François Bégaudeau

3.395882352946 (1700)
Posté par marvin 26/03/2009 @ 04:09

Tags : françois bégaudeau, auteurs, littérature, culture

Dernières actualités
François Bégaudeau, l'écrivain resté pédagogue - La Voix du Nord
François Bégaudeau a eu peu de temps pour répondre aux questions de l'assemblée. Projeté sur le devant de la scène lors du succès cinématographique de son roman « Entre les murs » (palme d'or à Cannes), François Bégaudeau continue depuis son bonhomme...
LES CINÉPHILES PAS TROP ANONYMES - Le petit bulletin Grenoble
Propos recueillis par CC Entretien / Auréolés d'une Palme d'or surprise avec «Entre les murs», Laurent Cantet (réalisateur) et François Bégaudeau (acteur) s'apprêtent à passer le grand oral du public avec un film aussi rusé qu'intelligent....
Prolongations, par François Bégaudeau - Le Monde
De la drogue du foot peut-on décrocher ? Peut-on avoir trempé le nez dedans des années puis se redresser, remettre son col, renifler un bon coup et partir couler des vieux jours sans jamais plus retourner à son vice ? L'observation des professionnels...
Concours de scénario Canal+ : La collection pique sa crise - Survosecrans
L'édition 2009, qui sera placée sous le thème de la crise économique, bénéficiera de la participation de François Bégaudeau, Vikash Dhorasoo, Fabrice Eboué, Augustin Legrand, Maïwenn, Moustic, Virginie Despentes, Lou Doillon et Didier Wampas....
De l'avenir de la galerie Basly à la grande fête de Billy-Berclau - La Voix du Nord
Rencontre-débat avec François Begaudeau, auteur d'Entre les murs (dont l'adaptation au cinéma a été palme d'or 2008) à l'occasion de la sortie de son nouveau livre Vers la douceur. Cette rencontre reviendra sur l'ensemble du travail de l'auteur et sera...
Cinéma, immigration, politique : réalisateurs en action ! - Bellaciao
Comme nous l'avions déjà fait avec Laurent Cantet et François Bégaudeau, la veille du tournage d'Entre les Murs ou avec Robert Guédiguian et Simon Abkarian pour L'Armée du Crime, nous accueillons Nicolas Klotz et Elizabeth Perceval mardi 23 juin à 20h...

François Bégaudeau

François Bégaudeau, né à Luçon en 1971, est un écrivain français.

Né en Vendée, de parents enseignants, François Bégaudeau passe toute son enfance à Nantes. Il poursuit sa scolarité secondaire au sein du lycée Jules-Verne jusqu'au baccalauréat où il obtient une mention Très Bien. Durant toute sa jeunesse il pratique le football au sein du club de Mangin-Beaulieu et connaît des sélections en équipe fédérale; le sport tient une place importante dans sa vie et influencera ses écrits : de son premier roman Jouer juste à la direction d'un ouvrage collectif Le sport par les gestes, en passant par des chroniques dans le journal Le Monde durant l'année 2008 pour chaque journée du championnat de France de Football de Ligue 1.

En 1989 il intègre la classe préparatoire littéraire à l'École normale supérieure du lycée Guist'hau. En 1991 il est admissible au concours mais échoue à l'oral. Il rejoint alors l'université de Nantes où après une licence puis une maîtrise de lettres Modernes il obtient conjointement le CAPES et l'Agrégation. C'est durant ces années d'études supérieures qu'il fonde avec quelques amis le groupe punk rock Zabriskie Point dont il est le chanteur.

Il entre dans la vie active comme professeur de français et pour son premier poste est titularisé dans un lycée sensible à Dreux (Lycée technique Edouard Branly). Il est ensuite affecté au collège Mozart dans le 19e arrondissement de Paris. Son statut d'agrégé lui permet de se ménager du temps pour se consacrer à l'écriture : il est alors critique aux Cahiers du cinéma et publie en 2003 aux éditions Verticales son premier roman Jouer juste. En 2004 il fonde en compagnie d'écrivains et philosophes la revue Inculte. Suivent un autre roman Dans la diagonale (2005), et une « fiction biographique », Un démocrate, Mick Jagger 1960-1969 qui inaugure une nouvelle collection chez Naïve. Il multiplie rapidement les collaborations : pièces de théâtre pour France Culture, articles pour Transfuge ou So Foot, chroniques télévisées au sein du défunt Culture Club de France 4.

En 2006, son troisième roman, Entre les murs, lui vaut de recevoir le Prix France Culture/Télérama et la reconnaissance tant de la critique que du public puisque son livre s'écoule à plus de 170 000 exemplaires. Il profite de ce succès pour prendre une disponibilité de l'éducation nationale et peut alors répondre à de nombreuses sollicitations ou développer des projets. Il rejoint La Matinale de Canal+ où il assure la chronique littéraire du jeudi, il devient le critique cinéma du magazine Playboy (édition française) mais surtout donne libre cours à son goût pour le collectif en participant à plusieurs ouvrages : Devenirs du roman - Une année en France : Réferendum/banlieues/CPE - Le sport par les gestes - Une chic fille.

