J.K. Rowling

3.4651685393328 (2225)
Posté par talos 20/04/2009 @ 18:14

Tags : j.k. rowling, auteurs, littérature, culture

Dernières actualités
JK Rowling, la maman de Harry Potter, accusée de plagiat ! - Plurielles
Rien d'étonnant à ce que l'auteur de la saga Harry Potter, JK Rowling, soit accusée de plagiat. 15 ans après le début de l'aventure Harry Potter, c'est le Tome 4 Harry Potter et la coupe de feu qui se trouve au centre d'une polémique....
Stephenie Meyer plus forte que JK Rowling ! - Elbakin.net
Par contre, JK Rowling a complètement disparu de ce classement, dorénavant présidé par Angelina Jolie. L'auteur de la saga Harry Potter y sera pourtant resté plusieurs années, mais 2 ans après la fin de la saga, elle est détrônée par sa remplaçante...
JK Rowling nous parle des pirateurs et des spoilers - Pottermaniac.net
JKR : "L'ont-ils eu de mon disuqe dur ?" Je ne sais tellement rien sur les ordinateurs, j'aurais pensé : peuvent-ils ramper à travers les fils et l'obtenir ? Physiquement ? Dans de petits passe-montagne ? Chaque fois que mon ordinateur faisait quelque...
JK Rowling contre le cancer, avec Mikhael Gorbatchev - Actualitté.com
JK Rowling, dans une resplendissante robe bleu. Le gala de l'ancien dirigeant russe, Mikhael Gorbatchev, est devenu l'un des plus grands succès dans la collecte de fonds pour dans les rendez-vous du gotha. Cette fondation a été créée en mémoire de la...
Harry Potter 6 : une pincée d'images - Gamekult.com
Le sorcier en herbe et quelques autres personnages issus de l'esprit de JK Rowling font une nouvelle apparition par l'intermédiaire de screenshots inédits d'Harry Potter et le Prince de sang mêlé, inspiré comme on peut s'en douter du bouquin éponyme....
Strasbourg / En gare SNCF Folie Potter - DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace
Le film tiré de l'avant-dernier ouvrage de l'écrivain JK Rowling sera sur les écrans français le 15 juillet. Pour alimenter la ferveur populaire, le train Potter présente des costumes revêtus par les personnages du film, ainsi que des reproductions...
Zapping Harry Potter - Elbakin.net
Cela faisait quelques temps que nous n'avions pas parlé du futur parc d'attraction consacré à l'univers de JK Rowling, et bien sachez que les travaux se passent bien, et que l'ouverture est toujours prévue pour l'année prochaine....
Emma Watson: La sorcière bien-aimée - Le Vif/L'Express
Je refusais de penser au fait que JK Rowling comptait écrire sept livres. Je ne prenais pas du tout la mesure alors de la popularité de la série. Personne ne pouvait prédire qu'elle connaîtrait un tel succès. » Car l'alchimie de Poudlard a su au fil...
Le train d'Harry Potter en gare de Rennes - Ouest-France
Depuis quelques jours, le train sillonne les villes de France pour lancer la promotion du sixième film tiré des romans de JK Rowling: «Harry Potter et le Prince de Sans Mêlé» qui sortira en salle le 15 juillet. Dans le wagon, les fans peuvent découvrir...
Pas de vacances pour les vrais cinéphiles ! - Nord Eclair.fr
Pas question de passer outre, c'est l'un des cartons annoncés de l'année, et les fans attendent cette adaptation du sixième tome (sur sept) de la série littéraire de JK Rowling, à voir le 15 juillet. Et enfin, parce que l'été, on a le droit,...

J. K. Rowling

Jk-rowling-crop.JPG

Joanne "Jo" Rowling, OBE, LL.D. (hon.), Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur, (née le 31 juillet 1965 dans l'agglomération de Yate, Gloucestershire, Angleterre) est une romancière anglaise connue sous le pseudonyme J. K. Rowling. Elle doit sa notoriété mondiale à la série Harry Potter dont les tomes traduits en au moins 65 langues ont été vendus a plus de 400 millions d'exemplaires.

Jeune mère divorcée vivant d'allocations, elle a commencé à écrire Harry Potter en 1990. Suite au succès planétaire de la série, Rowling se trouve à la tête d'une fortune estimée en 2008 par le Sunday Times à 560 millions de livres (environ 590 millions d'euros ou 825 millions d'USD). Elle devient une philanthrope reconnue en œuvrant pour de nombreuses œuvres de charité et en co-fondant notamment le Children's High Level Group.

Ses parents, Peter Rowling (né en 1945) et Anne Rowling née Volant (1945-1990), d'origine française,, venaient tous les deux de Londres. Ils se marièrent en mars 1965, quatre mois avant la naissance de Joanne. Son nom complet est Joanne Rowling, et non « Joanne Kathleen Rowling », "Kathleen" étant le prénom de sa grand-mère, utilisé pour ses romans. Le 28 juin 1967, Anne Rowling donne naissance à sa seconde fille Dianne, qui travaille aujourd'hui comme juriste.

Rowling écrit son premier récit complet à l'âge de six ans. Il s'agit de l'histoire d'un lapin, intitulée Lapin (Rabbit en version originale). À l'école, elle est terrorisée par sa maîtresse d'école primaire, qui place les enfants dans la classe en fonction de l'intelligence qu'elle leur prête, les plus brillants à gauche, les plus stupides à droite. « J'étais aussi loin à droite qu'on pouvait l'être sans être assis dans la cour de récréation », se souvient Rowling.

À l'école secondaire, « tranquille, myope, couverte de taches de rousseur et nulle en sport », Rowling raconte déjà à ses amies de longs récits nés de son imagination et sa matière préférée était l'anglais, suivie par les langues. Pour son baccalauréat, elle a choisi des matières essentiellement linguistiques, c'est-à-dire l'anglais, le français et l'allemand. Elle reçoit la note "A" dans ses examens finaux qu'elle passe dans les deux premières matières, et obtient un "B" en allemand. Ses études scolaires étant terminées, Rowling fait une demande d'inscription à l'université d'Oxford, mais son dossier est refusé car l'école dont elle vient ne jouit pas d'une bonne réputation. À l'université d'Exeter, elle étudie le français et la littérature antique de 1983 à 1987 pour faire plaisir à ses parents qui veulent faire d'elle une secrétaire bilingue. Elle abandonne la littérature antique après avoir oublié de s'inscrire aux examens. Rowling passe l'an 1985 à Paris pour y améliorer sa maîtrise de la langue française. Finalement, Rowling termine ses études avec un diplôme de deuxième classe niveau inférieur. Mais elle était quand même une « Hermione », Elle a été décorée des insignes de la Légion d'Honneur le 3 février 2009 à 18h00 au palais de l'Elysée par le président Sarkozy en personne.

C'est lors d'un voyage en train de Manchester à Londres qu'elle concocte dans sa tête l'histoire d'un jeune garçon qui découvre ses talents de magicien, et part dans une école de sorciers. « L'idée est simplement venue se balader dans ma tête, pleinement formée. » dira-t-elle. A son arrivée en gare de King's Cross, beaucoup des personnages avaient déjà pris forme. La mort de sa mère, décédée d'une sclérose en 1990, inspirera probablement les sentiments que nourrit son héros orphelin à l'égard de ses parents décédés.

Pour changer d'air, Joanne Rowling part pour Porto, au Portugal, pour y enseigner l'anglais. Tous les matins, avant d'aller travailler, elle rédige les aventures de Harry Potter. Rowling se marie le 16 octobre 1992 avec le journaliste portugais Jorge Arantes. Ayant fait une fausse couche, elle finit par donner naissance à sa fille Jessica Isabel Rowling Arantes le 27 juillet 1993. Cependant, le couple se dispute de plus en plus souvent et en novembre 1993 Joanne Rowling est jetée dehors par son mari. Le mariage se solde par un divorce en 1995 et elle retourne au Royaume-Uni pour s'installer chez sa sœur à Édimbourg, où elle vit d'allocations.

« Le seul moyen d'endormir Jessica était de la promener en poussette », a raconté l'écrivain, qui allait la promener jusqu'à un café où elle écrivait. Le livre achevé, elle envoie les trois premiers chapitres à un agent, qui n'est pas intéressé. Un second agent accepte de la représenter, mais il lui faut un an pour trouver un éditeur, Bloomsbury, en août 1996. À la publication de son premier tome, Bloomsbury craint que le groupe-cible de petits garçons rechigne à acheter des livres écrits par une femme. Il lui demande par conséquent d'utiliser deux initiales plutôt que de révéler son prénom. N'ayant pas de deuxième prénom, elle choisit « K » en pensant à sa grand-mère Kathleen, comme seconde initiale de son pseudonyme. « Kathleen » n'a donc jamais fait partie de son nom légal.

En France, elle remporta le prix Sorcières du roman en 1999 et le Prix Tam-Tam du livre de jeunesse 1999, catégorie Je Bouquine avec son livre Harry Potter à l'école des sorciers.

Les trois premiers tomes sont des best-sellers et elle se consacre à l'écriture. Au quatrième tome, Harry Potter devient un phénomène de société : à sa sortie, parents et enfants font la queue pour mettre la main dessus.

Traduits en plus de 60 langues, les six premiers romans se sont vendus à 325 millions d'exemplaires au total. Dix jours après son lancement, le tome 7 est déjà écoulé à plus de 11 millions d'exemplaires. Les six premiers épisodes ont été adaptés au cinéma. Les produits dérivés remplissent les rayons des magasins de jouets. On lui prête une fortune supérieure à celle de la reine Elisabeth II ; elle est actuellement la femme à la tête de la plus grosse fortune du Royaume Uni.

En dépit de sa célébrité, J. K. Rowling mène une vie recluse dans le Perthshire et ne donne quasiment pas d'interviews. Le 26 décembre 2001, elle se remarie avec le médecin anesthésiste Neil Michael Murray : cérémonie privée qui a lieu dans sa maison. Le 23 mars 2003, Rowling met au monde son fils David Gordon Rowling Murray. Deux ans plus tard, le 23 janvier 2005, elle accouche d'une fille, Mackenzie Jean Rowling Murray.

Rowling, qui s'est déjà trouvée en position de parent isolé, a été Première Ambassadrice de l'association caritative One Parent Families en 2000, et en est aujourd'hui la présidente. Rowling a écrit, en collaboration avec Sarah Brown, épouse du Premier Ministre Gordon Brown, un recueil d'histoires pour enfants dont les bénéfices sont allés à One Parent Families.

En 2001, l'association britannique de lutte contre la pauvreté Comic Relief a demandé à trois auteurs populaires - la présentatrice de télévision et auteur de livres de cuisine Delia Smith, Helen Fielding, qui a écrit la saga Bridget Jones, et Rowling - de publier de petits livres reprenant les thèmes de leurs plus gros succès. Les deux publications de Rowling, Les Animaux fantastiques et Le Quidditch à travers les âges, sont présentés comme des facsimilés de livres présents dans la bibliothèque de Poudlard. Depuis leur sortie en mars 2001, ces livres ont rapporté 15,7 millions de livres Sterling. Les 10,8 millions de livres Sterling récoltés hors du Royaume-Uni ont été collectés via une nouvelle association, l'International Fund for Children and Young People in Crisis (le Fonds international pour les enfants et les jeunes gens en crise).

En 2005, Rowling et Emma Nicholson, députée européenne, ont fondé le Groupe de Haut Niveau pour l'Enfance ((en) Children's High Level Group). En janvier 2006, Rowling s'est rendue à Bucarest pour dénoncer l'utilisation des lits-cages dans les institutions psychiatriques pour enfants. Pour soutenir le CHLG, elle a mis aux enchères l'une des sept copies manuscrites des Contes de Beedle le Barde, un recueil de contes évoqués dans Harry Potter et les Reliques de la Mort. Le livre a été acheté le 13 décembre 2007 par le site de vente en ligne Amazon.com, pour la somme de 1,95 million de livres Sterling. Il a ainsi battu le record pour un manuscrit de littérature moderne et pour un livre d'enfants. Rowling a déclaré : « Cela signifie tellement pour les enfants en situation de besoin. Noël arrive en avance pour moi. ». Rowling a donné les six autres copies manuscrites à ses proches. En 2008, elle a donné son accord pour la publication des Contes, les bénéfices étant intégralement reversés au Groupe de Haut Niveau pour l'Enfance.

En mai 2008, la chaîne de librairies Waterstones a demandé à J.K. Rowling et 12 autres auteurs (Sebastian Faulks, Doris Lessing, Lisa Appignanesi, Margaret Atwood, Lauren Child, Richard Ford, Neil Gaiman, Nick Hornby, Michael Rosen, Axel Scheffler, Tom Stoppard et Irvine Welsh) d'écrire une brève histoire sur une carte postale de format A5. Les cartes ont ensuite été vendues aux enchères pour l'association caritative Dyslexia Action et le PEN club international. La contribution de Rowling était une préquelle à Harry Potter de 800 mots mettant en scène le père d'Harry, James Potter, et son parrain Sirius Black trois ans avant la naissance d'Harry. Les cartes ont été rassemblées et vendues sous la forme d'un livre en août 2008.

Les dates sont celles précisées par l'éditeur Bloomsbury pour la publication anglaise des œuvres.

En haut



Armée de Dumbledore

HP books.png

L'Armée de Dumbledore (ou AD) est créée dans le tome 5 de la série Harry Potter de J. K. Rowling.

L'A.D. est une organisation secrète fondée par Harry, d'après une idée d'Hermione, pour apprendre à ses camarades à faire face aux situations les plus dangereuses en matière de Défense contre les Forces du Mal et pour contrer la politique du Ministère de la magie et l'enseignement de Dolores Ombrage. Harry en est le « professeur » car il a déjà affronté quatre fois Lord Voldemort. Il apprend à ses camarades des sortilèges de défense et d'attaque.

Leurs réunions se passent dans la salle sur demande, sur demande d'aide d'Harry à Dobby (dans le livre) et sur idée de Neville Londubat (dans le film). Pour connaître la date de la réunion, chacun possède une pièce sur la tranche de laquelle s'affiche la date et l'heure de la prochaine réunion. Hermione a appliqué sur chacune de ces pièces un sortilège protéiforme. Ainsi, lorsque Harry inscrit une date sur sa pièce, la date apparaît sur toutes les pièces du groupe.

Cho Chang suggère d'abord "AD" pour "Association de Défense", lettres que Ginny traduit immédiatement par "Armée de Dumbledore". Les élèves intéressés par une participation à l'A.D. doivent, pour jurer le silence, signer un parchemin enchanté par Hermione. Marietta Edgecombe, n'ayant pas tenu sa langue, se voit alors souffrir d'une énorme poussée d'acné violette qui forme le mot CAFARD sur son visage.

Aucun élève de serpentard n'est admis dans l'A.D.

L'Armée est dissoute, faute de nécessité, au départ du Professeur Ombrage. Elle est évoquée à plusieurs reprises dans le tome 6, en particulier par le professeur Dumbledore quelques instants avant sa mort.

Dans Harry Potter et les reliques de la mort, l'AD est réactivée par Neville, Ginny et Luna pour s'opposer au régime du professeur Rogue et des Carrow. Après le départ de Ginny et Luna, Neville est forcé de se cacher dans la salle sur demande de façon permanente et la transforme en quartier général. Il donnera ensuite le signal de la rébellion au retour de Harry, alertant d'abord les membres de l'AD qui ont quitté Poudlard. Plusieurs membres jouent un rôle clef dans la bataille finale, à commencer par Neville lui-même , qui prouve qu'il est un véritable Gryffondor...

Hannah Abbot, qui est née en 1980, est une fille au teint rose et aux nattes blondes. C'est une élève de Poufsouffle, sa scolarité va de 1991 à 1998. Elle devint préfète à partir de août 1995.

La mère de Hannah fut trouvée morte durant l'automne 1996, assassinée par les Mangemorts ; Hannah, qui l'apprit durant le cours de botanique, dut quitter l'école pendant quelque temps.

JK Rowling a révélé dans une interview après la parution du septième tome qu'Hannah épouserait Neville Londubat et deviendrait la patronne du Chaudron Baveur.

Katie Bell est née en 1979, elle fut, durant la majeure partie des études d'Harry à Poudlard, une des poursuiveuses de l'équipe de Quidditch de Gryffondor. Selon Olivier Dubois c'était une superbe poursuiveuse, tout comme les deux autres occupantes du poste durant la même période, Angelina Johnson et Alicia Spinnet. Katie a un an de moins que celles ci.

Elle a eu plusieurs moments difficiles au cours des parties, par exemple lorsque Montague l'a presque fait tomber de son balai en saisissant intentionnellement sa tête à la place du Souaffle. Lors du premier entraînement de gardien pour Ron, Katie a reçu, en plein visage, un souafle qu'elle n'a pas pu attraper, lancé par Ron. L'accident la fit saigner du nez. Par la suite, Fred lui a donné par inattention le mauvais bout d'un néon Néansang, la partie qui cause des saignements de nez, et non pas celle qui les arrête, elle saigna donc de plus belle et l'entraînement dut être interrompu.

Katie a rejoint l'AD lors de sa création, accompagnée d'Alicia et Angelina. Elle a frôlé la mort lors de sa dernière année d’étude lorsqu'elle toucha un collier ensorcelé que Madame Rosmerta lui avais remis sous l'influence du sortilège de l'Imperium pour qu'elle rapporte l'objet à Poudlard. Au moment où Katie toucha le collier, elle se mit à léviter tout en criant de douleur et puis subitement elle retomba au sol. Elle fût envoyée à Ste Mangouste plusieurs mois pour être soignée.

Elève de Poufsouffle de la même année qu'Harry. Susan rejoint l'Armée de Dumbledore lors de sa cinquième année d'études à Poudlard. Elle apparaît pour la dernière fois dans le sixième tome pour la leçon de transplanage, où elle se "désartibule" accidentellement.

Dans les deux premiers films, elle est interprétée par Eleanor Colombus, la fille du réalisateur Chris Columbus.

Sa tante Amelia Bones travaille au ministère, à un rang très élevé dans la hiérarchie : elle assiste à l'audience de Harry Potter face au Magisterum, la cour de justice magique, en compagnie du ministre Cornelius Fudge et de sa sous-secrétaire Dolores Ombrage au début de l'Ordre du Phénix.

Il est élève de Serdaigle de la même année que Harry. À sa 6e année, il est l'un des rares élèves de 6e année à être admis en classe de potions pour les examens d'ASPIC. Il est membre de l'armée de Dumbledore.

Lavande entre à Poudlard dans la maison Gryffondor en même temps que Harry, Ron, Hermione, Neville, Dean, Seamus et Parvati. Elle est d’ailleurs la première de son année a être envoyée à Gryffondor.

Dans leur troisième année, elle et sa meilleure amie Parvati sont particulièrement impressionnées par le professeur de divination, Sibylle Trelawney.

Lavande se rend au bal du Tournoi des Trois Sorciers avec Seamus Finnigan. Dans le Tome 5, elle ne croit pas les déclarations de Harry concernant le retour de Voldemort. Pourtant, elle rejoint l'Armée de Dumbledore.

Dans le tome 6, elle sort avec Ron pendant une partie de l'année.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, elle est gravement blessée dans la bataille de Poudlard, quand le loup-garou Fenrir Greyback se précipite dans le grand Hall pour l'attaquer, mais Hermione la sauve en frappant Greyback avec un charme renversant. Elle survit après un séjour à Ste Mangouste puis se marie avec Seamus Finnigan et travaille au ministère de la magie.

Lavande Brown est interprété au cinéma par Jennifer Smith dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban puis par Jessie Cave dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé.

Cho Chang est une élève âgée d'un an de plus qu'Harry. Elle fait partie de la maison Serdaigle, et est attrapeuse dans l’équipe de Quidditch de cette maison.

Cho est nommée pour la première fois dans Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, le roman qui raconte la troisième année d'Harry Potter à Poudlard (Cho est alors en quatrième année). Lors d'un match de Quidditch entre leurs équipes, Harry remarque la jeune fille et est particulièrement frappé par sa beauté. Malgré cela, il triomphe lors du match, s'emparant du vif d'or. Cho lui souhaite tout de même bonne chance lors du match entre l'équipe d'Harry et celle de Serpentard.

Durant la quatrième année d'Harry à Poudlard (dans Harry Potter et la Coupe de feu), Harry est conscient de son amour pour Cho, mais n'ose pas l'aborder. Finalement, quand il doit inviter une cavalière pour le bal de Noël, Harry demande à Cho de l'accompagner après beaucoup d'hésitation. La jeune fille répond qu'elle a accepté l'invitation de Cedric Diggory, un adversaire d'Harry dans le Tournoi des Trois Sorciers. Harry découvre pendant le bal que Cho et Cédric sortent ensemble. Désormais pour lui, Cedric n'apparaît plus comme un adversaire mais comme un rival.

Lors de la deuxième épreuve du tournois, Cho est l'otage que Cedric doit sauver. Harry tente de le secourir en même temps que le prisonnier qui lui est assigné (de même qu'il cherche à secourir les autres otages) mais échoue, et c'est Cedric lui-même qui délivre la jeune fille. Ce n'est qu'après l'épreuve qu'Harry apprend que les prisonniers ne couraient aucun danger réel.

Lors de la troisième épreuve, Harry et Cedric sont amenés à s'entraider. Malgré leur rivalité, Harry laisse Cedric gagner ex-æquo avec lui. Cedric est tué dans le traquenard destiné à Harry. Après cet événement, Harry n'ose pas aborder Cho, mais il constate le profond chagrin de la jeune fille.

L'année suivante (Harry Potter et l'Ordre du phénix), Harry ne tente pas de joindre la jeune fille, mais elle est contactée pour participer au groupe d'autodéfense destiné à faire face au retour de Voldemort, l'Armée de Dumbledore, dite AD (en fait, le sigle AD était l'idée de Cho, abrégeant le nom qu'elle avait proposé, Association de Défense; c'est Ginny Weasley qui propose un nouveau sens au sigle). On découvre lors de ces séances que le Patronus du Cho est un cygne. Cho aborde Harry après une réunion, et finit par l'embrasser (prétextant qu'ils étaient sous le gui). Les deux jeunes gens sortent ensemble, mais Cho pleure souvent en repensant à Cedric, et les réunions de l'AD, organisation dirigée contre le meurtrier de Cedric, lui rappellent son ancien ami.

Le rendez-vous amoureux de Cho et Harry au Pré-au-Lard se passent mal : d'une part parce qu'Harry a du mal à supporter qu'elle lui parle tant de Cedric. De plus elle lui demande si Cedric pensait à elle dans ses derniers instants, ce qu'Harry ne peut confirmer puisque la seule chose qu'ait demandé Cedric est qu'Harry ramène son corps pour ne pas le laisser à Nagini, le serpent de Voldemort. D'autre part Cho prend très mal qu'Harry ait un autre rendez-vous ce jour-là, même si cet autre rendez-vous sert à agir contre Voldemort. Finalement l'AD est dissoute quand son organisation est révélée aux autorités par Marietta Edgecombe, la meilleure amie de Cho. Marietta est défigurée par une malédiction lancée préventivement par Hermione Granger sur la liste des membres, au cas où l'un d'eux trahirait le secret. Cho se plaint à Harry de la cruauté d'Hermione. Harry approuve cette dernière. Cho et Harry cessent alors de se voir, Harry préférant la perdre que d'être injuste envers Hermione.

Harry ne s'offusque même pas quand il apprend un peu plus tard que Cho sort maintenant avec Michael Corner. Lors de l'année suivante, Cho évite de voir Harry. Harry étant encore une fois privé Quidditch, elle affronte à nouveau Ginny et perd de la même manière. Le même jour, Harry commence à sortir avec Ginny.

Dans le dernier tome, Harry Potter et les Reliques de la Mort, Cho est restée fidèle à l'Armée de Dumbledore sous le règne de Voldemort, et elle réapparaît brièvement lors du retour de Harry à Poudlard, lui adressant un sourire amical. Elle propose de l'aider à rejoindre la salle des Serdaigle, mais Ginny, visiblement sur ses gardes, s'arrange pour que cela soit plutôt fait par Luna. Cho a paru déçue lorsque Luna y est allé à sa place. Elle se bat lors de la bataille de Poudlard et y survit. Le 18 Octobre 2007, J.K. Rowling a révélé que Cho Chang s'est plus tard mariée avec un Moldu.

Dans les films, Cho est interprétée par Katie Leung.

Il est élève de Serdaigle. Il sort avec Ginny Weasley, la sœur de Ron ce qui déplait d'ailleurs beaucoup à celui-ci. À la fin de la cinquième année, dépité par la défaite de Serdaigle face à Gryffondor au Quidditch, Ginny rompt avec lui et elle se met à sortir avec Dean Thomas. Par la suite, il se console avec Cho Chang.

Les Crivey sont des personnages de fiction appartenant à la saga de Harry Potter. Ils sont tous les deux élèves de Poudlard, appartenant à la maison de Gryffondor. Leur père exerce la profession de laitier et ils sont donc issus d'une famille moldue. Ce sont deux garçons aux cheveux clairs.

Colin fait sa première apparition dans le livre Harry Potter et la Chambre des secrets et est tout de suite totalement fasciné par Harry Potter, dont il a suivi les péripéties au travers de journaux avant d'arriver à Poudlard. Il ne cessera d'ailleurs de le suivre à la trace et de le prendre en photo, lui demandant même de lui dédicacer les épreuves, ce qui a pour effet d'énerver particulièment Harry.

Quelques mois après son arrivée, il est retrouvé pétrifié dans les couloirs. La pellicule de l'appareil photo qu'il utilisait à ce moment là a fondu, ce qui lui a sauvé la vie. En effet, grâce à celle-ci, il n'a pas affronté directement le regard mortel du Basilic, et a donc évité la mort. Ce n'est que plusieurs mois plus tard, lorsque les mandragores auront atteint l'âge adulte, qu'il sera soigné.

Il est rejoint dans La Coupe de Feu par son petit frère Dennis Crivey. Celui-ci se comporte d'une manière tout à fait similaire à son frère, formant à ses côtés un véritable fan-club de Harry.

Dans le tome 5, ils rejoignent tous deux l'AD, mais aucun d'entre eux n'est impliqué dans la bataille ayant lieu au département des mystères entre les mangemorts et certains membres de l'AD.

Colin est joué par l'acteur Hugg Mitchell dans Harry Potter et la Chambre Des Secrets.

Ces deux personnages sont traités similairement par l'auteur qui en fait des personnages amusants et attendrissants. Cela ne sauve pas toutefois Colin d'une fin tragique à la fin du dernier tome  : bien qu'il ait reçu l'ordre d'évacuer Poudlard avec les autres élèves trop jeunes pour se battre, il reste afin d'aider ses amis à défendre l'école, mais il est tué lors de la bataille générale qui oppose Poudlard aux Mangemorts.

Elle est élève de Serdaigle. Elle possède des cheveux blonds tirant sur le roux. C'est une amie de Cho Chang, et elle rejoint l'Armée de Dumbledore avec elle ; elle va pourtant trahir l'association au profit de Dolores Ombragecar sa mère travaille au ministère de la magie.et qu'elle ne supporte pas de lui désobéir . À cause de cela, elle se retrouve avec des pustules violettes sur le front formant le mot "Cafard", conséquence d'un sortilège habilement mis en place par Hermione. Ils ne disparaîtront jamais véritablement car, adulte, il lui restera des cicatrices.

Il est un de la maison Poufsouffle de la même année qu'Harry. Il a été pétrifié pendant sa deuxième année par le basilic : les deuxième année de Poufsouffle, Ernie MacMillan en tête, ayant soupçonné Harry d'être responsable des agressions, l'agression de Justin renforcera leur théorie. Avant de venir à Poudlard, il avait été reçu à Eton. Il rejoint l'A.D. lors de sa 5ème année.

Il est né en 1980 comme Harry Potter, ils sont tous deux dans la même classe à Poudlard. Il a commencé sa scolarité à Poudlard en 1991 et a été placé dans la maison de Gryffondor, le choixpeau magique a cependant pris un certain temps avant de choisir sa destination.

