FC Porto

3.3853859752633 (1697)
Posté par seb 27/02/2009 @ 07:00

Tags : fc porto, portugal, football, sport

Dernières actualités
OL/OM : la sérieuse menace du FC Porto - Foot Mercato.net
Cet été, les joueurs du FC Porto ont la cote en Ligue 1, et plus particulièrement à Marseille ainsi qu'à Lyon. Possédant une bonne cellule de recrutement le champion du Portugal ne cesse d'épater l'Europe chaque année en parvenant à réaliser un bon...
Le FC Porto dans le pétrin - Goal.com
Comme à chaque intersaison, le FC Porto, en dépit d'une saison plus que satisfaisante avec à la clé un titre de champion de Portugal et une place en quarts de finale de la Ligue des Champions, est contraint de laisser partir certains de ses cadres....
L'oL s'active pour Lisandro Lopez - 20minutes.fr
Olivier Blanc, le directeur de la communication de l'OL, a évoqué hier l'avancée des négociations avec le FC Porto au sujet de Lisandro Lopez, pour lequel le club portugais réclame 20 millions d'euros. L'attaquant aurait même trouvé un accord avec Lyon...
Lucho, le gros coup de l'OM ? - Football.fr
L'excellent milieu de terrain du FC Porto a été charmé par Didier Deschamps. (Reuters) Du lourd, du très lourd... D'abord simple rumeur évoquée sur la Canebière, Lucho Gonzalez est devenu, depuis quelques jours, la véritable priorité de l'OM pour cette...
À quoi joue Saint-Étienne dans le dossier Machado ? - Foot Mercato.net
Une arrivée vue d'un bon œil par le FC Porto qui s'est déjà entendu avec Toulouse pour un transfert de 3,5 M€ comme l'explique le président du TFC au quotidien régional. « Nous le voulons. Nous nous sommes d'ailleurs mis d'accord avec le FC Porto »....
Le mercato en France - Europe1
Selon nos confrères de La Provence, l'OM aurait relancé des contacts avec le FC Porto et Galatasaray pour s'attacher les services de Lucho Gonzalez et Servet Cetin. Après l'éviction de Pape Diouf et l'intronisation de Jean-Claude Dassier au poste de...
Le FC Porto recrute le gardien portugais Beto pour 4 ans - Le Parisien
Le gardien portugais Beto, qui jouait à Leixoes (D1 portugaise) et venait de faire ses débuts en sélection nationale, a signé pour 4 ans avec le FC Porto. "Je rêvais d'intégrer un groupe gagnant et une équipe de cette dimension, donc je ne pouvais pas...
FC Porto : Lyon n'oublie pas Cissokho - Ouest-France
Aly Cissokho, l'arrière gauche du FC Porto, serait toujours suivi par l'Olympique Lyonnais. A la recherche d'un arrière gauche supplémentaire, l'Olympique Lyonnais aurait toujours un ?il sur la situation d'Aly Cissokho (21 ans, FC Porto),...
Football: pas de négociations engagées entre le Real et Lyon pour ... - AFP
Enfin, au sujet de l'éventuelle arrivée de l'attaquant argentin du FC Porto, Lisandro Lopez, "les discussions se poursuivent mais un accord ne serait pas imminent", selon M. Blanc. Le FC Porto a fixé le montant du transfert à 20 millions d'euros pour...
Foot : le Journal des Transferts - Le Parisien
Lucho Gonzalez, 28 ans, le milieu de terrain argentin du FC Porto, reste la priorité de Didier Deschamps qui s'est entretenu directement avec lui. Les négociations, stoppées à cause de la crise marseillaise, vont reprendre aujourd'hui même si les...

Porto (Portugal)

Blason de Porto

2 000 000 (metro) (est.2008) hab.

Porto est une ville du Portugal de (c.) 240,000 (est.) habitants et environ 2.000.000 (est.) dans le Grand Porto (2008), ce qui en fait la seconde du pays après Lisbonne. Les deux villes, ont souvent rivalisé par le passé. Porto, par son histoire de négoce du vin avec le Royaume-Uni, semble avoir été influencée par celui-ci et par une activité commerciale importante. Un adage évoque le caractère des différentes villes portugaises : Pendant que Lisbonne se fait belle, Coimbra étudie, Braga prie et Porto travaille.

