FFN

3.4363947518681 (1753)
Posté par hal 05/03/2009 @ 10:07

Tags : ffn, natation, sport

Dernières actualités
Natation - FFN Du sursis pour Luyce - L'Equipe.fr
Francis Luyce était soupçonné d'avoir privilégié une société qui employait son fils lors de l'attribution d'un marché concernant les contrats d'adhésion à la Fédération et le système de fidélisation. A la tête de la FFN depuis 1993, Luyce a été réélu...
Pour éviter les remous, la Jaked restera au vestiaire - Libération
Sur une demande pressante de la fédération française (FFN), des Australiens (sponsorisés par Speedo) et des Italiens (partenaires de Jaked, le fabricant transalpin de la tenue tout polyuréthane), la Fina a accepté de repousser sa décision à lundi....
Open EDF-4x100m: Auguin ne sera pas l'élu - Sports.fr
"Très honnêtement, ce ne sera pas moi", nous a assuré l'intéressé dont la candidature a visiblement été retoquée par les dirigeants de la Fédération française (FFN). Rappelons qu'Auguin entretient des relations difficiles avec les Marseillais (Gilot,...
L'Open avant le verdict... - Sports.fr
Un rendez-vous incontournable que la FFN, enfin revenue à plus de clairvoyance, a choisi d'imposer sans les combinaisons de la discorde, avant que la Fina ne tranche lundi en vue de l'échéance mondiale de l'été. Compagnons d'entraînement cette semaine,...
La FINA se range derrière la FFN - RMC.fr
Le 19 juin coïncidait en effet avec le premier jour de l'Open EDF à Paris, et la FFN craignait que la règle change en plein milieu de la compétition. En mettant en avant que plusieurs autres meetings dans le monde (Meeting International de Slovaquie,...
Combinaisons: La FFN presse la Fina - Sports.fr
A moins de dix jours désormais de l'Open de Paris, la Fédération française de natation (FFN) tente de prendre les devants pour s'éviter toute polémique autour des combinaisons dont les homologations arrivent au compte-gouttes....
Au bord du bassin... - Sports.fr
"Très honnêtement, ce ne sera pas moi", nous a assuré l'intéressé, dont la candidature a visiblement été retoquée par les dirigeants de la Fédération française (FFN). Rappelons qu'Auguin entretient des relations difficiles avec Romain Barnier,...
Au bord du bassin... - Sports.fr
"Très honnêtement, ce ne sera pas moi", nous a assuré l'intéressé dont la candidature a visiblement été retoquée par les dirigeants de la Fédération française (FFN). Rappelons qu'Auguin entretient des relations difficiles avec les Marseillais (Gilot,...
Bousquet entre deux eaux - Sports.fr
Tombée quelques semaines plus tôt dans l'anarchie la plus complète à l'occasion des Championnats de France de Montpellier, par la faute d'une fédération française (FFN) et d'un DTN totalement inconséquents, l'équipe de France, déboussolée par une...
Publication de la liste des combinaisons homologuées repoussée au ... - Le Parisien
La Fédération internationale (FINA) a signifié à la Fédération française (FFN) que la publication de la nouvelle liste des combinaisons homologuées, prévue vendredi 19 juin, avait été repoussée au lundi 22 juin. La Fina a déjà publié le 19 mai une...

Fédération française de natation

La Fédération française de natation (FFN) est une association française loi 1901 regroupant les clubs de natation, plongeon, water-polo, natation eau libre et natation synchronisée de France, et qui organise les compétitions nationales la sélection des équipes de France.

En haut



Natation sportive

Épreuve de nage libre sur 100 mètres messieurs

La natation sportive consiste à parcourir dans une piscine, le plus rapidement possible et dans un style codifié par la Fédération internationale de natation, une distance donnée, sans l'aide d'aucun accessoire.

La natation sportive peut être pratiquée à tout âge, mais au-delà de l'âge de 25 ans les compétiteurs ont la possibilité de participer à des compétitions dites de « maîtres », indépendantes de celles de la natation sportive.

Cette activité classe ses pratiquants selon des catégories de cinq années d'âge permettant ainsi à tous les compétiteurs de se confronter à des adversaires d'un âge quasi identique tout au long de leur vie.

