FC Grenoble

3.3009523809412 (525)
Posté par talos 06/03/2009 @ 20:10

Tags : fc grenoble, clubs, rugby, sport

Dernières actualités
Le FC Sochaux se maintient en ligue 1 - MaCommune.info
Après sa victoire à Grenoble (0-1) sur un but d'Erding avant la mi-temps , le FC Sochaux est sûr de poursuivre sa destinée en Ligue 1 la saison prochaine. Malgré une saison peu convaincante, le FCSM se meintient tout de même et termine la saison à la...
Atletico : Coupet courtisé par... le FC Sion - Maxifoot
L'entraîneur du club helvète, Didier Tholot, se serait rendu à Madrid afin de discuter avec le portier international, selon L'Equipe. Ce dernier aurait toutefois le choix. Il aurait déjà été approché par Grenoble et le PSG. Ces clubs sembleraient plus...
Maintien en poche, Sochaux tourne une page - Libe Strasbourg
FOOT - Au coup d'envoi de la dernière journée de Ligue 1 samedi soir, cinq joueurs du FC Sochaux présents à Grenoble (0-1) jouaient peut-être leur dernier match sous les couleurs du club, finalement maintenu parmi l'élite. Quatre autres, restés à la...
Les 11 chiffres de la saison - Football.fr
A la 20e et dernière place de ce classement spécifique, on retrouve le Grenoble Foot 38, qui n'a trouvé qu'à 24 reprises le chemin des filets adverses. Les Girondins de Bordeaux ont été sacrés champions de France en empochant 80 points, soit un de plus...
Ligue 1 : Le bilan de la saison ! - MoreFoot
Demi-finaliste en Coupe de France, Grenoble montrera-t-il encore une fois son ample talent en coupe lors de la promotion adjacente en L1 ? Sochaux Dans le doute de la première à la 38e vacation quant à son maintien parmi l'élite française, le FC...
FC Sochaux Omar Daf, la révérence du sage ? - Journal L'Alsace
Le défenseur sénégalais, qui ne sait toujours pas si le FCSM compte encore sur lui, pourrait bien refermer demain soir à Grenoble une page sochalienne longue de douze ans. Il a ouvert le livre en 1997. A pris sa plume, puis écrit une belle histoire....
FC Nantes : Interview renversante de Kita, Praud et Larièpe - FCNhisto
Grenoble, Caen ou Saint-Etienne auraient rêvé de faire signer ces joueurs de niveau international, alors qu'on ne vienne pas me dire que le recrutement de Larièpe était un échec. » - Monsieur Larièpe avait pourtant critiqué Grenoble, et avait juré que...
Foot - Bleus - L'Equipe.fr
Squillaci reste sur deux bons matches contre la Lituanie et Escudé n'a pas eu l'occasion de jouer depuis un an et le France - Equateur de Grenoble (2-0). Les deux hommes sont frais : ils n'ont pas joué ce week-end. Mexès et L. Diarra ont joué ce...
FC Sochaux Un grand pas pour l'immunité - Journal L'Alsace
L'équipe sochalienne, qui a encore une fois su réagir au bon moment, s'est placée dans une situation idéale en vue du maintien avant l'ultime match, samedi soir à Grenoble. Le plus dur commence. Ne pas s'enflammer. Achever l'ours, définitivement,...

Sport à Grenoble

Le sport à Grenoble est diversifié en raison de son placement géographique : dans les Alpes. Possédant un club de haut niveau dans divers sports collectifs : Hockey sur glace avec les Grenoble Métropole Hockey 38 (actuel champion de France), football avec le Grenoble Foot 38 (en Ligue 1), Rugby à XV avec le FC Grenoble Rugby (en Pro D2), Volley-ball avec le Grenoble VUC (en Pro B (2e division)). La ville accueillit en 1968 les Jeux Olympiques d'hiver où diverses structures furent construites pour l'occasion : la Halle Clemenceau pour le volley, le basket ou le hand, le Palais des sports (où sont accueillis Masters de la perche, championnats du monde de boxe, matches internationaux de basket-ball, de volley-ball, de handball ou de hockey sur glace, compétitions internationales de gymnastique ou de patinage sur glace, Critérium cycliste du Dauphiné Libéré, Six jours de Grenoble, jumpings internationaux) et le développement de la station d'hiver de Chamrousse à une demi heure (ski, snowboard).

La capitale des Alpes est riche de 350 clubs exerçant dans 65 disciplines différentes représentant 33 000 athlètes licenciés et 1 800 cadres dirigeants. Un Grenoblois sur trois pratique une activité sportive de compétition ou de loisir.

