L'Aquila

3.3809241706357 (1688)
Posté par seb 01/05/2009 @ 10:14

Tags : l'aquila, italie, europe, international

Dernières actualités
Italie.Le centre de L'Aquila partiellement rouvert aux piétons - Le Télégramme
Le centre historique de L'Aquila, la ville des Abruzzes frappée violemment par le séisme du 6 avril, a été partiellement rouvert hier à des groupes de piétons limités à 50 personnes. Les piétons doivent être accompagnés par les pompiers pour entrer...
Nice solidaire de L'Aquila - L'Equipe.fr
Le RC Nice, l'un des cadors de la Fédérale 1, clôture sa saison par un match amical en hommage aux disparus du tremblement de terre de L'Aquila. Cette rencontre se jouera samedi (20h00) au stade des Arboras, sur la plaine du Var....
Appel à un contre-sommet offensif - Le Jura Libertaire
Les puissants de ce monde se réuniront ostensiblement cette année à l'occasion du G8 de l'Aquila (Italie), ville sinistrée, du 8 au 10 juillet 2009. À cette occasion se rassembleront des milliers de militants de toute la planète....
La colère des rescapés de L'Aquila - euronews
“Quelle honte”, voilà ce que crient ces rescapés du tremblement de terre de L'Aquila. Plus de deux mois après le séisme, un millier de personnes s'est rendu à Rome, devant le Parlement pour protester contre la lenteur des travaux de reconstruction,...
A L'Aquila, deux mois après le tremblement de terre - Tribune de l'Art
17/6/09 – Patrimoine – L'Aquila, Italie – Dans Libération daté d'aujourd'hui, Vincent Noce propose un reportage exclusif dans la ville italienne de L'Aquila et dans ses environs, violemment frappés par un tremblement de terre le 6 avril dernier....
AGENDA ECONOMIQUE MONDE jusqu'au 31 juillet - Reuters
N: Cotation) / T2 MERCREDI 8 JUILLET L'Aquila, Italie - Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G8 (jusqu'au 10) Tokyo - Commandes d'équipements industriels / mai Bruxelles - 9h00 PIB zone euro / T1, révisé Berlin - 10h00 Production industrielle...
Séisme en Italie. Les oubliés de L'Aquila - Le Télégramme
Cinquante jours ont passé depuis le séisme dévastateur de L'Aquila, en Italie. La colère monte dans les camps de tentes des survivants qui ont le sentiment d'être oubliés. Depuis une semaine, il fait chaud, très chaud à L'Aquila....
Taro Aso espère une rencontre fructueuse avec Medvedev lors du G8 - RIA Novosti
Le premier ministre japonais Aso Taro espère un dialogue fructueux avec le président russe Dmitri Medvedev lors du prochain sommet G8, qui se tiendra à L'Aquila, en Italie, du 8 au 10 juillet 2009. "La prochaine rencontre avec la président Medvedev est...
Concert de solidarité pour les sinistrés de L'Aquila - Sud Ouest
Ils perdurent à travers les associations Lucozart et le musée d'art religieux (Verdelais) et Spazio Arte (L'Aquila). Deux formations de haut niveau se produiront ; en première partie, les Veneurs d'Épernon. Les trompes sonneront pour l'ouverture de...

Tremblement de terre de 2009 à L'Aquila

Carte de la région montrant les principales failles normales

Le tremblement de terre de 2009 à L'Aquila est un séisme survenu le 6 avril 2009 à 3 heures 32 minutes et 42 secondes heure locale dans le centre de l'Italie. La ville la plus touchée est L'Aquila dont de très nombreux bâtiments ont été détruits ou fortement endommagés. Le bilan provisoire fait état de 294 morts. La secousse principale, dont la magnitude se situe entre 5,8 et 6,7 (6,3),,, a été ressentie dans tout le centre de l'Italie, notamment jusqu'à Rome distante de 110 km au sud-ouest. C'est le tremblement de terre en Italie le plus grave depuis celui de l'Irpinia en 1980.

