La Haye

3.5088702147489 (1071)
Posté par hal 07/03/2009 @ 10:07

Tags : la haye, pays-bas, europe, international, ado la haye, football, sport

Dernières actualités
Haye blessé, Vladimir Klitschko se rabat sur Chagaev - Le Parisien
L'Ukrainien Vladimir Klitschko, champion IBF, IBO et WBO des lourds, remettra bien ses titres en jeu le 20 juin à Gelsenkirchen (ouest de l'Allemagne), mais sera opposé à l'Ouzbek Ruslan Chagaev, qui remplacera le Britannique David Haye, blessé....
Faillite d'Icesave: l'Islande accepte de rembourser Londres et La Haye - AFP
REYKJAVIK (AFP) — L'Islande s'est engagée à rembourser les 3,8 milliards d'euros que Londres et La Haye ont déboursés pour compenser les pertes des épargnants de la banque en ligne nationalisée Icesave, a annoncé samedi le gouvernement islandais....
Affaire Béchir: le Zimbabwe ne violera pas les lois ... - AFP
LA HAYE (AFP) — Le Zimbabwe "ne se mettra pas en position de violer les lois et les traités internationaux", a affirmé dimanche le Premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai, alors que le président soudanais s'y trouve malgré un mandat d'arrêt de la...
Boxe - Lourds Le combat Haye - Klitschko reporté - L'Equipe.fr
Le combat le plus attendu de l'année entre Vladimir Klitschko et David Haye est reporté. Le boxeur anglais s'étant blessé, les deux hommes ont décidé de remettre leur affrontement au 20 juin, initialement prévu le 6 de ce mois....
Ljajic: La Serbie achèvera la coopération avec La Haye d'ici à la ... - Radio Srbija
Le président du Conseil national pour la coopération avec le TPI de La Haye, Rasim Ljajic, a déclaré aujourd'hui qu'il continuait à affirmer que la Serbie achèvera la coopération avec ce tribunal d'ici à la fin de l'année. Ljajic a déclaré qu'étaient...
Jean-Luc Lahaye pousse les Décibelle, la Bande à Basile fait la ... - La Voix du Nord
Entre la Bande à Basile et Jean-Luc Lahaye, il n'y avait pas un trait d'union. Plutôt une chenille. Faut pas les pousser trop, les Annequinois, pour qu'ils bondissent de leurs chaises et posent les deux pieds en canard. Pas tous, mais bien assez pour...
Pays-Bas: Percée des populistes - leJDD.fr
Problème, La Haye n'était pas censée publier ces résultats, même partiels, avant la fermeture du dernier bureau de vote des vingt-sept pays membres de l'Union dimanche soir. Bruxelles veut des explications. Emmenée par Geert Wilders, l'extrême-droite...
Angelina Jolie au tribunal de La Haye - Plurielles
Pour preuve : sa présence remarquée à la cour internationale de La Haye pour l'audience de Thomas Lubanga, ex-chef de milice congolais, jugé pour l'enrôlement d'enfants soldats durant la guerre civile en Ituri en 2002-2003 et dont le procès s'est...
La Haye: Tudjman a été pour l'arrivée des émigrés à Knin et l ... - Radio Srbija
... 1995 l'arrivée des émigrés croates de l'Amérique du Sud dans la Krajina de Knin, ainsi que l'échange de Serbes de Slavonie orientale pour les Croates de Vojvodine, at-il été indiqué au procès à l'encontre de Ante Gotovina devant le TPI de La Haye....
REVUE DE LA SCÈNE POLITIQUE EN SERBIE - Radio Srbija
Le procureur général du TPI de La Haye, Serge Brammertz a soumis au Conseil de sécurité de l'ONU le rapport dans lequel il a constaté que la Serbie avait réalisé un progrès supplémentaire dans la coopération avec cette institution par rapport à la...

Acte de La Haye

L'Acte de la Haye, aussi appelé l'Abjuration de la Haye (Plakkaat van Verlatinghe en néerlandais) est un acte rédigé par les États généraux des Pays-Bas le 26 juillet 1581, proclamant de facto l'indépendance des Provinces-Unies et l'avènement des États généraux néerlandais. Il suivit l'Union d'Utrecht de 1579.

L'Acte prend bien soin de cacher ses fondements révolutionnaire quant à la déposition de la couronne espagnole des territoires des anciens Pays-Bas bourguignons.L’acte d'« Abjuration » est apocryphe puisque le texte original utilise plutôt le terme néerlandais « abandonner ». Ainsi, selon le texte, Philippe II d'Espagne, par ses exactions, aurait abandonné lesdites provinces, non pas le contraire.