La natation pratiquée en lac, rivière ou mer, généralement sur des distances plus grandes (quelques kilomètres) s'appelle « nage en eau libre » ; une épreuve de 10 km d'eau libre a figuré au programme des jeux Olympiques de Pékin en 2008.

La natation synchronisée (anciennement ballets nautiques), le plongeon, et le water-polo sont les autres disciplines regroupées avec la natation sportive et les maîtres par la Fédération française de natation (FFN), la Ligue européenne de natation (LEN) et la Fédération internationale de natation (FINA).

Les épreuves de natation sportive se déroulent dans des bassins de 50 mètres (dits « grands bassins »), et dans des bassins de 25 mètres (dits « petits bassins »). Pour une même distance, les temps sont plus rapides en petit bassin qu'en grand bassin, car la poussée sur le mur lors du virage permet d'augmenter la vitesse de propulsion. Aux États-Unis, il existe aussi des compétitions dans des bassins de 25 yards,soit environ 22,86 mètres (notamment les compétitions universitaires NCAA).

La nage la plus rapide est le crawl ; viennent ensuite la nage papillon, le dos crawlé et enfin la brasse.

Les épreuves consistent en une distance à parcourir soit toujours dans le même style, soit en utilisant les quatre styles de nage (épreuves dites « de quatre nages »). Les Canadiens utilisent le terme « QNI » (« quatre nages individuelles ») pour distinguer ces épreuves du relais quatre nages.

Les distances utilisées sont le 50 m, le 100 m et le 200 m pour le dos, le papillon et la brasse, et de 50 m, 100 m, 200 m, 400 m, 800 m et 1 500 m pour la nage libre. Les distances de 50 m en dos, papillon et brasse n'existent pas au Jeux olympiques, et le 800 m nage libre est une épreuve féminine alors que le 1 500 m est une distance masculine, toujours au JO (au championnats du monde, toutes les distances sont nagées par les deux sexes).

Pour les épreuves de quatre nages, le nageur doit nager d'abord le papillon, puis le dos, puis la brasse, puis la nage libre (avec la contrainte supplémentaire dans ces épreuves que la partie de nage libre doit être nagée dans un style différent des trois premières parties), sur des distances égales. Ces épreuves se pratiquent sur 100 m (en petit bassin), 200 m ou 400 m.

Il y a aussi des épreuves de relais, par équipe de quatre (ou dix pour le 10 x 100 m crawl), qui se pratiquent soit en nage libre, soit en quatre nages. Dans les épreuves de quatre nages en relais, l'ordre des styles change par rapport aux épreuves individuelles, en effet le nageur de dos doit partir dans l'eau, et il nage donc le premier relais. L'ordre devient : dos, brasse, papillon, nage libre.

La Fédération Internationale de Natation Amateur est fondée en 1908 à Londres et c'est à cette date que prennent effet les premiers records du monde.

À cette époque, les records du monde peuvent être établis dans n'importe quelle piscine, pourvu que cette dernière soit d'une longueur supérieure à 25 yards. De plus, toute les distances inférieures à la distance totale nagée pouvaient faire l'objet d'un record du monde. Ainsi, la nageuse danoise Ranghild Hveger a établi pas moins de quarante-deux records du monde entre 1936 et 1942 grâce à cette règle (elle s'élançait pour nager un 1 000 mètres nage libre et battait au passage le 100 yards, le 100 mètres, le 220 yards, etc.).

En 1948, une première suppression de records élimine bon nombre de courses (les 300 yards, 300 m, 1 000 yards, 1 000 m nage libre, le 400 m dos et les 400 m et 500 m brasse).

En 1952, ce sont les 500 yards et 500 m nage libre, ainsi que les 150 yards dos et le 3 x 100 m trois nages qui disparaissent, cette dernière distance laissant place au 4x100 m quatre nages grâce à la séparation de la brasse et du papillon en 1953.

C'est aussi en 1952 que les États-Unis et le Japon proposent au congrès de la FINA que soient séparés les records nagés en bassin de 50 mètres de ceux nagés en bassin de 25 mètres. Mais le congrès s'y oppose et il faut attendre quatre nouvelles années pour que les choses se clarifient, le congrès décidant de ne retenir comme records du monde que les courses nagées en bassin de 50 mètres.