Peu de personnes en France connaissent le gentillé des habitants de Porto qui sont appelés Portistas (en référence à son club le FC Porto) ou Tripeiros (en référence à la spécialité locale, les Tripes à la mode de Porto).

Elle est située sur la façade atlantique du pays, et sur le rio Douro, au nord de Portugal. Porto est la capital de la région Norte, sous-région: Grande Porto, district de Porto et la Grand Aire Métropolitaine de Porto (GAM). La GAM de Porto abrange, entre autres, les municipalités de Vila Nova de Gaia, Matosinhos, Maia, Espinho , Santa Maria da Feira, São João da Madeira, Vila do Conde, Póvoa de Varzim, Valongo, Gondomar.

L'historique et immémoriale ville de Porto est connue par nom "Cidade Invicta", et le vin de Porto, ses monuments, ponts sur le Douro. Selon la légende, Cale, l'un des argonautes grecs arriva sur le site de l'embouchure du Douro et fonda la ville. Mais le choix du site n'était pas approprié à la navigation.

Les Romains changèrent l'emplacement de la ville sur la rive droite, pour construire un port, nommé Portus Cale. Saint Fabrice, un des premiers évêques de la ville est resté connu pour son martyr dans la ville de Tolède aux cotés de Saint Philibert au IIIème siècle. En 858, Porto est pillée par le chef viking Hasting.

Avec l'essor de la petite ville, se développa une seigneurie féodale, qui, au fil du temps, se fit appeler Portugal. Le comté de Portugal allait du Minho au Douro. Alphonse VI de Castille octroya ce comté à sa fille naturelle Thérèse, mariée avec Henri de Bourgogne. Leur fils, Alphonse Henri, fut le premier souverain portugais.

Gentillé : En 1415, sous l'égide d'Henri le Navigateur (un des illustres fils de la ville), une importante expédition est mise sur pied pour la prise de Ceuta. La ville d'O Porto, chargée de l'approvisionnement de la flotte royale, est alors lourdement mise à contribution et doit se démunir de la plupart de ses vivres. Après le départ des soldats, les habitants devront se contenter des aliments restants, soit les tripes et les abats, difficiles à conserver lors de campagnes militaires. C'est ainsi que par la suite certains utiliseront injustement le qualificatif de tripeiros (mangeurs de tripes) pour désigner les habitants de Porto.

L'amplitude est faible : de 4°C a 25°C. L'ensoleillement est de 2 200 heures par an environ.

La température passe rarement en dessous des 0°C en hiver, mais peut dépasser les 30° en été.

Le Centre Historique a été déclaré Patrimoine mondial par l'UNESCO.

Le Portugal comme le Porto (Vinho do Porto), tirent leur nom de la ville, port tournée vers le Douro.

Porto est le siège de l'Université de Porto, la plus grande université portugaise. En font partie les facultés de Architecture, Lettres, Médecine, Génie, Beaux-arts, Droit, Médecine Dentaire, Économie, Sciences, Psychologie... Se situe également à Porto l'Instituto de Ciências Biomédicas Abel Salazar, ainsi que Instituto Superior de Engenharia do Porto. L'ancienne Ecole des Beaux-Arts à fait place aux Faculté d'Architecture et Faculté des Beaux-Arts. Ils existent d'autres universités privées à Porto aussi bien que d'autres établissements d'enseignement supérieur.

Toutes les années aux moi de Octobre se réalise leMarathon de Porto.

En 1415, sous l'égide d'Henri le Navigateur (un des illustres fils de la ville), une importante expédition est mise sur pied pour la prise de Ceuta. La ville d'O Porto, chargée de l'approvisionnement de la flotte royale, est alors lourdement mise à contribution et doit se démunir de la plupart de ses vivres. Après le départ des soldats, les habitants devront se contenter des aliments restants, soit les tripes et les abats, difficiles à conserver lors de campagnes militaires. C'est ainsi que par la suite certains utiliseront injustement le qualificatif de tripeiros (mangeurs de tripes) pour désigner les habitants de Porto.

