Liquigas

3.4822771213901 (931)
Posté par rachel 27/04/2009 @ 16:15

Tags : liquigas, equipes, cyclisme, sport

Dernières actualités
Cyclisme - 12/06/2009 - Fignon, Arndt, Szmyd, Vuelta, Fuji ... - Cyclismag.com
(www.cyclingnews.com) Roman Kreuziger et Franco Pellizotti, les leaders de Liquigas sur le Tour, devront donc se débrouiller tous seuls. A son avantage sur le Dauphiné Libéré, David Millar (Garmin) explique ses performances par un retour aux...
Interview de Vincenzo Nibali (Liquigas) - Vélo 101
Interview de Vincenzo Nibali (Liquigas) : "j'aimerais être parmi les coureurs qui pèseront sur la course pendant le Tour de France." C'est le retour de Vincenzo Nibali (Liquigas) sur le Critérium du Dauphiné Libéré. Le coureur sicilien de la formation...
Liquigas : Le nouveau départ de Basso - Ouest-France
Je peux le dire maintenant, j'avais beaucoup de doutes en prenant le départ (du Tour d'Italie). J'ai l'impression d'un kilomètre zéro. » Alors qu'il ne participera pas à la Grande Boucle cette saison, le coureur de la Liquigas pense déjà à la prochaine...
Liquigas, l'heure des choix - Eurosport
Après le contre-la-montre de jeudi, Franco Pellizotti, qui a dominé son coéquipier Ivan Basso, semble être le nouveau leader désigné de la formation Liquigas. L'Italien, 4e du dernier Tour d'Italie, promet désormais de tout faire pour contester la...
Tour de Suisse – #4 : la montagne sourit à Albasini - CyclismeRevue.eu
Iker Camaño, Eros Capecchi (Fuji), Chris Anker Sörensen (Saxo Bank), Brian Vandborg (Liquigas), Sandy Casar (FdJeux) et Thomas Voeckler (Bouygues) se retrouvaient ainsi propulsés à l'avant de la course au sommet de l'Aarlberg....
Cyclisme - Dauphiné - L'Equipe.fr
Un peu plus tôt dans la journée, l'Italien de la Liquigas, qui a attaqué dans le Mont Ventoux où était jugée l'arrivée de la cinquième étape, a pris la 35e place au sommet du Mont Chauve. Trentième au classement général, le coureur italien est pointé à...
La classe de Valverde - Le Figaro
Premiers en action, les Liquigas préparaient le terrain pour Ivan Basso avec des attaques de Szmyd et Nibali. Mais seul le Polonais parvenait à prendre quelques longueurs d'avance, avant que l'Italien ne se lance à l'assaut. Derrière, Evans ne bougeait...
Cyclisme - 24/05/2009 - Jalabert, Bertagnolli, Liquigas, Saguenay ... - Cyclismag.com
Le patron de Liquigas contre le "doping administratif"... Paolo Zani, PDG du groupe Liquigas, s'est déclaré tout aussi outré par les magouilles administratives que par le dopage lui même : "Nous sommes la seule équipe italienne, affiliée en Italie,...
Cyclisme : Dix ans après, David Moucoutié est toujours là - Ouest-France
Nibali (Ita/Liquigas) à 2'19'', 9. Van den Broek (Bel/Silence-Lotto) à 2'25'', 10. Astarloza (Esp/Euskaltel) à 2'32''. Classement général : 1. Alejandro Valverde (Esp/Caisse d'Epargne) 23 h 00'53'', 2. Evans (Aus/Silence-Lotto) à 16'', 3....
5e étape : victoire de Szmyd, Valverde maillot jaune - Le Parisien
Le Polonais Sylvester Szmyd (Liquigas) a remporté la 5e étape du Critérium du Dauphiné Libéré, 154 km entre Valence et le Mont Ventoux, devant l'Espagnol Alejandro Valverde qui a aussi pris le maillot jaune de leader. L'Australien Cadel Evans (Silence)...

Équipe cycliste Liquigas

Une partie de l'équipe Liquigas à l'Henninger-Turm le 1er mai 2006

L'équipe cycliste Liquigas est une équipe italienne de cyclisme professionnel sur route participant au ProTour. Elle a été créée en 2005 et est dirigée par Roberto Amadio. Elle a eu pour leader de 2005 à 2007 Danilo Di Luca. Celui-ci a notamment remporté le ProTour 2005, grâce à ses succès à l'Amstel Gold Race, à la Flèche Wallonne et au Tour du Pays Basque, ainsi que Liège-Bastogne-Liège et le Tour d'Italie en 2007. Liquigas a également compté dans ses rangs Leonardo Bertagnolli (2007-2008), vainqueur de la Classique de San Sebastian 2007, et Filippo Pozzato (2007-2008), leader notamment sur les classiques flandriennes mais qui n'a pas gagné de course majeure.

