Luiz Felipe Scolari

3.3245283018832 (530)
Posté par rachel 28/03/2009 @ 18:07

Tags : luiz felipe scolari, entraineurs, football, sport

Dernières actualités
Que sera le Chelsea d'Ancelotti ? - Football.fr
(Reuters) Après Claudio Ranieri, José Mouriho, Avram Grant, Luiz Felipe Scolari et Guus Hiddink, Roman Abramovich étrenne donc son 6e entraineur depuis l'été 2003. Un mois à peine après son intronisation au sein de club et une courte interview en...
Football: Scolari nommé entraîneur de Bunyodkor, en Ouzbékistan - Reuters
TACHKENT (Reuters) - Luiz Felipe Scolari, ancien sélectionneur du Brésil et du Portugal, a été nommé entraîneur de Bunyodkor, annonce le club champion d'Ouzbékistan. Vainqueur de la Coupe du monde en 2002 avec le Brésil, Scolari a été limogé en février...
Scolari explique pourquoi il a rejoint l'Ouzbékistan - Sambafoot.com
Luiz Felipe Scolari vient de signer pour le club de Bundyokor, champion sortant d'Ouzbékistan. Il prend ainsi la suite de Zico, aujourd'hui parti au CSKA Moscou. Un choix étonnant pour un coach champion du monde en 2002 avec le Brésil, vice-champion...
Scolari ne pouvait pas entraîner en Angleterre - Foot01.com
Luis-Felipe Scolari, qui a signé un juteux contrat avec FC Bunyodkor, club ouzbek surtout connu pour la fortune énorme de son propriétaire, a confié mardi qu'il avait refusé des offres en Angleterre. Une clause de son contrat avec Chelsea lui...
Bunyodkor: Scolari rebondit... en Ouzbékistan - Europe1
Limogé en février dernier de son poste d'entraîneur à Chelsea, Luiz Felipe Scolari s'est engagé avec le club ouzbek de Bunyodkor pour les 18 prochains mois. Selon le site officiel du club, le Brésilien aura à charge de remplacer son compatriote Zico,...
Scolari : direction l'Ouzbékistan - Top Mercato.com
Après avoir entrainé des formations prestigieuses telles que la Seleção (Brésil), la sélection portugaise ou encore Chelsea, Luiz Felipe Scolari s'est engagé ce mardi pour 18 mois en faveur du FC Bunyodkor, champion national d'Ouzbékistan où il...
Deco veut quitter Chelsea. L'Inter est à l'affût. (L'Equipe) - L'Equipe.fr
Après avoir vécu une première partie de saison gâchée par les blessures, Guus Hiddink, le successeur de Luiz Felipe Scolari, limogé, n'a quasiment jamais fait appel à lui. Il souhaite «trouver une autre solution, un nouveau défi»....
A la conquête de l'Europe - Le Figaro
S'il vient à Chelsea, c'est avec un objectif : réussir là où Claudio Ranieri, José Mourinho, Avram Grant, Luiz Felipe Scolari et Guus Hiddink ont tous échoué avant lui. Donner un titre de champion d'Europe, le premier, au Chelsea de Roman Abramovich....
Cup: Les fans de Chelsea remercient Hiddink - Europe1
... Guus Hiddink, qui dirige les Londoniens pour la dernière fois. Une grande bannière sur laquelle était écrit "Thank you Guus" a voyagé dans le kop des supporters des Blues. Le technicien néerlandais a succédé à Luiz Felipe Scolari en février 2009....
Ricardo Carvalho ouvre la porte à un départ de Chelsea. (Reuters) - Football.fr
Le défenseur central de Chelsea, qui a connu une saison pour le moins mitigée sous les ordres de Luiz Felipe Scolari, puis de Guus Hiddink, a fait connaître ses intentions. "Je suis à l'écoute si un club souhaite me recruter", explique ainsi le...

Luiz Felipe Scolari

Luiz Felipe Scolari (né le 9 novembre 1948 à Passo Fundo, Rio Grande do Sul, Brésil), dit "Felipão" ("Grand Philippe") est un entraîneur de football brésilien.

