FC Malines

3.3799533799283 (858)
Posté par seb 26/02/2009 @ 01:26

Tags : fc malines, belgique, football, sport

Dernières actualités
Officiel: David Destorme rejoint le FC Malines - FootGoal.net
Ce lundi, David Destorme a signé un contrat portant sur une durée de quatre saisons en faveur du FC Malines alors que plusieurs clubs semblaient intéressés par ses services. Le joueur a donc décidé de quitter le FCV Dender où il était capitaine et où...
FC Malines - Nana Asare signe au FC Utrecht - EspoirsduFootball.com
Le jeune défenseur du FC Malines a en effet finalement signer pour le club hollandais FC Utrecht. Il s'agira d'un retour pour lui puisqu'il a déjà évolué au Feyenoord Rotterdam de 2003 à 2007 (il a été prêté à Antwerp et Malines durant cette période)....
Genk remporte la Coupe de Belgique - 7sur7
7S7 mise à jour Le RC Genk a remporté la Coupe de Belgique de football en battant le FC Malines 2-0 samedi soir au stade Roi Baudouin à Bruxelles. En s'adjugeant le trophée pour la troisième fois de leur histoire, les Limbourgeois, qui ont terminé le...
Asare signe à Utrecht - Sport.be
Le défenseur du FC Malines a signé un contrat de quatre ans, avec option pour une cinquième saison. Il ya deux semaines, Asare avait déjà fait savoir qu'il rejoindrait le club néerlandais. L'international ghanéen était aussi en contact avec Anderlecht,...
Demol à la tête des Zèbres - Sport.be
Comme entraîenur, il a présidé aux destinées de Turnhout, Geel, FC Malines, Denderleeuw et Egaleo. Il a en outre occupé la fonction d'assistant de D'Onofrio au Standard et de Vandereycken en compagnie des Diables Rouges. A en croire Het Laatste Nieuws,...
Björn Vleminckx signe pour 4 ans au NEC Nimègue - 7sur7
Björn Vleminckx quitte le FC Malines pour le NEC Nimègue (D1 néerlandaise), où il a signé un contrat de quatre ans. Vleminckx avait débuté sa carrière en 2002 à Beveren. Il est resté quatre ans au Pays de Waes, passant ensuite une saison à Ostende,...
Bruges prête Verbauwhede à Courtrai une saison de plus - 7sur7
Le club de football du FC Brugeois (D1) a prêté le gardien de but Glenn Verbauwhede pour une deuxième saison consécutive au FC Courtrai (D1), annonce jeudi les sites internet des deux clubs. Verbauwhede, 24 ans, avait déjà été prêté la saison dernière...
Il n'est pas libre Max... - ExtraFoot.be
Alors que le joueur se croyait libre comme l'air en juin et qu'il effectuait des essais avec le Standard de Liège et le FC Malines en vue d'un transfert, il vient de découvrir qu'il était encore sous contrat jusqu'en 2011....
Interview exclusive d'Aymar Moro Mve - MoreFoot
Comme annoncé sur Morefoot en début de semaine, le vice capitaine de la CFA du LOSC s'est engagé avec le club belge du FC Malines (D1) pour les deux prochaines saisons plus une en option. Bonjour Aymar, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?...
La police au Barça pour D'Onofrio - Sport.be
Les Néerlandais du NEC aimerait ainsi enrôler l'attaquant du FC Malines. Le NEC aurait déjà négocié un transfert de Vleminckx. C'est ce qu'a confirmé Fi Van Hoof. "Il ya encore beaucoup plus d'intérêt pour Björn, mais pour le moment le NEC est le plus...

FC Malines

Logo

Le FC Malines est un club belge de football basé à Malines. Son nom officiel et complet est le Yellow Red Koninklijke Voetbalklub Mechelen (soit le Royal football club jaune rouge Malines). Il est également appelé KV Mechelen ou FC Malinois (d'où tire son nom la fédération de supporter Malinwa). Le club est présidé par Johan Timmermans et entraîné par Peter Maes. Il évolue en 2008-2009 en première division belge. Le FC Malines est le dernier club belge à avoir remporté une coupe européenne (Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe en 1988).

