FC Valence

3.4420113544226 (1233)
Posté par rachel 15/04/2009 @ 22:11

Tags : fc valence, espagne, football, sport

Dernières actualités
FC Valence : D.Le Tallec tout proche - Ouest-France
Le jeune attaquant du Stade Rennais, Damien Le Tallec, serait à deux doigts de trouver un accord avec le club espagnol du FC Valence pour la saison prochaine. Même si la démission du président valencian pourrait remettre quelques données des...
FC Valence : Soriano démissionne - Ouest-France
Le président du FC Valence, Vicente Soriano, a présenté sa démission jeudi soir. Il laisse le club dans un désastre économique. 450 millions d'euros de dettes. Vicente Soriano, le président du FC Valence, laisse un club criblé de dettes....
75 millions vers le club ché ? - Transfert de Foot
Le Real Madrid souhaite recruter les 3 joueurs du FC Valence : David Silva, David Villa et Raul Albiol. Madrid serait prêt à renflouer les caisses du FC Valence. En effet, après le dossier Kaka, les Merengues s'attaqueraient à ceux des 3 valencians...
Lille : Ludovic Butelle libéré par le FC Valence - Le Parisien
Ludovic Butelle, le gardien de Lille, titulaire depuis trois journées, a été libéré du contrat qui le liait depuis 2004 au FC Valence. Le Losc, qui disposait d'une option d'achat sur le joueur estimé à 1,5 million d'euros et valable jusqu'au 31 mai,...
Le FC Barcelone cherche à garder Eto'o - AFP
Les médias espagnols se perdaient en conjectures la semaine dernière sur le possible successeur de Samuel Eto'o, meilleur buteur du Barça en Liga cette saison (30 buts): David Villa (Valence), Diego Forlan (Atletico Madrid) ou encore Zlatan Ibrahimovic...
Les actionnaires approuvent l'augmentation de capital - FootEspagnol.fr
Les actionnaires du FC Valence ont décidé aujourd'hui d'approuver, à plus de 97,8%, l'augmentation du capital social du FC Valence. Cette augmentation de capital est de l'ordre de 92,8 Millions d'euros, soit la création de 1.922.250 nouvelles actions...
Unibet aidera Valence s'il recrute en France - FootEspagnol.fr
Implanté dans ces 5 pays, l'entreprise de paris sportifs Unibet, qui a prolongé son bail avec le FC Valence pour les deux prochaines saisons, a décidé de prendre en charge une partie du salaire de Jérémy Mathieu si ce dernier venait à signer en faveur...
Le TFC l'a mérité - Le Figaro
Pour l'instant, seul le départ de Jérémy Mathieu (Ndlr : qui est en fin de contrat, sans doute en partance vers le FC Valence) est une certitude.» Si André-Pierre Gignac a promis de rester la saison prochaine, Cédric Carrasso a été plus ambigu....
Toulouse : Le FC Valence "plaît" à Mathieu - Breves de Foot
J'ai envie de voir autre chose,» a déclaré Jérémy Mathieu ce vendredi matin, alors que la presse espagnole annonce pour dimanche la signature de son contrat de trois saisons en faveur du FC Valence. Âgé de 26 ans, Jérémy Mathieu est en fin de contrat à...

Valence CF

Logo

Valence CF (Valencia Club de Fútbol en espagnol) est un club de football espagnol basé à Valence (Espagne).

Le Valencia Club de Futbol a été fondé le 18 mars 1919 en pleine fête des Falles de Valence. Le premier président a été désigné en jouant à pile ou face! En effet, Octavio Augusto Milego Diaz était confronté à Gonzalo Medina Pernas pour le poste de président du club et la chance lui a souri!

Le club a disputé son premier match officiel le 21 mai 1919 à Castellón face au Gimnástico, match perdu 1-0. De 1919 à 1923 le club valencian dispute ses matches à domicile dans le vétuste stade d'Algirós. Le 20 mai 1923 le match opposant Valence CF à UD Levante permet d’inaugurer la nouvelle maison du club Mestalla.

À cette époque, le stade est encore de taille modeste: il ne pouvait accueillir que 17 000 personnes, de plus le club valencian n’évoluait pas encore en Primera Division, il manquait donc de moyens pour agrandir ce stade. Toutefois, les performances réalisées par l’équipe au niveau régional poussa les dirigeants à entamer des travaux de rénovation et d’agrandissement. Sa capacité passa à 25 000 places.

Entre-temps, le FC Valence réussit à accéder pour la première fois à la division d’élite après un nouveau succès dans sa ligue régionale lors de la saison 1928-29. Cette période a été marquée par l’arrivée d’un homme: Luis Colina. En qualité de conseiller technique, il s’attache à solidifier la formation du club tout en cherchant à débaucher les joueurs qui, petit à petit, feront du Valence CF une grande équipe d’Espagne.

Pour ses débuts en Primera Division, l’équipe de Valence reçoit le Real Oviedo à Mestalla. Le score fut de 4-2 en faveur des locaux. Pour sa première saison au sein de l’élite, le club terminera à une honorable 6ème place (sur 10 clubs).