En 1969, la FINA reconnaît officiellement comme record du monde 31 courses nagées en bassin de 50 mètres (seize courses messieurs et quinze courses dames).

Le 21 août 1972, les centièmes de seconde sont ajoutés aux temps des records.

Il faut ensuite attendre le 3 mars 1991 pour que les records en bassin de 25 mètres soient officiellement homologués (auparavant, ils étaient considérés comme des meilleures performances mondiales), et le 31 octobre 1994 pour qu'apparaissent les 50 mètres dos, brasse et papillon en bassin de 50 mètres.

En haut



Championnats de France interclubs de natation

Ces championnats sont ouverts à toutes les catégories d’âge.

Un ou deux jours, deux réunions.

Chaque équipe est composée de dix nageurs et toutes les épreuves inscrites au programme doivent être nagées. Les équipes qui ne respectent pas ces deux critères ne peuvent pas être classées. Le classement des équipes de club s’effectue à la table de cotation fédérale. La cotation des relais est doublée. En cas d’égalité au total des points, lors des classements des interclubs toutes catégories, l’addition des temps des relais (10 x 100 m nage libre et 4 x 100 m 4 nages) sert à départager les équipes. À l’issue des interclubs, les régions fournissent le classement des équipes dames d’une part et messieurs d’autre part. Un classement général par niveau (une seule équipe par club et par niveau) est effectué par la FFN et tient compte des résultats obtenus par l’ensemble des équipes interclubs au sein de chacun des comités régionaux responsables de l’organisation des poules régionales au sein de sa région. Ce classement permet d’attribuer à l’issue des championnats régionaux interclubs un rang national à chaque équipe.

Il est également édité un classement général aux points regroupant toutes les équipes ayant participé.

En haut



Coupe de France de nage en eau libre

La Coupe de France de natation en eau libre est un circuit composé d'étapes organisées entre février et septembre sous le contrôle de la Fédération française de natation (FFN) et inscrites au calendrier national. Les dates de ces étapes sont protégées.

A chaque étape, plusieurs courses (minimum 1000 m) pourront donner lieu à attribution de points. Un nageur ne pourra participer et marquer des points que sur une seule et unique course par étape. L’attribution des points est effectuée en fonction du nombre d’étapes réalisées par chaque nageur et de la distance des différentes courses auxquelles il a participé.

En 2007, 29 étapes étaient inscrites au calendrier de la Fédération française de natation.

Le classement final prend en compte un nombre maximum de résultats égal au nombre d'étapes + 1 divisé par 2 (soit 15 résultats pour 2007).

En haut



Liste des champions de France de natation messieurs bassin de 25m

Remarque : à titre de comparaison nous avons fait apparaître les sept championnats de France du XXe siècle qui se sont déroulés en bassin de 25 mètres sans avoir toutefois le label officiel "championnats de France en bassin de 25 mètres" qui n'est apparu qu'en 2005.

Les résultats les plus récents sont consultables sur le site de la FFN à la rubrique résultats.Les autres sont trouvables dans les annales de la FFN.

En haut



Naturisme

Homme et femme sous une cascade, s'enlassant

En effet, la nudité collective, dans un cadre familial et sain, où toutes les générations se côtoient, est synonyme de liberté et de plaisir pour les naturistes, qui cherchent à vivre au calme, immergés dans une nature préservée.

Toutefois, cette nudité (nudisme) n’est qu’une des composantes du naturisme : la dimension sociale, de respect d’autrui, de tolérance et de convivialité sont très importants. Le naturisme permet notamment à certaines personnes complexées ou handicapées de se sentir à l’aise et de mieux accepter leur corps, et le regard des autres. L’éthique naturiste est également caractérisée par le respect de l’environnement. Certains naturistes parlent de « nudité intérieure » pour designer les bienfaits apportés au psychisme par la pratique naturiste.

Le terme “gymnosophie” associé au yoga par Socrate ou Platon est également utilisé pour qualifier le naturisme.

