Istres

3.449562682254 (1715)
Posté par rachel 09/03/2009 @ 17:09

Tags : istres, bouches-du-rhône, provence-alpes-côte d azur, france, environnement, d1, handball, sport

Dernières actualités
Aurillac, Dijon et Nîmes recalés, mais Istres et Cesson admis - Le Parisien
La Ligue nationale de handball s'est prononcé contre le maintien des équipes d'Aurillac, Dijon et Nîmes en D1 masculine mais en faveur de la poursuite d'Istres ainsi que de l'accession du promu Cesson. Il revient désormais à la Commission nationale...
Temporada : Feria de Istres - Corrida Triomphale pour Sébastien ... - Corrida.TV
Le Cartel réunissait Luis Francisco Espla, Javier Conde et Sébastien Castella face à des toros de Torrehandilla. Javier Conde coupe une oreille à son second toro perdant le bénéfice d'une excellente faena avec l'épée. Sébastien Castella qui avait...
Essais en vol : le CEV d'Istres veut rester en piste - La Provence
L'avenir de l'établissement du CEV à Istres et des 560 personnes qui y travaillent, est entre ses mains... La grande réforme annoncée du Centre d'essais en vol (CEV) de la Délégation générale pour l'armement inquiète particulièrement ses 560 personnels...
Istres célèbre la Saint Jean d'été - Actualité ville d'Istres
Organisée par l'association « Lou Liame », avec l'ensemble des sociétés de tradition d'Istres, et la Maintenance Provençale des Traditions et des feux de la Saint Jean, la soirée, pétrie de bonne humeur et de simplicité, se déroulera selon les...
Déjà huit recrues à Istres 19/06/2009 12:17 - France Football
Le FC Istres, promu en Ligue 2, a déjà enregistré huit arrivées : deux gardiens, trois défenseurs, deux milieux et un attaquant. Kossi Agassa (gardien togolais de trente ans, prêté par le Stade de Reims), Jérémy Aymes (gardien de vingt ans,...
Dimanche 21 juin Istres fête toutes le musiques ! - Actualité ville d'Istres
Venez déambuler aux quatre coins de la ville, prenez les chemins de traverses et partez à la rencontre d'artistes aussi éclectiques que variés. Venez fêter à Istres toutes les musiques, en attendant de prendre le chemin musical d'Entressen le samedi 27...
El Brazi revient à Istres 18/06/2009 17:28 - France Football
Passé au FC Istres durant la saison 2006-2007 (24 matches de L2), le milieu de terrain marocain Fouzi El Brazi (32 ans) effectue son retour après avoir joué ces derniers mois au Wydad de Casablanca. Le club provençal a également enregistré le renfort...
Aurillac, Dijon et Nîmes recalés, Istres et Cesson admis - DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace
Le Comité directeur de la Ligue nationale de handball (LNH) s'est prononcé hier contre le maintien des équipes d'Aurillac, Dijon et Nîmes en Ligue 1, mais en faveur de la poursuite d'Istres ainsi que de l'accession du promu Cesson....
Le Passeport Vacances : un visa pour Istres ! - Actualité ville d'Istres
Le Passeport Vacances est remis gratuitement par l'Office de Tourisme aux touristes séjournant à Istres du 1er/07 au 31/08 dans leur famille ou dans un des lieux d'hébergements de la ville. Il offre de nombreux avantages, tarifs préférentiels et...
Niort et Calais relégués, Istres champion - Le Parisien
Niort et Calais accompagneront l'Entente SSG et Cherbourg en Championnat CFA l'an prochain, tandis qu'Istres a été sacré champion de National à l'issue de la 38e et dernière journée. Les trois promus en L2 étaient connus avant cette ultime journée...

Istres

Porte d'Arles (Istres).JPG

Istres (en occitan provençal : Istre selon la norme classique et la norme mistralienne) est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Istréens.

La commune est placée au premier rang des villes fleuries par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France.

