Black Eyed Peas

3.3831168831273 (2464)
Posté par marvin 21/04/2009 @ 02:12

Tags : black eyed peas, pop rock, musique, culture

Dernières actualités
Perez Hilton vs Will.I.Am : le manager des Black Eyed Peas arrêté ! - Public
Contrairement aux premières affirmations de Perez Hilton sur sa page Twitter , ce ne serait pas Will.I.Am qui lui aurait mis un coup de poing au visage, mais bien le manager des Black Eyed Peas, un certain Polo Molina. D'après un porte-parole de la...
Black Eyed Peas offre deux concerts en France - Vie Femme
Alors que leur dernier album, The END, n'en finit pas de cartonner, les Black Eyed Peas s'apprêtent à faire un passage en France qui ne devrait pas passer inaperçu ! L'occasion pour les fans du groupe de rap/Rn'B composé de Fergie, Will.i.am,...
Le manager des Black Eyed Peas arrêté - Pipole.net
Le manager des Black Eyed Peas dans de sales draps. Polo Molina, le manager de cette formation américaine, est en effet accusé d'avoir agresser le blogeur Perez Hilton au début de la semaine. Cette altercation était survenue alors que les deux hommes...
Charts US : les Black Eyed Peas numéro un ET deux ! - OZAP
Les Black Eyed Peas pouvaient difficilement rêver mieux. Cette semaine, alors que leur album "The END" leur offre leur tout premier numéro outre-Atlantique, le groupe domine le classement singles de main de maître. Ainsi, leur hit mondial "Boom Boom...
Jam Sessions spécial guest Black Eyed Peas - Onlygroove.com
Cette première édition du mois de juin aura le privilège d'avoir en spécial guest les maîtres du hip hop festif : les Black Eyed Peas ! A l'occasion de la sortie de leur nouvel album «The END», ils nous offriront un concert unique le 24 Juin en avant...
La Playlist: Notorious BIG, Black eyed Peas, POS... - Libération
Quand a Black Eye Peas, c'est ay penser extrement drole, je les avait vu lors de lors d'une release parti a Los Angeles pour la sortie de Bridging Gap, album mediocre mais epoque ou il voulait donner du sens. Ils sont passer en quelques annees des...
« The END » Au bout du virage dance de Black Eyed Peas - 20minutes.fr
Si les Black Eyed Peas n'ont jamais été réputés pour leurs paroles, celles de The END tournent carrément en rond. Ruptures, déceptions... les déboires amoureux semblent correspondre à l'état d'esprit du groupe : « On rencontre des filles dans les clubs...
Virgin Festival: difficile accouchement - Cyberpresse
Foule pas foule, Simple Plan ne fait pas dans la demi-mesure. Les ex-concurrents de Canadian Idol qui garnissaient l'affiche de cette première journée n'ont pas autant de pouvoir d'attraction, c'est normal. Et hormis le groupe Black Eyed Peas,...
Les sorties CD du 8 juin: Placebo, Sonic Youth, Black Eyed Peas ... - L'Express
Pas mal.http://www.myspace.com/divingwithandy Que les fans se rassurent le titre The END ne signifie pas que Fergie Will.i.am, Taboo et Apl.de.ap se séparent mais The Energy Never Dies. Pour faire bouger les foules, les Black Eyed Peas ont invité sur...
The Black Eyed Peas : "Meet Me Halfway" en digital - Musiqueradio - News
The END » (« The Energy Never Dies »), le nouvel album studio des Black Eyed Peas est en précommande digitale, soit une semaine avant sa sortie française sur Polydor, le 8 juin. Les deux premiers singles officiels extraits du cinquième album studio du...

Black Eyed Peas

BEP 2001.jpg

Black Eyed Peas est un groupe de hip hop et de RnB américain, fortement influencé par des rythmes de soul, jazz, funk et latino.

En 1989, les rappeurs Will.I.Am et apl.de.ap se rencontrent au sein du groupe de breakdance Tribal Nation. Ils décident de fonder ensemble un groupe de Hip-Hop nommé Atban Klann. « Atban » est l'acronyme de « A Tribe Beyond a Nation ». Ils enregistrent en 1992 sous le label Ruthless Records d'Eazy-E. Cependant, le disque n'est pas commercialisé.

Après la mort d'Eazy-E en 1995 et quelques spectacles aux environs de Los Angeles, Will.I.Am et apl.de.ap décident de recruter un nouveau MC,DJ et danseur : Jaime Luis Gómez qui prend le pseudonyme Taboo. Le groupe devient alors Black Eyed Peas.

Le nom « Black Eyed Peas » est celui d'une légumineuse appelée en français « pois à vache ». Il s'agit d'un pois blanc sur lequel est dessiné un petit cercle noir.

Avec la chanteuse Kim Hill, ils sortent en 1998 un album nommé Behind the Front, qui est accueilli favorablement par les critiques hip-hop mais qui ne touchera pas le grand public. Ils reviennent ensuite avec un second album en 2000 Bridging the Gap.

En 2003 sort l'album Elephunk avec lequel la chanteuse Stacy Ferguson, rebaptisée Fergie, ancienne chanteuse du groupe Wild Orchid et animatrice d'émission pour enfants, fait son entrée dans le groupe. Cet album, qui se vendra à plus de six millions d'exemplaires, est un succès notamment grâce à la collaboration de nombreux artistes connus comme Justin Timberlake, Travis Barker (le batteur du groupe de rock californien Blink 182 et The Transplants), Jack Johnson et Jacoby Shaddix (le chanteur du groupe métal Papa Roach)...

Le 7 juin 2005, le groupe sort son quatrième album, Monkey Business avant de se séparer provisoirement pour que chaque membre puisse se consacrer à une carrière solo. Dans cet album participent notamment Sting et James Brown.

En 2006, Fergie sort son premier album solo, The Dutchess, tandis que Will.I.Am sort le single Beep avec les Pussycat Dolls. Il a également sorti un album solo au succès modeste (moins de dix-milles ventes en France). Taboo sort une version duo du titre La Paga de Juanes; Fergie et Will.I.Am sortent une reprise de True de Spandau Ballet (musique du film Amour et Amnésie de Peter Segal).