En haut



FC Porto (basket-ball)

FC Porto.png

Le FC Porto est un club portugais de basket-ball évoluant en UZO league soit le plus haut niveau du championnat portugais. Le club, section du club omnisports Futebol Clube do Porto, est basé dans la ville de Porto.

En haut



Futebol Clube do Porto

Equipamento FC Porto (Porto).jpg

Le FC Porto (Futebol Clube do Porto en portugais) est un club portugais omnisports basé à Porto comprenant notamment une section football. Cet article ne concerne que cette section football. Le club présidé par Jorge Nuno Pinto Da Costa et entraîné par Jesualdo Ferreira évolue en Championnat du Portugal de football.

Le FC Porto est l'un des membres fondateurs de la Ligue Nationale en 1934.

Avec le Benfica Lisbonne et le Sporting Portugal, le FC Porto est l'un des trois « grands » du pays.

Le FC Porto est fondé en septembre 1893 par son père fondateur, Antonio Nicolau d'Almeida, commerçant de vin de la ville. À l'origine le projet est de faire du nouveau club une communion des groupes sportifs de la ville de Porto, quelque soit leur nationalité, portugaise certes mais aussi anglaise, ces derniers étaient alors très influents dans la ville portugaise.

Les fondateurs, les ouvriers et tous hommes participant à ce projet se devaient de contribuer à un club qui serait la fierté des générations futures au plan sportif, social et culturel. Le club pris une identité : celle de la ville de Porto en optant pour son symbole et sa devise (cidade invicta) ; celui du pays (le Portugal) en choisissant ses couleurs, le bleu et le blanc.

En 1984 le club participe atteint la finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football. Une première finale européenne perdue face à la Juventus de Turin de Michel Platini. Il faut attendre 1987 pour voir le FC Porto soulever sa première coupe continentale, grâce à une victoire en finale de Ligue des Champions 2-1 contre le Bayern Munich. À ce succès s'ajoute plusieurs championnats portugais, relégant la concurrence de Lisbonne (Benfica, Sporting) aux places d'honneurs.

Sous la direction de José Mourinho, le club remporte en 2003, la Coupe de l'UEFA contre le Celtic Glasgow (victoire 3-2 en finale), puis l'année suivante la Ligue des Champions contre le club français de l'AS Monaco (victoire 3-0 lors de l'ultime match).

Fidèle à son fondateur, le club se veut dynamique, actif, évolutif. Aussi, il s'est adapté aux réalités économiques mondiales et est devenu une société anonyme sportive avec cotation en bourse. Le club est coté en bourse par l'intermédiaire de la société anonyme sportive depuis 1998.

Le Futebol Clube de Porto fut fondé le 28 septembre 1893 par Antonio Nicaulau d'Almeida ; négociant en vin de Porto et qui découvrit le football lors de ses multiples voyages d'affaire en Angleterre dont la famille royale était friande de vin de Porto.

Cette création a été qualifiée par les journaux de l'époque comme un évènement majeur et une première rencontre eut lieu le 2 mars 1884 face au club de Lisbonense (club de Lisbonne) sous le parrainage du Roi D.Carlos.

Cependant, ce fut la dernière fois qu'on entendit parler du FC Porto en cette fin du XIXe siècle, car son fondateur accéda à la requête de son épouse de mettre un terme à cette folie car elle considérait qu'il s'agissait d'un sport pour barbare et non de gentleman. Le club entra dans un phase de léthargie.

En 1906, José Monteiro da Costa, revint enchanté d'Angleterre où il assista à quelques rencontres de football. Il était littéralement fasciné par ce jeu et en discuta avec son ami de toujours : Antonio Nicolau d'Almeida. Ce dernier lui parla alors de son projet qu'il avait créé en 1893 et qui était en léthargie depuis plusieurs années. José Monteiro da Costa n'hésita pas un instant. Membre d'une association dénommé grupo do destino (groupe du destin), il réussit à convaincre à la majorité ses membres de redonner vie au FC Porto de son vieil ami Antonio Nicolau d'Almeida. La contre-partie de cette acceptation est que le club se devait d'être éclectiques afin de reprendre les anciennes activités de l'association. Dès lors, le FC Porto devint omnisports pratiquant la boxe, l'athlétisme, le Polo, l'haltérophilie, la natation, le criquet.

