Drôme

3.3734349483031 (1837)
Posté par woody 21/03/2009 @ 00:12

Tags : drôme, rhône-alpes, france

Dernières actualités
Accident de la route dans la Drôme : 8 collégiens blessés - Le Parisien
Huit collégiens ont été blessés ce vendredi après-midi dans un accident de la route impliquant leur bus scolaire et vraisemblablement dû à un fort orage dans le sud de la Drôme. Un des collégiens est plus sérieusement touché. L'accident s'est produit...
Lancement du réseau bi-départemental Ardèche Drôme Numérique - Localtis.info
Les présidents des conseils généraux de l'Ardèche (Pascal Terrasse), de la Drôme (Didier Guillaume) et de la région Rhône-Alpes (Jean-Jack Queyranne) ont soudé, le 11 juin, les premières fibres optiques pour la mise en service de la tête du réseau...
Mozart a rendez-vous dans la Drôme - Le Parisien
Dans la fraîcheur d'une cathédrale, à l'abri des vieilles pierres d'un château ou au cœur d'une forêt verdoyante, les notes du plus célèbre compositeur autrichien résonneront un peu partout dans la Drôme du 25 juin au 20 juillet....
Rhône-Alpes. Bourg-lès-Valence transforme son ancienne ... - Gazette des communes
La Cour des Images, inaugurée ce week-end à Bourg-lès-Valence (Drôme), est une opération de développement économique qui permet de regrouper sur 8.000 m2 de bâtiments plusieurs entreprises et organismes liés au dessin animé....
CHALON : Une maison de 120m² dans la Drôme en échange de la vôtre ... - Infos Chalon.com
Une charmante bâtisse en pierre de 120 m2 , au milieu des vignes, longée par une rivière qui coule au fond du jardin vous attend dans le sud de la Drôme, tout près de Vaison la Romaine. En échange, la compagnie a besoin de loger 6 personnes,...
Club des retraités. Escapade en Drôme provençale - Le Télégramme
Lundi après-midi, les partants en Drôme provençale préparaient leur voyage, organisé par le Club des retraités. Du jeudi18 au mercredi 24juin, l'hébergement se fera au pied du Mont Ventoux. Au programme: visite de la ville médiévale de...
Grand tournoi de poker amateur gratuit à Valence (Drôme). - Chip Lead Poker
Autant dire que l'association de la Drôme est habituée à se genre d'événement et que la réussite ne fera aucun doute. Les détails… 150 joueurs sont attendus pour ces 2 jours de compétition conviviale. La grande nouveauté de cette session, tient au fait...
Drôme - La maternité de Die en sursis... - France 3
A Die, dans la Drôme, le combat pour le maintien de la maternité de l'hôpital dure depuis 22 ans. Mais aujourd'hui, avec la loi Bachelot, les menaces qui pèsent sur la maternité se précisent. Le personnel et les habitants ne veulent pas laisser faire....
«Bonzon est le plus lu en France après Jules Verne» - Le Dauphiné Libéré
En octobre 2008, vous avez sorti votre livre « De la Manche à la Drôme : itinéraire de l'écrivain Paul-Jacques Bonzon ». Qui était cet écrivain ? Bonzon est né en 1908, à Sainte-Marie-du-Mont dans la Manche et est décédé en 1978 à Valence où il est...
Mères porteuses: Morano mise en garde - Le Figaro
Si, après les nombreux avis sur le sujet, le gouvernement persévère en se positionnant pour la GPA, on aura, "je pense, de grosses difficultés", a déclaré dans un entretien au quotidien La Croix le député de la Drôme, chargé par le patron du groupe UMP...

Drôme (rivière, Calvados)

La Drôme est une rivière française qui coule dans les départements du Calvados et de la Manche. C'est un affluent de l'Aure en rive gauche, donc un sous-affluent de la Vire. Elle se jette dans l'Aure à Maisons, en aval de Bayeux.

