Gwen Stefani

3.3912475506354 (1531)
Posté par rachel 21/04/2009 @ 20:13

Tags : gwen stefani, pop rock, musique, culture

Dernières actualités
GWEN STEFANI EST MOINS ROCK'N'ROLL DEPUIS QU'ELLE A DEUX ENFANTS - bb-buzz.com
Gwen Stefani confie au magazine Elle US qu'elle est tellement lessivée par ses deux enfants qu'elle n'arrive même plus à composer ! Sa vie a changé. Gwen Stefani est la maman de Kingston, 3 ans, et de Zuma, 9 mois, et l'épouse de Gavin Rossdale depuis...
Du punk rock pour nostalgiques - Canoë
S'il régnait un air de nostalgie, force est d'admettre que Gwen Stefani a séduit une toute autre génération de spectateurs, génération qui a probablement découvert ce soir le groupe pour la toute première. Avouons-le, sans Gwen et sa délicieuse...
No Doubt: jouissif - Rue Frontenac
Lors du passage de No Doubt dans le défunt Spectrum en 1996, Gwen Stefani n'avait pas fini d'interpréter Sunday Morning avec ferveur et fureur que je me disais que cette fille était le nouveau pendant féminin sur scène de Mick Jagger....
Gwen Stefani reconnaît qu'il existe des tensions au sein de No Doubt - Showbizz.net
Lorsque No Doubt a fait irruption sur la scène musicale dans les années 90, la rumeur voulait que les membres masculins éprouvent du ressentiment à l'égard de leur chanteuse Gwen Stefani. Les projecteurs étaient braqués sur la jeune femme plutôt que...
Gwen Stefani s'inquiète pour son fils - News de stars
Gwen Stefani est une maman. Par conséquent, elle se préoccupe du sort de ses 2 enfants, et plus particulièrement de l'aîné, Kingston. Gwen Stefani a eu 2 enfants avec son mari Gavin Rossdale : Kingston et Zuma. Et en bonne maman, la chanteuse...
Gwen Stefani change de look - News de stars
Gwen Stefani se donne des airs d'héroïne de BD, et apparaît presque irréelle en Une du Elle américain de juillet. Sculpturale et inimitable, la star met le paquet ! Sûre d'elle, voire provocatrice, Gwen Stefani semble dire qu'elle n'a de conseils à...
Gwen Stefani quitte Gavin Rossdale - Staragora
Gwen Stefani et Gavin Rossdale, c'est fini ! C'est l'hécatombe au pays des stars. Staragora venait de vous annoncer le divorce d'Emilie De Ravin, les rumeurs tournent maintenant autour de Gwen Stefani. Info ou intox ? Nous ne devrions pas tarder à le...
Gwen Stefani souhaite l'anniversaire de son fils... en plein ... - Pure People
Mais ce qu'il ne faut pas oublier c'est que si Gwen est une artiste hors-pair, elle est surtout la maman de deux petits garçons : Zuma, 9 mois, et Kingston qui fête aujourd'hui même ses trois ans. S'il peut paraître difficile de concilier la vie...
Gwen Stefani modifie les poupées Harajuku Lovers - Copines.ca
La chanteuse Gwen Stefani a décidé de lancer de nouvelles versions de ses cinq poupées parfums Harajuku Lovers, qui ont connu un grand succès l'année dernière, rapporte Vogue.fr. Plutôt que de modifier la composition des fragrances, Stefani a préféré...
Gwen Stefani : sur scène sans son petit bonhomme... bonjour les ... - Pure People
Heureusement que Gwen Stefani ne fait pas monter, chaque soir, sur scène, son petit garçon de 3 ans - Kingston. Et encore moins son petit frère Zuma, âgé de 9 mois. Parce que sinon, cela priverait le public des No Doubt d'un sacré spectacle....

Gwen Stefani

Gwen Stefani chantant Hollaback Girl.

Gwen Stefani (née Gwendolyn Renée Stefani le 3 octobre 1969 à Fullerton, Californie, États-Unis) (en anglais ) est une chanteuse, auteur compositeur et styliste américaine. Elle est principalement connue pour être membre du groupe No Doubt depuis 1987 en tant que chanteuse du groupe dont le premier album homonyme est sorti en 1992, suivi de The Beacon Street Collection et Tragic Kingdom sorti tous deux en 1995, puis le groupe est de retour en 2000 avec Return of Saturn suivi en 2001 de Rock Steady, qui comprend la chanson Hey Baby. En 2004, Stefani lance sa carrière solo avec son premier album Love. Angel. Music. Baby., suivi en 2006 par l'album The Sweet Escape.

Gwen Stefani naît le 3 octobre 1969 à Fullerton, en Californie. Son père, Dennis Stefani, est un italo-américain qui travaille chez Yamaha Marketing Exécutive,, et sa mère, Patti Flynn, d'ascendance irlandaise et écossaise, a été expert-comptable avant de devenir mère au foyer,. Ils sont des amateurs de musique folk et ils aiment la musique de Bob Dylan et de Emmylou Harris, ce qui influence en partie la carrière musicale de leur fille. Celle-ci reçoit le nom Gwen par sa mère d'une hôtesse dans le roman Airport de Arthur Hailey, sorti en 1968. Son second prénom, Renée, vient de la chanson Walk Away Renée du groupe The Four Tops, datant également de 1968.

