Finlande

3.3963746224214 (1655)
Posté par marvin 27/03/2009 @ 08:07

Tags : finlande, europe, international, environnement

Dernières actualités
Euro-2009 - Espoirs - Groupe B: le point - Le Monde
Point du Groupe B du Championnat d'Europe espoirs de football à l'issue des matches de jeudi: Jeudi: Allemagne - Finlande 2 - 0 Espagne - Angleterre 0 - 2 Déjà joués: Angleterre - Finlande 2 - 1 Espagne - Allemagne 0 - 0 Classement: Pts JGNP bp bc dif...
L'Allemagne réaliste, la Finlande éliminée - uefa.com
Dans le Groupe B, l'Allemagne a frappé deux fois à l'heure de jeu pour se défaire d'une équipe finlandaise vaillante mais éliminée du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA. Les Finlandais ont pourtant dominé le premier acte....
Soutien à leur (futur ?) champion du monde - La Voix du Nord
Licencié au CVVC depuis deux ans, il est actuellement en Finlande où il va défendre, dès dimanche, les couleurs de la Fran- ce aux Championnats du monde de vol à voile junior. Ce jeune ingénieur en constructions aéronautiques marseillais réside...
« La France pourrait s'inspirer de la Finlande » - Midi Libre
Paul Robert, principal du collège de Clarensac, consacre un livre au « meilleur modèle éducatif du monde »Votre ouvrage "La Finlande, un modèle éducatif pour la France ?" est sorti hier (1). Pourquoi un livre sur ce sujet ?...
La Finlande à l'honneur pour la foire du livre de Francfort - Actualitté.com
N'allez pas faire des provisions de dictionnaires pour vous préparer à la foire de l'an prochain... non, du tout : il s'agit de l'édition de 2014 pour laquelle la Finlande, sollicitée par les organisateurs de la Foire du livre de francfort,...
WEC: Les résultats de la Finlande - Motors TV
Après la pause, la saison de Mondial Enduro reprend à Riihimäki, en Finlande. Voici le résultat des différentes catégories. Le mois de juin est généralement pluvieux en Finlande. En tout cas cette deuxième journée du Grand Prix Bike Magazine de...
Hirvonen relance tout - Eurosport
Chez les pilotes, le Finlandais revient à sept points de Sébastien Loeb (Citroën WRT). Chez les constructeurs, Citroën n'a plus de marge. Le rallye d'Italie avait marqué la fin d'un règne sans partage de Sébastien Loeb depuis le début de la saison....
La Finlande défend Barroso face aux réserves franco-allemandes - Romandie.com
LUXEMBOURG - Le chef de la diplomatie finlandaise a plaidé lundi pour une reconduction claire du président de la Commission européenne José Manuel Barroso, qui a fait "un très bon travail", critiquant sans les nommer Paris et Berlin qui ont exprimé des...
Finlande: Le ravisseur d'une héritière arrêté - leJDD.fr
Juha Turunen, un avocat finlandais de 44 ans a été mis sous les verrous mardi soir à Helsinki, après avoir avoué l'enlèvement pour des raisons purement financières de Minna Nurminen, une richissime héritière de 26 ans, a appris l'AFP auprès de la...
Ingenico annonce la cession de SAGEM Danemark et MANISON Finlande - TF1
Neuilly sur Seine, le 12 juin, 2009 - Ingenico annonce aujourd'hui la cession de SAGEM Danemark et MANISON Finlande à BBS, leader des solutions électroniques d'identification, de paiement et de facturation dans les pays Nordiques....

Finlande

Drapeau de la Finlande

La Finlande est un état d'Europe du Nord membre de l'Union européenne depuis 1995.

Baigné par la mer Baltique, et précisément par le golfe de Botnie à l'ouest et par le golfe de Finlande au sud, son territoire s'étend de part et d'autre du cercle Arctique dans la partie orientale de la Fennoscandie, ce qui fait d'elle un pays nordique entièrement extérieur à la Scandinavie. Composé de milliers de lacs et d'innombrables îles, parmi lesquelles celles de l'archipel autonome d'Åland, il occupe ainsi une superficie totale de 338 145 kilomètres carrés entre la Russie à l'est, la Norvège au nord et la Suède au nord-ouest, soit celle du cinquième plus vaste pays d'Europe.