Le Football Club Malinois est fondé en 1904 . Il est affilié à l'Union belge de football (URBSFA) depuis le 13/08/1905. Il est le fruit d'une association entre des étudiants de l'Université de Louvain (du pensionnat Saint-Victor d'Alsemberg) et de joueurs du collège Saint-Rombout (Malines). Ceux-ci jouaient déjà chaque mois ensemble. Ils s'unissent pour fonder un club aux couleurs de la ville de Malines (le rouge et le jaune) et désigne à la tête de ce club Theophile Delvaulx. Pour l'anecdote, le premier match officiel du FC Malines fut disputé contre le Stade Louvaniste (0-9 pour les Louvanistes). Le club ne possédant pas encore de terrain, il joue d'abord sur un terrain d'entraînement militaire de l'Antwerpsesteenweg avant de louer un terrain aux Chemins de Fer Belges à la Pansisusdreef. Le site est surnommé "Blok 16" en référence au nom d'un poste d'aiguillage tout proche.

En 1906 le chanoine et footballeur Francis Dessain devient président. En 1911, celui-ci fait l'acquisition, avec quelques autres personnes, du terrain sur lequel le club joue encore actuellement. Il s'agit d'une parcelle située derrière une caserne d'artillerie, ce qui vaut au stade son surnom (Achter de kazerne: "derrière la caserne" en néerlandais).

En 1926, le club reçoit de la fédération le numéro de matricule 25 et est champion au 2e niveau national. Le 15 mai 1929, le club reçoit le titre de Société Royale et change sa dénomination en Royal Football Club Malinois. La même année, il s'installe pour de nombreuses saisons dans la division d'honneur (D1).

Au terme de la saison 1942-1943, le RFC Malinois, entraîné par Gabriël Noëth, remporte son premier titre de champion de Belgique en devançant de deux points le Beerschot. Malines met un point final à la saison en battant le Racing Club de Bruxelles par 7 buts à 1. Le club malinois remporte son deuxième titre en 1945-1946 et son troisième en 1947-1948. Au cours de cette saison, le club enchaîne 17 victoires de suite. Parmi ses joueurs on trouve Bert De Cleyn, Rik Coppens et Victor « Torke » Lemberechts.

En 1951, le président Francis Dessain décède. C'est son neveu Patrick Dessain qui prend la tête du club. Le club est encore vice-champion en 1954 mais au terme de la saison 1955-1956, il termine dernier et est relégué en deuxième division. Après un titre en D2, il évolue à nouveau en D1 en 1963-1964 mais redescend en D2 au terme de la saison. L'année suivante, il est une nouvelle fois promu en D1. Il termine à la sixième place du championnat 1965-1966.

En 1966-67, Malines accède à la finale de la Coupe de Belgique après avoir éliminé le FC Cappellen, Diest, le FC Bruges, le Daring Club de Bruxelles et le Sporting d'Anderlecht. Le club perd cette finale 3-1 en prolongation contre le Standard de Liège. Fi Vanhoof, futur entraîneur du KV, joue alors pour l'équipe malinoise. En 1969, le club termine avant-dernier du championnat et redescend en D2 pour deux saisons. Le 1er juillet 1970, le club change sa dénomination officielle en Koninklijke Voetbalklub Mechelen. En 1971-72, le club promu en D1 termine sixième du championnat. Il reste en D1 pour six saisons. En 1976-1977, il termine avant-dernier et est relégué.

En 1981, le KV remonte en D1 mais termine dernier du championnat 1981-1982. Il remporte le championnat de D2 en 1983, est à nouveau promu en D1, termine à nouveau sixième après une promotion et s'apprête a écrire les plus belles pages de son histoire. En effet, suite à la promotion en D1 en 1981, la société Telindus dirigée par John Cordier devient sponsor du club. En 1982, John Cordier est nommé président du KV Mechelen. En 1986-87, il engage Aad De Mos comme entraîneur et professionnalise entièrement la structure du club. Le club termine deuxième du championnat derrière Anderlecht. Cette seconde place lui assure déjà d'accéder aux compétitions européennes. La même année, le FC Malines effectue également un bon parcours en Coupe de Belgique en éliminant successivement Lommel, Antwerp, Seraing, Beveren et Winterslag. Le 14 juin 1987, Malines affronte en finale le Football Club Liégeois. Les Malinois remportent la seconde Coupe de Belgique de leur histoire grâce un but de Piet den Boer. Cette victoire leur permet d'accéder à la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1988.

