Europe

3.4502890173219 (1730)
Posté par seb 02/03/2009 @ 04:40

Tags : europe, international

Dernières actualités
Le Conseil de l'Europe sceptique sur la suppression du juge d ... - Le Monde
Le Conseil de l'Europe invite la France à revoir son projet de suppression des juges d'instruction dans un rapport sur "l'utilisation abusive du système judiciaire répressif motivée par des considérations politiques", présenté mardi 23 juin à...
Permis à points > le député Reynès milite pour un assouplissement - nouvelobs.com
Selon l'association "40 millions d'automobilistes", la France a la politique la plus répressive d'Europe pour les petits excès de vitesse. En Espagne, il n'y a pas de retraits de points pour les dépassements inférieurs à 20 km/h, et en Italie ou en...
Europe-Ecologie, un oxymore ? - Marianne2.fr
L'écologie réelle contredit de fait les préceptes d'Europe Ecologie. Le système libre-échangiste est à l'origine des vrais dérèglements de la planète. Le bon score de liste Europe écologie aux élections européennes a remis sur le devant de la scène la...
Air France-klm : Contrat entre AFI KLM E&M et Eagle Aviation - Trading Sat
(CercleFinance.com) - La compagnie française Eagle Aviation Europe a conclu avec AFI KLM E&M, la branche de maintenance d'Air France-KLM, un accord sur sa flotte de BOeing 747-400. AFI KLM E&M prendra en charge le support de maintenance à partir de ses...
L'Europe va développer son l'aquaculture, malgré les critiques - Le Point
"L'Europe a connu ces dix dernières années une stagnation du développement de son aquaculture, à la différence des autres régions du monde" comme l'Asie, ont souligné les ministres lors d'une réunion à Luxembourg. Pour eux, l'élevage constitue une...
Basket: les Françaises sacrées championnes d'Europe - L'Express
RIGA - Les Françaises ont été sacrées championnes d'Europe de basket-ball après leur victoire en finale face à la Russie, à Riga, 57-53. Les Françaises ont été sacrées championnes d'Europe de basket-ball après leur victoire en finale face à la Russie,...
Arthur H lit L'écume des jours sur Europe 1 - Europe1
Pour marquer le cinquantenaire de la mort de Boris Vian, Europe 1 vous propose une lecture de L'écume des jours cette nuit de 1h00 à 5h00 du matin. Ecrivain, musicien de jazz, auteur de chansons, scénariste mais aussi ingénieur, Boris Vian est mort à...
L'Europe du lait à contre-courant - Les Échos
L'Europe agricole s'est résolument engagée sur la voie de la libéralisation. Elle a confirmé le désengagement public de la gestion des marchés à l'occasion du bilan de santé de la politique agricole commune (PAC), fin 2008, au moment où, pressée par la...
L'Europe immobile face à l'extrême droite - Slate.fr
Pour la première fois en Europe, 70 ans après l'Holocauste, des néo-nazis sont apparus dans plusieurs Etats membres, des propos racistes, voire des clips de campagne comme en République tchèque ont plaidé la solution finale (à l'égard des Roms),...
BATS Europe reconduit sa tarification spéciale sur les valeurs de ... - itespresso.fr
À compter du 1er juillet, BATS Europe réduira également la charge de retrait de liquidité pour ces valeurs à 0,25 bps. De plus, et à la suite du lancement réussi de trois FCB pilotes, BATS Europe élargit son offre de valeurs en rajoutant 20 FCB...

Europe (groupe)

Europe hamburg1994.jpg

Europe est un groupe de heavy metal suédois formé à l'aube des années 1980.