Sur son premier terrain de football campo da rua da rainha (le terrain de la rue de la reine), le FC Porto se caractérise au plan national comme étant le club pionnier dans la réception de rencontres internationales : le Réal Fortuna de Vigo en 1907. Ce fut aussi le premier club portugais à aller jouer à l'étranger : Vigo (Espagne) en 1908.

En 1912, le FC Porto conquiert son premier trophée en football : La coupe José Monteiro Da Costa en hommage de celui qui redonna vit au club et qui consacre la victoire du championnat Nord par le FC Porto.

Forcé d'abandonner son terrain de football campo da rue da rainha pour des raisons de constructions d'une usine ; le FC Porto s'installa sur de nouvelles installations sportives en 1912 : Campo da Constituçao (le terrain de la constitution).

A la moitié des années 1930, le campo da Constituçao s'avérait déjà bien trop petit pour les aspirations du club et le FC Porto se trouva contraint de jouer sur des terrains de prêt : Estadio do Lima (le stade de Lima). Il s'avéra nécessaire de mettre en oeuvre un projet de réalisation de nouvelles infrastructures afin de faire face aux réalités du club. Une proposition de réalisation d'un nouveau stade a été approuvée à l'unanimité lors d'une assemblée générale en 1933 et le projet a été concrétisé par un emprunt obligatoire qui a permis d'acheter 48 000 mètres carrés de terrain dans le quartier das Antas de Porto.

En 1949 est scellé la première pierre du nouveau stade de football du FC Porto, ainsi que de son complexe sportif (piscine et deux pavillons pour les autres modalités sportives). Ce stade est appelé de manière simple : le stade du FC Porto mais restera connu au niveau interne et international comme le Estadio das Antas (le stade das Antas) ; nom du quartier de Porto sur lequel il fut édifié. On remarquera que ce stade fut édifié dans la lenteur puisque 16 ans séparent la décision de construire ce stade du premier pas dans les travaux de sa réalisation. Cela caractérise bien la difficulté pour ce club de pouvoir édifier son propre stade (réalité toujours actuelle pour de nombreux club) et qui ne doit cette réalisation que par l'effort de ses socios, de la Région Nord du Portugal et de la ville de Porto ; ces derniers offrants pèle mêle argent, matériaux de constructions, location de véhicule de transport, règlement des payes des ouvriers. La capacité initiales du stade était de 44 000 places et il a été inauguré le 28 mai 1952 en présence du Général Craveiro Lopes, le président du Portugal.

1982 va marquer un virage à 90° pour le FC Porto et ce virage se caractérise par un homme : Jorge Nuno Pinto da Costa qui accède à la présidence du club de manière peu orthodoxe. Certains parlent de véritable putch organisé par cet homme ambitieux, qui installa un climat détestable au sein du club entre la direction et les supporters ; utilisant les médias dans son intérêt et fragilisant la situation du président du FC Porto de l'époque : Dr. Américo Gomes de Sá. Sous sa présidence, le club FC Porto va connaître une ascension fulgurante au plan interne et international, des restructurations profondes, une politique inaltérable de la victoire.

On entre dans une sphère complètement différente du FC Porto qui devient une véritable société avec comme conséquence immédiate la suppression des postes non rentables pour le club : les échecs, le rugby, le tennis de table, le volleyball.

De la simplicité du premier blason d'Augusto Baptista Ferreira, du nom du joueur du club qui l'a crée, qui n'était rien d'autre qu'un ballon de football, on a assisté progressivement à un emblème plus abouti représentant le club et la ville de Porto.

Le dernier blason qui est actuellement le blason officiel du club est l'association de l'emblème de la Ville de Porto et de l'emblème du club à sa fondation : club et ville sont intimement liés car l'un représente l'autre et vice et versa.