Depuis le siècle des Lumières et le mythe du « bon sauvage » de Rousseau, le concept de naturisme et sa mise en pratique ont joué un rôle clé dans notre rapport au corps et l’évolution des mœurs. Les motivations de ses adeptes ainsi que sa symbolique n’ont cessé d’évoluer au fil des époques, l’accent étant mis au début sur les valeurs hygiénistes, médicales, morales et éducatives. Ces valeurs subsistent aujourd’hui mais l’écologie (écologisme) prend de l’importance au sein du naturisme. Notre société le perçoit aujourd'hui essentiellement comme un loisir de vacanciers, mais ignore tout ou presque de son histoire et connaît très peu ses valeurs : la séparation de la nudité et de la sexualité (qui pour les naturistes doit rester du domaine de l’intimité), le respect de soi et d’autrui, le respect de l’environnement en sont les bases inchangées.

Le naturisme, autrefois gymnosophie, est né en France, sous la plume et dans l’entourage du géographe Élisée Reclus, (deuxième moitié du XIXe siècle). Élisée Reclus y voyait à la fois un moyen de revitalisation physique, un rapport au corps complètement différent de l’hypocrisie et des tabous qui sévissaient alors, une conception plus conviviale de la vie en société, et une incitation à respecter la planète. En France, sous l'influence notamment d'Élisée Reclus, il se développe notamment fin XIXe siècle et début XXe siècle au sein des communautés anarchistes issues du socialisme utopique.

Vers la fin du XIXe siècle, un courant d’idées très proche du naturisme apparaît dans l'Allemagne de l’empereur Guillaume II. À cette époque, sexe et nudité sont des sujets tabous (cependant, dans le nord de l’Allemagne, la nudité existait dans des saunas comme en Scandinavie). La naissance du mouvement naturiste est une réaction forte à une industrialisation grandissante. Dans ces conditions de travail et de vie difficiles, on commence à réfléchir à d’autres manières de vivre.

En 1893, le sociologue hygiéniste Heinrich Pudor écrit un livre intitulé Nacktkultur (Culture du nu), l’une des premières publications à prôner les bienfaits de la nudité sociale. Selon lui, l’homme a perdu le corps de vue et s’en trouve affaibli. Pudor effectue parallèlement un combat contre la mode des corsets, démontrant ses dangers sur le corps féminin. S’en suit la création de nouveaux types de vêtements féminins, plus amples, dits réformistes, que les femmes confectionnaient souvent elles-mêmes.

Les concepts décrits par Pudor n'ont pas mis longtemps avant d'être mis en pratique. Au début du XXe siècle, les Wandervogel oiseaux migrateurs (mouvement de jeunesse allemand) répandent en premier ce concept de retour à la nature par la nudité. Ils prennent pour habitude lors de leurs excursions en pleine nature de se dévêtir entièrement pour profiter d'un bain rafraîchissant au bord d'un lac ou d'une rivière. Ils pratiqueront rapidement d’autres activités nus, telles que la gymnastique en tenue gymnique par exemple. Il s'agit là bien plus que d’une simple nudité : ces jeunes hommes et femmes cherchent à fuir l’enfer des villes, sa pollution et ses excès, souhaitent vivre plus sainement et adoptent le sport et la danse en liberté.

À partir de 1902, des magazines paraissent régulièrement sur l’émergence de la culture naturiste. La photographie connaît également un renouveau dans le domaine du nu où les corps sont photographiés en pleine nature, dénués de tout érotisme.

En 1903 à Lubeck, on assiste à la création du premier centre gymnique, le Freilichtpark (parc de plein air ) par Paul Zimmerman (il fonctionnera jusqu’en 1981). Ces espaces dédiés à la pratique de la nudité collective se développent beaucoup, la plupart du temps de manière associative.

C’est en 1918 que le nom de Frei-Körper-Kultur (culture du corps libre) est adopté. Ce mouvement se diffuse alors dans les pays germaniques (Autriche, Suisse, pays scandinaves, Pays-Bas) avant de gagner la France dans l’entre-deux-guerres, puis l’Amérique du Nord à partir des années 1950.

En 1933, l'élection d'Adolf Hitler est suivie d'une série d'interdictions, notamment en ce qui concerne le naturisme, qu'il considère comme un des pires dangers menaçant la culture et la morale allemandes.

Le naturisme supprime la pudeur naturelle de la femme et ôte à l'homme tout respect de la femme, portant de ce fait atteinte aux fondements de toute culture digne de ce nom.

