FAI

3.4609929078382 (1128)
Posté par hal 24/02/2009 @ 17:25

Tags : fai, internet, high-tech

Dernières actualités
FAI : la facturation au volume en question outre-Atlantique - Les Numériques
Le scandale est arrivé par Time Warner Cable, qui comme d'autres FAI américains a récemment tenté d'abandonner les forfaits illimités pour revenir à la facturation au volume. En l'occurrence, avec un quota inclus dans le forfait (15 dollars par mois)...
Les FAI espagnols refusent le principe de la riposte graduée - Numerama
Les FAI espagnols ont décidé de mettre fin aux discussions initiées par le gouvernement avec l'industrie culturelle visant à réduire le piratage des contenus protégés par le droit d'auteur. Les fournisseurs d'accès Internet espagnols ont mis fin aux...
Sondage satisfaction client FAI TuniTech : les résultats du mois ... - Tunisie Haut Débit
La question du sondage est la suivante : Conseillez-vous votre FAI à vos amis/proches ? Voici les résultats, sous forme de graphes, du mois de mai 2009. 1/ En première position pour le 5ième mois de suite, GlobalNet est le FAI le plus populaire selon...
Téléchargement illégal : le FAI Virgin Media va - Génération NT
En partenariat avec la maison de disques Universal Music, le FAI Virgin Media annonce le lancement d'ici la fin de l'année au Royaume-Uni, d'une offre de téléchargement musical en illimité pour ses abonnés. De la musique à conserver pour toujours sur...
FAI : Le Congrès US veut limiter la tarification à la consommation - Journal du Net
Un projet de loi a été présenté au Congrès américain, le "Broadband Internet Fairness Act", qui prévoit que les FAI doivent obtenir la permission de la Federal Trade Commission (FTC) avant de mettre en place une tarification du haut débit basée sur la...
La loi anti-piratage n'a pas ralenti le trafic Internet en Suède - Ecrans
Les semaines suivantes, on a pu entendre la ministre de la Culture, Christine Albanel, et le rapporteur, Franck Riester, répéter que « le piratage coûte beaucoup d'argent en bande passante » aux fournisseurs d'accès Internet (FAI)....
Xavier Niel répond à vos questions - FreeNews
Situation actuelle de Free, univers des FAI, projets à venir, licence 3G, fibre, vos suggestions, autant de sujets qui seront abordés avec sans doute quelques annonces croustillantes ;-) Ce Chat est organisé par Freenews avec la participation active de...
La 4ème licence 3G coûtera 240 millions d'euros - France Mobiles
Pour le moment, seul le FAI Free est officiellement candidat. Toutefois, il se pourrait que Virgin Mobile et Numericable proposent leur candidature. De leur côté, les opérateurs historiques, qui avaient payé la licence 3G au tarif de 619 millions...
L'Allemagne ouvre la voie du filtrage sur le Web - Le Monde
Première mesure officialisée, le blocage d'accès aux sites Internet de pornographie infantile, qui devient de fait obligatoire pour l'ensemble des fournisseurs d'accès à Internet (FAI) en Allemagne. Ces derniers s'exécutaient déjà volontairement au...
FAI, les meilleurs services (Mai 2009) - SvmLeMag.fr
Mais, chez les deux FAI, Witbe constate de fréquentes imperfections de l'image sur le JT de France 2, par exemple. Free, lui, affiche toujours une petite faiblesse en téléphonie : la transmission de la voix pourrait être meilleure....

Nomad (FAI)

Nomad est un fournisseur d'accès à Internet (FAI), de la République de Maurice.

Nomad est une filiale d’Africa Digital Bridges Networks Ltd (ADB), basée à Dubaï. Située à la cybercité, elle a démarré ses activités en tant que start-up en décembre 2003 sous l'enseigne de Network Plus. Au départ, le fournisseur était spécialisé dans l’accès par réseau téléphonique commuté (RTC ou dial-up) à travers des cartes prépayées. ADB est elle-même membre d’un conglomérat de six compagnies spécialisées dans l’internet et le pétrole.

Nomad utilise un réseau national basé sur la technologie WIMAX (Internet haut débit sans fil) pour connecter ses abonnés aux Web. En novembre 2006, 60% du territoire mauricien était couvert par le réseau. La totalité de l’île sera couverte en 2007.

Les débuts du WIMAX dans l’île fut pas des plus faciles. Le manque d’antennes relais dans certaines régions desservies fit que plusieurs abonnés se sont plaints de la mauvaise qualité de la connexion et de sa lenteur, dans la presse écrit locale. La compagnie assure que tous ces problèmes sont en cours d’être solutionnés avec la mise en place de nouvelles antennes relais.

