolution de la machine. De plus en option un disque SSD de 128Go (64 avant) est disponible, ses performances étant selon les premiers tests extrêmement importantes, au point que certains benchmarks synthétiques comme Xbench, gratifient le MacBook Air de performances globales proches des MacBook Pro de génération précédente. Enfin, Le micro DVi est remplacé par le mini display port qui assure un support complet de la gamme d'écran Apple. En contrepartie de tous ces points positifs, il semblerait que l'autonomie de la machine soit en très légere baisse, cette dernière étant annoncé de 4h30 contre 5h auparavant en utilisation sans fil.

Le journaliste Walt Mossberg note que les ordinateurs de la catégorie ultra-portable sont souvent équipés d'un écran dont la taille est comprise entre 10 et 12 pouces, et d'un mini clavier. Il constate que les choix effectués par Apple sont sensiblement différents, le MacBook Air dispose d'un clavier complet et d'un écran panoramique d'une diagonale de 13,3 pouces, comme le MacBook, mais Apple a mis l'accent sur la finesse de l'ordinateur. En conséquence, la batterie est inamovible, ce qui interdit de voyager en emportant plusieurs batteries, et l'appareil est dépourvu de lecteur optique et de différents connecteurs couramment proposés sur les portables. Il est possible d'installer des logiciels à partir du lecteur optique d'un autre ordinateur grâce à la fonction Remote Disc et une connexion Wi-Fi, mais celle-ci ne permet pas de lire un DVD, ni d'écouter ou graver de la musique à partir d'un CD. Ces usages, ainsi que l'installation du système Windows, nécessitent l'achat du SuperDrive externe disponible en option. Comme Mossberg, Edward Baig de USA Today considère que le MacBook Air ne peut convenir à tous les types d'acheteur, en particulier ceux désirant faire de leur portable leur machine principale.

Steve Wozniak "Woz", co-fondateur d'Apple et créateur des machines Apple I, Apple II, Apple Lisa (...), a émis quelques critiques concernant ce produit à la conférence Broadband and Beyond de Sydney en mars 2008. « Ce n'est pas un bénéfice d'avoir à traîner un lecteur de DVD, ou des dongle d'extension ou, peut-être, un disque dur externe. Mais par contre, niveau design, je l'aime vraiment ».

En haut



MacBook Pro

MacBook Pro transparency.png

Le MacBook Pro est un ordinateur portable conçu et produit par Apple embarquant le processeur Core 2 Duo d’Intel. Il est le successeur du PowerBook G4. Le modèle actuel est disponible à la vente depuis avril 2006.

Le MacBook Pro et l’iMac Core Duo sont les premiers ordinateurs Apple à être équipés de processeurs Intel.

Le MacBook Pro a été présenté par Steve Jobs lors de la Macworld Expo le 10 janvier 2006. Avant même d’arriver sur les étagères, les vitesses de processeurs ont été augmentées. Ce fut la "speed bump" la plus rapide de l’histoire d’Apple. Lors des réparations de cette série, les carte-mères sont remplacées par un modèle plus récent qui corrige les problèmes de chauffe initiaux (mais pas les problèmes de bruit). Ce changement ne s’accompagne d’aucune autre amélioration, mais vient avec un nouveau jeu de DVD d’installation, en 10.4.6 au lieu de 10.4.5. La grande majorité des professionnels du son, des images ou encore des graphismes utilisent ce Mac. Il est à considérer comme l’un des meilleurs portables au monde.

Le MacBook Pro 17" a été introduit le 24 avril 2006.

À l’occasion de la sortie des MacBook 16 mai 2006, les MacBook Pro (15" et 17") ont été proposés avec les mêmes écrans brillants que leurs petits frères, mais uniquement sur demande.

Le 24 octobre 2006, les MacBook Pro bénéficièrent à leur tour (après l’iMac) des nouveaux processeurs Core 2 Duo, selon Apple 29 % plus rapides que les modèles précédents.