En Coupe d'Europe, Malines élimine successivement le Dinamo Bucarest, St Mirren, le FK Dynamo Minsk et Atalanta Bergamasca Calcio. Ils accèdent ainsi à la finale à Strasbourg face à l'Ajax Amsterdam. Piet den Boer marque un but pour Malines qui tiendra le coup le reste du match. Le petit club belge se fait ainsi une place parmi les grands d'Europe. En championnat, le FC Malines est vice-champion (pour la deuxième fois de son histoire) derrière le FC Bruges.

La saison suivante, l'entraîneur Aad De Mos quitte Malines pour Anderlecht et est remplacé par Ruud Krol. Malines est champion de Belgique pour la quatrième fois. En Coupe de Belgique, le club malinois est éliminé en demi-finale par Anderlecht. En Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe, Malines élimine FC Avenir Beggen (5-0, 3-1), Anderlecht (1-0, 2-0), Eintracht Francfort (0-0, 1-0) mais s'incline en demi-finale face à la Sampdoria (2-1, 0-3). Par contre, le club remporte la Supercoupe de l'UEFA contre le PSV Eindhoven.

En 1989-1990, Fi Vanhoof a remplacé Ruud Krol. Le FC Malines joue la Ligue des Champions et élimine Rosenborg BK et Malmö FF. En quart de finale, Malines affronte l'AC Milan. Le match aller au stade Heysel à Bruxelles se solde par un nul (0-0). Dans le stade de Milan, les Malinois résistent durant le temps réglementaire mais sont éliminés suite à deux buts milanais en prolongation. En championnat (89-90), Malines est troisième derrière Anderlecht et le FC Bruges qui est à nouveau champion.

En 1991, Malines s'incline en finale de la Coupe de Belgique contre le FC Bruges (3-1) et termine deuxième du championnat à trois points d'Anderlecht. Au niveau européen, Malines est éliminé au premier tour de la Coupe UEFA par le Sporting Lisbonne. En 1991-92, Malines est éliminé au premier tour de la Coupe UEFA, comme l'année précédente (PAOK Salonique). A nouveau finaliste de la Coupe de Belgique en 1992, les Malinois perdent face au Royal Antwerp FC (2-2, 9-8 aux tirs au but).

En 1992, John Cordier annonce qu'il quittera le monde du football au terme de la saison. Le club, alors entraîné par Georges Leekens, doit faire face à d'importants problèmes financiers. Plusieurs joueurs avaient été achetés par le président John Cordier lui-même. Celui-ci est forcé de les vendre pour ne pas mettre plus en péril sa société. Cela marque la fin d'une époque faste pour le club de Malines. Sportivement, le club est éliminé au deuxième tour de la Coupe de l'UEFA par Vitesse Arnhem. La saison suivante, en 1993-1994, Malines atteint le troisième tour et perd contre Cagliari. Willy Dussart reprend brièvement la présidence et cède sa place à Jef de Graef en mai 1994.

Au cours des saisons suivantes, Malines continue sa descente au point d'être relégué en 2e division au terme du championnat 1996-1997. Jef de Graef laisse alors la présidence à Willy Van den Wijngaert. Entre 1997 et 2003, Malines alterne les championnats en D2 et en D1 (D2 en 1998, 1999, 2002; D1 en 2000, 2001, 2003). Mais le club connaît surtout de graves problèmes extra-sportifs. Van den Wijngaert investit énormément dans le club mais ses investissements ne suffisent pas à combler les dettes. Aad de Mos est de retour au club en tant que directeur technique mais il semble que lui et d'autres managers soient en partie responsable des problèmes financiers. En 2002, les salaires des joueurs ne sont plus payés régulièrement. En novembre 2002, Van den Wijngaert démissionne. Les affaires courantes sont alors confiées à un groupe de quatre personnes dont le porte-parole est Johan Willemen. Le 7 décembre 2002, le club est mis en liquidation.