Seamus est un Irlandais aux cheveux blonds (mais brun dans les films) . La famille Finnigan campait d'ailleurs dans la section irlandaise du camping lors de la coupe du monde de Quidditch. Leur tente était couverte de trèfles, emblème de l'équipe d'Irlande. Seamus est un fan de l'équipe "Les Crécelles de Kenmare". Comme le dit Seamus lui-même, il est "moitié-moitié". Son père est un moldu et sa mère une sorcière. Mrs Finnigan a attendu qu’elle soit mariée pour annoncer son statut de sorcière à son mari. Cette révélation fut un choc pour Mr Finnigan.

Le jour de l'Halloween de sa première année, il est jumelé à Harry Potter lors du cours de charme dans lequel ils pratiquent le sort de lévitation (Wingardium Leviosa) pour la première fois. Son meilleur ami est Dean Thomas avec qui il passe la majorité de son temps, étant dans la même classe. Seamus va au bal de Noël du tournoi des trois sorciers en compagnie de Lavande Brown. Il ne croit pas Harry au sujet du retour de Voldemort et préfère croire la gazette du sorcier, en partie à cause de sa mère. Il finit donc par se disputer avec Harry à ce sujet. Finalement, il se ralliera aux membres de l'AD et en fera partie. La plus grande peur de Seamus est le spectre de la mort.

Dans une interview ultérieure, J.K Rowling a dit que Seamus se mariait avec Lavande Brown et que celle-ci travaillait au Ministère de la Magie.

Seamus Finnigan est interprété au cinéma par l'acteur Devon Murray.

Il fait partie des Serdaigle, dont il est préfet à partir de sa 5e année. Il fréquente surtout Michael Corner et Terry Boot, deux autres élèves de sa Maison. C'est un sang-mêlé. Entré à Poudlard en même temps que Harry, il rejoint l'armée de Dumbledore durant sa 5e année.

Hermione est à l'origine de la création du groupe, et s'occupe d'une bonne part de la logistique. Elle prend part au raid sur le Ministère de la Magie en fin d'année. Comme Harry, elle choisit de ne pas revenir à Poudlard pour sa septième année, et le groupe se reconstitue sans eux. Elle prend part à la bataille finale.

Elle est élève de Gryffondor. Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, elle en devient le capitaine après le départ d'Olivier Dubois, elle lui ressemble beaucoup en enseignement. Elle est une candidate malheureuse au Tournoi des trois sorciers. De la même année que les jumeaux Weasley, elle a son anniversaire environ une semaine avant Halloween. Dans le Tome 4, son cavalier pour le Bal de Noël est Fred Weasley.

J.K Rowling révèle dans son interview qu'elle épousera finalement George et qu'elle aura deux enfants, Fred et Roxanne. Dans les films, Angelina Johnson est interprétée par Danielle Taylor (créditée dans le second opus par son second nom, Danielle Tabor).

Il est élève de Gryffondor. Meilleur ami des jumeaux Weasley, c'est le commentateur officiel des matchs de Quidditch durant toutes ses études. Ses remarques sur la beauté des joueuses féminines, ou sa partialité anti-Serpentard, lui attirent les foudres régulières du professeur McGonagall. Dès qu'il aura fini toutes ses années à Poudlard ce sera Zacharias Smith, élève à Poufsouffle, qui le remplacera dans le tome 6 de Harry Potter comme commentateur officiel des matches de Quidditch. Quand Fred et George partirent de Poudlard, Lee fut très triste, ne souriait plus et semblait ne plus avoir envie de faire quelque chose.

Dans le tome 7, il s'improvise journaliste pour la station de radio "Potterveille" qui soutient Harry et qui souhaite résister contre Voldemort. Pour cela, il fait appel à plusieurs résistants : des jumeaux Weasley (enfin de Fred) à Kingsley en passant par Remus Lupin.

Lors des adaptations cinématographiques, Lee Jordan fut joué par Luke Youngblood dans les 2 premiers films, puis son personnage disparaitra. Pour une raison inconnue, dans la version française de À l'École des sorciers, le personnage de Lee a une voix féminine.

Neville Londubat (Neville Longbottom dans la version originale) est un personnage de la saga Harry Potter. Dans les films, Neville Londubat est interprété par Matthew Lewis.

Il est né le 30 juillet 1980 de Franck et Alice Londubat, tous deux aurors.

Alors qu'il est dans le ventre de sa mère; il est tout comme Harry Potter ( lui-même dans le ventre de sa mère Lily ), lié à Voldemort par une Prophétie : "Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois...".

Puisque Neville est né le 30 Juillet et que ses parents sont des opposants reconnus , cette prophétie permet de déterminer Neville comme étant directement nommé par elle. Le fait qu'Harry Potter, lui même né le 31 Juillet de parents ayant défiés eux aussi trois fois Voldemort rend ainsi la Prophétie valable pour les deux enfants. Le choix concret de Voldemort de s'opposer directement à Harry qui lui ressemble tant à son corps défendant ( un parent est sorcier de Sang-pur; l'autre est d'origine moldue tant pour Harry que pour Voldemort; alors que les deux parents de Neville sont sorciers de Sang-pur ) rendra alors la prophétie valable uniquement pour Harry. Les parents de Neville furent torturés jusqu'à la folie par le sortilège Doloris lancés par Bartemius Croupton junior, les époux Bellatrix Lestrange et Rabastan Lestrange et du frère de celui ci, Rodolphus Lestrange le 31 Octobre 1981. Ces quatre Mangemorts étaient au courant que la Prophétie était valable tant pour Harry que pour Neville; ils tentèrent de "soutirer" des "informations" sur l'absence de leur Maître. Celui-ci; lors de sa confrontation d'avec Harry, se retrouva "pire qu'une ombre" et ne pouvant ainsi plus agir concrètement, ses fidèles crurent que les Longdubats avaient maille à partir de son absence. Les parents de Neville devenus fous de douleurs; ils furent internés à Sainte Mangouste, l'hôpital des sorciers. Neville fut alors élevé par sa grand-mère Augusta, la mère de son père.

Pendant un certain temps, sa famille crut qu'il était dépourvu de pouvoirs magiques (cracmol) mais on eut la confirmation qu'il était un sorcier vers 8 ou 10 ans. Il rentra à Poudlard en même temps que Harry, Hermione, Malefoy, Dean Thomas et Ron Weasley. On fait sa connaissance pour la première fois dans le Poudlard Express où il a perdu son crapaud Trevor. Il fut envoyé dans la maison de Gryffondor, comme Harry, Hermione et Ron.

Dans le premier livre, il est dépeint comme un individu un peu balourd mais sympathique, perdant assez souvent son crapaud, souffrant d'un fort déficit de confiance en soi, tombant lourdement d'un balai lors du premier cour de vol et s'y cassant le poignet, ou faisant exploser son chaudron à longueur de cours de Potions. Il sera victime pendant le match de Quidditch entre les maisons de Gryffondor et Poufsouffle d'un sortilège de Malefoy et se battra contre les amis de ce dernier (Crabbe et Goyle). Il fit remporter la coupe à sa Maison en fin d'année en gagnant 10 points ( alors qu'il en a fait perdre un grand nombre lors des cours de Potions ) puisque le Directeur souhaite rendre hommage à son courage de s'être opposé à ses amis lorsque ces derniers se rendaient au couloir interdit. Il termine donc l'année de manière glorieuse après tant de difficultés.

Lors du second livre, lors d'un cours de Défense contre les forces du Mal, des lutins de Cornouaille répandant le raffut dans la salle le suspendent par les vêtements au crochet du plafond. Il prévient ensuite Harry lorsque le dortoir fut saccagé par Ginny Weasley. Il éprouve toujours autant de peine avec la magie mais s'accroche et progresse aussi malgré des moqueries blessantes portées à son égard. Il craint à un moment d'être une cible possible du Basilic, bien qu'il soit d'ascendance sang pur, tant il se voit lui-même comme un presque Cracmol. Il termine l'année correctement.

Durant le troisième opus, il apparaît de façon plus anecdotique. Il est surtout remarqué durant les cours de potions pour son incapacité presque totale à accomplir les mélanges et le plaisir que prend Rogue à se moquer de lui. D'ailleurs, lors d'un cours avec le professeur Lupin on apprend que Rogue est la personne qui effraie le plus Neville : lorsque Neville se présente devant l'Épouvantard lors du cours de Défense contre les Forces du Mal de Rémus Lupin; la créature prend l'apparence du Professeur de Potions. Neville parvient à contrer l'Epouventard en affublant celui-ci, qui est sous les traits du Professeur, des vêtements de sa grand-mère.

Dans Harry Potter et la Coupe de Feu, il réagira violemment à une remarque de Drago Malefoy; Ron et Harry devant l'empêcher de se jeter sur lui. On apprendra par la suite qu'il a eu cette réaction suite aux sévices infligés à ses parents, jusqu'à présent inconnus des lecteurs. Il invitera Ginny au bal de Noël.

Dans le livre suivant, il participe aux assemblées de l'armée de Dumbledore et à la bataille du Département des Mystères. Bien que peu préparé au début du livre; il sort renforcé puisqu'il se met à travailler les Sortilèges durant des heures entières et fait des progrès particulièrement nets, maîtrisant peu à peu des sortilèges de haut niveau (bientôt plus vite que presque toute l'AD). Il rendra visite à Noël à ses parents à Sainte Mangouste (hôpital spécial pour les sorciers) où il croisera Harry, Ron et Hermione qui s'y étaient rendus pour rendre visite à Arthur Weasley. Après l'évasion des partisans de Voldemort de la prison d'Azkaban, il deviendra l'un des meilleurs sorciers de l'AD, décidé obstinément à venger ses parents des auteurs de leurs blessures ( ceux ci se trouvaient prisonniers à Azkaban et s'en sont échappés ). Neville suivra Hermione dans l'apprentissage des sortilèges. Il restera mobilisé jusqu'à la fin de l'année et répondra totalement présent pour combattre tant Ombrage, que les Serpentards puis les mangemorts au département des mystères ( tout cela dans la même journée ). Bien qu'en grande peine là-bas, il réussira brillamment à tenir et même à affaiblir un tant soit peu les Mangemorts. Son nez est cassé, le faisant parler indistinctement et rendant caducs ses prononciations de sortilèges. Cela ne l'empêche nullement de tenter vaillamment de prononcer les sorts, encore et encore. Sa baguette magique se brise (elle était celle de son père). Il conserve un moment la prophétie. Il subit le sortilège Doloris qu'il endure avec courage. Il rentrera à Poudlard en relative bonne forme et en ayant surpris et impressionné son entourage par son courage et sa détermination; particulièrement sa Grand-mère.

Dans le sixième tome, son influence diminue puisque ses résultats de BUSE restent un peu faibles pour une grande préparation, mise à part en botanique où il est indéniablement compététent. Il peut néanmoins centrer ses cours sur les sortilèges qui ont été bons à l'examen. Il n'intervient que peu durant l'année, mais sera le seul élève de l'AD avec Luna et Ginny à rejoindre le trio et l'Ordre du Phénix pour la bataille de Poudlard lors de la fin de l'année.

Dans le tome 7, Neville apparait lors des derniers chapitres. Il ne parle pratiquement pas, ses actions sont décrites par des tiers ( Alderforth Dumbledore principalement; et celui ci ne tarit pas d'éloges sur sa force de caractère et son courage ). Il est indiqué au lecteur que Neville mène l'AD à Poudlard; recréé par Ginny, Luna et lui-même. Il est le plus âgé des trois et c'est en grande partie lui qui conduira les élèves de Poudlard à se révolter contre le régime des Carrow. Il tente dans l'année de pénétrer le bureau de Rogue, devenu le Directeur, pour prendre l'épée de Gryffondor dont il a conscience de la valeur. Puni, il doit se rendre dans la Forêt interdite accomplir quelques travaux. Neville trouva finalement refuge dans la Salle sur Demande qui devint alors une grande pièce habitable avec des hamacs, une salle de bains et une radio pour savoir ce qui se passe en dehors du collège. Tous les élèves qui ont peur ou qui veulent résister y sont les bienvenus. Neville a accès à la ville à l'extérieur du Château grâce à un tableau qui mène à la taverne tenue par Alberforth Dumbledore. Les deux hommes se lient d'une forte estime. En plus de son comportement de leader dans l'AD; Neville est devenu, de par son ascendance Sang pur et son refus catégorique d'adhésion aux idées de Voldemort, une cible de choix de la fratrie Carrow, le frère et la soeur étant devenus Professeurs. Ils utilisent les sortilèges interdits comme châtiment, principalement le Doloris, et cela en toute impunité. De fait; lorsque Harry retrouve Neville lorsque la Bataille finale prend place; celui-ci est couvert de bleus et de cicatrices. Harry prévient Neville de la valeur extrême de tuer Nagini, le serpent de Voldemort, dès lors que faire se peut. Neville est étonné d'une telle urgence dans l'action et d'une telle demande incongrue. Lorsque Voldemort apparaît en majesté, le corps inerte d'Harry près de lui, le sorcier se moque avec suffisance de Neville; il lui intime l'ordre de se coiffer du Choipeau et de renier Gryffondor. Devant son refus, Voldemort met le feu au Choipeau ( ainsi qu'aux cheveux de Neville ). Le choipeau est alors jeté à terre. Le pommeau de l'épée de Gryffondor apparaît alors, presqu'entièrement dissimulé sous l'étoffe du chapeau. Seul Neville le remarque. Lorsque les Centaures prennent part au combat, Neville utilise à profit les bousculades pour se saisir de l'Epée et tuer ainsi l'Horcruxe Nagini.

Il deviendra professeur de botanique à Poudlard et épousera Hannah Abbot.

Luna Lovegood est une élève de la maison Serdaigle, âgée d'un an de moins que Harry et parfois surnommée « Loufoca » par ses camarades. Elle est décrite comme ayant des cheveux d'un blond sale et des yeux protubérants. J.K. Rowling a souvent dit que Luna était tout le contraire d'Hermione dans la mesure où elle ne se base que sur sa foi alors qu'Hermione appuie ses opinions sur les faits et la logique. Son père, Xenophilius Lovegood, est le directeur du Chicaneur. Sa mère est morte dans une expérience qui a mal tournée et à laquelle a assisté Luna lorsqu'elle avait neuf ans. Suite a cet événement, Luna est capable de voir les sombrals. Elle n'a pas beaucoup d'amis à l'école, mais semble se soucier peu de ce que les autres pensent d'elle.

Dans Harry Potter et l'Ordre du phénix, Luna et son père sont parmi les seuls à croire Harry et Dumbledore au sujet du retour de Voldemort, ce qui mène Harry à accorder une interview exclusive au Chicaneur. Luna rejoint l'Armée de Dumbledore où elle s'entraîne d'arrache-pied, et participe à l'affrontement contre les Mangemorts au Département des Mystères en compagnie d'Harry, Ron, Hermione, Ginny, et Neville.

Dans le Prince de Sang-Mêlé, elle est invitée par Harry à la fête de Noël organisée par le professeur Slughorn. Elle commente également le match de Quidditch entre Gryffondor et Poufsouffle, et J.K. Rowling a affirmé avoir adoré écrire cette scène. Quand les Mangemorts attaquent l'école à la fin de cette année scolaire, Luna, Ginny et Neville sont les seuls membres de l'A.D. à répondre à l'appel pour protéger l'école.

Dans les Reliques de la Mort, Luna et son père sont présents au mariage de Bill Weasley et Fleur Delacour au Terrier. A la rentrée, Luna, Ginny et Neville réussissent à faire revivre en secret l'A.D. pour opposer une résistance au régime instauré par Rogue à Poudlard. Durant la visite de Harry au domicile des Lovegood, il remarque que Luna ne semble pas être rentrée chez elle depuis quelques temps malgré les récents congés scolaires de Noël. Xenophilius lui révèle que sa fille a été enlevée pour le dissuader de publier des articles soutenant Harry. Elle est libérée grâce à Harry et Dobby. Elle reste un moment chez Bill et Fleur puis retourne à Poudlard pour la bataille finale. C'est grâce à elle qu'Harry découvre que le dernier Horcruxe est le diadème de Rowena Serdaigle.

J.K. Rowling a précisé Luna Lovegood est devenue, après ses études, « l'équivalent sorcier d'un naturaliste » qui parcourt le monde à la recherche des créatures magiques les plus étranges et les plus rares. Elle se marie avec Rolf Dragonneau, petit-fils de Norbert Dragonneau, et ils ont ensemble des jumeaux : Lorcan et Lysander.

Luna est interprétée au cinéma par l'actrice Evanna Lynch.

Il a le même âge que Harry mais fait partie de la maison Poufsouffle. Malgré ses manières un peu pompeuses, Harry l'apprécie car, lors de leur 5e année, il est l'un des seul à croire Harry sur parole quand il affirme que Voldemort, le terrible mage noir qui a tué ses parents, est revenu.

Il devient préfet de Poufsouffle en 5e année.

C'est le seul élève de Poufsouffle de son année qui obtient les résultats requis à sa BUSE de potion (les BUSEs, Brevet Universel de Sorcellerie Elémentaire, sont des examens importants subis par les élèves en 5e année), ce qui lui permettra de poursuivre son enseignement dans cette matière en 6e année.

Parvati Patil est, contrairement à sa sœur jumelle Padma, une élève de Gryffondor.

La matière préférée de Parvati est la Divination et elle voue une grande admiration au professeur Sybille Trelawney. La meilleure amie de Parvati est Lavande Brown, et toutes les deux sont spécialisées dans les gloussements incessants et le racontage de petits potins.

Parvati accompagne Harry Potter au bal de Noël donné à l'occasion du Tournoi des Trois sorciers lors de sa 4ème année et tout comme sa sœur, elle est présentée comme étant vraiment très jolie. Dean Thomas dit qu'elles sont les plus belles filles de l'école. A sa 5ème année, elle rejoint l'Armée de Dumbledore pour apprendre des sortilèges de défense contre Lord Voldemort.

Padma Patil est, contrairement à sa sœur jumelle Parvati, une élève de Serdaigle.

Padma accompagne Ronald Weasley au bal de Noël à l'occasion du Tournoi des Trois sorciers lors de sa 4ème année et tout comme sa sœur, elle est présentée comme étant particulièrement jolie. Dean Thomas dit qu'elles sont les plus belles filles de l'école. A sa 5ème année, Padma devient préfète de sa maison et elle rejoint l'Armée de Dumbledore pour apprendre des sortilèges de défense contre Lord Voldemort.

Bien que le groupe soit l'idée de Hermione, c'est Harry qui fait office d'instructeur et figure central de l'Armée de Dumbledore en raison de son expérience inhabituelle et des ses démêlés avec Lord Voldemort. Il enseigne divers sortilèges à ses camarades et les encourage. Dans sa septième année toutefois, il doit quitter l'école et le groupe est réactivé sans lui.

Il est élève de Poufsouffle, et membre de l'équipe de Quidditch de Poufsouffle au poste de poursuiveur. Il fait partie de l'Armée de Dumbledore mais se montre très critique envers Harry. Ses cheveux sont blonds. Il est également un des deux commentateurs des matchs de Quidditch en 6e année et est fortement anti-Gryffondor.

Elle est élève de Gryffondor, poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor comme Katie Bell et Angelina Johnson. Elles sont toutes les trois des grandes copines.

Elève de Gryffondor, noir et de haute taille, il est de la même année qu'Harry Potter et partage son dortoir, ainsi qu'avec Ron Weasley, Neville Londubat, et son meilleur ami Seamus Finnigan. C'est un fan de l'équipe de football londonienne de West Ham (tome 1). Dans le Tome 6, il sort avec Ginny Weasley. Dans ce même tome, il joue au poste de poursuiveur, en tant que remplaçant de Katie Bell.

J.K. Rowling a précisé que Dean était issu d'une famille reconstituée de Moldus; son père étant disparu, Dean a un beau père et de nombreux demis-frères et demis-sœurs, et vit une vie de famille heureuse. Son père était en fait un sorcier tué par les Mangemorts, parce qu'il a refusé de se joindre à eux.

Dean fait partie du groupe dès sa constitution, mais dans sa septième année il doit abandonner l'école en raison de ses origines Moldues. Il se cache à la campagne jusqu'à sa capture par des Mangemorts. Libéré du manoir des Malefoy par Dobby, il se cache chez Bill Weasley, puis retourne à l'école pour la bataille finale.

Les frères de Ron font partie du groupe dés sa constitution, mais choisissent d'abandonner l'école - et le groupe - en cours d'année (leur septième). Ils reviennent pour la bataille finale.

Ginny joint le groupe dés sa constitution, et prend part au raid sur le Ministère de la Magie en fin d'année. Elle le réactive deux ans plus tard avec Neville et Luna et tente de voler l'Epée de Gryffondor. Elle doit toutefois quitter l'Armée de Dumbledore et l'école en cours d'année quand toute sa famille entre dans la clandestinité. Elle revient pour la bataille finale, malgé l'interdiction formelle de ses parents.

Il fait partie de l'Armée de Dumbledore dés sa constitution et prend part au raid sur le Ministère de la Magie en fin d'année. Comme Harry, il choisit de ne pas revenir à Poudlard pour sa septième année, et le groupe se reconstitue sans eux. Il prend part à la bataille finale.

En haut



Famille Weasley (Harry Potter)

HP books.png

Les Weasley sont des personnages de la saga Harry Potter, écrite par J. K. Rowling.

L’auteur les mentionne pour la première fois dans Harry Potter à l'école des sorciers, au chapitre 6.

Les Weasley sont une famille éminente et nombreuse de sorciers au sang pur, de modeste condition. Ils vivent au "Terrier", une maison délabrée de quatre étages, près du village de Loutry Ste Chaspoule. Tous les Weasley ont des cheveux roux vif et des taches de rousseur. La famille est assez pauvre. A Poudlard, ils sont envoyés dans la maison Gryffondor. Leur respect envers les sorciers qui n'ont pas le sang-pur et envers les moldus les déprécient parfois aux yeux de certains autres sorciers, notamment les Malefoy. La famille Weasley occupe une place importante dans la saga et représente en quelque sorte la famille « adoptive » de Harry Potter, celle qu'il aurait aimé avoir.

Arthur Weasley est né un 6 février, avant 1950. Il est le mari de Molly et le père des sept enfants. Arthur a le crâne dégarni et le peu de cheveux qui lui reste est roux, comme tous ses enfants. Il est grand, mince et porte des lunettes. Il est habituellement vêtu de longues robes, bien qu'il ait déjà porté des jeans et un sweat ou encore un pantalon à rayures et un vieux blouson en essayant de se faire passer pour un Moldu. Les Weasley sont plutôt pauvres et habitent au Terrier.

Arthur a fait ses études à Poudlard (les dates sont incertaines, mais il a terminé ses études avant 1968), et appartenait à la maison Gryffondor. Molly et lui se fréquentaient déjà à l'école et sortaient parfois pour faire des balades au clair de lune. Arthur et Molly se sont un jour faits prendre par le concierge, Apollon Picott, qui punit Arthur si sévèrement que celui-ci en porte toujours les marques.

Arthur est un père et un mari aimant, c'est un sorcier de sang pur, tout comme sa femme, même si il n'y accorde aucune importance. Il a deux frères et pas de sœur. Sa famille est liée à d'autre familles de sang pur, mais il est considéré comme un "traître à son sang" par les intolérants puisqu'il ne partage pas leur dévotion fanatique au maintien de la pureté du sang et qu'il respecte les Moldus. Arthur est le deuxième cousin au deuxième degré de Sirius Black et il est également parent avec les Malefoy.

Mr Weasley adore tout ce que fabriquent les Moldus, ce qui lui attire parfois quelques ennuis avec sa femme. Il achète des objets moldus puis les démonte dans son garage, essayant de comprendre leur fonctionnement, très intéressé par les artéfacts de technologie moldue. Il leur lance des sorts avant de les remonter. L'un de ces fameux objets fut la Ford Anglia volante, pour laquelle il viola son propre acte de protection des Moldus et il dût payer une amende de 50 Gallions. Il n'était cependant pas totalement dans l'illégalité grâce à une lacune dans la loi (rédigée par lui-même)selon laquelle il n'est pas interdit d'ensorceler d'anciens objets moldus du moment qu'on ne les utilise pas ensuite. Il est également fasciné par la façon qu'ont les Moldus de se débrouiller sans avoir recours à la magie. Il se passionne pour les objets moldus, dont il ne comprend pas toujours le sens, ni se rappelle leur nom précis. Par exemple, il appelle gentes dames les gendarmes, plumier un plombier, et se demande à quoi peut bien servir un canard en caoutchouc. Il collectionne les prises et les piles. En camping, il insista pour monter les tentes sans l'aide de la magie et passa une demie-heure à essayer de trouver comment allumer un feu avec des allumettes.

Arthur travaille pour le Ministère de la Magie, au service des Détournements de l'Artisanat Moldu, le plus ennuyeux des métiers d'après Ron. Ce service est si petit que son personnel n'est composé apparemment que d'Arthur, qui est techniquement le responsable, et d'un vieux sorcier nommé Perkins. Ils partagent une pièce encombrée par deux bureaux et des armoires à dossiers. Elle se situe au niveau deux du siège du Ministère de la Magie à Londres avec le reste du Département de la Justice Magique. Arthur n'occupe pas un poste très élevé au sein du ministère; certaines personnes - Molly et Percy, pour en citer deux - ont suggéré que son amour des Moldus avait empêché une quelconque promotion sous le régime de Fudge. Le travail d'Arthur le sollicite parfois la nuit, pour participer à des interventions visant à récupérer des objets illégalement ensorcelés. Arthur est l'auteur de l'Acte de Protection des Moldus, une loi importante du ministère de la Magie. Cornelius Fudge, l'ancien ministre de la Magie, traita Arthur avec amitié et respect jusqu'à l'été 1995, au moment où il se mit à considérer les amis de Dumbledore comme des ennemis potentiels. Jusqu'alors, Arthur était bien considéré par beaucoup de gens au ministère, y compris par des directeurs de Départements comme Ludo Verpey, Barty Croupton Sr. et Amélia Bones. Beaucoup de sorciers et de sorcières du ministère le connaissent de vue et aiment bien parler avec lui, ce qui montre qu'il est apprécié. Arthur était un ami intime et un grand sympathisant d'Albus Dumbledore. Il est également ami avec l'Auror Maugrey Fol Oeil et est en bons termes avec Amos Diggory, dont la famille ne vit pas très loin de Loutry Ste Chaspoule. Cependant, Arthur a très peu de respect pour Lucius Malefoy, car ses attitudes compromettantes et ses rapports avec la Magie noire sont complètement à l'opposé des valeurs en lesquelles croient les Weasley.

Arthur est membre de l'Ordre du Phénix à partir de sa reprise d'activité en 1995, mais rien ne prouve qu'il l'était avant.

Dans le 2e tome, on peut se rendre compte qu'Arthur n'est pas particulièrement responsable lorsqu'il s'agit d'argent ; alors que Molly s'inquiétait de savoir comment ils allaient pouvoir acheter tous les livres de classes dont leurs enfants avaient besoin, Arthur insista pour inviter Mr et Mrs Granger à prendre un verre au Chaudron Baveur. Tout comme Ron avec Drago, il ne supporte pas que Lucius Malefoy fasse des réflexions sur lui ou sa famille, et se bat même avec lui chez Fleury & Bott.

Durant les vacances, en été 1993, il gagna le grand prix de la loterie du Gallion, organisé par la Gazette du Sorcier et d'un montant de 700 Gallions. Il l'utilisa pour que toute sa famille rende visite à Bill en Égypte. Un article parut dans la Gazette des Sorciers, avec une photo des Weasley en Égypte. Puis il retrouva Harry au Chaudron Baveur, sur le Chemin de Traverse.

En été 1994, il assista avec toute la famille -sauf Molly-, Harry et Hermione à la Coupe du Monde de Quidditch et à l'apparition de la Marque des Ténèbres ainsi qu'à l'attaque des Mangemorts. A son retour, il eut du fil à retordre au ministère, et rentra du travail plus tard que jamais.