Gwen grandit dans une fratrie de quatre enfants, Eric, Todd, et Jill. Le premier fera partie du groupe No Doubt dont Gwen fait également partie depuis sa création en 1986. Les enfants reçoivent une éducation religieuse catholique.

Gwen Stefani est présentée par son frère Eric Stefani au label britannique 2 Tone, qui est dirigé entre autres par les groupes Madness et The Selecter. En 1986, trouvant qu'elle a une jolie voix, Eric la pousse à rejoindre No Doubt en tant que choriste, un groupe de ska qu'il venait de former. Mais Gwen Stefani, qui à cette époque est encore au lycée, ne se sent pas vraiment à l'aise sur scène. Son frère doit donc lourdement insister pour qu'elle continue.

Après avoir fini ses études au lycée en 1987, elle entre à l'Université d'État de Californie à Fullerton en section cosmétique (équivalent du BTS en France). Elle pose pour une photo inspirée par Marilyn Monroe prise par Herb Ritts pour une couverture de Teen Vogue.

En décembre 1987, le groupe pense à arrêter son activité, affecté par le suicide d'un de ses membres, le chanteur John Spence. Toutefois, No doubt finit par décider de se reformer et de continuer sur sa lancée en pensant que c'est ce que John aurait souhaité. Gwen Stefani n'a pas le courage d'assumer le rôle de chanteuse principale ; c'est donc le trompettiste Alan Meade qui prend la place de John, Stefani restant deuxième chanteuse. Il quitte néanmoins le groupe quelques mois plus tard, parce que sa petite amie est enceinte et qu'il veut travailler. Cette fois, Eric Stefani réussit à convaincre sa sœur de devenir la chanteuse du groupe. No Doubt prend alors un nouvel élan.

L'énergie considérable déployée sur scène par Gwen Stefani assure au groupe un certain succès dans leur état d'origine et il se retrouve assez rapidement avec un public de fans. Ils signent leur premier album No Doubt chez Interscope en 1992 ; ce n'est pas un grand succès, la mode étant au grunge. Gwen Stefani rejette l'agressivité des chanteuses de grunge telles que la chanteuse Deborah Harry qui utilisait son attirance sexuelle comme influence majeure. Le demi-échec de No Doubt décourage les producteurs et le groupe décide d'auto-produire son second album : Beacon Street Collection est enregistré dans un hangar en 1995.

Quelques mois plus tard, Interscope décide finalement de leur accorder un album supplémentaire ; le groupe réalise ainsi Tragic Kingdom, disque de la consécration mondiale. De cet album est sorti en single le morceau Just a girl, qui se fera brièvement remarquer, puis Don't Speak, une ballade inspirée par sa rupture avec Tony Kanal qui aura durée 7 ans, qui resta jusqu'à six mois numéro 1 dans les charts de certains pays. Dix ans après leurs débuts, le groupe vend 15 millions d'exemplaires de Tragic Kingdom.

Ironiquement, Eric Stefani, lassé de l'absence de succès et mécontent de la place de plus en plus importante prise par sa sœur qui a composé une grande partie de Tragic Kingdom, quitte le groupe quelques mois avant le début de la gloire pour se consacrer à plein temps à son métier de dessinateur pour le célèbre dessin animé Les Simpson.

Le groupe sort en 2000 Return of Saturn, qui marque un investissement véritablement créatif de Gwen Stefani, qui le considère comme son favori. Sa relation avec son futur époux Gavin Rossdale en est la source d'inspiration principale. Gwen Stefani surprend tout le monde en changeant de couleur de cheveux de bleu en rose.

Ensuite suivent l'album Rock Steady en 2001 et un best of en 2003 (dont est extrait la reprise de Talk Talk It's My Life).

Gwen Stefani annonce le retour du groupe No Doubt en février 2007, puis le batteur Adrian Young annoncera le retour du groupe avec un nouvel opus prévu pour le début 2008, même s'ils ne savent pas encore quelle couleur musicale aura ce disque.

Le premier album solo de Gwen Stefani est sorti en novembre 2004. Cet album est intitulé Love. Angel. Music. Baby., surnoms des quatre « Harajuku Girls », quatre danseuses qu'elle a ramenées de Harajuku, un quartier de Tokyo. L'album rassemble un large nombre de collaborations avec des producteurs et des artistes tels que Linda Perry, André 3000 du groupe OutKast et The Neptunes. Gwen Stefani a voulu créer un album qu'elle aurait pu écouter quand elle était au lycée et L.A.M.B. prend des influences variées comme le RnB, le hip-hop ou encore la new wave.

Dès son lancement, l'album se classe septième au Billboard Top 200, avec 309 000 copies vendues.

Le premier single What you waiting for ? ne rencontre pas son public aux États-Unis, n'atteignant que la quarante-septième place des palmarès tandis qu'ailleurs dans le monde, le morceau se hisse dans le top 10 de plusieurs classements.

En mars 2005, Stefani sort le titre Rich Girl qui est le deuxième titre en duo avec la rappeuse Eve et produit par Dr.Dre. Cette chanson est une adaptation de If I Were a Rich Man de la comédie Un violon sur le toit.