Début 2007, le chanteur Will.I.Am déclare au site Billboard qu'un nouvel album est en préparation. Ce dernier sortira en juin 2009.

En haut



The END (album Black Eyed Peas)

The END est le cinquième album studio du groupe Black Eyed Peas dont la sortie est prévue le 8 juin 2009. Le titre de l'album The END signifie The Energy Never Dies.

En haut



Stacy Ferguson

Fergie avec Apl.de.ap, un des membres des Black Eyed Peas

Stacy Ann Ferguson alias Fergie (née le 27 mars 1975 à Hacienda Heights, Californie, États-Unis) est une actrice et chanteuse américaine de Pop et de Hip-Hop.

Célèbre pour avoir fait partie de la distribution de la série télévisée pour enfants Kids Incorporated, et co-présentatrice de l'émission Great Pretenders, elle est surtout connue pour être la voix féminine du groupe de Hip-Hop, The Black Eyed Peas, ainsi que pour sa carrière solo, qui a débuté avec la sortie de son premier album The Dutchess en 2006.

Elle a grandi en Uruguay. Elle a une soeur, Dana, qui est elle aussi actrice. Ses parents exerçaient le métier d'enseignant. Elle a reçu une éducation catholique très stricte et fit partie des scouts féminins. Durant sa jeunesse, elle fut également membre d'un gang mexicain de Hacienda Heights.

Fergie a participé dans le programme pour enfants Kids Incorporated durant plusieurs années en interprétant le rôle de Renee Sandstrom, qui devint une des membres du groupe Wild Orchid. Elle bénéficiait d'une image très différente de celle qu'elle cultive aujourd'hui en tant que fille du ghetto et de la funk. Elle a également été la voix de Sally Brown dans deux émissions spéciales sur Charlie Brown : It's Flashbeagle, Charlie Brown (1984), et Snoopy's Getting Married, Charlie Brown (1985). Elle fut aussi la voix de Sally dans la version de 1985 de The Charlie Brown and Snoopy Show.

En juillet 2005, Fergie obtient un rôle d'invitée dans l'émission spéciale Rocket Power , Reggie's Big Beach Break, sur la chaine américaine Nickelodeon, en prêtant sa voix a une pop star de fiction du nom de Shaffika. Elle est de retour à la comédie depuis 2006, en apparaîssant dans le film Poséidon en interprétant un second rôle. En 2007, elle joue également un petit rôle dans un épisode de la trilogie Grindhouse, Planète Terreur.

Fergie a eu une aventure avec Justin Timberlake.

Depuis Décembre 2007, Fergie est fiancée à l'acteur Josh Duhamel, qui tient un rôle dans la série Las Vegas. Elle est d'ailleurs apparue dans un des épisodes de la série qui s'intitule "Montecito Lancers".

En Avril 2007, elle avoua lors d'une interview qu'elle avait connu une période de perdition sexuelle et d'addiction à la drogue lorsqu'elle avait 18 ans : "J'ai eu des expériences lesbiennes par le passé. Je ne pourrais dire avec combien d'hommes j'ai eu de rapports sexuels, je suis une personne très sexuelle.".

Fergie est apparue dans le classement du magazine Maxim des 100 femmes les plus "chaudes" de 2006, et fini à la 36e position. En 2007, elle fut classée 10e.

Le 10 janvier 2009, Fergie s'est mariée avec Josh Duhamel, un acteur américain.

Fergie a été l'une des membres du trio féminin qui formait le groupe Wild Orchid. Wild Orchid a sorti deux albums, mais après avoir fini l'enregistrement de leur troisième, leur maison de disque décida de ne pas le commercialiser. Elle décida donc de quitter le groupe peu de temps après. Suite à sa mésaventure avec les Wild Orchid, elle devint accro à la méthamphétamine, drogue aussi appelée crystal. En septembre 2006, elle aborda le fait qu'elle était sevrée dans le magazine le Time : "ça a été le petit ami avec qui j'ai eu le plus de mal à me défaire". "La drogue est addictive. C'est pour cette raison que vous commencez à en prendre, c'est ça qui est intéressant. C'est ce qui arrive pour beaucoup d'enfants stars, mais j'ai appris à me débarrasser de ces sentiments.".

En 2003, Fergie devint la meneuse vocale des Black Eyed Peas, remplaçant ainsi Kim Hill, qui avait quitté le groupe en 2000. Fergie enregistra cinq chansons avec le groupe avant d'être invitée à en faire définitivement partie. La présence de Fergie va permettre au groupe de rapidement accroître sa popularité dans l'industrie du disque, qui jusque là se contentait d'un petit succès underground.

En 2008, Fergie fit un featuring avec la chanteuse Japonaise Koda Kumi.Le titre de la chanson est That ain't cool. Fergie fait partie des nombreuses stars qui chanteront sur l'album solo de Slash, l'ancien guitariste de Guns N'Roses, qui sortira en été 2009.

Après deux albums couronnés de succès avec les Black Eyed Peas, Fergie décida d'entamer une carrière solo. Son premier album, commercialisé le 19 septembre 2006, s'intitule The Dutchess.

Le nom de l'album est une variante mal orthographiée de l'ancien titre de Sarah Ferguson, la Duchesse d'York, avec qui Fergie partage un patronyme et ce surnom. Cette carrière solo ne signifie pas pour autant la fin des Black Eyed Peas, car elle veut cumuler les deux et donc n'a pas quitté le groupe. The Dutchess est assez semblable dans le style à ce que font les Black Eyed Peas, Will.i.am, un des membres des Black Eyed Peas étant le producteur exécutif de cet album qui a lui aussi sortit son propre album solo mais ce dernier est un écheccommerciale (source charts internationaux et valentino buteau) . Cet album a été un grand succès grâce à son mélange de Pop et de Hip-Hop. Trois des singles extraits de The Dutchess se sont classés #1 aux  États-Unis, tout d'abord London Bridge, puis Glamorous et enfin Big Girls Don't Cry. Son second single, Fergalicious, ne s'est classé que 2e. London Bridge s'est classé #2 dans le top des ventes mondiales, alors que Fergalicious et Glamorous ont tous deux été #4. Big Girls Don't Cry, un titre beaucoup plus Pop Rock que d'habitude, fut donc son premier #1  Mondial, en étant également son single qui eut le plus de succès. Clumsy est son cinquième single qui fait suite à l'inattendu succès du précédent single Big Girls Don't Cry, et a été commercialisé le 25 Septembre en Amérique. The Dutchess s'est vendu à plus de 6 500 000 copies dans le monde.

