Logistique

3.4354940214142 (1589)
Posté par seb 02/03/2009 @ 10:37

Tags : logistique, transport, economie

Dernières actualités
Projet de reconversion d'une base militaire picarde en plateforme ... - Boursorama
La base militaire de Laon-Couvron qui accueille le 1er régiment d'artillerie de marine transféré en 2011 à Châlons-en-Champagne sera reconvertie en une plateforme logistique avec au moins 3.000 emplois créés, ont annoncé mardi le conseil général de...
Logistique : un entrepôt réservé aux grands vins de Bordeaux - LeMoci.com
La Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux et la Direction générale des douanes et des droits indirects ont annoncé le 22 juin à l'occasion du salon Vinexpo le lancement du Bordeaux City Bond. Cet entrepôt permet le stockage des vins du monde...
Votre logistique est-elle prête pour les soldes ? - La Tribune.fr
D'un point de vue logistique, les soldes flottants n'ont pas été remarqués, reconnaît Christophe Cavaillès, directeur général de la division Fashion de DHL Supply Chain. Il n'y a pas eu d'effet de masse. » En revanche, il en est tout autrement pour ces...
Le transport et la logistique en 3D - e-orientations
Le transport et la logistique recrutent en permanence ? C'est bien. Problème, ce secteur souffre d'un déficit d'image lié à une méconnaissance des métiers. Pour pallier cette situation, l'AFT-IFTIM vient créer un clip de 3 minutes destiné à rendre...
La logistique et l'approvisionnement - IMTL
Cours d'Economie sur les activités de logistique et l'approvisionnement, deux fonctions essentielles de l'entreprise. En quoi consiste ces fonctions ? Quels sont leurs objectifs ? Extrait: La logistique assure au moindre coût, à l'intérieur et à...
Logistique : Maersk, n°1 du fret maritime, est inquiet pour l'avenir - LeMoci.com
« Nous allons subir une perte substantielle cette année et 2010 sera aussi difficile », a prévenu, le 23 juin, Eivind Kolding, le directeur général de Maersk. Le patron de la première compagnie maritime mondiale s'attend à une chute du trafic mondial...
Projet de reconversion d'une base militaire picarde en plateforme ... - Daily Bourse
La base militaire de Laon-Couvron qui accueille le 1er régiment d'artillerie de marine transféré en 2011 à Châlons-en-Champagne sera reconvertie en une plateforme logistique avec au moins 3.000 emplois créés, ont annoncé mardi le conseil général de...
Consultation sur les réseaux transeuropéens de transport - Drakkaronline.com
Le réseau Entreprise Europe, présent en Haute-Normandie, a ciblé des entreprises parmi ses clients, avec l'appui des Clubs Transport et Logistique des Chambres de Commerce locales de Haute-Normandie et de l'IDIT, puis s'est déplacé sur site afin de...
Recrutement - Assistant(e) Service Après-Vente Logistique - Roissy ... - TWC Média (Communiqué de presse)
WALTERS INTERIM recrute pour un de ses clients, spécialisé dans l'équipement automobile un(e) Assistant(e) Service Après-Vente Logistique H/F. Un poste à pourvoir en CDI, salaire 18 K€ + prime variable annuelle de 4800€. Interface privilégié(e) entre...
Carriere-logistique.eu lancement d'un nouveau site d'emploi ... - Categorynet.com (Communiqué de presse)
Carriere-Logistique.eu « le site d'emploi spécialisé » pour les techniciens et cadres du transport et de la logistique fera son apparition dans le paysage des jobs board spécialisés fin juin 2009. Pour Michel PIGNOL responsable du site emploi...

Diplôme universitaire de technologie gestion logistique et transport

Le Diplome universitaire de technologie Gestion logistique et transport (DUT GLT) forme de jeunes diplômés dans les métiers de l'exploitation et dans la gestion d'entreprises (de fret ou de voyageurs) de transport ferroviaire, maritime, fluvial, aérien et routier. La formation logistique ouvre des portes dans le domaine industriel ou dans la distribution.

En haut



Conseil en logistique

Le conseil en logistique est une activité de service qui vise soit à délivrer aux entreprises des conseils spécialisés sur les stratégies et les tactiques en logistique, soit d'y réaliser un travail très spécialisé.

Par extension, un conseil en logistique est aussi une personne physique, le consultant en logistique, ou une personne morale, la société de conseil en logistique, qui délivre ce type de services.

Le conseil en logistique s'intéresse aux flux matières (ou marchandises) et à leur environnement. La notion d'environnement est toujours une notion relative.

Pour le conseil en logistique, le flux matériel de marchandises est l'objet principal de l'activité (le centre), alors que le flux immatériel d'informations qui lui est associé (flux financiers inclus) en est l'accessoire. Le conseil en informatique verra probablement les mêmes choses .... de l'autre côté du miroir.

Les flux matières sont souvent subdivisés arbitrairement comme : "amonts" (de la production à l'entrepôt) ; "avals" (de l'entrepôt à la consommation) ; "retours" (de la consommation à la production).

