DMC

3.4301470588201 (816)
Posté par seb 20/04/2009 @ 06:13

Tags : dmc, textile, economie

Dernières actualités
Panasonic dévoile le prix du DMC-GH1 - Le monde de la photo
Avantage au DMC-GH1, qui offre le 1080p à 24 im/s. Pareil avec le couple D90/18-200 mm, qui se contente, lui, de proposer la HD. Il est juste dommage que Panasonic n'ait pas développé un 14-42 mm silencieux, ce qui aurait permis de lancer un kit autour...
Nuits sonores : le marathon a commencé (21/05/2009 ) - LyonCapitale.fr
Mercredi soir, le festival de musiques éléctroniques a démarré par une traditonnelle inauguration à la piscine du Rhône avec, notamment, une prestation étonnante de DJ Fly, jeune lyonnais champion du monde DMC. Le public en grande partie a filé au...
DMC5 révélé à l'E3? - L'actualité PlayStation 3 - Play3-Live
Tous les DMC paires ont été des daubes et tous les DMC impaires ont été des bombes donc wait and see pour celui là. Mais à l'E3 j'aurais d'yeux que pour GOW3!!! DMC 5 ou God Of War III y à pas photos la série des DMC commence à sentir fortement l abus...
Mode : les formations préférées de Pascaline Wilhelm, directrice ... - letudiant.fr
Issue de l'ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs), département textile, Pascaline Wilhelm a d'abord travaillé dans l'industrie notamment au sein du groupe DMC, puis s'est associée pour créer un bureau de conseil en création,...
Panasonic se tourne vers Hollywood pour ses spots vidéos - YouVox Tech
Panasonic lance un spot d'un nouveau genre pour l'appareil photo Lumix DMC-TZ7, le premier appareil photo numérique au monde qui enregistre les images vidéo en AVCHD Lite. Accompagnant la disponibilité en magasin du TZ7, ce spot met l'accent sur les...
Le prêt Dmc, une nébuleuse affaire - Walf Fadjri
Le prêt Dmc que l'Etat octroie aux agents de la Fonction publique constitue de nos jours une affaire très nébuleuse aux yeux des pauvres fonctionnaires qui espèrent sur ce prêt sans intérêt pour démarrer une hypothétique construction....
Bons plans - DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace
Compétitions internationales de roller, skate et BMX, tournoi de streetball, dunk contest, concours de tir à 3 points, show et initiations DJs avec la présence du Turntableast DJ crew dont DJ Nelson vice-champion du monde DMC, BeatBox, graffiti etc....
Dossier, le Beat'em all. - gamekyo
C'est simple, quand j'ai achetyé le jeu, tous les potes venaient squatter chez moi, et on pensait que le jeu permettait des enchainements infinis (avec le recul et l'apparition de DMC 3 et 4, oui, nous étions idiots de croire que les enchainements...

Dollfus-Mieg et Compagnie

Logo de Dollfus-Mieg et Compagnie

Dollfus-Mieg et Compagnie, plus connue sous son sigle DMC, est une entreprise textile créée à Mulhouse en 1756 par Jean-Henri Dollfus. DMC fut au cours du XXe siècle l'un des plus grands groupes de textile européens.

Reprise par Daniel Dollfus, un neveu de Jean-Henri Dollfus, grâce à l'apport de son épouse Anne-Marie Mieg, l'entreprise est restructurée sous la forme de la société Dollfus-Mieg et Compagnie, créée le 21 mars 1800.

L'activité de l'entreprise se diversifie sous le premier empire, avec l'introduction du tissage et de la filature mécanique, ce qui lui permet de contrôler sur un même site les différentes phases de fabrication des étoffes.

En 1841, Emile Dollfus (frère de Jean Dollfus, directeur de DMC et futur initiateur de la cité ouvrière de Mulhouse) ajoute aux activités de DMC la fabrication du fil à coudre, spécialité qui fera la renommée de l'entreprise. L'entreprise continue également dans les tissus imprimés et sera la première entreprise à utiliser une machine capable d'imprimer 12 couleurs.