En 2005, Gwen Stefani est nommée aux Grammy Awards comme « Meilleure chanteuse pop de l'année », titre remporté cette année-là par Norah Jones. En 2006, elle est de nouveau nominée à la même cérémonie pour « Disque de l'année », « Album de l'année », « Meilleure chanteuse pop de l'année », « Meilleur album pop de l'année » et « Collaboration rap ».

En août 2005 sort Hollaback Girl aux fortes influences rap et RnB, le troisième single de Gwen Stefani, dans le clip duquel apparaît Pharell Williams. Ce titre atteint la première place aux États-Unis et en Australie, où il est le second titre classé numéro un de Gwen Stefani. En octobre 2005, le titre est téléchargé plus d'un millions de fois selon la RIAA. C'était la première fois qu'un titre était autant téléchargé aux États-Unis.

L'impact de l'album peut se sentir sur les sorties ultérieures. Rolling Stone mentionne sur le classement de l'album de Nelly Furtado Loose sorti en 2006 que « c'est un album dans le même style que celui de Gwen Stefani mais sans Gwen » .

L'album de la chanteuse RnB Fergie The Dutchess, sorti en 2006, est aussi influencé par l'album de Gwen Stefani ; Selon le Timeout.com, c'est Fergie qui a pris le meilleur de la pop contemporaine de l'album de Gwen. Aussi, le premier single de Fergie London Bridge est comparable à la chanson Hollaback Girl, chanson de cet album.

Cool, le quatrième single extrait de l'album, passe inaperçu en France (numéro 32) par rapport au succès de Rich Girl (numéro 4) mais arrive cependant à se classer dans le top 20 aux États-Unis et au Royaume-Uni (numéro 11).

Luxurious et Crash sont respectivement les cinquième et sixième singles. Gwen Stefani annoncera lors d'un concert en Floride de sa tournée sa grossesse.

Au classement général de l'année 2005 en France selon Ifop, le titre What you waiting for ? a été classé numéro 61 et le titre Rich Girl 76e.

Gwen Stefani, fatiguée par la tournée mondiale Harakuja Tour, lors de la fin de la tournée elle était enceinte, elle patienta pour sortir son deuxième album, qui sortit le 4 décembre 2006 en Europe et le 5 décembre 2006 aux États-Unis.

Le premier extrait de l'album est Wind It Up qui sortit le 22 janvier 2007. Cette chanson a été rodée sur la tournée précédente. Le morceau contient un échantillon de la tyrolienne « lay ee odl lay ee odl lay hee hoo ! » de La Mélodie du bonheur. Ce single s'est classé dans le top 5 dans 4 pays : numéro 1 en Nouvelle Zélande durant 2 semaines, numéro 3 au Royaume-Uni durant une semaine, numéro 4 aux Pays-Bas pendant 2 semaines et numéro 5 en Australie pendant une semaine.

En avril 2007, le deuxième extrait The Sweet Escape (La douce évasion) feat. Akon s'est classé premier dans le monde durant 8 semaines, néanmoins le titre est resté dans le classement durant 34 semaines. Ce single a été présent dans le top 5 de 9 pays : numéro 1 en Nouvelle Zélande durant une semaine, numéro 2 en Australie pendant 6 semaines, dans le Billboard Hot 100 durant une semaine, au Royaume-Uni pendant 2 semaines, numéro 4 et pendant une semaine en France et au Portugal, et pendant 2 semaines en Irlande, et pour finir numéro 5 aux Pays-Bas pendant 2 semaines.

Le 12 avril 2007 durant un concert, Akon invite une fille de 14 ans à danser avec lui, sauf qu'il s'agit d'une danse suggestive. Une vidéo de la scène se retrouve sur internet et les autorités enquêtent sur l'affaire. Pour se faire pardonner, il écrit une chanson où il demande d'« être blâmé pour ce qui s'est passé » puis il s'adresse à Stefani en ces mots, « désolé pour l'embarras que je t'ai causé ». Akon reproche au père de la fille le fait qu'elle ait été autorisée à sortir dans un club réservé aux adultes. Dans l'histoire un sponsor de la tournée de Stefani, Verizon a suspendu son contrat pour la tournée.

En juillet 2007 sort à la radio le troisième extrait 4 in the morning, le single physique est sorti le 17 septembre 2007 en France, c'est-à-dire le même jour que son concert en France. Son classement mondial est neuvième, le titre se classe seulement à la 54e place dans le Billboard Hot 100. Le 17 septembre sort également le quatrième single de Stefani Now That You Got It aux États-Unis. En décembre 2007 sort le 5e single Early winter, co-écrit par Tim Rice-Oxley, le pianiste de Keane.. En janvier 2008, Stefani reçoit le People's Choice Awards de la chanteuse féminine de l'année.

Au classement général pour l'année 2007 en France selon Ifop, le titre The Sweet Escape avec Akon se classe 40e.

Lors de la promotion de son deuxième album, le groupe No Doubt commence le travail d'écriture pour le nouvel album avec Stefani et planifie d'enregistrer l'album une fois que The Sweet Escape Tour, la tournée de Stefani sera fini. En mars 2008, l'avancement du projet ralentit du fait que Stefani est enceinte de son deuxième enfant.