La secousse principale est survenue à 3 heures 32 minutes et 42 secondes heure locale. Le foyer se situe à 10 km de profondeur, juste au nord de L'Aquila. Cette secousse principale fait partie d'une séquence de séismes (sismicité en essaim), dont font aussi partie les nombreuses autres secousses de forte magnitude qui se sont produites depuis. De telles séquences durent en général beaucoup plus longtemps et sont beaucoup plus énergétiques que les classiques séquences « séisme principal + répliques ».

Comme la majorité des séismes dans cette région centrale de l'Italie, ces secousses sont dues à des forces d'extension, qui activent des failles dites « normales ». Celles-ci sont nombreuses dans la région.

Cette extension de la croûte terrestre et de la lithosphère a débuté au Pliocène entre le bloc Corse-Sardaigne et l'Italie et contribue à l'« ouverture » de la mer Tyrrhénienne.

Le bilan provisoire est de 294 morts, principalement à L'Aquila. On compte onze décès dans les villages des environs et 1 179 blessés dans toute la région,,. 10 000 bâtiments ont été endommagés voire détruits, si bien que 25 000 personnes se retrouvent sans abris et quittent la région dès le lendemain. Les lignes téléphoniques ont été coupées.

Les États-Unis ont débloqué une aide d'urgence de 50 000 $. De nombreux autres États européens, dont la France, ont proposé leur aide à l'Italie mais le président du conseil des ministres italien, Silvio Berlusconi, a déclaré que son pays s'en sortira très bien tout seul. Plus de 30 pays dans le monde avaient offert leur aide dans les heures qui ont suivi la première secousse, mais le gouvernement italien avait estimé que l'arrivée d'une multitude d'équipes de secours aurait causé davantage de problèmes d'organisation sans être particulièrement utile. Les secouristes de la protection civile italienne ont extrait près de 150 personnes vivantes dans les premières 48 heures après le séisme.

Par contre Berlusconi s'est dit prêt à accepter toute aide internationale pour la reconstruction des nombreux monuments historiques de la ville de L'Aquila, cité médiévale, qui possède un riche patrimoine artistique.

En haut



L'Aquila Rugby

L'aquila rugby.png

L'Aquila Rugby est un club de rugby à XV italien basé à L'Aquila participant au Championnat d'Italie de rugby.

De 1936 à 1942 l'Aquila participe au tournoi organisé sous le Commandement Fédéral de la GIL.

A compter de 1946 grâce à Tommaso Fattori, qui décide de former un 15 aquilain, se constitue la Polisportiva L'Aquila Rugby qui participa depuis 1948 au championnat de Première Division.

Lors de la saison 1949-1950 L'Aquila participe à la série B st c'est seulement à la dernière partie, décisive pour la promotion à la catégorie maximale, qu'elle fut battue par la Genova. Par contre elle remporte la "Coppa Cicogna" qui signifie qu'elle gagne le titre italien des formations de jeunes. L'année suivante est la bonne saison : montée, pour disputer le championnat de série A.

Dans le championnat 1958-1959 elle échoue en finale pour le titre de la compétition maximale. Moins glorieuse la saison 1963-1964 connaît la rétrogradation en série B, l'année suivante c'est déjà le retour en série A.

Elle remporte son premier titre en championnat (scudetto) en 1967 en défaisant le Fiamme Oro Padova par 6 a 0. Deux ans plus tard, 1969, un second titre en championnat récompense le club.

Dans les années 70 ce sont les vaches maigres pour les aquilains; pour tout trophée, on compte une victoire en coupe d'Italie en 1973. Les années 80 commencent bien avec deux scudetti: 1981 (année du doublé Coupe d'Italie-Championnat) et 1982. Le cinquième titre couronne la saison 1993-1994.

Lors de la saison 2001-2002, c'est la création de la Lega Italiana Rugby d'Eccellenza, avec 10 clubs seulement pour se disputer le titre, et l'on peut compter sur L'Aquila.

En haut



Province de L'Aquila

L'Aquila posizione.png

Province italienne, dans la région des Abruzzes. La capitale provinciale est L'Aquila.