Europe s'est formé à Upplands Väsby en banlieue de Stockholm, initialement composé de Joey Tempest (chant), John Norum (guitare), John Levén (basse), et Tony Reno (batterie). Il porte alors le nom de FORCE, un groupe de heavy-metal (avec des tendances progressives). Le savant mélange de la puissance guitaristique de J. Norum et les mélodies "métalliques" de J. Tempest (influencé par Thin Lizzy, Rush, Iron Maiden, Deep Purple, Black Sabbath, Rainbow, Van Halen, UFO, Led Zeppelin, Ozzy Osbourne, Motorhead, Journey, Whitesnake, Dio, etc.) y est déjà présent. Le bassiste John Levén quitte pour une courte durée le groupe (remplacé par le bassiste intérimaire Peter Olsson) pour rejoindre le guitariste Yngwie Malmsteen et son groupe. Mais les caractères des deux hommes étant bien trop différents, John Levén réintègre Force définitivement. En remportant un tremplin-rock, le ROCK-SM, organisé par une maison de disque, le groupe se voit offrir la réalisation d'un album et une tournée. Le groupe change alors de nom pour se rebaptiser Europe, nom trouvé par le chanteur, Joey, car il exprime pour lui la grandeur et la puissance.

Les deux premiers albums Europe (1983) et Wings of Tomorrow (1984), typiquement dans le genre heavy-métal (avec des titres "speed-metal" comme Scream of Anger), remportent un franc succès au niveau national et sont en très bonne place des classements en Asie, notamment au Japon. Au vu du succès que remporte déjà le groupe, la carrière des musiciens de Europe prend un tournant suite à la signature avec une "major", CBS-EMI/SONY. Ce contrat international permet au groupe de distribuer leurs albums partout dans le monde, y compris sur le marché tant convoité des États-Unis. Le batteur Tony Reno quitte le groupe en pleine tournée de Wings of Tomorrow courant 1985. Il est alors remplacé par Ian Haugland. Par la même occasion, Europe accueille le claviériste Mic Michaeli.

Entre temps, en 1985, le groupe au complet joue dans le film "On the Loose" dont la chanson-titre figure sur l'album The Final Countdown (1986). L'orientation musicale de cette œuvre (l'album) se tourne plus vers le hard-rock mélodique (dit aussi hard-FM, ou hard-rock FM) et sera synonyme, pour Europe, de notoriété mondiale. Le single du même titre (The Final Countdown) se place en tête des hit-parades dans plus de 25 pays. Les singles qui suivent prennent la même position (aujourd'hui encore, personne n'a oublié les refrains de "The Final Countdown" - joué lors d'interludes dans les stades - ou encore de "Rock the night", ou la ballade "Carrie"). Ceux qui se souviennent aujourd'hui de Europe auront principalement en tête la chevelure permanentée des membres du groupe et le look limite glam de Joey Tempest (avec une coupe de cheveux un peu comme Robert Plant de Led Zeppelin, et un look à la Dokken, Motley Crue, Bon Jovi, ou encore Pretty Maids, Whitesnake, etc.). Rappelons néanmoins que c'était le style des hard-rockers des années 1980.

Des tensions apparaissent dans le groupe, et John Norum en a désormais assez du tapage médiatique et du "star-system". Il préfère quitter le groupe et est remplacé par Kee Marcello, ex-Easy-Action, cela en pleine tournée de The Final Countdown, courant 1987.

L'album suivant, Out of This World (1988) (toujours très hard-FM mais avec des titres à la UFO) connaît un succès moindre que le précédent, mais le groupe tourne intensément, dont aux États-Unis avec Def Leppard et Tesla ou encore en Europe avec Dare en première partie. La tournée affiche quasiment complet partout. Europe participe au festival "rock/metal" de Milton Keynes (UK) avec Bon Jovi, Skid Row et Vixen.

L'album Prisoners in Paradise (1991) (revenu au hard-rock péchu tendance heavy-rock US) est quant à lui un semi-échec commercial (avec cependant environ un million de copies vendues). Une longue tournée (à guichet fermé presque partout) suit la sortie de l'album, avec PinkCream 69 en première partie. Europe participe à divers festivals (dont un au Tokyo Dome avec Metallica, Tesla, etc.). Le groupe fait un long break à partir de fin 1992 mais refait une apparition scénique (avec les 2 guitaristes Kee Marcello et John Norum) pour le passage à l'an 2000.

