Bouygues Telecom

3.3725793958541 (1291)
Posté par marvin 23/04/2009 @ 04:13

Tags : bouygues telecom, téléphonie mobile, télécommunications, economie

Dernières actualités
France Télécom prêt à contester le prix de la 4e licence - Le Point
Ce montant, bien que supérieur aux 206 millions d'euros évoqué en février par Luc Chatel, suscite l'ire des détenteurs des trois licences existantes (Orange, SFR et Bouygues Telecom), qui avaient déboursé 619 millions d'euros chacun en 2001 et 2002....
iPhone 3G S chez SFR et Bouygues, le 24 juin - Zone Numérique
Tandis qu'Orange commercialisera l'iPhone 3GS vendredi à 00h01, il faudra attendre jusqu'au 24 juin pour le voir débarquer chez SFR et Bouygues Telecom. Si l'on ne connaît pas encore les tarifs auxquels seront proposés les smartphones Apple chez ces...
Cyclisme. Six coureurs déjà retenus pour le Tour chez BBox ... - Ouest-France
Jean-René Bernaudeau vient de dévoiler une première liste de six coureurs appelés à constituer la colonne vertébrale de l'équipe BBox Bouygues Télécom lors du prochain Tour de France. Parmi eux on relève la présence de quatre coureurs français...
Est-ce moins cher d'appeler un mobile de ma box ? - Le Figaro
Les clients de la Bbox de Bouygues Telecom bénéficient d'un forfait pour appeler gratuitement des mobiles. À condition d'opter pour l'abonnement à 39,90 € par mois (44,90 € en zone non dégroupée). Orange propose des forfaits payants, entre 7 €/mois...
Le NFC s'embarque dans le passe Navigo - Silicon.fr
Si l'idée n'est pas nouvelle (Bouygues Télécom initiait des tests avec la RATP en 2006), elle devrait se concrétiser en 2010 à l'échelle des transports en commun de la région parisienne. Dans un communiqué du 16 juin, le Syndicat des Transports...
Quatrième licence : France Télécom veut attaquer - l'Informaticien
Les trois opérateurs en place dans l'hexagone maintiennent une pression depuis plusieurs mois, notamment en saisissant la justice comme l'avait fait Bouygues Télécom. Ce dernier avait pourtant été débouté par le Conseil d'Etat fin avril....
Bouygues Telecom investit dans une société spécialisée dans le NFC - Neteco
Près de trois mois après l'annonce d'un investissement dans Eeple, société éditrice du portail Melty.fr, Bouygues Telecom Initiatives vient d'apporter son "soutien financier" à Twinlinx, une société concevant des étiquettes sans-contact NFC actives....
Crise oblige, les entreprises mettent un bémol à leurs dépenses ... - Drakkaronline.com
"On voit bien que des consignes ont été données en interne de faire attention", renchérit Jean-René Cazeneuve, directeur général de Bouygues Telecom Entreprises. S'il est difficile de trouver un grand groupe qui confesse de telles mesures d'économies,...
L'iPhone 3G S chez Orange avant Bouygues Télécom et SFR - 01net
Une surprise que Bouygues Télécom garde peut-être pour le lancement. Mise à jour (18h20). Du côté des concurrents, l'appareil sera également disponible le 24 juin chez SFR, mais sans aucune précision à ce stade. Orange le commercialisera dès le 19,...
SFR lance le roman sur mobile - Le Figaro
Après Bouygues Telecom qui a lancé la semaine dernière le téléchargement de mangas, ces célèbres BD japonaises, sur le téléphone mobile, c'est au tour de SFR de lancer le roman feuilleton sur mobile. Ecrit par le prix Goncourt 19994,...

Bouygues Telecom

Logo de Bouygues Telecom

Bouygues Telecom est un opérateur de télécommunication, filiale du groupe Bouygues et représente le troisième opérateur de téléphonie mobile en France derrière Orange et SFR avec 9 594 000 clients au 31 décembre 2008.

Dernier entrant en 1994 (obtention de la licence) sur le marché de la téléphonie mobile, Bouygues Telecom adopte le rôle d’agitateur du monde de la téléphonie mobile. Bouygues Telecom n'a alors d’autre choix pour s’imposer que d'avoir des prix très attractifs en direction des étudiants et des populations offrant un faible ARPU (abréviation anglaise Average Revenue Per User, soit en français « revenu moyen par client »). Bien que ce positionnement ait très largement changé depuis, l’image est restée.

En 2001, malgré le lancement d’offres marketing innovantes, Bouygues Telecom n’arrive pas à augmenter sa part de marché et plafonne autour de 17% de part de marché. C'est alors qu'il décide de conclure un partenariat avec l'opérateur japonais NTT DoCoMo afin d'utiliser la marque et le système i-mode. Malheureusement le marché et la technique ne sont pas encore prêts et ceci ne permet toujours pas de faire progresser sa part de marché.