L'environnement est constitué, pour le conseil en logistique, des ressources (ressources humaines, sources d'énergie et carburants, ....), des biens nécessaires à la réalisation de la prestation logistique (entrepôts, outillages, machines ...) et des services (emballage, fournitures, transport, systèmes d'informations, contrôle de gestion).

Les activités des consultants en logistiques sont décrites dans la fiche A.P.E.C. et se spécialisent comme décrit dans l'article Logistique.

L'activité de conseil en logistique est répartie entre des grands acteurs (effectifs, notoriété), des acteurs de taille moyenne et des cabinets de conseil unipersonnels. Comme dans de nombreux métiers, les grands acteurs apportent des moyens en quantité alors que les acteurs de taille modeste jouent sur la réactivité.

Les grandes entreprises de conseil en logistique réalisent les projets dont la gestion nécessite de nombreux consultants. S'il y a lieu, elles sous-traitent une partie du projet à de plus petites entreprises.

Spécialistes ou généralistes, les grandes entreprises sont en compétition entre elles et avec les d'entreprises de taille modeste.

Ces acteurs disposent d'équipe de taille réduite et interviennent de manière personnalisée en s'intégrant au sein des équipes de leurs clients. Par cette situation, ils sont l'occasion de créer de nouveaux postes de travail.

Pour réaliser à plusieurs les grands projets, ces plus petites entreprises se regroupent souvent autour de marques commerciales. Elles mutualisent alors leurs réseaux d'informations, leurs ressources, leurs expertises et leurs outils de travail.

La profession dans son ensemble anticipe probablement sur des évolutions lourdes de l'organisation du travail, favorisées dans le cadre du conseil en logistique, par la dissémination des lieux de production, de stockage et de distribution des entreprises clientes : précarité, nomadisme, travail à domicile ou chez le client, appartenance à des réseaux préfigurent probablement une nouvelle organisation du travail dans les pays industrialisés et en cours d'industrialisation.

Selon Jean-Luc Placet, président de Syntec " Le trio de tête : Allemagne, Royaume-Uni et France Premier constat : le marché européen du conseil en management a gagné 14 % en 2005, à 61,6 milliards d'euros. On est bien loin des 3 % de croissance annuelle en 2003 et 2004 qui marquaient déjà une légère reprise après une période difficile. En 2005, le secteur comptait plus de 53.000 cabinets de consulting, tous types de spécialités confondus, soit 565.000 consultants en Europe, alors que la moyenne s'élevait à 300.000 les trois années précédentes.

Dans ce paysage, l'Allemagne et le Royaume-Uni occupent respectivement 39 et 27 % du marché en termes de chiffre d'affaires. "Si l'Allemagne et la Grande-Bretagne sont les leaders européens du conseil, c'est parce que leur croissance s'affiche à deux chiffres et qu'elles ont un réservoir important de grosses PME exportatrices." La France, quant à elle, est le troisième marché européen du conseil, avec presque 10 % de part de marché et une croissance de 9 % en 2005. "Celle des deux prochaines années devrait rester à un niveau de 9 ou 10 %", ajoute Jean-Luc Placet.

Dans ce cadre, les conseils en logistique s'impliquent dans la réflexion prédictive, en relation avec des organisations gouvernementales, comme PREDIT .

Dans ce cadre, l'avenir des cabinets de consultants en logistique est probablement assuré partout et va probablement encore se développer. Cependant, le risque majeur est l'afflux très important de conseils en logistique dans certains pays industrialisés, qui pourrait conduire, selon la loi du marché, à une offre dépassant la demande, puis à une dévalorisation du métier et à l'appauvrissement des Conseils en logistique. En réaction, Ce type de situations conduit généralement à la désaffection pour le métier, puis à la réduction de l'offre. Elle pourrait alors être contrôlée par quelques grands cabinets en position dominante.

Il s'agit d'opérateurs issus des métiers du transport, du commerce (grossistes), ou de la distribution de courrier (les postes), tous de taille internationale.Tous sont aussi lancés dans une stratégie de croissance interne, en s'implantant sur les marchés "neufs" (pays de l'Est) ou externe, en achetant leurs confrères. Pour certains d'entre eux, l'activité logistique est devenue le moyen de l'activité financière ; ainsi, certains d'eux ont été ou sont contrôlés par des fonds de pension.

La spécialisation de la fonction logistique se traduit en même temps par la croissance de la part de la sous-traitance (externalisation). De cette manière, les entreprises industrielles ou commerciales concentrent leurs efforts sur leur cœur de métier (core business). Ceci signifie aussi que le prix à payer est le partage de nombreuses informations entre le donneur d'ordre et le prestataire logistique. Paradoxalement, alors que la fonction logistique diverge, la contrepartie est une plus grande intégration des systèmes de communications et d'informations. Le client accède ainsi à une logistique "virtuelle", la sienne !

La montée en puissance des logisticiens illustre bien le développement de la logistique et sa professionnalisation (le taux moyen d’externalisation des taches logistiques est en augmentation). Néanmoins, si ces spécialistes de la logistique prennent en charge de plus en plus d’opérations de gestion de la supply chain, ils pratiquent eux-mêmes énormément la sous-traitance.