Istres se situe dans le sud de la France dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et plus précisément dans les Bouches-du-Rhône. Istres, bordée par l'étang de Berre (le plus grand d'Europe) et l'étang de l'Olivier, est située à environ 60 km de Marseille, 20 km de Salon-de-Provence, 10 km au nord de Martigues et 45 km d'Arles. La ville se situe aussi à proximité de la plaine de la Crau et du Parc naturel régional de Camargue.

Istres bénéficie du climat méditerranéen caractérisé par une quasi absence de gel en hiver et des étés secs. C'est grâce à ce climat que l'on retrouve des pinèdes sur la commune.

Le transport urbain est assuré par Ouest Provence le bus. Le réseau est composé de cinq lignes dont une intercommunale, qui relie les principales villes de l'intercommunalité Ouest Provence ainsi qu'un service de transport à la demande.

Istres est aussi desservie par la ligne TER 7 Marseille-Miramas via Port de Bouc et Rognac.

On peut remarquer que le logo est largement inspiré du blason.

Au Xe siècle, le centre ancien d'Istres prend forme autour d'une maison seigneuriale. La ville s'est peu à peu construite autour de ce noyau féodal encerclé de remparts. Istres doit son premier essor industriel aux fabriques de soude de Rassuen en 1808, et à l'école d'aviation implantée en 1917 qui est aujourd'hui devenue une des plus grandes bases aériennes de France.

Istres est jumelée avec  Radolfzell (Allemagne) depuis 1974.

En haut



Arrondissement d'Istres

Arrondissement d'Istres (13).PNG

L'arrondissement d'Istres est une division administrative française, située dans le département des Bouches-du-Rhône et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

En haut



Istres Ouest Provence Handball

Image:Istreshandball.jpg

Istres Ouest Provence Handball est un club de handball français fondé en 1972. Le club présidé par Louis Morales depuis 1999 et entraîné par Gilles Derot et Michel Cicut évolue cette saison en championnat de France de 1re Division.

En haut



Istres Sports Volley-Ball

Logo

Le Istres Ouest Provence Volley-Ball, section du club omnisport Istres Sports, est un club féminin de volley-ball français évoluant au premier niveau national (Pro F).

En finissant 5éme Championnat de France lors de la saison 2007-2008, l'équipe se qualifie pour la première fois de son histoire pour un coupe d'Europe, la CEV Challenge Cup.

Après une victoire au premier tour contre un club de République Tchèque, le VKKP Brno, puis au second tour contre un club de Slovaquie, le Doprastav Bratislava, l'équipe rencontrera en 8éme de finale un autre club français, le Canet Rocheville.

En haut



Aire urbaine d'Istres

L'aire urbaine d'Istres est une aire urbaine française centrée sur la ville d'Istres.

D'après la définition qu'en donne l'INSEE, l'aire urbaine d'Istres est composée de 1 commune, située dans les Bouches-du-Rhône. Ses 38 993 habitants font d'elle la 167e aire urbaine de France.

Une seule commune de l'aire urbaine est un pôle urbain.

Voici la liste des communes françaises de l'aire urbaine d'Istres.

En haut



Istres Sports Basket Club

Image:Istres sportBC.jpg

Istres Sports Basket Club, section du club omnisports Istres Sports, est un club féminin français de basket-ball évoluant en Nationale Féminine 2, le 3e échelon du championnat de France.

Depuis lors, la section a progressé, développant notamment sa section féminine, qui a eu pour point d'orgue une accession en Ligue Féminine de Basket pour la saison 2000-01.

En haut



Bouches-du-Rhône

Localisation des Bouches-du-Rhône en France

Le département des Bouches-du-Rhône (13) est un département français de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont les Bucco-rhodaniens.

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, d’une partie de la province de Provence, ainsi que de quelques principautés (Orange, Martigues, Lambesc).

Plus étendu qu'aujourd'hui, il perdit toute la partie de son territoire située au nord de la Durance au moment de la création du département de Vaucluse, comprenant notamment Orange et Apt.