Cet espace géographique soumis à un climat rigoureux pendant l'hiver est majoritairement semi-désertique, les 5,3 millions d'habitants que recense la démographie nationale conférant au pays l'une des plus faibles densités de population au monde. Principalement installés dans le sud du pays, en particulier sur la côte méridionale, où se trouve la capitale, Helsinki, mais aussi les autres municipalités les plus peuplées, à savoir Espoo et Vantaa, les Finlandais disposent de deux langues officielles, le finnois et le suédois, dans lesquelles le pays est respectivement appelé Suomi et Finland.

Néanmoins, bien qu'enrichie par les apports ancestraux d'une mythologie féconde, ou encore par les Saami, les populations autochtones de la province septentrionale de Laponie, et quoi qu'elle se soit clairement occidentalisée suite à une reconversion réussie de son économie de la sylviculture à la métallurgie puis l'électronique, reconversion rapide dont l'entreprise de télécommunications Nokia est aujourd'hui le fer-de-lance, la culture nationale plébiscite toujours le silence et un certain dépouillement matériel dont le sisu et le sauna sont des symboles surs.

Longtemps sous domination du voisin suédois, sous le règne duquel fut fondée la première capitale, Turku, la Finlande demeure marquée par les nombreux conflits qui l'ont opposée durant toute son histoire récente à la Russie, puissance impérialiste dont elle devenue un grand-duché autonome en 1809 et dont elle n'a obtenu son indépendance de fait qu'au terme d'une guerre civile en 1917, de deux nouveaux conflits pendant la Seconde Guerre mondiale, et enfin d'une longue tutelle indirecte connue sous le nom de finlandisation durant la Guerre froide.

Ces soubresauts n'ont cependant pas empêché l'établissement d'une république stable qui vaut à la Finlande le nom officiel de République de Finlande ainsi que le rôle de modèle à imiter en de nombreux domaines, notamment en matière d'environnement et de qualité de vie. La politique nationale s'articule autour d'un parlement unicaméral, l'Eduskunta, d'un Premier ministre, actuellement Matti Vanhanen, et enfin d'un Président, en l'occurrence une Présidente, Tarja Halonen. La Finlande a été le premier pays de son continent à accorder le droit de vote aux femmes ainsi que le premier au monde à les rendre éligibles autant que les hommes.

Les langues officielles sont le finnois et le suédois (voir Suédois en Finlande).

Le finnois est une langue agglutinante appartenant à la famille des langues finno-ougriennes, qui comprend également l'estonien, le same (lapon) et le hongrois. Ces langues se distinguent des autres langues parlées en Europe car, de même que le basque, elles ne sont pas indo-européennes.

Les bases du finnois écrit ont été codifiées par Mikael Agricola archevêque de Turku, qui écrivit un abécédaire en 1543.

Il y a en Finlande une grande majorité de finnophones (environ 91,5 % de la population, cf. Démographie de la Finlande) et il y a aussi une minorité suédophone (environ 300 000 personnes), et une minorité d'expression samie (Lapons). On estime le nombre de locuteurs de langue samie à 1500 actuellement sur le territoire de la Finlande. À cela s'ajoute une minorité Rom relativement importante (près de 10 000 personnes). Il y a donc en Finlande des Finlandais d'origine finnoise finnophones et suédophones (tous les suédophones ne sont pas des descendants de Suédois), d'autres d'origine suédoise suédophones ou finnophones (des anciens Suédois ayant changé de langue), des Samis d'expression finnoise (qui ont perdu la connaissance du sami comme des Bretons d'origine bretonne peuvent ne plus comprendre le breton, etc.).

Le nom de nombreuses villes de la bande littorale est exprimé dans les deux langues ; ainsi de Helsinki (Helsingfors), Turku (Åbo) ou Tampere (Tammerfors), par exemple. La signalisation routière bilingue est également présente dans de nombreuses municipalités.

La Finlande fut pendant le Moyen Âge et jusqu'au début du XIXe siècle une partie du royaume de Suède. Elle passa sous la souveraineté de la Russie de 1809 à 1917 en tant que Grand-Duché autonome. Plusieurs guerres entre ces deux pays se sont déroulées en Finlande, notamment là où se trouve la forteresse suédoise de Suomenlinna (Sveaborg en suédois), à l'entrée d'Helsinki.

En témoigne également « Le Livre d'Or de la Baltique », havre naturel constitué par des îlots rocheux à proximité immédiate de Hanko (Hangö), où de nombreux marins, partis guerroyer contre les Russes, ont laissé une trace de leur passage, gravée dans le roc.