À l’époque les stars se nommaient Torregaray (libéro), Amoros (milieu offensif), Pasarin et Imossi (latéraux), Vilanova ou encore Sanchez (attaquants).

À ce moment là, l’équipe paraissait extrêmement prometteuse, à tel point qu’à l’aube de la saison 1931-32, les joueurs dirigés par le tchécoslovaque Anton Fivber se plaçaient parmi les favoris au titre de champion. Hélas, l’exacerbation croissante des clivages et des divisions entre régions espagnoles dès la proclamation de la IIe république en 1931; puis le début de la guerre civile en 1936 empêcha le club valencian de confirmer ses belles promesses.

La dictature militaire instaurée par Franco eut aussi des répercussions dans le monde du sport et particulièrement dans le football. C’est ainsi qu’en juin 1939, le Major Alfredo Gimenez Buesa se vit attribuer la présidence du Valencia CF, assisté par Luis Casanova. Conséquence de la guerre, Mestalla fut partiellement détruit, puis reconstruit pour revenir à une capacité de 22 000 places. Mais, de l’aveu des supporters, quelque chose avait changé dans l’ambiance autour du club, ce qui fut le cas dans la plupart des équipes professionnelles en cette triste époque.

Paradoxalement, c’est à cette époque que Valence se forgea une identité et un début de palmarès. Luis Casanova resta seul président après le départ du Major Buesa. A cette époque, l’équipe s’est construite dans le but d’avoir un joueur clé à chaque poste. L’attaque était considérablement fournie avec la présence de la delantera eléctrica (l’attaque électrique) surnom donné à la stratégie d’attaque de l’équipe comparable à un champ de force avec principalement 5 attaquants: Epi, Amadeo, Mundo, Asensi et Gorostiza. De plus, l’équipe possédait des références à chaque poste: avec la muraille Ignacio Eizaguirre dans les cages et la paire défensive Alvaro et Juan Ramon.

Durant cette glorieuse ère, le Valencia CF remporta sa première coupe d'Espagne en 1941 face à l’Espanyol Barcelone. En 1942, le club remporte son premier championnat et récidive deux saisons plus tard en 1944 ainsi qu'en 1947.

Durant les années 50, l’équipe de Valence fut confrontée à de nouvelles difficultés, comme le départ à la retraite de nombreux cadres, ainsi que le renforcement de nombreux adversaires comme le Real Madrid, le FC Barcelone, l'Athletic Bilbao ou l’Atletico de Madrid. A cette époque les deux grandes stars de l’équipe s’appelaient Antonio Puchades et Jacinto Quincoces. Les deux leaders ont permis à Valence de remporter la Copa del Rey en 1954 face au Barça. Les excellents résultats de la décennie précédente ont permis à Valence de réinvestir dans une nouvelle formation de jeunes et un rajeunissement de Mestalla (dont la capacité passe à 45 000 places). Durant cette période, les résultats à domicile restaient impressionnants, mais les clubs du haut du tableau gardaient une longueur d’avance (le Real Madrid, FC Barcelone, Athletic de Bilbao et l’Atletico de Madrid se sont partagés tous les titres de la décennie), au final Valence s’en sortira avec une «maigre» place de dauphin pendant la saison 1952-53.

Ce fut la fin de la période Luis Casanova, notamment à la suite du décès de Luis Colina, qui marqua une page de l’histoire du club. Il laissa derrière lui un excellent bilan de 3 championnats d’Espagne et 3 Coupes du Roi.

Le début des années 60 fut un curieux paradoxe pour l’équipe de Valence, alors qu’en 1961-62 le club finira à une décevante 7ème place, dans le même temps il s’offrira son premier titre européen, en Coupe des villes de foire de 1962 (aujourd'hui connu sous le nom de Coupe UEFA). Après avoir disposé de Nottingham Forest, FC Lausanne, l’Inter de Milan et le MTK Budapest, Valence rencontrait le grand Barça en finale. Le score fut sans appel 6 à 2 pour les valencians au match aller. Au retour, au Nou Camp, Valence parvint à tenir le choc et obtenir le match nul 1-1.

L’année suivante, Valence réussit un parcours tout aussi somptueux en UEFA en disposant notamment du Celtic Glasgow et de la Roma en demi-finale (3-0; 0-1). En finale, le Dinamo Zagreb se présente à Mestalla, mais repart battu 2-0 (buts de Mano et Hector Nunez). L’année suivante, Valence est en course pour tenter la passe de trois. L’équipe conduite par Waldo et Zamora parviendra à nouveau jusqu’en finale, mais trébucha face au Real Saragosse (1-2).

Pour finir cette décennie riche en histoire européenne, mais décevante sur le plan national, le Valencia CF remporta la Copa del Rey en 1967 face à ...l’Athletic Bilbao grâce à des buts de Paquito et du paraguayen Jara.

