Laryngite

3.4026936027046 (1485)
Posté par seb 02/04/2009 @ 09:10

Tags : laryngite, maladie, santé

Dernières actualités
Nouvelle Star : Lary revient sur son élimination - Teemix
J'ai une laryngite et une sinusite que je suis en train de traiter à la cortisone. J'étais vraiment dans un état un peu pitoyable vocalement. J'ai vraiment fait quelque chose qui ne m'a pas plu", a expliqué l'ex-candidat, ajoutant qu'il trouvait que le...
5 PRIMES : Faisons le point ! - Le Post
A noter qu'il avait une laryngite et contrairement à Sinclair, qui je l'espère va bien, il était sur scène et a assuré le show ! « La chanson, quelle choucroute ! C'était Tarte ! », en s'adressant à Camelia-J. qui a interprété « Coup de soleil » de...
« Nez, gorge, oreilles », un guide pratique sur les maux ORL - Santé AZ
Rhinite, rhinopharyngite, sinusite, laryngite, bronchite, otite, il ya de quoi s'y perdre ! Un point commun pourtant entre toutes ces affections : elles touchent notre sphère ORL. Le livret « Nez, gorge, oreilles : petit guide pour les bichonner toute...
L'homéopathie, un traitement sur mesure - Viva Presse
De plus en plus de parents y ont recours pour soigner leurs enfants (mal de gorge, rhume, sinusite, rhino-laryngite, herpès). Elle est également utilisée pour prévenir les affections hivernales et les infections urinaires à répétition....
Face à l'épidémie de grippe, Florence Cassez « supplie » Nicolas ... - Nord Eclair.fr
Diagnostic: une laryngite. Mon état de faiblesse est connu ici et me rend plus vulnérable au virus », ajoute-t-elle. Vendredi déjà, le sénateur Alain Fouché et Jean Luc Romero, du comité de soutien de la jeune femme avaient appelé l'Élysée à obtenir...
Nouvelle Star : Larry quitte l'aventure - Dijonews
Troquant sa béquille contre une laryngite, Larry, notre fontenois a quitté ce soir la Nouvelle Star. Avec un Sinclair malade, le jury, amputé d'une personne, n'aura pas été très clément avec le candidat, lui distribuant deux rouges et un bleu pour son...

Laryngite

Les laryngites sont des inflammations du larynx souvent infectieuses d’origine virale ou bactérienne. Une laryngite peut être plus ou moins dangereuse selon le siège de l’affection. Il existe aussi des laryngites chroniques irritatives dues au tabac ou à la mauvaise utilisation de sa voix.

Il s'agit de la plus connue et de la plus fréquente des inflammation du larynx et elle affecte spécifiquement les cordes vocales. Favorisée par le tabac, le climat (professions exercées en extérieur) ou le surmenage vocal, elle altère la voix en l'enrouant.

Parfois aggravée par une toux ou une gêne au niveau de la gorge, sa principale complication est une rare mais dangereuse évolution cancéreuse. On peut détecter cette évolution par une laryngoscopie et des biopsies. Aucun traitement n'est réellement efficace pour une laryngite à part, dans de très rares cas, le laser et la microchirurgie des cordes vocales. Seul le repos vocal et, pour les fumeurs, l'arrêt de la cigarette sont conseillés.

Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse laryngée sous-glottique (en dessous des cordes vocales) fréquente chez l'enfant de moins de 7 ans. Provoquée en général par une infection virale, on la rencontre majoritairement en hiver et ses symptomes souvent nocturnes sont une gêne à l'inspiration provoquant un bruit de stridor et une dyspnée avec voix, cri (chez le nourrisson) et toux rauques caractéristiques.

C'est une urgence, dont l'évolution peut être entravée par l'humidification de l'air et dont le traitement repose sur les corticoïdes per os, et l'association corticoïdes et adrénaline nébulisés.

Urgence vitale rare touchant plus spécifiquement l'enfant entre 2 et 5 ans, due à l'Haemophilus influenzae et entraînant un oedème de l'épiglotte, membrane qui bascule normalement sur la bouche du larynx pour l'obstruer temporairement lors de la déglutition, et qui dans ce cas va donc provoquer une obstruction persistante, entrainant dyspnée et dysphagie, et à terme asphyxie. Elle est devenue rarissime depuis que la vaccination contre H.Influenzae est devenue systématique.

Attention : l'épiglotte bascule d'avant en arrière. Il ne faut donc jamais allonger le patient car cela peut entrainer un arrêt respiratoire. De ce fait, si l'épiglottite devient menaçante, l'intubation doit être pratiquée en position assise.

Le traitement consiste en une antibiothérapie en urgence.

En haut



Edgar Cayce

Edgar Cayce.  En octobre 1910, cette photographie volée au domicile des parents de Cayce par un journaliste paraît à la une du New York Times, sous le titre: "Illiterate Man Becomes a Doctor When Hypnotized" (sous hypnose, un illettré se transforme en médecin).