Son deuxième album solo est prévu pour 2009. Son producteur, Will.i.am, a confirmé que l'album était déjà à moitié enregistré.

En haut



Justin Timberlake

Justin Timberlake 2007.jpg

Justin Randall Timberlake (né le 31 janvier 1981 à Memphis, Tennessee), est un chanteur pop américain, compositeur, producteur, danseur et acteur. Il a débuté dans le célèbre boy band américain *NSYNC et a gagné 6 Grammy Awards ainsi qu'un Emmy Award. En 2002, il sort son premier album solo Justified, se vendant à plus de 8 millions d'exemplaires à travers le monde. Son deuxième album, FutureSex/LoveSounds, sort en 2006 avec les singles SexyBack, My Love, What Goes Around et Love Stoned. Avec ses deux albums, Timberlake a vendu plus de 18 millions d'albums dans le monde. Il a créé son propre label Tennman Records, et une ligne de vêtement, William Rast.

Justin Timberlake est né à Memphis, Tennessee, de Randall Timberlake et Lynn (née Bomar). Il appartient à une lignée anglaise. Son grand père paternel, Charles L. Timberlake, mari de Bobbye Joice, était un pasteur baptiste et Timberlake a été éduqué sous l'Église baptiste, même s'il se considère lui-même plus « spirituel que religieux », bien que chrétien. Ses parents divorcent en 1985 et chacun se remariera: sa mère, qui travaille alors dans la compagnie de divertissement « Just-in Time Entertainment », se remaria à Paul Harless, un banquier, quand Justin avait 5 ans. Tandis que son père, directeur de chorale dans une église baptiste, a eu deux enfants, Jonathan (née en 1993) et Stephen (née en 1998) de son second mariage à Lisa Chwieseni. Sa demi-sœur, Laura, décède brièvement après sa naissance en 1979 et est mentionnée dans une chanson de remerciement de Timberlake « My Angel in Heaven ». Timberlake grandit à Millington, petite ville au nord de Memphis. Sa toute première tentative musicale se fait dans l'émission américaine « Star Search » en tant que « Justin Randall ».

En 1993, il rejoint le Mickey Mouse Club. Il y rencontrera sa future petite copine et superstar de la pop Britney Spears, sa future coéquipière sur le Justified/Tripped Tour et diva Christina Aguilera, et son future partenaire de *NSYNC JC Chasez. Quand l'émission prend fin en 1995, Timberlake recrute Chasez pour faire partie du nouveau boys band, managé par Lou Pearlman, ayant déjà recruté Chris Kirkpatrick. Le groupe se fera appeler *NSYNC. En 1999, Timberlake joue le rôle de Jason Sharpe dans le téléfilm Model Behavior.

Timberlake était un membre du très célèbre boys band dans années 1990, *NSYNC, et était considéré comme une idole. Le groupe s'est formé en 1995 et a débuté sa carrière en 1996 en Allemagne et atteint les États-Unis deux ans plus tard en 1998, et finalement lors de la sortie la plus rapide de tous les temps de l'album No Strings Attached en 2000. En 2002, après l'achèvement de leur Celebrity Tour et la sortie de Girlfriend, le troisième single de l'album Celebrity (2001), le groupe décide de faire un break, au quel moment Timberlake commence a travailler sur son premier album solo. Concernant le management de Lou Pearlman, Timberlake déclare le 24 septembre 2006 dans une interview au magazine Rolling Stone : « J'ai été momentanément trahi », en référence à l'important pourcentage que touchait (75%) Pearlman sur le boys band.

En août 2002, après plusieurs mois d'enregistrement en studio, Justin Timberlake fait le show aux MTV Video Music Awards 2002, avec son tout premier single solo, Like I Love You, une musique dance produit par The Neptunes. La chanson atteint la onzième place du Billboard Hot 100. Peu de temps après, Timberlake sort son tout premier album solo, Justified, le 5 novembre 2002. Alors qu'il sort d'une relation de 3 ans avec Britney Spears, l'artiste n'hésite pas à s'inspirer de celle-ci pour écrire des chansons parfois amères sur l'amour (Cry Me A River). L'album est également un grand succès, malgré les ventes considérables que le groupe *NSYNC avait connu. Justified débute également à la deuxième place du Billboard 200 de vente d'album, se vendant à 439 000 exemplaires la première semaine. Finalement, l'album se vendra à plus de 3 millions de copies aux USA et à plus de 7 millions à travers le monde. L'album reçoit également de très bonnes critiques, présenté comme une grande influence R'n'B, et soutenu par des producteurs de Hip-hop tel que The Neptunes et Timbaland. Justified a tourné sur les ondes tout au long de l'année 2002 et 2003, incluant les singles (classés dans le top 10) "Cry Me A River" et "Rock Your Body".

Timberlake soutient son album avec la tournée Justified/Stripped Tour au côté de Christina Aguilera pendant l'été 2003. Lors de quelques dates, Les Black Eyed Peas feront l'ouverture du show; Timberlake apparaît, non crédité, sur le percutant hit "Where Is The Love?", également lors de l'été 2003. Sa société de production ne souhaitant pas créditer Timberlake au hit, de peur de perturber la mise au point des futures chansons de Timberlake, même si ce dernier apparait souvent aux côtés des Black Eyed Peas lors des performances live, dont les MTV Europe Music Awards 2003. En fin d'année, Timberlake enregistre une chanson intitulée "I'm Lovin' It". Elle sera utilisée par la société McDonald's pour leur thème de campagne publicitaire. Le deal entre McDonald's et le chanteur est estimé à 6 millions de dollars.