Les couleurs bleu et blanc du FC Porto sont la volonté des fondateurs du club d'une recherche d'identité nationale. Pour ce faire, ils ont repris les couleurs du drapeau monarchique portugais qui était bleu et blanc.

Enfin, on voit l'un des symboles du FC Porto sur ce blason : Le dragon sur les fortifications de la ville pour la défendre contre les envahisseurs.

C'est ce qui caractérise cette ville du Portugal, Porto qui reçut la bénédiction d'un archevêque Français D.Hugo et qui résista aux invasions Napoléonienne, suscitant le courroux de l'Empereur Napoléon Bonaparte. Cette ville se caractérise par sa population qui n'abdique jamais, au fort tempérament et que le reste du pays qualifie de "Tripeiros" (mangeurs de tripes des animaux) ; qualificatif historique que l'on attribue au maître d'arme Vaz qui fit la promesse au Roi D.Henrique que le peuple de Porto donnerait la viande des animaux pour l'effort d'expansion du Portugal, le peuple de Porto se contentant des tripes...

Le Stade das Antas a été le stade du F.C.Porto durant 52 ans. Une proposition de réalisation d'un nouveau stade a été approuvée à l'unanimité lors d'une assemblée générale en 1933 et le projet a été concrétisé par un emprunt obligationiste qui a permis d'acheter 48 000 mètres carrés de terrain dans le quartier das Antas de Porto.

Ce n'est qu'en 1949 -soit 16 ans après la décision en assemblée générale de construire un stade- que la première pierre du stade a été scellée comme symbole du commencement des travaux. José Bacelar, socios numéro 1 du club de porto, a payé la première journée de salaire de tous les ouvriers du stade. La Ville de Porto ainsi que la Région Nord ont participé à la construction de ce stade en offrant deux cortèges de matériaux pour la réalisation de ce stade : il restera l'image de cortèges de camions, fourgonnettes, voitures, transportant le matériel nécessaire et témoignant de l'effort de l'ensemble de la population locale dans le dessin de voir enfin se réaliser le stade das Antas.

Cependant la surface de terrain étant insuffisante, il a fallu convaincre les propriétaires adjacents de vendre leur parcelle de terrain afin que le FC Porto puisse bénéficier d'une superficie totale de 63 220 mètres carrés. La capacité initiale du stade était de 44 000 places et il a été inauguré le 28 mai 1952 en présence du Général Craveiro Lopes, le président du Portugal.

Inauguré le 16 novembre 2003, le stade du Dragao (dragon) est le nouveau stade du FC Porto et vient remplacer l'ancien stade das Antas situé plus haut dans le quartier das Antas de Porto. Ce stade est un stade 5 étoiles qui dispose de 52 000 places assises. Sa construction fut des plus délicate au plan technique mais aussi politique du à de multiples interventions de la municipalité de Porto dans sa construction... ce qui repoussa à maintes reprises son achèvement, et mis à jour à un climat détestable entre le maire de Porto, Rui Rio, et le président du FC Porto, Jorge Nuno Pinto da Costa.

Ce stade est une réalisation de l'architecte portugais Manuel Salgado. Il est le premier stade européen à avoir obtenu le certificat européen "greenlight" au travers de l'ADENE (agence européenne pour l'énergie); certificat rémunérant l'effort dans la réalisation de ce stade pour une utilisation rationnelle de l'énergie dans son illumination.

Le stade est qualifié de niveau A pour la réception de n'importe quel évènement sportif international.

Son coût approche les 100 millions d'euros.

Le terrain est éclairé de 220 projecteurs de 2000W (1600 lux en tout).

A l'instar des meilleurs club européens et dans un souci de professionnalisme, le FC Porto dispose d'un centre d'entraînement et de formation de joueur situé à Gaia, la ville qui fait face à Porto de l'autre coté du Douro (le fleuve qui sépare les deux villes).

À noter que peu de choses sont connus à propos de ce centre de formation, le FC Porto semblant vouloir garder secret ses méthodes de formation interne.

C'est un complexe sportif et une piscine qui sont actuellement en construction à coté du nouveau stade du Dragao du FC Porto. Cet ensemble, de l'autorité de la société PortoEstadio et de l'architecte Manuel Salgado, vise à remplacer les anciennes installations sportives Antas afin de développer les activités sportives annexes du club.