Edgar Cayce (18 mars 1877, près de Beverly, Kentucky – 3 janvier 1945, à Virginia Beach) est parfois considéré comme le "prophète dormant" et l'un des "plus grands mystiques" d'Amérique. Pendant des "lectures" (readings), entrant en transe, il répondait à des questions relatives à un individu. Ces lectures évoquent, au début, la santé physique. Puis, les conseils se diversifient et portent sur les vies antérieures, les interprétations de rêves, les phénomènes psychiques, la santé mentale, la méditation, la prière, le développement spirituel mais aussi le commerce, et l'Atlantide. Il reste connu pour les parties de son travail qu'il considérait comme les plus importantes, telles que le soin (la grande majorité de ses "lectures" ont été faites pour des personnes qui étaient malades) ou la théologie chrétienne (Cayce a été toute sa vie un membre des "Disciples du Christ", une église protestante). Il pourrait être à l'origine de l'idée que la Californie sera un jour "submergée". Bien qu'il ait vécu avant l'émergence du New Age, il a eu une grande influence sur certaines idées de ce courant.

Les sceptiques doutent de ses prouesses psychiques, ainsi que les chrétiens conservateurs qui se posent des questions sur son orthodoxie.

Selon l'auteur français Louis Pauwels, qui relate sa biographie dans "Le Matin des magiciens" (1960, éditions Gallimard), Cayce est un homme très simple, de faible formation culturelle, capable en état de sommeil de prescrire la solution médicale de toute maladie. Ses dons viendraient du fait qu'à l'âge de 5 ans une maladie le projeta dans le coma. Dans cet état il donne alors à son médecin, à voix haute, la cause de son état et le type de cataplasme qu'il faut lui appliquer. Depuis, en état de "transe", il prescrira un traitement pour les maladies qu'on lui soumettra. Il est dit qu'il prédit le jour et l'heure de sa mort, victime d'une maladie incurable qu'il ne voulut pas désigner.

A ce jour, il existe plusieurs dizaines de miliers d'adeptes de Cayce. La plupart d'entre eux habitent aux États-Unis et au Canada, mais les centres Edgar Cayce se trouvent de nos jours dans 25 autres pays. L'ARE (Association for Research and Enlightenment : association pour la recherche et l'enseignement spirituel), basée à Virginia Beach, est l'organisation qui promeut le plus les travaux de Cayce et conserve toutes les lectures.

Cayce doit sa notoriété aux réponses qu'il donnait en état d'apparente transe, ou de sommeil. La transe était "conduite" pour une personne, habituellement celle pour le compte de qui la séance était tenue (et qui n'était pas nécessairement présente). Les informations données par ce biais furent appelées "lectures" (readings).

Elles ont d'abord traité de la santé physique de l'individu ("lectures physiques"); plus tard les lectures ont aussi porté sur les "vies passées", le commerce, l'interprétation des rêves, et la santé mentale et spirituelle. Avec le temps, beaucoup des thèmes du New Age ont émergé de ces lectures, ce qui a contribué à la notoriété actuelle de Cayce.

Cayce invitait souvent son auditoire à "tester" ses suggestions plutôt que de les accepter parce qu'ils "croyaient" en lui.

Edgar Cayce donna plus de 14 000 "lectures" pendant 43 ans (de 1901 à 1944). Ce sont des discours que Cayce révéla en état de transe, d'hypnose ou de "sommeil". En "état de veille", il disait généralement ne pas se rappeler ce qu'il avait dit pendant les transes. Les lectures elles-mêmes expliquent que l'inconscient a accès à des informations qui restent cachées à l'esprit conscient, ce qui était une théorie répandue au sujet de l'hypnose du temps de Cayce. La plupart des enregistrements viennent de la période d'après 1925, sa secrétaire Gladys Davis enregistrant les lectures, et sa femme Gertrude Evans Cayce "conduisant" (guidant) les lectures.

Lectures physiques : 9 603 lectures existantes. Aussi connues sous le nom de "lectures de santé" contenant le diagnostic et la prescription de la cure pour un patient. Cayce avait besoin qu'on lui donne l'endroit où le patient se trouvait physiquement, même si cela se trouvait être une autre ville ou un autre État (patients faisant des demandes par lettres).

Lectures de vies : 1 920 lectures existantes. Dans une lecture de vies, Cayce décrit les états physique, émotionnel et mental présents en relation avec des vies antérieures. La plupart des personnes concernées ont découvert des vies étalées sur douze périodes principales, dont l'Atlantide, l'Egypte ancienne du temps de "Ra Ta", la Perse ancienne, la Palestine du temps du Christ, et l'Amérique coloniale. Un nombre important de personnes se sont vues attribuer des vies célèbres. Le fils de Cayce, Hugh Lynn, par exemple, aurait été l'apôtre André.

Lectures d'affaires : 747 lectures existantes. Cayce faisait occasionnellement des lectures d'affaires comprenant des conseils concernant les associés, les marchés boursiers, les stratégies de développement, etc.

Lectures de rêves : 630 lectures existantes. Edgar Cayce encourageait tout le monde à interpréter et utiliser ses propres rêves dans la vie de tous les jours. Une lecture de rêves incluait l'interprétation par Cayce des rêves de ses clients. Comme il le faisait dans des lectures sur d'autres sujets, Cayce interrompait souvent la personne qui racontait le rêve pour donner une interprétation immédiate. Il complétait parfois des parties de rêve supposément oubliées par le rêveur. Au contraire de l'interprétation des rêves Jungienne (cf Jung) ou Freudienne (cf Freud), il ne portait pas énormément d'attention aux symboles. Il disait que chaque individu possède les siens propres. Il prétendait que dans leurs rêves, les gens pouvaient recevoir de précieuses intuitions qui étaient toujours utiles au rêveur. En-dehors de ces intuitions, il prétendait que l'on peut par ce biais communiquer avec les personnes qui nous sont chères, vivantes ou non, se souvenir d'expériences de vies antérieures, voir un futur possible et expérimenter nombre d'autres phénomènes psychiques. Il déclarait que tout le monde pouvait développer ces capacités paranormales.