Dans le tome 5, après la rupture entre Dumbledore et Fudge en juin 1995, Arthur Weasley devint un membre de l'Ordre du Phénix, œuvrant secrètement contre Voldemort, de peur que Fudge ne les accuse de comploter contre le ministère. Lors d'une soirée de garde devant la porte du Département des Mystères, dans lequel Voldemort essayait de s'infiltrer, Arthur fut attaqué par le serpent Nagini et gravement mordu. Il fut transporté à l'hôpital magique Ste Mangouste, dans la salle 49 appelée Janus Thickey et y passa quelque temps à se soigner (par des techniques moldues au passage...).

Dans le tome 6, durant le mandat de Rufus Scrimgeour, il est promu à la direction du bureau de détection et de confiscation des faux sortilèges de défense et objets de protection où il a 10 personnes sous ses ordres. Il travailla beaucoup en raison du retour rendu public de Voldemort et de son nouveau travail.

Dans le tome 7 il travaille toujours au ministère pour gagner sa vie bien que celui-ci soit tombé sous la coupe de Voldemort redevenu tout-puissant. Harry apprend lors d'une "expédition" risquée au ministère que Mr Weasley est surveillé de près en raison de ses fréquentations avec des Sang-de-Bourbe et de son amour pour les Moldus. A la fin de cette année-là, il se bat contre les Mangemorts à Poudlard et découvre le corps sans vie de son fils Fred.

Arthur Weasley est interprété par Mark Williams. Dans les films, Mark a des cheveux et ne porte pas de lunettes, il porte généralement une chemise avec un gilet, parfois une longue cape, et parfois un costard rayé pour se dissimuler parmi les moldus.

Molly Weasley, de son nom de jeune fille Prewett, est une sorcière née le 30 octobre. Son nom vient de Jill Prewett, un ami de JK Rowling à Porto, au Portugal.

C'est une ancienne élève de Gryffondor. C'est une femme petite et potelée, souvent de bonne humeur. C'est l'épouse de longue date d'Arthur Weasley et la mère de leurs sept enfants. Molly est une femme au foyer, un excellent cordon bleu et une experte en entretien ménager qui a également éduqué ses enfants à domicile durant leurs premières années d'école primaire. Son amour maternel est partagé entre ses propres enfants et Harry, dont elle s'occupe comme un fils. Quand Harry et Hermione séjournent au Terrier, la maison des Weasley, près de Loutry Ste Chaspoule dans le Devon, ils font partie de la famille. Elle les accueille avec chaleur mais se montre souvent moins sévère avec eux qu'avec ses enfants. Elle sait aussi faire sentir son autorité quand il le faut, n'hésitant pas à envoyer une Beuglante à Poudlard si nécessaire.

Molly lit le magazine Sorcière-Hebdo. Elle crut pendant un moment les racontars de Rita Skeeter disant qu'Hermione aurait soit disant brisé le cœur de Harry jusqu'à ce qu'elle se rende compte de son erreur.

Molly Weasley est membre de l'Ordre du phénix. Elle fait partie des "anciens", un groupe de sorcières et de sorciers fidèles et dévoués à Albus Dumbledore. Elle prit la responsabilité de faire du 12 Square Grimmaurd, ancienne maison de Sirius Black et quartier général de l'Ordre, une place convenablement habitable. C'est encore au 12, Square Grimmaud, face à un épouvantard, que Molly révèle sa plus grande peur ; c'est que l'un des membres de sa famille, Harry inclus, se fasse tuer.

Molly Weasley accompagne ses enfants à la gare de King's Cross d'où le Poudlard Express les mènera à Poudlard, l'école de sorcellerie. Elle rencontre Harry Potter pour la première fois alors qu'il lui demande comment se rendre à la gare. Plus tard dans l'année, pour Noël, elle envoie un pull tricoté et des gâteaux à chacun de ses enfants, ainsi qu'à Harry.

Elle accueille Harry et Hermione au Terrier à la fin de l'été. Elle mène les Weasley, Harry et Hermione sur le Chemin de Traverse où ils font leurs achats. Après que Ron et Harry sont allés à Poudlard avec la voiture volante de Mr Weasley et que celle-ci se soit enfuie pour aller vivre dans la forêt, elle envoie une Beuglante à Ron pour exprimer sa colère ; Mr Weasley risque une enquête au Ministère pour avoir ensorcelé un véhicule à la base moldu.

Dans le tome 3, Molly et tous les Weasley rejoignent Harry au Chaudron Baveur, sur le Chemin de Traverse. Le soir, Harry surprend une dispute entre Mr et Mrs Weasley, qui se demandent s'ils doivent révéler ou non à Harry que Sirius Black, récemment évadé d'Azkaban, le recherche pour le tuer. Harry découvre alors une Molly inquiète et très attachée à lui.

Molly déménage provisoirement au 12, Square Grimmaud, le quartier général de l'Ordre du Phénix et la maison de Sirius Black, ayant appartenu à une grande lignée de Sang-Purs et de Mangemorts. Elle s'occupe de nettoyer la maison et de la vider de tous objets dangereux. Elle reçoit donc Harry et Hermione au square Grimmaud avant la rentrée.

En fin d'année, elle est ébranlée par la mort de Dumbledore et la blessure de Bill qui a été mordu par un loup-garou lors de la dramatique intrusion des Mangemorts à Poudlard. Dans son désespoir elle se jette dans les bras de Fleur, donc elle est apparemment décidée à l'accepter.

Au Terrier, elle essaie de découvrir pourquoi Ron, Harry, et Hermione ne comptent pas retourner à Poudlard et quelle mission leur a confié Dumbledore. Elle les harcèle sans arrêt et fait de son mieux pour éviter de les laisser seuls tous les trois.

Molly, Arthur et tous les membres de l'Ordre du Phénix sont appelés à l'aide pour la grande bataille à Poudlard en fin d'année. Alors que l'on ne la jamais vue se battre de toute la série, Molly révèle brusquement l'étendue de sa capacité de combat lorsque que ses enfants sont menacés. C'est elle qui affronte Bellatrix Lestrange après que celle-ci a tenté de tuer Ginny. Un duel s'engage entre les deux femmes et Molly tue Bellatrix d'un sortilège dans le cœur. Mais sa haine envers Bellatrix n'est rien en comparaison au désespoir qu'elle ressent en trouvant son fils Fred mort au milieu des autres victimes.

Molly Weasley est interprétée au cinéma par Julie Walters.

William Arthur Weasley est un sorcier, il est le fils aîné de la famille Weasley. Il a 2 ans de plus que Charlie. Il a étudié à Poudlard dans la maison Gryffondor où il fut d'abord préfet puis préfet en chef. En cinquième année, il obtint 12 BUSE. Il a un correspondant dans une école brésilienne. Décrit comme le plus « cool » des frères Weasley, Bill a de longs cheveux roux attachés en catogan, des bottes en cuir de dragon et porte un crochet de serpent comme boucle d’oreille. Il est grand et mince.

Bill Weasley est en mission en Égypte pour Gringotts, la banque des sorciers. Il est briseur de sorts.

Cette année a lieu à Poudlard le Tournoi des Trois Sorciers. Bill vint y assister ainsi qu'à la Coupe du monde de Quidditch qui se déroule au mois d'août. Il aide alors les sorciers du ministère ayant fort à faire avec les sorciers peu respectueux des moldus. Avant la troisième tâche du tournoi, en lieu et place de la réelle famille de Harry, c'est lui et sa mère qui vinrent l'encourager. C'est d'ailleurs à cette occasion qu'il croisa Fleur Delacour, à qui il eut l'air de beaucoup s'intéresser.

Après le retour de Voldemort en 1995, il demanda à revenir au siège de la banque Gringotts à Londres, afin de pouvoir travailler pour l'Ordre du Phénix. Il y travaille depuis, toujours comme briseur de sorts. Restée pour pouvoir perfectionner son anglais, Fleur Delacour y travaille également et devient sa petite amie. Ils ont d'ailleurs le projet de se marier.

Bill travaille très dur pour la banque. Fleur et lui préparent, en plus, leur mariage, ce qui n'a pas l'air de plaire beaucoup à Molly ni à Ginny, la petite sœur de Ron. Mais un drame survient en fin d'année scolaire, l'école est attaquée par des Mangemorts. Bill et d'autres membres de l'Ordre sont appelés à l'aide. Dans la bataille, il est mordu par Fenrir Greyback, le même loup-garou ayant déjà mordu Remus Lupin. Son visage en est devenu méconnaissable, si méchamment tailladé et déchiré qu'il en semble grotesque. Il est bien sûr soigné immédiatement par Mme Pomfresh, cependant, ces blessures magiques se soignent difficilement, même si elles furent infligées par le loup garou sous sa forme humaine. Après ce drame, chacun pensa que le mariage avec Fleur Delacour serait annulé. C'était sans compter sur l'amour et le courage de Fleur, bien résolue à ne rien changer à ses projets, lui préparant dorénavant des steaks plus saignants. Bill et sa future femme furent bien sûr présents lors de la cérémonie funèbre de Albus Dumbledore.

Bill s'est plutot bien remis de la morsure de Greyback, bien qu'il soit toujours défiguré. Bill fait partie des membres de l'Ordre du Phénix chargés de tromper les Mangemorts pour que Harry soit transféré sans danger du 4, Privet Drive jusqu'à la maison des parents de Nymphadora Tonks (Ted et Andromeda). Pendant une folle poursuite au dessus de Londres, Bill voit Alastor Maugrey mourir de la main de Voldemort. Après la poursuite, il repart avec Lupin à la recherche du corps de Fol-Oeil, en vain. Quelques jours plus tard, Bill et Fleur se marient dans le jardin des Weasley. Mais dans la nuit, au milieu de la fête, les Mangemorts débarquent pour capturer Harry. Terrifiés, les invités se dispersent et s'enfuient. Bill reste pour essayer de retenir les Mangemorts, puis se retire avec sa femme dans leur maison en bord de mer. Plus tard dans l'année, Bill cache chez lui Ollivander, Gripsec le gobelin, Luna, Dean, Hermione, Ron et Harry. Dans son jardin est enterré Dobby l'Elfe de Maison. Vers la fin du tome, Bill participe à la grande bataille de Poudlard où est tué son frère Fred.

Il aura trois enfants avec Fleur. On retrouve l'aînée,Victoire,dans l'épilogue du tome sept,en train d'embrasser Ted Lupin. Elle est probablement née dans l'année qui suivit la grande bataille de Poudlard. Elle a un an de moins que Ted Lupin.La vie des deux autres enfants de Bill,des garçons,reste assez floue.Dans l'épilogue du tome sept, Dominique et Louis sont respectivement en troisième et deuxième année.Ils ont probablement les cheveux blonds de leur mère,mais ont ignore cependant la couleur des yeux.Tout les enfants de Bill et Fleur sont à Poudlard,dans la maison de Gryffondor.

Charlie Weasley est un sorcier né le 12 décembre 1972 et est rentré à Poudlard en 1984. Deuxième fils d'Arthur Weasley Molly Weasley, Charlie travaille à des recherches sur les dragons, en Roumanie. Les cheveux à Charlie sont bien sûr roux, comme tous les membres de la famille Weasley. Ses taches de rousseur couvrent tellement sa peau qu'on dirait qu'il est bronzé. Il est un tant soit peu plus petit et rablé que ses frères et construit de manière plus robuste. Son visage est bienveillant, ses traits burinés. Il possède une grosse cicatrice luisante sur le bras due à une brûlure probablement reçue lors de son travail. Il a souvent des brûlures sur sa peau et ses mains sont rugueuses parce qu'il travaille avec des dragons.

Durant son époque à Poudlard, il était capitaine et attrapeur de premier rang pour l'équipe de Quidditch de sa maison, Gryffondor. Il a aussi été préfet. C'est quand il était dans l'équipe que Gryffondor gagna la coupe de Quidditch. Après son départ, il fallut attendre plus de sept ans avant qu'ils la gagnent à nouveau. Il était si bon qu'il aurait pu jouer dans l'équipe de d'Angleterre s'il n'était pas parti à la chasse aux dragons.

On apprend dans le tome 1 que Charlie étudie les dragons en Roumanie; il organise avec succès le transfert du jeune dragon Norbert qu'a acheté illégalement Rubeus Hagrid. Hagrid aimait beaucoup Charlie quand il était à l'école, il savait très bien s'y prendre avec les animaux.

Dans le tome 4, présent au domicile familial, Charlie assiste en compagnie d'Harry Potter et des autres Weasley à la coupe du monde de Quidditch et à la monstruosité des Mangemorts qu'il aide à repousser. Il apparait aussi avant la première tâche quand il montre à Hagrid les dragons que les champions seront chargés d'affronter.

Après le retour de Voldemort, dans le Tome 5, Charlie s'engage dans l'Ordre du Phénix tout en restant en Roumanie, pour tenter de recruter des sorciers étrangers.

Il assiste au mariage de Bill et Fleur, au Terrier.

George Weasley et Fred Weasley sont les jumeaux de la famille. Les deux frères sont pratiquement inséparables. George est identique à Fred jusqu'à la moindre tâche de rousseur. Ils sont roux comme tous les membres de la famille Weasley. Ils sont plutôt bâtis comme leur frère Charlie, plus petit et râblé que Percy et Ron mais plus grand que leur mère. Ils portent parfois des vêtements de Moldus durant les vacances. Les jumeaux ont le même caractère et les mêmes goûts, ils ont des personnalités très proches.

Très souvent, ils se chamaillent avec leur mère. Elle les adore, mais leur en veut un peu de ne pas être plus sérieux dans leurs études car ils sont tout, sauf sérieux. C’est une des raisons pour laquelle ils n'ont jamais eu le droit d'aller dans l'Allée des embrumes. Ils aiment attirer l'attention et mettre de l’ambiance, ils sont drôles, toujours joyeux et communiquent facilement leur enthousiasme à ceux qui les entourent, même si cela doit leur attirer des ennuis. Tout le monde les aime bien, malgré les nombreux points qu’ils ont fait perdre à Gryffondor.

Ils sont tout l'inverse de Percy, qu’ils adorent taquiner: fin Août 1993 par exemple, ils ensorcelèrent son insigne de préfet en chef pour qu'il affiche Roquet-en-chef. Ils embêtent aussi parfois Ron et se moquent gentiment de ses attitudes, même s'ils l'aiment beaucoup plus que Percy.

Ils aiment aussi le Quidditch et sont très bons. Ils jouent comme batteurs dans l'équipe de Gryffondor à Poudlard et Dubois, le capitaine de l'équipe, n'hésite pas à les qualifier de "Cognards Humains".

Ils entrèrent à l’école de sorcellerie Poudlard en septembre 1989 et furent envoyés à Gryffondor par le Choixpeau. Ils devinrent très tôt des habitués des promenades nocturnes dans les passages secrets menant à Pré-au-Lard et découvrirent aussi l'emplacement des cuisines où les elfes de maisons fournissent aux visiteurs de délicieuses provisions. Pour les petites fêtes improvisées dans la salle commune de Gryffondor, ils descendent dans les cuisines et rapportent de la Bieraubeurre et des gourmandises diverses. Les jumeaux jouèrent au Quidditch dans l'équipe des Gryffondor depuis leur deuxième année jusqu'à ce qu'ils soient expulsés à vie après le premier match de septième année pour s’être battu contre Malefoy. Ils étaient si bons batteurs que Dubois les considérait comme "des espèces de Cognards humains". Leur meilleur ami, Lee Jordan, commentait les matches. Ils volent sur des Brossdur 5.

Argus Rusard possède un tiroir entier consacré aux infractions aux règles commises par les jumeaux. Ils sont très malicieux et passèrent beaucoup de temps à enfreindre les règles et explorer des parties de Poudlard du temps de leur scolarité. En première année, alors qu’ils se trouvaient dans son bureau, ils aperçurent un autre tiroir sur lequel il était écrit "Objets dangereux confisqués". Ils ne purent résister à la tentation d’y jeter un coup d'œil et détournèrent l'attention du concierge pour s'approprier une carte, c'est la carte du Maraudeurs. Ils la considèrent comme étant le secret de leur succès au cours de leurs années à Poudlard. A Noël 1993, ils l’offrirent à Harry en lui disant qu'il en avait plus besoin qu'eux. C’est grâce à elle qu’ils connaissent mieux que quiconque les passages secrets, dont les sept qui mènent à Pré-au-Lard. Ils connaissent entre autres celui situé derrière la statue de Gregory le Hautain, au deuxième étage, qu’ils découvrirent lors de leur première semaine à Poudlard. Hagrid dit qu'il a passé la moitié de sa vie à les poursuivre quand ils leur prenaient l'envie d'aller faire un tour dans la "Forêt Interdite", et selon lui, ils peuvent prétendre au titre des élèves de Poudlard ayant causé le plus d'ennuis. Molly a reçu plus de lettres de Poudlard les concernant, que pour tous ses autres enfants réunis.

Ils sont bien sûr présents à la finale de la Coupe du Monde de Quidditch en 1994. A celle-ci, les deux frères parièrent 37 gallions, 15 mornilles et 3 noises plus une baguette farceuse que l'Irlande gagnerait la coupe, et que Viktor Krum, l’attrapeur adverse, attraperait le Vif d'or. Ils gagnèrent leur pari, mais ne revirent jamais la couleur de leur argent, du moins pour ce qui est de l'argent réel puisqu'ils ont été payés en or de farfadet.

Quand se firent, plus tard dans l’année, les inscriptions au Tournoi des Trois Sorciers, ils essayèrent de s’y inscrire mais la coupe de feu avait été ensorcelée afin d’empêcher les sorciers n’ayant pas atteint l’âge de 17 ans de le faire. Ils prirent donc une potion de vieillissement pour essayer de la tromper mais leur tentative échoua, les gratifiant en prime de deux longues barbes blanches. Ils passèrent leurs BUSE en mai 1994 et en obtinrent plusieurs (trois chacun), mais pas autant que leur mère en aurait souhaité. Ils disent que leur "ambition" n'a jamais été orientée vers les "capacités académiques". Ils ne passeront jamais leurs ASPIC, en effet ils s'enfuirent de Poudlard avant la fin de leur dernière année de manière spectaculaire, en signe de contestation à l'égard de la Grande Inquisitrice. En effet, ils s'envolent sur leurs balais, précedemment confisqués par Ombrage, qu'ils reprennent grâce à un sortilège d'Attraction, non sans oublier de laisser en souvenir un marécage dans un des couloirs de Poudlard, que la Grande Inquisitrice sera bien incapable de faire disparaître. On apprendra plus tard que le professeur Flitwick a réussi en quelques minutes à supprimer ce marécage, en laissant néanmoins un petit vestige, en hommage aux jumeaux. Ils sont tous deux adeptes des farces et de très doués inventeurs. En fait, leur ambition a toujours été d'ouvrir un magasin de farces et attrapes pour vendre certaines de leurs inventions. C'est George qui eu l'idée de créer ce magasin de farces et attrapes et il fut aidé en cela par Harry Potter pour le financement du projet. Ce dernier leur offrant les gains de la Coupe de feu, mille gallions à cet effet. Les jumeaux qui depuis des années s'amusaient à mettre au point toutes sortes de jeux(ils avaient préparé les objets qu'ils vendent. Ils faisaient déjà à cette époque des bons de commande 'Weasley, Farces pour sorciers facétieux'. Il s'agissait entre autres de fausses baguettes magiques, "Baguettes Farceuses" ( qui se transforment en perroquet en fer blanc ou en haddock en caoutchouc lorsque quelqu'un les saisit en les confondant avec leurs propres baguettes ), de bonbons farceurs, de pralines longue-langue etc. Ils inventèrent aussi les crèmes canari qui ont le goût de crèmes caramel et transforment en quelques secondes celui qui en mange en canari, les victimes reprenant leur forme quelques instants plus tard) redoublent d'efforts lors de cette septième année, inventent une masse de produits tel un chapeau faisant disparaitre la tête lorsqu'on le met ou une collection de bonbons et pastilles permettant de se rendre malade pour éviter les cours puis de se soigner aussitôt. Leurs premiers tests et ventes se firent d'ailleurs à Poudlard, au grand dam d'Hermione, qui en tant que préfète refusait de fermer les yeux sur leurs activités contrevenant au règlement. Après leur départ de l'école en 1996, ils trouvèrent un local sur le chemin de Traverse, et ouvrirent leur commerce en développant leurs inventions. Ils appelèrent leur boutique "Farces pour sorciers facétieux " et eurent aussitôt beaucoup de succès.

Les frères ont toujours autant d'humour et alors qu'ils ont tous deux bu une potion de Polynectar pour ressembler à Harry, ils s'étonnent d'être encore et toujours identiques. Au début du roman, George Weasley reçoit un Sectumsempra de Severus Rogue par accident et il perd son oreille droite. Il réussit cependant à arriver au Terrier et ne perd pas la tête, critiquant Fred sur son manque d'humour face à la situation. Cependant cette blessure bouleversera la famille et donnera conscience aux Weasley de la gravité de la situation.

Quant à Fred Weasley, préservé durant tout le roman, lors de la bataille de Poudlard, à la fin du roman, il est accidentellement tué, un sourire sur les lèvres après avoir ri à une blague de Percy. Une mort triste qui mettra toute sa famille en émoi. George quant à lui, survit, amputé d'une oreille à vie. Il se mariera avec Angelina Johnson et aura un fils, Fred, en hommage à son frère disparu tragiquement. D'ailleurs, il ne se remettra jamais de la mort de son frère jumeau. Pendant un moment, Ron l'aida à la boutique après la défaite des Mangemorts et de Voldemort, avant de devenir Auror.

Perceval Ignatus Weasley est le troisième fils de la famille et est né le 22 août 1976. Il habite au Terrier, du moins jusqu'au tome 5. C'est le membre ambitieux de la famille et qui n'a qu'une seule envie : sortir de la pauvreté et faire une grande carrière au Ministère de la Magie. Il est arrogant, un peu théâtral et sera le seul membre de la famille Weasley à ne pas soutenir Harry au moment du retour de Voldemort, suivant en cela la ligne du ministère.

Percy est un des grands élèves de Poudlard; cette année, il a été nommé préfet de la maison Gryffondor, il est donc en cinquième année. Il explique parfois à Harry, qui arrive tout juste à l'école, certaines choses importantes ou lui montre des professeurs. On ne le voit pas beaucoup, sinon quand il accomplit son rôle de préfet.

Toujours préfet, Percy se distingue par son isolement cette année-là. Il se fait secret, et s'il voit que quelque-chose ne va pas avec Ginny, il ne le prend pas très au sérieux. On apprend à la fin du livre qu'il a une petite amie: Pénélope Deauclair (préfète elle aussi et pétrifiée par le Basilic en cours d'année) par cette même Ginny. Pour ses frères Fred et George, c'est déjà Noël...

Cette année, Percy a été nommé préfet en chef à Poudlard. Il prend son rôle extrêmement à cœur, cherchant à faire respecter son autorité. Hélas, il le fait avec tant d'arrogance et tant de mépris vis-a-vis de ses autres frères et sœur que ceux-ci finissent par le prendre en grippe, notamment les jumeaux Fred et George qui ne cessent de lui jouer des mauvais tours. (Par exemple, son insigne Préfet en chef marquant "Roquet-en-chef").

Cette année-là,ayant très brillemment bouclé ses études à Poudlard Percy a trouvé du travail au Département de la Coopération Magique et est l'assistant personnel de Barty Croupton. Extrêmement efficace à son poste, il admire énormément son supérieur et travaille des heures et des heures sans pouvoir s'arrêter. Au Terrier, il s'enferme de longues heures dans sa chambre et ne supporte pas le bruit. Il ne cesse de faire part aux autres Weasley de discours assommants. Il se montre même un peu trop vaniteux et il a tendance à défier son patron. Ce trop plein de zèle lui sera d'ailleurs préjudiciable car il ne s'apercevra pas que Barty Croupton fut soumis au sortilège de l'imperium et ne se posera aucune question au sujet des absences prolongées de celui-ci, dirigeant le service à lui seul jusqu'à la mort de Croupton. Il sera juge du Tournoi des Trois Sorciers en l'absence de Croupton et donnera la note maximale à Harry à la deuxième tâche.

Fidèle au ministère et frustré par la pauvreté de sa famille, lors du retour de Voldemort en 1995, il n'hésite pas à traiter Harry de menteur et à abandonner sa famille pour se tourner vers le ministère de la Magie et ainsi assouvir son ambition. En effet, Percy refuse catégoriquement de croire au retour de Voldemort et après une séche dispute avec son père ignore totalement toute sa famille. On apprend qu'il a emménagé dans un appartement de Londres, où sa mère a essayé de lui rendre visite pour le convaincre et où il lui a claqué la porte au nez. Il parvient ainsi à devenir assistant personnel du ministre Cornelius Fudge. Celui-ci à probablement fait un tel choix étant donné sa colère contre Arthur Weasley qui est un ami de Dumbledore ( Les Weasley pensent qu'il espère ainsi les espionner et en apprendre plus à leur sujet ). Il refait surface en envoyant une lettre à Ron (son frère) quand il apprend que Ron est devenu préfet,pour le féliciter et l'encourager à suivre le ministère et Dolores Ombrage. Il sera aussi rapporteur lors du procès en discipline de Harry.

Malgré la réhabilitation de Harry et la reconnaissance des torts du ministère, Percy, trop orgueilleux ou peut-être honteux, refuse de se réconcilier avec sa famille. Il finit par leur rendre visite à Noël à l'instigation du nouveau ministre de la Magie qui en fait voulait s'entretenir en privé avec Harry. Molly, sa mère, le serre dans ses bras mais les autres Weasley ne prononcent pas un mot et on sent Percy réticent.

Se rendant compte de son erreur en ayant cru les "bêtises" du Ministère de la Magie et poussé par la crainte de voir un membre de sa famille succomber, Percy rejoint le champ de bataille à Poudlard et s'excuse auprès des Weasley d’avoir été si borné et égoïstement ambitieux et prend part au combat final contre Voldemort. Il assistera au décès de son frère Fred (qui souriait d'ailleurs à l'idée que Percy vienne de plaisanter) et est vraiment accablé par sa mort, il part immédiatement - après avoir caché le corps de celui-ci - à la poursuite des Mangemorts pour le venger.

Percy c'est marié avec une dénommée Audrey et aurait eu deux enfants : Molly Weasley (surnommée en l'honneur de sa grand-mère) et Lucy Weasley. Après l'avoir fuit lors de la bataille de Poudlard, il retrouve un emploi au ministère et devient un haut responsable sous Kingsley.

Ginevra Molly Weasley, dite Ginny, est un personnage de la saga Harry Potter, écrite par l'écrivain J. K. Rowling. C'est une sorcière et la plus jeune de la famille Weasley, dont elle est la seule fille depuis plusieurs générations. Comme tous les Weasley, elle est rousse. Elle est amoureuse du héros depuis le début de la saga. Elle est née le 11 août 1981. C'est une jeune fille très discrète et timide au départ mais qui prend en courage et va même à s'opposer ( brièvement ) à Harry lorsqu'elle insiste pour l'accompagner au ministère à la fin du 5e tome. Elle est aussi très bonne sorcière dès le tome 5. C'est un membre " qui compte " de l'Armée de Dumbledore, car avec Luna Lovegood et Neville Londubat, elle sera la seule de l'AD ( outre bien sur Ron et Hermione ) à aller se battre au Ministère. Au cinéma, son personnage est tenu par la jeune actrice britannique Bonnie Wright.

Avec sa mère, Ginny accompagne ses frères (Ron, George, Fred et Percy) à la gare de King's Cross pour prendre le train pour Poudlard qui part de la voie 9 3/4. Elle-même est encore trop jeune pour aller à l'école des sorciers. Elle est triste de voir ses frères partir. Fred et George la rassurent, en promettant qu'ils lui enverront un siège de toilette de Poudlard. Ils lui expliquent également que le garçon rencontré sur le quai n'est autre que le célèbre Harry Potter, son idole.Ginny veut monter pour voir Harry.

À la fin de l'année, Ginny est toujours aussi fan d'Harry. Celui-ci se souvient d'ailleurs de son nom.