De 2001 à 2002 il était sélectionneur pour l'équipe du Brésil, avec laquelle il remporta la Coupe du Monde 2002 puis de 2002 à 2008 sélectionneur de l'équipe du Portugal. Depuis 2002, Scolari, d'origine italienne comme plusieurs millions de Brésiliens, est devenu citoyen italien (il possède la double nationalité brésilienne et italienne).

Au Brésil, Scolari a joué notamment pour l'Esporte Clube Juventude dans les années 1970.

Comme entraîneur, il détient le record du nombre de victoires consécutives en phase finale de Coupe du Monde : 12 (7 en 2002 avec le Brésil, 5 en 2006 avec le Portugal).

Il a également entrainé l'équipe de la FIFA en 2002. Il est probablement devenu l'un des meilleurs techniciens au monde actuellement au vu de son parcours depuis 2002. En effet, il a remporté la Coupe du Monde 2002 en Corée du Sud et Japon avec le Brésil, puis a été finaliste de l'Euro 2004 avec le Portugal, avec lequel, il atteint deux ans plus tard les demi-finales du Mondial 2006 en Allemagne, éliminé par la France suite à un but de Zinédine Zidane sur pénalty à la 32e minute de jeu.

En haut



Équipe du Portugal de football à la coupe du monde 2006

FIFA2006.svg

L'équipe du Portugal de football s'est qualifiée pour la coupe du monde 2006 de football en Allemagne. Elle a affronté l'Angola le 11 juin, l'Iran, le 17 juin et rencontra le Mexique le 21 juin. Le 25 juin 2006, l'équipe des Pays-Bas joue contre le Portugal lors des 8e de finale. Après un match mouvementé avec de nombreux cartons jaunes et rouges, l'équipe menée par le sélectionneur Luiz Felipe Scolari s'impose face aux Pays-Bas sur le score de 1 - 0 (but du Portugal à la 23e minute par Maniche). Les deux formations terminent à 9 contre 9 avec notamment l'expulsion de Deco. Le 1er juillet le quart de finale Portugal - Angleterre se solde par un 0 - 0 à la fin des prolongations, avec les anglais qui jouaient à 10 depuis le milieu de la 2e mi-temps, par l'expulsion de Wayne Rooney. Le mercredi 5 juillet, le Portugal se fait éliminer en demi-finale par la France qui, avec un penalty transformé par Zinédine Zidane à la 33e minute, s'est propulsée vers la deuxième finale de son histoire. Le Portugal perdra ensuite la petite finale contre l'Allemagne trois jours après.

Pour la Coupe du monde 2006, l'équipementier de l'équipe du Portugal, Nike, lui a confectionné un maillot spécial pour la compétition.

Le 15 mai 2006, le sélectionneur, Luiz Felipe Scolari, a annoncé une liste composée de vingt-trois joueurs pour le mondial.

En haut



Équipe du Portugal de football au championnat d'Europe 2008

Cet article relate le parcours de l’équipe du Portugal de football lors du championnat d'Europe de football 2008 qui a eu lieu du 7 au 29 juin 2008 en Autriche et en Suisse.

Pour le Championnat d'Europe de football 2008, c'est Nike qui fut choisi pour pour confectionner le maillot de cette équipe.

Le 12 mai 2008, le sélectionneur, Luiz Felipe Scolari, a annoncé une liste composée de vingt-trois joueurs pour l'euro. Le 7 juin 2008, Nuno est appelé en renfort pour pallier le forfait de Quim, victime d’une fracture à la main droite.

A la suite de leurs deux premiers matchs remportés face à la Turquie et à la République tchèque, les Lusitaniens sont déjà qualifiés pour les quarts de finale et assurés de finir premier du groupe A. Le sélectionneur Luiz Felipe Scolari décide donc d'aligner une équipe remaniée pour affronter la Suisse lors du dernier match. Malgré leur défaite, ils terminent en tête de leur groupe avec un bilan de deux victoires, une défaite, 5 buts marqués et 3 encaissés.

Le Portugal devra donc jouer contre l'Allemagne (2e du groupe B) en quart de finale.

