Californie

3.4093872229534 (1534)
Posté par hal 24/02/2009 @ 17:43

Tags : californie, etats-unis, amérique, international

Dernières actualités
Farrah Fawcett hospitalisée en Californie se porte mal - Voici
L'état de santé de l'actrice culte de Drôles de dames est de plus en plus précaire. Elle a de nouveau été hospitalisée. Le cancer des intestins qui ronge Farrah Fawcett suscite beaucoup d'inquiétudes. Après une phase de rémission, la maladie est...
HuffPo brouille l'info - Libération
Encore une lubie de cette iconoclaste, qui s'était présentée au poste de gouverneur de Californie en 2003 face à Arnold Schwarzenegger. Quatre ans plus tard, Huffington Post (1) s'est créé une place au soleil dans un monde médiatique américain en...
Stress, le mal du siècle - Le Figaro
Robert Sapolsky, neurobiologiste et enseignant-chercheur à l'université de Stanford en Californie, étudie le phénomène depuis trente ans, à travers l'observation de babouins au Kenya. En mesurant le taux d'hormones du stress chez les singes,...
Alcatel-Lucent : nomme une responsable de l'alliance avec HP. - Boursorama
Elle rendra compte à Tom Burns, Président du Groupe Produits Entreprise et sera basée en Californie. Ainsi, Christel Heydemann sera chargée de diriger, développer et renforcer la relation stratégique d'Alcatel-Lucent avec HP....
Crise de 1929, le retour ? par Martin Wolf - Le Monde
Deux historiens de l'économie, Barry Eichengreen, de l'université de Californie à Berkeley, et Kevin O'Rourke, du Trinity College de Dublin, ont compilé des chiffres qui en disent plus que de longs discours (voir www.voxeu.org, "A Tale of Two...
La SNCF condamnée après la mort d'une touriste - France 3
Les parents, le frère et la soeur de la victime, originaires de Californie, ont également obtenu un total de quelque 92 000 euros en réparation de divers préjudices. La SNCF s'était refusée à reconnaître une quelconque responsabilité dans l'accident....
REDWOOD CITY, Californie, BARCELONE, Espagne et ÉDIMBOURG, Écosse ... - PR Newswire UK (press release)
Gigle possède des bureaux à Redwood City, en Californie, à Barcelone, en Espagne et à Édimbourg, au Royaume-Uni. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le site http://www.giglesemiconductor.com. Belkin propose une large gamme de...
Steve Jobs aperçu au sortir du siège d'Apple - nouvelobs.com
CUPERTINO (Reuters) - Le directeur général d'Apple Steve Jobs est venu travailler lundi et a été aperçu en train de quitter le siège du groupe à Cupertino, en Californie, a déclaré un témoin Reuters. Ces derniers jours, les rumeurs d'un retour aux...
Décès d'Ed McMahon, figure de la télévision américaine - AFP
M. McMahon est décédé au centre médical Ronald Reagan de Los Angeles (Californie, ouest) après une longue maladie, dont son porte-parole Howard Bragman n'a pas précisé la nature. Même si sa carrière télévisuelle s'est prolongée pendant cinquante ans,...

Californie

Carte avec la Californie en rouge.

La Californie est l'État des États-Unis le plus peuplé, avec plus de 38,4 millions d'habitants en 2006. Elle est située sur la côte ouest du pays. Sa capitale administrative et politique est Sacramento mais la ville la plus peuplée est Los Angeles. Sa population est très diverse et son économie dynamique et puissante.

À l'origine, on désignait sous le nom de Californie un territoire bien plus vaste que l'État actuel, puisqu'il était composé de la totalité de la péninsule mexicaine aujourd'hui connue sous le nom de Baja California et des terres qui se trouvent aujourd'hui dans les États de Californie, Nevada, Arizona, Utah et Wyoming (Alta California).

Certains pensent que le mot « California » est un dérivé du nom du paradis mythique de Calafia tel qu'il est présenté dans Amadis de Gaule, un roman espagnol du XVIe siècle de Garci Rodríguez de Montalvo, qui était dans le livre une terre difficile à atteindre où l'or se trouve en abondance, habitée par des amazones vivant dans des cavernes, et d'étranges animaux. D'autres suggèrent que le mot California aurait un rapport plus étroit avec les premiers colons espagnols qui, lorsqu'ils entrèrent en Californie par les chaudes régions du sud, se référèrent à la région comme étant "chaude comme un four" (cali = chaud, fornia = four). Mais l'étymologie peut tout aussi bien être caliente fornalia, l'espagnol pour « chaud fourneau », ou le latin calida fornax, climat chaud.

La Californie est découverte au XVIe siècle par les explorateurs européens João Rodrigues Cabrilho, en 1542, et Francis Drake en 1579 mais est alors déjà habitée depuis plus de 13 000 ans par de nombreuses tribus amérindiennes, dont les Chumash, Pomo et Salinan. Elle n’est colonisée par les Espagnols qu’à partir de 1765 sous l’impulsion de Charles III. Cette colonisation repose sur trois piliers : les missions, qui convertissent les Amérindiens, les presidios, qui assurent la défense du territoire, et enfin les pueblos, où résident les colons. C’est à cette époque que les Britanniques et les Français commencent à s’intéresser à la Californie, suivis par les Russes au début du XIXe siècle.