La province de L'Aquila est caractérisée par de nombreuses montagnes qui sont amplement disséminées sur son territoire. Ne touchant pas de mer, elle a des vallées étroites, et trois conques (larges vallées): la conque de L'Aquila au nord, la conque Peligna (de Sulmona) au centre-est et la conque du Fucin, au sud-ouest. Cette dernière, située à près de 700 mètres d'altitude, est un bassin à soi, car elle est totalement fermée par des montagnes sur ses quatre côtés.

Jadis, avant son assèchement, d'abord partiel par les Romains qui creusèrent un tunnel de 6 km de long (le record de longueur pour leur époque!) mais qui se boucha aussitôt, puis total vers 1860, il y avait un immense lac qui occupait presque entièrement la conque. Ce lac était grand de 160 km², ce fut le troisième lac d'Italie par la taille après le lac de Garde et le lac Majeur (bien qu'il ne fût profond que de quelques mètres; l'incroyable platitude de cette conque, si vous allez la voir, peut vous témoigner)! Aujourd'hui, une intense agriculture (le grenier à blé de Rome) a remplacé ce lac, mais cela a été la cause d'un assèchement de toute la conque, et des espèces autochtones habitant le lac ont été exterminées. Pour certains, il faudrait recréer à nouveau le lac, mais pas nécessairement aussi grand qu'à l'origine, pour lutter contre le problème de la sècheresse et de la pauvreté biologique qui ont inévitablement accompagné le drainage de la conque il y a un siècle et demi. Les autres lacs importants sont le lac de Campotosto (14 km²) et le lac de Scanno (1 km²).

Les principaux massifs de la province sont le versant méridional du Gran Sasso au nord-est, caractérisé par des steppes et une haute-plaine, le Campo Imperatore, qui est aussi grand que 10 000 terrains de football, et se situe entre 1600 et 2000 mètres d'altitude. L'hôtel de Campo Imperatore, à 2130 mètres d'altitude, d'architecture fasciste rouge brique, a été la prison de Mussolini en 1944, qui fut ensuite libéré par 2 avions nazis. Aujourd'hui, l'hôtel, qui est un important point de base pour les excursions sur le Gran Sasso, est entouré d'une station de ski, d'une petite chapelle, d'un jardin botanique de montagne, et peut être rejoint par la route ou par un téléphérique de 1000 mètres de dénivelée.

Le territoire du Gran Sasso est maintenant protégé par le parc national du Gran Sasso e Monti della Laga.

À l'est de la province, juste au sud de L'Aquila, il y a le troisième plus haut massif des Apennins. C'est le Sirente Velino, qui culmine au mont Velino à l'ouest (2486 mètres) et au mont Sirente à l'est (2358 mètres). Ces deux groupes du massif sont divisés par le haut-plateau des Rocche, qui contient le plus haut village des Apennins : Rocca di Cambio à 1434 mètres. Au pied du Sirente, il y a de magnifiques forêts qui abritent quelques ours. Dans le massif, il y a deux stations de ski : Campo Felice et Ovindoli, avec chacune 30 km de pistes de ski.

Au sud de la province il y a le Parc National des Abruzzes, créé en 1922. C'est le premier parc national créé en Europe, il est étendu sur 100 000 hectares. Il a permis de sauver de l'extinction l'ours brun marsicain, le loup des Apennins et le chamois de Abruzzes. Les deux tiers de son territoire sont couverts de forêt.

Au sud-ouest de la province, les massifs du Simbruini-Ernici dépassent de peu les 2100 mètres d'altitude, mais conservent d'importantes forêts où séjournent des ours. À cheval avec le Latium, le massif n'est protégé que sur le versant romain, par un parc régional. Le versant abruzzais, quant à lui, attend d'être protégé. Une belle cascade sur le versant abruzzais, le Zompo lo Schioppo, est protégé par une réserve naturelle. Au sud-est de la province, le versant occidental de la Majella surplombe Sulmona et sa conque.