En 2004, Gwen Stefani a incarné le rôle de Jean Harlow, une actrice blonde des années 1930, dans Aviator de Martin Scorsese, aux côtés de Leonardo DiCaprio et de Cate Blanchett. Sa participation dans le film est due à la fille de Scorsese, fan du groupe No Doubt, qui s'intéresse au casting du film. Après avoir vu une photo de Gwen à côté d'un arrêt de bus, elle est engagée. Afin de préparer ce rôle, Gwen Stefani a lu deux biographies de Harlow et vu dix-huit films. Ayant un rôle mineur, seuls 5 jours de tournage lui ont été nécessaires.

En octobre 2007, le fabricant d'ordinateur Hewlett-Packard, lance une campagne de publicité mondiale de 300 millions de dollar dont Stefani fait partie en ayant fournie des contenus exclusif.

Pour une levée de fond en faveur de l'Orange Children's Foundation et de Children's Hospital du comté d'Orange, Gwen Stefani a vendu des costumes et des pièces présentées lors de sa tournée mondiale The Sweet Escape Tour.

Gwen Stefani tombe amoureuse de Tony Kanal quand il rejoint No Doubt, mais celui-ci préfère la repousser parce que selon lui, la présence de son frère dans le groupe semble instaurer une règle tacite interdisant à chacun des membres de flirter avec elle. Ils commencent toutefois à sortir ensemble et deviennent inséparables au début des années 1990. Gwen explique qu'elle s'est énormément investie dans cette relation: « Tout ce que j'ai jamais fait c'était de regarder Tony et de prier Dieu pour qu'il me laisse avoir un bébé de lui ». Kanal a mis un terme à cette histoire d'amour en expliquant qu'il avait besoin d'espace.

Pendant l'époque de No Doubt, ils ont fait des tournées avec Reel Big Fish, un groupe de ska, pour lequel le présentateur américain Aaron Barrett écrit quelque temps plus tard la chanson She's Famous Now (sur l'album de 1998 Why Do They Rock So Hard?). La chanson est généralement interprétée comme laissant sous-entendre une relation entre les deux et le succès suivant de Gwen avec No Doubt. Néanmoins, Barrett déclare plus tard qu'il « essayait juste de lancer une rumeur » (« was just trying to start a rumor ») .

En décembre 1995, Stefani rencontre Gavin Rossdale, guitariste et chanteur du groupe Bush à un concert des No Doubt, et les deux jeunes gens entament une relation longue-distance. Le couple décide de garder privés certains détails de leur relation, évitant de parler ensemble aux journalistes. Ils se marient en 2002 à l'église St Paul de Covent Garden à Londres. Un second mariage a lieu à Los Angeles deux semaines plus tard. Selon Gwen Stefani, il a été organisé pour qu'elle puisse porter une robe de mariage créée sur mesure par le styliste britannique John Galliano.

Le couple découvre en 2004 que Rossdale a eu une fille illégitime Daisy (née en 1989) d'une précédente passade avec un mannequin Pearl Lowe, quand il passe un test de paternité. Gwen est dévastée et furieuse par cette découverte qui constitue un grave problème à surmonter dans sa relation avec Rossdale. Elle n'a aucun contact avec Daisy, bien que son mari soit le parrain de la jeune fille. Beaucoup croient que la chanson « Danger Zone » de Gwen Stefani traite de cette découverte et de ses conséquences, or elle a été écrite avant l'incident.

Gwen Stefani annonce sa grossesse le 21 décembre 2005 à Fort Lauderdale en Floride. Le 26 mai 2006, leur fils, Kingston James McGregor Rossdale naît par césarienne au centre médical Cedars-Sinai de Los Angeleset pèse 3,4 kg. Cependant sa grossesse n'a pas été de tout repos en effet elle déclare avoir « pleuré sérieusement avant de monter sur la scène. Je ne savais pas comment j’allais faire pour finir la tournée. »,. Néanmoins, on apprend en janvier 2008 que Gwen Stefani est de nouveau enceinte, elle accouche d'un deuxième garçon prénommé Zuma Nesta Rock Rossdale le 21 août 2008 à Los Angeles.

Gwen Stefani cherche, depuis le début de sa carrière, à marquer les esprits par des tenues et une apparence physique originales. Elle commence à porter le bindi, la marque portée sur le front par la plupart des hindous, dans les années 1990 après avoir rencontré la famille de Tony Kanal qui a un héritage indien. On peut d'ailleurs la voir porter le bindi dans le clip vidéo de la chanson Don't Speak. Pendant la montée de No Doubt, Stefani crée les décors de plusieurs clips vidéo du groupe. Sa première intervention a lieu dans le clip vidéo Just a Girl en 1995, Gwen est également connue pour porter des tops ainsi que des pulls. Son maquillage comprend de la poudre légèrement mise sur le visage, un rouge à lèvres lumineux et les sourcils arqués ; elle écrit à ce sujet une chanson intitulée Magic's in the Make up pour l'album Return of Saturn de No Doubt, dans laquelle elle se demande : « If the magic's in the makeup then who am I? » (« Si la magie est dans le maquillage, alors qui suis-je ? »).