À la suite de l’émancipation du Mexique de la couronne d'Espagne, la Californie devient un territoire mexicain. En 1812 dans le comté de Sonoma dans le nord de la Californie, fut érigé le Fort Ross par des troupes russes, comme continuation des possessions russes en Alaska. Après l'émancipation du Mexique de la couronne d'Espagne en 1821, la Californie devient province mexicaine. La politique du gouvernement mexicain reconduisit le système des missions, jusqu'à ce que le Parti Démocratique le dissolut au 17 mars 1833 par Décret. Par ailleurs, une immigration massive de peuplement fut soutenue par le pouvoir. Dans un second temps, les immigrés fraîchement arrivés furent à nouveau chassés après l'entrée au gouvernement de Santa Anna, qui chercha à reconduire les missions. Ces événements firent naître une animosité forte et durable entre la Californie et le gouvernement mexicain. En 1836 un inspecteur des douanes, Alvaredo Los, organisa un mouvement de résistance et le gouvernement mexicain, fatigué par les conflits incessants, le confirma au pouvoir en tant que gouverneur de la Californie. Dans l'intervalle de temps, un immigré suisse, Johann August Sutter, avait insufflé dès son arrivée en 1839 une dynamique nouvelle dans le développement du pays. À cette époque, le pays comptait 30 000 Amérindiens et 5 000 Européens.

En 1842, Alvaredo, haï dans la population du fait de son comportement despotique, fut destitué et fit du général Michel Torena le nouveau gouverneur, qui ne tarda pas à se comporter comme son prédécesseur. Au printemps 1846, les habitants de la Californie du Nord se rebellèrent à nouveau et placèrent Don José Castro, un californien né, à la tête du pays. Sutter obtint l'autorisation d'établir une implantation, qu'il baptisa « Nouvelle-Helvétie ». Très rapidement, par son sens remarquable de l'organisation du travail, cette colonie devint prospère comptant près de 20 000 têtes de bétail, trois moulins à chevaux, 2 moulins hydrauliques, une scie hydraulique, une tannerie et plus de 50 maisons ! Sutter régnait en chef sur ce mini-empire, basé essentiellement sur l'agriculture, l'élevage de bovins, le commerce du bois et la chasse. En 1841, il fit l'acquisition de Fort Ross auprès de la Russie. Mais il perdit ses possessions quelques années plus tard, à l'occasion de la Ruée vers l'Or.

En 1845, la fédération des États-Unis annexa le Texas, ce qui mena à une situation conflictuelle avec le Mexique. Après le début de la guerre mexicano-américaine, des immigrés américains proclamèrent en 1846 l'indépendance de la Californie ("Bear Flag Republic").

En 1848, à la faveur du Traité de Guadalupe Hidalgo (2 février 1848), le Mexique céda la Californie à la fédération (Cession mexicaine). D'un point de vue du droit international, il faut rappeler qu'il ne s'agit pas d'une annexion mais d'une cession. La ruée vers l'or fait affluer plus de 200 000 colons dans le nouveau territoire tout en affaiblissant les populations amérindiennes. La Californie devient dès 1850 le 31e État de l’Union. La Californie s’allie aux nordistes lors de la Guerre de Sécession puis se développe rapidement grâce au chemin de fer. La découverte de pétrole, l'arrivée de l'industrie cinématographique à Hollywood, la haute technologie et le climat accueillant font affluer les nouveaux arrivants : de 1900 à 1970, la Californie passe de 1 à 20 millions d'habitants et l'État est reconnu en 1980 comme la huitième plus grande économie du monde. La pollution, les tensions raciales et l'immigration sont les problèmes principaux que doit affronter la Californie, dont le visage s'est profondément transformé au cours du XXe siècle, et qui cherche à résoudre les revers de son succès en prenant des mesures environnementales, par exemple celle initiée par le gouverneur Arnold Schwarzenegger en 2006, le Global Warming Solution Act.

Troisième plus grand État des États-Unis, la Californie couvre 423 970 km², soit 4,4 % de la superficie totale des États-Unis. Elle est bordée à l'ouest par l'océan Pacifique, au nord par l'Oregon, à l'est par le Nevada et l'Arizona et au sud par l'État mexicain de Basse-Californie. Elle possède des paysages très contrastés, avec une vallée centrale très fertile, des montagnes élevées et des déserts brûlants. À l'extrême est, la Vallée de la Mort accuse des altitudes négatives, jusqu'à 86 mètres sous le niveau moyen de la mer. La chaîne de la Sierra Nevada parcourt la Californie orientale avec une orientation méridienne : elle est couverte de forêts de conifères et de séquoias (comme au Yosemite et au Séquoia & Kings Canyon National Park). Elle culmine à 4 420 mètres d'altitude au mont Whitney. Les climats sont très variés selon la latitude, le versant et l'altitude : les régions les plus arides se situent à l'est et au sud (désert de Mojave) ; les côtes du nord-ouest sont très arrosées et souvent brumeuses. Les Californiens se concentrent sur le littoral Pacifique et vivent avec le risque sismique. De nombreux tremblements de terre sont enregistrés sur la faille de San Andreas. Les ressources du sous-sol sont abondantes et diverses : on trouve de l'or, du pétrole et du borax. Le centre de population de l'État est situé dans le comté de Kern, dans la ville de Buttonwillow.