Par un arrêté du 3 mars 1933, Goering interdit toute baignade et autres activités de plein air dans l'état de nudité sur le territoire allemand. La plupart des publications et des revues naturistes sont détruites.

La police nazie est chargée de faire la chasse aux naturistes dans le but d'anéantir leur mouvement et de confisquer leurs terrains. Certains sont emprisonnés, déportés. Les organisations naturistes, surveillées de très près, essaient de continuer leurs activités dans la clandestinité. Les ligues de mouvements de jeunesse, telles que les Wandervogel, sont dissoutes et intégrées dans les jeunesses hitlériennes.

Hans Suren, nommé inspecteur de l'éducation physique à la direction du service du travail, apporte un concept nouveau d'éducation physique différenciée selon les races qui entre tout à fait dans le cadre de l'idéologie nazie. Auteur du livre Mensch und Sonne (L'homme et le soleil), particulièrement apprécié par Hitler, Suren prône un naturisme national, où le concept de race pure germanique est mis en valeur à travers l'exercice physique et la nudité. Celui-ci oblige ainsi chaque individu à entretenir son corps dans une optique eugénique. Le culte de la beauté commence.

Les nazis seront finalement convaincus par le discours que quelques naturistes tels que Suren ont su adapter à leur idéologie. En 1935, certains terrains sont rendus aux naturistes, les autorisant à pratiquer le sport et les bains de soleil dans le plus simple appareil. Toutefois, le prix à payer est la soumission totale au régime d'Hitler. En adoptant les principes de sélection raciale, les naturistes renforcent ainsi sans l'avoir voulu la propagation des idéaux nazis.

Ce n'est toutefois qu'en 1942 que le régime décide de légaliser le naturisme. La baignade nue est à nouveau possible : un nouveau décret est publié autorisant les naturistes à se dévêtir sur les plages ou au bord des lacs dans la mesure où ils sont certains ne pas être vus par des tiers.

Après la Seconde Guerre mondiale, on assiste à la renaissance de nombreuses associations naturistes. Celles-ci rejettent très fortement les dérives imposées par le nazisme, et font par ailleurs évoluer leur projet de réforme culturelle et sociale vers une pratique du naturisme surtout réservée aux moments de loisirs et de détente.

Il fallut attendre plus de 50 ans pour que cette phrase soit expurgée des statuts de ceux des clubs du soleil qui maintenaient sans analyse ce manifeste en son entier.

Le besoin d’une gestion centralisée amène la création d'une société financière des centres de vacances : la Soc-Nat gère alors le CHM-Montalivet, la Genèse, le Ran du Chabrier, Héliomonde. Puis El Portus en Espagne qui posa des problèmes juridico-financiers par la suite.

Alors que la licence fédérale était obligatoire pour tout accès à un espace naturiste, celle-ci n'est plus exigée que pour l’adhésion à un club affilié. Le nombre de licenciés est en nette régression, alors que les adeptes du « nu intégral » sont de plus en plus nombreux et réclament un droit au nu en tous lieux. La section jeunes « Alizé » a dû cesser ses activités. Les difficultés que rencontraient les hommes seuls sont aplanies dans la plupart des centres de vacances. Il n'en est pas encore de même dans les clubs ou la parité hommes-femmes est à respecter, le naturisme y étant pratiqué essentiellement en famille. En France des plages, des piscines se ferment au naturisme pour diverses raisons invoquées par les municipalités, des centres de vacances changent de propriétaires et perdent leur spécificité naturiste.

Dans les années 1950, la France dénombrait moins de 5 centres et camping naturistes. En 2006, ils sont plus de 50 de toutes tailles, du petit centre familial accueillant quelques dizaines de personnes aux grands centres de bord de mer qui en reçoivent plusieurs milliers comme au Cap d'Agde. La Fédération française de naturisme (FFN) regroupe 150 clubs au dernier recensement d’avril 2006.

La présence naturiste la plus forte se situe sur le littoral aquitain : actuellement, il y a sur la Côte d’Argent autant de baigneurs naturistes que de baigneurs en maillots. Les premiers, et les plus vastes centres naturistes se trouvent sur cette partie de la côte Atlantique : CHM-Montalivet (commune de Vendays-Montalivet), Euronat (commune de Grayan-et-l'Hôpital), Arnaoutchot (commune de Vielle-Saint-Girons), la Jenny (commune de Le Porge).