Gwen Stefani est naturellement brune, mais elle n'a plus cette couleur depuis son ninth grade ,. Depuis, elle est blonde platine. Gwen en parle dans la chanson Platinum Blonde Life sur l'album Rock Steady sorti en 2001. Elle fait deux exceptions, une en 1998 lorsqu'elle se teint les cheveux en bleu et une autre en 2000 où elle s'affiche avec les cheveux roses sur la pochette de l'album Return of Saturn.

Dans les médias, Gwen Stefani est connue comme étant avant-gardiste au niveau vestimentaire. En 2003, elle lance sa ligne de vêtements, L.A.M.B., et elle étoffe sa collection avec une nouvelle ligne en 2005, nommée Harajuku Lovers, inspirée de la culture japonaise.

En 2006, Gwen Stefani modifie son image en s'inspirant d'Elvira Hancock, une femme de gangster junkie jouée par Michelle Pfeiffer en 1983 dans le film Scarface. Son image ainsi réinventée, elle inclut un logo se composant de deux G dos à dos, qui apparaît sur une clef diamant-encroûtée qu'elle porte sur un collier et qui devient un motif pour la promotion de l'album The Sweet Escape. En janvier 2007, les médias sont inquiets du fait de la rapide perte de poids de Gwen après sa grossesse. Elle perd du poids grâce à un régime accompagné d'exercices physiques, mais elle admet son obsession à garder une taille svelte. Quelque temps plus tard, elle déclare qu'il s'agit d'une bataille continuelle et d'un véritable cauchemar. Mais elle aime les vêtements et veut toujours porter ceux qu'elle dessine.

En 2007, sa société L.A.M.B. a lancé un parfum L, ainsi que son eau de parfum et un soin pour le corps puis en septembre 2007, elle a présenté dans le cadre de la semaine de la mode la collection printemps-été 2008 de sa ligne de vêtements.

En septembre 2007, le magazine People qualifie Stefani de celle qui crée les tendances. En effet, elle fait partie de la liste des personnalités féminines les mieux habillées parmi Madonna, Beyoncé et Jennifer Lopez.

La sortie du premier album de Gwen Stefani marque l'apparition de quatre danseuses, les Harajuku Girls, dont le nom vient d'un quartier branché de Tokyo, Harajujku (Harajuku est également le nom d'une station du métro de Tōkyō). Les danseuses de Stefani apparaissent comme influencées par le style Gothic Lolita très répandu au Japon. La ligne de vêtements de Stefani est également influencée par la mode japonaise, dans une combinaison entre Christian Dior et le Japon. Les danseuses figurent dans les clips vidéo de Stefani, sur les couvertures de presse et sur la couverture de l’album Love. Angel. Music. Baby., avec une chanson du même nom qui leur est dédicacée. Elles participent également à la tournée du Harajuku Lovers Tour 2005 de Stefani.

Suite à son adoption de la culture japonaise, Stefani est accusée de racisme. C’est Margaret Cho, une comique du stand-up, qui a caractérisé les Harajuku Girls comme un « minstrel show », ce qui renforce par là les stéréotypes ethniques des femmes asiatiques.

En haut



Interscope Records

Interscope Records est un label de musique américain, qui compte dans ses rangs des rappeurs comme Dr. Dre, Eminem, The Pussycat Dolls ou 50 cent, mais aussi d'autres artistes comme The Wallflowers; Gwen Stefani ou Marilyn Manson, et plus récemment Lady GaGa.

Interscope a été créé 1990 par Jimmy Iovine et Ted Field, grâce au soutien financier d'Atlantic Records (qui possède 50% des parts du label).

Le premier album sorti par le label est le rappeur latino Gerardo, classé numéro 5 des ventes grâce à la chanson "Rico Suave" en 1991.

Pendant cette période, Interscope a également signé des contrats avec le rappeur Tupac Shakur (2 Pac), No Doubt et Nine Inch Nails.

En haut



No Doubt

NoDoubtAtWorcester.jpg

No Doubt est un groupe de musique américain (Comté d'Orange, Californie) dispensant un rock enjoué, fortement influencé par le ska « blanc » des années 1980-1990-2000.

Le groupe est formé en 1986 par John Spence et Eric Stefani, respectivement au chant et au clavier. De nombreux musiciens viendront compléter le groupe sans jamais s'y installer à long terme. C'est Eric qui, trouvant à sa sœur Gwen une jolie voix, la pousse à rejoindre le groupe en tant que choriste. Mais la jeune fille qui à cette époque est au lycée ne se sent pas vraiment à l'aise sur scène. Son frère doit donc lourdement insister pour qu'elle continue. Un peu plus tard, Tony Kanal, qui apprécie énormément le groupe, demande à en faire partie en tant que bassiste. Il deviendra un des quatre membres encore présent dans le groupe actuellement.

Malheureusement en décembre 1987, John Spence se suicide. Profondément affecté par cette mort, le groupe décide d'arrêter son activité. Aujourd'hui, les raisons de son suicide sont toujours floues. Sa vie difficile mais aussi son manque de compétences en tant que chanteur l'auraient profondément déprimé.

Finalement No doubt décide de se reformer et de continuer sur sa lancée en pensant que c'est ce que John aurait souhaité. Gwen ne se sentant pas le courage d'assumer le rôle de chanteuse principale, c'est Alan Meade le trompettiste qui prend la place de John, Gwen restant à sa place de deuxième chanteuse. Mais quelques mois plus tard, il quitte le groupe parce que sa petite amie est enceinte et qu'il veut travailler.