On admet généralement que la Californie a un climat méditerranéen d’un type particulier, puisque les étés sont frais et brumeux. Le maximum des températures arrive tard, au mois de septembre. Les précipitations sont relativement faibles durant la moitié de l’année. Cependant, les différences à grande échelle sont importantes. Trois éléments entrent en jeu pour comprendre le climat californien : le courant de Californie, le relief et la latitude.

La Californie compte de nombreuses agglomérations, dont les plus importantes sont celles du Grand Los Angeles et de la baie de San Francisco.

La Californie est une des régions les plus riches et les plus diverses du monde au niveau écologique. Elle fait partie de l'écozone Néarctique et compte de nombreuses écorégions terrestres. Cependant certains de ses écosystèmes subissent l'urbanisation, l'exploitation forestière et l'introduction d'espèces exotiques et sont donc menacés.

Le colin de Californie, le grizzli (disparu de l'État depuis 1922), la baleine grise, le Hypsypops rubicundus (poisson), le papillon de Californie (insecte) sont des animaux représentatifs de l'État.

Au niveau de la flore on recense dans l'État les plus grands arbres (Séquoia géant) et les arbres les plus anciens (Pin de Bristlecone). Les herbes originaires de l'État font partie des plantes vivaces. Après l'arrivée des Européens, elles ont été en grande partie remplacées par les espèces invasives des herbes annuelles du Vieux Continent. Les collines californiennes sont connues pour leur couleur brun-or caractéristique en été.

L'histoire démographique de la Californie est marquée par l'immigration. Au XIXe siècle, la découverte de l'or déclenche une Ruée vers l'ouest. Des immigrants chinois arrivent aussi par l'Océan Pacifique. Dans les années 1920, plus d'un million de personnes s'installent en Californie : ce flux provient essentiellement du Midwest et il s'agit donc de courants domestiques, qui viennent grossir la population urbaine du littoral. Pendant la crise des années 1930, les okies qui fuient les conséquences de la Grande dépression, refont leur vie dans le Golden State. Après la Seconde Guerre mondiale, la région voit affluer des retraités en quête de soleil et des jeunes attirés par le "rêve californien".

Enfin, à partir des années 1980, les immigrés sont des étrangers, principalement du Mexique, et parfois clandestins. Sur un million d'immigrants légaux aux États-Unis en 2 002, 30 % se trouvent en Californie.

Depuis les années 1960, la Californie est l'État le plus peuplé des États-Unis, avec plus de 35 millions d'habitants, soit 12 % de la population américaine. La capitale politique de la Californie, Sacramento (407 018 habitants ; 1,8 million d'habitants dans l'agglomération), se trouve dans la vallée centrale, mais les villes les plus peuplées se situent près de la côte, au climat plus agréable.

La Californie est le troisième État des États-Unis (après Hawaii et le Nouveau-Mexique) où les Blancs non hispaniques représentent moins de 50 % de la population. En raison de son importance démographique, la communauté hispanique joue un rôle important dans les élections présidentielles : elle dispose du plus grand nombre de grands électeurs (55, sur 270 nécessaires pour être élu). Malgré cette situation, le rôle de la Californie aux élections présidentielles est rarement décisif.

La Californie représente à elle seule 14 % du produit national brut des États-Unis. Si elle était indépendante, elle serait la sixième puissance économique mondiale. Cette réussite économique est basée sur le modèle de développement américain, l'exploitation des ressources naturelles à outrance, notamment au niveau de l'eau, qui est importée depuis les États voisins, dont l'Arizona avec le Colorado. Au seuil du XXIe siècle, ce modèle est actuellement remis en cause. Grâce à l'agriculture intensive et capitaliste, l'État joue un rôle majeur dans la production des fruits et légumes, mais aussi de la vigne et du coton.

La Californie est mondialement connue pour d'une part les industries informatiques de la Silicon Valley (Apple et Hewlett Packard), et d'autre part les studios de cinéma de Hollywood.

La façade maritime californienne bénéficie du dynamisme de la côte du Pacifique oriental (Chine, Taïwan, Japon, Corée du Sud, Philippines…) et de l'essor du trafic des conteneurs. Ce dernier se concentre dans les terminaux d'Oakland, Long Beach et Los Angeles. Le port le plus dynamique reste celui de Long Beach, avec un trafic de 87 millions de tonnes (en 1996). La route maritime transpacifique est l'une des plus actives du monde. Ce trafic tend à court-circuiter le Canal de Panamá.