Le groupe se reforme officiellement fin 2003, composé de Joey Tempest, John Norum, Mic Michaeli, John Levén et Ian Haugland - ce que certain appels le "classical line-up". Kee Marcello est contacté pour rejoindre le groupe, mais trop occupé avec son nouvel album (projet K2) et son job de producteur, il refuse la proposition. Courant 2004 le groupe participe à de nombreux festivals "metal" comme le Master of rock, le Lorca-rock, le Sweden-rock, etc., avec des groupes comme Helloween, Testament, Judas Priest, Running Wild, Saxon, Scorpions, Tankard, et bien d'autres. Europe sort en 2004 un nouvel album, assez sombre et plus "heavy" : Start From The Dark. Les influences sont toujours les mêmes qu'au début, mais de nouveaux groupes influencent le style musical (par exemple : The Darkness, Velvet Revolver, Black Label Society de Zakk Wylde, Audioslave, sans parler du fait que John Norum avoue apprécier Sepultura, Candlemass entre autre). Cette alchimie a comme résultat un hard-rock puissant, sombre et mélodique dont l'album précède une longue tournée internationale. 2005 voit la sortie du double DVD live Live From The Dark qui se place en tête des ventes de DVD musicaux (et devant Pink Floyd) dans de nombreux pays, dont en Scandinavie et en Italie.

En octobre 2006, Europe sort un nouvel album, Secret Society, plus "heavy" et très mature. On notera en particulier des sonorités très travaillées dans la voix de Joey Tempest. On y retrouve le son moderne de Start From The Dark. À l'heure où ces lignes sont rédigées, une tournée est en court.

Europe fait désormais partie des légendes vivantes et est cité comme influence par de nombreux groupes (Arch Enemy, Children of Bodom, Industrial Jesus Waste, MAIM, Tucker, Denied, Crucified Barbara, After Forever et bien d'autres de la nouvelle génération).

Europe vient de terminer l'enregistrement de son nouvel album qui devrait sortir en mai 2009. Ils seront en tournée cet étét et cet automne ainsi qu'une majeure partie de l'année 2010.

John Norum est également auteur de divers albums solos (toujours dans le Hard-Rock), dont le dernier en date s'intitule "optimus". Ce dernier a également travaillé avec Dokken.

Après un premier album solo de rock mélodique et la création du groupe Red Fun (heavy-rock'n'roll), l'ex-guitariste Kee Marcello a dernèrement formé le Kee Marcello's K2. Kee rejoue également occasionnellement avec ses anciens compéres de Easy-Action comme au festival "sweden-rock" en cet été 2006.

Enfin, la section basse, batterie et clavier de Europe a participé à de nombreux groupes et projets de hard-rock/metal, comme Nikolo Kotzev's Nostradamus, Brazen Abbot, Glenn Hughes (ex-Deep Purple qui a aussi chanté avec Norum), Clockwize, etc. À noter, leur participation à l'enregistrement d'un titre au profit des victimes du tsunami avec des musiciens de Motorhead, Meshuggah, Entombed, etc.

En haut



Conseil de l'Europe

Le Palais de l'Europe (Architecte Henry Bernard, Conseil de l'Europe)

Le Conseil de l’Europe, fondé en 1949, est la doyenne des organisations qui œuvrent en faveur de la construction européenne, par le biais des normes juridiques dans les domaines de la protection des droits de l'homme, du renforcement de la démocratie et de la prééminence du droit en Europe. C'est une organisation internationale dotée d'une personnalité juridique reconnue par le droit international public et qui rassemble 800 millions d'Européens répartis dans 47 Etats membres.

La Convention européenne des droits de l'homme, au champ d'application inégalé, ainsi que la Cour européenne des droits de l'homme qui l'applique, en constituent la cheville ouvrière. C'est auprès de cette Cour que les Européens peuvent introduire des requêtes s'ils estiment qu'un Etat membre a enfreint leurs droits. Les activités du Conseil de l'Europe intéressent tous les domaines de la vie courante et ont abouti à l'élaboration d'un large éventail de normes, chartes et conventions destinées à faciliter la coopération entre les pays européens et à renforcer la construction européenne.