En 1917, pendant les évènements révolutionnaires russes, la Finlande obtient son indépendance, à l'instar de ses voisins baltes (6 décembre 1917).

Le 30 novembre 1939, la Finlande est attaquée par l'Union soviétique (Guerre d'Hiver) à la suite de désaccords territoriaux concernant des îles du golfe de Finlande et doit signer la paix en 1940, au prix de pertes territoriales importantes. L'attaque de l'URSS par l'Allemagne en 1941 (opération Barbarossa) fait de la Finlande une alliée de facto de l'Allemagne (la Finlande et l'Allemagne n'étaient pas stricto sensu des alliés, mais toutes les deux se battaient contre l'URSS, pour des raisons différentes). Les Finlandais passent à l'offensive (Guerre de Continuation), mais les défaites successives de l'Allemagne les conduisent à signer une paix séparée avec l'URSS en 1944. L'armée allemande en retraite fera payer cher cet abandon et la Finlande sortira ruinée et ravagée de cette guerre. Forcée après la guerre à payer de lourdes réparations par le traité de paix signé à Paris en 1947, la Finlande, contrairement à ses voisins baltes, sauve cependant son indépendance. Elle fera en effet valoir que son combat était motivé par la volonté de récupérer les territoires perdus en 1940 et qu'elle n'avait pas aidé l'armée allemande à encercler définitivement Leningrad durant l'hiver 1941.

Elle adopte ensuite une politique de neutralité stricte pendant la Guerre froide. En Occident, cette position sera appelée « la finlandisation ». Durant presque toute cette période, le président Urho Kekkonen, dont la personnalité a durablement marqué la Finlande, "règne" avec une longévité extrême.

En 1995, la Finlande adhère à l'Union européenne ; elle adopte l'euro comme monnaie en 1999.

La Finlande est une démocratie parlementaire. Le président de la République dispose de pouvoirs non négligeables, mais joue actuellement un rôle moins marqué dans la vie politique qu'il y a vingt ans. Le gouvernement (valtioneuvosto en finnois ou statsrådet en suédois) est dirigé par le premier ministre qui est choisi par le parlement. Le gouvernement est constitué du premier ministre, des différents ministres du gouvernement central et d'un membre d'office, le Chancelier de la justice.

Le parlement (Eduskunta en finnois ou Riksdag en suédois) unicaméral est constitué de 200 députés, et possède constitutionnellement l'autorité législative suprême en Finlande. Il peut modifier la constitution, révoquer le gouvernement, et contrer les vétos présidentiels. Ses actes ne peuvent être judiciairement contestés. Les lois peuvent être proposées par le gouvernement ou l'un des membres de l'Eduskunta, qui sont élus au suffrage proportionnel pour une durée de 4 ans.

Le système judiciaire comprend les tribunaux de grande instance qui jugent des affaires civiles et pénales, des cours d'appel et une Cour suprême. Le contentieux administratif est du ressort des tribunaux administratifs, des cours administratives d'appel et de la Cour administrative suprême. Certaines juridictions administratives particulières sont chargées de traiter des litiges, par exemple dans le domaine des eaux.

Le parlement, depuis que le suffrage universel (femmes y compris) a été instauré en 1906, a été dominé par les partis agrariens (parti centriste Maalaisliitto, actuellement Suomen Keskusta), sociaux-démocrates (SDP) et communistes (alliance de gauche Vasemmistoliitto). On peut noter que l'éventail politique a été plus marqué par l'influence des courants anti-socialistes (au sens soviétique) que dans d'autres pays similaires ayant eu moins de contacts avec l'URSS.

La constitution et sa place dans le système judiciaire sont uniques, dans le sens où il n'y a pas de Cour constitutionnelle et où la Cour suprême ne peut intervenir sur une loi au seul prétexte qu'elle soit anticonstitutionnelle. La valeur constitutionnelle d'une loi dépend d'un simple vote parlementaire. Les seuls autres pays européens à ne pas disposer d'organe suprême constitutionnel sont les Pays-Bas, la Suisse et le Royaume-Uni (ce dernier n'ayant d'ailleurs pas du tout de constitution).

La Finlande est subdivisée en six provinces (läänit en finnois, län en suédois), suivant un redécoupage de 1997 remplaçant les anciennes provinces.

Les provinces sont découpées en régions (ou districts). Le pays compte 20 régions. Cet échelon administratif résulte de la réforme de 1997.

Enfin les régions sont divisées en communes (municipalités) ; il en existe 415, dont 113 ont le statut de villes.