L'équipe Liquigas est emmenée en 2009 par le sprinter Daniele Bennati, vainqueur du classement par points du Tour d'Italie 2008, Ivan Basso, de retour de suspension, ainsi que les jeunes Roman Kreuziger, lauréat du Tour de Suisse 2008, et Vincenzo Nibali.

Une première équipe Liquigas avait vu le jour 1999 avec notamment Davide Rebellin sous le parrainage de Liquigas, associé à Pata en 2000 et 2001.

Liquigas revient dans les pelotons en 2005, associé au fabricant de cycles Bianchi. Cette nouvelle équipe dirigée par Roberto Amadio regroupe notamment des membres de Vini Caldirola (son dirigeant Roberto Amadio et 8 coureurs dont Stefano Garzelli) et de Alessio-Bianchi (le directeur sportif Dario Mariuzzo et 5 coureurs dont Magnus Backstedt, vainqueur de Paris-Roubaix l'année précédente). L'effectif de 26 coureurs comprend également le sprinter Mario Cipollini, qui prend sa retraite au cours de l'année, et Danilo Di Luca. Liquigas dispute le ProTour nouvellement créé. Elle ne prend que la quinzième place (sur 20) du classement par équipes, mais remporte la classement individuel avec Di Luca. Celui-ci effectue l'une des meilleures saisons de sa carrière. Il s'impose en avril au Tour du Pays Basque, à l'Amstel Gold Race et à la Flèche Wallonne, puis remporte en mai deux étapes du Tour d'Italie, dont il prend la quatrième place finale.

Bianchi retire son parrainage en 2006, désormais l'équipe s'appelle Liquigas. Di Luca, qui a axé sa saison sur le Giro, manque son objectif (23e). Il obtient plusieurs places d'honneurs sur les classiques et remporte une étape du Tour d'Espagne, dont il porte le maillot or pendant 2 jours. Les meilleurs résultats sont le fait de Vincenzo Nibali et Stefano Garzelli. Nibali, arrivé durant l'hiver en provenance de Fassa Bortolo, remporte à 21 ans le Grand Prix de Plouay et termine deuxième de l'Eneco Tour ; il est ainsi le premier coureur de Liquigas au classement du ProTour. L'ancien vainqueur du Tour d'Italie Stefano Garzelli signe 4 succès dont le Grand Prix de Francfort et les Trois Vallées Varésines, et se classe 2e de la Clasica San Sebastian et 7e de Milan-San Remo. Franco Pellizotti remporte une étape du Giro et prend la huitième place finale. Le sprint Luca Paolini, vainqueur d'étape sur la Vuelta, monte sur le podium de Milan-San Remo.

L'année 2007 est une réussite collective pour Liquigas. 13 de ses 31 coureurs remportent un total de 36 courses. L'équipe se classe deuxième du classement par équipes du ProTour. Di Luca remporte le Tour d'Italie en signant deux succès d'étapes, aidé par ses coéquipiers qui remportent le contre-la-montre par équipes. Il gagne également Liège-Bastogne-Liège, Milan-Turin, et monte sur le podium de l'Amstel Gold Race, de la Flèche Wallonne et du Grand Prix de Plouay. La principale recrue de l'équipe Filippo Pozzato ne décroche pas de succès majeur mais est néanmoins le coureur plus victorieux avec 6 victoires, dont le Circuit Het Volk et une étape du Tour de France, la première pour Liquigas. Leonardo Bertagnolli remporte la Clasica San Sebastian et Luca Paolini se classe 3e du Tour des Flandres.

L'équipe Liquigas a été créée en 2005 et a immédiatement intégré le ProTour, instauré la même année. Le tableau ci-dessous présente les classements de l'équipe sur ce circuit, ainsi que son meilleur coureur au classement individuel.

En haut



Équipe cycliste Liquigas - Saison 2008

La saison 2008 est la quatrième année d'activité de l'équipe cycliste Liquigas. Danilo Di Luca, leader de l'équipe depuis 2005, a rejoint la formation LPR Brakes. De nouveaux leaders ont pris place à la tête de l'effectif durant cette saison. Le Tchèque Roman Kreuziger s'est révélé en remportant le Tour de Suisse à 22 ans. Également deuxième du Tour de Romandie, il se classe quatrième du ProTour. Le sprinter Daniele Bennati, arrivé à l'intersaison, a été gêné par des blessures mais est néanmoins parvenu à s'imposer au classeement par points du Tour d'Italie. L'équipe termine la saison à la quatrième place du classement par équipes de l'UCI ProTour. La fin de l'année est marquée par l'arrivée d'Ivan Basso, de retour à la compétition après deux années de suspension.