Le 26 février 2008, Les Macbook Pro bénéficièrent du nouveau Core 2 Duo Penryn, avec une augmentation de la mémoire dédiée à la 8600 M GT passant ainsi de 128 et 256 Mio à 256 et 512 Mio dédiés. Le trackpad multitouch s’inspirant de l’iPhone (et déjà présent sur le MacBook Air) est disponible mais sans augmentation de taille. Les disques durs passent à une capacité de 200 Go à 5 400 tr/min sur le 15,4" de base, 250 Go à 5 400 tr/min aussi sur les autres. Une option propose également un disque dur de 200 Go à 7 200 tr/min ou un DD de 300 Go à 4 200 tr/min. Les principaux avantages de ces Penryn sont la gravure en 45 nm et les instructions SSE4.

La version actuelle du MacBook Pro est équipée d’un processeur Intel Core 2 Duo Penryn cadencé à 2,4 GHz, 2,53 GHz ou 2,8 GHz (en option), d’un disque dur de 250 Go (5 400 tr/min) ou 320 Go (5 400 tr/min), ou en option 250 Go (7 200 tr/min) ou 320 Go (7 200 tr/min), ou encore 128 Go (Modèle:SSD) toujours en option, d’une carte graphique GeForce 9600M GT avec 256 ou 512 Mio de mémoire GDDR3 couplée à une seconde puce NVIDIA GeForce 9400M (le modèle 17" qui conserve une carte graphique GeForce 8600M GT), d’une capacité d’accueil de 2 à 4 Gio de mémoire vive (en option), d’un écran large de 15,4" d’une résolution native de 1 440×900 pixels, d’une caméra iSight intégrée ainsi que d’un clavier rétro-éclairé et d’un trackpad intégrant le scrolling et le multitouch. La machine est livrée avec une Apple Remote en option et du côté des logiciels on retrouve un système d’exploitation Mac OS X 10.5 avec Front Row et iLife '08. Enfin selon Steve Jobs, les performances seraient 4 à 5 fois supérieures à celles du dernier Powerbook.

La machine a un poids de 2,49 kg, et son design a sensiblement évolué par rapport à celui des PowerBook 15" Aluminium ou précédents MacBook Pro . Il est plus fin avec une épaisseur de 2,41 cm, et possède un écran large de 15,4" (contre seulement 15,2" pour les PowerBook).

Le nouveau MacBook Pro inclut deux ports USB 2.0, un port FireWire (800, compatible avec les périphériques Firewire 400), un slot ExpressCard (le remplacement du PC Card), ainsi qu’une sortie DisplayPort (adaptateurs pour sortie VGA, DVI ou DVI double-liaison vendus séparément).

Il possède le connecteur d’alimentation magnétique, MagSafe. Ce connecteur permet de protéger l’ordinateur si l’on bute dans le fil lorsque le portable est raccordé au secteur. En effet, le fil d’alimentation est alors déconnecté du MacBook Pro, afin d’éviter que ce dernier ne subisse de dommages.

D’après un test de Présence PC réalisé en janvier 2008, le MacBook Pro (Core 2 Duo) serait le portable (PC ou Mac) le mieux adapté aux jeux.

Le processeur utilisé dans le MacBook Pro est la version mobile du Core 2 Duo d’Intel, issue de l’Intel Core Architecture. Successivement on a retrouvé sur les MacBook Pro des Core 2 Merom, gravés en 65 nm et possédant 2 ou 4 Mio de cache de niveau 2 suivant les modèles, et des Core 2 Penryn gravés en 45 nm et possédant 3 ou 6 Mio de Cache de niveau 2 suivant les modèles. Les technologies gérées par ces processeurs sont l’EIST, l’execute disable bit et de virtualisation Vanderpool, ainsi que les instructions SSE, SSE2, SSE3 et SSE4.1 (uniquement avec les Core 2 Penryn pour ce dernier).

En haut



IMac aluminium

Plan d'organisation d'un iMac aluminium 24 pouces

L'iMac aluminium est un ordinateur tout-en-un, développé et produit par Apple Inc.. Il correspond à la 5e génération d'iMac, le premier modèle ayant été lancé en août 1998. L'iMac est, depuis son lancement, le produit phare de la firme ; c'est avec lui qu'Apple a signé son renouveau peu de temps après le retour de son fondateur Steve Jobs. C'est à la fois un ordinateur de bureau polyvalent et une machine qui mise beaucoup sur le gain d'espace qu'elle procure sur un bureau.