En avril 1970, un monument du football débarque à Valence, Alfredo Di Stefano. Les débuts de l’hispano-argentin en tant qu’entraineur sont convaincants, il permet à Valence de décrocher un 4ème Championnat d'Espagne en 1971 après une lutte serrée avec le Barça et l’Atletico de Madrid. Malheureusement il ne parvint pas à briser la malédiction de la Coupe du Roi puisque le FC Valence perdit 3 finales consécutives en 1970, 1971 et 1972. En 1973 la «Flèche blonde» quitte ses fonctions d’entraineur tandis qu’un changement de président s’effectue: Francisco Ros Casares remplaçant Julio De Miguel. Tout s’enchaîna avec l’arrivée de nombreux joueurs étrangers à l’image des autres géants de la Liga. Ainsi le malien Salif Keita, l’autrichien Kurt Jara, l’argentin Mario Kempes qui devient le meilleur buteur du championnat deux saisons consécutives et le néerlandais Johnny Rep vinrent grossir les rangs du club. En 1979 le grand Alfredo Di Stefano retourne au club et il parvient enfin à remporter la Coupe du Roi la même année face au Real Madrid puis une victoire l’année suivante en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe contre Arsenal FC aux tirs aux buts, avec Kempes comme fer de lance des succès européens du club.

En 1982, le club désigne Miljan Miljanic comme entraîneur mais après une saison catastrophique pour le club, il est remplacé à 7 matchs de la fin de la saison par Koldo Aguirre. En fait, Valence évite la relégation de justesse cette année grâce aux résultats des adversaires directs à la relégation. Lors des saisons 1983–84 et 1984–85, le club accumule des dettes immenses sous la présidence de Vicente Tormo. Et finalement, Valence touche le fond et est relégué en division 2 à la fin de la saison 1985–86 pourrie par des problèmes internes telles que des joueurs et un staff pas payés et une mauvaise ambiance dans le groupe. Pour la première fois de son histoire, le club est relégué après 55 ans de succès au plus haut niveau.

Arturo Tuzón est nommé président du club et ramène Valence en première division avec l'aide du coach, Alfredo Di Stefano qui restera coach du club jusque la saison 1987–88 et la 14e place finale du club. L'attaquant bulgare, Luboslav Penev vient renforcer le club en 1989.

Guus Hiddink est nommé entraîneur pour la saison 1991–92 mais le club ne peut faire mieux qu'une 4e place finale en championnat et il est éliminé dès les quarts de finale de la coupe d'Espagne. En 1992, Valence CF devient officiellement une Sporting Limited Company et reconduit Hiddink comme entraîneur principal jusqu'en 1993.

Carlos Alberto Parreira, arrive à Mestalla en 1994 après une coupe du Monde réussie à la tête du Brésil. Il recrute dès son arrivée le gardien de buts espagnol Andoni Zubizarreta, l'attaquant russe Oleg Salenko et le yougoslave Predrag Mijatovic mais les résultats espérés ne sont pas au rendez-vous et un nouvel entraîneur est nommé, José Manuel Rielo. Au milieu des années 1990, le club ne parvient toujours pas à retrouver les succès du passé malgré le passage au club de grands entraîneurs comme Luis Aragonés et Jorge Valdano ou de joueurs comme Claudio López, Ariel Ortega ou Romário. Finalement, c'est Claudio Ranieri qui mène l'équipe jusqu’à la victoire de la coupe d'Espagne lors de la saison 1998–99.

Héctor Cúper remplace Ranieri après le succès en coupe et immédiatement il introduit une nouvelle philosophie de football offensif dans l'équipe, se soldant par une première finale de Ligue des champions perdue 3-0 à Saint-Denis face au rival du Real Madrid. La saison suivante, Cúper conduit le club vers une seconde finale de Ligue des champions perdue cette fois contre le Bayern Munich aux tirs aux buts.

Rafael Benítez devient le nouvel entraîneur après le départ de Cúper et lors de la saison 2001-02, Valence remporte après 31 ans d'attente le championnat d'Espagne. Lors de la saison 2003-2004 le club a réalisé le triplé historique en remportant le titre de champion d'Espagne, en gagnant la Coupe UEFA face à l'Olympique de Marseille et en confirmant avec la Supercoupe d'Europe.

Le 28 octobre 2007 Quique Sánchez Flores (entraîneur du club depuis 2005) est remercié après la défaite de Valence contre le FC Séville (3-0). Quelques jours plus tard, l'ancien international néerlandais Ronald Koeman devient le nouvel entraîneur du FC Valence.

Le 16 avril 2008 Valence remporte sa 7éme Copa del Rey contre le Getafe au Stade Vicente Calderon à Madrid (score: 3-1). Néanmoins, le technicien néerlandais est limogé de son poste d’entraîneur après une énième défaite et une bien triste 16ème place en championnat, sans omettre une calamiteuse performance en Ligue des Champions. En effet, malgré la victoire en Coupe du Roi contre Getafe, la direction du club, qui avait déjà pris sa décision bien avant cette échéance, a décidé d’aller jusqu’au bout de sa logique, afin de sauver ce qui peut encore l'être en championnat.