Malgré ses problèmes, le club peut compter sur ses supporters. C'est d'ailleurs en partie à ceux-ci que le FC Malines doit sa survie. Mark Uytterhoeven, Piet den Boer et Fi Vanhoof s'organisent pour sauver le club. L'asbl "Red KV" est créée et tente de se positionner comme repreneur potentiel du club. Il est proposé aux supporters d'investir 1 000 euros chacun. En cas d'échec ces 1000 euros leur seraient reversés. Les employés du club acceptent également d'abandonner certains arriérés de traitement que leur doit le FC Malines. Le club est ainsi sauvé par différentes actions menées sous le slogan We doen het gewoon zelf (Nous le ferons nous-mêmes). Mark Uytterhoeven est président pour 12 jours. C'est ensuite Johan Timmermans qui reprend la direction du club. En championnat, l'équipe entraînée par Alex Czerniatynski parvient à terminer la saison avec ses jeunes, ses réservistes et des joueurs prêtés par d'autres clubs belges (Standard, Mouscron, Lokeren). Malines, avant-dernier du championnat et sportivement relégué en D2, ne demande pas sa licence pour l'année suivante et recommence donc la saison 2002-2003 en D3 (rétrogradation financière). Le 1er juillet 2003, le club est renommé Yellow-Red KV Mechelen.

En 2004-2005, Malines remporte le titre en D3 et remonte en D2. Les Malinois sortent vainqueurs du tour final 2007 et reviennent en D1 pour 2007-2008.

Le club malinois porte simplement les couleurs de la ville de Malines: le rouge et le jaune. Son blason est également celui de la ville. Les armes actuelles (d'or à trois pals de gueules) correspondent à celles du Comté de Malines à partir de 1490, date à laquelle l'empereur Frédéric III autorisa l'ajout d'un aigle (aigle monocéphale de sable). Le blason du club est surmonté d'une couronne (signe du titre de société royale) et mentionne la date de fondation du club (1904) et son nom (K.V. Mechelen).

Le maillot des joueurs est traditionnellement rouge et jaune également, avec certaines variations au cours des saisons (emplacement et alternance des bandes par exemple). On constate par exemple en 2009 que la bande centrale du maillot est jaune et non rouge comme sur le blason (et les maillots de saisons précédentes).

Le club fonctionne sous la forme juridique d'une association sans but lucratif. Son nom officiel est "Yellow-Red KV Mechelen v.z.w." (v.z.w. pour "vereniging zonder winstoogmerk",'association sans but lucratif en néerlandais). Cette association est née suite à la dissolution en mai 2003 de l'asbl KV Mechelen qui gérait le club précédemment. L'assemblée générale compte une trentaine de membres. L'asbl est gérée par un conseil d'administration de vingt personnes. La gestion journalière est confiée à douze de ces administrateurs.

La parcelle actuelle a été acquise en 1906 par quelques personnes dont le président Francis Dessain. Le stade Veolia est surnommé Achter de Kazerne ("derrière la caserne") car la parcelle achetée se trouvait derrière une caserne d'artillerie. Le stade a une capacité de 13 123 places assises et debout.

La Veolia Jeugdacademie (Académie Veolia des jeunes), située Liersesteenweg 206 (2800 Mechelen) est l'école des jeunes du club. Elle est dirigée par Guido Vanherp. La direction technique de l'académie est confiée à Zivicka Kanacki (entraîneur de l'équipe première entre 2004 et 2006), assisté de Tom Delay (jusqu'aux U10), Geert De Cock (jusqu'aux U14) et Rudy Geens (au-delà des U14). Guido Troch est responsable de la formation des gardiens. Une vingtaine d'entraîneurs prennent en charge les différentes équipes de jeunes.

En haut



Michel Preud'homme

Michel Preud'Homme est un joueur et entraineur de football belge né à Ougrée près de Liège le 24 janvier 1959. Il a effectué toute sa carrière professionnelle en tant que gardien de but. Il a notamment joué au Standard de Liège, (avec lequel il remporte 2 titres de champion), au FC Malines (avec qui il a gagné la coupe de Belgique (en 1987) et la coupe des coupes (en 1988), dernière coupe d'Europe remportée par un club belge) et au Benfica Lisbonne. Il a joué 104 matchs européens, le premier contre le Slavia Prague, le 14 septembre 1977 avec le Standard de Liège.

Lors de la coupe du monde de football de 1994, se disputant aux États-Unis, il décrocha le Prix Lev Yachine en tant que meilleur gardien de but du monde, classement dans lequel il figura pendant 8 ans d'affilée dans le top 10. Il prit sa retraite en tant que joueur en 1999 mais ne quitta jamais vraiment le monde du football.