Le littoral du Languedoc-Roussillon connaît aussi une forte présence naturiste, notamment autour de Port Leucate (Aude) et du Cap d’Agde (Hérault).

Pas de centre naturiste sur la Côte d’Azur, où le paysage naturel s'est raréfié sous le béton, mais il existe quelques petits centres dans l'arrière-pays (Puget-Théniers) et de plus vastes sur les côtes de la Corse. Il y a encore quelques plages naturistes, en particulier au Cap Taillat (commune de Ramatuelle, dans le Var), grâce au Conservatoire du littoral qui a sauvé ce secteur. Il est à noter que les calanques marseillaises sont fréquentées par les naturistes depuis 1929.

La célèbre et splendide Île du Levant possède un village naturiste, Héliopolis, ouvert à tous les publics. À Héliopolis, le bord de la mer doit impérativement rester libre et accessible à tous, aucune privatisation de la bande littorale n’est acceptée. Au XXIe siècle, ce principe naturiste et écologiste y reste toujours en vigueur, contrastant avec le béton envahissant du littoral de la Côte d'Azur. Les copropriétaires naturistes d'Héliopolis ont « gelé » à leurs frais une vaste zone boisée, où toute construction est interdite, qui constitue une réserve naturelle ouverte au public.

Les années 2000 voient surgir la pratique de la randonue. De la simple balade en forêt à des excursions plus sportives dans des zones montagneuses ou accidentées, il s'agit là d'associer la sensation de bien-être causée par la nudité à la découverte de coins de nature. C'est donc une forme de naturisme sauvage qui se développe hors des centres autorisés, même si ceux-ci peuvent servir de lieu d'hébergement ou de point de départ. Certains promoteurs de la randonue sont d'ailleurs peu enthousiastes à l'idée de devoir limiter leur pratique du naturisme à des lieux officiellement réservés à cette pratique. Ils préfèrent la notion de naturisme en liberté. Du point de vue légal, la possibilité d'une telle pratique reste floue. Le nouveau code pénal n'a pas conservé la notion d'outrage public à la pudeur, mais seulement celui d'exhibition sexuelle qui, d'après eux, ne devrait pas concerner la nudité simple. Néanmoins, en 2007, ils ont créé une association : l'Association pour la Promotion du Naturisme en Liberté (APNEL) dont le but principal est de soutenir les personnes qui seraient injustement appréhendées du fait de leur pratique du naturisme hors des centres officiels et d'obtenir à terme une modification de la loi visant à dépénaliser la nudité simple.

Si la France est la première destination touristique mondiale, elle l'est aussi pour le naturisme, devant l'Espagne et la Croatie avec plus de 21 000 emplacements de camping répartis sur 165 terrains. C'est aussi plus de 9 000 hébergements locatifs , en gîtes, villages vacances, campings village, et parcs résidentiels de loisirs, on dénombre également 10 hôtels et 20 maison d'hôtes proposant un peu plus de 400 chambres dont 120 sur l'île du Levant et 136 sur l'île de Saint Martin aux Antilles. Quelques voyagistes spécialisés à Paris, Nice et Bruxelles proposent des destinations naturistes en Europe et ailleurs.

Il existe une composante chrétienne dans le mouvement naturiste. Celle-ci croit que le corps humain est la création la plus merveilleuse de Dieu ; l'homme ne doit pas éprouver de honte et ne doit pas couvrir son corps. Les naturistes chrétiens se trouvent dans presque tous les courants religieux chrétiens et ne voient pas de conflit avec les enseignements de la Bible et en vivant leurs vies et en adorant Dieu sans aucun vêtement. Malgré tout les naturistes chrétiens sont en désaccord avec les autres naturistes sur des sujets comme la philosophie New Age et l’humanisme. Cela comprend un rejet total de toute forme de culte de la nature.