Dans ce tome, Ginny commence ses études à Poudlard avec des vêtements et des livres d’occasion cornés. Elle retrouve Harry qui passe ses vacances chez les Weasley, ce dernier étant devenu l'ami de Ron, le frère de Ginny. Elle est troublée en présence d'Harry et ce n’est pas uniquement parce qu’il est célèbre. Des sentiments nouveaux naissent en Ginny et celle-ci devient une fillette rougissante et maladroite en présence de son héros.

Comme preuve, lors du jour de la Saint-Valentin, elle envoie une chanson chantée par des Cupidons à Harry et tout le monde sait qu'elle est à l'origine de ce message.

Pour pouvoir aller à Poudlard, Ginny doit acheter ses livres de cours. Elle y va au chemin de Traverse avec Harry, sa mère, son père et ses frères. Pendant qu'Harry achète ses livres, celui-ci se fait insulter par son rival Drago Malefoy. Ginny prend vivement la défense d'Harry : « Fiche-lui la paix »; mais Malefoy l’accuse d’être sa petite amie, ce qu'Harry ne nie pas.

Peu de temps après son arrivée à Poudlard, de grands fléaux se répandent sur l’école. Des élèves et des animaux sont pétrifiés. Ginny est effrayée par ces événements, et ses frères Fred et George qui la taquinent ne font rien pour arranger la situation. Dès qu'il y a des agressions, Ginny est très affectée. Pourtant, c’est bel et bien Ginny qui a commis toutes ces exactions. C’est elle qui a étranglé tous les coqs de Hagrid- leur chant est mortel pour le Basilic, le monstre qui agresse les élèves-, c'est elle qui écrit avec du sang sur le mur et c'est elle qui a ouvert la Chambre des secrets (Là où est caché le basilic) parce que Tom Jedusor (ou plutôt son "souvenir", puisque Jedusor est Voldemort) le lui a demandé. En réalité, il la possédait à l'aide d'un journal intime. Les secrets révélés par Ginny donnaient de plus en plus de force à l'infâme Jedusor si bien que celui-ci a pu "déverser un peu de son âme dans la sienne"... Elle finit par s'en rendre compte et se débarrasse du journal en le jetant dans les toilettes de Mimi Geignarde. Mais en s'apercevant que c'est Harry qui l'a trouvé par hasard, elle a peur qu'il découvre tout et reprend le journal. A noter qu'aussitôt, les attaques reprennent. Ginny, de plus en plus troublée, tente de se trouver seule avec Harry et Ron pour leur avouer ce qu'elle a fait, mais elle est interrompue par Percy.

Harry la sauve à la fin du tome en combattant le Basilic, serpent géant mythologique, qui tue tous ceux qui croisent son regard. Harry l'affronte à l'aide d'une épée et de Fumseck, le phénix de Dumbledore qui lui crève les yeux. Malheureusement, Harry est mordu par le basilic. Son crochet répand du venin dans ses veines; Il ne lui reste plus que quelques minutes à vivre. Mais Harry, presque instinctivement, arrache le crochet couvert de sang de son poignet et l'enfonce dans le petit livre noir, le journal intime de Jedusor. Ce dernier est anéanti. Fumseck (en anglais : Fawkes), phénix d'Albus Dumbledore, pleure alors sur le bras de Harry... Et, les larmes de phénix étant un puissant remède, la terrible blessure guérit presque instantanément.

Ginny est horrifiée, elle croit qu'elle va se faire renvoyer de l'école. Mais heureusement, le directeur Albus Dumbledore se montre très compréhensif en disant que "des sorciers beaucoup plus âgés et plus avisés qu'elle se sont laissés envoûter par Lord Voldemort", et Ginny, bien que toujours et à jamais très choquée par cette expérience, peut reprendre sa scolarité sans encombres.

Très peu d’apparitions de Ginny dans ce tome. Sa terrible première année s'oublie assez rapidement et elle est désormais très discrète au chateau. Ginny offre une carte de bon rétablissement à Harry quand celui-ci est tombé de son balai et séjourne à l'infirmerie. Cette carte chante d'une petite voix criarde et on ne peut la faire taire qu'en la coinçant sous une coupe de fruits.

Au début de l’histoire, Harry assiste à la Coupe du Monde de Quidditch avec les Weasley après un bref passage au Terrier. Ginny est toujours aussi éprise d'Harry, bien que ses instants de gêne et de maladresses soient de moins en moins réguliers. Lors de l'apparition de la Marque des Ténèbres, elle est avec Fred et George, cachée dans la forêt, et aussitôt rentrée sous la tente elle tombe endormie, épuisée par les évènements du soir.

À Noël, un bal est organisé et Ginny accepte d’y aller avec Neville Londubat. Elle est très déçue quand elle apprend qu'Harry, resté libre, aurait très bien pu aller au bal avec elle mais surtout quand elle apprend que celui-ci en aime une autre, la belle Cho Chang. Elle en a le cœur brisé et s'éloigne la tête basse. Lors du bal, Neville lui marche violemment sur les pieds quand il danse avec elle, mais c'est lors de ce bal qu'elle rencontre Michael Corner, un élève de Serdaigle. Ginny, sur un conseil d'Hermione pour dévoiler sa personnalité à Harry, apprend à faire sa connaissance et décide de sortir avec lui à la fin de l’année pour vivre sa vie sans rougir et disparaitre instantanement lorsqu'apparait Harry.

Dans ce tome, la personnalité de Ginny apparaît. Celle-ci semble avoir abandonné son amour pour Harry et se propose de l'aider et devenir son amie.

On y découvre une Ginny enjouée et dynamique, qui n'a pas peur de mentir mais qui est fidèle envers ses amis. Elle voyage avec lui dans le train. Elle partage avec lui un œuf de Pâques à la bibliothèque de Poudlard. Elle reste un soutien moral pour lui. Elle lui donne même des conseils quand celui-ci se dispute avec Cho Chang, sa petite amie ("Harry, je suis sûre que si tu allais parler à Cho..."). Les descriptions de Ginny sont de plus en plus poétiques dans les parties du roman écrites à la troisième personne mais en point de vue interne ; celui d'Harry. En revanche, Ginny vit des aventures amoureuses, à la grande fureur de son frère Ron.

Ginny devient Attrappeuse dès le deuxième match de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, lorsqu'Harry lui-même a été expulsé de l'équipe par le professeur Ombrage. Elle réussit à attraper le Vif d'or juste sous le nez de Cho Chang ; cela apparaît rétrospectivement comme une métaphore de leurs destins amoureux.

Elle insiste pour accompagner Harry, Ron et Hermione au ministère pour aller secourir Sirius et chevauche les Sombrals ( qui lui sont invisibles puisqu'elle n'a jamais vu la mort en face ) jusqu'à Londres. Elle suit les autres au Département des Mystères puis ils constatent que Sirius n'est pas réellement prisonnier de Voldemort, Harry ayant sans doute reçu une fausse vision destinée à l'attirer dans un piège. Ensuite elle se bat courageusement contre les Mangemorts venus chercher la Prophétie, révélant ses performances étonnantes en magie. Finalement elle s'en sort et retourne à Poudlard où elle fait gagner des points à Gryffondor grâce à tous ces exploits.

A la fin du roman, quand elle apprend à Harry et Ron que Cho Chang a comme nouveau petit ami Michael Corner, Ron s'étonne: "Mais c'est toi qui sortais avec lui!". Ginny lui explique qu'ils se sont séparés et Ron en est très heureux. Il lui dit que "la prochaine fois, elle choisira peut-être quelqu'un... de mieux" en jetant à Harry un coup d'oeil étrangement furtif. Ginny lui répond qu'elle a déjà choisi Dean Thomas et Ron se met en colère, renversant l'échiquier en plein jeu.

Harry éprouve des sentiments envers Ginny, qui se dévoilent à lui de plus en plus au fil du récit. D'abord à peine évoqués (la potion d'Amortentia prend notamment pour lui l'odeur du parfum de Ginny) puis de plus en plus clairs jusqu'à ce qu'il ne puisse plus les ignorer, particulièrement après avoir surpris Ginny dans les bras de Dean Thomas. Bien qu'Harry essaie de se convaincre que ses sentiments envers Ginny ne sont que fraternels, il doit bien se rendre à l'évidence après une série de rêves très explicites. Il a cependant peur de la réaction de Ron qui, très possessif, ne supporte pas qu'un garçon approche sa soeur. Ses sentiments sont décrits métaphoriquement comme une "créature dans sa poitrine" qui rugit de rage ou de désir, ou ronronne quand Harry s'imagine en train d'embrasser Ginny.

Harry ne cesse se penser à elle tout en craignant les réactions de Ron, s'il l'apprenait. Et l'envie d'utiliser le Félix Felicis pour lui porter chance lui monte à la tête. Le jour où il se décide enfin à boire du Félix Félicis pour convaincre Slughorn de lui remmettre son souvenir, Ginny et Dean se séparent ainsi que Ron et Lavande, un autre couple gênant. Il est bien sûr satisfait mais n'ose agir, livré à une terrible bataille intérieure, hésitant entre se brouiller avec Ron, ou renoncer à Ginny. Il ne lui dévoile sa flamme que dans l'euphorie d'un après-match de Quidditch pendant lequel Harry était en retenue avec Severus Rogue: Ginny lui bondit dans les bras en le regardant d'un oeil déterminé... Sans réfléchir, Harry l'embrasse devant tout le monde, toute la salle les observe alors, notamment une Hermione triomphante et un Ron stupéfait qui lui lance un léger coup d'oeil qu'Harry interprète comme "Bon... S'il le faut vraiment..." La créature dans la poitrine d'Harry pousse alors un rugissement de triomphe. A partir de ce moment, Ginny est souvent présente auprès de Harry, Ron et Hermione et "intègre" d'une certaine façon la bande.

Harry et Ginny sortent ensemble jusqu'à la fin de l'année, et passent de bons moments ensemble bien que Harry se plaigne intérieurement de n'avoir pas profité assez des promenades dans le parc qui ne sont plus réalisables en raison du fait que Ginny doit passer ses B.U.S.E. ( Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire ), ce qui lui prend beaucoup de temps. Quand Harry lui annonce qu'ils doivent se séparer car il ne veut pas que leur relation fasse d'elle une cible de choix pour les partisans de Lord Voldemort, Ginny se montre compréhensive.

Ginny apparaît bien peu dans ce dernier tome. Elle embrasse Harry le jour de l'anniversaire de ce dernier, et il décrit ce baiser comme "le plus beau de tous les cadeaux". Puis on n'entend que très peu parler de ses exploits. Pendant leur quête des Horcruxes, Harry et Hermione apprennent qu'elle a mené l'A.D. à Poudlard avec Neville et Luna, et tenté de s'emparer de l'épée de Gryffondor, ce pourquoi elle a été punie dans la Forêt Interdite. À Pâques, elle est réfugiée avec toute sa famille - sauf Ron et Bill- chez sa grand-tante Muriel car après l'enlèvement de Luna et les tortures, Poudlard n'est plus sûr... Enfin, lors de la bataille finale, malgré l'interdiction de sa mère de prendre part aux combats, elle affronte Bellatrix Lestrange en compagnie d'Hermione et Luna, et manque de peu d'être frappée par le sortilège de mort. Sa relation avec Harry reprend implicitement entre la fin du récit et l'épilogue.

Dix-neuf ans plus tard, Ginny et Harry ont trois enfants : James Sirius, l'aîné ; Albus Severus, qui entre à Poudlard ; et Lily Luna, la plus jeune, qui a deux ans de moins qu'Albus. Ils se rendent sur la voie 9 3/4 où ils retrouvent les enfants de Ron et Hermione qui vont eux aussi à Poudlard.

J.K. Rowling affirme dans un chat avec des fans ceci : Après quelques années comme joueuse célèbre dans l’équipe des Harpies de Holyhead, Ginny a pris sa retraite pour élever ses enfants (James, Albus Severus et Lily) et pour devenir responsable éditoriale de la rubrique Quidditch à la Gazette du Sorcier !, phrase qui lève un peu le voile sur l'avenir de Ginny Weasley... A quand la révelation sur Harry Potter ? Teddy Lupin, le fils de Tonks et Lupin grandit il tombe amoureux de Victoire Weasley.

On pourrait ajouter à cette liste une cousine des Weasley, prénommée Mafalda, un personnage que Rowling a failli intégrer dans Harry Potter et la Coupe de feu, mais qu'elle a finalement supprimé à la réécriture.

Les Weasley font partie des nombreux descendants de Phineas Nigellus Black, par l'intermédiaire de la mère d'Arthur, nommée Cedrella Black.

En haut



Poudlard

La cathédrale d'Oxford, figurant la « Grande Salle » de Poudlard dans les films Harry Potter

Poudlard (en anglais Hogwarts, qui signifie mot-à-mot "verrue de cochon"), est l'école de sorcellerie d'Harry Potter, inventée par J. K. Rowling. Poudlard a été fondée, sûrement au Moyen Âge, par quatre sorciers (Godric Gryffondor, Salazar Serpentard, Helga Poufsouffle et Rowena Serdaigle), qui ont donné leur noms aux quatre maisons de l'école.

L'école est gardé par Argus Rusard, un cracmol intransigeant et agressif détesté des élèves, toujours accompagné de sa chatte Miss Teigne. Le "gardien des clés et des lieux" est Rubeus Hagrid. Renvoyé de l'école alors qu'il était en troisième année, il a pu rester sur les terres de Poudlard grâce à la générosité d'Albus Dumbledore, qui a créé le poste de garde-chasse spécialement pour lui.

L'école de sorcellerie est dirigée au début de la série par Albus Dumbledore et sa directrice-adjointe : Minerva McGonagall. Elle est ouverte à tout sorcier, quelle que soit l'origine : enfants de moldus et enfants de sorciers s'y côtoient. Plusieurs matières y sont enseignées (les sorts et enchantements, les potions, la divination, la défense contre les forces du mal qui deviendra dans l'année 97-98 l'art de la magie noire, l'histoire de la magie, l'astronomie, la botanique, ...). Cinquante ans auparavant, Voldemort y fit son entrée comme simple élève, mais il repassera les portes de l'institution beaucoup plus tard parce qu'il désirait avoir un poste dans l'école, ce qui lui fut refusé.

Salazar Serpentard, le créateur de la maison Serpentard, méprisait les moldus et s'opposait à ce que leurs enfants puissent entrer à Poudlard. Contredit par les trois autres, il quitta l'école après avoir créé la Chambre des Secrets, une pièce destinée à être ouverte par son héritier et à détruire les élèves nés de parents moldus. Dès lors que les quatre fondateurs ne furent plus présents au complet pour répartir entre eux les élèves qu'ils désiraient voir étudier dans leur maison, ils firent appel au Choixpeau Magique qui était le couvre-chef de Godric Gryffondor en personne et instaurèrent la cérémonie de la répartition qui devait avoir lieu à chaque rentrée scolaire.

A sa naissance, chaque sorcier du Royaume-Uni est inscrit d'office à Poudlard, grâce à une plume magique qui détecte les naissances et inscrit automatiquement les noms sur un grand parchemin. Chaque année, un professeur vérifie cette liste et contacte par hibou les sorciers qui atteignent l'âge de 11 ans avant le 31 août de l'année en cours, pour les informer de leur inscriptions et leur fournir la liste du matériel demandé. Une confirmation ou un refus d'inscription doit être renvoyé à l'école avant le 31 juillet. Les futurs étudiants doivent acheter leurs fournitures (un uniforme, des livres, des ingrédients pour potions magiques...) avant la rentrée scolaire, le plus souvent au chemin de Traverse à Londres. Les étudiants qui ne disposent pas de moyens suffisants peuvent recevoir une aide financière de l'école, ce qui était le cas du jeune Tom Jedusor.

Les lettres destinées aux enfants nés-moldus, qui sont susceptibles d'ignorer leurs pouvoirs magiques, sont remises aux parents ou tuteurs légaux en main propre par un membre de l'équipe pédagogique de Poudlard. Celui-ci est chargé d'annoncer à la famille l'existence d'un monde magique et de les rassurer quant à l'avenir de leur enfant. Ils peuvent également aider la famille à se rendre au chemin de Traverse et à y faire leurs courses.

Chaque étudiant a le droit d'amener avec lui un chat, un crapaud ou un hibou. Leur uniforme est une robe de sorcier noire accompagnée d'un chapeau, d'une paire de gants de protection et d'une cape d'hiver également noire. Les élèves de première année n'ont pas le droit de posséder leur propre balai volant ; toutefois, une exception est faite pour Harry après que son talent exceptionnel pour le Quidditch est découvert.

Pour rejoindre l'école, tous les élèves sont convoqués le 1er septembre à la gare de King's Cross, sur le quai 9 3/4. Ce quai n'est accessible qu'aux sorciers, qui doivent traverser un mur magique entre les quais 9 et 10. Le train met une journée entière pour parvenir à Poudlard. Pendant le trajet, une vieille sorcière passe dans les wagons pour proposer des sucreries aux élèves. Un compartiment est réservé aux préfets.

En arrivant à l'école, les élèves de première année sont pris en charge par Hagrid qui leur fait traverser le lac à bord de barques magiques. Les élèves des autres années prennent des carrosses qui semblent automobiles, mais qui sont en réalité tirés par des sombrals invisibles à la plupart des humains.

Le Club de Slug est un club formé à Poudlard par Horace Slughorn, à deux reprises, quand il fut professeur de potions. Slughorn sélectionne ses adhérents parmi les élèves les plus prometteurs, les célébrités ou enfants de célébrités ou encore les enfants de ses anciens élèves préférés, et organise avec eux des fêtes, des soupers, des soirées dont l'objectif est de créer un réseau de contacts.

Y ont notamment participé, dans le passé : le rédacteur en chef de la Gazette du Sorcier, le dirigeant de la confiserie Honeydukes, Lily Evans, Rodolphus Lestrange, Lucius Malefoy et Tom Jedusor. Dans Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, Slughorn recrute (entre autres) Harry Potter, Cormac McLaggen, Blaise Zabini, Ginny Weasley, Hermione Granger, Neville Londubat.

A travers ce club et surtout le refus de son héros d'y participer, J. K. Rowling dénonce les systèmes élitistes, les clubs fermés et les sociétés secrètes. Cela lui permet de souligner le caractère indépendant et non manipulable d'Harry Potter, ce qui est en accord avec l'importance qu'elle donne au choix dans la saga : on se rappellera notamment du fait que le Choixpeau magique ait envoyé Harry à Gryffondor et non Serpentard à cause de la volonté du garçon.

Chaque Maison de Poudlard Possède deux préfets, sélectionne en 5éme année d'étude, ainsi qu'un préfet en chef, élève de 7éme année. Les Préfets n'ont pas la possibilité de donné ou d'enlever des points aux élèves en cas de manquement a la discipline Seul les membres de la Brigade Inquisitoriale et les professeurs le peuvent. Ils peuvent cependant punir les élève .

La Brigade Inquisitoriale a été fondée par le professeur Dolores Ombrage. C'est une organisation censée mettre des bâtons dans les roues d'Albus Dumbledore pour le compte du Ministère de la Magie. Essentiellement composée d'élèves de Serpentard nommés par Ombrage (notamment Drago Malefoy, Vincent Crabbe et Gregory Goyle), cette association permet aux adhérents d'avoir le même pouvoir sur les autres élèves qu'elle sur les enseignants.

Le système de "maisons" à l'intérieur d'un établissement scolaire n'est pas spécifique à Poudlard puisque de nombreuses écoles du Royaume-Uni, d'Australie, du Canada et d'Inde (entre autres) l'utilisent.

A Poudlard, elles sont au nombre de 4 : Gryffondor, Serpentard, Serdaigle et Poufsouffle. Pour chaque élève de première année arrivant à l'école Poudlard, le choixpeau magique (en anglais : sorting hat) choisit la maison à laquelle l'élève appartiendra durant toute sa scolarité.

Lors de la cérémonie de répartition des élèves de 1re année, le Choixpeau chante une chanson, différente tous les ans, qui explique son rôle et décrit les différentes maisons. Puis les élèves se succèdent par ordre alphabétique sur un tabouret et sont coiffés du choixpeau par le professeur McGonagall. Le choixpeau prend quelques secondes de réflexion avant d'annoncer à voix haute la maison qu'il a choisie.

Cette maison a été fondée par Godric Gryffondor, qui vivait dans le village de Godric's Hollow et était le plus grand duelliste de son temps. Des quatre fondateurs, il était le plus favorable à ce que les sorciers nés de parents moldus puissent étudier à Poudlard. Cette conviction l'a éloigné de son collègue Salazar Serpentard, dont il était auparavant plutôt proche. Seule deux de ses possessions ont traversé le temps : le choixpeau magique, dont il a fait don à l'école pour répartir les élèves, et son épée.

La salle commune de la maison se trouve dans la Tour de Gryffondor, on peut y accéder, via le septième étage, à son entrée. Celle-ci est située derrière le portrait de La Grosse Dame en robe de soie rose. Après lui avoir dit le mot de passe en cours, son portrait pivote pour révéler un trou dans le mur. La salle commune est meublée avec de gros fauteuils moelleux, une cheminée et des tables. Un tableau d'affichage permet aux élèves de connaître toutes les annonces, telles que la date du prochain week-end à Pré-au-Lard, mais aussi des étudiants cherchant à vendre ou à acheter des livres de seconde main, d'échanger des cartes de Chocogrenouille etc.

Dans la chambre commune, il y a deux escaliers, l'un mène aux sept dortoirs des garçons (un pour chaque année) et l'autre aux sept dortoirs des filles. Un sort a été jeté aux escaliers des filles de telle sorte que si un garçon pose un pied sur la première marche et continue à avancer, une alarme se déclenche et l'escalier se transforme momentanément en un long toboggan de pierre, le faisant revenir à son point de départ. D'après L'histoire de Poudlard, les fondateurs ont pensé que les filles étaient plus dignes de confiance que les garçons : tandis que l'escalier des filles est enchanté pour empêcher les garçons de monter, l'escalier des garçons n'a été soumis à aucun enchantement. Chaque dortoir est une pièce circulaire avec des fenêtres qui donnent sur le domaine et meublé de cinq lits à baldaquin.

La maison est dirigée par Minerva McGonagall, directrice adjointe de l'école et professeur de métamorphose.

Cette maison a été fondée par Helga Poufsouffle, qui était une sorcière loyale, honnête et travailleuse. Ce sont ces mêmes qualités qu'elle appréciait chez les élèves de sa maison à Poudlard. Mais c'est elle qui a été la moins regardante concernant leur caractère et leurs origines familiales, acceptant ceux qui restaient après la sélection par les trois autres fondateurs, et enseignant à tous avec le même plaisir. Une des reliques de Helga Poufsouffle est une coupe en or, volée par Voldemort chez sa descendante Hepzibah Smith, dans le but d'en faire un horcruxe.

Il est dit des élèves de Poufsouffle qu'ils sont tolérants, patients, justes et loyaux. On dit aussi qu'on y retrouve beaucoup de cancres mais, selon Hagrid, mieux vaut Poufsouffle que Serpentard.

Pour se rendre à la salle commune des Poufsouffle, on doit descendre un escalier qui part du hall d'entrée. On y accède à travers une peinture (nature morte) près des cuisines. C’est un endroit confortable et accueillant. Beaucoup de tentures jaunes, des gros fauteuils, de petits tunnels souterrains pour accéder aux dortoirs, qui ont tous des portes parfaitement circulaires, comme des couvercles de tonneaux.

La maison est dirigée par Pomona Chourave, professeur de botanique.

Cette maison a été fondée par Rowena Serdaigle, connue pour sa créativité et sa grande intelligence. On dit d'elle qu'elle a été très proche d'Helga Poufsouffle, pour souligner en parallèle l'amitié brisée de Godric Gryffondor et Salazar Serpentard. Elle choisissait les étudiants de sa maison pour leur sagesse et leur intelligence, et aimait les mettre à l'épreuve : contrairement à la salle commune de Gryffondor dans laquelle on rentre avec un simple mot de passe, il faut répondre correctement à une énigme pour rentrer dans la salle de Serdaigle. Un objet lui ayant appartenu, le "diadème perdu", est devenu un horcruxe de Voldemort. C'est la fille de Serdaigle, la Dame Grise (le fantôme de Serdaigle), qui a révélé à Tom Jedusor lors de ses études à Poudlard où se trouvait le diadème qu'elle avait volé à sa mère.

La salle commune des élèves de cette maison est dans la Tour de Serdaigle, située dans l'aile ouest du château. C'est une vaste pièce avec une grande baie vitrée qui donne l'impression d'être dans les nuages. Pour y accéder, il faut répondre correctement à la question que pose un heurtoir en forme de tête d'aigle, si on ne réussit pas il faut attendre qu'une autre élève trouve la bonne réponse.

La maison est dirigée par le Filius Flitwick, professeur de sortilèges.

Cette maison a été fondée par Salazar Serpentard, un ancêtre de Voldemort. Serpentard est à l'origine d'un conflit à propos de la sélection des élèves à l'entrée. Il désirait en effet que seuls les enfants de "sang pur" soient acceptés dans l'école, considérant les enfants nés de parents moldus comme non dignes de confiance. Ses revendications n'ont pas abouti et il a quitté l'école après avoir créé la Chambre des secrets, dans laquelle il a caché un monstre destiné à aider son futur héritier à "épurer" Poudlard. Après son départ, le Choixpeau magique a gardé une trace de sa personnalité dans l'école en n'envoyant dans la maison Serpentard que les élèves de "sang pur", ambitieux et rusés.

Salazar Serpentard possédait un médaillon, que Voldemort a transformé en horcruxe en y cachant une partie de son âme. Serpentard parlait Fourchelang, il est d'ailleurs surnommé pour cela "Langue-de-Serpent".

Le fantôme de la maison est le Baron Sanglant. C'est la maison où l'ambition est une qualité essentielle. Il est dit des élèves de Serpentard qu'ils sont malins et roublards. Toute la famille Malefoy est allée à Serpentard.

Harry Potter a failli être choisi pour intégrer Serpentard mais le Choixpeau magique a tenu compte de l'aversion d'Harry pour l'ancienne maison de Voldemort et l'a fait rejoindre la maison Gryffondor. Il y a toujours eu une véritable concurrence entre la maison Gryffondor et la maison Serpentard. Les Serpentard ont gagné la coupe de Quidditch les sept années précédant l'arrivée d'Harry à Poudlard. La salle commune des Serpentard est une pièce au plafond bas, qui ressemble à un donjon, avec des lampes et des fauteuils verts. Elle est située sous le lac. (D'après les informations qu'a donné JKR aux décorateurs pour le second film).

La maison était dirigée jusqu'au tome 6 par Severus Rogue ; la charge est reprise par Horace Slughorn à la fin de la sixième année.

Il s'agit d'une sorte de compétition entre les maisons, fondée sur un système de points. Chaque bonne action d'un élève rapporte des points à sa maison et chaque infraction au règlement lui en fait perdre. Ces points sont comptabilisés par des sabliers dans lesquels coulent ou remontent des rubis (pour Gryffondor), des émeraudes (pour Serpentard), etc. La maison ayant le plus de points en fin d'année remporte cette coupe.

Pendant les 4 premières années de scolarité de Harry, c'est Gryffondor qui remporte la coupe (la 4e année est entachée par un événement tragique).

Comme l'histoire est raconté du point de vue de Harry Potter et que celui-ci appartient à la maison Gryffondor, les élèves de Serpentard, traditionnels rivaux, sont présentés de façon très négative : ils sont idiots, hargneux, machos et souvent laids. Les filles ne sont pas épargnées : "elle est plus bête qu'un Troll", dit Hermione en parlant de Pansy Parkinson, cette dernière étant la petite amie présumée de Drago, riant toujours à ses méchantes blagues. L'Armée de Dumbledore, qui regroupe des élèves de plusieurs maisons, ne compte pourtant aucun Serpentard.