Le 7 août 2007, lors d'une conférence de presse à Cupertino au siège d'Apple Inc., Steve Jobs président-directeur général de la firme présente le nouveau modèle d'iMac, l'iMac aluminium.

Le 28 avril 2008, Apple met ses iMac à jour, seule la configuration matérielle se voit modifiée. Les processeurs Intel Core 2 Duo utilisés, connus sous le nom de code Penryn, sont désormais gravés en 45 nm.

Comme bon nombre de produits Apple, l'iMac aluminium a été conçu par Apple à Cupertino en Californie et assemblé en Chine.

Principale nouveauté de ce modèle, l'abandon du boitier en polycarbonate blanc au profit d'un boitier qui allie l'aluminium et le verre. L'iMac s'ajoute donc à la liste des produits Apple utilisant déjà l'aluminium pour le boitier tel que l'iPhone, le MacBook Pro, le Mac Pro etc.

Les performances générales des machines sont revues à la hausse grâce à l'utilisation de composants souvent plus puissants. En parallèle à l'augmentation des performances, le prix de vente est moins élevé.

Alors que l'iMac aluminium est architecturé autour d'une plate-forme Centrino Santa Rosa, l'iMac de la génération précédente utilise la plate-forme Centrino Napa (Refresh). Cette dernière se caractérise principalement par l'utilisation de chipset Intel 945PM (ou 945GM pour les modèles équipés d'une GMA 950.

Le modèle le moins cher se voit retirer plusieurs tares comme la présence d'un IGP intégré au chipset (le GMA 950) remplacé par une vraie carte graphique, le Lecteur Combo remplacé par un Super Drive et enfin le passage à un écran de 20 pouces, du fait de la disparition des modèles 17 pouces du catalogue.

A l'instar de toutes les générations d'iMac qui l'ont précédé l'iMac aluminium est un ordinateur tout-en-un. Il contient sous sa coque un écran et l'unité centrale nécessaire pour le fonctionnement de l'ordinateur. Cependant l'intégration reste moins poussée que sur les ordinateurs portables puisque le clavier et la souris sont conventionnels et donc à part.

L'iMac aluminium inaugure un nouveau design : alors que l'iMac (Core 2 Duo) arbore une coque blanche en polycarbonate, l'iMac aluminium reprend une forme similaire aux écrans de la gamme Cinema Display, avec un design qui rappelle l'iPhone. La coque de cet iMac est mixte, avec sur la face avant, une pièce unique en aluminium ainsi qu'une plaque de verre qui protège l'écran. La face arrière est recouverte en plastique noir. Le logo Apple que l'on retrouve sous l'écran sur la face avant, cache derrière lui, le récepteur infrarouge nécessaire à l'utilisation de l'Apple Remote.

Tout comme les précédents iMac, le modèle aluminium est l'œuvre du designer Jonathan Ive et de son équipe à qui l'on doit déjà le design de la plupart des produits Apple tels que les différents iPod, le Mac mini, le G4 Cube, le MacBook Pro et bien d'autres..

L'iMac aluminium comporte à l'intérieur deux circuits imprimés principaux correspondant au bloc d'alimentation et à la carte mère. Sur cette dernière sont connectées plusieurs cartes filles, soit directement, soit par l'intermédiaire d'un connecteur comme c'est le cas pour la carte graphique ou la carte AirPort Extreme, soit par l'intermédiaire de câbles comme pour la carte son, la carte Bluetooth et la carte accueillant le récepteur IrDA. Les disques durs utilisés sont au format 3,5 pouces et sont connectés à la carte-mère via une interface Serial ATA contrairement au lecteur CD qui utilise lui une interface Parallel ATA.

La carte graphique des iMac aluminium est au format Mxm II et communique avec le chipset via un port PCI Express de 16 lignes,. Coté son, les iMac sont équipés de deux haut-parleurs stéréo reliés à un amplificateur numérique interne de 24 watts,.

Le flux d'air qui refroidit l'iMac est généré par trois ventilateurs qui attirent l'air par la face inférieure et la face arrière de l'iMac. Une fois que l'air a traversé les composants à refroidir, il s'évacue par une fente située sur la partie supérieure de la face arrière de l'iMac. Le flux d'air résultant est donc grossièrement vertical de bas en haut.