Cette fois, Eric réussit à convaincre non sans mal sa sœur de devenir la chanteuse du groupe. No doubt prend alors un nouvel élan. Peu de temps après, c'est Tom Dumont, ancien guitariste dans le groupe de métal de sa sœur, qui fait son entrée et devient le 3e membre de No Doubt, aujourd'hui toujours présent. L'année suivante marque l'arrivée d'Adrian Young qui, tombé sous le charme du groupe, en particulier de Gwen, fait croire qu'il sait jouer de la batterie, remplaçant ainsi Chris Webb. Les No Doubt sont maintenant entièrement formés.

L'énergie considérable déployée sur scène par Gwen, ainsi que probablement son physique charmant, assurent au groupe un certain succès dans leur État d'origine et le groupe se retrouve assez rapidement avec un public de fans. Ils signent leur premier album No Doubt chez Interscope en 1992, mais auront beaucoup de mal à trouver un label pour le second, car l'album n'a pas rencontré un grand succès (30 000 exemplaires vendus). Le groupe décide alors de produire ce The Beacon Street Collection avec ses propres moyens, et enregistre celui-ci dans un hangar, en 1995 (7 millions d'albums vendus).

Quelques mois plus tard, Interscope décide finalement de leur accorder un album supplémentaire, le groupe réalise ainsi Tragic Kingdom, disque de la consécration mondiale. De cet album est sorti en single le morceau Just A girl, qui se fera brièvement remarquer, puis Don't Speak, une ballade inspirée par la rupture de la chanteuse avec Tony après une relation de 7 ans. Ce morceau resta jusqu'à six mois numéro 1 dans les charts de certains pays. On décida alors de ressortir Just A Girl en single, suivi de Spiderwebs et Sunday Morning. Dix ans après leurs débuts, le groupe vend 16 millions d'exemplaires de Tragic Kingdom. Interscope en profite pour ré-éditer leur album auto-produit.

Ironiquement, Eric Stefani, lassé de l'absence de succès et mécontent de la place de plus en plus importante prise par sa sœur qui a composé une grande partie de Tragic Kingdom, quitta le navire quelques mois avant le début de la gloire, pour se consacrer à plein temps à son métier de dessinateur pour le célèbre dessin animé Les Simpson. Le groupe est désormais accompagné par deux musiciens multi-fonctions (claviers, percussions, cuivres), Stephen Bradley et Gabriel Mc Nair.

Le groupe sortit en 2000 Return of Saturn, album qui fut, selon les dires du groupe, très difficile à accoucher, (un million d'exemplaires vendus) et qui marque un véritablement investissement créatif de Gwen (qui le considère comme son favori). Sa relation avec Gavin Rossdale en est la source d'inspiration principale.

Il est suivi de Rock Steady en 2001 (3 millions d'exemplaires vendus). Ce dernier marqua une rupture assez importante avec les précédents albums, faisant allègrement appel à des rythmes et des sons électroniques. Le groupe voulait en effet se démarquer de Return of Saturn avec un album plus léger pour faire danser les gens.

Gwen Stefani est désormais mariée au chanteur Gavin Rossdale de Bush. Le groupe ne s'est plus fait remarquer depuis 2001, si ce n'est par la sortie d'un coffret de singles à Noël, et d'une boom box contenant le best of, un album de raretés, un dvd de tous leurs clips et un dvd du Tragic Kingdom tour, ainsi qu'une énorme tournée 2003. Sans compter quelques apparitions solo de certains membres dans des bandes originales de films, voire carrément dans des films (Tony et Gwen dans Zoolander, Gwen dans Aviator) ou lors de concerts avec d'autres musiciens, notamment pour la lutte contre le Sida ou pour Amnesty International.

En 2004, Gwen Stefani a débuté sa carrière solo avec l'album Love. Angel. Music. Baby. suivi de The Sweet Escape en 2006.

Le 24 Novembre 2008, le groupe annonce sur son site officiel une tournée pour 2009 qui pourrait déboucher sur un nouvel album.

En haut



Wind It Up

A carnival-themed[20] performance of "Wind It Up" during Stefani's Harajuku Lovers Tour.

Wind It Up est une chanson aux sonorités pop-rap écrite par Gwen Stefani et Pharrell Williams. La chanson était présente sur la tournée Harajuku Lovers Tour 2005 de Stefani. La chanson fut plus tard enregistrée pour l'album The Sweet Escape sorti en décembre 2006.

Wind It Up a été descendue par les critiques musicales, qui lui ont reproché l'utilisation dans la chanson de yodel tout en étant irrités de voir néanmoins la chanson au sommet des hit-parades.

En juillet 2005, Stefani commença à écrire et enregistrer avec Williams à Miami en Floride,. Lors d'une session de travail, ils écrivent Wind It Up pour un défilé de mode de septembre 2005, défilé présentant la collection 2006 de Stefani L.A.M.B.. Le duo a des difficultés à écrire une mélodie qui corresponde à la ligne de basse de la chanson.