Paysages : la Finlande est un pays aux milliers de lacs (dont la plupart communiquent entre eux) et d'îles (187 888 lacs et 179 584 îles). Un de ces lacs, le Saimaa, est le cinquième plus grand d'Europe. À côté des nombreux lacs, le paysage est dominé par les forêts boréales (environ 68 % du pays) et assez peu de terres arables. La plupart des îles sont dans le sud-ouest, dans l'archipel d’Åland, et le long de la côte méridionale du Golfe de Finlande.

Climat : le climat de la Finlande méridionale est nordique. En Finlande du nord, particulièrement en Laponie, le climat subarctique domine, caractérisé par des hivers parfois très froids (pouvant descendre jusqu'à -40°C). Dans le sud et le sud-ouest, les hivers peuvent être rudes, selon les années. L'enneigement, en tout cas, est plus irrégulier que dans le nord finlandais. L'été voit le thermomètre monter jusqu'à 29 °C. La Finlande est, en tous cas, un pays de pluviométrie médiocre : 400 mm de pluie en Laponie et dans l'est carélien, 550 à 700 mm dans le sud-ouest.

La Finlande est l'un des 11 pays à avoir adopté l'euro le 1er janvier 1999.

L'ONU, à travers le calcul de l'IDH (mesure synthétique du niveau de développement des pays) place la Finlande en 11e position mondiale en 2004.

L'éducation est considérée comme un des droits fondamentaux de tous les citoyens finlandais. Il s'agit du droit de recevoir une formation secondaire (lycée inclus) gratuitement. La loi garantit ce droit pour tous les résidents et non uniquement pour les citoyens finlandais.

Les enfants en Finlande qui entrent à l’école à 7 ans «ont passé leur enfance à jouer à la crèche », ils peuvent apprendre l’alphabet un an avant d’entrer à l’école, mais rien n’est exigé. L'enseignement fondamental est un enseignement de culture générale dispensé à l'ensemble des classes d'âge. Il est destiné à l'enfant de sa septième à sa seizième année. L'école fondamentale dure donc neuf ans et correspond à l'accomplissement de la scolarité obligatoire. Dans l'enseignement fondamental, les groupes sont formés par classes d'âge. Pendant les six premières années, il y a en général un enseignant principal qui enseigne la plupart des matières, ou toutes. Durant les trois dernières années, l'enseignement se fait habituellement par matières si bien que les enseignants sont spécialisés selon celles-ci. Dans l'enseignement fondamental sont intégrés aussi l’orientation pédagogique de l’élève et, en cas de besoin, un enseignement spécifique de soutien.

Les programmes ressemblent aux programmes français, en version allégée. Il inclut au moins les matières suivantes : langue maternelle et littérature, seconde langue nationale (suédois ou finnois, selon le cas), langues étrangères, connaissances de l’environnement, instruction civique, religion ou morale, histoire, sciences sociales, mathématiques, physique, chimie, biologie, géographie, éducation physique et sportive, musique, dessin, travaux manuels et ménagers. La définition des objectifs généraux au niveau national et la répartition horaire des différentes matières ou combinaisons de matières dans l'enseignement et l’orientation pédagogique de l’élève sont du ressort du gouvernement. La direction nationale de l'enseignement définit les objectifs particuliers et les principaux contenus de l'enseignement en arrêtant les fondements des programmes scolaires. Sur ces bases, chaque établissement détermine concrètement, au niveau local, son programme d'enseignement. Il n’y a aucun examen à la fin de la scolarité obligatoire (à 16 ans). Les redoublements et les abandons sont extrêmement rares.

De plus, l’école est gratuite, comme le transport scolaire et le repas de midi. Les horaires sont doux : la journée démarre à 8 heures et se termine vers 13 heures. L’après-midi est consacrée aux sports, aux activités artistiques, à la découverte de la nature et il n’y a pratiquement pas de devoirs à la maison. Après l'école élémentaire, les jeunes Finlandais peuvent choisir entre le lycée et le lycée professionnel qui durent environ trois ans.

La Finlande est depuis plusieurs années championne du monde pour l’efficacité du système scolaire. Selon l’enquête PISA sur les acquis des jeunes de 15 ans (2000 et 2003), la Finlande arrive en effet en tête en mathématiques (France : 13e position), en maîtrise de la lecture (France : 14e position), en Sciences (France : 10e position) et en capacité à résoudre un problème (Finlande : 2e position, France : 10e position). Pourtant ce pays performant ne consacre que 6,2 % de son PIB à l'éducation alors que la France en consacre 6,9 %.