Il s'agit du principal groupe de supporter du FC Porto. Sa création date du 30 novembre 1986 et ils sont constitués par 103 cellules éparpillées au travers de tout le Portugal et même à l'étranger (Hollande, France, Suisse, Luxembourg, Belgique. Leur nombre dépasse les 10 000 supporteurs et ils constituent le groupe de supporters le plus important du Portugal et un des plus importants au Monde. Ces supporteurs se caractérisent par leur indéfectible attachement au club : ils y participent à part entière et on parle parfois...de pression et d'influence de leur part au sein du club portista.

Comme son nom l'indique, ce groupe de supporter a été crée en 1995. A l'origine, ce groupe de supporter était appelé le groupe de supporter du virage supérieur nord car il occupait cette place au sein du stade das Antas.

Ce groupe est une scission de la part des Super Dragoes : des amis ont décidé de créer un groupe de supporter différent car leur opinion était différente sur des questions d'organisation des évènements et de gestion des fonds.

Aujourd'hui, ce groupe de supporter se place en face des Super Dragoes au sein du stade.

En haut



José Mourinho

JoseMourinho.jpg

José Mourinho (de son nom complet José Mário dos Santos Mourinho Félix) est un entraîneur de football portugais. « The Special One » comme il se surnomme lui-même, bien que décrié par certains, et adulé par d'autres, fait partie des meilleurs techniciens au monde.

Mourinho fut notamment l'entraîneur du FC Porto et de Chelsea. Il quitte son poste d'entraîneur de Chelsea le 19 septembre 2007 au soir, officiellement à l'amiable, à la suite d'une altercation orageuse avec le président du club Roman Abramovitch, après un match nul concédé contre Rosenborg à domicile en Ligue des Champions,.

Il est actuellement l'entraineur de l'Inter Milan.

Il fut entraîneur et manager du Chelsea Football Club du 2 juin 2004 jusqu'au 19 septembre 2007. Il dirigeait le FC Porto avant d'arriver au club londonien. Avec le club portugais, il remporte la Coupe UEFA, la Ligue des Champions 2 coupes du Portugal et deux Championnats du Portugal de football.

Il est né le 26 janvier 1963 à Setúbal au Portugal. Il est le fils de l'ancien gardien de but Félix Mourinho. Il ne poursuit pas de carrière de joueur professionnel mais montre des aptitudes au management.

Il détient une formation universitaire en éducation physique spécialisé dans le football. C'est avec cette formation qu'il commencera comme soigneur. Remarqué par l'entraîneur de l'Estrela da Amadora, il se verra offrir un poste d'assistant-entraîneur. Ensuite viendront des postes comme traducteur puis entraineur-adjoint pour des entraîneurs comme Bobby Robson et surtout Louis Van Gaal qui est sans aucun doute le manager qui influencera le plus Mourinho dans la façon de diriger un club de football, lors de son passage au FC Barcelone. Après son séjour en Catalogne, Mourinho retourne au Portugal où il prend en charge le club de son coeur, le Benfica Lisbonne.

Mais il se fera vraiment connaître en tant qu'entraîneur d'abord de l'Uniao Leiria puis surtout du FC Porto durant les saisons 2002-2003 et 2003-2004. Il ne résistera pas aux sirènes du milliardaire russe de Chelsea, Roman Abramovitch, désireux de bâtir un club de football de tout premier plan sur la scène européenne. Il devient l'entraîneur le mieux payé du monde (4,2 millions de livres en 2003, puis 5,2 millions en 2005).

La célébrité de Mourinho en tant qu'entraîneur n'a d'égal que son côté provocateur, ce qui lui vaut de nombreuses inimitiés dans le monde du football. En effet, ses déclarations tapageuses et son ton arrogant (il s'est autoproclamé « The Special One » et a traité Arsène Wenger de « voyeur », parce que selon lui, il passait son temps à regarder et à parler de Chelsea, avant de s'excuser) ont fait le bonheur des tabloïds britanniques.