Stefani demanda au DJ Jeremy Healy de créer un mashup de la chanson et de "The Lonely Goatherd", une chanson extraite de la comédie musicale Rodgers and Hammerstein de 1959 et du film The Sound of Music de 1965. Stefani considère The Sound of Music comme son film préféré, et elle a toujours voulu incorporer le rythme d'une des chansons. Stefani commente, "J'ai vraiment pleuré en écoutant le mashup et je n'exagère pas." Williams, cependant, n'a pas apprécié le rajout du yodel et de The Sound of Music au titre.

Les paroles ne sont pas narratives, et Stefani a affirmé, « une chanson comme Wind It Up ne parle pas de rien. » Dans la chanson, Stefani parle de la manière dont les garçons regardent les filles danser. La chanson fait référence au L.A.M.B., avec lequel Stefani faisait du rap, « Ils aiment la façon dont L.A.M.B. s'affiche sur mon tee-shirt». Le titre contient aussi des paroles brèves telles que « She's crazy, right?» («Elle est folle, n'est-ce pas?») enregistré par Williams.

Many criticized the inclusion of yodeling and "The Lonely Goatherd" sample. Rolling Stone called the track "yodel-trocious" and commented that "the problem isn't the Swiss Miss motif so much as the fourth-rate Neptunes track and the Fergie-imitating vocal", adding that Fergie's "London Bridge" had been successful by mimicking Stefani's "Hollaback Girl". Guardian Unlimited was pleased with the track, describing the yodeling as "off-her-head", and referred to the track as "a pinnacle of madness". Pitchfork Media gave the song one star, stating that Stefani was "yodeling and groaning all over this mess", and called it "the most punishingly ludicrous club jam since 'The Ketchup Song'". IndieLondon noted "Wind It Up" as a highlight of The Sweet Escape and called it "Stefani's gift that she can take something that, on paper, sounds cheesy and make it utterly, utterly cool." USA Today, however, found the track "campy" and "a tacky attempt at sexiness" and stated the the combination of yodeling, rapping, and the interpolation was "awkward". The NME also found the song campy, commenting that its "dumb sexual bravado has all the sophistication of a teenage boy's wet dream", and compared the yodeling, interpolation, and "erotic rap" to "a trench foot which screams for amputation from the tracklisting".

The song was generally successful elsewhere. En Australie, "Wind It Up" debuted at number eight and spend its first seven weeks within the top ten. It peaked at number five, spending nineteen weeks on the chart, and was certified gold by the Australian Recording Industry Association. The song topped Nouvelle-Zélande's RIANZ Singles Chart in its third and fourth week and stayed on the chart for twenty weeks.

The song's music video was directed by Sophie Muller. Although it does not follow a substantial plot, it features outfits and scenes inspired by The Sound of Music. Stefani and her Harajuku Girls are often dancing in front of fields of flowers and a background of key-like symbols comprised of two G's placed back to back. In a scene mimicking The Sound of Music, Stefani portrays Maria von Trapp while the dancers, dressed in pajamas, portray her children and jump on a bed. In another scene, Stefani uses curtains to create sailor suits for the Harajuku Girls. Stefani also appears as a nun and an orchestra conductor. One scene uses smoke to create the illusion that Stefani is a submerged escape artist searching for a key. She pulls the key, a symbol of "the sweet escape", from her mouth as an allusion to performances by escapologist Harry Houdini. The song's title is often visualized by a colorful sign that reads "wind it up". Another video was produced in 3-D, but the version was never released. After seeing the video, Jimmy Iovine, co-founder of Interscope Records, decided to work with James Cameron to produce other 3-D music presentations.

En haut



Now That You Got It

Stefani chantant "Now That You Got It" pendant The Sweet Escape Tour.

Now That You Got It est une chanson au son RnB et reggae écrite par Sean Garrett, Gwen Stefani, et Swizz Beatz pour le second album de Gwen Stefani The Sweet Escape sortie en décembre 2006.

Le clip vidéo fut réalisé par le "Saline Project" et apparut sur MTV Total Request Live le 4 septembre 2007.

Le clip débute sur une montagne avec l'intitulé "Gwen Stefani présente" et par la suite une autre surimprimée "Now That You Got It". Stefani chante contre un mur avec Marley; plus loin Stefani et les Harajuku Girls chante le premier couplet en chevauchant leur moto sur la route. Le refrain commence et Stefani, les Harajuku Girls et Marley jouent à des jeux de société sous un abri au bord du lac. Marley commence ensuite à chanter sa partie près de deux hangars alors que Stefani et les Harajuku Girls sont toujours sur leurs motos. Durant le deuxième couplet, Stefani chante contre un autre mur et on aperçoit les Harajuku Girls chantant sur un toit avec les danseurs de "The Sweet Escape Tour" (Flea, Legacy, Remedy et Steelo). Durant le deuxième refrain, le clip s'ouvre sur la plage où Stefani envoie un SMS pour inviter quelqu'un à la fête du soir. Cela conduit naturellement le clip à cette fête dans la soirée où Stefani chante sur scène avec la foule qui lève les mains au ciel. Le clip se termine avec les Harajuku Girls et les danseurs faisant des accrobaties sur le toit, Stefani chantant sur les motos, et la fête se termine.