Depuis l'Union d’Utrecht, et jusqu'au début du siècle suivant, voir à la trêve de douze ans de 1609-1621, Guillaume Ier d'Orange-Nassau a fortiori, puis les États généraux, s’attelaient à la tâche de trouver un nouveau monarque constitutionnel pour remplacer celui qui avait abandonné les provinces. Le duc François d'Anjou et d'Alençon prit ce rôle pendant un certain temps avant de conclure à l’échec de sa transplantation à la tête des révolutionnaires néerlandais ; son titre n’était que nominal, les États généraux et Guillaume d'Orange continuait à tirer les ficelles. En 1585, Henri III de France et Élisabeth Ire d'Angleterre se virent, l'un à la suite de l’autre, offrir la couronne du pays par les États généraux. Tous deux refusèrent. Les Provinces-Unies basées sur l'Union d’Utrecht prirent ainsi, par défaut, la forme républicaine. Et encore là, certains stathouders, dont Maurice de Nassau au siècle suivant, subirent certaines pressions (intérieures et extérieures, dont celles de Henri IV de France) pour ramener à la monarchie la jeune république néerlandaise.

Au cours de la guerre de Quatre-Vingts Ans, la Flandre fut presque entièrement reconquise par les espagnols, ainsi qu'une grande partie du Brabant et une petite partie de la Gueldre. De facto, la République se résuma à la Hollande, la Zélande, la Gueldre, l'Overijssel, la Frise, le Groningue et l'Utrecht ainsi que les territoires administrés directement par les États généraux des Provinces-Unies (la Drenthe, le Brabant néerlandais et le Limbourg) sans la Flandre ni la majeure partie du Brabant.

L'Acte inspira la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique en 1776.

En haut



Congrès de la Haye

Le Congrès de La Haye, intitulé à l'époque « Congrès de l'Europe », a rassemblé du 7 mai au 10 mai 1948 près de 750 délégués venus de presque tous les pays d'Europe, et quelques observateurs des États-Unis et du Canada.

Le Congrès fut organisé par des associations, issues notamment de la résistance, comme l'Union des fédéralistes européens ou encore le United Europe Movement de Winston Churchill qui fut le président d'honneur du congrès.

En septembre 1946, Churchill prononce son célèbre discours de Zurich. Simultanément se déroule à (de) Hertenstein non loin de là une rencontre des mouvements fédéralistes européens. L'Union européenne des fédéralistes est fondée en décembre 1946 à Paris.

En novembre 1947, un comité de coordination rassemble l'UEF et le United Europe Movement, le Mouvement pour les États-Unis socialistes d’Europe et les Nouvelles équipes internationales. Il s'intitule «Comité international de coordination des mouvements pour l'unité européenne».

Ce Comité est à l'origine du «Congrès de l'Europe». Le but de cette manifestation était «d’attirer sur ce problème l’attention de l’opinion publique internationale et d’indiquer la formation des États-Unis d’Europe comme objectif commun de travail de toutes les forces démocratiques européennes» (selon un mémorandum du 22 janvier 1948).

Alexandre Marc, secrétaire général de l'UEF, avait proposé de l'intituler «États généraux de l'Europe» afin de donner un connotation populaire voire révolutionnaire à l'événement. Cette formulation n'est pas retenue par le Comité de coordination.

Le contexte du Congrès est particulier : le «Coup de Prague» a lieu en février. En mars est signé le Traité de Bruxelles, alliance défensive entre France, Royaume-Uni et Benelux. La RFA n'est pas encore constituée.

Le Congrès se déroule du 7 mai au 10 mai 1948, soit trois ans exactement après l'armistice en Europe. Il a réuni entre 750 et 800 participants selon les sources. Y participaient des hommes politiques, intellectuels et syndicalistes. Dix-sept pays sont représentés, notamment France, Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas, Italie et Allemagne (à l'époque encore sous occupation par les Alliés). Participent aussi des personnes venues d'Europe de l'Est : Roumains, Polonais, Tchèques, Hongrois et Yougoslaves. Quarante députés travaillistes britanniques renoncent à participer suite à une interdiction par la direction de leur parti.

Le Congrès se déroule dans la «Ridderzaal», Salle des Chevaliers du chateau de La Haye sous la présidence d'honneur de Winston Churchill, en présence des souverains des Pays-Bas.

Les séances plénières sont présidées par Anthony Eden et Paul van Zeeland.