En attendant peut être l’arrivée de Marcelino García qui réalise une grande saison sur le banc de Santander ou encore Unaï Emery l’entraîneur d’Almeria pour le compte de la saison prochaine, l’intérim du poste a été confié à Salvador González Voro et José Maria Ochotorena qui avait la responsabilité des gardiens de but.

Le basque Unai Emery sera le nouveau entraineur du FC Valence à partir du début de la saison 2008/2009 avec en poche un contrat de deux ans, il sera le plus jeune technicien de l'histoire du club, el nuevo Benitez comme il est surnommé finira sa saison 2007/2008 avec le club andalou UD Almería.

Après la crise de juillet-août 2008, la nomination du nouvel entraineur Unai Emery, Vicente Soriano devient président du club dés lors une nouvelle ère commence pour le club, un club plus collectif, plus amical, plus attractif mais surtout plus compétitif. Le club commence très bien le championnat 2008/2009 avec une victoire 3-0 contre le Real Mallorca, puis fait un match nul contre Almería. Etant vainqueur de la Copa del Rey la saison passé, l'équipe joue les matches qualificatifs la coupe UEFA, se qualifiant pour la phase de poule (groupe G avec le FC Bruges, Rosenborg BK, le FC Copenhague et l'AS Saint-Étienne). Depuis la troisième journée de Liga, l'équipe est leader du classement (statistique à la 8ème journée : 8 matches joués dont 6 gagnés et 2 nul, avec une différence de buts de +13) .

Le club effectue ses matchs à Mestalla en plein centre-ville de Valence depuis 1923. Il peut accueillir 55 000 spectateurs. Un nouveau stade devrait voir le jour au debut de l'année 2010 , le Nou Mestalla qui pourra accueillir 75 000 personnes.

En haut



Estadio de Mestalla

Mestalla1.jpg

Mestalla est un stade de football qui accueille les matchs du FC Valence depuis 1923. Il doit son nom au canal d'irrigation qui passe en dessous du stade et qui sert à arroser les champs de la ville.

Le stade est inauguré le 20 mai 1923 avec un match amical opposant le FC Valence à Levante UD (autre club de la ville). Le match marque le début d'une nouvelle ère car le club quitte son premier stade Algirós.

À ses débuts, l'équipe valencienne n'évolue pas en première division et le stade accueille 17 000 spectateurs. Lorsqu'en 1927 les résultats du club s'améliorent dans les championnats régionaux, les dirigeants de l'époque effectuent des premiers travaux. Le stade atteint ainsi une capacité de 25 000 places avant que la guerre d'Espagne ne détériore le stade.

Après la rénovation du stade, l'équipe gagne un premier trophée, la coupe d'Espagne de football de 1941 et remporte l'année son premier championnat d'Espagne de football. Trois titres de liga et deux de coupe permettent une rénovation progressive du stade.

C'est dans les années cinquante que Mestalla connaît ses plus grands changements dans l'histoire. En effet un projet permet d'atteindre une capacité de 45 500 places. Mais tout un rêve s'effondre à cause de l'inondation de Valence en octobre 1957 dûe au débordement de la rivière Turia. Toutefois, quelques améliorations apparaissent comme la lumière artificielle inaugurée pendant les Falles de 1959.

Pendant les années soixante, le stade conserve son aspect tandis que le paysage urbain qui l'entoure se transforme rapidement. C'est aussi à cette période qu'à lieu les premières joutes européennes du FC Valence. Nottingham Forest est la première équipe étrangère à disputer un match officiel face au club local ; match qui eu lieu le 15 septembre 1961. Première pierre à l'édifice qui permet de remporter la Coupe UEFA en 1962 et 1963.

En 1969, un changement de nom du stade a lieu, hommage du club à un des ses présidents les plus emblématiques, Luis Casanova Giner, qui est resté dix-neuf ans à la tête du club. En effet, à partir de cette date Mestalla devient le stade Luis Casanova. C'est en 1994 qu'il demande à ce qu'on rende au stade son nom d'origine.

En 1972, a lieu l'inauguration du siège social du club avec notamment la salle des trophés. Plus tard, un projet étudie la possibilité de transférer Mestalla sur des terrains à l'extérieur de la ville mais ce projet est abandonné et en 1978 le stade subit quelques travaux en vue de la coupe du monde de football de 1982 qui eu lieu en Espagne.

C'est récemment que la dernière modification du stade a eu lieu afin d'atteindre une capacité de 53 000 places mais il vit ses dernières années. En effet, le club a décidé de construire un nouveau stade (Nou Mestalla) de 75 000 places qui devrait être fini en 2010.

En haut



Patrick Kluivert

Kluivert7Sep2006.jpg

Patrick Stephan Kluivert est un footballeur Néerlandais. Né le 1er juillet 1976 à Amsterdam (Pays-Bas). Évoluant au poste d'attaquant, Kluivert mesure 1,89 m pour 80 kg. En 2004, Patrick Kluivert est intégré dans la liste FIFA 100, une liste des 125 plus grands joueurs de tous les temps. Il détient le record des buts marqués avec la sélection néerlandaise avec un total de 40 buts pour 79 matches.