Le français et l'anglais en sont les deux langues officielles. Ses organes statuaires, le Comité des Ministres et l'Assemblée parlementaire, travaillent également en allemand, italien et russe.

Le siège du Conseil de l'Europe est à Strasbourg, France. Il a tenu sa première réunion au palais universitaire de Strasbourg en 1949 et occupe aujourd'hui le Palais de l'Europe sur un site où sont également regroupés le Palais des Droits de l'Homme (siège de la Cour européenne des droits de l'homme) et d'autres bâtiments du Conseil et d'organismes en dépendant.

Il se situe à proximité du Parlement européen, ce qui facilite la collaboration entre l'Europe des 47 (Conseil de l'Europe) et l'Europe des 27 (Union européenne), entités n'ayant pas de liens organiques formels et donc à ne pas confondre.

La Banque de développement du Conseil de l'Europe a son siège administratif à Paris, le Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe est établi à Lisbonne (Portugal) tandis que le Centre européen pour les langues vivantes est situé à Graz, (Autriche). Le Centre européen de la Jeunesse comprend deux structures, l'une à Budapest (Hongrie) et l'autre à Strasbourg. Le Conseil de l'Europe a des bureaux à Paris et à Bruxelles ainsi que dans les capitales de plusieurs autres Etats membres. Le Conseil de l'Europe est doté du statut d'observateur auprès des Nations Unies et dispose ainsi d'une antenne à New York.

En 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Europe, affligée de destructions et de souffrances sans précédent, doit faire face à de nouveaux défis politiques, la réconciliation des peuples d'Europe en particulier. Cette situation est propice à la réalisation d'une idée ancienne : la construction européenne par la création d'institutions communes.

Dans son célèbre discours prononcé à l'université de Zurich en 1946, Sir Winston Churchill appelait de ses vœux la reconstruction de la famille européenne en une sorte d'Etats-Unis d'Europe et la création du Conseil de l'Europe.

Le Congrès de la Haye qui, en 1948, a rassemblé plus d'un millier de délégués des gouvernements, des décideurs et de la société civile de presque tous les pays d'Europe a examiné la future structure de l'Organisation. Il y avait là deux écoles de pensée : l'une favorable à une organisation internationale classique dotée de représentants des gouvernements et l'autre penchant davantage pour une tribune politique de parlementaires. Les deux approches ont finalement été combinées pour aboutir à la création du Comité des Ministres et de l'Assemblée parlementaire.

Le Conseil de l'Europe a été fondé le 5 mai 1949 par le traité de Londres. Son statut a été signé à Londres, le jour même, par les dix pays suivants : Belgique, Danemark, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays Bas, Norvège, Suède et Royaume-Uni. Nombre d'Etats ont suivi, notamment après la transition démocratique opérée dans les pays de l'Europe centrale et orientale au début des années 1990. Le Conseil de l'Europe comprend aujourd'hui presque tous les pays du vieux continent et rassemble 800 millions d'Européens.

Dans le cadre de son objectif de promouvoir les droits de l'homme, il se dote le 4 novembre 1950 de la Convention européenne des droits de l'homme et entre en vigueur en 1953. La Cour européenne des droits de l'homme est créée le 18 septembre 1959 en vue de faire respecter la Convention. Mais la promotion des droits de l’homme et du droit en général ne sont pas ses seules prérogatives, à cela s'ajoute un aspect culturel avec la Convention culturelle européenne de 1954, économique avec la création du Fonds de rétablissement ou encore social avec la Charte sociale européenne de 1961.

Suite à l'ouverture de l'Union soviétique, le Conseil de l'Europe décide le 8 juin 1989 de s'élargir aux pays d'Europe de l'Est en créant le statut d'invité spécial à l'Assemblée parlementaire. Suite à la chute du mur de Berlin en novembre 1989, la Commission européenne pour la démocratie par le droit est créée le 10 mai 1990, dans le but d'aider les pays de l'ancienne Union soviétique à mettre en place les lois et institutions nécessaires à leur démocratisation.