Autres lectures : 954 lectures existantes. Les autres lectures portent sur des sujets non catégorisables par les catégories sus-mentionnées. Cela peut porter sur la recherche de personnes disparues, des trésors cachés, des lectures données pour un groupe de développement spirituel, des capacités psychiques, auras, prophéties, la structure de la réalité, la géologie et beaucoup d'autres sujets.

Les lectures de Cayce sont habituellement référencées grâce à un identifiant numérique dans lequel le premier nombre représente le destinataire de la lecture (la plupart d'entre eux restent secrets), et le second indique le numéro de la lecture, dans le cas où la personne en aurait reçu plus d'une. 5749-14 par exemple est la quatorzième lecture donnée à la personne identifiée par le numéro 5749 (le numéro est assigné arbitrairement).

Le choix des principaux thèmes de Cayce ne se fait qu'avec de grands risques interprétatifs. Les lectures de santé sont les plus nombreuses, et elles impliquent beaucoup de concepts et pratiques résultant d'une vision alternative de la santé. Cayce -- éveillé ou endormi -- a décrit son travail en termes de service chrétien. Cependant, ceux qui s'intéressent à l'ésotérisme ou la métaphysique se sont concentrés sur un ensemble de sujets quelque peu différents.

L'origine et la destinée de l'humanité "Tous les esprits ont été créés au commencement, et trouvent leur chemin pour retourner là d'où ils viennent." Cayce croit que les âmes humaines ont été créées avec une conscience de leur unité avec Dieu. Certaines "ont perdu" cet état; d'autres, conduites par l'âme de Jésus, seraient "bénévoles" pour les sauver. La Terre, avec toutes ses limitations, aurait été créée en tant qu'arène appropriée à la croissance spirituelle.

La réincarnation. Cayce enseigne la réalité de la réincarnation et du karma, comme des instruments des lois d'un Dieu d'amour plutôt que des lois naturelles et aveugles. Son but est de nous enseigner certaines leçons spirituelles. Les animaux ont des âmes indifférenciées, de "groupe" plutôt qu'individuelles et conscientes. Une fois que l'âme évolue à travers une succession d'incarnations animales et réalise le statut humain, elle ne réapparaît plus sous la forme animale. Le point de vue de Cayce incorpore des enseignements théosophiques, discutables, sur l'évolution spirituelle.

Astrologie. Cayce accepte l'astrologie en supposant que nos âmes passent du temps sur d'autres planètes (ou peut-être leurs contre-parties spirituelles) entre deux incarnations. La position des planètes à notre naissance témoignerait de ces influences.

Lois universelles. Les âmes incarnées sur la Terre sont d'après Cayce sujettes à certaines lois spirituelles telles que "tu récolteras ce que tu auras semé" (karma) ou "tu seras jugé comme tu juges (les autres)". Correctement considérées, de telles lois représenteraient un aspect de la pitié de Dieu qui guiderait les Hommes dans leur chemin spirituel quelles que soient les circonstances.

Vie secrète de Jésus. Récits présentés par Cayce des incarnations précédentes de Jésus, y compris un personnage atlante mystérieux appelé "Amilius" et des figures bibliques plus familières : Adam, Enoch, Melchizedek, José, Asaph, et Jeshua. Cayce décrit Jésus comme un Essénien qui a voyagé à travers l'Inde dans sa jeunesse afin d'étudier des religions orientales.

Idéaux. Cayce souligne à plusieurs reprises le choix de l'idéal comme base du chemin spirituel. "Et que tous réalisent que ce que nous faisons et sommes est le résultat de ce que nous avons fait des idéaux que nous avons choisis" (lecture 1549-1). Nous pouvons choisir tout idéal vers lequel nous nous sentons attirés. Si nous essayons de l'appliquer, Dieu est censé nous guider plus loin, peut-être en développant l'aspiration à d'autres idéaux. Le plus haut idéal, indique Cayce, est le Christ ; cependant, les lectures identifient "l'esprit du Christ" sous une certaine forme comme base pour des religions autres que le christianisme.

Corps, mental, esprit. Cayce utilise souvent ces trois notions, ou leurs équivalents, pour décrire le genre humain. L'"esprit est la vie. L'esprit est le constructeur. L'examen médical est le résultat." (compilation de diverses lectures). Le concept est appliqué non seulement à la santé holistique mais également à la vie spirituelle.

Méditation. Tandis que Cayce décrit parfois en détail des techniques de méditation comme s'asseoir ou chanter ("Arrr -- iii-oommm") l'élément crucial est celui de s'ouvrir à l'influence divine. Dans leurs livres, la recherche de Dieu (Search For God) partage la croyance que "par la prière que nous parlons à Dieu. Dans la méditation, Dieu nous parle." La méditation d'après Cayce a quelques aspects en commun avec l'hindouisme ou le bouddhisme (les chakras, la kundalini), mais ressemble plus aux versions chrétiennes de la Nouvelle Pensée. Le symbolisme du livre des révélations, dit-il, est basé sur des expériences méditatives.