Si on en croit les enquêtes menées sur cette réussite, les relations avec les professeurs sont très bonnes, le climat est moins à la répression qu’à l’autodiscipline. Si un élève perd pied, pas question de redoubler, des professeurs spécialisés (2 ou 3 par établissement) viennent prêter main forte à leur collègue dans la classe ou donnent des cours particuliers, autant qu’il est nécessaire. Les enseignants se situent dans une optique d’accompagnement. Contrairement à ce qui se passe en France, les textes, la hiérarchie, les maîtres y sont très respectés et leur autorité reconnue.

Le système est entièrement décentralisé. Le directeur et son équipe ont une grande marge de manœuvre dans l’organisation de l’établissement. L’école se charge elle-même de l’embauche des professeurs. Il n’y pas d’inspecteurs, mais des évaluations ministérielles à usage interne. Les professeurs s'évaluent entre eux. Les municipalités financent les établissements à hauteur de 50 % du budget, le reste étant financé par l’état.

L'enseignement supérieur comprend deux types d'institutions : les universités et les instituts universitaires professionnalisés. Pour y entrer il faut passer des concours. Le système de l'enseignement supérieur est très décentralisé avec une cinquantaine d'établissements.

La culture finlandaise est propre à la Finlande, et se distingue notablement de celles des pays voisins. En dépit d'un siècle au sein de la Russie, et d'une frontière de plus de mille kilomètres avec ce pays, les influences culturelles russes sont bien moins fortes que les influences suédoise et allemande. Le sentiment d'identité culturelle finlandaise est né au XIXe siècle, quand la Finlande faisait partie de la Russie, et que cette dernière a laissé naître, voire encouragé, le sentiment d'identité nationale.

Un grand pan de la musique finlandaise est influencé par les mélodies et les paroles de la musique traditionnelle Carélienne, telle qu'elle est exprimée par le Kalevala. La culture carélienne est considérée comme l'expression la plus pure des mythes et croyances de la culture finnoise, et la moins influencée par la culture germanique. La musique traditionnelle finnoise vit un renouveau depuis quelque décennies, et est devenue une branche de la musique populaire. Les peuples du nord de la Finlande, les Saami, ont leur propre tradition musicale.

Le grand compositeur national est Jean Sibelius dont l'œuvre majeure Finlandia symbolise le mieux la naissance de l'identité nationale finlandaise.

La musique contemporaine populaire finlandaise inclut une scène renommée de metal, phénomène musical partagé avec les autres pays nordiques. Les groupes/artistes les plus connus hors frontières sont actuellement Stratovarius, Nightwish, Children of Bodom, HIM , Sonata Arctica, Ensiferum, Lordi, Finntroll ou encore Apocalyptica. Il existe également un certain nombre de groupes de rock dont The Rasmus, connu pour entre autres les titres "In The Shadows" et "No Fear", de musiciens de jazz et de représentants du hip-hop. La musique finlandaise est aussi représentée par un grand nombre d'artistes de musique classique.

Les réalisateurs finlandais les plus célèbres sont Aki Kaurismäki, Mika Kaurismäki et Timo Koivusalo. Le réalisateur et producteur hollywoodien Renny Harlin est né en Finlande.

La cuisine traditionnelle finlandaise a été fortement influencée par les cuisines suédoise, allemande et russe. Il y a cependant des différences et des singularités. Par exemple, les plats finlandais ont tendance à être moins sucrés que les plats suédois, et les Finlandais utilisent moins de crème smetana que les voisins russes. Dans des temps plus reculés, la cuisine finlandaise variait d'une région à l'autre, et différait notablement entre l'Ouest et l'Est de la Finlande.

Le petit déjeuner traditionnel, très consistant, est un vrai repas. Le déjeuner, qui est un repas assez léger, rapide et peu formel, est en général consommé autour de 11 h 30, « là où on est », soit pour ceux qui travaillent : sur le lieu de travail ou dans une cantine. Le dîner est pris entre 17 et 18 heures, à la maison.

Le sport est un passe-temps national en Finlande, et de nombreux Finlandais se rendent régulièrement aux compétitions sportives. Le sport national est le Pesäpallo, proche du baseball, mais les sports les plus populaires en termes d'audience et de couverture médiatique sont le hockey sur glace et la Formule 1. Le football est aussi très populaire en Finlande, bien que l'équipe nationale ne se soit jamais qualifiée pour la Coupe du Monde ou le Championnat d'Europe de football.