Le ventilateur principal est destiné à créer un flux d'air sur les dissipateurs thermiques de la carte graphique et du microprocesseur, et les deux autres refroidissent le lecteur optique SuperDrive et le disque dur.

Les deux radiateurs de la carte graphique et du processeur, bien qu'accolés, sont deux pièces distinctes, ce qui facilite le démontage de la carte graphique. La chaleur dégagée par la carte graphique est acheminée par quatre caloducs vers le radiateur, alors que la chaleur dégagée par le processeur n'est transportée que par deux caloducs. Les deux radiateurs chargés de répartir la chaleur sur la plus grande surface possible sont en aluminium et possèdent chacun une soixantaine d'ailettes.

Les iMac aluminium sont organisés autour d'une même paire de chipsets Intel, avec un PM965 en tant que northbridge et un ICH8-ME en tant que southbridge. Ces deux chipsets correspondent à la plate-forme Centrino Santa Rosa développée par Intel. Ils sont reliés entre eux par un lien DMI.

Le northbridge prend en charge trois composants : tout d'abord la connexion avec le processeur Intel Core 2 via le FSB (800 MHz ou 1066 MHz suivant le modèle d'iMac), mais aussi avec la carte graphique via un connecteur PCI Express de 16 lignes, et enfin la communication avec les deux emplacements de mémoire SO-DIMM de DDR2 (667 Mhz ou 800 MHz suivant les iMac).

Au fil des versions dans une même génération, Apple met à jour les configurations de base afin qu'elles correspondent à l'offre du marché. C'est pour cela qu'après le lancement des processeurs Penryn d'Intel Apple a lancé une seconde version des iMac aluminium le 28 avril 2008 pour remplacer la première lancée en août 2007.

Les premiers iMac aluminium présentés le 7 août 2007 utilisent la plate forme Centrino Santa Rosa. L'iMac le plus puissant est le premier ordinateur équipé d'un Core 2 Duo X7900, ce qui confirme les bonnes relations entre les deux entreprises.

En plus de la configuration de base, Apple propose des configurations personnalisées à travers des options que l'acheteur peut choisir en fonction de ses besoins.

La mise à jour des iMac le 28 avril 2008 a apporté quelques nouveautés telles que le passage aux processeurs Intel Core 2 Penryn. Ces derniers sont gravés en 45 nm et dissipent donc moins de chaleur que les précédents. Leurs fréquences ainsi que leurs bus frontaux sont revus à la hausse avec un front side bus de 1066 MHz contre 800 MHz auparavant. Enfin ces processeurs apportent le nouveau jeu d'instruction SSE4.1.

Autre nouveauté, l'apparition d'une carte graphique Nvidia avec la GeForce 8800GS. Cette dernière s'avère être deux fois plus puissante que l'ATI Radeon HD2600 Pro. La mémoire vive des iMac aluminium (début 2008) est constituée de barrettes certifiées PC2-6400/800MHz (non-ECC, sans mémoire tampon, sans parité et unregistered).

A fréquence égale et avec une carte graphique identique (2600 Pro), la seconde version de l'iMac aluminium est plus performante que la première, mais les différences restent inférieures à 10 images par seconde.

Tout comme la première génération de l'iMac aluminium, la seconde dispose elle aussi d'options de configuration.

Bien que les configurations puissent varier avec le temps, certaines caractéristiques demeurent.

L'écran, dont la surface recouvre la quasi-totalité des composants, utilise la technologie TFT qui permet un contraste élevé et une faible rémanence et est rétro éclairé par des cathodes froides (CCFL). L'écran du modèle 20", d'une définition de 1 680 x 1 050 pixels (WSXGA+), utilise une dalle de type TN, qui possède un angle de vision de 160° en horizontal mais aussi en vertical. L'écran possède une luminosité de 290 cd/m² et un ratio de contraste de 800:1. L'écran de 24" affiche une définition supérieure de 1920 x 1200 pixels (WUXGA+) avec des angles de vision eux aussi supérieurs grâce à l'utilisation de dalles de type IPS, avec 178° en vertical et en horizontal. Par rapport au modèle 20", l'écran de 24" possède une luminosité supérieure avec 385 cd/m² mais au détriment d'un ratio de contraste légèrement plus faible avec 750:1. Apple annonce une consommation maximale de 200 W pour le modèle 20" et 280 W pour le modèle 24".