Expériences extra-sensorielles. Cayce considérait les expériences psychiques et les « Expériences extra-sensorielles » comme sous-produit normal de croissance d'âme. Dieu peut nous parler à travers des rêves (beaucoup de lectures se composent d'interprétation de rêves), ou via des intuitions semblables aux douleurs de la conscience. Cependant, Cayce n'approuve pas le spiritisme ou la médiumnité parce que les entités contactées ainsi ne sont pas nécessairement particulièrement élevées. Au lieu de cela, il encourage des chercheurs à se concentrer sur le Christ.

L'Atlantide. Les lectures de Cayce affirment l'existence de l'Atlantide, un vaste continent avec une technologie de pointe dont les réfugiés ont peuplé l'Égypte antique et les régions précolombiennes d'Amérique. La description de Cayce de l'Atlantide a beaucoup en commun avec celle de Ignatius Donnelly. D'après Cayce, la société atlante a été divisée en deux factions politiques d'une grande longévité -- une "bonne" faction appelée les "fils de la loi d'Un," et une faction "mauvaise" appelée les "fils de Belial." Beaucoup de personnes aujourd'hui vivantes sont les réincarnations des âmes d'Atlantean, qui doivent maintenant faire face aux mêmes tentations qu'avant. À cet égard Cayce a également prévu la venue d'une certaine 'pierre bleue' d'origine atlante, qui devait être trouvée sur "une île des Caraïbes" et devait avoir le pouvoir de guérir. En 1974 une pectolite bleu volcanique maintenant connue sous le nom de Larimar a été trouvée en République dominicaine. Dans les cercles métaphysiques on dit que cette pierre gemme colorée peut soigner ; comme avec la plupart des cristaux et pierres gemmes, il n'y a aucune preuve scientifique à ce sujet. L'Atlantide a souffert de 3 destructions principales dont un déluge. Selon les lectures, une source importante d'agitation était le désir des fils de Belial d'exploiter les Choses, des sous-humains (de corps animal et peu intelligents), contre celui des fils de la loi d'Un, voulant les protéger. La destruction de l'Atlantide vint d'une surcharge du cristal qui a causé une gigantesque explosion.

L'Égypte. À côté des périodes bibliques, l'ère la plus significative pour les "lectures de la vie" était l'Égypte ancienne, une civilisation pré-dynastique se composant des réfugiés atlantes. Cayce a prétendu avoir été un pharaon inconnu appelé "Ra Ta" qui a établi un centre curatif basé sur le spirituel (le "temple du sacrifice") et un établissement éducatif (le "temple beau"). Ses lectures diagnostiques et récits au sujet du passé et du futur étaient censés être une suite à son travail plus ancien. Cette civilisation a également construit des monuments sur le plateau de Gizeh, dont la grande pyramide, et laissa de l'Atlantide des enregistrements dans une salle à cet effet situés quelque part sous le Sphinx. Ces lectures ont une forte ressemblance avec ceux de Harvey Spencer Lewis, fondateur de l'AMORC.

Changements de la Terre. Quelques lectures de Cayce font référence à de profonds changements de la Terre en conjonction avec l'inversion des pôles magnétiques terrestres; dans les années 1930, les années 1960, ou les années 1990. Les personnes qui croient aux théories de Cayce ont développé plusieurs manières créatives d'interpréter de tels passages, bien que certains aient été déçus que 1998 ne voie pas se relever l'Atlantide, s'enfoncer la Californie, ou revenir le Christ.

Traitements de Cayce. Les lectures médicales de Cayce prescrivent typiquement des cataplasmes (souvent d'huile de ricin), des ajustements osteopathiques, l'irrigation du côlon, des massages (souvent avec de l'huile d'arachide ), la prière, des remèdes traditionnels (comprimés de charbon de bois), diverses formes de médecine électrique et des spécialités pharmaceutiques (comme l'Atomidine), et des recommandations spécifiques au sujet du régime alimentaire et de l'exercice. Cayce est souvent vu en tant que praticien de médecine holistique, et a en particulier des liens philosophiques forts avec la naturopathie. Le docteur William Mac Garey a résumé les traitements de Cayce dans son livre paru sous le titre "The Edgar Cayce Remedies", Association for Research and Enlightenment Inc, 1983. Ce livre, fondé sur 35 ans d'expérience médicale, a été traduit en français par Dorothée Koechlin de Bizemont sous le titre "Les Remèdes d'Edgar Cayce", éditions du Rocher, 1994, 282 p.

Régime de Cayce. Les recommandations diététiques principales sont d'éviter la viande rouge (et le porc), l'alcool (excepté le vin rouge), le pain blanc, et les nourritures frites ; de préférer des fruits et les légumes (de surface, feuillus) aux féculents; de favoriser un rapport élevé (80/20 %) de nourritures basiques en minimisant les acides. Un repas par jour devrait se composer uniquement de légumes crus. Cayce a préconisé que la modération concernant le café et les cigarettes est salutaire à la santé. Plusieurs mélanges de nourriture sont contre-indiqués comme le café avec du lait ou du sucre, ou le jus de fruit avec du lait ou des céréales. Cayce lui-même ne suivait pas ce régime.