Patrick Kluivert est un des grands noms du football Néerlandais et Européen. Patrick Kluivert est d'origine surinamienne (une ancienne colonie hollandaise située en Amérique du Sud). Intégré dès son plus jeune age dans le prestigieux centre de formation de l'Ajax Amsterdam, Kluivert à connu la gloire sous les couleurs de l'Ajax mais également avec le maillot du FC Barcelone. Il eut également la chance de jouer pour d'autres clubs prestigieux tels que le Milan AC, Newcastle United, le PSV ou encore Valencia CF. Sa carrière fut marquée par des hauts et des bas mais Patrick Kluivert restera comme un grand nom du football international. Il est actuellement en formation avec le club néerlandais d'Alkmaar afin d'obtenir son diplôme d'entraîneur. Il n'est pas impossible que Kluivert rejoigne l'équipe d'Alkmaar en tant que joueur à l'issu de sa formation. Malgré de nombreux trophées remportés comme la Ligue des champions, et un talent indéniable, Kluivert n'a jamais obtenu de trophée individuel tel que le ballon d'or.

Patrick Kluivert est repéré très jeune par le club hollandais d'Amsterdam qui lui fait intégrer le centre de formation. Très vite, le jeune joueur se fait remarquer non seulement par son habilité à marquer des buts mais aussi par son aisance technique et par sa vision du jeu. Aux tests TIPS SYSTEM (test qui permet de juger les capacités technique, l'intelligence sur le terrain et la vitesse d'un joueur), le jeune Patrick Kluivert obtient des notes bien au dessus de la moyenne. Il est très vite repéré par Louis Van Gaal, l'entraîneur de l'équipe première de l'Ajax Amsterdam qui lui donne rapidement sa chance et déclare même « vous avez Ronaldo (PSV Eindoven), nous avons Kluivert ». Le jeune joueur d'origine surinamienne devient rapidement le protégé de son entraîneur, Louis Van Gaal qui deviendra son réel Mentor. Kluivert marque son premier but pour son premier match avec l'équipe professionnelle de l'Ajax, le 21/08/1994 lors de la super coupe des Pays-Bas contre les rivaux de Feyenoord. Patrick Kluivert fait partie de la génération dorée de l'Ajax des années 1990 avec des joueurs comme Clarence Seedorf, Edwin Van Der Sar, Edgar Davids, ou encore son meilleur ami, Michael Reiziger. Patrick Kluivert apparaît pour la première fois aux yeux du grand public le soir du 24 mai 1995 lorsqu'il entra en cours de jeu avec l'Ajax Amsterdam, lors de la finale de la ligue des champions face au Milan AC : il marqua l'unique but de la rencontre, couvrant ainsi de gloire le club batave.

Transféré au Milan AC un an plus tard. Malgré un but fantastique contre la Juventus, Patrick Kluivert ne réussit pas à s'imposer dans le club lombard à cause de multiples problèmes personnels. Il n'y reste qu'une saison et marque seulement 6 buts.

Dans les dernières heures d'août 1998, Louis Van Gaal, l'entraîneur du club catalan prend un avion pour Milan et tente de convaincre son « fils » Kluivert de signer avec le club de la ville catalane. Opération réussie, le club espagnol l'engage pour près de 15 M€, prenant de vitesse Arsenal et Manchester United. Le joueur signe un contrat de 2,4 M€ par an. Patrick Kluivert y passe 6 saisons au cours desquelles il inscrit plus de 120 buts sous le maillot blaugrana aux côtés de Rivaldo et devient une icône auprès des amateurs de football. Kluivert enchaîne les performances hors norme et marque quasiment à chaque match, il est au sommet de son art . Au cours d'un match contre le RCD Mallorca, Kluivert subit de nombreuses insultes racistes de la part des supporters adverses. Le joueur néerlandais répond par trois buts et effectue le signe des Black Panther Party, le poing droit levé et la tête basse envers les supporters Majorquains.

C'est à cette période qu'il connaît son heure de gloire avec l'équipe des Pays-Bas, demi-finaliste du mondial 1998 et de l'Euro 2000. En 2002, Patrick Kluivert se voit décerner l'entrée dans le cercle très fermé des joueurs ayant marqué plus de 100 buts sous les couleurs de Barcelone.

Désireux de jouer en Angleterre, Kluivert évolue à Newcastle United au cours de la saison 2004-2005. Malgré quelques buts importants dont une talonnade magnifique, Kluivert réalise une saison mitigée ponctuée de blessures a répétition, gênant son intégration dans le club anglais.

De retour en Espagne au FC Valence lors de la saison 2005-2006, il connaît une saison noire ponctuée par des blessures à répétition. Le club décide alors de s'en séparer et Kluivert retourne dans son pays natal relancer sa carrière au PSV Eindhoven.

Kluivert à du mal à se remettre à niveau, toujours gêné par de nombreuses blessures au genou notamment. Il ne joue que seize matchs et, à la fin de cette saison, le club néerlandais ne souhaite plus conserver le batave dans son effectif. Celui-ci avoue être intéressé par un éventuel transfert à l'Ajax Amsterdam où il retrouverait un certain Edgar Davids.