Le 19 septembre 2007, après un début de saison difficile (défaite face à Aston Villa en championnat, match nul face aux Blackburn Rovers et contre Rosenborg en Ligue des Champions), Mourinho décide de quitter le club, sous la pression du propriétaire du club, Roman Abramovich, avec lequel il entretenait des relations difficiles depuis plusieurs mois. Selon le club, le départ se fait par consentement mutuel.

En trois saisons, Mourinho fait mieux que tous les entraîneurs précédents de Chelsea, avec deux titres de champion d'Angleterre, une Coupe d'Angleterre et deux Coupes de la Ligue. Seule la Ligue des Champions se refusera à lui (deux fois demi-finaliste : 2004-2005 et 2006-2007), ce qui constitue une des raisons de son départ.

De plus, Mourinho, en comptabilisant les saisons passées à Porto, à Chelsea et à l'Inter Milan détient le record d'inviciblité en championnat à domicile avec 111 matchs sans défaite en 6 saisons (38 matchs invaincu avec Porto, 60 avec Chelsea et 13 avec l'Inter). Le 27 mai 2008 le quotidien italien La Gazzetta dello sport confirme qu'il aurait signé pour l'Inter de Milan. Le contrat de 3 années a été officialisé le 2 juin 2008 par le club nerazzurro. Le 24 août 2008, il remporte son premier titre avec l'Inter Milan (Supercoupe d'Italie 2008) en s'imposant aux tirs au but (6-5).

En haut



Vítor Baía

Vítor Manuel Martins Baía est un ancien joueur de football portugais né le 15 octobre 1969 à São Pedro da Afurada, municipalité de Vila Nova de Gaia, district de Porto. Il était gardien de but, et est resté célèbre pour avoir vu le tir de Patrice Loko échouer sur son poteau droit en finale de la Coupe des Coupes 1997 avec le FC Barcelone de Ronaldo.

Il est le gardien de but portugais le plus emblématique de ces dernières années. Sa carrière aura été marquée par une fidélité presque sans faille à son club de toujours, le FC Porto où il fait ses premières armes et gagne 5 fois le Championnat du Portugal, 2 fois la Coupe du Portugal et 4 fois la Supercoupe du Portugal avant d'aller tenter sa chance ailleurs comme ses compatriotes Rui Costa mais surtout Luis Figo et Fernando Couto qu'il va retrouver à son étape suivante.

En 1996, il est débauché par le FC Barcelone où il arrive dans les bagages de l'entraîneur anglais Bobby Robson qui venait juste de quitter le FC Porto qu'il entraînait la saison précédente. Dès sa première saison il gagne la Coupe du Roi. L'arrivée de l'entraîneur néerlandais Louis van Gaal va changer la donne même si cette année là il remporte le Championnat d'Espagne, la Coupe des Coupes (au cours de laquelle il fut tout heureux de voir le tir de Patrice Loko s'échouer sur le poteau) et de nouveau la Coupe du Roi. Dès lors, la situation va se compliquer pour lui qui ira de blessures en prestations difficiles et ne résistera pas à la vague orange imposée par l'entraîneur. Il sera remplacé par le néerlandais Ruud Hesp et ne faisant plus partie des plans du Barça quittera la Catalogne fin 1998 pour revenir sur les rives du Douro.

Affublé désormais du n° 99 (pour l'année du retour au FC Porto), il va repartir pour un cycle de victoires puisque l'année même du retour il remporte pour la 6e fois le Championnat du Portugal et pour la 5e fois la Supercoupe du Portugal. L'année 2000, il fait un beau parcours avec le club qui le mène jusqu'aux quarts de finale de la Ligue des Champions où ils échoueront contre le Bayern Munich, cette année là il remporte néanmoins sa 3e Coupe du Portugal. Lors de la saison 2000/2001, le club remporte la Coupe du Portugal et la Supercoupe du Portugal.