En 2008, son roman Entre les murs est porté à l'écran par Laurent Cantet. François Bégaudeau coécrit le scénario avec le réalisateur et Robin Campillo, puis il anime durant un an dans un collège parisien les ateliers d'improvisations qui permettent de sélectionner les jeunes acteurs. Le film éponyme, dans lequel François Bégaudeau joue par ailleurs son propre rôle de professeur, obtient la Palme d'or au Festival de Cannes 2008. L'auteur-acteur a ensuite obtenu le césar 2009 de la meilleure adaptation cinématographique.

Le 7 octobre 2008, il annonce dans une interview aux journaux Presse-Océan et Ouest-France qu'il souhaite racheter le FC Nantes, club dont il est un supporter de longue date. Mais cette information est démentie 6 mois plus tard, l'écrivain avouant avoir voulut faire un canular dans les interview suscitées par le succès du film Entre les murs.

Par ailleurs François Bégaudeau est également producteur et diffuseur d'oeuvres cinématographiques et documentaires via la société Capricci Films, dont il est l'un des cofondateurs, mais aussi réalisateur au sein du collectif Othon avec par exemple "Jacques" en 2007. Il travaille d'ailleurs actuellement à une sitcom de 20 épisodes intitulé "Litiges" consacré au quotidien d'une cité HLM de l'agglomération nantaise.

François Bégaudeau a publié le 5 mars 2009 son cinquième roman Vers la douceur aux Éditions Verticales.

En haut



Transfuge

Transfuge est un magazine français. Ce bimestriel est essentiellement consacré à la littérature et au cinéma.

Fondé en janvier 2004 par Vincent Jaury (rédacteur en chef) et Gaëtan Husson (directeur de la publication), ce magazine a pour ambition de mettre en lumière les romans étrangers traduits en français à travers des critiques, des portraits, des interviews, mais aussi un dossier central sur la littérature d'un pays ou sur un auteur. Depuis 2007, il propose également des articles sur le cinéma et la musique.

Originellement tirée à 3 000 exemplaires, la revue a connu un succès croissant et a obtenu la reconnaissance de ses pairs : France Culture ou le Magazine littéraire. Elle compte aujourd'hui parmi ses rédacteurs réguliers des auteurs comme François Bégaudeau ou Frédéric Beigbeder.

La revue a entamé à l'été 2006 une édition de hors-série dont le numéro 1 traite de 150 romans étrangers incontournables.

En haut



Oliver Rohe

Oliver Rohe est un romancier français né en 1972.

Il est l'auteur de deux romans en nom propre : Défaut d'origine (Allia, 2003) et Terrain vague (en collaboration avec Alexis Gallissaires, Allia, 2005) mais aussi d'un ouvrage en collaboration avec François Bégaudeau et Arno Bertina : Une année en France, Référendum, banlieue, CPE, éditions Gallimard, 2007.

Il est également l'auteur d'une fiction biographique consacrée à David Bowie : Nous autres, éditions Naïve, coll. Sessions, 2005.

Il est le fondateur de la revue bimestrielle littéraire et philosophique Inculte, en compagnie de François Bégaudeau, Jérôme Schmidt, Mathieu Larnaudie ou Arno Bertina et s'interroge notamment sur les Devenirs du roman.

En haut



Ça balance à Paris

Ça balance à Paris est une émission de télévision culturelle française, créée en septembre 2004, diffusée sur Paris Première et successivement présentée par Michel Field (2004/2005), Laurent Ruquier (2005/2006) puis Pierre Lescure.

Elle est apparue en remplacement de Field dans ta chambre, une émission littéraire précédemment présentée par Michel Field et disparue de la grille des programmes de Paris Première. Sur le même principe que cette dernière mais ne se limitant pas à la littérature, l'émission présente l'actualité culturelle du moment, qu'elle soit cinématographique, musicale, littéraire ou théâtrale. Un panel de chroniqueurs (Élisabeth Quin, Philippe Tesson, Thomas Hervé, Joy Sorman,Thierry Chèze, Marion Ruggieri, Géraldine Maillet, Philippe Besson, François Bégaudeau ...), donne son avis, négatif ou positif, sur les différentes œuvres ou spectacles présentés sachant qu'à tout moment, peut surgir des coulisses un invité mystère en lien avec la critique du moment. Réalisateur, comédien, auteur, musicien etc. il vient s'immiscer dans le débat. Peut s'en suivre des échanges houleux ou animés.