En haut



Équipe du Portugal de football

Logo

L'équipe du Portugal de football (Selecção) est constituée par une sélection des meilleurs footballeurs portugais sous l'égide de la Fédération du Portugal de football. Elle était classée 9e mondiale par la FIFA en juillet 2008.

Elle est surnommée Selecção das quinas, en référence à son emblème : les quinas sont les petits blasons bleus de l'emblème. Ne pas confondre avec la seleção brésilienne — en portugais.

L'équipe du Portugal de football est surnommée selecção (sélection), à ne pas confondre avec la seleção brésilienne, en portugais. La Fédération du Portugal de football (Federaçao Portuguesa de Futebol) est fondée en 1914. Le premier match officiel du Portugal fut joué à Madrid contre l’Espagne, le 18 novembre 1921, qui se conclut par une défaite lusitanienne sur le score de 3-1. La Fédération du Portugal de football est affiliée à la FIFA depuis 1923. A Lisbonne, le 25 mai 1947, l’Angleterre inflige sa plus large défaite au Portugal sur le score de 10 buts à 0. La Fédération du Portugal de football est membre de l'UEFA depuis sa création en 1954. L’équipe du Portugal de football (Selecção Portuguesa de Futebol) n’a pas réussi à participer à la phase finale des Championnats d’Europe des Nations 1960 et 1964.

Pour leur première participation à la Coupe du Monde, le Portugal tombe dans le groupe du tenant du titre, le Brésil, de la Hongrie et de la Bulgarie. A la surprise générale, il termine premier du groupe avec trois victoires contre la Hongrie (3-1, doublé de José Augusto Torres et but de José Augusto) puis contre la Bulgarie (3-0, buts de José Augusto Torres, d’Eusébio da Silva Ferreira et d’Ivan Vutsov (csc)) et contre le Brésil (3-1, doublé d’Eusébio da Silva Ferreira et but d’António Simões). Puis en quarts, il tombe contre la sensation du moment, la Corée du Nord. A la 24e minute, la surprise est que les nord coréens mènent 3-0, mais cela provoque le réveil des portugais qui gagnent le match sur le score de 5-3 (but de José Augusto et quadruplé d’Eusébio da Silva Ferreira), mais en demi, l’Angleterre empêche le Portugal d’accéder à la finale, battu 2-1 malgré le but d’Eusébio da Silva Ferreira. Pour la troisième place, Eusébio da Silva Ferreira ouvre la marque contre l’URSS, puis se fait égaliser avant la mi-temps par Eduard Malofeev. Puis deux minutes avant la fin, José Augusto Torres permet de remporter le match sur le score de 2-1. Cela constitue la meilleure performance de L’équipe du Portugal de football (Selecção Portuguesa de Futebol) en Coupe du Monde. Avec 9 buts, Eusébio da Silva Ferreira termine meilleur buteur de la compétition.

Fort de son titre de 3eme de la Coupe du Monde 1966, le Portugal ne se qualifia pas pour l’Euro 1968, ni même pour la Coupe du Monde 1970. De 1970 à 1986, il ne participa à aucune Coupe du Monde, ni même pour le Championnat d’Europe de 1968 à 1984. Mais pendant deux années, le Portugal va se montrer dans les deux compétitions. A l’Euro 1984, le Portugal termine second du groupe B, avec un match nul contre la RFA (0-0), un autre match nul contre l’Espagne (1-1, but d’António Sousa) et remporte une victoire contre la Roumanie (1-0, but de Tamagnini Nené). Mais en demi, le Portugal va poser beaucoup de difficultés au pays organisateur, la France. Ce match au Stade Vélodrome, malgré le doublé de Rui Jordão, le Portugal s’incline 2-3. L'équipe des Jordão, Paulo Futre et Carlos Manuel atteint les demi-finales de l'Euro 84, ce qui reste une bonne performance qui sera battue en 2004. A la Coupe du Monde 1986, au Mexique, le Portugal commence bien grâce à une victoire contre l’Angleterre (1-0, but de Carlos Manuel), mais s’incline contre la Pologne (0-1) et contre le Maroc (1-3, but de Diamantino Miranda). L’équipe du Portugal de football (Selecção Portuguesa de Futebol) termine dernier du groupe et ne confirme pas sa performance de 1984.