La carte graphique qu'Apple nomme 8800GS 512 MB n'existe pas sur le marché, cela a donc intrigué plusieurs utilisateurs qui sont partis à la recherche d'information sur cette carte. Il s'est vite avéré en fait que cette 8800GS en question est en réalité présente dans le catalogue de Nvidia sous le nom de 8800M GTS, ce qui est compréhensible vu que les cartes graphiques au format MXM II sont destinées initialement aux ordinateurs portables. La ATI Radeon HD2600 Pro quant à elle s'est avérée être une Radeon Mobility HD 2600 XT dont les fréquences ont été revues à la baisse. En ce qui concerne la Radeon 2400 XT des iMac 20 pouces, il s'agit en fait de son homonyme mobile, la Radeon Mobility 2400 XT avec des fréquences supérieures à celle d'origine,,.

La 2600Pro d'ATI embarque bien plus de stream processors que la 8800GS de son concurrent Nvidia. Mais les deux cartes étant structurées différemment, il ne faut pas prendre ce paramètre en compte pour comparer leur puissance relative. Ce paramètre peut cependant être utilisé au sein des cartes d'un même constructeur pour comparer leur puissance respective.

Tous les iMac aluminium sont livrés avec le système d'exploitation Mac OS X dans sa version 10.4 (Tiger) avant le 26 octobre 2007 et 10.5 (Leopard) après le lancement de ce système d'exploitation à cette date. Les logiciels Boot Camp, Parallels Desktop, VMware Fusion et VirtualBox permettent d'installer d'autres systèmes d'exploitation sur un Mac ( Windows XP et Vista pour Boot Camp et Windows Vista, XP, NT, 2003, 2000, Millenium, 98, 95 et 3.1 ainsi que MS-DOS, FreeBSD, Solaris, eCom Station et OS/2 pour Parallels Desktop, VMware Fusion et VirtualBox). Seuls Parallels Desktop, VMware Fusion et VirtualBox permettent de lancer d'autres systèmes en même temps que Mac OS X.

Lors de l'achat il est possible de commander certains produits supplémentaires. Les logiciels sont fournis préinstallés sur l'iMac en plus du support physique.

Bien que l'iMac soit un ordinateur « tout-en-un », il est possible de lui connecter un écran externe via le port Mini-DVI.

Pour faire diminuer le prix de ses iMac, Apple a dû faire quelques concessions, notamment sur les dalles des iMac Alu 20". En effet les 20" de la génération précédente, tout comme les dalles 24" actuels, sont équipés de dalles IPS, alors que les modèles 20" actuels sont équipés de dalles TN. Ces dernières bien qu'étant plus réactives, possèdent des caractéristiques inférieures aux dalles IPS : angles de vision plus restreints, couleurs d'une qualité inférieure et coût de production un peu plus faible. Or souvent le rendu des couleurs n'était pas à la hauteur, ce qui créa une vague de mécontentement chez certains utilisateurs, particulièrement chez les graphistes qui ont besoin d'un bon rendu.

Parmi les autres reproches faits sur cette génération d'iMac, la présence exclusive d'un écran brillant qui a tendance à refléter la lumière, l'absence de témoin de veille et de requête disque ainsi que l'absence de surface aimantée sur l'écran pour fixer l'Apple Remote telle qu'il en existe sur les Macbook. Le passage vers un boîtier fait majoritairement d'aluminium ampute un peu les performances sans fils, particulièrement le Wifi qui perd un peu de portée. Autre reproche redondant chez Apple, les performances en 3D assez faibles sur la première version de l'iMac aluminium embarquant au mieux une HD 2600 Pro. Cela a été en partie corrigé avec l'introduction pour la seconde génération d'une carte plus puissante, la 8800GS, qui reste encore malgré tout moins puissante que bon nombre de modèles disponibles sur PC. La principale raison de ces performances moyennes en 3D réside dans le fait que l'iMac aluminium embarque une carte graphique au format MXM II (portable) dont la puissance est limitée du fait de la taille de la carte et de la faible dissipation thermique imposée par l'espace disponible pour sa dissipation.