Le Congrès est marqué par un clivage entre unionistes et fédéralistes. Les premiers, dont Churchill, souhaitent une simple coopération entre États afin de résoudre les difficultés économiques et de renforcer le camp occidental dans la Guerre froide naissante. Les fédéralistes veulent aller plus vite et plus loin et demandent un transfert partiel de souveraineté à une Fédération européenne.

Henri Brugmans soulignera plus tard «l'atmosphère joyeuse, créatrice, presque révolutionnaire du Congrès» (dans la revue L'Europe en formation en 1968). Les fédéralistes concluent cependant à une domination des unionistes au cours du Congrès. Pour Denis de Rougemont : «Les maîtres du Congrès ont retiré la parole au peuple européen pour la donner à des ministres qui en ont fait l'usage que l'on sait». Plusieurs affrontements verbaux ont lieu entre les deux camps qui se forment.

Paul Reynaud propose l'élection d'une assemblée constituante européenne qui ne sera pas retenu dans les conclusions.

«Tous ensemble, demain, nous pouvons édifier (...) la plus grande formation politique et le plus vaste ensemble économique de notre temps. Jamais l'histoire du monde n'aura connu un si puissant rassemblement d'hommes libres. Jamais la guerre, la peur et la misère n'auront été mises en échec par un plus formidable adversaire».

À la suite du Congrès sont également créés le Collège d'Europe à Bruges et le Centre européen de la Culture à Genève.

En haut



Convention de La Haye (1993)

La Convention de la Haye du 29 mai 1993 porte sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale.

Elle a été signée par la France le 5 avril 1995, ratifiée le 30 juin 1998, et elle est entrée en vigueur le 1er octobre 1998.

Elle concerne 70 pays dans le monde dont 38 sont considérés comme des pays d’origine et les autres (32) comme des pays d’accueil.

En haut



Tramway de la Haye

Boucle de retournement des la ligne 11 au terminus de Scheveningen Haven avec un tram de type GTL.

Le Tramway de la Haye est un réseau de tramway dans la ville de La Haye aux Pays-Bas. Il est exploité par HTM Personenvervoer NV en parallèle avec des lignes de bus.

Le réseau est à voie normale et le système d'électrification par caténaire utilise un courant de 600 volts.

Le réseau est prévu pour des véhicules accessibles d'un seul coté, avec une boucle de retournement à chaque terminus, sauf dans le cas des lignes 15 et 16 à Centraal Station ou les lignes sont dans la continuité l'une de l'autre et dans le cas des lignes 3 et 4, parties du réseau RandstadRail, le tram-train de la région de La Haye, prévu uniquement pour des véhicules accessibles des deux cotés.

1 La ligne 6 devrait avoir sont terminus à l'hôpital de Leyenburg, la date de mise en service n'est pas connue. 2 La ligne 10 ne fonctionne que du lundi au vendredi, aux heures de bureau. 3 Les lignes forment en fait une seule ligne dans le sens ou un tram 15 qui arrive a Centraal Station repart en tram 16, et inversement. le changement de nom évite des confusions sur le trajet commun entre Centraal Station et Lorentzplein, la continuité évite l'usage d'une boucle de retournement.

En haut



HYS La Haye

Le HYS La Haye est un club de hockey sur glace de La Haye aux Pays-Bas. Il évolue en Eredivise, l'élite néerlandaise.

Le club est créé en 1936 sous le nom de Hijs Hokij Wolves. En 2007, il prend le nom de HYS La Haye.

Cette liste, non exhaustive, reprend le nom d'anciens joueurs de l'équipe.

En haut



La Haye (Vosges)

Carte de localisation de La Haye

La Haye est une commune française, située dans le département des Vosges et la région Lorraine.

En haut



David La Haye

David La Haye est un acteur québécois né le 19 avril 1966.

Il est le frère de l'actrice Catherine La Haye.

Il milite dans Amnesty International.

En haut



La Haye

Localisation de la commune de La Haye

La Haye (Den Haag ou 's-Gravenhage en néerlandais - littéralement "la Haie du Comte") est la ville siège du gouvernement des Pays-Bas. Elle est située dans la province de la Hollande-Méridionale (Zuid-Holland), à l'ouest des Pays-Bas, dont elle est également le chef-lieu. Au 1er janvier 2001, sa population comprenait 442 356 habitants. Randstad Holland — l'agglomération comprenant Amsterdam, Haarlem, La Haye, Rotterdam et Utrecht — compte 7 100 000 habitants.

