Hautes-Pyrénées

3.408408408385 (1665)
Posté par hal 14/03/2009 @ 08:15

Tags : hautes-pyrénées, midi-pyrénées, france

Dernières actualités
Vigilance orange dans les Pyrénées - Le Figaro
Le département des Hautes-Pyrénées a été placé dimanche en vigilance orange par Météo France en raison de risques de crues du gave de Pau. Seule la partie amont du gave, située dans le département des Hautes-Pyrénées, est concernée par le niveau de...
Le gave de Pau menace de déborder - LaDépêche.fr
Maintien du niveau de vigilance orange pour les Hautes-Pyrénées. Une nouvelle vague orageuse est attendue aujourd'hui. Hier, à Lourdes, Doris Schöne n'a eu qu'à se pencher au-dessus du parapet qui protège la grotte pour tremper sa main dans le Gave de...
Tarbes. Le Nouveau Parti anticapitaliste - LaDépêche.fr
Christian Zueras, porte-parole du NPA des Hautes-Pyrénées, veut que les choses changent, « il ya vraiment un problème en France avec le gouvernement actuel, par exemple, les licenciements de masse le prouvent ». Ce parti d'extrême gauche veut également...
Risque de crue dans les Hautes-Pyrénées - nouvelobs.com
Le département des Hautes-Pyrénées a été placé dimanche 24 mai en vigilance orange par Météo France en raison de risques de crues du Gave de Pau. Seule la partie amont de la rivière, située dans le département des Hautes-Pyrénées, est concernée par ce...
LA CHARENTE EN VIGILANCE ORANGE SELON MÉTÉO FRANCE - Charente Libre
Les Hautes-Pyrénées sont placées en vigilance orange pour crue.Une autre vigilance orange pour orages violents est prévue à partir de cet après-midi 16 heures sur les régions Centre, Haute-Normandie, Ile de France, Limousin, Nord-Pas de Calais,...
Hautes-Pyrénées: plus de 50 vaches retrouvées mortes dans une ferme - Le Post
Lundi, plus d'une cinquantaine de vaches ont été retrouvées mortes dans une ferme des Hautes-Pyrénées, à Bordères-Louron. L'éleveur a été entendu par les gendarmes dans le cadre d'une enquête pour «mauvais traitement à animaux»....
Les Alsaciens brillent dans les Hautes-Pyrénées - DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace
La nouvelle formule du Championnat de France par équipes s'est déroulée à Odos (Hautes-Pyrénées) et a vu 16 Alsaciens, répartis en quatre équipes masculines et deux équipes féminines faire le déplacement. La délégation était composée de deux équipes...
De violents orages attendus dans 27 départements - nouvelobs.com
Météo-France a également placé le département des Hautes-Pyrénées en vigilance orange à cause des crues du Gave de Pau. Selon Météo-France, cet épisode orageux intense concerne les départements des régions Centre, Haute-Normandie, Ile-de-France,...
Patrimoine de pays - LaDépêche.fr
Dans le cadre du partenariat entre l'association Patrimoine des Hautes- Pyrénées et le pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron, les rencontres se dérouleront à Arreau et bénéficieront du soutien des associations partenaires telles que...

Hautes-Pyrénées

Localisation des Hautes-Pyrénées en France

Le département des Hautes-Pyrénées (65) (en occitan gascon eths Pirenèus Nauts ou eths Hauts Pirenèus) est un département français de la région Midi-Pyrénées. Sa préfecture est la ville de Tarbes.

Les habitants des Hautes-Pyrénées sont les Haut-Pyrénéens.

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d’une partie de la province de Gascogne, la dite Bigorre et le Pays des Quatre-Vallées (Aure, Barousse,Nestès et le Magnoac).

Le conventionnel tarbais Bertrand Barère s’est particulièrement battu en ce sens : « Si ce pays, le Bigorre, est trop petit pour former un département, il convient de l’agrandir. Mais il serait très inique de n’en faire que des districts dépendant d’une ville étrangère ; ce serait un meurtre politique que de faire de Tarbes le misérable chef-lieu d’un district. » Il est alors baptisé « Hautes-Pyrénées ».