La Drôme prend naissance à la limite entre les départements de la Manche et du Calvados, sur le territoire des communes de Saint-Martin-des-Besaces et de Placy-Montaigu. Au début de son parcours, elle matérialise en plusieurs endroits la limite entre les deux départements. De manière générale, son cours est orienté vers le nord. Elle se jette dans l'Aure à Maisons, localité du Calvados située entre Bayeux et Port-en-Bessin.

Outre le département de la Drôme de la région Rhône-Alpes qui doit son nom à la rivière Drôme, il ne faut pas confondre la Drôme dont il est question ici, avec la Drôme, qui est un affluent de 17 kilomètres de long de la Vire, qu'elle rejoint en rive gauche à Pont-Farcy.

En haut



Die (Drôme)

{{{image-desc}}}

Die (en occitan vivaro-alpin Diá) est une commune française, sous-préfecture du département de la Drôme en région Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Diois et Dioises.

Le nom de la commune ne doit pas être confondu avec Saint-Dié-des-Vosges, Saint-Dizier (Haute-Marne), Saint-Dier-d'Auvergne ou Saint-Dyé-sur-Loire (Loir-et-Cher).

Ville située au sud-est de la France dans les Alpes du Sud, Die se trouve au pied du massif du Vercors et au bord de la rivière de la Drôme. Die et sa vallée sont dominées par la montagne de Glandasse à 2 041 mètres, barrière rocheuse massive et raide composant l'extrémité méridionale du Vercors. La commune de Die se trouve à environ 1 heure à l'est de Valence, préfecture du département.

Le territoire de la commune de Die fait partie du Parc naturel régional du Vercors et du Pays Diois (Communauté de 52 communes englobant 4 cantons).

À l'heure actuelle, aucun vestige d'époque gauloise n'a été retrouvé à Die. Il semble qu'une petite agglomération située en bordure de la voie romaine, reliant le Rhône et la Durance, ait connu une extension rapide : la surface urbanisée vers la fin du Ier siècle est de l'ordre de 35 hectares.

Au début du IIe siècle, la ville de Die (Dea Augusta Vocontiorum) compte de nombreux monuments et acquiert un statut de capitale romaine, remplaçant Luc-en-Diois dans cette fonction pour le peuple des Voconces. Le titre de colonie semble lui être décerné vers la fin du IIe siècle ou dans le courant du IIIe siècle alors que, comme le montrent des fouilles récentes, l'agglomération est en crise et des quartiers périphériques sont déjà abandonnés. Une porte monumentale est érigée sur la route en direction des Alpes.

La ville s'entoure ensuite d'un rempart, entre 285 et 305, qui fortifie une surface urbanisée de 25 hectares. La porte monumentale, démontée pierre par pierre, est insérée dans la fortification.

Le premier évêque attesté est Nicaise, en 325, seul représentant des églises des Gaules au concile de Nicée. Le diocèse sera réuni en 1276 à celui de Valence.

Le Musée de Die et du Diois, dans le centre-ville, montre les nombreux et imposants vestiges de l'époque romaine, mais raconte également la préhistoire du Diois, le Moyen Âge de cette cité épiscopale et les ravages des guerres de Religion.

Die est une commune de moins de 5000 habitants. Elle s'est accrochée dans les années 1960 et 1970 à ses petites industries en inéluctable déclin, le meuble et la chaussure. Ratant en conséquence le tournant historique du tourisme de masse, elle en évitera ainsi involontairement le fléau. Aujourd'hui Die bénéficie d'un tourisme estival important, populations nordiques et étrangères (Pays-Bas) résidants essentiellement dans les campings autour de la vallée de la Drôme. Quant au tourisme hivernal, composé de visiteurs régionaux, il concerne le ski (championnat de France de ski Handisport), la randonnée en raquettes, les courses de chiens de traîneaux (compétition internationale de l'Alpirush) à la station de ski du col de Super Rousset (située dans le Massif du Vercors 1300-1700 mètres). C'est au col du Rousset qu'a eu lieu en 1992 la compétition nationale de course de montagne.