Les fleuves principaux qui y naissent sont le Volturno (185 km), le Liri (158 km), le Salto, affluent du Tibre, l'Aterno-Pescara (145 km) et le Sangro (107 km), qui naît au cœur même du parc national des Abruzzes.

Le nom "Abruzzes" (Abruzzo en italien, anciennement Abruzzi) vient du peuple des "Praetutii", dont le nom déformé en "Aprutini" s'est transmis à la région. La ville de L'Aquila est fondée au XIIIe s. avec le déplacement des populations de 99 villages alentour.

En haut



Université de L'Aquila

L' université de l'Aquila (en italien, Università degli studi dell'Aquila) est une université italienne, à l'Aquila.

En haut



L'Aquila

L'Aquila-Stemma.png

L'Aquila (phon. ) est une ville d'environ 72 000 habitants, chef-lieu de la province homonyme, située dans la région des Abruzzes en Italie.

En italien, le terme aquila désigne un aigle, rapace présent dans les Apennins environnants, et dont la ville a fait son emblème. Mais contrairement à ce que l'on peut croire, cependant, l'origine de son nom ne vient pas du rapace mais de l'étymologie latine du mot "acqua" (eau). Le sous-sol de la ville, en effet, particulièrement riche en ressources hydriques, a favorisé depuis le XIIIème siècle, la construction du premier centre habité, nommé "Acculae".

Proche du plus haut sommet des Apennins, le Gran Sasso, L'Aquila est située à 721 m d'altitude, dans la vallée de l'Aterno-Pescara, coincée entre 4 montagnes supérieures à 2 000 m. Celles-ci bloquent l'arrivée des courants d'air maritime doux et humide et bénéficient d'un climat sec et froid.

Selon un dicton, L'Aquila connaît « 11 mois froids et 1 mois frais ». La ville est également réputée pour être « la ville la plus froide d’Italie ».

Elle est distante de Rome de 100 km, dont elle est reliée par l'autoroute à travers les montagnes.

Fondée en 1254 sous le nom d'Aquila, elle porte son nom actuel depuis 1939. On raconte qu'elle fut fondée par la réunion de 99 paroisses. Une fontaine perpétue cette légende (fontana delle 99 cannelle).

L'Aquila a vu le couronnement de Pietro di Morrone, devenu pape sous le nom de Célestin V, le 29 août 1294. Il a fondé un ordre monastique qui porte son nom qui eut plus de vingt implantations en France.

Son corps repose depuis 1517 dans un somptueux tombeau dans la basilique de Santa Maria di Collemaggio aux portes de la ville, basilique qu'il avait fait construire en 1286.

Mariano d'Abbattegio en fut gouverneur en 1317.

L'Aquila fut endommagée par les tremblements de terre de 1703 et 1706. Elle fut prise par les Français en 1798 et par les Autrichiens en 1815.

Le 6 avril 2009, à 3 h 32 du matin, la ville connut un violent séisme meurtrier de 6,3 sur l'échelle de Richter qui fit 295 morts. L'ASI (Agence spatiale italienne) a comparé les images de L'Aquila prises par les satellites avant (23 mars 2009) et après (8 avril 2009) le tremblement de terre : il a été mis en évidence que le centre de la ville s'est déplacé de 15 cm.

L'Aquila abrite un des plus grands laboratoires de recherche de physique des particules.

Aragno, Arischia, Assergi, Bagno , Bazzano, Camarda, Cese, Civita di Bagno, Casaline, Collebrincioni, Colle di Preturo, Colle di Roio, Colle di Sassa, Collefracido, Coppito, Filetto di Camarda, Foce, Genzano, Monticchio, Onna, Paganica, Pagliare di Sassa, Palombara, Pescomaggiore, Pianola, Poggio di Roio, Preturo, Ripa, Roio Piano, San Benedetto, San Giuliano, San Gregorio, Sant'angelo, Sant'Elia, San Vittorino, Santi, Sassa, Tempera, Vallesindola.

En haut



Source : Wikipedia