Une partie des anciens élèves ayant appartenu à la maison Serpentard a mal tourné : Regulus Black (frère de Sirius), Bellatrix Black, Rodolphus Lestrange, les Malefoy entre autres sont du côté de Voldemort (lui-même "Serpentard"). Tous les Mangemorts connus viennent de cette maison. On découvre cependant dans le tome 6 une exception notable à cette correspondance entre les Serpentard et les "méchants" : Horace Slughorn, professeur de potions, ne partage pas l'idée que les sorciers de Sang-Pur sont supérieurs aux autres. Il admirait et chérissait Lily Evans la mère d'Harry, pour ses talents en préparation de potions, alors qu'elle était issue de famille essentiellement moldue. Malgré sa volonté à vouloir fréquenter des personnes de haut rang et sa vantardise d'avoir le bras long, Slughorn paraît chaleureux et amical : il organise des fêtes auxquelles il accepte Drago Malefoy alors qu'il n'a pas été officiellement invité, il aide Ron lors de son accident concernant le philtre d'amour...

Ce manichéisme entre Gryffondor et Serpentard peut apporter une tache au tableau de la saga Harry Potter, ayant pourtant des thèmes complexes et se refusant à une application bête et méchante du bien et du mal. Il est toutefois atténué dans le tome 7, en particulier dans les derniers chapitres où la maison Serpentard et certains de ses membres apparaissent sous un éclairage plus intéressant (Severus Rogue et la famille Malefoy notamment. De plus, le fait qu'Harry possède des qualités typiques de Serpentard (le Fourchelang, la volonté de faire ses preuves, l'ambition, le déni des règles...) peut aussi nuancer l'image noire de cette maison, prouvant qu'on peut avoir ce type de caractère et être une personne fréquentable.

Dans la saga, de nombreux cours du collège Poudlard sont décrits. Douze professeurs sont cités et chacun d'eux instruit les étudiants dans une branche précise de la magie. La métamorphose, la Défense contre les forces du mal, les Sortilèges, les Potions,l'Astronomie, l'Histoire de la Magie et la Botanique sont des cours obligatoires. À la fin de la deuxième année d'études, les étudiants doivent choisir au moins deux options parmi l'Arithmancie, l'étude des Runes anciennes, la Divination, le Soin aux créatures magiques et l'Étude des moldus.

L'Astronomie est la seule branche d'études de Poudlard qui a un équivalent exact dans le monde moldu. Les cours d'Astronomie ont lieu dans la tour d'astronomie, la plus haute de l'école. Les leçons consistent en une observation des étoiles avec des télescopes. Les devoirs donnés aux élèves comprennent, entre autres, un apprentissage du nom des étoiles, des constellations et des planètes, leur localisation et mouvements, ainsi que des descriptions de l'environnement des planètes et de leurs lunes.

L'Astronomie est enseignée par le professeur Aurora Sinistra.

La Botanique (Herbology en anglais) a pour but d'enseigner aux élèves la connaissance des plantes, l'art de s'occuper d'elles, de les nourrir, de les entretenir et de les combattre. D'après les romans, le parc de Poudlard compte au moins trois serres, abritant de nombreuses plantes plus ou moins dangereuses. Il s'agit de la seule matière dans laquelle Neville Londubat excelle.

La Botanique est enseignée par le professeur Pomona Chourave. L'épilogue du septième et dernier tome explique que Neville reprend le poste de professeur de Botanique à la retraite de Mme Chourave.

La Défense contre les Forces du Mal (Defense Against the Dark Arts en anglais) est enseignée de la 1re à la 7e année. Le poste d'enseignant en cette matière est "maudit" depuis que Dumbledore a refusé d'y nommer Tom Jedusor. Depuis, les professeurs se succèdent et ne restent à leur poste qu'une année scolaire.

Galatea Têtenjoy, comme on l'apprend dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, a également enseigné cette matière à l'époque de Tom Jedusor et Rubeus Hagrid.

Dans la version originale, cette discipline se nomme Defence Against the Dark Arts, c'est-à-dire littéralement Défense contre les Arts Sombres. La traduction choisie, les Forces du Mal (qui se traduirait en anglais par the Forces of Evil), possède une connotation plus religieuse et évoque d'autres sagas plus stéréotypées : l'intitulé choisi par l'auteur était ainsi plus original.

Les murs de son bureau sont roses et décorés de petites assiettes représentant des chatons.

L'Histoire de la Magie est enseignée par le Professeur Binns, le seul professeur fantôme de l'école. En effet on dit qu'il s'est endormi sur son fauteuil, et que le lendemain il s'est réveillé à l'état de fantôme. Il est la caricature du professeur ennuyeux. Les élèves s'endorment souvent durant son cours.

La Métamorphose (Transfiguration en anglais) est une matière difficile : elle consiste à transformer quelque chose en une autre chose. On y apprend à modifier les apparences des objets, puis des animaux, puis de l'être humain. On étudie en troisième année les Animagi, et en cinquième année les sortilèges de Disparition et d' Apparition.

Le Professeur McGonagall ( professeur de Métamorphose lors des années d'étude de Harry Potter ) est un Animagus pouvant se transformer en chatte. Elle est sévère mais a bon cœur.

Le cours de Potions consiste à apprendre à faire des potions. Pour cela, il faut apprendre comment se servir d'un chaudron, les différentes potions possibles et leurs propriétés, ainsi que leurs composants et souvent aussi leurs propriétés. Il est donc inutile d'apporter sa baguette à ce cours, étant donné que les potions se font uniquement avec un chaudron, divers éléments (napel, tue-loups,...) et un ustensile pour les mélanger.

Lors de cet exercice, Harry ne s'avère pas être très doué (sauf avec l'aide du livre du prince de sang-mêlé), contrairement à sa mère Lily Potter ou à ses professeurs Severus Rogue et Horace Slughorn. Il obtient pourtant la note E (Effort Exceptionnel) à ses BUSE (Brevet Universel de Sorcellerie Elémentaire) de potion en cinquième année.

Les Sortilèges ont pour but d'enseigner aux élèves les principaux sortilèges qui peuvent être utilisés durant la vie courante. En première année , Harry et ses camarades apprennent un sortilège de lévitation ( Wingardium Leviosa ). C'est une matière appréciée par les élèves car le Professeur Flitwick (qui est le directeur de serdaigle), par sa taille et son humour, est un professeur agréable.

Les cours de Vol (Flying en anglais) ont lieu uniquement pendant la première année d'études, et sont donnés par Madame Bibine.

L'Arithmancie est une branche de la magie qui concerne les propriétés magiques des nombres. Elle est décrite comme une matière très difficile, qui requiert d'importants efforts de mémorisation et des calculs complexes. Comme cette option n'est suivie ni par Harry ni par Ron, on ne sait presque rien du contenu des cours. Il s'agit pourtant d'une des matières préférées d'Hermione, qu'elle considère par exemple beaucoup plus importante et intéressante que la Divination. Ernie MacMillan suit également cette option.

L'Arithmancie est enseignée par le professeur Septima Vector.

La Divination est l'art de prédire le futur. Plusieurs méthodes sont décrites, parmi lesquelles la lecture des feuilles de thé, les boules de cristal, la chiromancie, la cartomancie (dont le tarot), l'astrologie et l'interprétation des rêves. La Divination est décrite comme « l'une des branches les plus imprécises de la magie ». Les adeptes de ce domaine affirment qu'il s'agit d'une science inexacte qui requiert des dons innés, tandis que ses détracteurs considèrent la matière comme superfétatoire et mensongère.

Sibylle Trelawney enseigne la Divination jusqu'au début du cinquième tome. Licenciée par Dolores Ombrage, elle est remplacée par Firenze, un centaure banni de la forêt interdite. On lui a installé au sein de l'école une grande pièce dont l'intérieur est aménagé pour ressembler à la forêt. Dans le sixième tome, les deux professeurs enseignent, et se partagent les classes.

L'Étude des Moldus consiste à étudier les Moldus « du point de vue des sorciers » : leur culture, leurs technologies... Comme ces cours ne sont suivis que par Hermione, en troisième année, peu de détails sont donnés sur leur contenu.

L'Étude des Moldus est enseignée par le professeur Charity Burbage. J.K. Rowling a indiqué que le professeur Burbage avait remplacé Quirinus Quirrell, qui a pris le poste de professeur de Défense contre les Forces du Mal lors de la première année d'études de Harry.

Dans le septième tome, Voldemort assassine le professeur Burbage parce qu'elle présente les moldus de manière positive à ses élèves, et la remplace par Alecto Carrow. Dans les cours donnés par le Mangemort Carrow, les moldus et les nés-de-moldus, indifféremment, sont dépeints comme des êtres inférieurs aux sorciers, presque sous-humains.

L'étude des Runes Anciennes est une matière principalement théorique, consistant en l'apprentissage, la lecture et la traduction de l'alphabet runique. Comme Hermione est la seule élève dont il est indiqué qu'elle suit ce cours, la saga comporte peu d'informations sur cette matière et la personne qui l'enseigne. D'après Hermione, c'est une matière difficile, qui demande beaucoup de concentration.

J.K. Rowling a indiqué que le professeur d'étude des Runes Anciennes s'appelle Bathsheba Babbing.

Les Soins aux Créatures Magiques ont lieu en dehors du château – le plus souvent dans le parc de Poudlard, quelquefois dans la forêt interdite. Le cours consiste en l'étude des diverses créatures magiques : leur aspect (être apte à les reconnaître), leur mode de vie, leur lieu de vie, leur nourriture... Les élèves apprennent parfois comment s'occuper de certaines créatures, les soigner ou les décrire. Ce cours comporte beaucoup de pratique.

Parmi les créatures au programme : licornes, Scroutts à pétard, hippogriffes, sombrals...

Jusqu'au deuxième tome de la saga, c'est le professeur Thimoteus Brûlopot qui enseigne cette matière. Puis Rubeus Hagrid la remplace lorsqu'elle part à la retraite. Hagrid est plutôt apprécié de ses élèves pour sa sympathie, mais se montre quelquefois peu capable de juger de la dangerosité des créatures qu'il fait étudier. Lors des périodes d'absence de Hagrid, dans la Coupe de feu et l'Ordre du phénix, les cours sont assurés par le professeur Wilhelmina Gobe-Planche.

Tous les élèves passent des examens généraux à chaque fin d'année, mais les examens de fin de 5e (BUSE) et 7e année (ASPIC) sont les plus importants, car ils conditionnent les choix de poursuite d'études et de formation professionnelle.

Bien qu'étant présentée comme une légende de Poudlard relatée par Fred et George dans l'Ordre du Phénix, la note "troll" apparaît dans l'introduction des bulletins des élèves ayant reçu leurs BUSES (tome 6).

Le BUSE (OWL en anglais) désigne un examen scolaire imaginaire dans l'univers d'Harry Potter. C'est l'abréviation de « Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire ».

Ce sont les premiers examens importants passés par les élèves de Poudlard, en fin de 5e année. Leurs résultats sont essentiels pour la poursuite des études, car ce sont eux qui déterminent les cours que les jeunes sorciers pourront suivre en 6e et 7e années.

Les BUSE traitent de toutes les matières principales (présentes depuis la première année d'étude): la métamorphose, les potions, l'histoire de la magie, les sortilèges, la botanique, la défense contre les force du mal, l'astronomie, ainsi que les cours en option tels que: la divination, l'arithmancie, l'étude des runes ...

En anglais, OWL est l'abréviation de Ordinary Wizardry Level : Niveau de sorcellerie ordinaire. Owl signifie hibou.

L'ASPIC est un examen scolaire des plus importants subis par les élèves de Poudlard, en fin de 7e et dernière année. C'est l'abréviation de « Accumulation de Sorcellerie Particulièrement Intensive et Contraignante ». Les résultats de l'ASPIC sont essentiels pour pouvoir entrer dans le monde du travail des sorciers, car ce sont eux qui déterminent le type de profession que pourront suivre les élèves.

En anglais, NEWT - Nastily Exhausting Wizarding Test se traduit par "Test de Sorcellerie Méchamment Épuisant". Newt est le terme pour le triton.

Chaque année, huit préfets et préfètes sont nommés, c'est-à-dire deux préfets (fille+garçon) de chaque maison, ainsi qu'un préfet-en-chef, et une préfète-en-chef. Les élèves peuvent être préfets à partir de leur cinquième année, et les préfets-en-chef à partir de leur septième (et dernière) année. Ils veillent au respect du règlement et accompagnent les élèves de première année dans leurs salles communes le soir de leur arrivée à Poudlard.

Dans le 5e tome, Harry Potter et l'Ordre du phénix, Ron Weasley et Hermione Granger deviennent les préfets de Gryffondor, Drago Malefoy et Pansy Parkinson sont nommés à Serpentard, Ernie Macmillan et Hannah Abbot sont les préfets de Poufsouffle, et Anthony Goldstein et Padma Patil ceux de Serdaigle.

Albus Dumbledore, Tom Jedusor (futur Voldemort), Lucius Malefoy, Remus Lupin, Percy Weasley, Bill Weasley, Pénélope Deauclaire, Cédric Diggory ont occupé eux aussi la place de préfets.

Percy Weasley et Bill Weasley, les frères de Ron ont tous les deux occupé le poste de préfet-en-chef.

Les préfets partagent une salle de bains qui leur est réservée avec le capitaine de l'équipe de Quidditch de chaque maison. Harry y accède donc officiellement en sixième année, bien qu'il l'ait déjà utilisée deux ans plus tôt pour découvrir un indice lors du Tournoi des Trois Sorciers. Le mot de passe pour accéder à cette salle de bain était en 1995 « fraîcheur des pins ».

Poudlard regorge de secrets tels que "La Chambre des Secrets", dont l'accès se trouve dans les toilettes des filles et ne s'ouvre qu'en parlant le Fourchelang, la salle sur demande dont se sert l'Armée de Dumbledore pour s'entraîner à se défendre, des passages secrets pour se rendre à Pré-au-Lard... Le bureau de Dumbledore fait aussi partie des pièces cachées : il faut prononcer un mot de passe pour faire bouger la statue d'aigle et découvrir un escalier derrière celle-ci. Le mot de passe est souvent le nom d'une friandise que Dumbledore affectionne, comme "Sorbet Citron".

Un couloir du deuxième étage était interdit aux élèves lorsque Harry était en première année d'études. Il menait en effet à une salle verrouillée abritant un chien à trois têtes, qui gardait la pierre philosophale.

Les terres de Poudlard comptent aussi des serres où ont lieu les cours de botanique, un lac, une forêt, un terrain de quidditch.

La légende de la Chambre des Secrets, expliquée par le professeur MacGonagall sur demande d'Hermione Granger dans le deuxième tome, veut que Salazar Serpentard ait aménagé dans le château une salle secrète abritant un monstre. Celui-ci devrait aider son héritier à débarrasser l'école des enfants issus de famille moldues lorsque Serpentard n'y serait plus.

Harry découvre que l'héritier de Serpentard est Tom Elvis Jedusor, qui a semé la terreur dans l'école cinquante ans auparavant en ouvrant la Chambre des Secrets et en libérant le monstre, qui tua une élève : Mimi Geignarde. L'école était sur le point de fermer, mais l'élève modèle qu'était Jedusor accusa Rubeus Hagrid d'avoir ouvert la chambre, et ce dernier fut renvoyé. Jedusor resta impuni.

La chambre des Secrets est ouverte une deuxième fois dans Harry Potter et la Chambre des secrets : c'est par l'intermédiaire du journal de Jedusor et de sa lectrice assidue, Ginny Weasley, que Voldemort tente de finir sa tâche en libérant à nouveau le Basilic. Harry découvre l'entrée de la chambre dans les toilettes de Mimi Geignarde, y pénètre en utilisant le Fourchelang pour actionner le mécanisme d'ouverture de l'entrée et se trouve confronté au souvenir de Tom Jedusor et à son monstre en voulant sauver Ginny.

La salle sur demande (en anglais, Room of Requirement),également appelée la pièce « Va-et-Vient » par les elfes de maison de Poudlard, est une pièce magique du collège à laquelle on ne peut accéder que si on en a vraiment besoin. Elle est située au septième étage et son entrée est normalement invisible : pour qu'elle apparaisse, il faut passer trois fois devant le mur vierge en pensant très fort à ce que l'on cherche. Plusieurs résidents de l'école utilisent volontairement ou par hasard la salle sur demande. C'est le cas du Professeur Dumbledore, qui dit y avoir trouvé des toilettes, de Fred et George Weasley qui ont pu s'y cacher alors qu'elle avait la taille d'un placard à balais, ou de Dobby qui s'en est servi pour coucher Winky quand celle-ci était ivre.

Lors de sa cinquième année, Harry Potter en fait la salle d'entraînement de l'Armée de Dumbledore. C'est sous une branche de gui accrochée au plafond par Dobby, peu avant Noël, que Harry échange son premier baiser avec Cho Chang.

Dans le sixième tome, Drago Malefoy utilise la salle pour cacher et réparer l'armoire à disparaître, dans le but de faire pénétrer des Mangemorts à l'intérieur de l'école.

Il apparait pour la première fois dans le tome 3 : c'est le Chevalier du Catogan qui guide Harry, Ron et Hermione à leur premier cours de divination. Toujours accompagné de son fidèle poney et de sa lourde épée (qu'il se montre incapable de maîtriser, tout comme sa monture), il se caractérise par ses manières et son vocabulaire moyenâgeux. Bien qu'animé de bonne volonté, il se montre souvent maladroit et empoté, c'est pourquoi il est cantonné dans un simple rôle humoristique.

Néanmoins il est incontestablement courageux (voire téméraire), et est le seul portrait à accepter de remplacer la Grosse Dame après que celle-ci a été sauvagement agressée. Il s'acharne dans son nouveau rôle à changer constamment de mot de passe, tous plus saugrenus les uns que les autres, au grand désespoir des élèves de Gryffondor. Il est rapidement démis de ses fonctions après avoir laissé entrer Sirius Black et est déplacé dans les étages supérieurs.

Il ne fera dans les tomes suivants que de volatiles apparitions. Dans la bataille finale du tome 7 il prodigue des encouragements aux défenseurs du bien.

Le terrain de Quidditch ne sert pas qu'aux matchs. Lors du Tournoi des Trois Sorciers, il est transformé en labyrinthe pour la dernière épreuve. C'est également là que Harry voit Sirius Black sous sa forme de chien pendant un match, avant d'être attaqué par les détraqueurs.

Le lac est peuplé par de nombreuses créatures. Lors des premieres années, on peut voir la pieuvre géante qui sort parfois à la surface pour chauffer ses tentacules. Mais lorsque Harry doit plonger dans le lac lors de la seconde épreuve du Tournoi des Trois Sorciers, il découvre que le lac est peuplé par une société de sirènes et tritons mais aussi des strangulots.

Harry, Ron et Hermione rendent régulièrement visite à Rubeus Hagrid qui vit dans une petite maison en bois à l'écart du château, au bord de la Foret Interdite. Parfois même ils s'y rendent de nuit avec l'aide de la cape d'invisibilité d'Harry. Lors de la première année, Hagrid tentera d'y élever un dragon qu'il baptisera Norbert. Harry et Ron y seront témoins lors de leur deuxième année, cachés sous la cape, de l'arrestation d'Hagrid et du renvoi de Dumbledore. En troisième année ils y retrouvent le rat Croutard que Ron croyait mort et plus tard profitant d'une absence d' Hagrid, Harry et Hermione s'y réfugient avec l'Hippogriffe Buck pour échapper à Remus Lupin transformé en loup-garou. Au cours de la sixième année, Harry se rend chez Hagrid pour l'enterrement de Aragog, une acromentule et il y soutirera au professeur Slughorn une information capitale pour la lutte contre Voldemort à l'aide de la potion Felix Felicis. Elle sera également brulée par les Mangemorts en fuite sans trop de dégats à la fin de cette même année. Harry apprendra par la radio que Hagrid avait organisé une fête à thème "supporters de Harry Potter" qui lui à valu d'être pris en chasse par le gouvernement de Pius Thicknesse.

Forêt située aux abords de Poudlard, ainsi nommée car les étudiants n'ont pas le droit d'y pénétrer seuls. Elle est habitée de créatures fantastiques telles que des centaures , licornes, sombrals, araignées géantes (acromentules)... La présence de loups-garous dans la forêt n'est pas confirmée, il s'agit d'une rumeur circulant dans l'école.

La forêt interdite est le lieu dans lequel Harry voit Voldemort pour la deuxième fois de sa vie, se nourrissant du sang d'une licorne morte pour survivre. Elle est également le théâtre de sa rencontre avec Aragog dans le deuxième tome, et l'endroit où Hagrid, qui connaît la forêt mieux que quiconque, cache son demi-frère géant Graup.

En haut



Harry Potter (personnage)

HP books.png

Harry James Potter est le nom du personnage principal de la série littéraire Harry Potter écrite par l'écrivain J. K. Rowling. Au cinéma son rôle est joué par Daniel Radcliffe.

Harry James Potter est né le 31 juillet 1980. Il a la même date d'anniversaire que J. K. Rowling.

Il est le seul sorcier à avoir survécu à Lord Voldemort. Il reçut cette cicatrice à l'âge de quinze mois, le 31 octobre 1981, au moment précis où Lord Voldemort, un puissant mage noir, tenta de le tuer à l'aide du sortilège mortel de Avada Kedavra. Avant Harry, personne n'avait jamais survécu à un tel sort. Il ne garda de cette attaque qu'une cicatrice en forme d'éclair sur le front. C'est la puissance de l'amour de sa mère Lily, qui se sacrifia pour lui avant d'être tuée, qui provoqua ce « miracle ». Cependant, les détails de cet évènement inattendu ne sont révélés au lecteur que dans le septième tome. Une seule chose est sûre : l'amour de Lily est quelque chose que Voldemort était incapable de prévoir, et encore moins de comprendre. Cet amour vient d'une très ancienne magie. Son propre sort se retourna contre le mage noir, et il fut réduit à un être sans corps, une créature extrêmement faible. Harry resta brièvement seul dans son berceau, sévèrement blessé au front, au milieu de sa maison presque entièrement détruite, les ruines recouvrant les corps de son père et de sa mère. Très vite, cependant, Rubeus Hagrid vint le sauver, avant que les Mangemorts n'apprennent ce qu'il s'était passé.

Harry fut placé au 4, Privet Drive chez son oncle et sa tante, les Dursley — des moldus (muggles en anglais), sur les ordres de Albus Dumbledore. Celui-ci avait alors conscience de la magie protectrice liée au sang, et adressa une lettre à sa tante Pétunia Dursley, née Evans, sœur de Lily Evans Potter, en lui expliquant plus que ce qu'Harry ne put imaginer avant le jour de ses onze ans. En effet, Pétunia lui cacha entièrement son passé, dégoûtée par la magie, son « horrible monstre de sœur » et son « horrible mari ». Les Dursley lui menèrent la vie dure, d'autant plus que leur fils Dudley, énorme gamin blond trop gâté, et presque du même âge qu'Harry, fit de son cousin un véritable souffre-douleur. Harry subit de nombreuses maltraitances ; jusqu'à la fin de sa dixième année, il dormait dans un placard sous l'escalier, ne mangeait que très rarement à sa faim, et ne pouvait porter que les vieux vêtements de Dudley. Mais surtout, il grandit de l'âge de quinze mois à l'âge de onze ans, littéralement, sans amour parental.

Ron et Hermione sont les meilleurs amis de Harry. Ron et Harry se sont rencontrés avant même d'entrer à Poudlard pour la première fois. Leur anxiété commune d'entrer à l'école de magie pour la première fois a sans doute contribué à les rapprocher aussitôt. De plus, alors qu'il est avec Ron dans un compartiment du Poudlard Express, Harry exprime l'idée qu'il s'intéresse autant à Ron que Ron à lui ; Ron a une occasion d'en apprendre plus sur le monde moldu et Harry peut se renseigner sur certaines questions qu'il se pose à propos du monde sorcier. Enfin, Ron transmet très vite à Harry sa passion pour le Quiddich et pour les échecs "version-sorcier". L'amitié entre Harry et Hermione est plus complexe ; ils n'ont pas toujours étés amis... Lors de leur première année à Poudlard, Ron et Harry ont d'abord sous-estimé Hermione, ne voyant que son côté exagérément studieux. Mais Hermione leur prouva par la suite qu'elle savait partager avec ses amis, parfois bien mieux que Ron ou Harry. De nombreuses fois, Hermione a aidé Harry à surmonter ses problèmes tels que le Tournoi des Trois Sorciers ou sa relation parfois tendue avec Cho Chang, dont il est amoureux jusqu'à la fin du tome 5. Mais Harry précise dans le tome 4 qu'on "s'amuse beaucoup moins et passe beaucoup plus de temps à la bibliothèque quand on est avec Hermione qu'avec Ron". Et c'est vrai, Harry aimant rigoler, qu'Hermione est parfois un peu trop sérieuse. Cependant Harry a toujours été neutre au milieu des nombreuses disputes entre Ron et Hermione, ce pour quoi il a du mérite.

Pour Harry qui n'a jamais connu ses parents, Ron et Hermione sont une famille, tout comme les Weasley en exclusivité. Il tient beaucoup a eux et serait incapable de les sacrifier.

L'amitié du trio se trouve menacée plusieurs fois dès le tome 6, lorsque Hermione et Ron se rendent vraiment compte de leur amour l'un pour l'autre, et se disputent de plus en plus, souvent par jalousie. Ils en viennent jusqu'à sortir avec diverses personnes pour rendre l'autre jaloux. Aussi Harry est-il soulagé, bien que troublé, lorsque Ron et Hermione s'embrassent pour la première fois au milieu de la grande bataille finale de Poudlard.

Un jour de juillet, Harry reçoit une lettre de Poudlard, l'école de sorciers, l'invitant à s'y présenter pour la rentrée des classes. Mais son oncle brûle la lettre avant qu'il ne la lise, ne voulant pas qu'Harry devienne sorcier. Ne voyant aucune réponse venir, d'autres lettres sont envoyées en vain par la directrice-adjointe de l'école, Minerva McGonagall. Finalement, le directeur Albus Dumbledore envoya Rubeus Hagrid, un demi-géant, gardien des clés et des lieux à Poudlard, chercher Harry le jour de son anniversaire. Avec Hagrid, Harry achète ses fournitures scolaires ; dans la boutique de robes de sorcier, il rencontre alors celui qui va devenir son ennemi juré à Poudlard : Drago Malefoy. Hagrid lui achète une chouette harfang, Hedwige.

Arrivé à Poudlard, Harry se fait deux bons amis : Ron Weasley et Hermione Granger, qui l'accompagnent dans ses aventures. Lors de la répartition des élèves dans une des quatre maisons de Poudlard, le choixpeau magique, après avoir longuement hésité avec Serpentard, l'envoie finalement -et à cause de l'insistance d'Harry- à Gryffondor, tout comme Ron et Hermione. Parmi ses amis figure également Hagrid. Rapidement, il suscite l'antipathie du professeur Severus Rogue ainsi que de Drago Malefoy, élève à Serpentard. Il fait la connaissance de ses pouvoirs de sorciers et découvre ses talents sur un balai magique. Il devient alors attrapeur dans l'équipe de Quidditch de Gryffondor.

Il fait également la découverte de la Pierre philosophale du célèbre alchimiste Nicolas Flamel, pierre qui permet de transformer en or toute matière solide et qui peut donner la vie éternelle à celui qui la possède. Il craint à un moment que Voldemort puisse s'en emparer à l'aide de Rogue. Avec ses amis, il mène l'enquète et découvre que la pierre est cachée à Poudlard où elle est gardée par le chien à trois têtes nommé Touffu et appartenant à Hagrid. Avec Ron et Hermione, il passe à travers diverses épreuves et réussi à vaincre pour la deuxième fois Voldemort, après avoir découvert que le véritable ennemi qui aidait le mage noir était en vérité le professeur Quirell, qui enseigne la Défense Contre les Forces du Mal, et non Rogue. Voldemort avait en fait possédé le corps de Quirell et habitait le derrière de sa tête ( d'où le mystérieux turban ).