La Cave coopérative Clairette de Die, qui est le plus gros employeur du Diois, eut l'idée il y a quelques années d'adopter le nom de marque "Jaillance" pour être mieux reconnue de la concurrence, mieux identifiée par les consommateurs et optimiser ainsi sa puissance dans la vente et dans l'exportation.

Outre les agriculteurs, viticulteurs, le tissu économique se compose encore beaucoup de très petites entreprises, d'artisans, de prestataires de tourisme et de commerces de proximité. Die est également le centre économique et social de tout le Diois, disposant des écoles et des centres de formation (travaux acrobatiques). Les services publics et administratifs permettent aussi de faire vivre cette vallée.

La région dioise possède plusieurs stations de ski, station de Valdrôme, station de Lus-La jarjatte, la principale étant celle du col de Rousset, qui attire énormément de touristes pendant les vacances d'hiver (trentaine de pistes) mais aussi pour les compétitions de chiens de traineaux. On trouve aussi de nombreuses stations de canoës et/ou kayaks, qui proposent des itinéraires plus ou moins longs, ceci dû à la rivière (la Drôme) qui suit de près la route, facilitant les départs et les arrivées d'embarcations.

Le Diois se distingue par de nombreux sites d'escalades et via ferrata sur les parois rocheuses des falaises du Vercors.

Une grande rivalité sépare ces 2 clubs.

En haut



Saint-Vallier (Drôme)

St Vallier vue.JPG

Saint-Vallier est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes.

Saint-Vallier est une Commune de 4 318 habitants, d’une superficie de 464 hectares, située au bord du Rhône dans le Nord-Drôme. Elle a pour communes limitrophes : Laveyron, Beausemblant, Saint-Uze, Saint-Barthélemy-de-Vals, Ponsas, ainsi que les communes de Sarras et Ozon, dans l’Ardèche . La longueur de voirie de la commune est de 26 289 m.

Chef-lieu de Canton, Saint-Vallier est un pôle administratif, commercial, industriel, éducatif, culturel et associatif important, qui de par sa situation, représente un bourg-centre. Son bassin de population est d’environ 15 000 habitants. Le tissu urbain est dense, et la ville s’est développée de manière linéaire, le long du Rhône.

Saint-Vallier fait partie de la communauté de communes « Les Deux Rives » dont elle est la commune la plus importante, de par l’importance de sa population, et de par son activité économique.

Cette ville est en bordure du Rhône, à proximité de la route nationale 7 à environ 30 km au nord de Valence.

Citée dès l'époque romaine, la ville s'appelait alors Ursuli. Elle était un petit port fluvial au bord du Rhône. Elle prit ensuite le nom d'Orsolles, pour devenir Saint-Vallier, de Valère, premier évêque de Viviers. Les Poitiers, seigneurs de Saint-Vallier, ont fourni le personnage historique le plus connu de la ville: Diane de Poitiers. L'activité industrielle s'y est développée dès le XVIIIe siècle, et Saint-Vallier a longtemps été une petite cité ouvrière. La ville a subi un bombardement meurtrier le 16 août 1944, bombardement qui détruisit le sud de la commune.

Bénéficiant d'un longue tradition industrielle, la ville accueille notamment une important site SKF aerospace FRANCE spécialisé dans l'aéronautique (leader européen), l'entreprise Vanatome qui produit de la robinetterie pour le nucléaire, ainsi que la SCOOP CERALEP, coopérative ouvrière produisant des isolateurs haute tension en céramique, ainsi que le siège social de Norbert Dentressangle.

En haut



Crest (Drôme)

France Drome Crest 1.jpg

Crest est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes. Elle se trouve a 25 kilomètres au sud-est de Valence, préfecture de la Drôme. Le nom de la ville se prononce « cré ».

Ses habitants sont appelés les Crestois(es).

Le nom de la ville vient de sa position : la cité ancienne est posée sur l'extrémité d'une crête rocheuse.