Enfin, le secteur tertiaire est développé grâce au tourisme et aux banques des métropoles.

Sacramento est la capitale législative et administrative de l'État. Depuis 2003, le gouverneur de l'État est le républicain Arnold Schwarzenegger. Il est à la tête d'un gouvernement divisé en de nombreuses agences. Par exemple, les autoroutes et les ponts dépendent du ministère des transports (Department of Transportation). Le pouvoir législatif est quant à lui assuré par la California State Legislature, parlement bicaméral divisé en une assemblée (Assembly) composée de 80 membres et un sénat (Senate) composé de 40 membres.

Le système judiciaire de la Californie est le plus important des États-Unis avec environ 1 600 juges travaillant sur 8 millions de procès chaque année (avec l'assistance de 19 000 personnes et 400 équivalents judiciaires). En comparaison le système fédéral de justice a seulement 840 juges. La Californie dispose d'une cour suprême composée d'un président (Chief Justice) et de six autres juges, dont le siège est à San Francisco.

Au niveau national, l'État est représenté par deux sénateurs et 53 députés, dispose de 55 voix dans le collège électoral, et a ainsi le plus grand nombre de grands électeurs et de membres du Congrès. Les deux sénateurs siégeant à Washington D.C. sont démocrates : il s'agit de Dianne Feinstein et Barbara Boxer. 33 démocrates et 20 républicains représentent la Californie à la chambre des représentants des États-Unis.

Autrefois place forte républicaine, bastion des présidents Richard Nixon et Ronald Reagan, lui-même ancien gouverneur de l'État, la Californie a basculé depuis une dizaine d'années dans le camp démocrate, du moins lors des élections présidentielles et législatives locales ou nationales. Ainsi depuis 1992, la Californie a choisi les candidats démocrates lors des élections présidentielles. Cependant, au niveau des comtés, le choix est bien moins clair car la majorité d'entre eux, notamment en 2000 et 2004, avaient opté pour le candidat républicain. En fait, les comtés urbains densément peuplés de la région de San Francisco, de Sacramento et du nord de Los Angeles votent plutôt pour les démocrates, alors que les comtés moins peuplés et ruraux ainsi que ceux d'Orange et de San Diego votent pour les républicains.

En Mai 2008, la Cour Suprême de Californie ouvre le mariage aux homosexuels. Cependant, un référendum organisé le 4 Novembre 2008 annule la décision de la Cour Suprême.

L'État de Californie est divisé en 58 comtés. Le comté est le gouvernement local par défaut et les 58 comtés recouvrent l'intégralité du territoire. L'État compte 478 municipalités (cities en anglais) qui regroupent une grande partie, mais pas la totalité, de la population de l'État. Certaines villes ne sont pas incorporées, c'est-à-dire qu'elles sont gérées directement par le comté dans lequel elles se trouvent, et non par une municipalité.

La Californie est de culture occidentale et plonge ses racines dans la culture des États-Unis. Cependant, en tant que carrefour international, elle a été fortement influencée au cours de son histoire par la culture des différents groupes d'immigrants. La culture californienne s'exporte et est connue dans le monde entier à travers l'industrie cinématographique d'Hollywood, la production musicale et le divertissement.

Au niveau du gouvernement, le California Arts Council, composé de onze membres nommés par le Gouverneur et la Législature, a pour but de promouvoir la production artistique et la créativé dans l'État. Il organise des initiatives comme la sélection du California Poet Laureate.

La langue officielle de la Californie est l'anglais ; c'est la langue du gouvernement et de l'enseignement. Selon les données du recensement de 2000, 60,5 % des habitants de la Californie ayant au moins 5 ans parlent anglais à la maison et 25,8 % parlent espagnol. Le chinois est la troisième langue la plus parlée dans l'État avec 2,6 % de locuteurs, elle est suivie par le tagalog (2 %) et le vietnamien (1,3 %). Le français est parlé par 135 067 personnes, soit 0,43 % de la population. Le dialecte d'anglais local, l'anglais de Californie, dispose de particularités par rapport à l'anglais parlé à l'est des États-Unis, qui ont commencé à intéresser les linguistes depuis la fin du XXe siècle, puisqu'elles n'existaient pas durant la Seconde Guerre mondiale.

Les langues indigènes de Californie sont plus d'une centaine et témoignent d'une grande diversité qui fait de la Californie l'une des régions du monde les plus diverses au niveau linguistique. Cependant, toutes sont menacées bien que des efforts soient actuellement effectués dans le but de les revitaliser. Depuis 1986, la Constitution de la Californie a spécifié que l'anglais est la langue commune et officielle de l'État. La question linguistique est au centre de différentes polémiques, surtout au niveau de l'enseignement.