De 1986 à 1998, on ne vit pas les Portugais en Coupe du Monde. Mais durant les championnats d’Europe, ils font une apparition pour l’Euro 1996. Dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 1996, l’équipe du Portugal de football (Selecção Portuguesa de Futebol) réalise une de ses plus larges victoires sur le score de 8 - 0 contre le Liechtenstein à Lisbonne, le 18 novembre 1994. A l’Euro 1996, le Portugal termine premier du groupe avec deux victoires (1-0 contre la Turquie, but de Fernando Couto ; 3-0 contre la Croatie, buts de Luís Figo, de João Vieira Pinto et de Domingos José Paciência Oliveira) et un match nul (1-1 contre le Danemark, but de Ricardo Sá Pinto). Mais en quart, Karel Poborský, pour la République tchèque, barra la route des portugais et les élimina sur le score de 1-0. Le 9 juin 1999, à Coimbra, dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2000, le Portugal affronte une nouvelle fois le Liechtenstein, et réalise une des plus larges victoires de son histoire sur le score de 8 - 0.

A l’Euro 2000, l’équipe du Portugal de football (Selecção Portuguesa de Futebol) tombe dans un groupe composé de deux favoris et d’un outsider : l’Allemagne et l’Angleterre et la Roumanie. A la surprise générale, l’Angleterre se fait battre par le Portugal (3-2, buts de Nuno Gomes, de Luis Figo et de João Pinto) alors que Beckham et ses coéquipiers semblaient bien partis pour laminer les lusitaniens en menant 2-0 après dix huit minutes de jeu, puis la Roumanie est battue 1-0 par Francisco Costinha, et grâce au triplé de Sergio Conceiçao, le Portugal s’impose contre l’Allemagne (3-0). Il termine premier du groupe. En quarts grâce au doublé de Nuno Gomes, le Portugal bat la Turquie et se qualifie pour les demi-finales. Malgré l’ouverture du score de Nuno Gomes, la France s’impose 2-1 dans les prolongations, par un penalty obtenu à la 117e minute pour une main d’Abel Xavier, et cela permit à Zidane de qualifier la France pour la finale, et d’éliminer le Portugal. La Coupe du Monde 2002 a été un échec pour le Portugal qui n’a remporté qu’une victoire contre la Pologne (4-0, but de Rui Costa et triplé de Pauleta) mais deux défaites contre les États-Unis (2-3, buts de Roberto Luis Gaspar Deus Severo et de Jeff Agoos (csc)) et contre la Corée du Sud (0-1), et termina troisième. Depuis 2002, le Portugal est entraîné par le champion du monde brésilien Luiz Felipe Scolari. A Leiria, le 19 novembre 2003, dans un match amical, le Portugal affronte le Koweït et s’impose sur le score de 8 – 0, ce qui constitue une des trois plus larges victoires de leur histoire. A l’Euro 2004, le Portugal est le pays organisateur, et atteint la finale battu par la Grèce : le Portugal fait bonne figure à domicile en parvenant en finale du tournoi, ceci malgré un départ raté, les Portugais éliminent l'Espagne, l'Angleterre (aux tirs au but) et les Pays-Bas mais perdent la finale 1-0 contre la grande surprise du tournoi : la Grèce. Lors de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne, les Portugais ont bien failli atteindre la finale : après avoir battu l’Angola (1-0, but de Pauleta), l’Iran (2-0, buts de Deco et de Cristiano Ronaldo), le Mexique (2-1, buts de Maniche et de Simão Sabrosa), les Pays-Bas (1-0, but de Maniche), l’Angleterre (0-0 tab 3-1), ils ne se sont inclinés en demi-finale que face à la France (décidément leur bête noire) sur un penalty marqué par Zinedine Zidane. Ils n’ont pas réussi à égaler la performance de 1966, en terminant quatrième du Mondial (défaite contre l’Allemagne 1-3, but de Nuno Gomes).

