Clubs

3.3252804141082 (1159)
Posté par woody 12/03/2009 @ 21:09

Tags : clubs, rugby, sport, football, volley-ball

Dernières actualités
Rotary, Lions Club : au-delà des clichés - Les Échos
Les clichés sont légion sur le Rotary, qui ouvre ce dimanche sa conférence internationale à Birmingham, comme sur le Lions Club. Pourtant, sur le terrain, les deux célèbres réseaux ont fait la preuve de leur capacité d'action au service des autres....
Rémy déchaîne les passions - Football.fr
(Reuters) En cette période de marché estival, l'attaquant de l'OGC Nice, Loïc Rémy, attise non seulement la convoitise de beaucoup de clubs, mais également les nerfs des dirigeants niçois. Un an après son arrivée sur la Côte d'Azur, l'international...
Les Flash de La Courneuve: bien plus qu'un club - 20minutes.fr
Un apéritif avant la finale de l'Eurobowl, la Champion's league des clubs de foot américain, à Innsbruck le 11 juillet. Sur les côtés de la pelouse, les cadets du club se régalent des one to one. «Je croyais qu'il n'y avait pas droit aux casques à...
Le Mercato en direct - Le Figaro
Selon ce dernier, l'Espagnol avait reçu des propositions de la part des quatre plus grands clubs du monde, dont le Real Madrid. 16h00 : Antoine Devaux est la première recrue toulousaine. Formé au Havre, le milieu de terrain de 24 ans a contribué à la...
"VIP Room Saint-Tropez Famous Club" par Jean-Roch - Musiqueradio - News
VIP Room Saint-Tropez Famous Club », cette nouvelle compilation mixée par Jean-Roch, célébrant le vingtième anniversaire du club le plus légendaire du Sud-Est de la France, sortira physiquement à l'été 2009, le 29 juin. « Welcome To VIP Room St-Tropez...
En bref : Laurent Wolf récidive en club - Musiqueradio - News
En effet, « Walk The Line », le nouveau hit électro explosif du DJ français Laurent Wolf s'est déjà positionné à la treizième place du « Yacast Club ». Cette oeuvre discographique signée Johnny Cash remixée par Laurent Wolf se classe ainsi dans les...
D1 (H) : Dijon et Aurillac recalés - Ouest-France
Vendredi, après une nouvelle audition des clubs menacés (Cesson-Sévigné, Istres, Nîmes, Dijon et Aurillac), la Commission Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (CNACG) a décidé de ne pas accepter les clubs de Dijon (promu) et Aurillac (9eme de D1...
Un ténor de la Ligue 1 se positionne sur M'Bia - Foot Mercato.net
Deux clubs anglais en plus d'Everton sont également sur les rangs. Et pour Rennes, 7e du championnat cette saison, un gros club français, cela signifie forcément un club du podium de Ligue 1, à savoir Bordeaux, Marseille et Lyon....
«Faites du sport». Le club de handball vu de l'intérieur - Le Télégramme
Les douze clubs qui animeront, demain, la seconde édition de l'opération «Faites du sport» représentent près de 2.000licenciés. Pourquoi ont-ils choisi de s'inscrire et de rester dans un club plérinais? Vincent et Allowin évoquent leur parcours au sein...
L'OM sans pilote - Le Figaro
Ces deux clubs sont décidément incorrigibles. Même quand tout va bien, ou mieux, ils trouvent toujours le moyen de mettre un grain de sable pour gripper tout l'engrenage. Le PSG avait montré la voie avec la mise sur la touche de Charles Villeneuve,...

Liste de clubs australiens de rugby à XV

Les clubs sont le vivier dans lequel l'équipe nationale d'Australie de rugby à XV puise ses joueurs. Ils sont organisés selon une hiérarchie de nature pyramidale, depuis les amateurs des ligues locales jusqu'aux professionnels.

En Australie, en dehors de l'équipe nationale, c'est au sein d'équipes provinciales qui participent au Super 14 que les joueurs de rugby à XV pratiquent au plus haut niveau. Techniquement, ce ne sont pas des clubs mais des franchises professionnelles qui sont des entreprises commerciales, non des associations comme les clubs amateurs, pouvant en théorie être vendues et/ou transférées dans une autre ville. Quatre d'entre elles participent à cette compétition qui compte également des équipes de Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud.