L'histoire religieuse de l'État remonte au temps des missions espagnoles, qui convertissent les Amérindiens au christianisme. Aujourd'hui, les chrétiens sont toujours majoritaires : ils représentent 75 % des habitants. Parmi eux, les protestants composent le groupe principal (38%), suivis par les catholiques (34%). La Californie est l'État des États-Unis où se trouve la plus grande communauté catholique. On compte aussi une importante communauté juive, et une communauté musulmane en augmentation. Le Temple de Hsi Lai, en Californie du sud, est le plus grand temple bouddhiste des États-Unis. L'Archidiocèse métropolitain de Los Angeles catholique est le plus important du pays: il regroupe environ cinq millions de fidèles. L'État compte également plus de temples mormons que tous les États de l'Union, excepté l'Utah.

À l'image des autres États de l'ouest du pays, le pourcentage de la population s'identifiant comme "non-religieuse" est important en comparaison avec le reste des États-Unis.

Le Los Angeles Times, basé à Los Angeles, est le second plus grand journal métropolitain aux États-Unis, après le New York Times. Le San Francisco Chronicle a un tirage quotidien d'environ 512 000 exemplaires en semaine. The Sacramento Bee et le San Jose Mercury News font aussi partie des principaux journaux de l'État.

Le parc Disneyland et le parc d'attraction marin de SeaWorld à San Diego sont les deux principaux parcs d'attraction de l'État avec Universal Studios Hollywood. On compte plusieurs autres parcs du même genre, comme Six Flags Magic Mountain, Wild Rivers...

Il existe deux grands déserts en Californie, qui s'étendent aussi sur d'autres États voisins : le désert des Mojaves et le désert de Sonora. Parmi les grands sites touristiques de Californie, on inclut souvent les Algodones Dunes (Imperial Sand Dunesou Glamis Sand Dunes), la Death Valley National Park, le Joshua Tree National Park et Palm Springs, le Lassen Volcanic National Park, le Lava Beds National Monument, le Mont Shasta, le Lake Tahoe, le Mono Lake et le Yosemite National Park.

Les plages et parcs côtiers principaux sont Trinidad State Beach, Torrey Pines State Reserve, le Cabrillo National Monument. Les touristes se dirigent aussi vers les missions espagnoles, le Donner Memorial State Park, le Bodie Historic State Park, le Kings Canyon National Park et le Humboldt Redwoods State Park.

La Californie compte également de nombreux musées, dont certains ont une renommée internationale. À Los Angeles se trouvent le J. Paul Getty Museum et la Villa Getty, le Musée d'art du comté de Los Angeles (Los Angeles County Museum of Art (LACMA)), le Natural History Museum of Los Angeles County, le Musée d'art contemporain (MOCA) et la Huntington Library entre autres. À San Francisco, on peut trouver le California Palace of the Legion of Honor, l'Académie des sciences de Californie, l'Exploratorium et le musée des arts asiatiques. À Monterey se trouve le célèbre aquarium de la baie de Monterey, l'un des plus grands du monde. Hearst Castle, situé dans le comté de San Luis Obispo, est un monument très visité.

Les programmes de l'école primaire en Californie insistent sur l'éducation à l'environnement et l'éducation physique (200 minutes au moins tous les 10 jours d'école ; 400 minutes dans le secondaire).

La Californie dispose de trois grands réseaux universitaires publics. L'Université de Californie, qui compte dix campus, est considérée comme l'un des meilleurs systèmes au monde et compte de nombreux Prix Nobel parmi ses professeurs et chercheurs. L'Université d'État de Californie (23 campus) est moins sélective. Enfin, le système des California Community Colleges regroupe plus de 2,5 millions d'étudiants répartis sur 109 campus, et est ainsi le plus grand système d'enseignement supérieur au monde.

Il existe de nombreuses autres universités, dont les célèbres Université Stanford, Université de la Californie du Sud et le California Institute of Technology.

Les Amérindiens californiens étaient distincts des autres peuples d'Amérique du Nord au niveau de leur technique musicale. Les colons européens amènent avec eux leur culture musicale, que les missionnaires enseignent aux convertis dans le cadre des missions. Un genre typiquement californien, bien que mêlant des éléments musicaux mexicains et espagnols, apparaît à cette époque. Cependant, après la Ruée vers l'or, il perd sa popularité au profit des musiques apportées par les nouveaux arrivants. La Californie voit apparaître par la suite, dans la seconde moitié du XXe siècle, la Surf music, le Surf rock, le Rock psychédélique et les autres branches du psychédélisme, le Rock hardcore et le West Coast (rap); représentés par de très nombreux groupes, dont certains ont un retentissement international. De nombreux groupes viennent de cet État, dont The Doors, Van Halen, Metallica, Faith No More, Red Hot Chili Peppers, Guns N'Roses, Rage Against the Machine, The Offspring, Blink 182, Green Day, Audioslave et beaucoup d'autres.

La chanson officielle de l'État est "I Love You, California", écrite par F. B. Silverwood et composée by Alfred F. Frankenstein du Los Angeles Symphony Orchestra depuis 1951.