En haut



Championnat de France de rugby à XV 1953-54

Le championnat de France de rugby à XV de première division 1953-1954 est disputé par 64 clubs groupés en huit poules de six équipes et deux poules de huit équipes. Les poules de six qualifient 28 équipes (trois premiers de chaque poule plus les quatre meilleurs quatrièmes) et les deux poules de huit qualifient quatre équipes.

Le championnat est remporté par le FC Grenoble qui bat l'US Cognac en finale. C'est le seul titre de champion de France remporté par le FC Grenoble.

Le Tournoi des cinq nations 1954 est remporté à égalité par le Pays de Galles, la France et l'Angleterre. Le Challenge Yves du Manoir est remporté par le FC Lourdes qui a battu le RC Toulon en finale.

On indique ci-après les huit poules de six, le nom des clubs qualifiés pour les 16e de finale est en gras. Les qualifiés issus des poules de huit sont Niort, Albi, Bagnères et le TOEC.

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les huitièmes de finale.

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale.

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

En haut



Championnat de France de rugby Top 16 en 2001-02

Le Championnat de France de rugby à XV de première division en 2001-2002 porte le nom de Top 16, comme son nom l'indique seize clubs disputent cette compétition.

Pour la première fois des clubs tels que le CA Brive, le FC Grenoble ne font plus partie de l'élite. On ne trouve pas non plus des clubs qui il y a encore 3 ans avaient toujours fait partie de l'élite tels que le RC Toulon ou le RC Nice.

Après la phase régulière disputée par matchs aller et retour, mettant aux prises toutes les équipes réparties en deux poules, les quatre premières équipes de chaque poule disputent la phase de qualification aux demi-finales. Pour cette phase de qualification (ou Play-offs) les huit équipes qualifiées sont réparties en deux poules et disputent des matchs aller et retour. Les matchs disputés pendant la phase régulière comptent aussi pour la phase de qualification. Les deux premiers de chaque poule sont qualifiées pour les demi-finales.

Parallèlement se dispute une phase de maintien (ou Play down) entre les équipes classées 5e à 8e dans la phase régulière. Les deux derniers sont rétrogradés en Pro D2. Les matchs disputés pendant la phase régulière comptent aussi pour la phase de maintien.

Le Biarritz olympique remporte le championnat de rugby Top16 après avoir battu le SU Agen en finale. Le dernier titre du B.O. avait été obtenu en 1939. Agen perd une nouvelle fois en finale, son échec précédent datait de 1990.

Le FC Grenoble et le Stade montois disputeront le Top 16 en 2002-03. Ils remplaceront La Rochelle et Dax qui joueront en Pro D2.

Les seize équipes suivantes disputent la phase régulière, ou phase de classement, du Top 16 2001-02.

Biarritz et Agen se qualifient pour les demi-finales.

Toulouse et l'ASM Clermont sont qualifiées pour les demi-finales.

Le SU Agen et le Biarritz olympique se qualifient pour la finale.

Le tableau ci-après donne la position des équipes après la poule de relégation (ou play-down).

En haut



Championnat de France de rugby à XV 1992-93

Le Championnat de France de rugby à XV de première division 1992-1993, groupe A, est disputé par 32 clubs répartis en quatre poules. A l'issue d'une première phase qualificative, les équipes placées aux quatre premières places de chaque poule sont qualifiées pour disputer un Top 16 composé de quatre poules de quatre équipes. Les huit équipes classées aux deux premières places de chaque poule du Top 16 disputent ensuite les quarts de finale, les derniers tours se faisant par élimination directe sur un match.

Le Castres olympique remporte le Championnat de France de rugby à XV de première division 1992-1993 après avoir battu le FC Grenoble en finale.

Castres gagne un 3e bouclier de Brennus, son titre précédent de champion de France avait été obtenu en 1950.

A l'issue de la saison 1992-93, quatre clubs sont relégués en division inférieure : Racing club chalonnais, US Tyrosse, US Cognac et Le Creusot. Ils seront remplacés par les quatre clubs suivants qui rejoignent l'élite : CA Périgueux, Dijon, LOU et FC Lourdes.

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement à l'issue de la première phase qualificative. Les quatre premières équipes de chaque poule sont qualifiées pour le Top 16.

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement. Les deux premières équipes de chaque poules sont qualifiées pour les quarts de finale.

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Castres et Grenoble sont qualifiés pour la finale.

Parmi les faits marquants de ce match, à noter que l'essai de Whetton fut injustement accordé à Castres car Hueber avait auparavant aplati dans son en-but.

En haut



Source : Wikipedia