En 1961, DMC fusionne avec la société lilloise Thiriez et Cartier-Bresson : l'entreprise mulhousienne garde sa raison sociale mais remplace son logo (une cloche) par celui de Thiriez (une tête de cheval). Dans les années 1960, le groupe va compter jusqu'à 30.000 salariés.

Mais le groupe va subir les chocs pétroliers et la crise du textile européen confronté à la concurrence asiatique. En 1990, les effectifs ont déjà diminué de moitié, passant à 15.000 salariés. Les textiles imprimés passent aussi de mode. Le groupe essaye de se diversifier en lançant une vingtaine de magasins "Loisirs et création" proposant des articles de broderie et de décoration intérieure. Mais le déclin se poursuit et de 10.000 salariés en 1998, elle n'en compte plus qu'environ 1200 dix ans plus tard.

Début 2008, en cessation de paiement, l'entreprise ne devrait garder qu'une entité de 400 personnes au terme de la procédure judiciaire.. En plus des magasins, l'entreprise ne fabrique plus désormais que du fil pour vêtement, principalement de velours et du fil à broder.

Le 29 Décembre 2008, l'activité broderie a été cédée à la société de conseil Bernard Krief Consulting dans le cadre d'un plan de cession d'actifs.

En haut



John DeLorean

John Zachary DeLorean, né le 6 janvier 1925 à Detroit aux États-Unis et décédé le 19 mars 2005 à Summit, New Jersey, était un industriel américain.

Après avoir été directeur général de Pontiac en 1965, puis de Chevrolet en 1969, il devient vice-président de General Motors en 1972. Il crée la DeLorean Motor Company (DMC), en 1975. La fabrication du modèle DMC-12 se fait en Irlande entre 1981 et 1983 (l'usine a été construite à partir de 1978). À la fin de 1982, il est arrêté pour trafic de stupéfiants - trafic qui devait pallier les difficultés financières de l'entreprise. Il fut libéré suite à un non-lieu, car il s'agissait d'un piège que lui avait tendu le FBI (« poussé au crime »).

Son nom s'écrivait à l'origine Delorean, à un certain moment dans sa vie il a commencé à utiliser exclusivement la forme plus européenne De Lorean. Pendant la période de fonctionnement de la société, il a utilisé exclusivement la version avec espace lorsqu'il écrivait son nom dans un cadre professionnel. La forme « DeLorean » est toujours utilisée par la presse.

DeLorean est la plupart du temps écrit sans espace. Les documents de la société DMC écrits à la machine utilisent un espace. Dans les documents composés, un demi-espace est le plus souvent utilisé entre les deux parties du nom, il en va de même pour les représentations stylisées, par exemple sur les voitures elles-mêmes.

En haut



C2C (musique)

C2C (anciennement Coups 2 Cross), fondé en 1998, est un collectif de quatre DJs français : 20Syl, Atom, Greem et Pfel.

C2C est quadruple champion du monde DMC consécutif par équipe, record du championnat toutes compétitions confondues. Le groupe a aussi remporté le championnat par équipes ITF en 2005. Pfel complète ces récompenses par des trophées remportés en compétition individuelle (vice champion du monde DMC en 2005).

Virtuoses dans le registre du turntablism et éclectiques dans le choix de leurs samples, les C2C se produisent sur des scènes du monde entier. Leur marque de fabrique est une grande « musicalité », puisque chaque membre du groupe utilise sa platine comme un instrument (percussions, basse, etc.).

20Syl et Greem sont également les membres créateurs du groupe de jazz rap Hocus Pocus, et en sont respectivement MC et compositeur, et DJ.

Atom et Pfel forment quant à eux le duo Beat Torrent mixant un hip-hop énergique, agrémenté de samples fédérateurs piochés chez Daft Punk ou Led Zeppelin.

En haut



Rick Rubin

Rubin a des racines juives et a grandi à Lido Beach, dans l'Etat de New York. Au lycée, Rubin était membre d'un groupe appelé "The Pricks", et a joué plus tard dans le groupe de punk "Hose" de l'université de New York, fortement influencé par le groupe de San Francisco Flipper. En 1982, Hose devient Def Jam avec la sortie de son premier 45 tours. Le groupe donna quelques concerts en Californie mais il se sépara en 1986, Rubin voulant se consacrer à une autre passion qui lui prenait beaucoup de temps: l'émergence de la scène hip-hop de New York.