De nombreux écrivains ont écrit sur la Californie et ont vécu dans l'État. On peut citer Jack Kerouac, Ray Bradbury, Philip K Dick, James Ellroy, Francis Scott Fitzgerald, William Faulkner, Joseph Hansen, Aldous Huxley, Walter Mosley, John Steinbeck, Evelyn Waugh, Tennessee Williams.

En 1919, Johnston McCulley en fit le théâtre des aventures de Zorro dans son roman Le Fléau de Capistrano.

Les Jeux Olympiques d'hiver de 1960 ont eu lieu à Squaw Valley, les Jeux Olympiques d'été de 1932 et de 1984 ont eu lieu à Los Angeles, qui a aussi accueilli la Coupe du monde de football de 1994. Los Angeles est candidate pour les Jeux Olympiques d'été de 2016.

La Californie est connue pour sa culture de l'automobile et son réseau routier a la réputation d'être souvent embouteillé. Elle est parcourue par un réseau d'autoroutes important qui sont toutes gérées par Caltrans et surveillées par la California Highway Patrol, excepté les voies-express du comté de Santa Clara qui ont été construites et sont maintenues par le comté lui-même. La plus grande partie du réseau est sans péage, si l'on exclut les ponts importants.

Les axes nord-sud les plus importants sont la U.S. Route 101, qui parcourt l'État de la frontière du nord avec l'Oregon au centre-ville de Los Angeles, et l'Interstate 5 qui, allant de l'Oregon à la frontière mexicaine, coupe en deux la totalité de l'État.

En ce qui concerne le trafic aérien, les deux centres principaux pour les échanges transcontinentaux sont l'aéroport international de Los Angeles et celui de San Francisco. Il y a environ une douzaine d'autres aéroports commerciaux importants, et beaucoup d'autres aéroports voués à l'aviation générale.

La Californie a aussi d'importants ports. Le complexe formé par le Port de Long Beach et celui de Los Angeles, en Californie du sud, est le plus grand du pays puisqu'il représente un quart de tout le trafic de containers aux États-Unis d'Amérique. Le port d'Oakland est le principal point de passage des porte-containers passant par la Californie du Nord.

Los Angeles et San Francisco disposent toutes deux d'un réseau de métro et de tramway. San José et Sacramento ont un réseau de métro léger. Metrolink dessert une grande partie de la Californie du sud et Caltrain connecte San Jose et Gilroy à San Francisco. Presque tous les comtés et la plupart des municipalités gèrent des lignes de bus. Cependant, les transports en commun sont très peu utilisés par rapport à la Côte est du pays. L'augmentation rapide de la population commence à poser problème et l'État se demande actuellement s'il faut continuer à étendre le réseau autoroutier ou plutôt concentrer et améliorer les transports en commun dans les régions urbaines, et les liaisons ferroviaires entre les principales villes. Il semble que cette dernière voie commence à être empruntée, avec, par exemple, la création il y a quelques années de la California High Speed Rail Authority, dont le but est d'étudier le projet d'une ligne à grande vitesse, du même genre que le TGV, entre les quatre villes principales de la Californie. Cela permettrait d'aller de Los Angeles à San Francisco en deux heures et demi au lieu de 7h en voiture.

En haut



Oakland (Californie)

Vue générale d'Oakland

Oakland est une ville de la côte ouest des États-Unis située dans la baie de San Francisco, en Californie. Au nord de la ville se trouve Berkeley, où siège la célèbre université. À l'ouest, après le pont Bay Bridge, se trouve San Francisco. Oakland est l'un des trois ports les plus importants de la côte Ouest des États-Unis: son port s'est développé dans les années 1970 grâce à la conteneurisation des marchandises. En 1997, le port a ainsi reçu 20,5 millions de tonnes de marchandise (source : Images Économiques du Monde).

Malgré la mauvaise réputation d'Oakland pour ce qui est du taux de criminalité et de son système éducatif; son climat, sa situation géographique, et son offre de centres commerciaux et de restaurants représentant toutes les cuisines du monde ont fait monter en flèche les prix de l'immobilier durant la dernière décennie.

En 2005, la population de la ville était de 412 318 habitants, faisant d'Oakland la troisième ville la plus peuplée de la région urbaine de San Francisco, après San Francisco et San José.

Les principales attractions de la ville sont le musée d'Oakland, le lac Merritt, l'équipe de football américain Oakland Raiders, l'équipe de baseball Oakland Athletics, et l'équipe de basket-ball Golden State Warriors.

L'aéroport international d'Oakland dessert de nombreuses destinations.

La ville d'Oakland entoure la ville de Piedmont.

Les premiers habitants connus de la région étaient les Amérindiens Huchiun qui appartenaient au groupe linguistique qui fut appelé plus tard Ohlone (un mot indien Miwok signifiant « gens de l'Ouest »). Ils étaient à l'époque concentrés autour du lac Merritt et de Temescal Creek, un ruisseau qui rejoint la baie de San Francisco à Emeryville.