Mais c'est finalement en France qu'il signe le jeudi 31 août 2007. Le LOSC, qui cherche un joueur d'expérience pour encadrer ses jeunes recrues estivales, prend le pari de relancer la carrière du hollandais. Après quelques semaines de remise en forme, Patrick Kluivert fait son retour sur les terrains avec un but pour sa première titularisation sous les couleurs de Lille contre Valenciennes. Malgré son aisance technique et de gros efforts physiques qui lui ont fait perdre presque 15kgs, le système de jeu de Claude Puel n'est pas celui dans lequel la star Néerlandaise était habituée à jouer. Kluivert joue la plupart de ses matchs en tant que milieu offensif, un poste où il n'est pas le plus à l'aise. Il marque cependant quelques buts dont un doublé contre Rennes. On croit alors le géant néerlandais enfin lancé. Mais, depuis ce match contre Rennes, Kluivert n'est apparu qu'une fois en tant que titulaire, ce qui surprend le joueur mais également les supporters. À la fin de saison, malgré des statistiques buts marqués/minutes jouées impressionnantes, l'entraineur lillois convoque la presse pour annoncer que Kluivert ne sera pas conservé même s'il a apporté énormément au groupe lillois par son expérience et son professionnalisme hors pair. Claude Puel laisse penser qu'il ne serait pas contre le fait que Kluivert joigne le staff lillois en tant qu'entraineur adjoint. Mais le joueur est bien décidé à partir à la recherche d'un nouveau challenge aux Pays-Bas pour la saison 2008-2009. Il débutera une formation accélérée dès le mois d'août aux Pays-Bas afin de devenir entraîneur mais il affirme tout de même son envie de continuer sa carrière en tant que joueur.

Le 30 juin 2008, Patrick Kluivert rejoint son mentor Louis Van Gaal dans le club néerlandais de l'AZ Alkmaar. Les supporters de l'AZ, surpris de voir une star internationale participer au premier entraînement de la saison pour l'équipe d'Alkmaar se sont vite rendus compte que Kluivert était venu non pas pour jouer au football mais pour épauler Van Gaal en entraînant les attaquants de l'équipe néerlandaise. Ce passage à l'AZ Alkmaar est en réalité un stage que Patrick Kluivert est contraint à effectuer dans le cadre de sa formation d'entraîneur. D'après de nombreuses rumeurs non vérifiées, il ne serait pas impossible que Louis Van Gaal puisse donner à son poulain sa dernière chance de prouver qu'il est toujours le joueur qu'il a été sous les couleurs de Barcelone en l'intégrant à son effectif professionnel.

Patrick Kluivert à en effet été aperçu a plusieurs reprises s'entraînant avec les joueurs professionnels de l'équipe néerlandaise ainsi qu'individuellement, en retrait du groupe, ce qui prouve que le joueur a pour but de continuer d'entretenir sa condition physique dans l'optique de reprendre une activité professionnelle la saison prochaine.

La star néerlandaise a également disputé deux matches de gala en 2009 : le premier en Janvier faisant parti d'une sélection d'anciens joueurs de l'équipe nationale des Pays-Bas (45 minutes jouées) et l'autre faisant partie d'une équipe d'anciennes stars du FC Barcelone en Mars, jouant la totalité de la rencontre. Patrick Kluivert reçut des critiques extrêmement positives vis-à-vis de sa prestation lors du match qu'il disputa en compagnie des anciennes stars du club catalan, malgré une opération importante au genou quelques mois auparavant. Les journalistes espagnols qualifiant même Kluivert du joueur le plus "remarquable" de la rencontre, disant que l'ancien international Hollandais n'a en effet pas perdu sa classe et son touché de balle exceptionnels. Les journalistes furent également étonnés de voir le natif d'Amsterdam jouer l'intégralité du match à un niveau d'intensité relativement élevé étant donné qu'il n'a pas joué de match officiel depuis plus d'un an, ce qui prouve une fois de plus que Patrick Kluivert n'a pas définitivement quitté le monde du football et compte bien y revenir en tant que joueur.

Kluivert est, à l'image de beaucoup de footballeurs néerlandais de sa génération un joueur qui possède un énorme bagage technique. Malgré sa grande taille et son physique impressionnant, Kluivert est un joueur rapide qui a la possibilité de s'infiltrer dans les défenses adverses avec beaucoup de facilités. Il est non seulement un « renard des surfaces » qui est à l'affût sur chaque ballon, mais aussi un joueur qui peut servir de pivot. Durant son passage au LOSC, le néerlandais à été utilisé dans un rôle de milieu offensif, ce qui ne lui a pas trop réussi malgré son excellente vision du jeu et ses passes précises.

Il est né le même jour que Ruud van Nistelrooy, son compatriote, lui aussi attaquant.

« Patrick est l'un des joueurs les plus complets que je ne connaisse et il peut s'améliorer. Chaque joueur a la capacité de pouvoir progresser mais Patrick est déjà un des meilleurs. » Winston Bogarde.