Rubin se reconnaissait autant dans le punk rock que dans la culture hip-hop qui voyait le jour dans le quartier Lower East Side. De nombreux artistes venus du Bronx et de Harlem commençaient à se produire en ville. A cette époque, les rappeurs utilisaient souvent comme slogan l'expression Our style is death. En raison de la mauvaise prononciation du mot death, parfois prononcé "def" par les africains-américains, Rubin croyait que "def" était un nouveau mot et ne comprenait pas qu'en réalité ils disaient death.

Avec l'aide de son ami DJ Jazzy Jay du groupe Zulu Nation, Rubin découvre la production dans le monde du hip-hop. En 1983, les deux hommes produisent l'album It's Yours pour le rappeur T La Rock et le sortent sous leur label indépendant Def Jam Records. En 1984, le producteur Arthur Baker les aide à distribuer l'album dans le reste du monde en le sortant sous le label Baker's Streetwise Records.

Jazzy Jay présenta ensuite Rubin au manager Russell Simmons, le label Def Jam fut officiellement alors que Rubin fréquentait toujours l'université de New York. Parmi les premiers disques produits on note "I Need a Beat" de LL Cool J. L'EP Rock Hard des Beastie Boys sort juste après le succès qu'il a connu en travaillant avec Run DMC. Il a en effet eu l'idée de faire collaborer le groupe de rap américain avec le groupe Aerosmith sur une reprise d'un des premiers tubes du groupe "Walk This Way". Cette fusion du rock et du rap a connu un grand succès et a relancé la carrière du groupe Aerosmith.

En 1988, Simmons et Rubin se séparent, en partie à cause d'une lutte pour le pouvoir perdue par Rubin face au président de Def Jam Lyor Cohen. Simmons est resté à New York chez Def Jam, alors que Rubin part pour Los Angeles, où il fonde Def American Records. Là-bas, il produit des albums de rock avec des groupes comme System Of A Down, Slayer, Danzig, Masters of Reality, The Cult et Wolfsbane, mais aussi le comédien de stand-up très controversé Andrew Dice Clay. Il produit également l'album révolutionnaire des Red Hot Chili Peppers Blood Sugar Sex Magik. Il conserve des contacts dans le milieu du rap en signant avec les Geto Boys et en travaillant toujours avec des artistes comme Public Enemy, LL Cool J et Run DMC entre autres.

En 1993, Def American devient American Recordings. Le premier projet majeur pour ce label est l'album American Recordings du chanteur Johnny Cash, album qui comporte neuf reprises. Cet album a permis au chanteur de relancer sa carrière. La même formule sera répétée par la suite sur trois autres albums de Cash: Unchained, Solitary Man et The Man Comes Around. Ce dernier album, paru peu de temps avant la mort du chanteur en 2003, fut récompensé par un Grammy Award du meilleur chanteur de country. Rubin travaille également avec d'autres chanteurs comme Mick Jagger en 1993 sur l'album Wandering Spirit. Il produit aussi le fameux double album Stadium Arcadium des Red Hot Chili Peppers (2006), et en été 2006, Rick Rubin amorce un travail avec U2 pour leur prochain album.

En haut



Crazy B

Crazy B est un DJ et compositeur français. Il a d'abord fait partie, au début des années 1990, du groupe de rap français Alliance Ethnik, ainsi que de Rapsonic, avec Big Red de Raggasonic. Il est aujourd'hui membre du groupe de DJs Birdy Nam Nam.

Grand compétiteur, Crazy B est septuple champion de France et quadruple vice champion du Monde DMC en individuel. En groupe, il est double champion de France et champion du Monde DMC, champion d'Europe et champion du Monde ITF.

En haut



DeLorean DMC-12

DeLorean DMC-12

La DeLorean DMC-12 est l'unique modèle d'automobile construit par la DeLorean Motor Company. Ce coupé sportif, construit au début des années 1980, a connu une carrière très éphémère (trois ans). La DeLorean comme on l'appelle souvent est surtout connue pour son apparition au cinéma dans la trilogie Retour vers le futur où elle a été convertie en machine à voyager dans le temps.