En février 2004, pendant la mi-temps du 38e Super Bowl, diffusé sur la chaîne américaine CBS, Timberlake fait le show en direct au côté de Janet Jackson sur sa chanson "Rock Your Body" devant plus de 140 millions de téléspectateurs. À la fin du live, Timberlake déchire une partie du costume en cuir de Janet Jackson, alors qu'il chantait au même moment « gonna have you naked by the end of this song » (« tu seras nue à la fin de la chanson »). Une partie du costume est donc décroché, et le sein de Janet est temporairement dévoilé. Par la suite, Timberlake s'excusera de cet « incident de costume » (wardrobe malfunction) en disant qu'il était « désolé pour toutes les personnes qui ont été offensées par cet incident lors de la mi-temps du Super Bowl. Ce n'était pas mon intention et je le regrette ». Quelques jours plus tard, Timberlake, en direct de Los Angeles sur le plateau de KCBS-TV, avoue que même sa propre famille fut offensée par l'évènement. La phrase wardrobe malfunction est depuis utilisée dans les médias en référence à un incident, et est entré dans la culture populaire.

Après cette controverse, Justin Timberlake et Janet Jackson seront bannis des Grammy Awards 2004, à moins que ces derniers présentent leurs excuses sur scène lors de l'évènement. Jackson, qui avait déjà fait des excuses publiques déclinera cette solution. Timberlake était donc accompagné d'une lettre d'excuse lorsqu'il reçut l'un de ses deux grammy awards de la soirée (Meilleur album pop: Justified, et meilleur musique pop : Cry Me A River). Au cours de la soirée, Timberlake était également nominé pour l'album de l'année pour Justified, de la musique de l'année pour Cry Me A River et de la meilleur collaboration rap pour Where Is The Love? avec The Black Eyed Peas.

Après la controverse du Super Bowl, Timberlake mets sa carrière musicale de côté, pour se lancer dans une carrière cinématographique. Durant cette période, son premier rôle est celui d'un jeune journaliste dans le thriller Edison, réalisé en 2004 et directement sortit en DVD en juillet 2006. Il apparait également dans les films Alpha Dog, Black Snake Moan, Southland Tales du réalisateur Richard Kelly et prête sa voix au jeune Roi Arthur dans le film d'animation Shrek le troisième, sortit en mai 2007. On l'aperçoit aussi, interprétant Elton John jeune, dans le clip de ce dernier This Train Don't Stop There Anymore.

Timberlake continue de travailler avec d'autres artistes. Après Where Is The Love ?, il collabore une seconde fois avec les Black Eyed Peas en 2005 sur My Style extrait de l'album Monkey Business. De plus, Timberlake apparait au côté de Nelly, sur le single Work It, qui avait été remixé et inclut sur l'album remix de Nelly en 2003. Lors de l'enregistrement du single Signs en 2005 avec Snoop Dogg, Timberlake se découvre un problème de gorge. Des nodules ont été postérieurement déplacés de sa gorge, lors d'une opération ayant lieu le 5 mai 2005. Il lui est alors conseillé de ne pas chanter, et de ne pas parler trop bruyamment pendant plusieurs mois. Lors de l'été 2005, Timberlake lance son propre studio d'enregistrement, JayTee Records.

Timberlake fait une apparition dans le clip vidéo Promiscuous de Nelly Furtado et Timbaland. Il sort son second album solo FutureSex/LoveSounds le 12 septembre 2006. L'album, que Timberlake a enregistré en studio à partir de 2005, débute directement à la première position du classement Billboard, se vendant à 684 000 exemplaires dès sa première semaine. L'album détient le record de pré-ventes sur iTunes, et bat le record de Coldplay de l'album digital le plus vendu en une semaine. FutureSex/LoveSounds a été produit par Timbaland et Danja (pour la partie principale de l'album), Will.i.am, Rick Rubin et Timberlake lui-même, mélangeant ainsi plusieurs styles musicaux (pop, danse, rap, funk...). Il contient plusieurs "featuring" tels que Three 6 Mafia, T.I. et Will.i.am. Le studio représentant l'album le décrit comme une "connaissance de l'érotisme" et ciblant de "fortes sensations charnelles". Cet album demeure le plus vendu de 2006/2007.

Le single principal de l'album, SexyBack, fut découvert pour la première fois durant la performance publique de Timberlake lors de l'ouverture des MTV Video Music Awards 2006 et s'installa directement à la première place du Hot 100 américain, tout comme le troisième single What Goes Around...Comes Around. La chanson est connue pour avoir mis en avant la rupture de son ami d'enfance et co-créateur de William Rast, Trace Ayala, avec l'actrice Elisha Cuthbert. En octobre 2006, Timberlake dit qu'il voudrait plus se focaliser sur sa carrière musicale plutôt que sur sa carrière d'acteur, précisant que l'abandon de l'industrie musicale serait une « chose idiote à faire ». Il a été l'invité spécial de la soirée mode Victoria's Secret en 2006, pour son interprétation dans SexyBack. En janvier 2007, Timberlake commence sa tournée FutureSex/LoveShow. Summer Love était le quatrième single de l'album, alors que le suivant en Europe était LoveStoned. La chanson Give It To Me, extrait de l'album de Timbaland, au côté de Nelly Furtado, atteint la première place de Hot 100 américain.

Après sa tournée (FutureSex/LoveShow) le Prince of Pop a fait des appels à des grandes valeurs sûres du monde de la production Hip-hop / RnB à savoir, la rappeuse Missy Elliott, le Rappeur 50 Cent et la chanteuse d’ RnB Beyoncé Knowles viennent rajouter leurs voix. Les nouveaux morceaux produits sont donc des remixes produits par le DJ Pro Wayne Williams Ol Skool des titres initiaux de l'album (FutureSex/LoveSounds) de 2006. Les titres comme Until The End Of Time, Sexy Ladies et SexyBack sont remis au goût du jour par ces artistes contemporains qui rencontrent un énorme succès national et mondial. Durant l'été 2007, Justin enregistre à Londres plusieurs morceaux avec Madonna. Au final 5 morceaux qu'il a co-écrit se retrouveront sur l'album Hard Candy, dont le duo "4 Minutes" qui sera un succès partout dans le monde.