Après toutes ces prouesses, Harry, Ron et Hermione font gagner la Coupe des Quatre Maisons à Gryffondor, au grand déplaisir de Drago Malefoy, leur ennemi juré qui est à Serpentard. Avant le banquet de fin d'année scolaire, alors qu'il est encore à l'infirmerie, Dumbledore explique à Harry que Voldemort ne pouvait pas faire de mal à Harry en raison de la protection involontaire que sa mère lui a donné en décidant de mourir pour le sauver. C'est pour cela que Voldemort n'a pas pu tuer Harry le jour du meurtre de ses parents.

Harry s'ennuie en vacances chez son oncle et sa tante. Mais un soir, un elfe de maison nommé Dobby vient l'avertir qu'un danger important l'attend à Poudlard. Cet elfe utilise la magie afin d'attirer à Harry des ennuis avec le Ministère de la Magie, pour l'empêcher de retourner à Poudlard. Heureusement, son ami Ron vient le chercher et l'amène dans sa famille. Harry réside quelques jours au Terrier, la maison de Ron, et découvre sa soeur Ginny, qui cette année sera en première année à Poudlard. Cette dernière est très maladroite en présence de Harry, son idole. Revenu à Poudlard en Ford Anglia volante, ils s'aperçoivent effectivement qu'un mal a envahi l'école. Certains de ses camarades se retrouvent pétrifiés. De plus, Harry entend de mystérieuses voix dans les couloirs, qu'il semble être le seul à percevoir. Petit à petit la rumeur enfle : La Chambre des Secrets a été rouverte. La légende dit que cette Chambre abrite un monstre redoutable déstiné à débarrasser l'école des indésirés de Salazar Serpentard, c'est à dire les sorciers nés de parents moldus, ou "Sangs-de-Bourbe". On découvre également qu'Harry parle le Fourchelang, talent détenu en principe par les mages noirs. Or, seul quelqu'un qui parle cette langue peut ouvrir la Chambre. Harry est rapidement montré du doigt.

Puis le jeune garçon découvre un mystérieux journal intime appartenant à un certain Tom Elvis Jedusor, et daté de plus de cinquante ans auparavant. Mais, surprise, les pages du livre sont blanches. Ce n'est qu'un soir de Noël, quand Harry écrit au hasard « Je m'appelle Harry Potter », qu'il découvre le pouvoir du journal. Il est projeté dans un souvenir qui le ramène cinquante ans en arrière ; c'est alors qu'il apprend que la Chambre des Secrets a déjà été ouverte cinquante ans plus tôt et que c'est son ami Hagrid qui l'aurait ouverte et qu'il aurait lâché sur les élèves une araignée géante. Harry découvre ainsi la cause du renvoi d'Hagrid, qui lui a toujours raconté qu'il n'avait pas fini ses études à Poudlard.

S'enfonçant avec Ron dans la Forêt interdite tout en « suivant les araignées », sur un conseil de Hagrid, il fait la connaissance d'Aragog, l'araignée géante, et apprend par cette araignée qu'elle n'est pas le monstre qui hante les murs de Poudlard, et ainsi qu'Hagrid n'a jamais provoqué l'ouverture de la Chambre. L'araignée prétend connaître l'identité du monstre, mais en a si peur qu'elle ne peut pas le citer.

Alors qu'Hermione, elle-même « Sang-de-Bourbe », est retrouvée pétrifiée dans la bibliothèque et que Ginny Weasley, la sœur de son meilleur ami Ron, est déclarée être enfermée dans la Chambre des Secrets, Harry et Ron décident d'y pénétrer ; ils emmènent avec eux Gilderoy Lockhart, le professeur de Défense Contre les Forces du Mal, qui, selon ses dires, aurait affronté de nombreux défis, tous plus dangereux les uns des autres.

Dans la Chambre, Harry doit affronter le Basilic, gigantesque serpent dont le simple regard peut tuer. Il parvient à le vaincre avec l'épée de Gryffondor et à tuer Tom Jedusor, qui se trouve être Voldemort plus jeune (Tom Elvis Jedusor est l'anagramme de Je suis Voldemort). Il réussit à sauver Ginny et délivre l'elfe de maison Dobby.

Ce tome commence par l'évasion de la prison d'Azkaban d'un mystérieux personnage : Sirius Black, l'homme qui aurait livré les parents d'Harry à Voldemort et tué Peter Pettigrow. Dans le même temps, Harry s'enfuit de chez les Dursley après avoir fait gonfler Marge, la soeur de l'oncle Vernon, comme un ballon. À Poudlard, Harry découvre son nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal, le professeur Lupin. Celui-ci prouve ses compétences et sa bonté en donnant une chance à Neville Londubat, un élève sympathique mais très maladroit. Le professeur Lupin est particulièrement protecteur envers Harry, et un lien se tisse entre eux deux. Harry apprend alors que Lupin était le meilleur ami de son père et de Lily Evans, sa mère. L'année est ponctuée par des attaques de Sirius à l'intérieur même de l'école, pourtant protégée par des Détraqueurs, les redoutables gardiens de la prison magique d'Azkaban. Harry apprend au fil du temps que Sirius est son parrain et qu'il était le meilleur ami de son père et de Lupin. Ensemble, ils formaient un trio inséparable, comme Harry, Ron et Hermione.

Harry essaie d'aider Hagrid à innocenter Buck, l'Hippogriffe qui a accidentellement blessé Malefoy et se voit donc condamné à mort. Malheureusement, tous les efforts sont vains, et l'Hippogriffe reste condamné.

Grâce à la Carte du Maraudeur, (un plan parfait de Poudlard où se promènent les élèves et le personnel comme dans le vrai Poudlard) le professeur Lupin s'aperçoit que Peter Pettigrow se trouve dans l'école alors qu'il est censé être mort. Ron, lui, a des soucis. Il pense que le chat d'Hermione, Pattenrond, a tué son rat Croûtard. Pourtant il le retrouve dans la cabane de Hagrid. Mais un chien noir kidnappe Ron dans un passage souterrain sous le Saule cogneur, un arbre de Poudlard. Harry et Hermione partent à sa recherche. À l'intérieur se trouvent Sirius Black et Peter Pettigrow, dit Queudver, qui se trouvent être des animagus. Une révélation attend Harry... Le traître n'était pas Sirius mais bien Peter Pettigrow qui vendit les parents d'Harry à Voldemort avant de se transformer en rat pour faire croire à sa mort. Les quatre amis ( Sirius et Harry ont vite sympatisé une fois que Harry a accepté la vérité ) et Pettigrow sont rejoints par Lupin, qui avoue être un Loup Garou et avoir donné du fil à retordre à ses amis James et Sirius du temps où ils se connaissaient encore bien. Lupin et Sirius se jettent dans les bras l'un de l'autre. Puis arrive Rogue, qui refuse de croire à l'innocence de Sirius et essaie de le faire prisonnier, ainsi que Lupin pour l'avoir aidé. Après maintes péripéties, Sirius est sauvé mais toujours pourchassé. Harry retrouve son parrain, et donc un peu de famille, et Pettigrow réussit à s'enfuir pour rejoindre son maître, Voldemort. A la fin de l'année Lupin démissionne car Rogue a révélé aux élèves qu'il est un Loup-Garoup, or même si Lupin est inoffensif, il est aussi honteux.

Cette année à Poudlard est marquée par le retour du « Tournoi des Trois Sorciers », ancien tournoi qui opposait régulièrement un apprenti sorcier de chaque école de sorcellerie les plus prestigieuses au monde, autrement dit Poudlard, Beauxbâtons et Dumstrang. Ce tournoi, réservé aux étudiants majeurs, soit de plus de 17 ans, est assez périlleux, ce qui l'a conduit à être ajourné pendant 700 ans. Toutefois, cette année, en plus des trois candidats habituels, la Coupe de Feu choisit un quatrième participant : Harry lui-même. Celui-ci, bien qu'il jure n'avoir jamais mis son nom dans la Coupe, est contraint d'affronter les trois grandes épreuves : subtiliser un œuf à un dragon, nager sous l'eau pendant une heure pour récupérer un trésor qui lui est cher- en l'occurrence son ami Ron- et s'emparer du trophée caché dans un labyrinthe rempli de créatures dangereuses et de sortilèges.

En marge du Tournoi, Harry doit faire face à des épreuves plus personnelles. Son amitié avec Ron est mise à rude épreuve quand celui-ci le prend pour un menteur. En effet, Ron reste persuadé que Harry ne s'est pas retrouvé par hasard concurrent ; il pense que son ami a trouvé un moyen de tromper la Coupe de Feu, en lui faisant croire qu'il a plus de dix-sept ans, et qu'il a eu tort de ne pas lui en parler. En vérité, Harry n'a jamais envisagé de faire partie du Tournoi, et il ignore qui a proposé son nom et pourquoi la Coupe a élu quatre champions au lieu de trois. En plus, Harry n'arrive pas à se départir de sa timidité quand il croise la belle Cho Chang, petite amie de son rival Cedric Diggory, l'autre champion de Poudlard. Heureusement, Harry se fait aider par ses amis Hermione, Ron avec qui il se réconcilie après la première épreuve, Dobby qui est à présent employé dans les cuisines de Poudlard, Hagrid le garde-chasse et le mystérieux professeur Maugrey, ancien Auror et professeur du cours de Défense contre les Forces du Mal cette année. Grâce à ces aides, Harry arrive à attraper le trophée dans le labyrinthe en même temps que Cedric Diggory. Mais le trophée se trouve être un Portoloin qui l'emmène dans le cimetière des Jedusor. Là, il découvre Peter Pettigrow qui tue Cedric, attache Harry et ressuscite Voldemort avec le sang d'Harry, les os de Tom Jedusor senior, et sa propre chair. Après l'arrivée des Mangemorts, Voldemort se bat en duel avec Harry. Mais un étrange phénomène se déclenche, qui empêche Voldemort de faire du mal à Harry, et qui fait apparaitre le fantôme des parents de Harry. Harry peut se sauver avec le corps de Cedric. Reste que Voldemort est de retour.

Dumbledore explique à Harry que c'est un Priori Incantatum qui a empêché Voldemort de lui faire du mal ; il s'agit d'un sort destiné à empêcher deux baguettes semblables de se battre entre elles. Or il se trouve que Harry et Lord Voldemort ont exactement la même baguette, et selon Dumbledore, ce n'est pas un hasard : il pense que le jour où Voldemort a tué les parents de Harry, il a lui a transmi certains de ses pouvoirs, ce qui explique que Harry parle le Fourchelang et que son choix se soit porté sur la même baguette que Voldemort des années auparavant. Harry apprend que le Ministre de la Magie refuse de croire à la résurrection de Voldemort, et qu'il le considère comme un menteur, et Dumbledore comme un fou.

En fin de vacances, Harry est attaqué chez les Dursley par des Détraqueurs, des créatures diaboliques censées garder la prison des sorciers, mais qui semblent avoir échappé au contrôle du Ministère pour se soumettre aux rangs de Voldemort. Harry et son cousin s'en tirent vivants, mais Harry est convoqué à un audience au ministère car il n'avait pas le droit d'utiliser la magie hors du collège, même pour se défendre. Harry apprend alors que le ministère est bien décidé à ignorer le retour du mage noir Voldemort, par confort, et que Fudge, le ministre, fait passer Harry et Dumbledore pour des fous car ce sont eux qui ont répandus la nouvelle. Grâce à Dumbledore, Harry échappe au renvoi de l'école Poudlard, et sort indemne et impuni de l'audience. Ensuite, Harry découvre l'Ordre du Phénix, une association secrète créée secrètement par Dumbledore dans le but de compbattre Voldemort, revenu à la vie. Harry découvre ses membres : tous les Weasley majeurs, les professeurs Maugrey, McGonagall, Lupin, Rogue et Chourave, Sirius lui-même qui a prété son ancienne maison comme quartier général, etc... Harry apprend par son parrain Sirius en personne que le quartier général installé au 12, Square Grimmaud est l'ancienne maison de ce dernier. Sirius révèle qu'il a été élevé par une famille d'adeptes fanatiques de la magie noire, et qu'il avait pris la décision de suivre un autre chemin après avoir rencontré James, son meilleur ami. Sirius fut le premier Black à être envoyé à Gryffondor durant sa scolarité. Sa cousine Bellatrix, par exemple, a connu la prison après la chute de Voldemort.

Dans le cinquième tome, la vie devient de plus en plus compliquée à Poudlard. Le ministre de la Magie, Cornelius Fudge, nomme Dolores Ombrage professeur de Défense Contre les Forces du Mal, puis Grande Inquisitrice de Poudlard. Cette dernière, cruelle et bornée, se limite à un enseignement purement théorique de sa matière et refuse de laisser ses élèves pratiquer des sortilèges, alors qu'elle devrait les entrainer à se défendre contre Voldemort. Hermione a alors une idée: demander à Harry d'enseigner à la place d'Ombrage. D'abord réticent, Harry devient de manière totalement officieuse professeur de Défense Contre les Forces du Mal dans la Salle sur Demande. Le groupe de volontaires à qui Harry fait classe se donne le nom d'Armée de Dumbledore, plus simplement AD. Mais le club est découvert par Ombrage, qui fait appel au ministre pour renvoyer tous les membres. Seulement, alors qu'Harry est sur le point de se faire renvoyer, Dumbledore assume l'entière responsabilité de l'AD. Ce geste lui vaut la peine de la prison à Azkaban. Heureusement, Dumbledore, qui est le plus grand sorcier de l'époque, réussit à s'échapper de son propre bureau après avoir terrassé le ministre et Ombrage à lui tout seul. Témoin de cette scène, Harry assiste aussi à la décision de Cornelius Fudge -le ministre de la Magie- de nommer Ombrage directrice.

Certaines fuites, comme l'évasion d'Azkaban de nombreux mages noirs, laissent croire à certains sorciers que Voldemort est peut-être véritablement revenu. Mais Ombrage invente des tas de règles et de décrets à Poudlard, empêchant qui que ce soit d'accéder à quelconque document prouvant la véracité du retour de Voldemort.

Tout au long de l'année, Harry est troublé par des rêves qui lui indiquent que Voldemort recherche quelque chose au Ministère de la Magie. Aussi, avant son renvoi, Dumbledore prend la décision que Rogue donnera des cours privés à Harry pour l'empêcher d'accéder ainsi aux pensées de Voldemort, car ceci peut se révéler dangereux. Vers la fin de l'année, faisant un rêve qui lui montre que Voldemort a emprisonné Sirius au Ministère de la Magie, Harry décide de le secourir avec l'aide de tous ses amis, après s'être débarrassé de Dolores Ombrage. Ainsi Harry, Ron, Hermione, Ginny, Neville, et Luna s'envolent pour le ministère à dos de Sombrals, des créatures semblables à des chevaux squelettiques qu'on ne peut voir qu'après avoir vu la mort en face.

Arrivés là-bas, les six élèves partent à la recherche de Sirius Black à travers le ministère, et se retrouvent vite au Département des Mystères, un mystérieux endroit du ministère. Ils traversent plusieurs salles, notamment la salle du temps, la salle des planètes, la salle des cerveaux, avant de se rendre compte que ni Sirius ni Voldemort ne sont présents au ministère. Comme le suggère Hermione, Voldemort a sans doute envoyé une fausse vision à Harry pour l'attirer au ministère. alors qu'ils s'apprêtent à fuir, Harry découvre dans la salle des Prophéties une prophétie le concernant, et s'attarde à l'observer. Mais les adeptes de Voldemort, les Mangemorts, débarquent et tentent de voler la prophétie, révélant que seul Harry pouvait la sortir de son étagère et qu'à présent les Mangemorts devaient s'en emparer pour la montrer à leur maitre, Lord Voldemort. Harry et ses compagnons repoussent encore et encore les Mangemorts et réussissent à conserver la Prophétie avec eux, mais bientôt très peu sont encore en état de combattre. Cependant, Harry résiste encore et encore. Les membres de l'Ordre du Phénix, alertés, les rejoignent, et un combat sans merci s'engage. Sirius, qui est arrivé avec les autres membres de l'Ordre du Phénix, est tué par Bellatrix Lestrange, sa propre cousine, récemment évadée de prison et qui prend part aux combats sous les ordres de Voldemort. Harry est bouleversé et poursuit Bellatrix. Il assiste alors au duel qui mettra fin à la lutte : Dumbledore a réussi à les rejoindre et réussi à faire fuir Voldemort à la suite d'un combat acharné. Arrivent ensuite les sorciers du ministère, qui sont bien forcés de croire au retour de Voldemort. Fudge et Ombrage sont démis de leurs fonctions et Dumbledore reprend sa place. Rentrés à Poudlard, les sorciers ne déplorent aucune perte à l'exception de Sirius, ce qui affecte énormément Harry qui vient de perdre son dernier parent.

Dumbledore révèle à Harry le contenu de la prophétie qui a été détruite durant les combats mais que Dumbledore a déjà entendu auparavant. "Aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit". Cette prophétie concernant Harry et Voldemort a poussé ce dernier à rechercher les Potter pour tuer leur fils, il y a quinze ans de cela.

Le directeur du collège, Albus Dumbledore, vient chercher en personne Harry chez les Dursley. Il veut essayer de forcer Horace Slughorn à reprendre sa place. Celui-ci avait été professeur au temps des maraudeurs et de James et Lily, les parents d'Harry. Il remplacera donc Rogue, qui prendra la place de professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Harry récupère le livre de potions de sixième année d'un certain "Prince de Sang-Mêlé" et devient un as en potions. Pendant cette année, Drago Malefoy perd de l'assurance, et un jour, Harry le trouve en pleurs dans les toilettes de filles. Il semble qu'il ait une mission à remplir pour Voldemort, qui l'aurait pris de son côté.

Voldemort étant à présent officiellement revenu au pouvoir, celui-ci ne se cache plus, et c'est une sombre année, durant laquelle règnent la terreur et l'angoisse. Voldemort a rallié à sa cause les géants, les Détraqueurs, et de nombreux sorciers. Beaucoup de meurtres ont soudain lieu un peu partout, et toujours au dessus des lieux du crime flotte la Marque des Ténèbres, le signe des Mangemorts. Mais Poudlard est bien protégé.

Pas encore remis de la mort de son parrain, Harry trouve un léger réconfort du côté de Remus Lupin, un ami d'enfance de Sirius, James et Lily.

Dans ce tome, Harry se rend compte de ses sentiments pour Ginny. Bien que l'année précédente Harry sortait avec Cho Chang, son coeur ne bat plus que pour Ginny Weasley. Cela pose un problème car Ron est sans doute opposé à ce que sa soeur et son meilleur ami sortent ensemble. Mais finalement, Harry réussit à embrasser Ginny après un match de Quiditch, pendant l'hilarité générale.

Dumbledore lui donne des cours particuliers sur le passé de Voldemort en lui montrant des souvenirs provenant de la mémoire de diverses personnes, à l'aide de la Pensine. Tout ceci est destiné à en apprendre plus sur le passé de Voldemort pour pouvoir mieux le détruire. Le plus important de ces souvenirs leur révèle alors que Voldemort a créé des Horcruxes -des objets précieux, dans lequel un sorcier à l'esprit diabolique cache une partie de son âme qui se sépare de l'autre partie d'âme lors de l'acte maléfique suprême : le meurtre. Les Horcruxes sont donc des fractions d'âme humaine cachées quelque part pour empêcher leur propriétaire de mourir- Harry apprend que deux des sept Horcruxes qu'il aurait créé sont déjà détruits : le journal intime de Tom Jedusor, par lui lors de sa seconde année, et la bague d'Elvis Marvolo Gaunt, le grand-père de Voldemort, par Dumbledore. C'est ainsi que vers la fin de l'année, Dumbledore l'emmène chercher un Horcruxe mais ensemble, ils découvrent qu'un certain « R.A.B. » l'a déjà pris. Alors qu'ils reviennent à Poudlard, l'ecole est envahie par les Mangemorts que Malefoy a fait venir. Drago Malefoy s'apprête à tuer Dumbledore, mais n'en n'ayant pas le courage, Severus Rogue le fait à sa place. Tout le monde est d'ailleurs choqué par la trahison de Rogue. Puis les Mangemorts fuient après avoir blessé Bill Weasley et dévasté Poudlard.

Après l'enterrement d'Albus Dumbledore, son mentor et la dernière figure paternelle qui lui restait, Harry rompt avec Ginny pour la protéger, et s'en va chercher les Horcruxes.

Dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, Harry, Ron et Hermione quittent Poudlard pour achever la tâche de Dumbledore : chercher et détruire les quatre horcruxes restants, puis tuer Voldemort. S'opposant au régime totalitaire nouvellement instauré par les partisans de Voldemort, Harry utilise les sortilèges impardonnables Doloris et Imperius pour se débarrasser de Mangemorts. Selon J.K. Rowling, cette scène montre le côté « imparfait et mortel » de Harry. Toutefois, elle précise que le personnage est « dans une situation extrême, et essaie de défendre quelqu’un de bon contre un opposant violent qui cherche à le tuer ».

Harry est victime de plusieurs visions dérangeantes, dans lesquelles il voit Drago Malefoy exécuter les ordres des Mangemorts et montre de la compassion pour son ennemi d'école.

Harry est amené à reconnaître que son caractère est souvent prévisible pour ses ennemis, et altère la perception qu'il a de son entourage. Lorsque Voldemort tue Severus Rogue, à la fin de l'histoire, Harry comprend que Rogue n'était pas un traître meurtrier mais un anti-héros tragique qui a toujours été loyal à Dumbledore. Au chapitre 33 (Le récit du Prince), les souvenirs de Rogue révèlent qu'il était amoureux de Lily Evans, la mère de Harry, mais que leur amitié s'est brisée lorsqu'il s'est associé avec les futurs Mangemorts. Les souvenirs de Rogue apprennent également à Harry que Rogue n'a pas assassiné Dumbledore, mais mis à exécution un plan qu'ils avaient tout deux préparé à l'avance.

Pour vaincre Harry, Voldemort vole la baguette de Sureau (supposée être la baguette la plus puissante jamais créée) dans la tombe de Dumbledore, et tente à deux reprises de tuer Harry en l'utilisant. La première tentative envoie Harry dans les limbes, où une représentation d'Albus Dumbledore lui explique que Voldemort a fait de Harry un horcruxe non-intentionnel en tentant de le tuer alors qu'il était bébé, et que le mage noir ne pouvait pas mourir tant qu'une partie de son âme résidait en lui. Cette portion d'âme est maintenant détruite. Harry, qui a eu le choix de retourner à la vie car son sang coulait dans les veines de Voldemort (voir Harry Potter et la coupe de feu), se trouve face à lui une deuxième fois dans ce qui constitue le climax du livre. Le second sort mortel de Voldemort rebondit sur Harry et tue le mage noir, car sa baguette de sureau refuse d'agir contre son vrai maître : Harry. J. K. Rowling a affirmé que la différence entre Harry et Voldemort est que le premier accepte sa mortalité, ce qui le rend plus fort que son ennemi. « Le vrai maître de la Mort accepte le fait qu’il doive mourir, et qu’il y a de pires choses dans le monde des vivants. Ce n’est pas une quête pour l’immortalité, mais à l’inverse une acceptation de la mortalité. ». À la toute fin, Harry décide de laisser derrière lui la pierre et la baguette de sureau, mais garde la cape d'invisibilité parce qu'elle appartenait à son père.

Dans l'épilogue, Harry et Ginny, mariés, emmènent leurs enfants à la voie 9 3/4 pour qu'ils aillent à Poudlard. Le couple a rendu hommage à plusieurs personnages de l'histoire en nommant leurs enfants Albus Severus, James Sirius et Lily Luna. Il est à noter que Harry Potter a eu deux garçons aînés et une petite fille, comme dans la famille Dumbledore...

J.K. Rowling a précisé qu'Harry était devenu Auror sous les ordres de Kingsley Shacklebolt, avant de prendre la direction du service. Son vieux rival, Drago, a surmonté son animosité envers Harry après que celui-ci lui a sauvé la vie à trois reprises dans le dernier tome, mais aucun signe d'amitié n'est visible.

Un timbre à l'effigie de Harry Potter a été émis en 2007 par La Poste.

En haut



Harry Potter et les Reliques de la Mort

HP books.png

Harry Potter et les Reliques de la Mort (Harry Potter and the Deathly Hallows) est le septième et ultime tome de la saga Harry Potter, les best-sellers mondiaux de J. K. Rowling. La version anglaise est sortie le 21 juillet 2007 à 00h01 et fait 607 pages. La version française, traduite par Jean-François Ménard, a été mise en vente le 26 octobre 2007, également à 00:01. Elle compte 810 pages dans les éditions Gallimard.

Le livre s'ouvre par une réunion de Mangemorts dans le manoir de Lucius Malefoy, à laquelle assistent Rogue ainsi qu'un fonctionnaire du ministère nommé Yaxley. Cette réunion a pour but de mettre au point un plan pour tuer Harry Potter lors de son transfert vers un lieu plus sûr, puisque le charme de protection dont il bénéficie en habitant chez sa tante et son oncle, les Dursley, va prendre fin lors de son 17e anniversaire. À cette fin, Voldemort réclame la baguette de Lucius Malefoy, car il a remarqué les étranges phénomènes qui lient sa propre baguette à celle d'Harry. On sent également que Voldemort n'a toujours pas pardonné aux Malefoy leurs échecs et se plaît à les humilier.

Après que les Dursley ont été escortés en lieu sûr par des sorciers, et que Dudley a exprimé son respect et sa gratitude envers un Harry plutôt surpris, plusieurs membres de l'Ordre du Phénix se rendent au 4 Privet Drive pour emmener Harry. Le plan consiste à donner à six membres de l'Ordre du Phénix (Mondingus Fletcher, Ron, Hermione, Fleur, Fred et George Weasley) l'apparence de Harry grâce à une potion de Polynectar et à faire escorter chacun d'entre eux par un membre plus expérimenté. Tous devront conduire leur « Harry » dans un lieu différent où un Portoloin leur permettra de se rendre au Terrier, la demeure des Weasley. Hélas, l'heure du transfert étant connue de Voldemort grâce aux informations de Rogue, des mangemorts s'attaquent aux différents groupes dès leur départ. Pendant la bataille qui s'ensuit, George Weasley perd une oreille à cause de Rogue qui lui jette un sort de Sectumsempra ; Hedwige, la chouette de Harry, est tuée par un Avada Kedavra qui visait Hagrid ; Alastor Maugrey, dit Fol-Œil, est tué par Voldemort. Le vrai Harry est identifié lorsqu'il lance un Expelliarmus contre Stan Rocade (vraisemblablement soumis au sortilège de l'Imperium). Voldemort se lance à sa poursuite mais échoue à nouveau à le tuer lorsque la baguette d'Harry, semblant agir de son propre vouloir, retourne le sort de l'assaillant et détruit la baguette de Lucius Malefoy. Après une course folle, Harry, atteint la maison des parents de Tonks, où Voldemort ne peut le suivre à cause des protections dont l'habitation fait l'objet. De là, ils rejoignent les autres survivants au Terrier grâce au Portoloin. Une fois au Terrier, Harry, Ron et Hermione commencent à penser aux Horcruxes. Les horcruxes sont des objets chers à Voldemort dans lesquels ce dernier a placé des fragments de sa propre âme, ce qui est censé le rendre immortel. Les trois jeunes sorciers sont désormais fermement décidés à quitter Poudlard pour se consacrer pleinement à la quête confiée par Dumbledore.

Quelques jours plus tard, le nouveau ministre de la Magie, Rufus Scrimgeour, arrive au Terrier pour leur donner les legs que Dumbledore leur a réservés : Ron reçoit le Déluminateur de Dumbledore, objet qui possède le pouvoir de capturer les lumières, Hermione reçoit Les contes de Beedle le Barde, un livre d’histoires pour enfants écrites en runes antiques; Harry a hérité de l’épée de Godric Gryffondor et du Vif d'or qu’il avait attrapé lors de son premier match de Quidditch. Néanmoins, le ministère refuse de lui donner l'épée, prétextant que celle-ci n'a jamais vraiment appartenu à Dumbledore. Les trois jeunes sorciers décident alors de partir à la recherche des Horcruxes après les noces de Bill et Fleur.