En dessous, le Australian Rugby Championship, compétition fermée (sans descente ni montée) comportant huit franchises professionnelles, est lancé en 2007 pour combler l'écart entre le Super 14 et les clubs.

Les clubs sont des associations locales amateurs destinées à la pratique universelle du rugby. Elles n'ont pas de vocation commerciale à proprement parler et sont ancrées dans un contexte local précis. Les compétition amateurs de clubs spont régies par des fédérations régionales ou comités ou ligues (pour comparer aux structures fédérales françaises de football ou de rugby à XV). Les deux plus puissantes sont la New South Wales Rugby Union (NSWRU) et la Queensland Rugby Union (QRU), qui gèrent les deux plus compétitions les plus significatives existantes à ce jour, dans les bastions de Sydney (Shute Shield) et de Brisbane (Queensland Premier Rugby).

Il existe aussi des compétitions organisées par la New South Wales Country Rugby Union, la New South Wales Suburban Rugby Union, rattachées à la NSWRU et par la Queensland Country Rugby Union, rattachée à la QRU, qui organisent le rugby en dehors des grandes villes.

Dans les autres États, le rugby à XV est beaucoup moins bien implanté, mais le rugby de club est quand même vivace.

La plupart des clubs ont plusieurs équipes qui sont réparties dans quatre à cinq divisions. Du coup, en général, il n'y a pas de montée ni de descente, car ce sont souvent les équipes 2, 3 ou 4 qui s'affrontent, et non des clubs différents. C'est la fédération de rattachement qui décide d'éventuelles modifications après consultation des clubs participant à la compétition.

En haut



Coupe du monde des clubs 2006

FIFA Club World Cup 2006 logo.gif

La Coupe du monde des clubs 2006 est une compétition de football qui s'est déroulée au Japon du 10 au 17 décembre 2006.

Les champions de chacune des six confédérations s'affrontait en un tournoi à élimination directe, où l'équipe championne d'Europe et l'équipe championne d'Amérique du Sud sont déjà qualifiées pour les demi-finales où elles affrontent les vainqueurs des quarts de finale. Les perdants des quarts de finale s'affrontent pour un match pour la cinquième place.

Cette année ayant vu le changement de confédération de l'Australie (de l'Océanie à l'Asie), l'équipe représentant l'OFC est un club amateur de Nouvelle-Zélande, Auckland City FC.

La compétition vit la victoire du club brésilien du Sport Club Internacional, qui n'a pourtant pas gagné de Championnat du Brésil depuis 1979 (mais vice-champion en 2005, puis vainqueur de la Copa Libertadores 2006).

Le FC Barcelone se classe second, Al Ahly troisième devant Club América, et enfin Chonbuk Hyundai Motors cinquième devant Auckland City FC. C'est la seconde année d'affilée qu'un club sud-américain gagne en finale contre un club européen, après la victoire 1-0 de São Paulo sur Liverpool l'année passée.

Le meilleur buteur de la compétition est Mohamed Aboutreika d'Al Ahly, avec trois réalisations en trois matchs, suivi de Flávio du même club, avec deux buts ; les deux joueurs ayant marqué à eux deux tous les buts de leur club.

En haut



Liste de clubs brésiliens de football

Cette liste alphabétique répertorie les clubs brésiliens de football ayant évolués ou évoluant dans les championnats suivants : Série A, Série B, Série C et États brésiliens (pour ces derniers uniquement les premières divisions).

Le signe † indique que le club est aujourd'hui disparu.

En haut



Coupe du monde de football des clubs 2008

Image:Coupe du monde de football des clubs 2008.gif

La Coupe du monde des clubs 2008 est une compétition de football qui s'est déroulée au Japon du 11 au 21 décembre 2008.

C'est la 5e édition de la Coupe du monde des clubs, et la dernière à se tenir au Japon après 4 années consécutives, l'édition 2009 étant « délocalisée » aux Émirats arabes unis.

La Coupe du monde des clubs 2008 a été remportée par Manchester United, qui a battu le club équatorien du LDU Quito en finale sur le score de un but à zéro.

¹ Gamba Ōsaka est à la fois champion d'Asie et du Japon. Le vice-champion d'Asie le remplace, Adelaide United FC occupe désormais la place du pays hôte.

En haut



Source : Wikipedia