Il est tout de suite très favorable à la Révolution française, et très actif : on compte 90 sociétés populaires dans le département fin 1794 . De la même façon, 50 % des prêtres acceptent de prêter serment à la constitution civile du clergé. Le département devient par la suite un bastion royaliste.

Étant l'un des départements français les plus peuplés et les plus divers, les Bouches-du-Rhône ont constitué de longue date un lieu d'affrontements politiques particulièrement vifs.

Le développement du port de Marseille, par la relation entretenue entre la France et son Empire colonial, celui de l'industrie autour de l'exploitation du charbon des Houillères de Provence, l'importante immigration, venue notamment d'Italie, dès la fin du XIXe siècle et plus encore durant la période de l’entre-deux-guerres, sont autant d'éléments qui ont conduit à l'émergence d'une classe ouvrière importante et combative.

En milieu rural, et notamment dans le pays d'Aix, le maintien de relations sociales imprégnées des enjeux de la propriété foncière, ont plutôt favorisé l'influence des partis de droite, et notamment catholiques et monarchistes aux débuts de la IIIe République.

Dès la fin du XIXe siècle, le courant socialiste gagne en influence, comme en témoigne, en 1881, l'élection du premier député socialiste de France, Clovis Hugues.

C'est l’entre-deux-guerres et l'époque du Front populaire qui marquent le début de la prédominance de la gauche dans le département, d'abord avec la SFIO, puis avec le PCF à compter de 1936.

La droite marseillaise, liée aux gangs de la pègre, ayant largement versé dans la collaboration pendant la guerre, la gauche domine très largement le département à la Libération. Marseille, avec l'élection de Jean Cristofol, est même, en 1945, la plus grande ville de France à avoir un maire communiste.

À compter de 1947, le jeu des alliances de la SFIO avec le centre et la droite contre le PCF imprègne fortement la vie locale, provoquant notamment le long règne de Gaston Defferre sur le Vieux Port.

La position dominante du courant socialiste a toutefois progressivement été remise en question, notamment avec l'évolution sociologique, économique et politique du département, qui penche de plus en plus vers la droite ; lors des élections nationales mais aussi locales. La conquête par la droite de la Mairie de Marseille, en 1995, sous la direction de Jean-Claude Gaudin en constitue un symbole. Durant les années 1990, le Front National y fait un de ses meilleurs scores, 2 municipalités basculent au FN en 1995 avec Vitrolles et Marignane.

En 2001, c'est la chute de deux bastions communistes que sont La Ciotat et Port-Saint-Louis-du-Rhône qui basculent à droite. Malgré cela, 39 des 57 cantons du département (soit 68%) restent ancrés à gauche, y compris ceux de Marseille, Cependant il faut nuancer le fait que les cantons ne sont pas peuplés de manière égale dans le département. Le PS dirige par ailleurs 3 grandes villes dont Salon-de-Provence, Istres et Vitrolles et le PCF reste présent à Aubagne, Arles, Gardanne, Martigues et aux municipales de 2008 regagne Port-Saint-Louis-du-Rhône. Sur les 14 circonscriptions législatives que compte le département des Bouches du Rhône, 3 sont au PS, 1 au PCF et 12 à l'UMP et, également les deux communes les plus peuplées du département (Marseille et Aix-en-Provence) sont dirigées par deux maires UMP.

Les Bouches-du-Rhône font partie de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elles sont frontalières avec les départements du Gard, de Vaucluse et du Var.

Les habitants des Bouches-du-Rhône sont les Bucco-rhodaniens.

La population du département est de 1 937 405 habitants en 2006 (chiffre de population municipale. La population totale, qui comprend des doubles comptes, est de 1 963 988 habitants). Entre 1999 et 2006, le nombre de Bucco-rhodaniens a augmenté de près de 102 000 habitants, soit +0,8%/an.

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 3.5 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes des Bouches-du-Rhône dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

971 Guadeloupe · 972 Martinique · 973 Guyane · 974 La Réunion Les départements d’outre-mer ont également le statut de région (à département unique).

En haut



Source : Wikipedia