On notera l’étonnante géographie de ce département qui possède deux petites enclaves dans le département voisin des Pyrénées-Atlantiques. C’est une survivance du Moyen Âge : en effet, à la fin du XIe siècle, Gaston IV le Croisé, vicomte de Béarn, épouse Talèse d’Aragon, vicomtesse du Montaner, petit territoire située entre Béarn et Bigorre ; le Montaner reste au Béarn mais Talèse garde pour elle cinq paroisses qui constituent toujours les deux enclaves dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le département des Hautes-Pyrénées fait partie de la région Midi-Pyrénées. Il est limitrophe des départements des Pyrénées-Atlantiques, du Gers, de la Haute-Garonne, et de la province de Huesca (Espagne) .

Trois régions naturelles bien distinctes composent le paysage haut-pyrénéen : la montagne et ses vallées, les coteaux et les plaines.

La montagne, c’est-à-dire Pyrénées, recouvre, au sud, la moitié du territoire du département. Elle forme une barrière naturelle entre la France et l’Espagne, ne permettant qu’un seul accès routier vers l’Aragon par le tunnel Aragnouet-Bielsa. 35 de ses pics dépassent 3 000 m et le pic du Vignemale, à 3 298 m, en est le point culminant.

Moins élevées mais plus massives que les reliefs alpins, elles isolent de nombreuses vallées encaissées et « cul-de-sac » naturels, véritables microcosmes conservés par ces murailles de pierre.

L’altitude des Pyrénées s’estompe progressivement en remontant vers le nord, et les montagnes cèdent la place au piémont, limité à l’est par le vaste plateau de Lannemezan (à 600 m environ), véritable château d’eau du département où naissent de nombreuses rivières des bassins de la Garonne et de l’Adour (Gers, Baïse, Save, Gimone, Midou, Douze). Ce plateau morainique formé au Quaternaire par la débâcle des glaciers est sujet à un climat relativement rude.

Plus à l’ouest et au nord, le piémont laisse filtrer des vallées plus larges qui attirent la majorité de la population du département. C’est là un pays vallonné, au climat plus clément.

À l’ouest, le bassin du Gave de Pau ou Lavedan forme une large vallée de Lourdes à Argelès-Gazost.

Au centre, on trouve la vallée de Campan dominée par le Pic du Midi, le col du Tourmalet, les massifs du Néouvielle et de l’Arbizon.

À l’est, la vallée de la Neste se déroule jusqu’à Arreau où se rejoignent les vallées d'Aure et du Louron.

Les vallées sont reliées entre elles par des cols d’altitude parfois élevée tel le Soulor, le Tourmalet, l’Aspin ou encore le Peyresourde.

Il est radicalement divisé en deux : au nord les plaines et bas plateaux, doux et peu ventés, au sud les montagnes, rigoureuses et longtemps enneigées (à l'exception des basses vallées).

Les Hautes-Pyrénées, territoire de culture du maïs et d’élevage, sont largement tournées vers la production alimentaire. Elles comptent de nombreuses productions fameuses tel l’oignon de Trébons, le haricot tarbais...

Faiblement industrialisées, elles se sont longtemps illustrées dans le matériel électrique, ferroviaire et le textile et essaient de se tourner vers l’aréonautique et l’électronique. L’activité principale se situe dans la plaine de Tarbes, autour de Lourdes et de Bagnères-de-Bigorre.

Le thermalisme, à Bagnères-de-Bigorre, Barèges ou encore Cauterets, a une importance économique considérable.

Le tourisme constitue la première activité économique. Il s’est développé autour de Lourdes, centre de pèlerinage, des stations de ski, telle la station du Tourmalet, ou encore des sites tels le cirque glaciaire de Gavarnie, de réputation mondiale, ou l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre.

Les habitants des Hautes-Pyrénées sont les Haut-Pyrénéens.

La ville principale et chef-lieu est Tarbes qui a réunit autour d’elle une agglomération, le Grand Tarbes, comprenant des communes secondaires telles qu’Ibos, Aureilhan, Orleix ou Séméac.

La ville mariale, Lourdes, est la seconde plus grande ville.

Bagnères-de-Bigorre, Argelès-Gazost sont des villes thermales de moindre importance.

Les communes de Vic-en-Bigorre, Rabastens-de-Bigorre, Maubourguet, Lannemezan, Saint-Laurent-de-Neste, Arreau ou Luz-Saint-Sauveur pourraient encore être citées.

Tarbes, chef-lieu de département, centralise les principaux établissements culturels.

Le Musée Massey, dans ce magnifique écrin de verdure qu'est le jardin du même nom, renferme plusieurs types de collection. Il abrite ainsi le musée des Beaux-Arts mais encore le musée international des Hussards. La salle d'exposition du Carmel lui est complémentaire.

