Jacques Martin

3.4251712946288 (2773)
Posté par woody 04/04/2009 @ 23:08

Tags : jacques martin, animateurs tv, télévision, culture

Dernières actualités
Jacques Martin: «On est entre bonnes mains» - Canoë
Le nouvel entraîneur de l'équipe, Jacques Martin était un peu plus loquace. «On est entre bonnes mains, ils ont un intérêt énorme pour le hockey et je pense que d'avoir un proprio du Québec ça rassure les gens». Martin a promis d'être un coach exigeant...
Jacques Martin, le professeur - Cyberpresse
Il ya longtemps que Jacques Martin a bifurqué vers le métier d'entraîneur, mais il n'a jamais renié sa vocation initiale d'enseignant. "Ce qui me motive comme coach, c'est que tu as un impact sur la formation d'individus, pas juste comme joueurs,...
Jacques Dutronc : "Mon fils m'a dit de remonter sur scène" - OZAP
Jacques Dutronc devrait achever ce retour par un concert à Nice, le 27 mai. La billetterie pour sa tournée ouvrira le vendredi 26 juin à 10h. Actuellement en tournage d'un film, Jacques Dutronc s'est confié ce matin à Anthony Martin sur RTL....
Montreal : Jarvis part, Muller reste - Ouest-France
Le Canadien de Montréal a confirmé mardi matin le licenciement de l'entraîneur associé Doug Jarvis, et le retour de Kirk Muller à titre d'adjoint à l'entraîneur en chef Jacques Martin. Le quotidien The Gazette annonce mardi matin le Canadien de...
Jacques a dit oui - Le Parisien
On se met d'accord avec mon confrère Anthony Martin de RTL, lui aussi sur le coup, pour savoir qui commence. Je passe mon tour. Nous sommes encore dans les temps. Un quart d'heure plus tard, le chanteur vient nous saluer, s'asseoit sur un banc en...
La Floride renonce à Bouwmeester - RDS
Les Panthers demeurent à la recherche de leur futur directeur général depuis le départ de Jacques Martin. Selon quelques rumeurs, les Flyers seraient prêts à échanger Joffrey Lupul aux Panthers pour obtenir les droits de négociation avec Bouwmeester....
Jacques Martin à Montréal - Eurosport
Jacques Martin a été désigné entraineur des Canadiens de Montréal lundi. Martin, qui était jusqu'à aujourd'hui le directeur général des Florida Panthers, a signé un contrat de trois ans. En conférence de presse au Centre Bell, Martin s'est dit très...
Randonnée : ouverture du grand chemin Saint Martin de Tours en France - TourMaGazine.fr
En écho à Saint Jacques de Compostelle, le grand chemin saint Martin de Tours est le premier qui relie l'Europe de l'est à l'Europe de l'ouest, de Szombathely, en Hongrie, à Candes-Saint-Martin en Touraine. Initié par le Centre Culturel Européen Saint...
Beau succès pour les Foulées de la tour Saint-Martin - LaDépêche.fr
Jacques Royuela, V2, 50'41 ; 102. Mikaela Marty, V1, Poumpils, 50'43 ; 103. Claire Bugnon, S, LDM, 51'02 ; 104. CLaire Faurie, V2, 51'07 ; 105. Marc Moureau, V1, GT, 51'14 ; 106. Zuzana Francisco, V1, GT, 51'15 ; 107. Gilles Adivèze, V1, GT,...
«Je suis devenu complet grâce à Jacques Martin» - Canoë
PITTSBURGH | Marian Hossa estime que le Canadien se retrouve entre bonnes mains sous la direction du nouvel entraîneur Jacques Martin. Ce dernier a dirigé l'attaquant des Red Wings durant six saisons complètes à Ottawa. Il ne constitue pas un frein à...

Jacques Martin (animateur)

Jacques Martin était un comédien, journaliste et animateur de radio et télévision français né le 22 juin 1933 à Lyon (4e arrondissement) dans le Rhône et mort le 14 septembre 2007 à Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques des suites d'un cancer. Après avoir débuté par le théâtre en 1949, il a produit et animé entre les années 1970 et 1990 de nombreuses émissions de divertissement comme Le Petit Rapporteur, L'École des fans ou Dimanche Martin.