Il a occupé le poste d'entraîneur au Standard de Liège, après avoir été le manager sportif du même club. Suite à cette nomination comme entraîneur du Standard de Liège le 30 août 2006, il avait également démissionné de ses postes à la Fédération belge où il était vice-président et à la Ligue professionnelle belge de football, où son nom avait été cité comme futur président.

Le 20 avril 2008, il aide le club liégeois a décrocher le titre de champion de Belgique 2007/2008. Un titre qui était attendu depuis 25 ans par toute une ville. Michel Preud'homme rentre alors dans l'histoire du club comme étant le premier a remporter le titre avec le Standard de Liège tant comme joueur que comme entraîneur.

En haut



Erwin Koeman

Erwin Koeman, né le 20 septembre 1961 à Zaandam, est un ancien footballeur néerlandais. Il remporte plusieurs titres nationaux avec le PSV Eindhoven et le club belge du FC Malines, également vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1988. Avec l'équipe des Pays-Bas il remporte l'Euro 1988. Erwin Koeman poursuit sa carrière en tant qu'entraîneur durant les années 2000, au RKC Waalwijk puis au PSV Eindhoven.

Erwin Koeman débute sa carrière professionnelle au FC Groningue, avant de rejoindre le PSV Eindhoven. Il évolue au FC Malines entre 1985 et 1990. En 1987, le club entraîné par le néerlandais Aad de Mos remporte la Coupe de Belgique. L'année suivante, le FC Malinois défait l'Ajax Amsterdam en finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe. Après s'être classé second du championnat de Belgique lors des deux années précédentes, Malines s'impose en 1989. L'équipe remporte également la Supercoupe de l'UEFA face à l'ancien club de Koeman, le PSV Eindhoven. En 1990, Erwin Koeman retourne au PSV, qui est sacré champion des Pays-Bas lors des deux saisons suivantes. En 1992, Erwin Koeman inscrit le but vainqueur en finale de la Supercoupe des Pays-Bas. Il met un terme à sa carrière de joueur au FC Groningue, en 1998.

Erwin Koeman est appelé pour la première fois en équipe des Pays-Bas en 1984, à l'occasion d'un match face à la Hongrie. Il fait partie de l'équipe, dirigée par Rinus Michels, qui remporte l'Euro 1988. Après avoir débuté le tournoi en tant que remplaçant, il est titularisé lors du second match des hollandais, face à l'Angleterre. Il dispute les rencontres suivantes, y compris la finale. Erwin Koeman prend également part à la Coupe du monde 1990, mais Leo Beenhakker ne fait appel à lui que lors du match opposant les Pays-Bas à l'Égypte.

Erwin Koeman débute sa carrière d'entraîneur en 1998, il est alors chargé des équipes de jeunes de son ancien club, le PSV Eindhoven. En 2002, il devient l'assistant de Guus Hiddink, le coach de l'équipe première. En février 2004, il signe un contrat avec le RKC Waalwijk pour reprendre l'équipe à la fin de la saison, en remplacement de Martin Jol qui a annoncé son départ à Tottenham. Sous la direction d'Erwin Koeman, le club termine 9e du championnat des Pays-Bas, alors que son objectif était d'éviter la relégation.

En avril 2008, il est nommé sélectionneur de l'équipe de Hongrie en remplacement de Péter Várhidi.

Erwin est le fils de l'ancien footballeur et international néerlandais Martin Koeman. Son frère cadet Ronald est également un ancien footballeur, lui aussi international, et poursuit une carrière d'entraîneur. Les deux frères ont évolué ensemble au FC Groningue, ainsi qu'en équipe des Pays-Bas. Durant leur carrière, ils se sont également affronté, sur le terrain puis en tant qu'entraîneurs.

En haut



Aad de Mos

Aad-de-mos.jpg

Aad de Mos, né le 27 mars 1947 à La Haye, est un entraîneur néerlandais de football. Il remporte plusieurs titres nationaux durant les années 1980 et 1990 avec l'Ajax Amsterdam, le FC Malines et le RSC Anderlecht. De Mos a également mené ces deux derniers clubs à la victoire en Coupe des vainqueurs de coupe.