La compagnie a aussi logés une objection auprès de l’organisme régulatrice du secteur internet à Maurice, ICTA (Information and Communication Technologies Authority), pour que la demande de Mauritius Telecom, FAI historique, de baisser le coût de son forfait Adsl de basse, le 128 kbps, à Rs 710 contre Rs 950 actuellement. Nomad commercialise le 64 kbps à Rs 550 par mois. La raison avancée est qu’elle a investi gros pour la mise en place d’une nouvelle technologie et à besoin de temps pour rentabiliser cette investissement. Bien que la décision de l’ICTA se fait attendre, le ministre Technologie informatique et des Télécommunications, à apporter son soutient à la demande de Nomad.

Nomad lança la première émission de téléréalité mauricienne, Nomad No Limit Challenge, pendant le mois d’octobre 2006 et diffusée sur la première chaîne de la télévision nationale, la MBC. Pendant six jours, six candidats, sélectionnés à travers un casting, ont été enfermés dans une maison. Leur seul lien avec l’extérieur était le réseau d’Internet fixe sans fil. Ils ont ainsi dû relever des défis ayant un rapport avec l’Internet.

En haut



Viva la FAI

Viva la FAI est un chant anarchiste espagnol de l'époque de la guerre civile. Il fait référence à la FAI (Fédération anarchiste ibérique), groupe anarchiste et à la CNT (Confédération nationale du travail) mouvement anarco-syndicaliste.

L'hostilité envers les communistes (rojo pendon, pendon signifiant trainée...) s'explique par le fait que les envoyés de l'URSS de l'époque ont combattu autant les fascistes que les anarchistes qui étaient pourtant là comme miliciens antifascistes, refusant également de leur confier des armes, des ravitaillements, etc.

En haut



FAI Gliding Commission

La Commission de vol à voile FAI (autrefois connu comme "International Gliding Commission" (IGC) est une division de la Fédération Aéronautique Internationale (FAI).

En haut



Fournisseur d'accès à Internet

Un fournisseur d'accès à Internet (FAI), est un organisme (généralement une entreprise) offrant une connexion au réseau informatique Internet. Le terme en anglais désignant un FAI est Internet Service Provider (ISP) ou Internet Access Provider (IAP).

Beaucoup d'entreprises de télécommunications sont également des FAI. Avec l'explosion de la bulle Internet au début des années 2000, de nombreux FAI ont fait faillite, ou ont dû s'adapter pour survivre (restructuration, fusion, rachat).

Les équipements d'un FAI forment un ou plusieurs réseaux autonomes (on parle d'ailleurs d'Autonomous System) et ont la maîtrise complète de l'architecture, du dimensionnement et de l'organisation de leurs liaisons.

D'une façon analogue à un abonné se raccorde à Internet à l'aide d'un prestataire d'accès, le FAI raccordera ses équipements à un (ou plusieurs) prestataires qui lui assurera l'accès à l'ensemble des autres réseaux d'Internet. Dans ce cas, on parle d'une offre de transit. Un tel raccordement sera néanmoins plus complexe, puisque les routeurs des opérateurs devront s'échanger les routes accessibles par l'autre équipement. De plus, une telle offre est généralement facturée en fonction des débits échangés.

Des opérateurs qui ont des points de présence voisins préféreront généralement échanger directement leur flux sans passer par leur opérateur de transit. Cette approche offre 2 avantages : elle limite les coûts de revient (ces échanges ne sont pas facturés), et améliore les performances (les échanges prennent une route plus courte). Il est alors question d'échange de trafic (peering) et l'endroit où il se produit est appelé point d'échange de trafic (point de peering). Cet échange est souvent gracieux mais lorsque l'échange entre deux FAI est déséquilibré ou que l'un des opérateurs se sent lésé, un dédommagement peut être mis en œuvre.

Certains opérateurs - dits de niveau 1 - permettent d'accéder à l'ensemble des réseaux d'Internet sans compensation financière. Il possèdent donc des accords d'échange entre chacun d'eux, et tout réseaux raccordé à Internet est directement ou non raccordé à l'un de ces opérateurs via une offre de transit ou un accord d'échange de trafic.

Ces opérateurs imposent généralement des contraintes fortes aux opérateurs qui souhaitent négocier un accord d'échange de trafic. En effet, un tel opérateur - client potentiel d'une offre de transit - deviendrait alors concurrent.

Les opérateurs de niveau 3 n'offrent pas de service de transit. Les autres opérateurs sont dit de niveau 2 : il dépendent d'une offre de transit (ou au moins d'un accord d'échange de trafic payant) et offre à leur tour une offre de transit.

Les différences entre les offres se font sur les tarifs, la bande passante (montante et descendante) offerte, et le support clientèle mais aussi sur les services ajoutés tel que l'hébergement de site web, l'accès à des boîtes de courrier électronique, l'accès à Usenet. Le particulier néophyte s'intéressera surtout à la facilité d'utilisation et à la documentation et se méfiera de la qualité souvent variable du support, les plus avancés lorgneront du côté de meilleur rapport prestations techniques/prix, le professionnel s'intéressera surtout à la tolérance aux pannes et demandera des garanties de service (les SLA : Service Level Agreement). Par ailleurs, d'autres différences techniques peuvent exister, notamment la disponibilité d'adresse IPv6 ou IPv4 fixes.