Crest est célèbre pour sa tour, le plus haut donjon de France avec 52 mètres. La tour de Crest est la trace d'un imposant château qui fut détruit par Louis XIII qui le trouvait potentiellement dangereux. La tour fut épargnée et a servi par la suite de prison : y seront enfermés des libertins, des protestants lors des guerres de religion, des opposants au coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte.

Placée aux portes des pré-Alpes, proche du Diois, Crest est une ville de passage pour tous les habitants de la vallée de la Drôme. C'est un centre touristique qui accueille plusieurs festivals : Crest Jazz Vocal, Futura…

La ville de Crest fut créée par la famille Arnaud comme l'illustre le nom de la ville Crista Arnaldorum, crête des Arnaud.

Le pasteur et historien François-Eugène Arnaud se disait descendant des Arnaud de Crest, qui furent à la fin du XVIe siècle repoussés dans les Alpes par les comtes de Poitiers. Ceci ressort d’une correspondance avec l’historien Rochas, auteur d’un dictionnaire biographique de la Drôme. Dans une autre correspondance avec l’historien Roman, en date du 25 juillet 1903, celui-ci indiqua à Eugène Arnaud que « la famille Arnaud n’est pas originaire des Hautes-Alpes, mais ce sont les Flotte, tous nommés Arnaud Flotte au baptême, qui sont une branche cadette des Arnaud de Crest. Ce sont les Arnaud Flotte qui ont possédés au XIe siècle la Roche et la Baume des Arnaud. Contrairement à ce que prétendait l’historien Aymar du Rivail, les Arnaud étaient nobles et chevaliers, ils prêtaient hommages aux comtes de valentinois et du diois ». Les possessions de la famille Arnaud allaient du Vivarais au Trieves. Ils fondèrent la ville de Crest.

Borel d’Hauterives dans l’Armorial du Dauphiné donne les indications suivantes : Famille nombreuse et puissante qu’Aymar du Rivail, historien du Dauphiné, prétend être d’origine roturière (in diensi agro ignobilis arnaudarum gens, page 419) et qui fit bâtir la ville de Crest, la Baume-des-Arnauds et Chastel-Arnaud. Arnaud de Crest fit hommage le 15 août 1145, à l’évêque de Die, de ses châteaux de Crest, d’Aouste-sur-Sye, de Saint-Benoit, de Beconne, de Saint-Médard, de Divajeu, de Marsanne, de Cobonne, de la Recluse et de la Forest. Le même Arnaud fut probablement connétable de Tripoli à la seconde croisade (1155). Cette maison possédait la seigneurie de Crest, soit en partie, soit totalement. Le 15 août 1146, afin de financer un voyage en terre sainte, Arnaud de Crest céda à l’évêque de Die ses possessions dans le diocèse de Die, dont le site fortifié de Crest.

Une fille et héritière Arnaud (fille de la comtesse de Marsanne) s’allia au comte Guillaume de Poitiers et la seigneurie après une lutte acharnée entre les Arnaud et les Poitiers revint à cette dernière famille. En guerre, les Arnaud furent chassés par les Poitiers et s’implantèrent au-delà de Die dans les Alpes-de-Haute-Provence (Embrun, Forcalquier, Château-Dauphin) où ils tombèrent dans l’oubli.

La ville se caractérise par une forte activité industrielle : cartonnage, injection plastique, agroalimentaire... Par ailleurs, la ville se démarque par une forte activité artisanale dans divers secteurs comme le bâtiment, les travaux publics, mais aussi l'artisanat d'art. Le commerce est également très présent, Crest étant un double chef-lieu de canton qui draine environ 20 000 habitants. L'agriculture tient une place à part, se tournant peu à peu vers le Bio, avec des exploitations de taille familiale.

GENERAL Paul Vincent FAURE-BIGUET (1838-1919) GOUVERNEUR MILITAIRE DE PARIS (1901-1903). Une stèle est érigée a l'entrée du cimetiere de CREST.

En haut



Source : Wikipedia