Fils de Joannès Martin, industriel, et de Germaine Ducerf, Jacques Martin est élevé chez les jésuites. Il s'oriente d'abord vers le théâtre et suit à partir de 1949 les cours de Charles Dullin. Il débute sa carrière à la télévision sous le pseudonyme de Ducerf à Télé-Strasbourg, devenue France 3 Alsace, où il anime dans les années 1950 l'émission Pas très show. À Strasbourg, il fait aussi partie de la troupe du cabaret satirique alsacien de Germain Muller, le Barabli, entre 1959 et 1962. Par amitié pour Germain Muller, il participera au dernier spectacle du Barabli, lors du réveillon du nouvel an 1989.

Repéré par Pierre Tchernia, il rejoint l'ORTF et crée avec Jean Yanne l'émission 1 = 3 qui connaîtra un grand succès populaire. Il y interprète notamment des parodies de grands événements historiques. Son sketch représentant Napoléon et ses maréchaux sous forme de cyclistes du Tour de France lui vaudra d'ailleurs un procès et des menaces de licenciement.

En 1969, il présente la cérémonie de remise des prix du festival de Cannes, puis anime Midi-Magazine avec Danièle Gilbert, de 1969 à 1975. Au cours d'une de ces émissions, il invite le ministre des finances de l'époque, Valéry Giscard d'Estaing, qui accepte de jouer de l'accordéon.

Jacques Martin se produit aussi comme chanteur, assurant notamment la première partie de Jacques Brel à l'Olympia, montant un spectacle associant chansons et parodies à Bobino et participant à l'émission Le Palmarès des chansons. Il compose des chansons, écrit une comédie musicale, Petitpatapon, en 1968, avant de s'essayer à la réalisation de films avec Na ! en 1973. Il fait aussi l'acteur dans Erotissimo (1968), Sex-shop (1972), Le Rescapé de Tikéroa (Jean L'Hôte, 1983) et La Passante du Sans-Souci (1982). En 1978, il enregistre avec Jane Rhodes et Rémy Corazza une version de l'opérette La Belle Hélène sous la direction d'Alain Lombard.

En 1975, Jacques Martin lance l'émission satirique Le Petit Rapporteur une parodie de journal télévisé programmée chaque dimanche sur TF1. L'humour décalé et la liberté de ton des chroniqueurs Pierre Desproges, Stéphane Collaro et Daniel Prévost déplaît à la direction qui décide d'interrompre l'émission au bout d'un an. Jacques Martin renouvelle alors l'expérience sur Antenne 2 avec La Lorgnette (1976 - 1977). Parallèlement, il anime avec Jean Yanne une émission radiophonique quotidienne sur RTL.

Habitué des émissions de variétés comme Les Grands Enfants ou Top à (de Maritie et Gilbert Carpentier), Jacques Martin s'impose progressivement comme l'animateur vedette de la télévision publique. Pendant plus de 20 ans, entre 1976 et 1998, il reste fidèle au poste, imaginant des concepts d'émissions qui deviennent des rendez-vous familiaux pour des millions de téléspectateurs.

Son programme Dimanche Martin, enregistré en public chaque samedi au théâtre de l'Empire à Paris et diffusé chaque dimanche après-midi sur Antenne 2 (devenue France 2), mélange humour, variétés, spectacles et reportages dans plusieurs émissions comme Incroyable mais vrai, L'École des fans, Thé dansant, Le monde est à vous ou encore Ainsi font, font, font, qui vit l'éclosion de jeunes talents tels Laurent Gerra, Virginie Lemoine, Laurent Ruquier, Julien Courbet ou encore Laurent Baffie.

L'émission dominicale la plus renommée de Jacques Martin était L'École des fans, créée en novembre 1977 avec pour marraine Chantal Goya, et dans laquelle des enfants venaient interpréter les chansons d'un invité. Les passages obligés de cette émission ont marqué les esprits et les caricaturistes : les enfants notant leur prestation et Jacques Martin interpellant les parents dans la salle, dont le père souvent armé d'un caméscope. Pour l'anecdote, Vanessa Paradis est passée dans cette émission lorsqu'elle était enfant (le 3 mai 1981 à 8 ans).