Le 17 novembre 2004, une panne bloque la totalité du réseau de Bouygues Télécom et mettra plus de 24 heures a être résolue. Bouygues Telecom a estimé son manque à gagner à plus de 20 millions d'euros et a assigné son équipementier Tekelec et lui réclame 179 millions de dollars. Bouygues Telecom et Tekelec se sont finalement arrangés en 2007 et parmi les clauses de cet arrangement un crédit de 5 millions de dollars est prévu.

Fin décembre 2008, Bouygues Telecom comptait 9 594 000 clients dont 75% d'abonnés ayant souscrit un forfait soit 7 217 000 personnes.

Jusqu'à janvier 2009, et contrairement à ses homologues Orange et SFR, Bouygues Telecom n'a jamais désiré ouvrir son réseau à des MVNO. Il a préféré passer des partenariats de licences de marques afin de mieux segmenter son offre et de toucher de nouveaux clients. Le deuxième objectif de ces licences de marques est défensif. Il s'agit pour Bouygues Telecom d'occuper le terrain vis-à-vis de la déferlante de MVNO qui risqueraient d'effriter ses parts de marché.

Le premier accord de ce type est conclu fin 2004 avec Universal Music pour créer l'offre Universal Music Mobile. Universal Music Mobile propose des forfaits bloqués à destination des étudiants.

Le deuxième accord concernait un partenariat avec une filiale de la maison mère, TF1. TF1 et Bouygues Telecom se sont donc associés pour créer TF1 Mobile qui lance en mai 2006 une gamme de mini-forfaits à destination des 35 ans et plus, cible privilégiée de la chaîne TF1. Cette gamme n'est plus commercialisée depuis février 2007.

Bouygues Telecom exploite donc son image d'opérateur moins cher qu'Orange et SFR pour proposer des offres à partir d'accords de marque : nombre de consommateurs ne font pas la différence entre accord de marque (Universal, M6, TF1) et MVNO (debitel, Ten, Virgin Mobile, Tele2 Mobile).

En janvier 2009, néanmoins, l'operateur virtuel Simyo a commencé ses opérations en utilisant le réseau Bouygues, ce qui indique un changement de point de vue quant à ce sujet.

Le 15 septembre 2008 Bouygues Telecom lance son offre ADSL à destination du grand public.

En haut



Bouygues Telecom Caraibes

Bouygues Telecom Caraïbes était une filiale du groupe Bouygues Telecom qui a été racheté par le groupe jamaïcain Digicel, opérant un réseau de téléphonie mobile dans les départements français d'Amérique : la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique.

2e opérateur en nombre de clients (chiffres de fin 2004), il détient 20% de parts de marchés, derrière l'opérateur mobile historique, Orange Caraibes.

L'arrivée en Guyane fin 2004 d'Only, offre de téléphonie mobile du groupe Outremer Telecom, puis fin 2005 aux Antilles, va peut être changer la donne sur ce marché très lucratif. Le groupe Digicel, l’opérateur de téléphonie mobile qui connaît la plus forte expansion à travers les Caraïbes, annonce l’acquisition de la totalité des parts de Bouygues Telecom Caraïbes, filiale à 100 % de Bouygues Telecom, avec des actifs en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane française.

Bouygues Telecom Caraïbes, qui comptait plus de 160 000 abonnés et a généré un chiffre d’affaires de 117 millions d’euros (148 millions de dollars) en 2005, a été rachetée par le groupe Digicel après obtention de l’accord des autorités de régulation gouvernementales.

Digicel va étendre ses activités existantes à trois nouveaux territoires, ce qui porte au nombre de 20 les marchés conquis depuis son lancement il y a cinq ans. Digicel Antilles Françaises Guyane, qui emploie environ 80 personnes, a pour priorité d’étendre ses activités existantes et de devenir le premier opérateur de téléphonie mobile des Antilles françaises et des Caraïbes orientales.

En haut



Spi Ouest-France Bouygues Telecom

Le Spi Ouest-France Bouygues Telecom est une compétition de voile organisée par la S.N.T. et parrainée par le quotidien Ouest-France et l'opérateur de téléphonie mobile et internet Bouygues Telecom.

Cette compétition se déroule tous les ans pendant le week-end de Pâques sur 4 jours, depuis 1978. Elle consiste en des régates entre classes de voiliers dans la Baie de Quiberon (département du Morbihan).

Cette épreuve de voile est très populaire, et attire tout autant les professionnels que les amateurs.

En haut



Équipe cycliste Bouygues Telecom - Saison 2008

UCI ProTour logo.jpg

L'équipe cycliste Bouygues Telecom participait en 2008 au circuit UCI ProTour.

L'équipe Bouygues Telecom a terminé à la 15e place avec 108 points.

En haut



Équipe cycliste Bouygues Telecom - Saison 2007

UCI ProTour logo.jpg

L'équipe cycliste Bouygues Telecom participait en 2007 au circuit UCI ProTour.

L'équipe Bouygues Telecom a terminé à la 16e place avec 178 points.

En haut



Source : Wikipedia