Aad de Mos débute sa carrière en tant qu'adjoint de Leo Beenhakker à l'Ajax Amsterdam. Il lui succède lorsque Beenhakker quitte le club en 1981 pour entraîner le Real Saragosse. De Mos remporte ses premiers titres avec l'Ajax, sacré champion à trois reprises durant son mandat, et qui réalise le doublé coupe-championnat des Pays-Bas en 1983.

En 1986, De Mos est recruté par le FC Malines, récemment promu en première division belge. L'équipe compte notamment dans ses rangs le gardien Michel Preud'homme, le défenseur Lei Clijsters, ainsi que les néerlandais Erwin Koeman et Piet den Boer. Sous la direction de De Mos, le club remporte la Coupe de Belgique en 1987, puis s'adjuge la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, battant en finale l'Ajax Amsterdam, ainsi que la Supercoupe de l'UEFA en 1988. Malines est sacré champion de Belgique en 1989, après avoir terminé second du championnat lors des deux années précédentes.

En 1989, De Mos rejoint le RSC Anderlecht, qui remporte le championnat de Belgique en 1991, et termine à la 2e place en 1990 et 1992. L'équipe d'Anderlecht, composée entre autres de Filip de Wilde, Marc Degryse et Luc Nilis, atteint la finale de la Coupe des coupes en 1990, après avoir éliminé le FC Barcelone. En finale, le club belge est défait par la Sampdoria de Gianluca Vialli.

De Mos succède à l'anglais Bobby Robson au PSV Eindhoven, mais est licencié durant sa seconde saison. Il rejoint alors le Werder de Brême, prenant la suite d'Otto Rehhagel. Il entraîne de nombreux clubs durant les années 1990, dont le Standard de Liège et le Real Sporting de Gijón, alors en seconde division espagnole, sans pouvoir regagner de titre. Après avoir entraîné Al Hilal Riyad, un club évoluant dans le championnat saoudien, il est nommé sélectionneur des Émirats arabes unis en 2004. Aad de Mos regagne les Pays-Bas en 2006, afin d'entraîner le Vitesse Arnhem. Il quitte le club à la fin de la saison 2007-2008.

En haut



Philippe Albert

Philippe Albert, né le 10 août 1967 à Bouillon, est un ancien footballeur belge. Il évoluait au poste de défenseur.

Il commence sa carrière au Standard FC Bouillon (328) mais en 1985, à 18 ans, il rejoint le Sporting de Charleroi (22). Le Wallon s'impose vite comme un pion majeur de l'équipe. En 1989, il décroche un transfert au FC Malines (25). Si désormais le club traverse des jours sombres, en ces temps-là, le Kavé est une des meilleures équipes de Belgique voire d'Europe (une Coupe des Coupes en 1988 et une Supercoupe d'Europe en 1989).

Et là encore il s'impose et en impose. L'année suivante, il participe avec les Diables Rouges au mondiale 1990. Ses prestations remarquables à Malines, lui permettent en 1992, de rejoindre l'autre grand club belge de l'époque, le RSC Anderlecht (35). La même année, il remporte, à 25 ans, le Soulier d'or qui récompense le meilleur joueur du championnat de Belgique.

Dès son arrivée à Anderlecht, il remporte le titre de champion puis le doublé championnat-coupe l'année suivante. Mais il ne fait pas long feu dans la capitale et en 1994, après une excellente coupe du monde 1994, où il inscrit notamment un but très important, il rejoint l'Angleterre et Newcastle United pour une somme record de 2 650 000 £ (4 M€).

À St James Park, Philippe Albert s'affirme vite comme un pion de la défense du club anglais. Il conquerra définitivement les cœurs des supporters en apportant d'un lob audacieux sur le mythique Peter Schmeichel sa contribution à la plantureuse victoire 5-0 des Magpies contre United. Lors de sa cinquième saison en Angleterre, un peu délaissé, il décide de quitter le club et rejoint le club londonien de Fulham. Il est alors nettement sur la pente descendante.

En 1999, il revient finalement en Belgique, pour une dernière saison à Charleroi (22). La boucle est bouclée. L'année suivante, il met terme définitif à sa carrière de footballeur professionnel.

Il comptabilise 53 sélections, 41 caps et 5 buts avec l'équipe nationale belge. Il participe notamment à la coupe du monde de 1990 et la coupe du monde de 1994.

En haut



Source : Wikipedia