Lors du premier Sommet du Conseil de l'Europe à Vienne en Autriche les 8 et 9 octobre 1993, il est décidé que le Conseil ferait tout pour protéger les minorités et leur identité culturelle, ainsi que de lutter contre toutes les formes d'intolérance.

Le Comité est composé des ministres des Affaires étrangères, et se réunit à ce niveau ministériel une fois par an. Leurs délégués, les représentants permanents, se réunissent une fois par semaine et délibèrent dans un quorum à huit clos. Les ministres exercent la présidence du comité à tour de rôle, par ordre alphabétique, pour une durée de six mois.

Dans la pratique, la prise de décision se fait à l'unanimité ce qui peut mener à la paralysie du système donc formule de l'abstention constructive.

Les Sommets sont la réunion de chefs d'État et de gouvernement et ont lieu épisodiquement depuis les années 1990. Ils doivent permettre d'aider le comité des ministres et de donner de nouvelles impulsions au Conseil de l'Europe.

Historiquement, c'est la première assemblée parlementaire de l'histoire du continent. Elle est composée de 318 membres et de 318 suppléants élus ou désignés par les parlements nationaux. Le nombre de représentants par pays dépend de sa démographie (de deux à dix-huit). L'assemblée se réunit quatre fois par an pendant une semaine. Les travaux de l'assemblée sont préparés par des commissions spécialisées.

L'assemblée des deux chambres comprend 318 représentants et 318 suppléants représentant plus de 200 000 collectivités régionales et locales des États membres. Il se réunit deux fois par an à Strasbourg. Par la discussion et l'échange, le Congrès cherche à renforcer les structures démocratiques locales, en particulier dans les nouvelles démocraties.

Les deux chambres élisent un président, qui est depuis mai 2008 Yavuz Mildon .

Représentant la société civile, 400 OING sont membres de la Conférence. Elles contribuent activement de diverses manières à l'action et au rayonnement du Conseil de l'Europe tant par ses contributions à la réflexion sur les multiples sujets abordés que par le suivi de l'application des diverses conventions que ses membres peuvent assurer dans les différents pays européens.

La Conférence se réunie 4 fois par an au Palais de l'Europe à Strasbourg aux mêmes dates que l'Assemblée parlementaire. De plus, elle exerce son expertise dans les différents comités directeurs et groupes d'experts.

Élu par l'Assemblée parlementaire pour cinq ans, mandat renouvelable, il est l'organe administratif du conseil de l'Europe et responsable du budget du Conseil de l'Europe (qui en 2004 s'élevait à 180 millions d'euros et en 2007 d'un peu plus de 197 millions d'euros ), dont le financement vient du gouvernement des États membres.

Il est élu par l'assemblée parlementaire pour un mandat de six ans, mandat non-renouvelable, et est chargé de promouvoir l'éducation, la sensibilisation ainsi que le respect des droits de l'homme. Il peut adresser des recommandations aux États membres et des rapports au comité des ministres et à l'Assemblée parlementaire. Par exemple, le rapport critique d'Alvaro Gil Robles de février 2006 sur la situation des détenus dans les prisons françaises.

Au delà du seul Conseil de l'Europe, l'Union européenne et l’Association européenne de libre-échange ont requis la ratification de certaines de ces conventions comme condition préalable à leur adhésion, sans toutefois les requérir pour leurs membres actuels.

De plus, des conventions de libre-échange et/ou de liberté de circulation ou chartes existent parallèlement entre ces trois institutions et d'autres institutions de coopération régionale européenne ou extra-européenne, qui permettent d'étendre la compétence de certaines des institutions du Conseil de l'Europe au delà de ses seuls membres.