Les offres d'accès internet par ADSL françaises s'accompagnent maintenant la plupart du temps d'un accès à la télévision et du téléphone gratuit vers les fixes en France. Il s'agit des offres triple play. C'est par la prise téléphonique que les données arrivent chez vous. Un boîtier fourni par votre FAI sépare alors les flux et les redirige vers la télévision, le téléphone ou l'ordinateur. L'inconvénient majeur des offres triple play se révèle en cas de panne : vous n'aurez alors ni télévision, ni téléphone, ni internet. La qualité du téléphone n'est pas toujours parfaite, idem pour la télévision. Mais le principal avantage est bien évidemment le prix. Au lieu de payer séparément trois fournisseurs, vous recevez tout en même temps et pour un prix peu élevé (qui dépend des fournisseurs).

Différents types d'accès sont possibles, par exemple un accès RTC (Réseau Téléphonique Commuté) repose sur un système de modulation-démodulation (le modem) qui permet de convertir les informations numériques binaires de l'ordinateur en signal pseudo analogique transitant sur les voies de télécommunications (paire de cuivre, satellite, fibre optique).

Certains fournisseurs proposent un service d'itinérance ((en)roaming) permettant à leurs clients de se connecter n'importe où dans le monde via d'autres fournisseurs d'accès. Il est alors possible de se connecter pratiquement partout dans le monde au prix d'une communication locale ou nationale (et non internationale).

La plupart des fournisseurs proposent un accès à des boîtes de courrier électronique. L'accès au courrier électronique est parfois impossible si le point d'accès n'est pas celui du fournisseur; ceci est notamment vrai pour le SMTP (courrier sortant), mais pas forcément pour le courrier entrant.

Un fournisseur d'accès peut parfois également proposer des offres d'hébergement, allant d'un compte de quelques centaines de Mo à un serveur dédié ou un hébergement en salle, l'utilisateur déposant alors sa machine dans une salle sécurisée et climatisée et profitant ainsi d'un accès permanent et à très large bande.

En haut



Fai della Paganella

Fai della Paganella est une commune italienne de moins de 1 000 habitants située dans la province autonome de Trente dans la région du Trentin-Haut-Adige dans le nord-est de l'Italie.

En haut



Fai Petar !

Fai Petar ! est le titre d'un album des Goulamas'k paru en 2007.

Tour management: Claudie.

Toutes les chansons sont des Goulamas'k, sauf Se Canta, chant traditionnel occitan.

En haut



Tiscali

Tiscali SpA (BIT : TIS) est un fournisseur d'accès à Internet (FAI) italien créé par Renato Soru en Sardaigne. Il était l'un des fournisseurs d'accès à Internet en France. C'est un important FAI dans d'autres pays.

Le nom de Tiscali fait référence au nom d'une grotte et d'un important nuraghe, en Sardaigne, dans la province de Nuoro.

Tiscali a commencé comme simple opérateur télécom en Sardaigne en 1997 puis s'est élargi dans le reste de l'Italie. L'entreprise a ensuite procédé à une vague de rachats, connaissant progressivement la notoriété.

En 2001, Tiscali fait notamment l'acquisition des sociétés françaises World Online, Liberty Surf, Infonie, Freesbee, puis Intercall. De cette manière Tiscali a réussi à s'implanter en Autriche, en Belgique (rachat de Yucom en 2001), en République tchèque, au Danemark, en Espagne (rachat de Inacia en 2001), en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Norvège, en Suède, en Suisse, au Royaume-Uni et en Afrique du Sud.

Au cours des années suivantes, Tiscali a créé TIN (Tiscali International Network) pour développer son propre réseau de fibre optique en Europe et notamment en France.

Suite à ce développement grâce à son implantation sur le marché de l'Internet, Tiscali rencontre ensuite des difficultés financières majeures : l'entreprise revend ses filiales aussi vite qu'elle les a achetées.

Bien que la France ait été un pôle commercial stratégique pour le groupe Tiscali, ce dernier décide de s'en séparer en le cédant au groupe Telecom Italia en avril 2005 (commercialisé sous le nom d'Alice). En Belgique, il revend sa filiale à Scarlet en décembre 2004.

Après avoir racheté les actifs de Tiscali (Liberty Surf Group) en France en avril 2005, Telecom Italia (Alice) pouvait renforcer son activité de FAI en France sous la marque Alice ADSL.

C'est une aubaine pour Telecom Italia qui a pu renforcer son réseau de fibre optique par l'entremise du réseau préexistant, le Tiscali International Network, et du portefeuille d'abonnés de Tiscali France. La marque Tiscali perdure tout de même jusqu'en septembre 2005 lorsque tiscali devenu Alice ADSL propose ses services triple play (ADSL, téléphone, télévision) au prix de 29,95 € par mois.

En haut



Source : Wikipedia