Parallèlement, Jacques Martin participe régulièrement, en compagnie de son vieux complice Jean Yanne, aux Grosses Têtes, l'émission de Philippe Bouvard sur RTL, puis à l'émission On va s'gêner de Laurent Ruquier sur Europe 1.

En 1998, apprenant la décision de France 2 d'arrêter l'émission Sous vos applaudissements à la fin de la saison, Jacques Martin est victime dans la nuit d'un accident vasculaire cérébral qui le laisse partiellement paralysé et l'oblige à interrompre ses émissions. Jean-Claude Brialy le remplace alors au pied levé jusqu'à la fin de la saison. Les émissions ne seront pas reconduites.

Après avoir participé épisodiquement à des émissions de radio et de télévision, il se retire dans sa maison à Neuilly, puis, sa santé se dégradant, dans une résidence médicalisée à Courbevoie. Il avait décidé en novembre 2006 de rejoindre l'hôtel du Palais à Biarritz, ville où il est mort le 14 septembre 2007 des suites d'un cancer généralisé.

Ses obsèques ont été célébrées le 20 septembre 2007 en la cathédrale Saint-Jean de Lyon, en présence de ses proches et de nombreuses personnalités du gouvernement et du monde de la télévision et du spectacle. Jacques Martin est inhumé au cimetière de la Guillotière, à Lyon, auprès de ses parents.

Fin cuisinier, Jacques Martin était le petit-fils de Joannès Ducerf, chef de cuisine du tsar Nicolas II de Russie, qui tenait également le célèbre restaurant de Lyon L'Universel.

Jacques Martin était père de huit enfants. Il s'est marié trois fois et a vécu en union libre avec la comédienne Danièle Évenou.

La plupart des grandes chaînes de radio et de télévision françaises ont, dès l'annonce de sa mort, modifié leur programme du jour ou du week-end pour rendre hommage et évoquer la carrière de l'animateur.

En haut



Jacques Martin (homme politique)

Jacques Martin est un homme politique suisse né le 11 mai 1933 à Chapelle-sur-Moudon et mort le 2 décembre 2005 en Provence.

Diplômé de l'École polytechnique fédérale de Zurich, il est ingénieur-forestier. Il est syndic de Gryon de 1978 à 1988. Il est député du parti radical-démocratique au Grand Conseil vaudois de 1974 à 1980. Élu au Conseil national en 1979, il y siège jusqu'à son élection au Conseil d'État en 1988. Il dirige le département de l'Agriculture, de l'Industrie et du Commerce jusqu'en 1996. Il assume parallèlement le mandat de député au Conseil des États de 1991 à 1999.

Il eut à faire face à la détérioration de la situation économique alors qu’il dirigeait le Département de l’Agriculture, de l’Industrie et du Commerce de 1988 à 1996.

Sa capacité d’écoute, son caractère décidé et sa franchise resteront dans la mémoire de tous ceux qui ont apprécié cet humaniste.

La contribution de Jacques Martin aux travaux parlementaires pendant ses dix-sept ans de mandat fut considérable.

Il présida la Commission de l'Energie du Conseil national en 1988 et la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil des États en 1998 et 1999. Au Conseil national, il fut fréquemment rapporteur sur des objets du Département militaire fédéral.

Il fut président de l'Office vaudois du tourisme et président de la Banque cantonale vaudoise.

En haut



Jacques Martin (hockey sur glace)

Jacques Martin (né le 1er octobre 1952 à St. Pascal Baylon, Ontario, Canada) est un entraîneur professionnel de hockey sur glace en Amérique du Nord.

Il est actuellement l'entraîneur et le directeur général des Panthers de la Floride dans la Ligue nationale de hockey.

Martin n'a jamais joué dans la LNH mais il a évolué dans le championnat universitaire (NCAA) pour l'équipe de l'Université de Saint-Laurence en 1972 et pendant deux saisons. Il évoluait au poste de gardien de but mais ne jouait pas beaucoup.