Parmi les actes de ratification des traités d'adhésion au Conseil de l'Europe, les pays membres ne sont pas obligatoirement engagés concernant leurs territoires autonomes en Europe ou ailleurs dans le monde si leur Constitution leur accorde le droit de décider avec les territoires concernés du statut et de l'application des traités internationaux aux territoires dont ils sont les représentants. Sauf si les territoires autonomes en décide autrement (et ces territoires autonomes disposent du droit de se retirer de ces conventions et traités tant qu'ils ne sont pas reconnus indépendants et pleinement autogouvernés, en vertu du droit à l'autodétermination reconnu par le Conseil de l'Europe et les traités de l'ONU, dans les limites des Constitutions de chaque pays signataire).

Pour qu'un État puisse adhérer au Conseil de l'Europe, ses institutions doivent être démocratiques et il doit respecter les Droits de l'Homme.

C'est ainsi que durant plusieurs années des États ancrés dans l'Europe n'ont pu être membre. Cela a été le cas du Portugal sous le régime institué par António de Oliveira Salazar et de l'Espagne sous Francisco Franco. La Grèce a également dû se retirer en 1969, de risque de se voir expulser de l'organisation à cause de la mise en place de la Dictature des colonels suite au Coup d'État de 1967. La Grèce n'a réintégré le Conseil de l'Europe qu'en 1974 avec la restauration d'un régime démocratique. Du 16 septembre 1992 au 13 janvier 1997 la Biélorussie avait le statut d'invité spécial, mais a été suspendu par le Bureau de l'Assemblée en raison de son non-respect des Droits de l'Homme et des principes démocratiques .

En haut



Europe (lune)

Europa-moon.jpg

Europe (J II Europa) est une des quatre lunes galiléennes, observées pour la première fois le 7 janvier 1610 par Galilée. C'est Simon Marius qui la nomma en l'honneur d'Europe, princesse phénicienne, ravie sur une plage de Sidon par Zeus qui s'était métamorphosé en taureau blanc. De leur union naquirent Minos, Rhadamanthe et Sarpédon.

Europe est le second et le plus petit des quatre satellites galiléens de Jupiter (son rayon de 1565 km correspond à 90% du rayon de notre Lune). C'est également le corps le plus lisse du système solaire. Comme ses frères joviens (Io, Ganymède et Callisto), Europe est un corps tellurique de composition globale chondritique. Les observations spectrales terrestres révèlent que la surface d'Europe est constituée en majeure partie de glace d'eau (albédo = 0,64).

Les données acquises par les sondes Voyager autour des années 80 confirment et même révèlent de grandes disparités entre les quatre satellites galiléens, suggérant un rôle prédominant de l'effet des marées joviennes qui soumettent les satellites à d'énormes forces gravitationnelles.

Sur Io, le plus proche satellite par rapport à Jupiter, les marées entraînent un intense volcanisme de silicates.

Europe, située un peu plus loin, est couverte d'une croûte de glace fracturée et déformée en tous points de sa surface faiblement parsemée de cratères d'impacts météoritiques. Ce constat témoigne de l'existence d'importants mouvements tectoniques (horizontaux et verticaux) dans la croûte de glace et d'un renouvellement de la surface. On en reparlera plus loin, l'hypothèse du maintien d'un océan liquide profond sous la croûte glacée fut avancée et discutée très tôt par certains auteurs (Cassen, Peale et Reynolds notamment à la fin des années 70). Cette théorie évoquée en janvier 1980 dans le magazine américain Star & Sky par Richard C. Hoagland a retenu l'attention de membres de la NASA (Dr. Robert Jastrow). L'écrivain Arthur C. Clarke la popularisa dans les 3 derniers tomes de sa tétralogie des Odyssées, suites de son célèbre roman 2001, l'odyssée de l'espace.

Ganymède, encore plus loin, présente à la fois des régions où la surface semble relativement jeune et dominée par de larges structures linéaires en extension (ouverture et création de surface nouvelle), et des régions constellées de cratères d'impacts indiquant une surface relativement ancienne.

Enfin, Callisto, satellite galiléen le plus éloigné de Jupiter, est caractérisé par une surface cratérisée dénuée de toute trace d'activité tectonique.