En décembre 1893 la famille emménagea à Hopkinsville dans le Kentucky, au 705 de West Seventh, au coin sud-est de Seventh et Young Street. Durant cette période, Cayce suivit des études jusqu'au secondaire inférieur; s'est découvert une vocation spirituelle; à quitté la ferme familiale pour d'autres types de travail (d'abord au magasin Richard's Dry Goods Store, puis dans la librairie Hopper, tous deux situés sur Main Street).

L'éducation de Cayce s'est arrêtée à la 2e année du secondaire, non pas parce qu'il était stupide (bien au contraire), mais plutôt parce que les collèges US coûtent cher, et que ni lui ni sa famille n'en avaient les moyens. De plus, à cette époque, des matières plus avancées (telles que les mathématiques et les sciences appliquées) étaient présentées plus tôt dans les écoles publiques. Finir la 2e secondaire alors était équivalent à finir le collège aujourd'hui (du moins dans certains sujets), et était considéré plus que suffisant pour un enfant des classes ouvrières. La vie d'Edgar Cayce sera marquée par une course désespérée au travail et à l'argent.

Tout au long de sa vie, Edgar Cayce fut un membre actif des Disciples du Christ. Il lisait la Bible, une fois pour chaque année de sa vie, enseignait le catéchisme, recrutait des missionnaires. Il est dit aussi qu'il s'est toujours demandé avec anxiété si ses capacités psychiques — et les enseignements qui en découlaient — était spirituellement justifiés.

En 1900, il se lança dans le commerce avec son père, pour vendre une assurance du nom de "Woodmen of the World" (Bûcherons du monde). En mars de cette année-là, il attrapa une laryngite aigüe qui, le 18 avril, le rendit aphone.

Dans l'incapacité de travailler, il vécut chez ses parents pendant presqu'un an. Il décida ensuite de se lancer dans la photographie, en espérant qu'il aurait de ce fait peu de raison de parler. Il devint apprenti photographe dans le studio de W. R. Bowles, au coin de la Neuvième et de Virginia à Hopkinsville.

Un artiste itinérant, comique et hypnotiseur, appelé "Hart - The Laugh Man" (Hart, l'homme du rire), fit une représentation à l'opéra de Hopkinsville en 1901. Il entendit parler du problème de Cayce, et proposa de le soigner. Cayce accepta, et l'expérience eut lieu sur scène, devant le public. Sa voix lui revint lors d'une séance d'hypnose, mais s'éteignit à son réveil. Hart essaya une suggestion post-hypnotique afin que Cayce retrouve sa voix même après la transe, mais sans succès.

Hart quitta la ville, mais un autre hypnotiseur local, Al Layne, se proposa pour continuer à travailler avec Cayce afin qu’il récupère la voix. Layne suggéra à Cayce de décrire la nature de son problème et sa solution pendant la séance d’hypnose. Cayce décrit alors sa maladie en utilisant le premier pronom personnel du pluriel ‘nous’, au lieu du singulier ‘je’. Lors des séances suivantes, il commençait en général par dire «Nous avons le corps». D’après les transcriptions de ces séances, la perte de sa voix était due à une paralysie psychologique, et pouvait être corrigée par l’afflux de sang aux cordes vocales. Layne suggéra alors que le flux de sang soit en effet augmenté, et le visage et la poitrine de Cayce devinrent alors fort rouges. Après 20 minutes, encore en transe, il déclara le traitement terminé. A l’éveil, sa voix resta normale. Il y eut des rechutes, mais après quelques séances supplémentaires avec Layne, avec le même traitement, le problème fut réglé définitivement.

Layne avait lu des traitements hypnotiques semblables, effectués par the Marquis Chastenet de Puysegur, un adepte de Franz Mesmer, et voulait explorer les limites des connaissances thérapeutiques de la «voix en transe». Il demanda à Cayce de décrire ses propres maux et de lui suggérer des traitements. Les résultats furent, dit-on, à la fois précis et efficaces. Layne conseilla alors à Cayce d’offrir ses services de guérison en transe au public, mais Cayce n’était que peu disposé à le faire. Il accepta toutefois, à la condition que de telles séances soient gratuites. Avec l’aide de Layne, il commença donc à offrir des traitements gratuits aux gens de la ville. Ces séances furent un succès, et il devint de plus en plus connu. Des rapports sur le travail de Cayce apparurent dans les journaux, et de nombreuses lettres de demandes lui parvinrent. Prétendument, Cayce était capable de travailler aussi bien à partir d’une lettre de la personne, qu’en présence de celle-ci. Ceci lança la correspondance qu’entretiendra Cayce avec des personnes du monde entier.

La quantité de travail de Cayce augmenta en même temps que sa renommée. Il demanda à contre-cœur des donations, afin de subvenir à ses besoins et ceux de sa famille, de manière à pouvoir faire des séances à temps plein. Il continua à travailler dans un état de transe apparente avec un hypnotiseur toute sa vie. Sa femme, puis son fils aîné, remplacèrent Layne dans ce rôle. Une secrétaire, Gladys Davis, prenait des notes. Selon certains, Cayce eut une relation avec Mme Davis plus tard dans sa vie.

La lecture en transe eut une influence notable sur la santé de Cayce, et il attribua ses incapacités passagères à rentrer en transe, à la trop importante pression qu’il subissait. Il remboursait scrupuleusement les clients insatisfaits.