Depuis la rentrée de septembre 2008, le magazine est diffusé en direct depuis le studio Gabriel, le samedi, à 19h.

En haut



La Matinale

La Matinale est une émission de télévision française, matinale de Canal+, diffusée du lundi au vendredi de 6 h 58 à 8 h 30 en clair et en direct.

Depuis septembre 2008, elle est présentée par Maïtena Biraben, les flashs info étant assurés par Élé Asu depuis septembre 2006.

La Matinale est le talk show du matin de Canal +. Son concept est calqué sur celui de l'émission Télématin sur France 2 : toutes les demi-heures, un journal d'information, avec un rappel des titres chaque quart d'heure (depuis 2008), puis des sujets plus légers, des chroniques (revue de presse, Zapping, Interview politique, Informations médias,...) et des invités.

Créée le 6 septembre 2004, l'émission était initialement co-présentée par Thierry Gilardi et Stéphanie Renouvin (plus spécialement chargée de la partie informations). À partir d'octobre 2004, suite au départ de Thierry Gilardi sur TF1, Bruce Toussaint en devient le co-présentateur toujours avec Stéphanie Renouvin.

Lors de la saison 2004/2005, l'émission est diffusée sur Canal+ mais également sur I>Télé, la chaîne d'information en continu du groupe Canal+. L'émission est reconduite à la rentrée 2005, mais seulement sur Canal + : I>Matin, une matinale spécifique à I>Télé, est mise à l'antenne avec Laurent Bazin et Nathalie Iannetta.

La Matinale fête sa 300e le 16 janvier 2006.

À partir de septembre 2006, Élé Asu remplace Stéphanie Renouvin pour présenter les journaux. La Matinale est rallongée de dix minutes pour se terminer à 8h45 au lieu de 8h35 lors des deux premières saisons. La Matinale a fêté sa 600e le 12 avril 2007, en compagnie des deux rappeurs marseillais, Akhenaton et Shurik'N.

En juin 2008, Bruce Toussaint quitte La Matinale pour reprendre en septembre 2008 L'Édition spéciale et succéder à Samuel Étienne à la tête de l'émission de la mi-journée de Canal+,.

Le 1er septembre 2008, Maïtena Biraben lui succède aux commandes de La Matinale,. L'émission reprend le format initial de 90 minutes.

Le plateau initial de septembre 2004 a été modifié à la rentrée 2005.

Celui mis en service en septembre 2006 s'ouvre vers l'extérieur avec de larges fenêtres et est également utilisé lors des soirées Ligue des champions.

Bruce Toussaint n'a pas de joker attitré. Léon Mercadet, Marie Colmant et Caroline Roux s'y sont tous essayé tour à tour, sans pour autant qu'un des trois ne prenne définitivement ce rôle.

Christophe Beaugrand et Émilie Besse ont animé une version raccourcie de La Matinale au début de l'été 2008.

Le 5 mars 2007, La Matinale a réalisé sa meilleure part d'audience depuis sa création en septembre 2004 avec 7,7 % de part de marché. Ce record a été battu le 3 décembre 2007, puisque l'émission a réuni 283 000 téléspectateurs soit 7,8 % de part de marché, puis le 7 janvier 2008, où l'émission a recueilli 8,4 % du part de marché.

Le 13 février 2008, profitant d'une grève sur France 2 qui provoqué l'annulation de Télématin, La Matinale a doublé son audience habituelle en réunissant 600 000 téléspectateurs soit 16 % de part de marché.

En dehors de ce record, après avoir passé la barre des 300 000 téléspectateurs le 14 octobre 2008 lors d'une spéciale « La Matinale repique sa crise » (302 000 téléspectateurs soit 7,3 % de part de marché, l'émission a réuni 345 000 téléspectateurs le 21 octobre 2008 (soit 7,4 % de part de marché).

Marie Colmant, Léon Mercadet, Caroline Roux, Daphné Bürki, Gilles Delafon, Xavier Leherpeur, François Bégaudeau, Arnaud Viviant, Mouloud Achour, François Bégaudeau et Xavier de la Porte.

Marie Colmant, Léon Mercadet, Caroline Roux, Daphné Bürki, Christophe Beaugrand, Mouloud Achour, Gilles Delafon, Xavier Leherpeur, François Bégaudeau et Xavier de la Porte.

Marie Colmant, Léon Mercadet, Caroline Roux, Gilles Delafon, Christophe Beaugrand, Geoffroy Roux de Bézieux, Emmanuel Laurentin, Xavier Leherpeur, François Bégaudeau, Raphäl Yem.