Sous les directives de John Zachary DeLorean, ancien vice président de la General Motors, le premier prototype de la DMC-12 est terminé en octobre 1976 par William T. Collins, ingénieur en chef et designer, ancien ingénieur en chef chez Pontiac. À l'origine, le moteur monté à l'arrière devait être un moteur à piston rotatif (type Wankel). Le premier prototype est équipé d'un 4 cylindres Citroën, mais la solution retenue s'est finalement portée sur un moteur PRV V6 à injection en raison des problèmes de développement du Wankel. De plus le PRV était déjà certifié aux normes anti-pollution aux États-Unis.

Le concept initial est appelé DSV pour DeLorean Safety Vehicle, une auto dotée de tous les organes de sécurité actuels (pare-chocs et châssis à déformation, airbags, protections du passager, freinage). John Delorean souhaite créer la voiture « éthique », axée sur la sécurité et l'environnement, dont les matériaux choisis seraient un gage de longevité. Ce dernier point est en rupture avec le principe des grands constructeurs de l'époque, dont l'objectif était de vendre un véhicule neuf tous les cinq ans.

William Collins et John DeLorean envisagent un châssis fondé sur une nouvelle technologie connue sous le nom de ERM (Elastic Reservoir Moulding), qui aurait contribué à réduire le poids ainsi que les coûts de fabrication. Cependant, cette technologie, dont DeLorean a acquis les droits d'utilisation, se révèle inadaptée pour une production de masse.

Ces problèmes, ainsi que d'autres modifications d'envergure apportées au concept original engendrent une pression considérable sur les délais de mise au point. Le véhicule doit être presque entièrement reconçu, le travail étant confié à Colin Chapman, fondateur et dirigeant de Lotus. Chapman remplace la plupart des matériaux douteux et impose des techniques de fabrication utilisées chez Lotus : la DMC-12 se voit dotée de la suspension et du châssis utilisés sur la Lotus Esprit. Cependant, les caractéristiques essentielles voulues par DeLorean sont conservées : la ligne, signée Giorgetto Giugiaro, les portes papillon et la carrosserie en acier inoxydable.

La DMC-12 est en avance sur son temps grâce a des caractéristiques avant-gardistes : matériaux durables, pare-chocs à absorption et châssis déformable, quatre disques de frein, injection, climatisation, rétroviseurs et vitres électriques, condamnation centralisée, jantes alliage, système audio. Des équipements qui font de la DMC-12 une auto parfaitement à l'aise dans le XXIe siècle, fiable et actuelle. La tenue de route, le confort et la maniabilité sont toujours appréciables, 25 ans plus tard.

La DMC-12 est construite dans l'usine de Dunmurry, située en Irlande du Nord, dans la banlieue de Belfast, grâce à des fonds attribués principalement par le gouvernement britannique qui souhaite endiguer les conflits virulents de l'époque en y apportant des emplois. La construction de l'usine débute en octobre 1978 et la production des DMC-12, prévue en 1979, ne peut commencer qu'en 1981 en raison des problèmes de mise au point. À l'époque, le taux de chômage est extrêmement élevé dans la région et il est très facile de trouver la main d'œuvre nécessaire. L'entreprise emploie les catholiques comme les protestants avec des salaires intéressants et le meilleur matériel disponible. Cependant, les employés sont pour la plupart inexpérimentés et la qualité de fabrication laisse a désirer, à tel point que les premiers modèles expédiés aux États-Unis doivent être partiellement démontés puis ré-assemblés dans des quality centers ou QAC, humoristiquement appelés « Quack ». La plupart des problèmes de qualité sont résolus dès 1982, date à partir de laquelle les DMC-12 sont vendues avec une garantie de cinq ans ou 80 000 km.

Fin 1982, La DeLorean Motor Company fait faillite et cesse toute activité à la suite de l'arrestation de John DeLorean en octobre. Une centaine de DMC-12 partiellement assemblées sont terminées par la société Consolidated International, d'où la présence de modèles neufs sur le marché jusqu'en 1983.