Au cours de cette période, Cayce se sépara de sa famille, et cessa en effet de pourvoir à leurs besoins, tout en essayant de s’enrichir, sans y parvenir. Il tenta plusieurs fois d’attirer des investisseurs, dans des entreprises d’exploitation de pétrole, offrant ses services de médium. Selon toute vraisemblance, ces entreprises étaient peu honnêtes, mais il est difficile de dire dans quelle mesure Cayce en était coupable. Lorsque, plus tard, il évoqua ces années-là, il en parla comme d’une époque pendant laquelle il s’éloigna de ses idéaux.

Arthur Lammers, un riche imprimeur, le persuada en 1923 de consacrer ses transes à des sujets philosophiques. Dans cet état présumé, Cayce parla sans équivoque de vies antérieures. La réincarnation était alors un sujet populaire. Mais la réincarnation n’étant pas - aujourd’hui encore - acceptée par la religion chrétienne, Cayce exprima son désarroi face à ce grave conflit de conscience. Lammers tenta de le rassurer, mais ils en vinrent à se disputer. Finalement, c’est la «voix en transe», le fameux «nous» des lectures, qui aurait dialogué avec Cayce, et l’aurait convaincu de continuer ce genre de séances. En 1925, cette même voix lui aurait ordonné de déménager à Virginia Beach, en Virginie.

Durant cette période de maturité, Cayce créa plusieurs institutions qui lui survivront, sous une forme ou une autre. Il fut alors un médium professionnel, avec du personnel et des volontaires pour l’aider. Les sujets des lectures furent de plus en plus métaphysiques ou ésotériques.

En 1929 fut créé l’hôpital Cayce à Virginia Beach, grâce aux dons d’un riche bénéficiaire des séances de transe, Morton Blumenthal.

Cayce passa à la postérité en 1943, grâce à un article dans le magazine ‘Coronet’. Il augmenta le nombre de séances, jusqu’à 8 par jour, du fait de l’intérêt qu’il suscitait. Ceci eut des conséquences néfastes sur sa santé, et Cayce mourut le 3 janvier 1945.

En haut



Rhume

Les rhinovirus sont la principale cause du rhume banal.

La rhinopharyngite ou nasopharyngite, communément nommée rhume banal, est une maladie infectieuse virale des voies respiratoires hautes, principalement causée par les picornaviridés (dont les rhinovirus) ou les coronavirus). Elle est bénigne la plupart du temps.

Les symptômes principaux du rhume banal se manifestent par une rhinite (éternuements, toux, congestion et écoulement nasal de mucus), une pharyngite, une conjonctivite, des myalgies, de la fatigue, des maux de tête voire de la fièvre et une perte d'appétit.

Il s'agit de l'infection respiratoire la plus fréquente chez le jeune enfant.

La plupart (40 %) des infections respiratoires bénignes sont dues à des rhinovirus, les autres étant dues à divers virus, notamment coronavirus, virus respiratoire syncytial, virus influenza (responsable de la grippe), virus para influenza.

Le virus inhalé contamine les cellules du nasopharynx (l'espace situé entre le nez et la gorge) et se multiplie rapidement. Les points d'entrée principaux sont le nez, mais aussi les yeux (dans ce cas, la contamination du nasopharynx s'effectue par drainage du liquide via le canal lacrymonasal).

Différentes études n'ont pas permis d'établir en revanche un lien franc entre une exposition prolongée au froid et la décompensation d'un rhume'.

Le rhume est une maladie bénigne chez l'adulte, qui guérit généralement spontanément. Il n'existe aucun traitement médicamenteux antiviral reconnu qui agisse sur l'agent responsable du rhume banal. Les antibiotiques ne sont par ailleurs pas indiqués, n'ayant aucun effet sur les virus.

Le traitement médical permet en revanche de soulager les symptômes, notamment la congestion nasale, les maux de têtes et la fièvre.

Le traitement préventif consiste à limiter la propagation virale en appliquant les mesure des comportements-barrière ou encore d'hygiène des mains afin d'empêcher toute diffusion manuportée.

Bien que bénignes, ces infections présentent toutefois un risque chez les sujets à risque (asthmatique, insuffisant respiratoire) ou fragilisés (enfants, personnes âgées, fumeur). La complication principale est la surinfection (ou coinfection) bactérienne (principalement par les pneumocoques) et la décompensation en bronchite chronique ou encore en emphysème.

Il s'agit d'une maladie très courante provoquée par l'adaptation du système immunitaire à l'environnement rempli de germes et virus. Transmise par voie aérienne, on ne la trouve pas avant 6 mois car les anticorps maternels défendent encore l'enfant après sa naissance. Écoulements nasaux, fièvre, inflammation des tympans marquent la crise typique de cette pathologie qui guérit spontanément en moins d'une semaine. Une laryngite striduleuse apparait parfois. Des formes chroniques ou une surinfection peuvent compliquer cette pathologie.

Dans la forme la plus courante le traitement est symptomatique et consiste en une bonne hydratation de l'enfant, et une désobstruction du rhinopharynx régulière (mouchage et lavage nasal). Une fièvre élevée peut nécessiter l'administration d'antipyrétique. En cas de surinfection bactérienne, on utilisera des antibiotiques. La prévention des récidives de la forme chronique peut se faire avec des immunostimulants, une oligothérapie ou des cures thermales. Dans la forme chronique, l'ablation des végétations peut être indiquée.

En haut



The Works Tour

Queen à Frankfort en Allemagne en 1984 durant The Works Tour.