Après la sortie de "Now That You Got It", Stefani obtient le record de 3 chansons dans le Top Top 100 roumain. C'est la deuxième fois qu'elle obtint ce record, la première fois en 2005 avec les singles What You Waiting For?, Rich Girl, et Hollaback Girl .

En haut



Cool (chanson)

Cool est une chanson interprétée par Gwen Stefani et écrite par elle-même et Dallas Austin. Elle figure sur l'album Love. Angel. Music. Baby. (2004).

En haut



What You Waiting For?

What You Waiting For? est une chanson du premier album solo de Gwen Stefani Love. Angel. Music. Baby. (2004).

En haut



Akon

Akon2.jpg

Akon arrive aux États-Unis à sept ans, près de New York dans le New Jersey. Il y découvre le hip hop grâce à son ami Penninckx Jeroen mais plonge dans la délinquance. Incarcéré, il développe ses capacités musicales en prison .

Son pseudonyme Akon (A kon diminutif de « a convict » nom péjoratif et familier que l'on peut traduire par « un criminel ») vient de cette période. À sa sortie, il écrit et enregistre des chansons. Street Records Corporation (SRC records)/Universal le repère et le lance avec son premier album Trouble qui connaît le succès.

Le titre Locked Up a atteint le top 10 dans les charts américains et le top 5 au Royaume-Uni. La chanson a été écrite après que Akon a fait de la prison pour vol de voiture et celle-ci a été remixée en plusieurs versions plusieurs fois selon le pays où le single est sorti, chaque version comportant l'intervention d'un artiste local. Peu de temps après, Robert Montanez, son manager, était assassiné à la suite d'une dispute ayant éclaté dans le New Jersey en décembre 2005. Ghetto a été remixé pour inclure des couplets des rappeurs 2Pac et Notorious B.I.G.. Toujours en 2005, il sort son troisième single Lonely (sample de Mr. Lonely de Bobby Vinton) et la chanson se hisse dans le top 10 américain, devient numéro 1 en Australie, en Allemagne et au  Royaume-Uni. L'album monte à la première place des ventes au  Royaume-Uni en avril de la même année.

Akon a participé à The score des fugees en tant que membre de l'aile Refugees Allstar de Wyclef Jean. Il a quitté le groupe quelque temps après et poursuit depuis une carrière individuelle.

Le second opus d'Akon, intitulé Konvicted, est sorti en novembre 2006 et inclut des collaborations avec des artistes tels que Snoop Dogg, Styles P et Brick & Lace. Avant que l'album ne soit disponible à la vente, Akon a sorti le single Smack That en featuring avec Eminem dont le vidéo clip a été dirigé par Raymond Garced.

Akon enchaîne alors featurings et singles, et profite de cette période pour créer son propre label Konvict Muzik. Récemment, Akon a également travaillé avec Gwen Stefani sur The Sweet Escape, chanson figurant sur le deuxième album solo de l'ex-chanteuse de No Doubt.

Plus récemment Akon a produit une partie du nouvel album des Bone Thugs-N-Harmony, notamment sur les titres I Tried et Never forget me. On peut aussi souligner sa participation au nouvel album de Tiken Jah Fakoly L'Africain sur le titre Soldier mais aussi pour Thriller 25, la réédition de l'album Thriller de Michael Jackson où il remixe la chanson Wanna Be Startin' Somethin'. Il a également collaboré avec le rappeur 50 Cent sur la chanson I'll Still Kill (sur l'album Curtis de 50 Cent). Il produit l'artiste Colby O'Donis avec qui il fait un duo sur la chanson What You Got. Récemment, il a produit le single de Leona Lewis, Forgive Me. Et produit l'album des Brick & Lace.

Lors d'une interview, Akon a annoncé qu'il tournerait un film sur sa vie qui se nommerait Money, Power, Respect: A Hustler's Dream. Il a également créé sa marque de vêtements, qui se nomme Konvicted.

Akon a admis que sa maison de disque, Universal, lui a imposé le silence sur son statut matrimonial après qu'il a révélé qu'il était polygame avec trois femmes, rapporte le site web Entertainment wise consulté par Ouestafnews. Lors d'une interview, le chanteur avait affirmé qu'il était « un polygame » avec trois femmes; depuis 2008 huit femmes, et qu'il pouvait « en prendre autant (de femmes) qu'il souhaitait ». Le chanteur affirme avoir accepté de suivre les injonctions de la maison de disque. J'ai dit « ok, pas de problème», a-t-il notamment déclaré. « Je leur ai donné mon accord que je ne ferai pas beaucoup de tapage autour de la question (...) Malheureusement, c'est ça le monde dans lequel nous vivons. Les gens vous jugent selon vos croyances et selon vos convictions. C'est un pays libre, mais pas tout à fait libre », s'est désolé le chanteur.

Akon a simulé sur scène des actes sexuels dans diverses positions avec une fan qui se sera révélée par la suite être âgée de 14 ans et fille de pasteur.

Sur scène, il a aussi jeté un adolescent de 15 ans – qui lui avait lancé un projectile – sur le public.

Enfin, après avoir traversé la foule pour se rendre sur une petite plate-forme, Akon a giflé violemment une fan qui l'avait aidé à monter sur cette plate-forme.

Akon a créé sa marque de vêtements, Konvict Clothing, en février 2007.

En haut



Source : Wikipedia