Si la génération Luís Figo parait être arrivée au bout du chemin, la relève semble déjà prête. Aujourd'hui, elle est certainement l'une des équipes les plus talentueuses d'Europe notamment grâce à des joueurs tels que Cristiano Ronaldo, Deco, Quaresma et autres Nani. L'équipe du Portugal de football était classée 6e mondiale par la FIFA en juin 2007. Elle s’est qualifiée pour l'Euro 2008 et veut gagner le titre qui lui a échappé en 2004. Lors de l'Euro 2008 disputé en Suisse et en Autriche, le Portugal se retrouve dans le Groupe A avec la Suisse, la République Tchèque et la Turquie. Le premier match contre la Turquie confirme le statut de favori des portugais. En effet, grâce à des buts de Raul Meireles et du formidable défenseur Pepe, le Portugal remporte le match par 2 à 0. Quatre jours plus tard, face à la République tchèque, les portugais emmenés par un Deco extraordinaire et talentueux remportent la victoire par 3 à 1 (Buts de Deco, Ronaldo et Ricardo Quaresma). La qualification pour les quarts de finale est alors assurée. Lors du troisième match de poule, face une équipe suisse déjà éliminée, Luiz Felipe Scolari préfère ménager ses troupes pour les quarts de finale et aligne pour ce match huit joueurs rempalçants. La Suisse l'emporte par 2 à 0 grâce à un très bon Hakan Yakin. Les quarts de finale de l'Euro voit le Portugal affronter l'Allemagne. Les Portugais sont favoris mais en 26 minutes de jeu, l'Allemagne mène déjà 2 à 0. La réduction du score peu avant la mi-temps par Nuno Gomes laisse entrevoir encore quelques espoirs pour la suite du match. Mais, l'arbitrage litigieux n'est pas en faveur des Portugais. Michael Ballack commet une faute dans la surface de réparation portugaise sans que l'arbitre ne le sanctionne. Mais le pire est qu'au bout, Ballack marque le troisième but de la Mannschaft. Menés 3 à 1 à 25 minutes de la fin du match, les Portugais tentent alors le tout pour le tout. Les Allemands dépassés encaissent un deuxième but par Helder Postiga rentré peu avant. Le Portugal revient à 3 à 2 à la 84ème minute. Malgré tous les efforts portugais pour égaliser avant la fin du match, c'est bien les Allemands qui iront en demi-finales. Les Portugais se sont battus jusqu'au bout. La jeunesse a pris place sur l'expérience des Luis Figo, Rui Costa et Pauleta, en retraite. Luis Felipe Scolari, quitte la Selecção pour Chelsea FC. En juillet 2008, Carlos Queiroz est désigné pour mener l'équipe du Portugal pour la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud.

Après l'Euro 2008, le Portugal prend part aux éliminatoires de la coupe du monde de football 2010, après une victoire facile contre Malte (4-0), il aligne trois contre performances en étant battu chez elle par le Danemark (2-3) et tenu en échec par la Suède et l'Albanie, avant d'être sèchement battu par le Brésil (3-6) le 19 novembre.

Demi-finaliste de l’Euro 1984 où il fut eliminé par la France dans la prolongation, le Portugal fut éliminé au premier tour du mondial 1986 au Mexique. Ce scénario s’est reproduit plus tard comme si l'histoire était un recommencement. En effet, à l’Euro 2000, le Portugal en demi-finale est encore éliminé par la France dans la prolongation avec un but en or sur penalty et fut éliminé d’entrée en coupe du monde 2002 en Corée du Sud et au Japon. A noter qu’en demi-finale de l’euro, c’est toujours le numéro 10 des Bleus qui a marqué le but éliminant le Portugal ( Michel Platini en 1984 puis Zinédine Zidane en 2000).

En haut



João Henrique Pataco Tomás

João Henrique Pataco Tomás, est un footballeur portugais né le 27 mai 1975 à Oliveira do Bairro.

Il est considéré comme étant l'un des attaquants les plus constants du championnat portugais. Révélé à l'Académica de Coimbra, il est surnommé par le public O Jardel de Coimbra (Le Jardel de Coimbra en hommage au goaléador brésilien Mário Jardel).