Les Parfums Givenchy viennent d'annoncer un partenariat avec le chanteur qui represente dès 2008 le parfum Play.

Dans son clip What goes around... comes around l'actrice Scarlett Johansson joue le rôle de sa petite amie qui le trompe. Ce clip est alors un grand succès et on suspecte le jeune Timberlake de côtoyer la belle actrice. Il possède une demi-douzaine de Harley et 9 voitures : 2 Cadillac Escalades, 3 Mercedes, une Porsche, une Audi TT, une Dodge Viper et une BMW 745i. Son sport favori est le golf : Justin y joue plus de 5 heures par jour. Il vient de signer un contrat de 5 ans avec la PGA (l'Association Professionnelle du golf) pour animer des tournois de golf et jouer avec les meilleurs joueurs du monde. Outre sa musique, Justin Timberlake est bien connu pour avoir eu de très belles conquêtes, comme Britney Spears, Alyssa Milano, Fergie, Cameron Díaz, Scarlett Johansson, Kristen Bell, Kate Hudson et depuis début 2007 la sublime actrice Jessica Biel. En 2005, Justin Timberlake et son meilleur ami Trace Ayala ont créé leur propre ligne de vêtement nommée "William Rast". Pour le nom, les deux amis n'hésitent pas : "On a juste pensé aux deux personnes qui ont le plus influencé nos vies, c'est-à-dire nos grands-pères", explique Justin. "William est le nom de mon grand-père et Rast celui du grand-père de Trace. Assemblez-les et voilà.". Le 16 décembre 2006, Justin Timberlake a montré ses qualités humoristiques, lors de la célèbre émission Saturday Night Live, dont il était l'invité d'honneur. Il y a effectué en effet des skeches hilarants mais le public a retenu une parodie de chanteurs de RnB très "lovers" des années 1990 intitulée "Dick In A Box". La parodie a tellement marqué que le pseudo-single fut diffusé sur beaucoup de radios américaines et britanniques et connut un très grand succès sur YouTube. En novembre 2007, Timberlake entre dans la légende. En effet "Until The End Of Time", sixième extrait de l'album FutureSex/LoveSounds entre dans le Top 40 aux États-Unis. Seul Michael Jackson avait réussi cette performance auparavant, à savoir placer 7 singles d'un même album dans le Top 40 (albums Thriller, Bad et Dangerous). C'est donc une très bonne marque de réussite pour Justin Timberlake.

En haut



James Brown

Statue de James Brown à Augusta

James Joseph Brown, alias James Brown ou The Godfather of Soul, était un chanteur et musicien américain. Il est né le 3 mai 1933 à Barnwell (Caroline du Sud), et est mort le 25 décembre 2006 à Atlanta (Géorgie).

Initiateur du funk, il a eu une très grande influence sur la soul, le rhythm and blues, et le gospel. Il était aussi renommé pour ses performances scéniques.

La famille étant pauvre, le jeune James les aide en ramassant du coton chez les propriétaires environnants ou en cirant les chaussures dans le centre-ville. À cette même époque il commence à se produire dans les salles de danse de la région d'Augusta, mais il tombe petit à petit dans la délinquance. À 16 ans, il commet une attaque à main armée pour laquelle il est condamné dans un centre de détention juvénile. Trois ans plus tard, sa peine est allégée et il est relâché à la condition de ne pas retourner à Augusta et de trouver un emploi.

Lors d'un match de baseball opposant l'équipe de la prison et une autre, il rencontre un autre chanteur, Bobby Byrddant la famille aidera James à sortir de prison.Il intègre son groupe de rhythm and blues Avon, dont le style évolue et qui sera rapidement renommé The Famous Flames puis James Brown with The Famous Flames. Le groupe se produit principalement dans le sud des États-Unis puis connaît le succès en 1956 avec le hit "Please, Please, Please" qui s'écoulera à 1 million d'exemplaires.

Malgré ce premier single à grand succès, les neuf qui suivirent furent tous des échecs et le producteur du groupe était prêt à rompre leur contrat… ce qui n'arriva pas puisque le single suivant, Try Me (1958), se plaça directement numéro 1 des titres R&B. Ce nouveau hit fut suivi d'autres succès, I'll Go Crazy (1959) et Bewildered (1960).

Night Train (1961) est considéré aujourd'hui comme le premier album caractéristique de James Brown, avec un son instrumental, un rythme très présent et une rapidité qui marqua profondément dès sa sortie. La majorité des chansons du groupe depuis les débuts étant écrites ou co-écrites par James et son charisme surpassant tout, il s'imposa naturellement au point que les autres membres du groupe devinrent simples accompagnateurs du chanteur.

Alors que la plupart des succès du début de carrière de James Brown dans les États du nord et dans les TopTen sont des titres rhythm’n & blues, lui-même et les Flames ne rencontraient pas la notoriété nationale avant la parution du disque en public Live At Apollo (spectacle réalisé en autoproduction en 1963). Brown poursuit ce succès avec une série de 45 tours qui, comme le travail d'Allen Toussaint, pose les bases du style Funk. La parution en 1964 de Out of sight ainsi que Night train ont servi de fondation au nouveau son de James Brown. Ces arrangements bruts et sans fioritures, les cuivres et la batterie occupant le centre du mix stéréo, et le chant de Brown ajoutant encore a la pulsation rythmique de l’ensemble.

Papa's Got A Brand New Bag et I Got You (I Feel Good), tous deux sortis en 1965, furent des numéros 1 dans les classements R&B, demeurant les meilleures ventes dans les magasins noirs pour tout un mois, devenant par la même les premiers Top 10 de sa carrière. Chacun de ces deux titres est considéré de nos jours comme des titres phares et représente le plus important travail de la seconde période de sa discographie.