Le moment d'inertie d'Europe (C/MR²=0,347) indique une répartition radiale des masses non homogène : Europe est un corps différencié. Ceci signifie que la structure interne d'Europe est constituée d'une succession d'enveloppes de compositions différentes. Depuis le centre vers la surface, on distingue successivement un probable noyau métallique entouré d'un manteau silicaté lui-même enveloppé d'une couche externe d'eau (H2O) de 70 à 140 km d'épaisseur selon les modèles.

Les caractéristiques de la croûte de glace sont en revanche toujours des sujets de débats. L'une des questions qui anime bon nombre de planétologues concerne les modalités du transfert thermique. Le processus d'évacuation de la chaleur interne (produite par désintégration des éléments radioactifs du manteau et du noyau + les effets de marées) peut être de deux types: conductif (simple diffusion de la chaleur de proche en proche sans mouvement de matière) ou convectif (la glace va « transporter » la chaleur vers la surface, comme les bulles d'huile colorée d'une lampe à magma, avant de se refroidir et de redescendre vers la base de la croûte de glace). La seule réponse à cette question conditionne également l'estimation de l'épaisseur, de la structure et même de la composition chimique de la croûte de glace d'Europe.

De nombreuses approches (observation, modélisation) confirment qu'un transfert convectif de la chaleur a récemment existé (et existe même peut-être encore actuellement) dans la croûte de glace. Certaines structures « géologiques » imagées par les sondes Voyager puis Galileo à la surface d'Europe fournissent de bonnes illustrations de ce phénomène.

Finalement le débat concernant la croûte de glace oppose deux écoles : les partisans d'une croûte plutôt fine et conductive (<10 km), et les partisans d'une croûte relativement épaisse et convective (de 15 à 50 km). Aucune de ces deux écoles ne remet en cause l'existence d'un profond océan liquide sous la croûte glacée d'Europe. Ceci fait d'Europe le seul corps du système solaire avec la Terre renfermant d'une part de l'eau sous forme liquide, et étant animé d'autre part de mouvements tectoniques très récents ! Corps actif disposant d'eau liquide au contact de silicates, Europe réunit deux des conditions préalables au support de la Vie telle que nous la connaissons sur Terre.

La surface de la croûte de glace est déchirée par de longues et larges bandes sombres qui indiquent une intense déformation. Celle-ci prend l'allure d'un vaste réseau de fractures entremêlées en périphérie desquelles s'accumulent parfois des sulfates hydratés de magnésium et de sodium (McCord et al., 1998) et/ou de l'acide sulfurique (Carlson et al., 1999).

Cela fait d'Europe une destination spéciale pour les futures sondes destinées à rechercher une vie extraterrestre et détermine certaines préparations comme une probable expédition pour forer 4 km sous la calotte glaciaire antarctique en direction du lac Vostok.

L'atmosphère d’Europe fut décrit pour la première fois en 1995 par les observations du Goddard High Resolution Spectrograph du Télescope spatial Hubble. Cette atmosphère ténue est composée principalement d'O2. La pression de surface de l'atmosphère d'Europe est de 1 μPa, ou 10−11 la pression terrestre. À une pression et une température équivalente à celle de la terre au niveau de la mer, l'oxygène d'Europe ""remplirait seulement environ une douzaine de Houston Astrodomes".

Afin de faciliter la description et l’exploration des corps du système solaire, des noms sont attribués aux régions et aux structures « géologiques » que l’on peut y distinguer. Comme pour la plupart des corps du système solaire, excepté la Terre, une commission de spécialistes rattachée à l’IAU (International Astronomical Union), décida d’allouer une thématique à chaque type de structure sur les satellites galiléens. La table suivante présente la nomenclature affectée à Europe.

La liste – non exhaustive – de structures qui suit rappelle l’origine de la nomenclature utilisée sur Europe. Certains noms rattachés à une catégorie de structure font référence à la mythologie celte, tandis que d’autres sont associés au mythe d’Europe.

En 1999, un disque de débris sous forme d'un anneau a été détecté tout comme pour Callisto et Ganymède.

En haut



Source : Wikipedia