Dans le livre de la Genèse, Adam et Ève vivaient dans le jardin d'Éden comme des mariés. Ils ont mangé le fruit ce qui avait été interdit par Dieu, ayant été persuadés par le diable dans la forme d'un serpent. Alors leurs yeux ont été ouverts et se rendirent compte qu'ils étaient nus. Ainsi ils ont recueilli des feuilles de figuier à utiliser un vêtement primitif pour couvrir leur appareil reproducteur. Elles devinrent insuffisantes très rapides et Adam et Ève se sont cachés de Dieu entre les arbres.

Les naturistes chrétiens croient que c'est le diable, non Dieu, qui leur dit que étaient nus. Ce n'a pas été la volonté de Dieu que Adam et Ève mettent le vêtement, même si ils ont péché. Néanmoins, Dieu ne déshabilla pas Adam et Ève de leurs feuilles de figuier. Au contraire, ils avaient le libre arbitre, et il leur a fait des vêtement avec la peau des animaux demandant un sacrifice du sang. Suite à la crucifixion de Jésus de Nazareth, le sacrifice des animaux n'est plus nécessaire pour l'expiation de péché. Pour ces raisons, les naturistes chrétiens croient que nous n'avons pas besoin de porter les vêtements (excepté dans climat froid ou hostile) et les désirs de la chair peuvent être évités par la puissance de Dieu.

L’idéologie naturiste a souvent été critiquée ou du moins tournée en ridicule, principalement pour des raisons d’ordre culturel ou religieux, mais aussi par des personnes qui ne supportent pas la vue de corps nus. En France l’esprit de la loi sépare l’exhibitionnisme du naturisme mais le texte, insuffisamment explicite, amène parfois une interprétation restrictive de la part de la police et de certains maires. Cependant, au pire, la police se contente de demander aux gens nus de se rhabiller, personne n'est condamné pour une baignade nue non exhibitionniste.

Certains lieux ont été transformés en espaces de sexualité en public par des personnes que les naturistes refusent de considérer comme étant des leurs : en particulier une partie de la plage de Cap d'Agde est devenue un haut lieu de l’échangisme et du libertinage. L’opinion publique faisant souvent l’amalgame entre les naturistes et les exhibitionnistes.

Certains spécialistes de l’enfance s’interrogent sur les effets à long terme du naturisme sur la psychologie de l’enfant, y voyant un danger notamment vis-à-vis de la confrontation avec la nudité de ses parents. D’autres spécialistes, renommés comme Françoise Dolto, n'y voient que des avantages éducatifs quand elle est saine. Quant aux naturistes, ils évoquent la tradition de la nudité familiale dans les saunas scandinaves, tout comme l’expérience de plusieurs millions de familles naturistes. En famille, la nudité familiale est bénéfique pour l’équilibre psychologique des enfants et seule la nudité parentale dans un contexte anormal et ambigu pose problème.

La banalisation croissante de la nudité sur de nombreuses plages est contredite dans quelques rares villes de France.

L’américanisation grandissante de la société française provoque chez une partie des adolescents un rejet du naturisme, sous l’influence des modes vestimentaires et d’une conception puritaine des corps. Cette rigidification pendant l’adolescence s’accompagne de la « culture jeune » de plus en plus étrangère à l’idée de paraître nu dans un espace public. Piercings, tatouages, culte de la marque et du logo : tout ceci participe d’une construction permanente de l’identité (changeante) sur laquelle le sujet jeune tente d’exercer un dernier contrôle avant l’âge adulte. Cette théâtralisation permanente des corps est rigoureusement à l'opposé d’un nu naturel, qui marque une certaine acceptation de soi, une sortie hors de son image sociale et de la sphère de la séduction. Mais fréquemment les adolescents reviennent aux espaces naturistes, vers 20-25 ans ou devenus parents à leur tour.

BONUS : Retour aux Sources : 2005, 1h04’ 12 ans après nous retrouvons sur L’Espace Naturiste de la sablière des personnes (Enfants et adultes) qui ont participés au film « Vivre Nu à La Recherche du Paradis Perdu » mais aussi de nouveaux participants qui reflètent l’image du naturisme d’aujourd’hui. Naturisme aux Portes de Paris : 2005, 0h12’ Rencontre avec des résidants du Village Naturistes d’Héliomonde aux Portes de Paris.

Clin d'œil: certains films abordent ponctuellement ou indirectement le Naturisme.

En haut



Source : Wikipedia