La Haye est également la ville où siègent la Cour internationale de justice et la Cour pénale internationale, c’est donc l’une des rares villes au monde à abriter le siège d'organisations internationales et du gouvernement sans être capitale d’un État.

Marianna La Haye a été fondée en 1248 par Guillaume II, comte de Hollande et Roi d'Allemagne, puis du Saint Empire Romain Germanique. À cette date il a ordonné la construction d'un château dans une forêt près de la mer en Hollande, dans lequel il avait l'intention de s'installer après son couronnement. Malheureusement Guillaume II mourut dans une bataille avant celui-ci, stoppant ainsi la construction avant la fin. Aujourd'hui le château est appelé le « Ridderzaal » (littéralement : « Salle des Chevaliers ») et est encore utilisé pour des événements politiques.

Par la suite, la Haye a été le centre administratif des comtes de Hollande. De puissantes villes hollandaises comme Leyde, Delft et Dordrecht s'accordèrent pour choisir la petite et peu importante ville de La Haye comme leur centre administratif. Cette situation n'a jamais été remise en cause, ce qui fait qu'aujourd'hui La Haye est le siège du gouvernement, mais pas la capitale officielle des Pays-Bas.

Pour que la ville conserve une taille modeste, il lui était légalement interdit de construire un mur d'enceinte autour de la cité. Mais, quand en 1500, on autorisa enfin la construction d'une enceinte, la population préféra utiliser les fonds de son édification pour construire un Hôtel de Ville à la place. Cette décision s'avéra désastreuse pendant la Guerre des Pays-Bas, puisque les troupes espagnoles purent prendre et occuper la ville avec facilité.

Ce sont les Français qui donnèrent finalement le statut de ville à La Haye en 1806, des siècles après que d'autres villes hollandaises eurent obtenu le même droit. Ceci fait dire à certains que La Haye n'est pas une ville mais un village.

En raison de son histoire, La Haye ne possède donc pas un large centre historique comme ses proches voisines de Leyde et Delft. Mais à partir de 1850 et la place grandissante qu'occupe le gouvernement dans la vie du pays, La Haye se développe considérablement. Les parties les plus anciennes de la ville datent pour la plupart du XIXe siècle et du début du XXe.

La ville a été fortement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 3 mars 1945, la Royal Air Force a bombardé le Bezuidenhout, la cible étant une installation de fusées V2, toute proche de la ville. Mais en raison « d'erreurs de navigation », les bombes sont tombées sur des zones fortement peuplées, tuant plus de 500 personnes. Les cicatrices de ces bombardements sont encore visibles aujourd'hui.

La ville accueille en 1948 le Congrès de La Haye, ou « Congrès de l'Europe » qui donne l'impulsion du processus d'unification européenne.

Après la guerre, La Haye fut l'un des plus grands chantiers d'Europe, la ville s'est ensuite étendue fortement vers le sud-ouest pour atteindre une pointe de 550 000 habitants vers 1970. Dans les années 1970 et 1980, les classes moyennes, pour la plupart blanches, ont déménagé vers les banlieues de la ville comme Voorburg, Leidschendam, Rijswijk et surtout Zoetermeer. Cette migration répond à un schéma classique du centre urbain pauvre et des banlieues aisées.

Dans cette seconde partie de siècle, La Haye confirme aussi son statut de grand centre administratif. En plus d'être le centre politique du pays, la ville accueille de nombreuses institutions européennes mais aussi internationales.

Le Portail judiciaire de La Haye est un portail académique donnant accès aux institutions de La Haye concernant la justice internationale.

Enfin, La Haye n'a jamais eu une grande activité industrielle, à l'exception du port de pêche de Scheveningen.

Les transports en commun urbains assurés par la compagnie locale HTM, se basent sur 10 lignes de tram et de nombreuses lignes de bus.

Deux lignes de tram-train, RandstadRail, relient La Haye à Zoetermeer.

La Haye est reliée au réseau de chemins de fer NS par quatre gares, Centraal Station Den Haag et Holland Spoor,Den Haag Moerwijk, Den Haag Laan van NOI,Den Haag Mariahoeve. La Haye est sur la ligne Thalys entre Amsterdam et Bruxelles.

La Haye n'a pas d'aéroport propre mais est a 30 minutes en train de Schiphol.

En haut



ADO La Haye

ADO-Den-Haag.png

Le HFC Alles Door Oefening Den Haag est un club néerlandais de football situé à La Haye.

En haut



Source : Wikipedia