Les stocks de pièces de l'usine, du service de garantie, ainsi que les pièces fabriquées par les sous-traitants mais non livrées, sont expédiés à Columbus, Ohio en 1983–1984. Les pièces sont vendues en gros et au détail par correspondance par la société KAPAC. En 1997, le stock de pièces restantes, une partie de l'outillage d'époque, ainsi que les droits sur les noms et logos, sont rachetés à KAPAC par une nouvelle société, DeLorean Motor Company of Texas, qui voit le jour à Houston afin de distribuer les pièces détachées et en développer de nouvelles en cas de pénurie. 99 % des pièces sont ainsi disponibles, garantissant une longue vie aux DeLorean toujours sur les routes.

Environ 9 200 DMC-12 ont été produites entre janvier 1981 et décembre 1982, dont un cinquième en octobre 1981. Très peu de voitures ont été produites entre février et juillet 1982, une production importante n'ayant repris qu'en août de cette même année.

Selon certaines sources, seulement 8 583 DMC-12 auraient été produites.

On estime de 6 500 à 7 000 le nombre de véhicules encore en état de marche.

Mi 2007, DMC annonca la remise en production pour 2008 de la DMC-12 en quantité limitée à partir de 80 % de pièces d'origine et 20 % de pièces nouvelles.

En haut



Méthode des doubles moindres carrés

La méthode des doubles moindres carrés (DMC) ou la méthode moindres carrés en deux étapes est une méthode utilisée en économétrie introduit par Robert Basmann en 1957 et Henri Theil en 1961.

En haut



Run-DMC

Run-DMC, composé de Rev Run (Joseph Simmons), D.M.C. (Darryl McDaniels) et Jam Master Jay (Jason Mizell), fut l'un des plus grands groupe de rap, précurseur du hip hop hardcore.

Les trois membres du groupe sont originaires de Hollis (dans le Queens, à New York).

Run (pour running at the mouth) est le petit frère de Russell Simmons, à l'origine de la major Def Jam, qui lui présenta Kurtis Blow dont il devint DJ. Rapidement, Darryl McDaniels le rejoint au micro dans ses shows. Puis ils rencontreront Jason Mizell (Jam Master Jay) à l'université.

Leur premier tube, « It's Like That » est enregistré en 1983 sur le petit label Profile. Sa face B, « Sucker MC's », possède un beat incroyablement dur pour l'époque et est considéré comme le premier morceau de rap hardcore. Ce premier disque a connu un succès phénoménal, ainsi que l'album qui l'a suivi.

Le deuxième album sorti en 1985, et intitulé King Of Rock, connaît un succès croissant. On y retrouve des collaborations avec LL Cool J alors âgé de seulement 16 ans.

En 1986 c'est au cinéma qu'ils font une apparition dans le film mouvementé Krush Groove, avec les Beastie Boys. La mauvaise publicité qui en découle n'empêche pas l'enregistrement de leur troisième album Raising Hell qui s'est classé troisième du Billboard et vendu à plus de 3 millions d'exemplaires, premier album disque de platine de l'histoire du rap ! L'album contient le célèbre remix de « Walk This Way » qui relança la carrière d'Aerosmith et se constitua en le premier morceau de rap-rock et marqua le chemin des groupes tels que les Red Hot Chili Peppers. Les membres de Run DMC sont également les premières personnes hors sportifs à conclure un contrat avec une célèbre firme sportive pour la modique somme de 1 000 000 $... Ils feront même un hymne aux sneakers (chaussures de sport) qu'ils portent constamment grâce au mégatube « My Adidas ».

Les tournées du groupe sont le théâtre de violences et de fusillades alors qu'ils sortent leur cinquième album Back From Hell qui ne rencontrera pas le succès passé.

Des accusations de viol à l'alcoolisme, les problèmes se sont accumulés pour les membres du groupe durant cette période. Ils se tournent alors vers la religion et font un retour fracassant en 1993 avec Down With The King (disque d'or). Cette année là, ils participent également à la B.O. du film Judgment Night avec le groupe de rock-fusion Living Colour.

Un break de huit ans plus tard, il sortent un nouvel et dernier album en 2001 avec Crown Royal.

Le 30 octobre 2002, Jason Mizell, considéré par ses admirateurs comme l'un des plus grands et plus influents d.j. jamais connus, fut assassiné par balle dans le Queens, à New York, à l'âge de seulement 37 ans.

En haut



Source : Wikipedia