Cette sous-traitance met en œuvre notamment des transporteurs routiers : comme le transport routier de marchandises est généralement fragmenté sur de nombreuses petites et moyens entreprises PME ou très petites entreprises TPE, implantées sur un territoire limité, la fonction logistique est donc aussi l'affaire de nombreux prestataires locaux.

La logistique est un élément clé du développement économique. Selon l'association française pour la logistique (ASLOG) , la part du chiffre d'affaires consacrée à la logistique, en 2001/2002 était de 7,7 %, de 8,8 % en 2003/2004, enfin de 9,9 % en 2005/2006.

Pour conserver leur indépendance, en devenant trop chères pour être achetées, les entreprises visent la croissance interne, et par conséquent des parts de marché de plus en plus larges, plutôt que de se restreindre à un marché local.

Cette croissance est favorisée par une relative homogénéité des habitudes de consommation dans les pays développés, par l'absence ou l'effacement des frontières au niveau du continent (américain du Nord, européen), par les directives de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) qui prônerait par l'accord général sur le commerce des services (AGCS), entre autre, l'ouverture très générale au marché et à la concurrence pour la plupart des marchandises, des biens et des services, les états ne conservant qu'une liberté et un pouvoir d'organisation et de contrôle très limités.

Sur ce point, l'O.M.C. communique : (NOUVELLES: COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2002 - PRESS/299 - 28 juin 2002) : "Le directeur général de l'OMC et le président des négociations sur les services menées à l'OMC nient que, comme certains le prétendent, les services publics soient menacés : M. Mike Moore, Directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, et M. l'Ambassadeur Alejandro Jara (Chili), Président de la session extraordinaire du Conseil du commerce des services de l'OMC, ont souligné aujourd'hui que les négociations menées à l'OMC en vue de libéraliser le commerce des services ne menaçaient pas les services publics et que ces secteurs de l'économie de services étaient en fait exclus des négociations.

Dans la mesure où l'activité le permet, certaines entreprises concentrent la totalité de leurs activités sur un seul site de production et dans une moindre mesure, sur un seul site logistique européen, pour approvisionner tout le continent. Ce phénomène a été favorisé par la réduction du coût des transports.

En haut



École de la logistique et du train

Les écoles de la logistique et du train sont une école d'application militaire de l'armée de terre française, situées à Tours et prochainement transférées à Bourges. Elles dépendent directement du commandement de la formation de l'armée de terre.

Les écoles de la logistique et du train sont nées, en 2004, de la volonté de donner une formation logistique de base commune à tous les officiers exerçant une spécialité dans ce domaine.

Les officiers logisticiens quels que soient leur horizon et leur arme d’appartenance y découvrent et acquièrent ensemble le socle commun de connaissances qui les rend aptes d’emblée à travailler côte à côte au sein de groupements logistiques plurifonctionnels. La connaissance mutuelle et la cohésion qui en résultent garantissent l’efficacité et la coordination du soutien logistique des forces.

Au-delà de leur mission de formation, les écoles mènent les études relatives à l’avenir de l’arme du train et de la logistique opérationnelle. La direction des études et de la prospective (DEP) prépare l’avenir. Elle élabore et propose les adaptations nécessaires des principes du soutien logistique des forces et des dispositifs qui en découlent. Ses compétences recouvrent l’organisation et l’emploi des unités, les ressources humaines et la formation, ainsi que les équipements militaires et systèmes d’informations futurs.

Les ELT soutiennent les 14 organismes de l’armée terre implantés à Tours. Ce soutien s’applique essentiellement sur 4 quartiers en centre ville (Beaumont, Chauveau, Rannes et Baraguey-d’Hilliers) ce qui représente une surface de 27 863 m2 de locaux en plus de ceux occupés par les écoles. Les ELT y assurent la gestion des infrastructures, le fonctionnement de deux points de restauration ainsi que l’hébergement des stagiaires et des cadres permanents. En termes de transport les ELT gèrent et entretiennent un parc dont une partie est mis à la disposition du CoFAT.

Les ELT sont la maison mère de l’arme du train (militaire). Elles sont chargées d’en faire vivre les traditions et abritent le musée du train et des équipages militaires.

En haut



Logistique militaire

ALQ-165 2.jpg

La logistique militaire est l'ensemble des actions qui visent à soutenir les opérations des forces armées.

Ils existe de nombreuses différences dans l'emploi du terme logistique selon les pays et dans les catégories de soutien aux opérations militaires qui sont considérées comme faisant partie de la logistique.

Dans la plupart des pays, les aspects concernant la planification, le développement et l'acquisition de matériels et d'infrastructures sont confiés à des services centraux du ministère de la Défense ou à des services interarmées.

Dans un sens plus restreint et plus courant, la logistique désigne toutes les activités de transport et de ravitaillement nécessaires aux opérations militaires, aux niveaux stratégique, opérationnel et tactique.

En haut



Source : Wikipedia