Brown aime faire des ajustements créatifs dans ses chansons pour plus de succès. Il a notamment accéléré le tempo de Papa's Got a Brand New Bag afin de le rendre plus intense et commercial. "Cold Sweat" (1967) fut considéré comme une démarcation au niveau des paroles et un potentiel de succès plus élevé. Les critiques musicales y voyant un point d'orgue de la musique des années 60. Mélangé avec ses fameux titres rythmés de la décennie, il faut également compter avec les ballades telles que It's a Man's, Man's, Man's World (1965), ainsi que quelques titres assez Broadway.

JB employa des musiciens et des arrangeurs issus du jazz, mais en tant que leader et auteur, il privilégia la simplicité du rythme RnB à la complexité et la précision du jazz. Le groupe inclut le trompettiste Lewis Hamlin, le saxophoniste Alfred "Pee Wee" Ellis, le guitariste Jimmy Nolen (qui imposa des riffs simples pour chaque chanson) et le saxophoniste Maceo Parker.

D'autres formations temporaires ont inclus le chanteur Bobby Byrd, le batteur John "Jobo" Starks, Clyde Stubblefield, Melvin Parker (frère de Maceo), le saxophoniste St. Clair Pinckney, le trombone Fred Wesley, et le guitariste Alphonso Kellum.

À la fin des années 60, Brown redéfinit encore son style avec I Got the Feelin, Licking Stick-Licking Stick (1968) et Funky Drummer (1969). Dans ces titres, il abandonne le chant traditionnel pour une approche plus rythmique calquée sur la musique (donc très rarement mélodique).

Régulièrement apparaissent des parties parlées, directement au public, à la façon des rappeurs (avant l'heure). Il introduit aussi beaucoup de ruptures de rythmes et de breaks, il déstructure.

Ses chansons se politisent aussi, constituent une critique de la société, revendiquent, les meilleurs exemples étant Say It Loud (I'm Black and I'm Proud) (1968) et I Don't Want Nobody to Give Me Nothing (Open Up the Door I'll Get It Myself) 1970).

Ce nouveau style, le Funk, influence beaucoup d'artistes comme Sly and The Family Stone, The Temptations, toute la Motown, jusqu'aux nouvelles générations, dont Michael Jackson ou Prince. James Brown est aussi l'artiste le plus samplé, que ce soit par des DJ ou d'autres artistes.

En 1970, la majorité des membres du groupe de James Brown l'ont quitté pour de meilleures opportunités. Il crée donc un nouveau groupe avec Bobby Byrd incluant le bassiste Bootsy Collins, le guitariste Catfish Collins, le tromboniste Fred Wesley. Ce nouveau groupe fut baptisé The JB's et fit ses armes avec le titre « Get Up (Sex Machine) ».

Dans le désir de rester, Brown achète des stations de radio et crée son propre label chez Polydor, People, dans lequel il produira aussi certains de ses amis (dont Bobby Byrd, Lyn Collins, Myra Barnes, et Hank Ballard). Il s'est beaucoup investi dans les albums qu'il a produits, si bien qu'on reconnaît systématiquement son style derrière cette musique.

Ses productions personnelles à cette époque résument les innovations musicales des 20 années précédentes ; c'est l'époque de The Payback (1973), Papa Don't Take No Mess (1974), Funky President (1975), Get Up Offa That Thing (1976),… En 1973 il signe aussi la bande originale du film blaxploitation Black Caesar.

Miles Davis et d'autres musiciens de jazz citent alors James Brown comme une influence majeure sur leurs styles.

À la fin des années 70, Mr Dynamite a déjà définitivement assis son statut de star. Son groupe se sépare encore, chacun ayant ses propres ambitions (comme Bootsy Collins).

C'est alors l'avènement du disco, et le chanteur, qui avait anticipé le mouvement y participe un peu (dès 1976 certains titres sonnent disco!). L'autre musique dont il est certainement l'initiateur est le rap. Beaucoup contredisent ce fait; mais on remarque dans certains albums comme I'm real que James Brown fait une musique beaucoup plus ressemblante au rap qu'au genre funk. C'est toutefois un rap très influencé par ses racines qui sont le funk. James Brown déclara dans une revue, au tournant du siècle: tu écoutes le rap? Eh bien 90% du rap, c'est ma musique. En effet, on remarque que tous les mix des rappeurs reprennent plus de 20 morceaux du «godfather» afin de produire des sons ou des effets caractéristiques de cette musique. M.C Hammer s'est beaucoup inspiré de James Brown, à la fois au niveau de la danse et au niveau de la musique. Il est venu chanter lors des funérailles du chanteur pour honorer son nom.

À partir de cette période, il est beaucoup moins prolifique et actif. Notons toutefois ce fabuleux concert à l'Apollo en 1983 durant lequel James Brown invite sur scène ses « successeurs » Michael Jackson et Prince qui faisaient partie des spectateurs. Jackson réalise alors des pas de danse rapides et précis plus proches du style de Brown que du sien, ainsi que son célèbre pas de danse le Moonwalk. Prince monte également sur scène pour jouer de la guitare et danser, lui aussi ferra honneur à James Brown en exécutant le trick avec le micro caractéristique celui-ci. Le public est conquis.

Il adopte un style musical plus grand public, il obtient un rôle de prêtre déjanté dans le film The Blues Brothers et il interprète la bande originale et apparaît dans Rocky IV avec le titre Living in America (1985). Il collabore aussi avec des groupes hip hop (Static en 1988). Il enregistre aussi en duo avec le rappeur Afrika Bambaataa, Unity en 1984. Selon Afrika Bambaataa, fondateur de la Zulu Nation, James Brown aurait à l'époque voulu se rapprocher du mouvement hip-hop, mais Afrika Bambaataa a voulu l'écarter un peu en considérant qu'il lui a ainsi permis de "rester une star du rock".

À partir de la fin des années 80, malgré un réel retour en haut des charts, the godfather of soul est beaucoup moins prolifique et se fait surtout remarquer pour ses problèmes judiciaires.

En 1988, il est arrêté pour excès de vitesse puis emprisonné pour détention d'armes et consommation de PCP. Il est condamné à 6 ans de prison (peine commuée en 3 ans, il sort en 1991).