« Bien qu'il ait eu beaucoup d'expériences difficiles, Patrick a toujours le sourire aux lèvres » Giovanni van Bronkhorst.

« Patrick est un des meilleurs attaquants de la planète, son contrôle de balle et sa vitesse sont incroyables pour un joueur de cette carrure. » Giovanni van Bronkhorst.

« Il est populaire auprès de tous ses coéquipiers. Il est également un grand fan de musique, on peut toujours l'entendre chanter ». Marc Overmars.

« J'aime beaucoup Patrick en tant qu'homme, dans le football professionnel, il est extrêmement difficile de construire des amitiés solides avec les autres joueurs car on doit toujours bouger, changer de clubs. Mais j'ai gardé un contact régulier avec Patrick depuis de nombreuses années maintenant. En dehors du terrain, Patrick est quelqu'un de vraiment drôle, il est capable de rigoler avec vous de vous raconter des bêtises toute la journée et toute la nuit. Il est très bavard mais ne s'excite pas et ne s'énerve pas facilement, c'est quelqu'un de très décontracté, il prends la vie du bon côté. Une des chose que j'aime le plus chez lui est que la célébrité et l'argent ne lui ont pas monté à la tête. Quand il revient dans le nord des Pays-Bas, il se rend toujours aux mêmes endroits et traine toujours avec les mêmes personnes depuis qu'il est enfant, c'est quelqu'un d'extrêmement loyal. Sur le terrain, il n'est jamais nerveux, c'est sans doute car il sait qu'il est vraiment un grand joueur. Le ballon de foot est le meilleur ami de Patrick et ses qualités sont énormes. Personne ne semble ne pas l'aimer, et même sur le terrain, quand j'ai envie de lui crier dessus, je trouve cela trop difficile, c'est vraiment dur de se fâcher avec un mec aussi gentil » Mario Melchiot.

« En plus d'être un attaquant tranchant et rapide, Patrick est est également grand et puissant. Je pense que les gens devraient s'intéresser davantage au travail que Patrick effectue sans le ballon, c'est la clé de l'équipe. Il n'y a pas de joueur offensif aussi complet que lui, il est fort physiquement, rapide et technique. Tu peux lui donner la balle de la façon que tu veux, il réussira toujours à la contrôler. J'ai joué avec lui en club et en équipe nationale et c'est une chance pour moi que de ne pas avoir a m'y opposer. » Michael Reiziger.

« Patrick a eu énormément de problèmes tout au long de sa carrière mais il est l'un des meilleurs attaquants de la planète. Il a tout de ce qu'un attaquant moderne doit posséder. Des gens ont dit qu'il est quelqu'un d'arrogant mais ce n'est pas le Patrick aimable et facile à vivre que je connais. » Jaap Stam.

Kluivert est marié à la styliste néerlandaise de renom Rossana Lima depuis le 28 janvier 2008.

En 1997, Kluivert eut affaire avec la justice. En effet, le joueur a commis un homicide involontaire lors d'un accident de voiture.

Patrick Kluivert est également une personnalité engagée contre le racisme, il est en effet intervenu lors des MTV MUSIC AWARDS en 2002 afin de remettre un trophée afin de s'opposer au racisme dans le monde du football. Il fit également un signe des Black Panthers Party a deux reprises lors d'un match de liga espagnole.

Kluivert fut pendant de nombreuses années le bouc émissaire de la presse néerlandaise, le classant même au 4e rang des néerlandais les moins fréquentables, placé devant des criminels de guerre et des assassins. Mais, au fil du temps, le joueur à essayer de convaincre de son accessibilité et de sa bonne humeur ; tentant de donner l'image d'une personne fréquentable et d'un père exemplaire, faisant la une de nombreux journaux « people » Néerlandais en 2008 avec son dernier fils, Shane.

Il n'a pas joué une minute durant l'Euro 2004 car le sélectionneur Dick Advocaat lui préférait van Nistelrooy.

En haut



Antonio Puchades

Antonio Puchades Casanova (surnommé Tonico), né le 4 juin 1925 à Sueca en Espagne, est un ancien footballeur espagnol.

Ce milieu de terrain international qui a fait l'essentiel de sa carrière au FC Valence compte 23 sélections avec l'équipe d'Espagne. Il a notamment participé à la coupe du monde 1950 que l'Espagne a terminé à la quatrième place.

En haut



Rubén Baraja

Rubén Baraja Vegas, né le 11 juillet 1975 à Valladolid (Espagne), est un footballeur espagnol. Ce milieu de terrain est un international espagnol (43 sélections, 7 buts).

Ruben Baraja débute sa carrière au Real Valladolid avant de rejoindre l'Atlético Madrid, où il joue pendant deux saisons et demi en équipe B, sa première apparition en équipe première est le 7 février 1999. Lorsque le club est relégué à l’issue de la saison 99/00, Ruben Baraja est recruté par le FC Valence pour la somme de 2,000 million pesetas , récent finaliste de la Ligue des Champions qui cherche à renforcer son milieu de terrain après les départs de Claudio Lopez, Gerard et Javier Farinos.