Aux lieux d'exposition, s'ajoutent les différentes scènes de la ville dont celle de la Gespe consacrés aux musiques actuelles. La Pari, scène du spectacle vivant, est encore un lieu destiné à la créativité comtemporaine. Le principal théâtre tarbais reste celui des Nouveautés mais, le Parvis, établissement culturel pluridisciplinaire alliant musique, danse et cinéma situé en périphérie au coeur du centre commercial Le Méridien, voit lui aussi se jouer en son sein de nombreuses pièces.

Le Parvis est encore à l'origine d'un réseau local de cinémas de proximité alimentant les salles d'Argelès-Gazost, d'Arrens-Marsous, de Bagnères-de-Bigorre, de Barèges, de Capvern-les-Bains, de Cauterets, de Cizos, de Gourette, de Laruns, de Loudenvielle, de Lourdes, de Luz-Saint-Sauveur, de Saint-Laurent-de-Neste et de Val-Louron.

Aussi, tout comme Tarbes, Bagnères-de-Bigorre est également dotée d'un musée des Beaux-Arts dit musée Salies.

Tarbes accueille, en juillet, le festival d’équitation Equestria et, en août, un festival de tango.

Le tourisme est la première activité économique en Hautes-Pyrénées et revêt donc une importance toute particulière.

Lourdes est un centre majeur de pèlerinage dans la Chrétienté.

Mais outre cela, les Pyrénées offrent un espace privilégié pour la pratique du ski, du thermalisme et pour le tourisme vert...

Les stations de ski sont nombreuses et on peut citer celles de Cauterets, de Saint-Lary-Soulan, du Tourmalet, de Luz-Ardiden, de Piau-Engaly, du Hautacam...

L’activité thermale, à Bagnères-de-Bigorre, Barèges ou encore Cauterets s’accompagne de la pratique du jeu dans les casinos.

La réputation de sites tels le cirque glaciaire de Gavarnie, le Parc national des Pyrénées, l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre sont encore là source de tourisme.

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 20.8 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes des Hautes-Pyrénées dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

971 Guadeloupe · 972 Martinique · 973 Guyane · 974 La Réunion Les départements d’outre-mer ont également le statut de région (à département unique).

En haut



Anciennes communes des Hautes-Pyrénées

Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Hautes-Pyrénées qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom.

La liste ne contient pas les simples modifications du territoire d'une commune (passage d'un hameau d'une commune à une autre, par exemple).

L'information d'avant 1943 peut être incomplète.

Liste des communes ayant, ou ayant eu (en italique), suite à une fusion, le statut de commune associée.

En haut



Mauvezin (Hautes-Pyrénées)

Carte de localisation de Mauvezin

Mauvezin est une commune française, située dans le département des Hautes-Pyrénées et la région Midi-Pyrénées.

Le village de Mauvezin occupe, sur la route de Lannemezan à Bagnères-de-Bigorre, un emplacement privilégié (stratégique ... en période troublée, voir loin pouvait être vital) permettant au promeneur (en période de paix) de bénéficier du panorama.

Son Château, ancienne possession de Gaston Phoebus, domine les Baronnies et la vallée de l'Arros.

Le château de Mauvezin, en perpétuelle restauration depuis 1906, appartient aux comtes de Bigorre, au roi de France, au Prince Noir, à Gaston Phoebus, à Henri IV. Six salles présentent un musée folklorique et historique.

En haut



Deuxième circonscription des Hautes-Pyrénées

La deuxième circonscription des Hautes-Pyrénées est l'une des 3 circonscriptions législatives françaises que compte le département des Hautes-Pyrénées (65) situé en région Midi-Pyrénées.

Située à l'ouest et au sud-ouest du département, elle regroupe la totalité des 6 cantons de l'arrondissement d'Argelès-Gazost, et 4 cantons de l'arrondissement de Tarbes, soit au total 10 cantons.

D'après le recensement général de la population en 1999, réalisé par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), la population totale de cette circonscription est estimée à 78846 habitants,.

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

Le taux d'abstention fut de ?% au premier tour, et de ?% au deuxième tour.

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

Le taux d'abstention fut de ?% au premier tour, et de ?% au deuxième tour.

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

Le taux d'abstention fut de ?% au premier tour, et de ?% au deuxième tour,.

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

Le taux d'abstention fut de 29,93 % au premier tour et de 30,76 % au deuxième tour,.

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

Le taux d'abstention fut de 33,52 % au premier tour et de 31,78 % au deuxième tour.

En haut



Source : Wikipedia