Jusqu'à sa mort, il alterne entre périodes de désintoxication, arrestations pour possession de drogue, et autres arrestations pour violences conjugales… Mais aussi périodes où il continue à enregistrer et à se produire à travers le monde.

En 2005, il chante en duo sur une chanson avec les Black Eyed Peas sur leur dernier album Monkey Business intitulée They don't want music. On reconnaît bien son style jazz rétro mélangé au rythme plus moderne des B.E.P.

Le 23 décembre 2006 , James Brown, malade, s'est rendu avec quelques heures de retard à un rendez-vous chez son dentiste à Atlanta (Géorgie) pour une implantation dentaire. Durant cette visite, le dentiste de James Brown s'est aperçu que le chanteur semblait « en mauvaise santé et très fatigué ». Plutôt que de réaliser l'implantation dentaire, le dentiste a conseillé à James Brown de consulter un médecin concernant son état de santé.

Le dimanche 24 décembre, il est admis à l'Emory Crawford Long Hospital d'Atlanta où les médecins diagnostiquent une pneumonie. Selon Charles Bobbit, manager et ami personnel du chanteur depuis de longues années, James Brown souffrait de sévères quintes de toux depuis qu'il était revenu d'un voyage en Europe en novembre 2006.

Bien que James Brown ait dû annuler des concerts imminents à Waterbury (Connecticut) et Englewood (New Jersey), le chanteur espérait que les médecins le laisseraient quitter l'hôpital à temps pour des concerts prévus pour le passage à l'année 2007. En effet, il était prévu qu'il chante au Count Basie Theatre (New Jersey) et au club de blues de B.B. King à New York. Il devait aussi chanter une chanson en direct sur la chaîne de télévision CNN. Au lieu de cela, Brown est resté hospitalisé et son état de santé s'est fortement dégradé tout au long de la journée.

Le 25 décembre 2006, James Brown décède à 1h45 (heure locale) d'une insuffisance cardiaque congestive, à l'âge de 73 ans, causée par une complication de sa pneumonie.

De nombreux invités célèbres et des milliers de fans ont participé à deux commémorations publiques en hommage au chanteur disparu, à l'Apollo Theater à New York le 28 décembre 2006 et au James Brown Arena à Augusta (Géorgie) le 30 décembre 2006. Une cérémonie privée a aussi eu lieu le 29 décembre 2006 à laquelle ont participé la famille et les amis proches de James Brown. Des extraits de ses concerts ont été diffusés.

Parmi les célébrités présentes se trouvaient entre autres Michael Jackson, Joe Frazier, Dick Gregory, MC Hammer, Jesse Jackson, Don King et Paul McCartney.

Le groupe de musiciens ayant accompagné James Brown durant sa carrière, The Soul Generals, ont joué quelques unes de ses chansons les plus célèbres.

Durant la lecture du testament de James Brown le 11 janvier 2007, l'avocat du chanteur a révélé que seulement ses six enfants adultes (Terry Brown, Larry Brown, Daryl Brown, Yamma Brown Lumar, Deanna Brown Thomas et Venisha Brown) y étaient cités. Sa femme Tomi Rae Hynie et son dernier fils âgé de cinq ans, James II, ne figurent pas dans la liste des héritiers possibles. Le testament de James Brown aurait été rédigé dix mois avant la naissance de James II et plus d'un an avant son mariage avec Tomi Rae Hynie.

Le 24 janvier 2007, les enfants de James Brown ont porté plainte contre les avocats personnels du chanteur. Dans leur requête, ils demandaient au tribunal de les révoquer et de nommer un administrateur chargé de régler les problèmes liés à l'héritage. Tomi Rae Hynie a également porté plainte le 31 janvier 2007 pour contester la validité du testament et pour qu'elle soit reconnue en tant que veuve de James Brown.

Après les commémorations de décembre 2006 et à cause des tergiversations entre les enfants et les avocats du défunt, le cercueil de James Brown est resté pendant de longues semaines dans une pièce à température contrôlée. Des échantillons ADN ont également été prélevés afin de vérifier des paternités supposées.

James Brown ne fut enterré que le 10 mars 2007, à Beech Island, en Caroline du Sud dans une crypte familiale sous la maison d'une de ses filles, Deanna Brown Thomas. Selon la famille, le corps du chanteur n'y reposerait que temporairement car un mausolée public avec musée (à la manière de Graceland pour Elvis Presley) est en cours de construction à Atlanta.

En décembre 2007, cinq des enfants de James Brown exigent l'invalidation de son testament, arguant que ses anciens conseillers ont usé de leur influence pour pousser le chanteur américain à établir des fonds caritatifs dont ils pourraient tirer un profit personnel. Les cinq enfants de Brown ont été largement écartés de la partie financière du testament, qui lègue la majeure part de ses avoirs à des fonds censés assurer l'éducation des petits-enfants du chanteur de soul et la scolarisation d'enfants défavorisés.Ils auraient découvert des testaments antérieurs qui remettent en question sa volonté de léguer son argent à ces œuvres caritatives. Les plaignants (Deanna Brown Thomas, Venisha Brown, Daryl Brown, Yamma Brown Lumar et Larry Brown) contestent la version finale du testament devant un tribunal d'Aiken, en Caroline du Nord, au motif que trois des conseillers de Brown auraient poussé le chanteur à créer les fonds pour pouvoir ensuite les gérer eux-mêmes. Un des conseillers visés, Buddy Dallas, a nié ces accusations, qualifiant la procédure judiciaire d'"acte de désespoir". La plupart des avoirs de James Brown, décédé le jour de Noël l'année dernière à 73 ans, sont légués au fonds "I Feel Good" pour la scolarisation d'enfants défavorisés en Caroline du Sud, ainsi qu'à un autre fonds destiné à l'éducation de ses petits-enfants âgés de moins de 35 ans.

Célèbre pour sa musique et son influence sur beaucoup d'artistes qui le suivirent, James Brown était aussi renommé pour ses performances sur scène et sa recherche de la perfection en tant que professionnel du spectacle, qui lui valut le surnom, probablement auto-attribué, de hardest working man in show business.