Sa première saison sous ses nouvelles couleurs a failli se terminer en beauté mais il perd en finale de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich aux tirs au buts, même si Ruben Baraja marque le sien. L’espagnol est bien décidé a gagné des trophées avec son club et la saison suivant il remporte la liga, La saison 03/04 est encore couronnée de succès pour Ruben Baraja avec le doublé liga et Coupe UEFA contre l’OM.

Il joue toujours pour le FC Valence et en est même devenu le capitaine, cela fait 8 saisons qu’il est au club. La saison 07/08 est un vrai fiasco pour le FC Valence en liga, mais brille en coupe nationale avec un succès en Coupe du Roi.

Rubén Baraja fait ses débuts avec l'Espagne contre Israel le 7 octobre 2000. Ruben Baraja participe à la Coupe du Monde 2002 en Corée du Sud et à l’Euro 2004. Mais contre toute attentes il est écarté du voyage en Allemagne pour la Coupe du Monde 2006.

En haut



David Villa

David Villa.jpg

David Villa Sánchez dit La Maravilla est un footballeur espagnol né le 3 décembre 1981 à Langreo, Asturies ( Espagne) évoluant actuellement au FC Valence.

David Villa débute sa carrière au Real Sporting de Gijón où il joue deux saisons complètes en deuxième division. Grâce à ses 39 buts en 92 matchs, il est transféré au Real Saragosse où il confirme pendant deux saisons ses talents. Durant l'été 2005, il arrive au Valence CF pour la somme avoisinant les 12 millions d'euros et s'impose rapidement comme titulaire en pointe de l'attaque valencienne. Il finit deuxième meilleur buteur de la liga avec 25 réalisations à une longueur du Camerounais Samuel Eto'o.

Durant l'été 2008 il défend les couleurs de la sélection espagnole au championnat d'Europe des nations qui se déroule en Suisse et en Autriche ; il termine champion et meilleur buteur avec 4 réalisations. Durant l'été "el guaje" attise les convoitises de clubs riches comme le Réal Madrid ,FC Barcelone, Juventus, Chelsea, Manchester, mais c'est le club Madrilène qui se fait le plus insistant, proposant 48 millions d'euros plus les joueurs Javier Saviola ou Ruben De La Red. Croyant qu'avec une telle somme d'argent proposée l'affaire était pliée, les médias annonçaient avec certitudes que le petit Asturien rejoindrait Raul et Consort dans le club de la capitale jusqu'à ce que le club de Madrid ne reçoive une fin de non-recevoir.

C'est seulement une semaine avant la fin du marché des transferts que David Villa prit la parole, agacé par les rumeurs : "la saison passée, on a dit beaucoup de choses sur moi, notamment que je ne serai plus a Valence, j'avais d'ailleurs confirmé que mon avenir était à Valence et nul part ailleurs. Et bien cette saison je le répète, mon désir est de rester de longues années a Valence".

Mais la plus belle des manières pour répondre aux insistances du Réal Madrid , pour le joueur et le tout nouveau président Vicente Soriano fut la revalorisation de contrat du petit Asturien, assortie d'une année supplémentaire et 3 millions d'euros net par année. Ce jour-là, pour montrer tout l'amour du maillot qu'il a pour son club, David Villa s'exclamera même en Valencien "Estic molt content d'estar açí en el dia de hui. Amunt València" une véritable gifle pour le Real Madrid.

Le père du joueur, interrogé, répondra : "Nous sommes issus d'un milieu très modeste : je travaillais très dur dans des mines jusqu'à 900 mètres de profondeurs pour nourrir ma famille et David était promis à un avenir semblable au mien, s'il n'avait pas eu ce don pour le football. Le jour où il a signé pour le FC Valence fut une chance inespérée pour nous et aujourd'hui nous sommes très reconnaissant envers le club".

Son avenir semble donc être à Valence sachant qu'Unai Emery, le nouvel entraineur et Vicente Soriano, l'actionnaire majoritaire du club en font l'une des pièces maîtresses de leur projet.

Il débute sa carrière internationale le 9 février 2005 à Almería, lors du match qui oppose l'équipe d'Espagne à l'équipe de Saint Marin .

Lors de l'été 2006, il participe à la coupe du monde en Allemagne avec l'Espagne, où il marque 3 buts en 4 matchs.

Il fait partie des 23 joueurs espagnols qui disputent l'Euro 2008 en Autriche et en Suisse. Il est l'auteur du premier triplé de buts de cette compétition à l'occasion du premier match de son équipe (face à la Russie). Il continuera le match suivant (face à la Suède) en marquant un but dans le temps additionnel, ce qui donnera la victoire à son équipe et du même coup lui permettra d'assurer la 1e place de son groupe et donc la qualification en quarts de finale. Cependant, en demi-finale de l'Euro 2008, David Villa se blesse, et donc ne participe pas à la finale qui oppose son équipe à celle de l'Allemagne . Il est actuellement le deuxiéme meilleur buteur du championnat d'Espagne et des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010...

En haut



Source : Wikipedia