À la réception du mariage, le Patronus de Kingsley (un lynx) vient informer les Weasley que le Ministère de la Magie est tombé et le ministre mort. Une attaque de mangemorts étant imminente, Harry, Ron et Hermione transplanent à Londres, sur Tottenham Court Road, et se retrouvent d’abord dans un café moldu. Harry, sous la cape d’invisibilité, aperçoit alors deux mangemorts assis à côté d’eux. Une courte bataille s'engage et les trois jeunes gens transplanent au 12 Square Grimmaurd. Dans les jours qui suivent, le trio découvre par hasard l’identité de R.A.B : il s’agit de Regulus Arcturus Black, le frère de Sirius, ancien mangemort depuis longtemps décédé. Harry interroge alors Kreattur sur l’histoire de son ancien maître. L’elfe de maison raconte que Voldemort avait demandé à Regulus de lui prêter son elfe afin d’accomplir une mission, qui n’était autre que de cacher le médaillon de Serpentard dans une grotte. Après avoir bu tout le poison, Kreattur, sur le point de mourir avait transplané chez les Black suivant ainsi l'ordre de son maître de revenir. De là, il l'avait informé sur les agissements du Seigneur des Ténèbres, et Regulus repartit à la recherche de l’Horcruxe avec l’elfe de maison. Mais contrairement à Voldemort, il avait décidé de boire lui-même le poison et finit noyé dans le lac par les Inferi après avoir confié à Kreattur la tâche d’échanger le médaillon et de détruire le véritable. Toutefois Kreattur n’a jamais réussi à le faire et informe Harry, Ron et Hermione que Mondingus Fletcher a fini par le voler. Fletcher, attrapé par Kreattur sur les ordres de Harry, indique à contrecœur que Dolores Ombrage lui a confisqué le médaillon. Sur les conseils d'Hermione, Harry se réconcilie peu à peu avec l'elfe en lui donnant le faux médaillon et en lui disant qu'il lui revenait de droit.

Durant leur séjour au 12 Square Grimmaurd, ils apprennent que Voldemort a installé un ministre fantoche et fait rechercher Harry comme assassin présumé de Dumbledore. Rogue est devenu Directeur de Poudlard et des Mangemorts (les frères et sœurs Carrow) sont devenus professeurs. Ils reçoivent également Lupin, qui propose de se joindre à eux. Mais Harry refuse de manière violente (il traite Lupin de lâche) pour une bonne raison : Lupin est marié à Tonks depuis peu, et ils attendent un bébé et si Lupin part avec eux, il abandonnera son bébé et Harry ne peut le supporter. Parallèlement, Harry fait de nombreux rêves où il remarque que Voldemort recherche des fabricants de Baguette (Ollivander, Gregorovitch) pour trouver une solution contre celle de Harry.

Après un mois d’espionnage envers un ministère de la Magie maintenant le siège d'un régime de terreur qui exclut tous les sorciers nés Moldus, Harry, Ron et Hermione tentent d'y pénétrer, espérant que Dolores Ombrage ait le médaillon de Serpentard sur elle au ministère. À cet effet, ils utilisent à nouveau le polynectar et retrouvent Ombrage alors qu’elle interroge des sorciers nés de parents moldus. Ils réussissent à récupérer l’Horcruxe. Toutefois, la cachette du 12 square Grimmaurd est découverte lors de leur retour. Le trio est donc contraint de fuir et se met à vagabonder dans la campagne anglaise, car ils sont maintenant recherchés.

Alors qu'ils sont cachés, ils surprennent une conversation entre plusieurs proscrits, dont Dean Thomas, Ted Tonks et deux gobelins, qui leur révèle que Dumbledore a joué un tour au Ministère : il a subtilisé l'épée de Gryffondor avec une copie et a caché la vraie. Le lieu où se trouve la véritable épée reste complètement inconnu. Phineas Nigellus, dont le trio a emporté le portait du square Grimmaurd car il en existe un double dans le bureau du directeur de Poudlard, leur dévoile que Dumbledore a utilisé l'épée afin de briser la bague des Gaunt.

L'épée a donc le pouvoir de détruire les Horcruxes : le trio décide de mettre la main dessus afin de détruire le médaillon récupéré, d'autant plus que celui-ci semble avoir une emprise néfaste (mauvaise humeur, agressivité) sur celui qui le porte, notamment Ron. À la suite d'une énième dispute, ce dernier transplane en abandonnant ses deux camarades. Harry et Hermione décident d'aller à Godric's Hollow -le village de naissance de Harry et de vie de Dumbledore- en espérant que Dumbledore y ait laissé l’épée.

Arrivés à Godric’s Hollow, Harry et Hermione se rendent au cimetière pour y chercher des indices. Ils découvrent la tombe des parents de Harry, ainsi que celles de la mère et de la sœur d’Albus Dumbledore. Ils rencontrent Bathilda Tourdesac, une vieille amie de famille de Dumbledore qui a écrit Histoire de la magie. Pensant que Dumbledore a pu lui confier l'épée, ils la suivent chez elle. Malheureusement, Bathilda a été assassinée et son corps est en fait habité par Nagini, le serpent de Voldemort. Après un combat contre le serpent, durant lequel Hermione brise accidentellement la baguette magique de Harry, ils s'enfuient et échappent de peu à Voldemort. Au passage, Harry revit intégralement l'assassinat de ses parents tel que se le rappelle Voldemort.

Ils doivent donc se cacher à nouveau dans les forêts anglaises. C'est alors qu'un Patronus en forme de biche apparaît tout près de leur campement au tour de garde de Harry et guide celui-ci jusqu'à la véritable épée de Godric Gryffondor, cachée dans un lac gelé de la forêt. Harry plonge pour la récupérer, mais le médaillon de Serpentard, qu’il porte autour du cou, se comporte bizarrement à l'approche de l'épée et essaie de l'étrangler. Ron arrive au bon moment pour sauver Harry de la noyade, et sort l'épée de l'eau. Harry ouvre le médaillon grâce au Fourchelang, et laisse à Ron l'honneur de le détruire. Mais une voix surgit de l'Horcruxe : elle se sert des craintes les plus sombres de Ron pour le mettre à l'épreuve. Malgré tout, Ron trouve la force de frapper et de détruire l'Horcruxe. De retour sous la tente, Ron explique à Harry et Hermione qu'il a voulu revenir dès la seconde suivant son départ, mais qu'il n'a pas pu les retrouver avant, du fait des sortilèges de protection dont ils s'entourent. Il découvre aussi que le Déluminateur ne sert pas qu'à éteindre les lumières : il lui a montré le chemin pour les retrouver. Ron leur explique également que le nom de Voldemort est devenu tabou, c'est-à-dire qu'il est marqué et que les Mangemorts peuvent localiser quiconque le prononce. C'est de cette manière qu'ils ont été localisés à Tottenham Court Road.

La prochaine étape de leur périple consiste à se rendre auprès de Xenophilius Lovegood, le père de leur amie Luna, pour en savoir plus sur la marque de Grindelwald, un symbole apparaissant dans le livre que Dumbledore a légué à Hermione, et qu'ils ont vu à plusieurs occasions pendant leur voyage.

Harry, Hermione et Ron arrivent à la maison de M. Lovegood, qui leur apprend que le symbole est celui des Reliques de la Mort, trois objets particulièrement puissants : une baguette magique dite « Baguette de Sureau », une pierre dite « Pierre de Résurrection », et une cape, la « Cape d’Invisibilité ». Harry prend conscience que la cape qui lui vient de son père est une des trois reliques.

Selon la légende racontée dans le livre d’Hermione, trois frères arrivèrent au bord d'une rivière et firent apparaître un pont pour la traverser. Au milieu du pont, ils rencontrèrent la Mort elle-même. Celle-ci enrageait à l'idée que ces hommes puissent traverser sans périr. Imaginant alors un plan machiavélique pour les faire mourir quand même, elle offrit un cadeau à chacun. Le plus vieux des frères, combatif, demanda une baguette, si puissante qu'elle ne pourrait jamais perdre. Alors, la Mort prit une branche de Sureau et lui tailla la Baguette de Sureau. Le deuxième frère, arrogant, voulut humilier la Mort encore plus, et lui demanda le pouvoir de ramener les morts à la vie. La Mort prit une pierre près de la rivière, la lui remit, et affirma qu'il était maintenant en possession de la Pierre de Résurrection. Le plus jeune, humble et rusé, ne faisant aucunement confiance à la Mort, lui demanda un objet qui lui permettrait de se déplacer sans être vu d'elle. La Mort lui offrit sa cape. Les trois frères se séparèrent pour vivre chacun leur vie. Le plus vieux provoqua de nombreux duels, se vantant que son pouvoir lui venait de sa baguette imbattable, donnée par la Mort elle-même. Une nuit, un sorcier jaloux lui trancha la gorge dans son sommeil et vola la baguette. Le deuxième vivait seul chez lui. Il tourna la Pierre de Résurrection trois fois dans ses mains et fît revivre la femme qu'il aimait, décédée avant le mariage. Malheureusement, elle appartenait toujours aux royaume des morts et n'était qu'une âme en peine. Fou de douleur, il se suicida pour la rejoindre. La Mort chercha alors longtemps le plus jeune frère, mais sans jamais le trouver. Celui-ci, au crépuscule de sa vie, légua la cape d'invisibilité à son fils, salua la Mort comme une amie, et finalement l'accompagna en son royaume.

Xenophilius, après avoir narré cette histoire, trahit les trois sorciers en les dénonçant au ministère dans l'espoir que sa fille Luna, prise en otage par les Mangemorts, soit libérée. Harry, Ron et Hermione parviennent néanmoins à échapper aux Mangemorts grâce à la cape d'invisibilité. Harry pense alors qu'ils doivent rassembler les « Reliques de la Mort » afin de défaire Voldemort.

Plus tard, alors qu’ils campent à nouveau dans les bois, ils parviennent à obtenir des nouvelles du ministère et du monde des sorciers par une émission de radio clandestine, Potterveille. Les émissions sont animées par Lee Jordan, Kingsley Shacklebolt, les jumeaux Weasley et Remus Lupin. Ils apprennent que Ted Tonks est mort. Le même jour, Harry prononce machinalement le nom de Voldemort. Un groupe de Rafleurs, menés par le loup-garou Greyback, apparaît soudainement autour d’eux et les attrapent tous les trois. Les Rafleurs réalisent qu'ils détiennent Harry Potter, désormais « Indésirable Numéro 1 » dont la capture est récompensée par la somme de 200 000 Gallions d’or. Les Rafleurs emmènent alors le trio au manoir des Malefoy, le quartier général des Mangemorts.

Dans le manoir des Malefoy, Harry et Ron sont emprisonnés dans un cachot avec d'autres captifs, alors qu’Hermione est torturée par Bellatrix Lestrange. Désespéré, Harry lance un appel au secours en utilisant le miroir légué par Sirius, dans lequel il aperçoit une nouvelle fois un regard bleu qu'il pense être celui d'Albus Dumbledore. Dobby apparaît alors et libère Dean Thomas, ancien élève de Poudlard, un gobelin du nom de Gripsec, Ollivander le fabricant de baguettes qui a disparu depuis plus d'un an, ainsi que Luna Lovegood. Mais le bruit de son apparition alerte les Mangemorts qui se trouvent au-dessus des cachots. Ils envoient Peter Pettigrow pour vérifier ce qui se passe. Pettigrow hésite à tuer Harry, car il lui est redevable de sa propre survie. Puni à cause de sa trahison, Pettigrow est étranglé par sa main magique, façonnée par Voldemort trois ans plus tôt dans le cimetière.

Ron prend la baguette magique de Peter et se précipite en haut avec Harry, où ils combattent les Mangemorts jusqu'à ce que Dobby fasse tomber un lustre juste à côté de Bellatrix. Dans le chaos, Harry désarme Bellatrix, puis Drago Malefoy et s'empare de leurs baguettes. Avec Ron, il libère Hermione et tous transplanent chez Bill et Fleur dans leur maison au bord de la plage. Malheureusement, Bellatrix a blessé mortellement Dobby en lui lançant son couteau au moment où il quittait le Manoir.

Harry offre un digne enterrement à Dobby, puis grave sur une pierre : « Ci-gît Dobby, elfe libre ». Au cours des semaines qui suivent, Harry, Ron et Hermione complotent avec Gripsec pour pénétrer par effraction dans la chambre forte de la famille Lestrange, chez Gringotts. En effet, pendant l'interrogatoire chez les Malefoy, Harry a noté la terreur de Bellatrix à la vue de l’épée de Gryffondor, qui était censée se trouver dans son coffre. Il pense donc qu’un Horcruxe est caché dans ce dernier. Gripsec veut bien aider les trois sorciers à condition que lui soit rendue l'épée de Gryffondor, créée par les Gobelins. Harry accepte, cependant il ne précise pas quand il rendra l’épée. Bill, ne sachant rien des plans qu'ils préparent entre eux, avertit néanmoins Harry sur la façon dont Gripsec pourrait interpréter une promesse faite par un humain.

Gripsec, Harry, Ron et Hermione parviennent à pénétrer dans la chambre forte des Lestrange, dont le contenu a subi un sort qui rend tout objet brûlant à celui qui le touche sans autorisation, et le fait se multiplier. Harry saisit néanmoins la coupe d’Helga Poufsouffle, que Voldemort a transformé en Horcruxe, en passant la pointe de l'épée de Gryffondor dans l’une des anses. Mais Gripsec les trahit et s'empare de l'épée. Harry, Ron et Hermione réussissent à sortir de la chambre et s’échappent de Gringotts sur le dos du dragon aveugle censé garder le coffre des Lestrange.

Voldemort réalise alors que Harry et ses amis sont à la recherche des Horcruxes et qu’ils tentent de les détruire. Il part donc vérifier une à une ses cachettes et se rend compte que deux Horcruxes ont déjà disparu. Grâce au lien télépathique qui le lie à Harry, il indique accidentellement à celui-ci où trouver le dernier Horcruxe : à Poudlard.

En arrivant à Pré-au-Lard, le trio est sauvé des sentinelles mangemorts par le tenancier de la Tête de Sanglier. Harry se rend compte que c'est son regard bleu qu'il a aperçu dans son fragment de miroir et l'identifie grâce au fragment de miroir, sous le portrait d'Ariana : le tenancier n'est autre qu'Abelforth Dumbledore, le frère d'Albus Dumbledore. C'est lui qui a envoyé Dobby les sauver. Abelforth ouvre alors un passage secret vers Poudlard, par lequel Neville Londubat vient les rejoindre. Le passage mène à la Salle sur Demande, où Neville, à la tête de l'Armée de Dumbledore reconstituée, s'est retranché. Il leur explique que l'école a changé du tout au tout, que la magie noire est maintenant enseignée et les élèves récalcitrants fréquemment torturés. Neville rappelle tous leurs amis dispersés, anciens élèves et même l'Ordre du Phénix, qui débarquent les uns après les autres par le même passage.

Harry a l'intuition que le dernier Horcruxe est le diadème perdu de Rowena Serdaigle. Guidé par Luna, il file à la salle commune des Serdaigle pour essayer d'en savoir plus. Là, ils tombent sur les Carrow mais parviennent à les neutraliser. Harry sent que Voldemort est en chemin vers le château et prévient Minerva McGonagall, qui, elle-même, avertit les autres directeurs de maisons. Les élèves encore mineurs sont évacués par M. Rusard et Mme Pomfresh, ainsi que toute la maison Serpentard, alors que les élèves majeurs sont autorisés à rester pour combattre s’ils le souhaitent. Voldemort arrive et lance ses mangemorts, ainsi que deux géants, à l'assaut du château.

Pendant ce temps, Harry part à la recherche du diadème, qui est perdu depuis des siècles. La Dame Grise, le Fantôme de Serdaigle, accepte de renseigner Harry et lui apprend qu'elle n'est autre que la fille de Rowena Serdaigle, à qui en son temps elle avait volé l'objet avant de s'enfuir en Albanie et de l'y cacher dans l'arbre creux d'une forêt. Harry réalise alors que Voldemort a certainement caché le diadème sur le chemin du bureau de Dumbledore le soir où il est venu demander un poste d'enseignant. Il se rappelle subitement que le jour où il avait lui-même caché son livre de potions (voir Harry Potter et le Prince de sang-mêlé) dans la Salle sur demande, il avait marqué la cachette avec une vieille tiare. C'était le diadème.

De son côté, Ron a eu la brillante idée de pénétrer avec Hermione dans la Chambre des Secrets afin d'y prendre des crochets encore envenimés du Basilic (voir Harry Potter et la Chambre des secrets) avec lesquels Hermione a pu détruire la coupe de Poufsouffle. Lorsque Ron prend l'initiative d'aller mettre à l'abri les elfes de maison, Hermione se jette sur lui et l'embrasse. Puis le trio se rend à la Salle sur demande, où il retrouve Drago Malefoy, Vincent Crabbe et Gregory Goyle. Crabbe utilise un sort de feu extrêmement puissant, le Feudeymon, qui incendie le contenu de la salle. Harry et ses amis parviennent à s'échapper sur deux balais, récupérant le diadème et sauvant Malefoy et Goyle. Crabbe ne parvient pas à s'échapper et est tué par son propre feu, qui détruit également le diadème. En effet, comme l'explique Hermione, le Feudeymon est une des substances qui détruisent les Horcruxes. C’était le dernier objet transformé en Horcruxe; il ne reste plus que le serpent de Voldemort, Nagini.

Après avoir eu une autre vision au travers des yeux de Voldemort, Harry mène ses amis à la Cabane Hurlante. Là, ils assistent à l'assassinat de Severus Rogue, tué par Nagini sur ordre de Voldemort. En effet, Voldemort a découvert que Dumbledore était le seul propriétaire de la Baguette de Sureau. Après avoir profané sa tombe pour la retrouver, mais constatant que le pouvoir de la baguette ne lui appartient pas, il pense pouvoir l’acquérir en tuant son dernier propriétaire. Rogue, ayant tué Dumbledore, devrait être ce propriétaire. Voldemort parti, le professeur mourant confie des souvenirs à Harry qui les recueille dans une fiole. Dans un ultime effort, Rogue demande alors à Harry de le regarder dans les yeux et expire quelques secondes plus tard.

De retour au château, Harry aperçoit dans la Grande Salle Fred Weasley, Remus Lupin, Nymphadora Tonks et Colin Crivey parmi les victimes de la bataille. Abattu par leurs morts et pressé par l'ultimatum d'une heure que Voldemort lui a lancé, il se dirige vers le bureau de Dumbledore pour utiliser la Pensine. Il découvre alors que Rogue était du côté de Dumbledore depuis longtemps, motivé par son amour de toujours pour Lily Evans, la mère de Harry. Rogue et Lily se connaissaient depuis l'enfance. Mais à la fin de leur scolarité à Poudlard, Rogue avait suivi la voie des Mangemorts et Lily s'était détournée de lui. Ayant réalisé que la prophétie qu'il avait livrée à Voldemort visait le fils de Lily, il avait offert ses services à Dumbledore pour la protéger. Suite à l'assassinat de Lily, Rogue avait promis de protéger Harry à tout moment, au nom de son amour pour elle et pour se racheter. Harry apprend aussi que c’est Dumbledore qui avait demandé à Rogue de le tuer. Il était en effet condamné à mourir rapidement à cause du maléfice de la bague qui lui avait brûlé la main (voir tome 6). Rogue se montrerait ainsi plus convaincant auprès de Voldemort, et pourrait continuer à infiltrer les rangs des Mangemorts et être nommé Directeur de Poudlard, pour protéger l'école et ses élèves. Dumbledore avait aussi confié à Rogue que Voldemort a transformé accidentellement Harry en Horcruxe, ce qui explique les visions de Harry et sa capacité à parler le Fourchelang. Voldemort ne peut pas être vaincu tant que Harry est vivant. Dumbledore avait même demandé à Rogue de s'arranger pour que l'Ordre eût l'idée d'utiliser du polynectar lors du transfert de Harry. C'était lui aussi qui avait envoyé le Patronus en forme de biche, le même que celui de Lily, et qui avait guidé Harry jusqu’à l'Épée de Gryffondor.

Ébranlé mais résigné face à sa destinée, Harry se dirige vers la forêt interdite, où Voldemort l'attend entouré de ses Mangemorts. En sortant du château, il rencontre Neville et l'informe que le serpent Nagini doit être tué à tout prix.

Réalisant que sa mort prochaine correspond à « la fin » décrite dans l'énigme du Vif d’or que lui a laissé Dumbledore, Harry le porte à sa bouche et murmure : « je suis sur le point de mourir ». Le Vif d’or s'ouvre pour faire apparaître la pierre de Résurrection. Harry utilise alors la pierre pour retrouver les esprits de ses parents, de son parrain, Sirius Black, et de Rémus Lupin, qui le suivent et restent à ses côtés, le soutenant et le protégeant contre l'armée de détraqueurs qui errent dans la forêt, tandis qu’il approche de Voldemort, caché sous sa cape d’invisibilité.

Arrivé auprès de Voldemort, Harry laisse tomber la pierre et range sa cape révélant sa présence. Prêt à mourir sans se défendre ni bouger, il permet à Voldemort de lui lancer le sortilège de l’Avada Kedavra. Il se retrouve alors dans ce qui semble être la gare (vide et blanche) de King's Cross à Londres. Dans ce lieu, Harry retrouve Albus Dumbledore, qui explique qu'en utilisant le sang de Harry pour recréer son corps, Voldemort a transféré lui-même une partie du charme de protection de Lily en lui. Par conséquent, tant que ce charme est présent dans le corps de Voldemort, tant que Voldemort existe, Harry ne peut pas mourir. Il lui explique aussi qu'il est digne de posséder les Reliques de la Mort car il les souhaite dans un but noble et courageux (à l'inverse de lui-même, qui les avait trouvées, mais, à part la Baguette de Sureau, pas méritées). Le véritable maître de la Mort est celui qui l'accepte et accepte l'idée de mourir. Harry a le choix entre « laisser la mort venir » ou continuer de vivre et d'arrêter Voldemort. Il choisit la vie.

Dans la forêt, Voldemort a été projeté en l'air par l'Avada Kedavra qu'il a lancé à Harry. Méfiant, il envoie Narcissa Malefoy vérifier l'état de santé de Harry . Détectant que celui-ci est en vie, elle s'assure que Drago va bien avant de mentir à Voldemort sur la mort de Harry, son seul but étant de retrouver son fils. Sur les ordres de Voldemort, Hagrid porte Harry (qui se fait passer pour mort) à Poudlard comme trophée. Neville Londubat fait bravement face à Voldemort, et refuse de le rejoindre. Comme punition, Voldemort l'encagoule avec le Choixpeau et l’enflamme. À ce moment des renforts arrivent : les familles des étudiants et les habitants du village ameutés par Charlie Weasley et Horace Slughorn, les centaures, les sombrals, Buck l'Hippogriffe et les Elfes de Maison dirigés par Kreattur viennent se joindre aux professeurs de Poudlard, aux membres de l’Ordre ainsi qu'aux étudiants restés pour se battre. On assiste à une gigantesque bataille. Dans la confusion, Harry parvient à se couvrir de sa cape d’invisibilité pour « disparaître ». L'épée de Godric Gryffondor apparait sous le Choixpeau car Neville a fait preuve de courage en faisant face à Voldemort, et il tire alors l'épée pour trancher la tête de Nagini, détruisant le dernier des Horcruxes, comme Harry le lui avait demandé.

La bataille continue dans le château et particulièrement dans la grande salle. Bellatrix Lestrange ayant tenté de s’en prendre à Ginny, Molly Weasley l'affronte en combat singulier et la tue. Harry se révèle alors face à Voldemort, le provoque et l'humilie devant tous en l'appelant par son nom original, Jedusor, qu’il a depuis longtemps renié, et en lui expliquant ses multiples erreurs. En laissant Voldemort le tuer dans la forêt, Harry a protégé ses proches comme l'avait fait sa mère pour lui : Voldemort est à présent incapable de tuer d'où la survie de Neville.

Voldemort tente à nouveau de le tuer mais comme le lui explique Harry, la Baguette de Sureau ne lui appartient pas et son pouvoir n’est pas à lui, bien qu’il ait tué Rogue. Puisque Rogue n'a tué Dumbledore que sur les ordres de ce dernier, il n'a jamais été maître de la baguette. C'est Drago Malefoy qui, ayant désarmé Dumbledore en haut de la tour d’astronomie, en était le maître. Cependant, Harry ayant à son tour désarmé Drago Malefoy lors de son évasion du manoir des Malefoy, le pouvoir et la maîtrise de la baguette lui reviennent donc. Voldemort lance tout de même contre Harry le sortilège de la Mort, au moment même où Harry lui envoie le sortilège de Désarmement. La baguette de Sureau vole des mains de Voldemort, Harry la rattrape. Voldemort meurt alors de son propre sort renvoyé lors de sa collision avec le sort de Harry.

Ginny Weasley et Harry sont mariés et ont trois enfants appelés James Sirius de 12 ans (né en 2005), Albus Severus de 11 ans (né en 2006) (en l'honneur de Dumbledore et de Rogue, que Harry décrit à son fils comme l'homme le plus courageux qu'il ait jamais connu) et Lily Luna de 9 ans (née en 2008) . Ron et Hermione sont mariés également, et ont deux enfants appelés Rose, qui fait aussi sa rentrée, et Hugo, le plus jeune. Les deux familles se retrouvent à la gare de King’s Cross pour le départ du train de Poudlard. Lily est trop jeune pour y aller, alors qu’Albus entre en première année à l'école, et James est déjà à Gryffondor depuis deux ans. James embête Albus en disant qu'il ira à Serpentard au lieu de Gryffondor. Albus panique et Harry lui explique que ça n'a aucune importance. James découvre que Teddy Lupin, (baptisé du nom du père de Nymphadora, Ted Tonks), le fils de Lupin et Tonks, embrasse Victoire, qui est la fille de Bill et Fleur. Neville Londubat est maintenant professeur de botanique à l'école. À la gare, Harry, Ginny, Ron et Hermione aperçoivent Drago Malefoy de l’autre côté du quai avec son épouse et leur fils Scorpius; Malefoy leur fait un bref signe de tête.

Après le départ du train, Harry touche instinctivement sa cicatrice, qui ne l’a plus fait souffrir depuis 19 ans.

Mort de Severus Rogue, tué par Nagini, serpent de Lord Voldemort, sur ordre de ce dernier. Mort de Remus Lupin, Nymphadora Tonks, Fred Weasley, Colin Crivey, Vincent Crabbe ainsi que d'une cinquantaine d'autres personnes lors de ce qui sera nommé la « Bataille de Poudlard ». Mort de Nagini, tué par Neville à l'aide de l'épée de Gryffondor.

D'autres informations éclairent l'histoire de Dumbledore révélée dans ce tome : L'épouvantard de Dumbledore était le cadavre de sa sœur Ariana. Il voit sa famille réunie dans le Miroir du Riséd. Il était homosexuel et avait des sentiments pour Grindelwald.

Durant le week-end suivant la sortie du livre, 20 millions d'exemplaires ont été vendus dans le monde, dont 8,3 millions pendant les 24 premières heures aux États-Unis et 3 millions durant la même période au Royaume-Uni. 72 millions d'exemplaires ont été vendus dans le monde dans la semaine qui a suivi sa sortie, et ceci seulement en version originale.

En France, ce tome s'est écoulé à 1,1 millions exemplaires dès les deux premiers jours qui ont suivi sa sortie. Le tome précédent s'était vendu à 800 000 exemplaires en 48 heures, ce qui constituait un record à cette époque. L'éditeur, Gallimard, a précisé que la moitié de son stock initial était déjà écoulé durant ces deux jours. Le record de vente a également été battu au Québec et au Canada où les librairies ont écoulé 60% des exemplaires reçus, ce qui correspond à une augmentation de 15% par rapport aux autres tomes.

Trois jours avant sa sortie officielle, les médias annonçaient que le livre était déjà disponible sur Internet sur les réseaux de peer-to-peer après qu'un pirate américain a pris en photo chaque page du livre. L'éditeur n'a « ni confirmé ni infirmé » tandis que Le Monde considérait que « l'authenticité laisse peu de doute ».