Le Works Tour était l'avant-dernière tournée du groupe anglais Queen avec leur chanteur Freddie Mercury, et se tint sur deux années, entre 1984 et 1985. Il s'agit d'une des plus grandes tournées du groupe, qui vit Queen se produire durant le fameux festival Rock In Rio en 1985, mais également le retour du groupe en Australie après neuf ans d'absence.

Malheureusement, le groupe fit également parlé de lui à cause des très controversés concerts en Afrique du Sud en plein apartheid.

Pour la tournée à venir, le groupe répéta pas moins d'une quarantaine de chansons et, pour la première fois depuis 5 ans, Queen se décida à ré-intégrer des chansons de leurs débuts, comme Seven Seas Of Rhye, Great King Rat, Stone Cold Crazy ou encore Liar. Un concert typique du Works Tour commençait par Machines, suivit de Tear It Up, Tie Your Mother Down, puis suivait une version très courte de Under Pressure. Plusieurs chansons pourtant considérées comme des classiques de leur répertoire et issues des deux précédents albums The Game et Hot Space (dans une moindre mesure) ne furent pas choisies pour faire partie de la setlist, qui fut plutôt articulée autour des nouveaux tubes issus de The Works et des chansons inévitables de chaque tournée, tel que Somebody To Love, Now I'm Here, Killer Queen et bien entendu Bohemian Rhapsody.

Hammer To Fall convenait parfaitement aux stades ; le guitariste Brian May était d'ailleurs rejoint sur scène par Spike Edney en tant que deuxième guitare et pour accentuer le coté Rock de la chanson. Il sera également présent lors de la tournée suivante, The Magic Tour. Les concerts se terminaient par Radio Ga Ga que le public ne manqua pas d'accompagner avec le fameux "clap" des mains qui s'avéra plutôt impressionnant en live, puis suivaient les traditionnels We Will Rock You et We Are the Champions, et, pour finir, God Save the Queen qui était comme à l'accoutumé pré-enregistrée afin de permettre au quatuor de saluer son public.

Tout comme le décor du clip de Radio Ga Ga, le décor de la tournée était largement inspiré du film Metropolis de Fritz Lang. L'emplacement de la batterie était surélevé par rapport au reste de la scène et on y accédait par des escaliers ; des passages étaient aménagés derrière le batteur, puis le fond de la scène était occupé par deux immenses roues dentées actionnées manuellement. Un impressionnant jeu de lumière se trouvait sur les cotés et au-dessus de la scène et la recouvrait entièrement. Des spots jetaient également des éclairs entre les roues dentées.

La première date de la tournée le 23 août 1984 voit Queen se produire à Bruxelles, au Forest National. La suprise de ce début de tournée vient du public qui comme un seul homme reprit en rythme le clapement des mains lors de Radio Ga Ga, tout comme dans le clip.

Le concert a été intégralement filmé car le groupe souhaitait se servir de certains extraits pour le clip de leur prochain single, Hammer to Fall. Afin de terminer le tournage du clip, certains spectateurs furent même invités le lendemain.

Un accident survint lors du concert du 22 septembre 1984 : pendant Hammer to Fall, Freddie Mercury glissa sur les marches de la scène et, en tombant, se déchira à nouveau les ligaments du genou (il avait déjà eu une opération plus tôt dans l'année). Ne pouvant se relever, deux techniciens l'aidèrent à se mettre au piano : le concert fut raccourci et il ne put interpréter que trois chansons supplémentaires avant d'être conduit à l'hôpital. Forcé au repos complet par les médecins, il ne l'entendit pas de cette oreille et fut à nouveau sur scène pour la suite de la tournée. Cette chute perturba quelque peu Brian May qui eut à la fin un peu de mal avec le solo de We Will Rock You.

Durant les années 80, l'Afrique du Sud était en plein Apartheid. Après plusieurs sollicitations, Queen pensa que c'était le bon moment pour aller s'y produire et acceptèrent l'offre qu'on leur avait faite en juillet 1984 d'aller se produire à Sun City, à la fin de la tournée européenne. Cette décision provoqua l'émoi de la presse européenne et de nombreux groupes anti-Apartheid ; Queen se justifia en déclarant qu'ils étaient un groupe apolitique et ne faisait pas de cas de la problématique raciale. Douze concerts étaient donc programmés pour le mois d'octobre 1984.

Le troisième soir, le 7 octobre 1984, Freddie Mercury eut une extinction de voix un quart d'heure après le début du concert, qui fut cependant mené à son terme et ce malgré l'état de Freddie. Un spécialiste fut dépêché du Royaume-Uni spécialement afin de traiter une laryngite aigüe, qui conseilla bien entendu le repos absolu. Quatre concerts furent annulés et cela coûta très cher à Queen et aux organisateurs. Néanmoins, les six derniers concerts purent avoir lieu.

Une fois rentré en Grande-Bretagne, le groupe eut de sérieux problèmes : en raison de l'Apartheid, l'Union des Musiciens interdisaient formellement à leurs membres de se produire en Afrique du Sud. En bravant cette interdiction, le groupe fut financièrement pénalisé ; ils acceptèrent de payer l'amende à condition que la somme en question aille à une Fondation plutôt que dans les caisses de l'Union. Les Nations Unies inscrivirent également Queen sur une liste noire sur laquelle se trouvaient déjà tous les artistes s'étant rendu en Afrique du Sud, ce qui leur interdisait formellement d'y retourner, du moins tant que l'Apartheid continuerait.