Bien que l'iMac ne soit pas le seul ordinateur monobloc disponible sur le marché, il n'a, sur son créneau, pas de concurrent digne de ce nom. La comparaison avec un Dell XPS One ou un Sony VAIO Série L, montre que l'iMac se trouve être plus rapide, plus évolutif, plus grand (taille d'écran) et plus silencieux que ses concurrents pour un prix équivalent. Les défauts que l'on pourra lui trouver sont au niveau de la connectique qui, bien que moindre, est souvent suffisante.

Souvent montré du doigt par Greenpeace, Apple a tenté à plusieurs reprises de redorer son blason.

Avec les années, Apple a essayé de diminuer l'impact environnemental de ses iMac. Pour cela le poids de ces derniers a été constamment revu à la baisse; il en va de même pour le poids des emballages présents lors de la livraison. Aussi, l'iMac aluminium est conforme aux exigences de la norme Energy Star 4.0. La consommation électrique a été revue à la baisse passant avec le modèle 20 pouces sous la barre des 2,7 watts. Concernant les substances dangereuses, l'iMac est conforme à la directive RoHS. L'usage de plomb est resté stable par rapport à la génération précédente avec 0,6 grammes après avoir été drastiquement réduit (484 g sur les premiers iMac). L'iMac aluminium avec le MacBook Air est le seul produit de la firme doté de circuits imprimés exempts de retardateurs de flammes bromés et de fils entourés de PVC.

En haut



ISight

L’iSight montée sur l'écran plat d'un iBook

L’iSight est une webcam fabriquée par Apple. Elle possède un design cylindrique, une coque en aluminium perforé, et est reliée à l'ordinateur par une connectique Firewire (garantissant un débit vidéo confortable, sans sollicitation du processeur). Les iSight intégrées fournies avec les MacBook, MacBook Air et les MacBook Pro et les iMac (depuis le modèle G5) possèdent quant à eux une connectique interne en USB.

Son optique a une ouverture de 2,8 et elle donne des images d'assez bonne qualité. Une de ses particularités est de pouvoir facilement se fixer à l'écran de l'ordinateur, ce qui permet une prise de vue à la hauteur des yeux, la majorité des webcams se plaçant sur le bureau et n'offrent donc qu'une vue de dessous.

Elle est fournie avec un ensemble de plusieurs supports pour la fixer sur différents modèles d'ordinateurs ou d'écrans, dont un support magnétique.

Ce produit est apprécié pour son esthétique (proche du PowerMac G5) simple et sobre, et sa compacité. iSight comprend un microphone intégré supprimant le bruit ambiant et qui, selon Apple, offre un son clair comme du cristal.

Elle est notamment conçue pour la visioconférence via le logiciel iChat AV (qui supporte la vidéo à partir de MacOS 10.3). Elle peut aussi être utilisée pour filmer de courtes séquences à l'aide de iMovie HD ou prendre des instantanés à l'aide de Photo Booth, qui permet désormais, depuis sa version 2 (intégrée à Leopard), de capturer des séquences vidéo.

L’iSight est intégrée dans tous les iMac à partir de l'iMac G5, ainsi que dans les ordinateurs portables MacBook, MacBook Air, MacBook Pro et dans le nouveau moniteur 24 pouces .

Depuis le 16 décembre 2006, l'iSight externe n'est plus disponible à la vente (non conforme à la norme RoHS pour l'Europe). A noter que cette absence de la webcam ne devrait plus être un problème pour les ordinateurs de bureau Apple. En effet, le nouvel écran 24 pouces présenté en octobre 2008 intègre une iSight similaire aux portables et montre bien la tendance d'Apple à l'intégrer dans ces futurs moniteurs.

Elle peut également être utilisée sous Linux grâce à la bibliothèque libdc1394 et à l'interface graphique Coriander. Une description de la marche à suivre est disponible en français. Le support son est en revanche toujours au stade expérimental.

Le modèle USB, celui inclus sur les iMac, les MacBook et les MacBook Pro, peut être installé sous Linux avec un pilote expérimental.

En haut



Source : Wikipedia