Classement au ProTour 2008 des coureurs de l'équipe Liquigas.

L'équipe Liquigas a terminé à la 4e place (sur 18) du classement par équipes avec 178 points.

En haut



Équipe cycliste Liquigas - Saison 2006

UCI ProTour logo.jpg

L'Équipe cycliste Liquigas participait en 2006 au ProTour.

L'équipe Liquigas a terminé à la 14e place avec 247 points.

En haut



Équipe cycliste Liquigas - Saison 2007

UCI ProTour logo.jpg

L'Équipe cycliste Liquigas participait en 2007 au ProTour.

L'équipe Liquigas a terminé à la 2e place avec 354 points.

En haut



Intaka Tech Worlds View Challenge

Image:WorldsView Login-IntakaTech 2008.JPG

L'Intaka Tech Worlds View Challenge est une série de cinq courses cyclistes disputées dans le KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud. Il est organisé par Treble Entertainment, en collaboration avec la fédération sud-africaine de cyclisme et la ville de Pietermaritzburg, capitale du KwaZulu-Natal.

Intaka Tech est le principal sponsor de la course. Il s'agit d'une société sud-africaine de purification d'eau.

La première édition de l'Intaka Tech Worlds View Challenge a été disputée en février 2008. Les cinq épreuves font partie de l'UCI Africa Tour en catégorie 1.1. L'Africa Tour, créé en 2005, n'avait jusqu'alors jamais compté d'épreuve de cette catégorie. Deux équipes ProTour (Liquigas et Team Milram) et une équipe continentale professionnelle (Barloworld) y ont participé. Liquigas et Barloworld ont remporté les cinq courses, avec Manuel Quinziato et Leonardo Bertagnolli pour la première et Robert Hunter pour la seconde.

En haut



Équipe cycliste Vini Caldirola

L'équipe Vini Caldirola - Longoni Sport est fondée en 1998 par Roberto Amadio, reprenant l'essentiel de l'effectif de la précédente équipe de ce dernier, Aki-Safi. Elle comprend notamment l'Italien Giorgio Furlan. L'ancien vainqueur de Milan-San Remo et de la Flèche wallonne effectue là, sans gloire, sa dernière année professionnelle.

En 1999, l'équipe Vini Caldirola-Sidermec se renforce avec les arrivées de Francesco Casagrande, Gianluca Bortolami, Mauro Gianetti et Serhiy Honchar. Elle est cependant secouée par plusieurs affaire de dopage. Francesco Casagrande est contrôlé positif à la créatine en mai. Profitant du vide juridique entourant cette substance, il continue de courir. Le mois suivant, Serhiy Honchar est suspendu deux semaines suite à un contrôle sanguin effectué sur le Tour de Suisse ayant révélé un hématocrite supérieur à 50%. En raison de ce dernier cas, Vini Caldirola se voit retirée son invitation au Tour de France, et remplacée par l'équipe Cantina Tollo. À ces soupçons pesant sur les deux leaders de la formation, vient s'ajouter à la fin du mois de juillet la mise en examen du directeur sportif Sandro Lerici, du masseur Daniele Misseri et du mécanicien Andrea Conti, ainsi que de dirigeants des équipes Liquigas et Lampre, accusés de distribution de produits dangereux pour la santé,. Des produits sont également saisis au domicile de Gianluca Bortolami.

Malgré ces évènements, le recrutement s'avère fructueux. Francesco Casagrande remporte le Tour de Suisse et la Clasica San Sebastian, Serhiy Honchar le Tour des Pays-Bas, le Chrono des Herbiers et le Grand Prix des Nations. Le sprinter Romans Vainsteins est une des révélations de l'année, avec plus de dix victoires dont Paris-Bruxelles et une étape du Tour d'Italie. Honchar finit par ailleurs septième de ce Giro.

En 2000, l'équipe Vini Caldirola présente une nouvelle direction, avec à sa tête Fabrizio Bontempi, remplaçant Roberto Amadio, et Giosué Zenoni, prenant la place d'Alberto Volpi. À l'exception de Honchar, elle garde ses leaders. Casagrande connaît une période printanière fructueuse : vainqueur de la Flèche wallonne, il termine deuxième du Tour d'Italie derrière Stefano Garzelli après avoir porté le maillot rose pendant onze jours. Il remporte également une étape et le classement de la montagne. C'est également la saison de la consécration pour Vainsteins, sacré champion du monde en octobre à Plouay.

En 2001, Vini Caldirola fusionne avec l'équipe de Davide Boifava, Amica Chips-Tacconi Sport. Boifava prend la direction de cette nouvelle formation, nommée Tacconi Sport - Vini Caldirola, épaulé par Bontempi et Vittorio Algeri.

En haut



Source : Wikipedia