En haut



Éditions Verticales

Logo Verticales.jpg

Les éditions Verticales sont une maison d'édition française fondée par Bernard Wallet en 1997. Yves Pagès, auteur dont il a publié le premier roman en 1990 (La Police des sentiments, Denoël) rejoint la maison en 1998. Les deux premiers titres du catalogue sont d'ailleurs Prière d'exhumer (Yves Pagès) et Livre XIX (Claro). Jeanne Guyon les rejoint ensuite en 2000. Les éditions Verticales ont d'abord été administrées par Slatkine (éditeur suisse) jusqu'en novembre 1999, date à laquelle Le Seuil a racheté la maison. Depuis le 1er décembre 2005, elles appartiennent au groupe Gallimard et conservent la même liberté éditoriale.

L'ambition de la maison est de mener une politique d'auteurs en découvrant des voix singulières, être « un centre de ralliement des divergences », comme le dit son fondateur. Il faut entendre par la position « verticale » celle orthopédique autant que celle poétique : rester debout face aux menaces de la normalisation, de la propagande du divertissement, pour échapper à une littérature « utile, utilisée, utilitaire, utilisable », comme disait l'un des auteurs, Jean-Marc Lovay. Le catalogue éclectique et contemporain permet aussi de gommer « l’oubli du politique sous le littéraire ».

Les éditions Verticales se consacrent essentiellement à la fiction française, avec un intérêt affirmé pour la découverte de jeunes auteurs. Elles ont publié les premiers romans de Pierre Senges, Arnaud Cathrine, François Bégaudeau, Olivia Rosenthal, Maylis de Kerangal, Philippe Adam, Camille de Toledo, Anne Luthaud, Jean-Louis Magnan... Elles accompagnent aussi dans leur œuvre Arno Bertina, Chloé Delaume, Yves Pagès, Nicole Caligaris, Claro, Philippe Raulet, Jean-Charles Massera, entre autres, et publient occasionnellement Régis Jauffret, Raoul Vaneigem et Lydie Salvayre. Parmi les écrivains représentatifs du catalogue, on trouve en outre Gabrielle Wittkop et Grisélidis Réal, redécouvertes récemment grâce au travail de réédition de leurs livres cultes (Le Nécrophile pour l'une, La Passe imaginaire pour l'autre) et d'édition d'inédits. On peut aussi découvrir des documents politico-historiques (Sorbonne 68 graffiti, Van der Lubbe, Voline), des fictions étrangères (arabe essentiellement) et, dans la collection « Minimales », des textes courts, « bâtards » au sens noble du terme (ni roman, ni essai) tous inédits (de Jane Sautière, Bruce Bégout, Sylvie Gracia...) et des livres-CD (Cantat/Noir Désir, Collectif/Dominique A, Arnaud Cathrine/Florent Marchet, Lydie Salvayre/Serge Teyssot-Gay).

En haut



Inculte (revue)

Inculte est une revue littéraire et philosophique française de parution bimestrielle, née en septembre 2004. Son comité de rédaction se compose de François Bégaudeau, Oliver Rohe, Arno Bertina, Claro, Mathias Enard, Hélène Gaudy, Mathieu Larnaudie, Benoît Maurer, Nicolas Richard, Jérôme Schmidt et Joy Sorman.

Inculte offre un panorama sur la littérature et la pensée contemporaines à travers un long entretien, des interventions d'écrivains, un dossier complet et des notes de lecture.

La revue développe avant tout des propositions sur la manière de lire la littérature et le monde contemporain. Laboratoire de pensée, son premier choix éditorial est d'amener des praticiens à une réflexion qui dépasse leurs pratiques. Il s'agit donc en quelque sorte de théoriser en incultes, entendons en non-professionnel de la théorie, littéraire notamment mais sans se limiter à ce champ. Inculte a ainsi et par exemple traité du faux, de l'ordinaire, du discours politique, du ressentiment, de l'obscène ou encore des forces de l'ordre.

Elle a également produit deux hors-série, l'un en 2006 consacré à la coupe du monde de football, l'autre en 2007 consacré à l'élection présidentielle française. Dans chacun des cas, les auteurs ont dû, par anticipation, proposer des analyses, des commentaires, des résultats, etc., avant même que l'événement se soit effectivement déroulé.

Inculte en association avec Naïve est également une maison d'édition (diffusion Actes Sud/dist. U.D.). Elles rééditent des monographies d'écrivains et de philosophes précédemment publiées dans la défunte revue de l'Arc : James Joyce, Marcel Proust, Michel Foucault, Pierre Klossowski, Jean-Paul Sartre, Claude Lévi-Strauss, Georges Perec, Gilles Deleuze sont ainsi de nouveau disponibles. Le premier ouvrage original des éditions Inculte/Naïve a été proposé à la vente en 2007 et invite 30 auteurs à réfléchir aux Devenirs du roman : Comment penser le roman contemporain ? De quelle(s) façon(s) la littérature contemporaine investit-elle la représentation du réel ?

En haut



Source : Wikipedia