La Finlande est le berceau de Keke Rosberg, Mika Häkkinen, Kimi Räikkönen et Heikki Kovalainen trois champions de Formule 1. La Finlande a aussi donné naissance à de grands champions de rallye, tels que Ari Vatanen, Hannu Mikkola, Juha Kankkunen, Tommi Mäkinen et Marcus Grönholm. Le joueur de hockey Saku Koivu est le capitaine de l'équipe des Canadiens de Montréal de la LNH. On peut également ajouter Teemu Selänne qui a remporté la Coupe Stanley avec les Ducks d'Anaheim en 2007.

Parmi les plus fameux athlètes finlandais des temps passés, il y a Hannes Kolehmainen (1890–1966), Paavo Nurmi (1897–1973) et Ville Ritola (1896–1982), qui, à eux trois, ont remporté 25 médailles olympiques de course de fond. Ils sont considérés comme étant les premiers d'une génération de grands coureurs de fond finlandais, surnommés les « Finlandais volants ». Un autre coureur de fond, Lasse Virén (né en 1949), a remporté 4 médailles d'or au cours des Jeux Olympiques de 1972 et 1976. Le bon finlandais arrive a caser 2 heures de ski dans sa journée après le travail.

Si la Finlande n'est pas dans les premiers pays en termes de durée moyenne de vie (Le Japon et la France sont aujourd'hui en tête dans ce palmarès), il est mieux placé que la France pour les chances d'arriver à 35 ans en bonne santé. Dans le domaine du cancer, on parle même d'« exception finlandaise » pour décrire le phénomène suivant : Les cancérologues et urologues signalent et mesurent une fréquence accrue du cancer du testicule partout dans le monde (en tous cas partout où existent des registres du cancer, et surtout dans les pays riches où les populations à peau blanches dominent et notamment au début des années 1990 en Europe). Or, pour des raisons encore non-expliquées, la Finlande semble être le seul pays épargné par ce phénomène, alors même que le proche Danemark semble le pays le plus touché au monde (avec des taux de cancer 4 fois plus élevés que dans la Finlande qui n'en est séparé que par la Baltique ; la Finlande serait le pays (suivi) le moins touchés au monde, et où la qualité du sperme semble également la meilleure. De nombreux indices plaident pour des causes environnementales , et tout particulièrement pour les cancers de l'enfant, une exposition à des perturbateurs endocriniens ou à des produits cancérigènes in utero. Dans ce dernier cas, ce cancer est un des éléments du Syndrome de dysgénésie testiculaire qui ne semble inexplicablement pas exister en Finlande.

En haut



Équipe de Finlande de football américain

Image:SAJL.png

L'équipe de Finlande de football américain représente la Fédération de Finlande de football américain lors des compétitions internationales, comme le Championnat d'Europe de football américain depuis 1983, la Coupe du monde de football américain depuis 1999 ou les Jeux mondiaux depuis 2005.

Les Finlandais ne participeront pas à la phase finale de la Coupe du monde en juillet 2007 au Japon. Ils se sont imposés face aux Russes dans le premier tour de barrages, puis sont tombés face à la France dans le match décisif.

En haut



Équipe de Finlande de football féminin

Logo

L'équipe de Finlande de football féminin est constituée par une sélection des meilleures joueuses finlandaises sous l'égide de la Fédération de Finlande de football. La formation finlandaise a participé au Championnat d'Europe de football féminin 2005.

En haut



Championnat de Finlande de football

Image:Logo veikkausliiga.gif

Le Championnat de Finlande de football est appelé la Veikkausliiga a été créé en 1908. Ce championnat regroupe les quatorze meilleurs équipes de Finlande (sauf en 2006 où exceptionnellement ils ont joué avec 13 équipes en raison de la faillite du club l'Allianssi Vantaa) qui disputent chacune 26 matchs. À la fin de la saison, les deux équipes totalisant le plus faible nombre de points sont reléguées. Son principal sponsor est la célèbre agence de pari finlandaise d'où le nom de Veikkausliiga. La Veikkausliiga fut fondée en 1990 avant, elle s'appelait la Mestaruussarja (championnat de série) depuis 1930. Entre 1908 et 1930, le championnat était une coupe de compétition.

Comme d'autre championnat du nord de l'Europe (Suède, Russie...) la compétition se déroule l'été d'avril à octobre.

En haut



Source : Wikipedia