Dans les rangs junior, en 1983, il est entraîneur adjoint chez les Petes de Peterborough de la Ligue de Hockey de l'Ontario avant de devenir deux ans plus l'entraîneur en chef des Platers de Guelph. En 1986, il mène l'équipe à la conquête de la Coupe Memorial et remporte le Trophée Matt Leyden du meilleur entraîneur de la ligue.

Martin passe alors à la LNH avec les Blues de Saint-Louis pour la saison 1986-87. Il reste deux dans la franchise avant de rejoindre pour deux nouvelles saisons les Blackhawks de Chicago (entraîneur adjoint) puis il prend la direction du Québec et rejoint les Nordiques de Québec pour assister Dave Chambers.

Quand la franchise déménage dans le Colorado pour devenir l'Avalanche, en 1996, il assiste Marc Crawford depuis un an déjà et ensembles, ils remportent la Coupe Stanley.

Suite à cette belle saison, les Sénateurs d'Ottawa, jeune franchise qui n'arrive pas à s'imposer dans la LNH, fait appel à Martin pour remplacer Dave Allison. Sous sa direction, les Sénateurs remportent à trois reprises la division Nord-Est et gagnent même le trophée du Président en 2002-03.

Comme entraîneur-chef des Sénateurs, Jacques Martin est nominé à trois reprises pour le trophée Jack Adams en tant que meilleur entraîneur de la ligue et le remporte en 1999, Ottawa finissant la saison régulière avec 103 points.

Malgré plusieurs brillantes saisons qui placent les Sens parmi les meilleurs aspirants à la Coupe Stanley, les joueurs de Jacques Martin sont incapables de progresser dans les séries éliminatoires. La saison 2003-04 est catastrophique pour les Sénateurs, qui se qualifient de justesse, pour mieux être éliminés en première ronde des séries. Martin est alors congédié par l'équipe.

Le 26 mai 2004, il signe un contrat avec les Panthers de la Floride sous la direction de Mike Keenan. Le 3 septembre 2006, lorsque Keenan démissionne de son poste, Martin devient le nouveau directeur général de la franchise.

Martin fait pratiquer à ses équipes un jeu basé sur la défense et du temps à sa présence derrière le banc des Sens, il a utilisé la vitesse de ses jeunes joueurs pour pérturber les adversaires. Martin reste assez discret sur le banc de touche et n'a pas tendance à beaucoup parler.

En haut



Jacques Martin (auteur)

Monnaie sous César

Jacques Martin est un auteur français de bande dessinée. Né le 25 septembre 1921 à Strasbourg, il est surtout connu pour ses séries Alix et Lefranc.

Après des études contraintes d'ingénieur aux Arts et Métiers d'Erquelinnes en Belgique (orphelin de père, plus ou moins abandonné aux pensionnats par sa mère, il échoua à l'entrée des Beaux-Arts), un séjour forcé en Allemagne pendant la guerre, Jacques Martin tente, fort jeune, de mettre sur pied un journal de bandes dessinées, puis il collabore avec Hergé jusqu'en 1972 aux aventures de Tintin (et plus particulièrement à Tintin au Tibet et Coke en stock) tout en travaillant sur ses propres albums.

Il crée d'abord pour le début du journal de Tintin le personnage d'Alix, en 1948, dont les aventures — extrêmement documentées — se déroulent dans l'antiquité romaine, puis toujours pour le journal de Tintin le journaliste Lefranc en 1952, qu'il laissera plus tard à d'autres.

Il va ensuite dans les années 1990, avec des séries co-produites, s'intéresser au Moyen Âge avec le personnage de Jhen, et à l'Égypte avec celui d'Orion.

La dissimulation comme système, l'expérience de la pire violence et de la volonté de pouvoir, le courage face à l'injustice, l'amour brimé, ainsi qu'un profond humanisme sont parmi les grands thèmes de son œuvre.

Sa capacité à faire passer un souffle épique, sa grande maitrise du dessin technique notamment dans le domaine architectural, alliées à son sens du respect historique fondé sur la documentation, en font un des grands auteurs de la BD franco-belge.

S'il est passionné par l'histoire, Jacques Martin reste avant tout un formidable raconteur d'histoires, ce qui fait son succès depuis 60 ans.

En haut



Source : Wikipedia