Oakland, comme le reste de la Californie du Nord, devint une possession de l'Espagne en 1772 suite à la découverte de la région par les explorateurs espagnols. Entre la fin du XVIIIe siècle et les premières décennies du XIXe siècle, Oakland appartenait à un riche propriétaire terrien, Luís María Peralta qui appela ses terres Rancho San Antonio. À l'approche de sa mort en 1842, Peralta divisa sa terre pour que ses quatre fils héritent chacun d'une portion de celle-ci. La plus grande partie de la ville actuelle était alors partagée par Antonio Mara et Vincent, qui l'ouvrirent à la colonisation.

Le développement à grande échelle de la ville commença après la conquête de la Californie par les États-Unis durant la guerre mexico-américaine, et avec la Ruée vers l'or de 1848. Oakland fut fondée en 1852 et grandit grâce à l'arrivée du chemin de fer. C'était un important centre ferroviaire dans les années 1870. Oakland annexa rapidement les villes et colonies situées à proximité. Sa croissance industrielle mena à la construction d'un canal en 1902 qui créa l'île d'Alameda et permit la construction du port d'Oakland. En 1906 sa population augmenta considérablement, du fait de l'arrivée des rescapés du tremblement de terre (et de l'incendie qui suivit) de San Francisco. En 1920 Oakland était le centre de nombreuses industries dont l'automobile, la construction de bateaux et la métallurgie.

Durant la Seconde Guerre mondiale l'industrie de construction navale fut pleinement sollicitée et attira de très nombreux travailleurs depuis tout le pays. Beaucoup d'entre eux étaient des afro-américains venant des états du sud-ouest (Texas, Louisiane, Oklahoma et Arkansas) qui vécurent dans la prospérité durant ces années. Malheureusement, et au même titre que l'industrie automobile, l'industrie navale s'arrêta, tout comme les emplois concernés. Beaucoup de ceux qui étaient venus pour ce genre de travail décidèrent de rester à Oakland tandis que d'autres déménagèrent dans les banlieues en développement au nord et au sud des limites de la ville.

À la fin des années 1960, Oakland, qui avait été plutôt prospère avant la guerre, était dominée par une population beaucoup plus pauvre qu'auparavant. La réputation courante du haut niveau de criminalité est liée à cette transformation.

Ces dernières années le centre-ville a été réaménagé et la population a augmenté (409 300 habitants en 2004). Certains voient cependant dans ces projets un embourgeoisement voulu.

Oakland est située à 37°47'43" de latitude nord, 122°13'41" de longitude ouest. Elle appartient au comté d'Alameda (1,4 million d'habitants). D'après le bureau de recensement des États-Unis, la ville s'étend sur 202,4 km². 145,2 km² de terres immergées et 57,2 km² d'eau (la surface totale compte donc 28% d'eau).

Le nombre d'homicides est en augmentation : il est passé de 93 à 145 entre 2005 et 2006.

En haut



Politique de la Californie

Le Capitole de Californie

Comme chaque État fédéré des États-Unis d'Amérique, la Californie possède sa constitution et est administrée par un gouverneur. C'est une république divisée en trois branches de gouvernement, la branche exécutive comprenant le Gouverneur de Californie et le gouvernement, la branche législative comprenant l'Assemblée et le Sénat, et la branche judiciaire consistant en une Cour Suprême et d'autres cours. Depuis le début du XXe siècle, la Californie suit aussi une tradition de démocratie directe, ce qui explique le recours fréquent au référendum d'initiative populaire, et l'utilisation en 2003 de la procédure de recall (rappel) contre le gouverneur démocrate Gray Davis.

Le Gouverneur de Californie le chef du pouvoir exécutif de la Californie. Ses responsabilités principales sont de réaliser chaque année un Discours sur l'état de l'État (State of the State) devant la California State Legislature, de présenter le budget, et de s'assurer de l'exécution des lois de l'état. Il a le pouvoir de veto sur les décisions prises par les assemblées (sur l'ensemble d'une loi ou sur un élément particulier), qui peut être néanmoins surpassé par une majorité des deux-tiers de la législature. Le gouverneur peut proposer des référendums aux citoyens californiens. Le gouverneur est aussi le commandant en chef des forces militaires de l'État, il peut donc appeler la Garde nationale et la Réserve militaire au service actif. Il est aussi membre des Régents de l'Université de Californie, aux côtés d'autres officiels qu'il désigne en majorité.

Pour se présenter à l'élection au poste de Gouverneur, il faut être obligatoirement un citoyen des États-Unis d'Amérique, résider en Californie, et avoir plus de 18 ans. À l'instar du président des États-Unis, le gouverneur ne peut être réélu qu'une seule fois. Le mandat de gouverneur ne peut donc dépasser huit ans au total. Les gouverneurs entrent en fonction le premier lundi suivant le 1er janvier après leur élection. Il peut perdre sa fonction soit après une procédure d'« impeachment » votée par l'Assemblée et un vote aux deux-tiers du Sénat, soit après des pétitions formulées par les votants californiens suivant une procédure complexe de « recall », qui a été utilisée en 2003.