La vente aux États-Unis d'environ 1 200 exemplaires du dernier opus des aventures de Harry Potter, 24 heures avant la sortie officielle, a consterné la maison d'édition américaine d'Harry Potter. Scholastic, détentrice des droits de publication aux États-Unis, a donc porté plainte contre les deux sociétés contrevenantes — Levy Home Entertainment et sa filiale deepdiscount.com — censées participer à l'écoulement de quelques 12 millions d'exemplaires sur le sol américain. Aussi, plusieurs journaux américains dont le New York Times et The Sun de Baltimore ont même publié avant sa sortie des critiques du livre. Le New York Times révèle notamment la mort d'au moins sept personnages, bon ou méchant, sans préciser lesquels, avançant que d'autres sont « blessés ou torturés ». L'auteur J.K. Rowling s'est dite « atterrée » de ce parti pris choisi « au mépris du souhait de millions de lecteurs, particulièrement des enfants ».

D'autres rumeurs concernant le piratage informatique du livre par un hacker à l'idéologie douteuse, se cachant derrière le pseudonyme de Gabriel se sont révélées fausses, mais auront été énormément relayées par les médias.

En France, un adolescent a mis en ligne une version entièrement traduite par lui-même du livre en anglais peu après sa sortie. Après quelques jours, le site fut supprimé par les autorités. L'adolescent indiquera qu'il a fait ça comme un "défi personnel". Il n'a pas encouru de sanction.

Le magasin GB (du groupe Carrefour) d'Herstal (en Belgique) a mis en vente dans ses rayons le dernier opus des aventures d'Harry Potter 24 heures avant sa sortie officielle . Une vingtaine d'exemplaires ont été achetés et les employés les ont immédiatement retirés des rayons suite à une plainte.

En haut



Univers de Harry Potter

HP books.png

Un sorcier dit de sang-pur n'a pour ancêtres que des sorciers. La notion de sang-pur apparaît dans le deuxième tome de J.K Rowling, Harry Potter et la Chambre des secrets. Il y est expliqué que Salazar Serpentard, co-fondateur de Poudlard souhaitait que l'enseignement de l'école ne soit dispensé qu'aux sang-pur, ce en quoi il s'opposa aux trois autres fondateurs, et en particulier Godric Gryffondor qui mettait en avant le mérite et le courage. Serpentard a donc construit la Chambre des secrets renfermant le Basilic, un monstre destiné à punir les sangs impurs. Par la suite, le concept revient dans l'œuvre de manière récurrente comme "credo" des mangemorts. Beaucoup de familles de sang-pur et intégristes sont passées par la maison Serpentard et espèrent que leurs enfants y iront.

Les familles de sang-pur sont extrêmement peu nombreuses et toutes plus ou moins apparentées : ainsi la famille de Sirius Black, le parrain de Harry, est reliée par mariage à celle des Malefoy. Les mangemorts se targuent d'avoir le sang-pur contre les familles (très majoritaires) ayant compté des moldus ou d'anciens moldus (d'où l'insulte très grave Sang-de-bourbe). Toutefois, Lord Voldemort lui même est un sang-mêlé par son père, Tom Jedusor.

La famille Gaunt, dont sont issus la mère et le grand père de Voldemort sont des descendants directs de Salazar Serpentard, le fondateur de la maison du même nom, et souffrait de problèmes dûs à la consanguinité. Tous les Gaunt parlaient le fourchelang, la langue permettant de parler aux serpents.

Les traîtres à son sang, sont désigné comme étant de sang purs, mais ne considèrent pas les moldus comme des moins que rien ou même ont une affection particulière pour eux, c'est le cas de la Famille Weasley, ou de Albus Dumbledore. Ce terme est la première fois employée dans Harry Potter et les reliques de la mort.

Sang-mêlé est un terme utilisé dans le monde des sorciers pour désigner un autre sorcier (ou sorcière) issu(e) de l'union d'un(e) sorcier(e) et d'un(e) moldu(e). Sang-mêlé désigne aussi tout sorcier ayant un ancêtre moldu. Selon Rubeus Hagrid, « De nos jours, la grande majorité des sorciers sont des sang-mêlé ».

Les enfants sorciers nés de parents moldus sont parfois désignés par la terme péjoratif, voire insultant, de Sang-de-bourbe (Mudblood en version anglaise). Celui qui utilise ce terme considère une telle filiation comme étant "impure". Drago Malefoy insulte Hermione Granger en la qualifiant ainsi.

Il s'agit d'une analogie au racisme. Dans le tome 7, on apprend que lors du règne de Voldemort, les nés-moldus sont forcés d'être fichés et marqués comme tels, et sont condamnés et enfermés.

Quelques sorciers nés-moldus connus : Hermione Granger, Lily Evans Potter, Kendra Dumbledore, Colin et Denis Crivey, Justin Finch-Fletchley, Pénélope Deauclaire, Dean Thomas...

Dans le 7ème tome on les accuse d'avoir volé de la magie. Ils sont alors interrogés par Dolores Ombrage au Ministère de la Magie.

Le terme cracmol (en anglais Squib, un pétard) est employé pour désigner une personne appartenant à une famille de sorciers, mais dénuée de toute capacité magique. Un Cracmol n'est cependant pas un Moldu. Les Cracmols peuvent voir les Détraqueurs alors que les Moldus en sont incapables. Mrs Figg et Argus Rusard sont des cracmols.

C'est un terme inventé par les sorciers pour désigner les gens ne possédant pas de pouvoirs magiques. La plupart des moldus sont tout à fait inconscients de l'existence même de la société des sorciers, bien que ces deux mondes existent en parallèle. La seule personne citée dans le tome 6 qui connaisse l'existence des sorciers est le Premier Ministre moldu.

Tout ceci est dû en partie au fait que les Moldus ne croient tout simplement pas en l'existence de la magie, ce qui signifie qu'ils trouvent des raisons "non magiques" pour justifier les choses magiques qui leur arrivent. De plus, le ministère de la Magie travaille très dur à garder les Moldus dans l'ignorance. Lorsqu'un Moldu voit un dragon, par exemple, le ministère envoie des fonctionnaires appelés Oubliators pour lancer des sortilèges d'Amnésie aux Moldus pour qu'ils oublient tout ce qu'ils ont vu. Le ministère cache certains endroits magiques avec des sortilèges Repousse-Moldus et en les rendant "incartables" ; c'est pourquoi les Moldus voient Poudlard sous forme de vieilles ruines qui seraient dangereuses pour quiconque s'y aventurait.

Pour la plupart des sorciers, les mœurs des Moldus et leur mode de vie sont essentiellement inconnus. Quand ils tentent d'agir comme des Moldus, les résultats peuvent effectivement être comiques. Poudlard possède un enseignement appelé étude des Moldus où les élèves étudient la façon dont les Moldus vivent et comment ils survivent sans la magie.

Beaucoup de sorciers et sorcières considèrent les Moldus avec bienveillance, mais certains ne voient en eux rien d'autre que nuisances et ennuis. Le ministère fait respecter un Acte de Protection des Moldus pour s'assurer que le Monde Magique les respecte et reste bien caché de leurs yeux. Mais puisque la communauté magique est très petite, la civilisation moldue dans laquelle ils vivent est d'une importance vitale pour leur bien-être. L'Ordre de Merlin fut fondé par le grand mage Merlin il y a des siècles pour récompenser ceux ayant été un exemple dans ce domaine. Cornelius Fudge fut d'ailleurs élu ministre de la Magie dans un état d'esprit pro-Moldu.

Beaucoup de sorciers et sorcières n'ont donc jamais accepté l'importance de leurs relations avec les Moldus vivant autour d'eux. Même si quelques sorciers, notamment les jeunes, étudient les Moldus à Poudlard, la plupart mènent leur vie sans comprendre ni s'intéresser à ces différences. Des sorciers belliqueux tourmentent parfois les Moldus avec cruauté. Dans des cas extrêmes, certaines ont proposé qu'on les classifie au rang d'« animaux » ou même qu'on autorise la chasse aux Moldus.

Le terme « moldu » (muggle en anglais) aurait été choisi par J.K. Rowling parce qu'il sonnait de façon douce et attachante à son oreille, même si en fait on aurait retrouvé le mot "muggle" dans une vieille édition du dictionnaire d'Oxford, le terme muggle désignant certaines personnes mais d'une manière floue et imprécise : le mot prend sa véritable définition avec l'œuvre d'Harry Potter.

Une devise fictive, dont seules des pièces de monnaie sont en circulation, est utilisé par les sorciers du Royaume-Uni. Les trois unités utilisées sont, par ordre de valeur décroissante, les gallions d'or, les mornilles d'argent et les noises de bronze. Les banques du monde magique assurent un service de change avec la monnaie moldue. La seule référence à ces banques dans Harry Potter est l'établissement de Gringotts, situé sur le Chemin de Traverse à Londres et qui compte des centaines de coffres (pouvant contenir d'autres objets que des liquidités). Hagrid indique que les sorciers ont une seule banque, du moins au Royaume-Uni.

Le gallion est la plus grande des pièces et celle qui a le plus de valeur. Elle est dorée et ronde. Sur la tranche des gallions est inscrit un numéro de série, qui identifie le gobelin qui l'a frappé. Dans Harry Potter et l'Ordre du phénix, Hermione enchante de faux gallions pour qu'ils indiquent la date et l'heure de la prochaine réunion de l'Armée de Dumbledore au lieu du numéro de série.

La première conversion suggère qu'un gallion équivaut à 5,1 £ ; selon la seconde, le gallion vaut 3 £.

CNN a créé un convertisseur en ligne calculant le taux de la monnaie Harry Potter par rapport au dollar américain.

Il n'existe aucune loi obligeant les enfants à fréquenter une école dans le monde magique britannique. Les parents peuvent décider de continuer à élever leurs enfants à domicile, de les envoyer à Poudlard ou dans d'autres écoles de magie étrangères.

L'Académie des examinateurs magiques est un comité chargé d'organiser les examens des étudiants de Poudlard, à la fin de leur cinquième et septième années (examens des BUSE et de l'ASPIC). À sa tête, Griselda Marchebank, une vieille sorcière qui a fait passer et garde en mémoire les brillants examens du jeune Albus Dumbledore.

Après Poudlard, il n'y a pas de système éducatif de troisième cycle, et aucune université. Les étudiants diplômés sont prêts à exercer un emploi dès leur sortie du collège, bien que certains métiers nécessitent des programmes d'entraînement spécifiques pouvant durer plusieurs années. Il en est ainsi du métier d'Auror et de Soigneur (médecin du monde magique). Quelques jeunes sorciers choisissent de voyager à travers le monde pour observer le mode de vie des sorciers et sorcières étrangers.

Le sport, en particulier le Quidditch, joue un rôle important dans le monde magique et dans la saga Harry Potter. Le Quidditch est un sport d'équipe joué sur des balais volants, assez similaire au polo ou au basket-ball. Les sorciers du monde entier suivent l'actualité sportive de la même manière que pour le football, et la Coupe du monde de Quidditch est un événement majeur dans le calendrier sorcier. Une course de balais est également organisée de façon annuelle.

Harry est un bon joueur de Quidditch à Poudlard et plusieurs tomes de la série Harry Potter décrivent cette activité sur le terrain de Quidditch. Harry, attrapeur de son équipe, a permis à Gryffondor de remporter de nombreuses victoires. Les matches de Quidditch sont décrits dans tous les tomes de la série sauf le dernier.

Parmi les autres loisirs sorciers, on peut citer les Bavboules, un jeu ressemblant à celui des billes dans lequel les petites pierres crachent un liquide puant au visage de l'adversaire lorsque celui-ci perd un point. Dans la bataille explosive, les cartes explosent, tandis que les pièces des échecs sorciers sont animées et donnent des ordres au joueur.

Dans l'univers de Harry Potter, les personnages utilisent de nombreux moyens de transport réservés aux sorciers, qu'il s'agisse de transports moldus détournés, de créatures fantastiques, d'objets magiques inventés ou de techniques de téléportation. Les moyens de transport magiques évoqués dans les livres de la saga sont décrits ici.

Les balais sont utilisés pour le transport des sorciers de tous âges ainsi que pour le sport appelé Quidditch. Ils sont efficaces, sûrs et relativement rapides, mais inconfortables pour les longs voyages. Les balais sont des produits de consommation très importants dans le monde magique. Il en existe de nombreuses marques et modèles possédant chacun ses spécificités, du balai de course hors de prix aux balais-jouets pour les enfants qui ne peuvent s'élever du sol que de quelques centimètres, en passant par les balais familiaux pouvant transporter plusieurs personnes à la fois et porter des bagages. La portée culturelle des balais dans le monde de Harry Potter est similaire à celle des automobiles dans la vie réelle.

Le vol sur balai s'apprend en première année d'études à Poudlard avec le professeur Bibine, qui arbitre également les matchs de Quidditch de l'école. Il est toutefois interdit aux élèves de première année de posséder leur propre balai. Cependant, une entorse au règlement est faite pour qu'Harry Potter, dont le talent précoce est découvert par le professeur McGonagall, puisse rejoindre l’équipe de Quidditch de Gryffondor et en devenir son attrapeur.

Ce train rouge part tous les ans (le 1er septembre) de la gare de King's Cross à Londres, pour emmener les élèves vers l'école de Poudlard dans le nord du Royaume-Uni. A son départ, il est arrêté au quai 9 ¾, voie à laquelle seuls les sorciers peuvent accéder, en passant à travers un mur de briques se trouvant entre les voies 9 et 10.

C'est dans ce train que Harry Potter fait la connaissance de Ronald Weasley, Hermione Granger, Neville Londubat et Drago Malefoy, ainsi que Luna Lovegood quelques années plus tard. Lors de sa deuxième année d'études, Harry ne parvient pas à accéder à la voie 9 ¾ et se voit contraint de traverser le pays en voiture volante avec Ron Weasley.

Le Magicobus (en anglais : Knight Bus soit le Bus Chevalier) est un bus violet à double impériale particulier. Il est, en effet, composé de trois étages ("rez-de-chaussée", premier étage et deuxième étage). Il roule à grande vitesse en multipliant accélérations brutales, embardées et freinages violents (provoquant la chute de nombreux passagers), et les obstacles (lampadaires, poubelles ...)sur la route s'écartent pour le laisser passer. Le jour, les places proposées aux clients sont des chaises et fauteuils dépareillés et disposés autour des fenêtres; la nuit il est équipé de lits. Il semble être munis d'une "technologie" proche de celle des Portoloins. En effet, à chaque "bang" sonore, le paysage observable depuis l'intérieur du véhicule change...

Il est conduit par Ernie Danlmur, un sorcier âgé portant des lunettes très épaisses, et Stan Rocade (18 ans) en est le contrôleur. Le tarif est de 11 Mornilles pour faire le trajet de Privet Drive à Londres. Pour quelques mornilles de plus, le passager peut avoir une tasse de chocolat chaud, ou une bouteille d'eau et une brosse à dents.

Harry Potter découvre ce moyen de transport par hasard dans le troisième tome, en voyant apparaître le bus devant lui à Privet Drive alors qu'il s'enfuyait de chez les Dursley. Le contrôleur l'informe qu'il a involontairement fait le "geste" qui appelle le Magicobus (bras tendu, baguette à la main).

Un portoloin ((en) portkey) est un objet ensorcelé d'apparence quelconque (par exemple une botte, une clé) pouvant transporter une ou plusieurs personnes à un endroit et une heure fixés d'avance. Il émet une vive lumière bleue juste avant d'être opérationnel.

On peut transformer un objet en portoloin avec le sortilège Portus, mais il faut au préalable obtenir l’autorisation de l'Office des Portoloins, qui fait partie du Département des transports magiques du Ministère de la Magie.

Dans le quatrième tome, des portoloins sont utilisés par les sorciers pour se rendre à la Coupe du Monde de Quidditch sans attirer l'attention sur leurs déplacement massifs.

La poudre de cheminette est utilisée pour voyager entre les cheminées de sorciers connectées au réseau agréé par le Ministère de la Magie. La poudre étincelante doit être jetée par l’utilisateur dans un feu ardent. Au contact de la poudre, le feu prend une couleur verte. Il suffit alors d’entrer dans les flammes, devenue inoffensives, et de prononcer de manière claire et forte la destination désirée (qui doit être répertoriée dans la liste des cheminées de sorciers autorisées). Le voyageur est alors emporté vers sa destination dans une sorte de tourbillon vertigineux.

La Régie autonome des transports par cheminée (une division du Département des transports magiques) maintient et dirige le réseau des cheminées (ou Réseau de Cheminette) pour le maintenir connecté et en bon ordre. Il est interdit par la loi qu'une cheminée moldue soit connectée au Réseau de la poudre de Cheminette. Cependant, Arthur Weasley l’utilise un jour pour se rendre à Privet Drive, après avoir demandé à un de ses collègues d'établir une liaison provisoire.

Le réseau de cheminette peut également servir de réseau de communication, si tant est que la cheminée distante est elle aussi connectée. C’est un peu l’équivalent du visiophone : le visage du correspondant apparaît dans les flammes et on peut lui parler. Pour des raisons professionnelles, les salariés de la Régie autonome des transports par cheminée ont le pouvoir de surveiller les connexions par cheminée, et d'écouter les conversations privées. Certaines cheminées de Poudlard sont connectées au réseau de Cheminette et toutes, sauf celles du bureau de Dolores Ombrage, sont surveillées par le ministère alors qu'elle est directrice de l'école (tome 5).

Comme les moldus se déplacent à cheval, certains sorciers chez Harry Potter aiment voyager à dos d'hippogriffes, montures inconfortables mais puissantes. Ces créatures ont la tête, le torse, les ailes et les pattes avant d'un aigle et le corps (y compris les pattes postérieures et la queue) d'un cheval. Indépendants et fiers, les hippogriffes n'acceptent d'être montés que si le sorcier s'est au préalable incliné devant la bête en signe de respect.

Le phénix, dans l'univers de Harry Potter, est un oiseau capable de disparaître et réapparaître quand et où il le souhaite, en produisant une gerbe de flammes. C'est un animal puissant qui peut transporter des charges très lourdes (comme plusieurs personnes accrochées à ses pattes). Ses larmes ont de grands pouvoirs de guérison.

Harry, Ron, Ginny et le professeur Lockhart sortent de la Chambre des Secrets portés par Fumseck, le phénix de Dumbledore, à la fin du deuxième tome.

Les sombrals (en anglais : Thestrals) sont des chevaux squelettiques et ailés. Ils ont un excellent sens de l'orientation, ce qui fait d'eux les montures idéales pour se déplacer dans les airs. Ils ont cependant la réputation de porter malheur et le Ministère de la Magie les considère comme dangereux à cause de leur attirance pour le sang. Ils sont visibles seulement par ceux qui ont vu quelqu'un mourir. Les autres peuvent toutefois les monter sans les voir, ayant alors l'impression de voler sans support.

A la fin du cinquième tome, Harry et les membres de l'Armée de Dumbledore voyagent à dos de sombral jusqu'au Ministère de la Magie à Londres pour venir au secours de Sirius Black. Des Sombrals sont également utilisés, en plus des balais et de la moto volante, au début de Harry Potter et les Reliques de la Mort durant l'opération d'évacuation de Harry de la maison de son oncle, afin de déplacer les faux Harry Potter et leurrer les Mangemorts.

Voir transplanage.

Voir vol.

Il existe une seule voiture volante répertoriée : la Ford Anglia bleu ciel d'Arthur Weasley. En effet, détourner un objet moldu en lui ajoutant des propriétés magiques est une pratique interdite par le Ministère de la Magie, ce que sait M. Weasley puisqu'il y travaille (au sein même du service des Détournements de l'Artisanat Moldu). Il a augmenté l'espace intérieur de la voiture avec la magie, pour que le coffre puisse contenir un plus grand nombre de bagages et les sièges plus de personnes.

La voiture possède, outre la capacité de voler, celle de se rendre invisible, elle et ses occupants. Le système est toutefois tombé en panne, le jour où la voiture est utilisée par Harry Potter et Ron pour se rendre à Poudlard. Arrivée dans le parc de l'école, la voiture a abandonné ses jeunes conducteurs pour se rendre toute seule dans la forêt interdite, où elle "décide" de continuer sa vie.

Il s'agit également d'un objet moldu détourné. Cette moto volante a été donnée par Sirius Black à Hagrid le soir de la mort de James et Lily Potter, et celui-ci s'en sert pour apporter Harry jusque chez les Dursley, où il l'y laissera avec une lettre à leur attention. Arthur Weasley a effectué des modifications sur l'engin vraisemblablement entre les 6ème et 7ème tomes (ajout d'un side-car, jet de filets et de murs de briques, accélérations (trop violentes désolidarisant le side de la moto)) pour qu'il puisse se défendre face à ses poursuivants.

C'est un moyen de transport qui a été interdit par le Ministère de la Magie. Le grand-père de Barty Croupton en possédait un de la marque Axminster, pouvant transporter 12 personnes. On y fait une brève allusion dans le tome 4, lors de la coupe du monde de Quidditch.

Les hiboux sont d'une certaine manière,« des facteurs du monde magique ». Ils livrent le courrier et les paquets.Ce sont à peu près les seuls « facteurs ».La gazette du sorcier s'en sert pour livrer son journal aux abonnés.

La Gazette du Sorcier (en anglais : The Daily Prophet) est le quotidien le plus répandu dans l'univers de Harry Potter. L'édition du soir et appelée Le Sorcier du Soir, et l'édition du dimanche est appelée Le Sorcier du Dimanche. Tous les jours, il déverse son flot d'informations adapté au monde des sorciers, avec toutes les rubriques propre à un journal : la politique, les affaires nationales ou étrangères, la publicité, les potins divers etc.

Son rédacteur en chef est Barnabas Cuffe (qui fut adhérent au Club de Slug pendant sa scolarité à Poudlard).

Il a beaucoup d'influence sur la population, car la télévision n'existant pas, il est le seul moyen d'information que les sorciers possèdent, en dehors de quelques autres quotidiens, de la radio et du courrier. C'est pourquoi chaque foyer où presque y est abonné. Hermione, par exemple, le lit tous les jours. Elle fait même suivre son journal partout où elle se rend, en vacances ou autre, pour rester au courant de l'actualité. La livraison du journal se fait le plus souvent par hibou : une petite bourse attachée à la patte de celui-ci permettant de le payer. Son prix étant de 5 noises.

Comme tout journal, la Gazette du Sorcier est agrémentée d'images, mais à la différence de nos quotidiens, celles-ci sont animées (comme toutes les images dans le monde des sorciers). Le journal relate tous les faits importants dans le monde des sorciers ; il publie parfois des articles à scandale (surtout la journaliste Rita Skeeter).

La Gazette du Sorcier se laisse aisément manipuler par les différents gouvernements successifs. Ainsi, lors du mandat de Cornelius Fudge, la Gazette traita Harry Potter de menteur et Albus Dumbledore de vieux fou sénile. Lors du mandat de Rufus Scrimgeour, la Gazette fit croire à tout le monde que la situation était bien en main. Enfin, lors du mandat de Pius Thicknesse, la Gazette nomma Harry Potter ennemi public no°1.

Le Chicaneur (nom original : The Quibbler) est un journal du monde des sorciers publiant souvent des articles aux fondements douteux (les rumeurs sur le ministre de la magie, Cornelius Fudge, qui empoisonnerait et noierait des gobelins, n'en étant qu'une parmi d'autres). Concurrent de la Gazette du Sorcier, il est décrit comme une vraie poubelle selon Hermione. Son directeur est Xenophillius Lovegood, père de Luna Lovegood, étudiante à l'école de Poudlard.

Bien que n'étant jamais pris très au sérieux par la communauté des sorciers, le journal accepta toutefois de publier l'interview exclusive de Rita Skeeter, dans laquelle Harry Potter exposait sa version des faits sur le retour de Voldemort en juin 1995 (ce qui accroît la sympathie de Harry Potter pour ce journal). Après que Le Ministère de la Magie et La Gazette du Sorcier eurent changé d'opinion à ce propos en juin 1996, Mr Lovegood revendit l'interview à La Gazette pour un très bon prix.

En règle générale, son magazine use beaucoup d'encre dans des théories conspirationnistes fantaisistes concernant plus ou moins directement le Ministère de la Magie, comme la Conspiration de Rancecroc censée être orchestrée par les Aurors pour abattre le Ministère en combinant la magie noire et une maladie des gencives, ou dans des histoires à propos de bêtes fantastiques et peu courantes, voire à l'existence douteuse, comme l' Enormus à Babille et le Ronflak Cornu. La vente de l'interview d'Harry Potter à la Gazette permet à Luna Lovegood et son père de partir en voyage en Suède afin d'essayer d'attraper ces bêtes fantastiques.

Bien que toujours mentionné dans le sixième tome de la saga, le rôle du Chicaneur dans les ressorts dramatiques de l'histoire est considérablement réduit.

J.K.Rowling a révélé lors du chat en direct sur Bloomsbury.com, à la question d'une lectrice qui demande ce qu'est devenu La Chicaneur. Elle répond en ces termes : "Il est redevenu un journal un peu dingue comme il l’était auparavant, apprécié pour son humour non intentionnel".

Il existe également un magazine dans le monde des sorciers, le Sorcière-Hebdo, dont le style est un peu différent. Sa journaliste fétiche, Rita Skeeter, se fait un plaisir de dénicher les pires ragots qu'elle puisse trouver et les déformant à son goût. Un tabloid version sorcier.

Les Chocogrenouilles sont des friandises célèbres dans le monde des sorciers. Elles font leur première apparition dans le tome 1 des aventures de Harry Potter, dans le Poudlard Express. Grenouilles en chocolat, elles sont ensorcelées et sont capables de sauter. Normalement, elles ne sont capables de ne faire qu'un seul bond, mais dans le tome 1, Harry a la malchance de voir la sienne faire deux bonds et s'envoler par la fenêtre. Il faut donc les attraper avant de pouvoir les manger. (voir le film Harry Potter à l'école des sorciers).

Dans chaque paquet de Chocogrenouilles, on peut trouver des cartes de sorciers et sorcières célèbres (sont mentionnés notamment Albus Dumbledore, Morgane, Hengist de Woodcroft, Circé, Merlin, Agrippa, Alberic Grunnion, Paracelse, Cliodna, etc.). Ces personnages sont animés, comme c'est le cas pour toutes les photographies magiques.

Dans le tome 1, Harry obtient la carte représentant Albus Dumbledore. De nombreux élèves, comme Ron font la collection de carte de Chocogrenouille.

Les surprises que réservent ces dragées est leur goût, qu'on ne peut pas connaître à l'avance. Il existe différentes saveurs, des plus classiques aux plus étranges : toast grillé, noix de coco, haricot blanc, sardine, poivre, etc. Parmi les parfums les plus redoutés on trouve notamment « crotte de nez » et « poubelle ».

Bertie Crochue, qui a inventé les dragées, cherchait initialement à créer une nouvelle sorte de bonbons "normaux". Une paire de chaussettes sales est tombée dans le chaudron de préparation, et Bertie Crochue a trouvé intéressante l'idée d'un "risque à chaque bouchée" dans la dégustation des bonbons.

Remarque : ces dragées surprises ont inspiré la firme Jelly Belly pour la fabrication de bonbons réels, vendus en sachets et en boîtes. La définition des dragées surprise a été respectée et les saveurs sont réellement inhabituelles : herbe, radis, sardine, poussière, poivre, spaghetti, savon... En 2003, elles ont également été commercialisées en Europe.

Boisson composée comme son nom l'indique de bière (tiède ou chaude) additionnée d'un mélange de beurre fondu et de glace à la vanille parfumé à la cannelle et à la noix de muscade. La bièraubeurre est la boisson la plus célèbre dans le monde des sorciers. Harry et ses amis la consomment le plus souvent aux Trois Balais, un bar de Pré-au-Lard, où Madame Rosmerta leurs sert la meilleure bièraubeurre.

En haut



Source : Wikipedia