Il signe début 2000 chez le géant Benfica pour 200.000 euro. Après un temps d'adaptation, il réussi le prodige de s'imposer aux cotés de Pierre Van Hooijdonk, la star néerlandaise la saison suivante. Il réussi ensuite à pousser le Oranje sur le banc des remplaçants.

A l'été 2001, le Betis Séville engage le portugais pour environ 4,5 millions d'euro. En Espagne, il n'est pas toujours titulaire et n'a pas toujours la confiance de l'entraîneur, Juande Ramos. Il joue tout de même 20 matchs et marque 7 buts et le club andalou se qualifie pour la Coupe UEFA.

Lors de la saison 2002-03, l'entraîneur change et est remplacé par Víctor Fernández qui ne le fait presque pas jouer.

Les 2 saisons suivantes, il est prêté et retrouve petit à petit son efficacité et marque 15 buts pour le club de Braga en 2004-05. Il marque notamment les esprits en marquant 2 buts importants lors de la victoire 3-1 face à FC Porto à l'Estádio do Dragão. Cette défaite provoque la démission de l'entraîneur de Porto, un certain Víctor Fernández. En 2005, il est en fin de contrat au Bétis et choisi de prolonger l'aventure à Braga.

L'année suivante, il effectue un pige d'une saison au Qatar où il marque 22 buts en 20 matchs toutes compétitions confondues. Il finit tout de même 3e meilleur buteur du championnat et 4e du championnat.

Après un retour d'une saison à Braga, il signe en juillet 2008 un contrat d'un an avec le Boavista FC, qui vient d'être relégué en Liga de Honra.

Il a participé à sa première sélection le 15 novembre 2000 contre l'Israël en équipe du Portugal (victoire 2-1).

Après 5 ans et demi d'absence de la Selecao, il est rappelé par Luiz Felipe Scolari pour le match amical du 5 juin 2007 contre le Koweït, il marque à cette occasion son 1er but international.

Il compte 4 sélections en équipe nationale (1 but).

En haut



José Kléberson Pereira

Jose Kleberson.JPG

José Kléberson Pereira, ou simplement Kléberson, est un footballeur brésilien né le 19 juin 1979 à Uraí.

Il joue au poste de milieu défensif avec l'équipe du Brésil qui a remporté la Coupe du monde 2002.

Kléberson commença sa carrière au PSTC, club de la ville de Londrina, avant de rejoindre les équipes de jeunes de l'Atlético Paranaense. Il fit ses débuts avec l'équipe première en 1999, un an après son arrivée au club.

Joueur polyvalent, Kléberson occupa les postes de latéral droit, milieu défensif, milieu offensif et même attaquant. Avec l'Atlético Paranaense, il participa aux campagnes victoires en championnat de l'État du Paraná en 2000, 2001 et 2002, ainsi qu'à la victoire en championnat du Brésil en 2001.

Ses performances en championnat national lui valurent d'être appelé en équipe du Brésil par Luiz Felipe Scolari et de participer à la Coupe du monde 2002.

Après une grande coupe du monde, suivant les mots du sélectionneur, il fit l'objet des convoitises de nombreux clubs européens et finit par signer à Manchester United pour 6 millions de livres en 2003.

En 2005,après deux saisons peu convaincantes, surtout vis-à-vis des attentes suscitées, Kléberson fut transféré dans le club turcs du Beşiktaş.

Deux ans plus tard, il retourna au Brésil en signant un contrat avec le CR Flamengo. Cependant, en raison de désaccords entre le joueur et le club turc, la FIFA n'autorisa Kléberson à rejoindre le Flamengo qu'en 2008.

Il a remporté la Coupe du monde 2002 avec l'équipe du Brésil.

Il a été sélectionné 29 fois en équipe nationale (2 buts), première sélection en janvier 2002.

Kleberson avait un nouveau statut, comme il venait d'être transféré pour une somme astronomique il devait faire face aux attentes le concernant. Il a dû s'habituer à la culture anglaise. C'était la pemière fois qu'il évoluait dans un pays étranger. Il venait de se marier. Et a dû cotoyer de grands joueurs tels que Cristiano Ronaldo, Ryan Giggs et bien d'autres.

En haut



Source : Wikipedia