La fonction de gouverneur de Californie a été créée en 1849, avant que la Californie ne rejoigne les autres États des États-Unis d'Amérique. Auparavant, elle était dirigée par des gouverneurs mexicains, puis par six gouverneurs militaires américains après la conquête américaine de son territoire. Le salaire annuel du gouverneur est de 175,000 $.

Le gouverneur courant est le républicain Arnold Schwarzenegger, élu le 7 octobre 2003 au cours d'une élection spéciale, pour compléter le mandat inachevé du démocrate Gray Davis; et à nouveau élu le 7 novembre 2006 contre Phil Angelides pour un mandat qui durera jusqu'au 4 janvier 2011.

Le Lieutenant Governor est le subordonné du gouverneur. Il siège, tout comme lui, au Board of Regents de l'Université de Californie. Son rôle principal est de remplacer le gouverneur en cas d'absence, par exemple lorsqu'il n'est pas présent sur le territoire californien, de démission ou de décès. Il est aussi le président du Sénat californien. Il est élu au cours de la même élection que le gouverneur, mais peut être d'un parti différent, ce qui a pris de l'importance au cours de l'histoire de l'État à plusieurs occasions. Si le Lieutenant Governor possède tous les droits du gouverneur durant son absence, il ne les utilise pas en pratique; cependant, Mike Curb, Lieutenant Governor sous l'administration Brown, signa plusieurs décrets au cours de l'absence du gouverneur Jerry Brown, ce qui fit polémique à l'époque, malgré la légalité des actions, qui fut confirmée par la Justice.

Les autres élus sont élus en même temps que le Gouverneur pour un mandat de quatre ans.

Le pouvoir législatif est assuré par la California State Legislature, parlement bicaméral divisé en une assemblée (Assembly) composée de 80 membres et un sénat (Senate) composé de 40 membres, tous deux dominés par les démocrates actuellement. Les membres du sénat restent en poste pour quatre ans, mais la moitié est renouvelée tous les deux ans; les membres de l'assemblée y demeurent deux ans. Pour la session 2003-2004, les démocrates détenaient la majorité absolue à l'assemblée (48 sur 80) ainsi qu'au sénat (25 sur 40).

Ces chambres (houses) se réunissent dans la capitale Sacramento et se prononcent notamment sur le budget de l'État ; il doit être approuvé à la majorité des 2/3. En 2005, le montant du budget annoncé est de 90,1 milliards de dollars, avec une augmentation de 3 milliards de dollars pour l'éducation. Le budget doit être signé par le gouverneur. Les recettes proviennent essentiellement des taxes, impôts et emprunts (ceux-ci pour la construction à longue terme).

La Californie dispose d'une cour suprême composée d'un président (Chief Justice) et de six autres juges. Son siège est à San Francisco.

L'État est divisé en plusieurs districts qui disposent d'une cour d'appel. Chaque comté a également d'une cour supérieure de justice avec au moins un juge. Le recours à la justice est assez systématique et pour limiter certains abus les plus flagrants il y a une procédure dite plaideur en délicatesse. Au niveau pénal, la loi three strikes you're out permet à la justice de comdamner à perpetuité à partir de la troisième récidive.

Le système judiciaire de la Californie est le plus important des États-Unis avec environ 1 600 juges travaillant sur 8 millions de procès chaque année (avec l'assistance de 19 000 personnes et 400 équivalents judiciaires). En comparaison le système fédéral de justice a seulement 840 juges.

L'État de Californie est divisé en 58 comtés.

En Californie, le comté est le gouvernement local par défaut et les 58 comtés recouvrent l'intégralité du territoire. Chaque comté est dirigé par un Board of Supervisors et doit donner aux résidents des services comme la justice, la santé, l'entretien des routes, etc. Si les habitants d'une partie non-incorporée du comté suffisamment large sont mécontents des décisions de leur comté, ils peuvent s'incorporer en une municipalité. Celle-ci peut bénéficier d'une partie des impôts données au comté et peuvent imposer des impôts supplémentaires. Certaines villes ont choisi délibérement de se marginaliser de leur comté, ce qui mène à des situations extrêmes: la ville de Vernon est ainsi presque totalement une grande zone industrielle tandis que Los Altos Hills est entièrement résidentielle.

Il y a donc de grandes différences entre certaines villes. Par exemple, Santa Monica est bien plus généreuse dans l'aide aux sans domicile fixe que les autres villes du comté de Los Angeles, ou le gouvernement lui-même. Le pouvoir des villes par rapport à leur comté est, en Californie, encore plus grand, puisque les lois proposées par le comté ne s'appliquent pas aux municipalités à moins que chacune les aient ratifiées. Ainsi, par exemple, dans le comté de Los Angeles, quelques villes n'ont pas ratifié la loi obligeant l'affichage d'une estimation de la sécurité alimentaire des restaurants et, par conséquent, même si la loi a été votée il y a plusieurs années, ces villes ne sont pas obligées de la suivre.

En haut



Source : Wikipedia