Mais le plus beau reste à venir avec l'ère Mourinho (arrivé en cours de saison 2001/2002) notamment lors de la saison 2002/2003 où le club réalise un quadruplé historique en remportant le Championnat du Portugal, la Coupe du Portugal, la Coupe UEFA et la Supercoupe du Portugal mais surtout la saison 2003/2004 où pour la 1re fois il soulève le trophée de la Ligue des Champions en même temps que le capitaine Jorge Costa. Cette année là le club remporte le Championnat du Portugal ainsi que la Supercoupe du Portugal. Il gagne encore le championnat 2005-2006 et 2006-2007 du championnat Portugais.

Il est sélectionné pour la 1re fois en match amical le 19 décembre 1990 pour jouer contre les États-Unis, match que le Portugal remporte 1-0 à Maia. Il ne deviendra réellement titulaire (et capitaine) qu'à partir de 1994 et la campagne de qualification pour l'Euro 1996 qui, d'ailleurs, le mènera en Angleterre puisque l'équipe se qualifie pour la phase finale et échoue contre la République tchèque (futur finaliste) en quart de finale (1-0 grâce un lob de Karel Poborský).

La campagne de qualification pour la Coupe du Monde 1998 est un échec puisque la Selecção termine 3e de son groupe éliminatoire derrière l'Allemagne et l'Ukraine.

Oublié l'échec de 1998, l'équipe se qualifie pour l'Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas et réalise un parcours fabuleux avant d'échouer face à la France en demi-finale, après un but en or, sur pénalty, pendant les prolongations.

Ayant été blessé pendant la majeure partie de la phase éliminatoire de la Coupe du Monde 2002, assurée notamment par Ricardo et Quim, il est néanmoins confirmé en tant que n° 1 pour la phase finale par le sélectionneur António Oliveira. Mais le tournoi se révèlera être un désastre pour l'équipe qui ne passera pas le 1er tour. Le désastre de 2002 marque la fin d'une époque et scelle le destin de sa carrière internationale.

Malgré la victoire en Ligue des Champions et en Championnat du Portugal, le sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari nommé en 2003 à la tête de l'équipe nationale portugaise, n'a pas jugé bon de le retenir pour l'Euro 2004 qui s'est déroulé au Portugal. Il n'a pas été non plus retenu pour le Mondial 2006. Sa dernière sélection internationale a eu lieu lors d'un Angleterre-Portugal le 7 septembre 2002 à Birmingham (1-1).

En 2004, il a lancé avec son épouse, Alexandra Rodrigues de Almeida, la Fondation Vítor Baía 99 destinée à venir en aide aux enfants et aux adolescents défavorisés.

En 2005, il a publié son autobiographie intitulée "99 Vítor Baía".

Le 14 juin 2007, il a annoncé sa retraite de joueur professionnel de football et est entré dans l'administration du FC Porto en tant que directeur des relations publiques.

En mai 2008, après la suspension de deux ans du président du FC Porto, Pinto da Costa, prononcée par la Ligue portugaise de football professionnel dans le cadre de l'affaire dite du "sifflet doré", il pourrait assurer l'intérim à la tête du club, voire lui succéder définitivement à la présidence.

Le 10 juin 2008, il est fait officier de l'Ordre de l'infant dom Henrique par le président de la République portugaise, Aníbal Cavaco Silva à Viana do Castelo.

Il a 33 titres remportés (11 championnats nationaux, 10 supercoupes nationales, 7 coupes nationales, 1 Ligue des Champions, 1 Coupe UEFA, 1 Coupe des Coupes, 1 Supercoupe de l'UEFA et 1 Coupe intercontinentale). Vítor Baía est rentré dans le club très fermé des joueurs ayant remporté la C1, la C2 et la C3. Il est également l'un des seuls gardiens à avoir vu un tir de Patrice Loko repoussé par un poteau de son but.

En haut



Milan Stepanov

Milan Stepanov

Milan Stepanov, né le 2 avril 1983 à Novi Sad (Serbie), est un footballeur serbe, évoluant au poste de défenseur central au FC Porto et en équipe de Serbie.

Stepanov n'a marqué aucun but lors de ses six sélections avec l'équipe de Serbie depuis 2006.

En 2004 il est appelé dans la sélection olympique de football de Serbie-et-Monténégro et participe aux JO d'Athènes. Il joue depuis 2007 au FC Porto.

En haut



Source : Wikipedia