Un des trois concerts donné à Tokyo, celui du 11 mai 1985 fut filmé et sortit en vidéo au Japon, sous le titre We Are the Champions: Final Live in Japan. Le titre ne reflète cependant pas la réalité puisque le groupe donna encore deux concerts supplémentaires au Japon, à Nagoya puis à Osaka.

En haut



Funeral for a Friend

Funeral for a Friend (communément appelé FFAF) est un groupe de post-hardcore gallois, formé en 2002.

Initialement appelé January Thirst, mais le chanteur original Michael Davies (maintenant dans Makeshift Truth) quitte le groupe en décembre 2001, c'est alors que Matthew Evans et Johnny Phillips invitent Matt Davies à prendre la place au chant. Davies rejoint le groupe et le nom est changé en Funeral for a Friend, qui est tiré d'une chanson du groupe Planes Mistaken for Stars, bien que le groupe lui même crédite ce titre à une chanson d'Elton John. Le bassiste Oliver Craze quitte également le groupe avec l'ambition de devenir professeur de musique dans une école du sud du pays, il est maintenant guitariste dans le groupe Makeshift Truth.

Au début de l'année 2002, ils perdent leur deuxième guitariste Kerry Roberts et trouve un remplaçant Darran Smith (ex-Tripcage). Le groupe enregistre quatre titres aux studios Mighty Atom Records avec le financement commun d'un autre groupe gallois From This Moment On. Mighty Atom Records leur propose de sortir deux albums et sortent leur premier EP Between Order and Model en 2002.

En 2003, ils sortent leur second EP Four Ways to Scream Your Name, dont on ressent bien l'influence du groupe Electric Furs, il a été produit et mixé par Colin Richardson. Au milieu de l'année 2003, le groupe resoit son premier Kerrang! award, remportant le prix du "meilleur nouveau groupe britannique" en battant The Darkness qui ont remporté les nominations dans les autres catégories. Ils ont dédié leur prix aux fans car l'élection se déroulé par un vote du public sur le site internet Kerrang!

Le 20 octobre 2003, après avoir enregistré pendant l'été, FFAF sort son premier album Casually Dressed & Deep in Conversation, produit et mixé par Colin Richardson, il a reçu une bonne critique en angleterre, il n'a pas été distribué tout de suite aux États-Unis, mais seulement le 13 juillet 2004, en revanche un "mini-album" de sept pistes Seven Ways to Scream Your Name est sortie avec les titres des EPs Between Order and Model et Four Ways to Scream Your Name.

Casually Dressed & Deep in Conversation à vu trois de ses titres dans le top 20 des singles, "Juneau" (#19), "She Drove Me to Daytime Television" (#20) et "Escape Artists Never Die" (#19).

Funeral for a Friend part en tournée pour promouvoir son album, avec une série de dates en Europe et font la première partie de leurs idoles Iron Maiden, mais ils rencontrent un accueil mitigé car leur style et leur fans sont différents d'Iron Maiden. En 2004, ils sont en vedette au Reading and Leeds Festivals.

Le 14 juin 2005, le groupe sort son deuxième album Hours, chez Atlantic Records. L'album à été produit par Terry Date et enregistré dans des studios du groupe grunge, Pearl Jam. Ils ont utilisé des méthodes d'enregistrement peu habituel, car pour le morceau "Drive" la voix de Matt Davies à été enregistré en ce déplaçant dans les rues de Seattle.

Pour la promotion de leur album Hours (été 2006), une série de dates de leur tournée Britannique ont été reportées en février. La plupart des dates initiales ont été annulées suite à une laryngite du chanteur Matt Davies. Plusieurs autres dates ont été programmés en Angleterre pour finir au Download Festival en première parti de Guns N' Roses.

Le reste de l'année 2006 à été consacrée à l'écriture et l'enregistrement du troisième album, Tales Don't Tell Themselves, sortie en 2007.

En octobre 2008 est sorti le quatrième album, Memory And Humanity.

En haut



Matthew Tuck

Matthew Tuck est le chanteur principal (et aussi guitariste) du groupe de metalcore mélodique Bullet For My Valentine. Il est né le 20 janvier 1980, à Bridgend (Pays de Galles). Avant de faire partie du groupe, il était vendeur dans un Virgin Megastore.

À l'âge de 14 ans,Matt Tuck commence à jouer de la guitare. Il dit avoir été influencé par le clip Enter Sandman de Metallica qu'il aurait vu à MTV dans cette période.

La musique qu'il aime : Arch Enemy, As I Lay Dying, Metallica, Iron Maiden, Judas Priest, Pantera, Machine Head, Killswitch Engage, Poison the well, Funeral For A Friend, Pink Floyd, In Flames, Avenged Sevenfold, Aiden ...

En novembre 2006, Matt Tuck et son groupe ont été obligés de quitter une tournée avec As I lay dying à cause des problèmes de gorge du chanteur. Tuck avait une laryngite et a passé plusieurs mois sans pouvoir chanter ce qui a retardé la sortie du nouvel album de Bullet for my valentine : Scream Aim Fire. Ce dernier est sortie à la fin janvier 2008, plutôt qu'en automne 2007.

En haut



Source : Wikipedia