Brown avait un style de danse remarquable qu'il travaillait en permanence et qui fit de lui une influence marquante de ceux qui le suivirent. On retrouve notamment son influence par exemple dans le breakdance et chez pratiquement tous les artistes de funk. Son pas de danse glissant fait inévitablement penser au Moonwalk de Michael Jackson. Brown disait à ce sujet : « Je leur ai appris tout ce qu’ils savent, mais pas tout ce que je sais ! ».

La performance de Brown sur scène était un mélange de routines soigneusement répétées et d'improvisation. Il avait compris que le rythme était sa plus grande force, et capable de danser plus vite que n'importe qui, il adoptait toutes les danses qui naissaient dans les clubs de noirs et les adaptait pour en faire un style propre et créer notamment une danse qui porte son nom, la James Brown.

Encore peu avant son décès, chaque apparition de James Brown était l'occasion de découvrir un danseur qui dégageait une énergie extraordinaire, même s'il n'était plus capable de tenir le rythme aussi longtemps.

Autre passage obligé d'un concert de Brown, le moment où apparemment épuisé, il s'écroulait à genoux (souvent sur Please, please) et où un assistant (souvent Danny Ray) venait poser sur ses épaules une cape argentée, l'aidait à se lever et entreprenait de l'emmener vers les coulisses en le soutenant. Mais après quelques pas, Brown se redressait soudain, se débarrassait de la cape et revenait à l'avant scène pour satisfaire les appels de la foule en délire. Quelques minutes plus tard, la scène se répétait, parfois avec une cape d'une autre couleur (Brown ayant toujours soigné ses costumes), et pouvait se répéter trois ou quatre fois de suite.

James Brown vivait dans le comté d'Aiken (Caroline du Sud), dans une maison au bord du fleuve Savannah, juste en face de la ville d'Augusta (Géorgie).

Brown a été marié quatre fois. Son mariage avec sa dernière épouse, Tommie Raye Hynie, qui avait eu lieu en 2002, a été annulé peu de temps après. Ils se sont pourtant remariés en 2004 et ont eu un enfant. Brown a également eu deux enfants avec sa première femme, Velma Warren, et trois avec sa seconde, Deidre Jenkins. Adrienne Rodriegues, sa troisième épouse, avait fait arrêter Brown quatre fois pour violences conjugales.

En novembre 1993, la 9e rue d'Augusta fut rebaptisée "James Brown Boulevard" au cours d'une cérémonie présidée par le maire de la ville, Charles DeVaney.

En mai 2005, une statue de bronze de plus de deux mètres de haut représentant Brown fut inaugurée à Augusta. L'inauguration aurait du avoir lieu un an plus tôt, mais elle a été reportée du fait d'une plainte à son encontre, pour violences conjugales.

En août 2006, le stade sportif local a aussi été rebaptisé en James Brown Arena. En 2007, dans leur tournée A bigger bang, les Rolling Stones lui rendent hommage avec la reprise de I'll go crazy.

En haut



Macy Gray

Macy Gray in Toronto, Canada by Tracey Nolan (2008).jpg

Macy Gray, née sous le nom de Natalie Renee McIntyre, est une chanteuse américaine de soul, R'n'B et neo soul, auteur-compositrice, productrice et actrice, connue pour sa voix aigüe et cassée. Elle a été récompensée aux Grammy Awards.

Macy a réalisé trois albums, un album de compilations et un album live. Elle en prépare un quatrième pour 2007.

Macy Gray est née le 6 septembre 1967 à Canton dans l'Ohio. Sa carrière artistique débuta après son passage à Los Angeles, en Californie en 1998. "I've Committed Murder" et "Why Didn't You Call Me" furent deux des titres enregistrés à cet endroit.

En 2001, Macy Gray fut récompensée d'un Grammy Award pour la "meilleure performance vocale pop" pour son titre "I Try", titre qui fut également nominé pour les prix de la "Chanson de l'année" et "l'enregistrement de l'année". Elle a alors collaboré avec Fatboy Slim dans "Halfway Between the Gutter and the Stars", les Black Eyed Peas et Slick Rick (pour la chanson "The World is Yours" dans la BO du film "Rush Hour 2") alors qu'elle tournait dans "Training Day". Elle fût un peu boudée en 2001, lorsqu'elle oublia les paroles de l'hymne national américain.

Au cœur de la polémique, l'album "The ID" fut un échec commercial, calant en grande partie dans les bacs des États-Unis, malgré des collaborations avec John Frusciante et Erykah Badu, et malgré le titre "Sweet Baby" qui obtint la onzième place au hit parade. Peut-être cet échec est-il dû à la date de sortie de l'album, une semaine avant les attentats du 11 septembre 2001. En 2002, elle apparaît dans "Spider-man", jouant son propre-rôle; et travailla avec Santana dans son album "Shaman". Puis, en 2003, elle réalise son troisième album, "The Trouble With Being Myself". Un projet de dessin animé relatant de l'enfance de Macy Gray fut développé, mais jamais réalisé.

Macy Gray fut mariée à Tracy Hinds de 1996 à 1998, ils eurent trois enfants. Elle ouvrit une école de musique nommée "The Macy Gray Music Academy" en 2005. Outkast et Sleepy Brown contribuèrent au nouvel album de Macy Gray, "Big", sorti le 26 mars 2007.

En haut



Taboo Nawasha

Taboocrop.jpg

Jaime Luis Gómez est un chanteur américain de hip-hop membre du groupe des Black Eyed Peas né le 14 juillet 1975 à Los Angeles, en Californie. Son nom d'artiste est Taboo Nawasha, souvent raccourci en Taboo.

Gómez a des ascendances mexicaines et shoshones. Il souhaitait dans sa jeunesse se consacrer à la philanthropie, et ne se lança dans la musique que vers la fin de son adolescence. Il a rejoint les Black Eyed Peas en 1995, composé d'apl.de.ap et will.i.am, anciens membres du groupe Atban Klann. Taboo est également réputé pour son style de danse inspiré du Kung-Fu (il pratique le Jeet Kune Do).

En haut



Source : Wikipedia