BTP

3.3852005532552 (1446)
Posté par woody 22/03/2009 @ 00:07

Tags : btp, economie

Dernières actualités
La Libye intéressée par l'énergie et le BTP italiens - Le Point
La Libye envisage d'investir dans l'électricité et les infrastructures en Italie et sont concernés notamment l'électricien Enel et le groupe de BTP Impregilo, déclare le directeur de son fonds souverain. Abdulhafid Zlitni, président de la Libyan...
Secteur d'activité : BTP / Immobilier / Génie civil - Studyrama
Dans le cadre d'une création d'agence, vous êtes responsable de l'agence de Périgueux. Dans un premier temps vous assurez un rôle commercial opérationnel, puis vous êtes amené à développer votre propre réseau de prescripteurs. En tant que Manager,...
Caisses de congés payés du BTP : un trésor de 777 millions - 89Street
L'ancien expert comptable a plongé son nez dans les comptes des caisses de congés payés du BTP. Il a trouvé un trésor de 777 millions d'euros… Il aura fallu quelques coups de semonce pour que l'Union des caisses de France (UCF) consente à lever le...
Les PME du BTP sont optimistes sur leur activité - Batiactu
Les dirigeants de petites et moyennes entreprises du BTP sont les plus nombreux à considérer que leurs entreprises sont en croissance ou se maintiennent, d'après une enquête du cabinet KPMG. Les dirigeants des PME du BTP sont plus optimistes que ceux...
Grandeur et démesure - France Soir
Pour ce puissant chef d'entreprise, numéro un du BTP en Espagne, rien n'est trop beau ni impossible. Ses prédécesseurs avaient lutté en vain deux ans pour s'offrir les services de Cristiano Ronaldo et de Kaka, lui boucle en deux semaines et pour 159...
Intérim : "la baisse ralentit" mais "aucune amélioration", selon ... - Boursorama
En dehors des traditionnels métiers en tension (pénurie de main d'oeuvre, ndlr) comme le médico-social, la haute technologie ou des spécialités du BTP, telles que plombier ou électricien, on ne voit rien", at-il ajouté. "Je pourrais vous raconter des...
BTP : trois entreprises dans la tourmente - FranceAntilles.fr Martinique
Mercredi, les salariés grévistes des trois entreprises de BTP organisaient, avec le soutien de la CDMT, une conférence de presse, en ignorant que l'une des sociétés avait déjà été liquidée la veille. (JM.E/France-Antilles) Un véritable imbroglio....
Eutelsat : Michel de Rosen nommé directeur général délégué - La Tribune.fr
"La Tribune" avait révélé ce matin que le conseil d'administration du grand opérateur satellitaire Eutelsat, contrôlé par la Caisse des dépôts (CDC) et l'espagnol Abertis, spécialiste du BTP et des concessions, pourrait décider du nom de son futur...
Pas de reprise dans le bâtiment - Le Figaro
"Du fait de l'inertie inhérente au secteur, un redémarrage franc ne peut avoir lieu avant fin 2010", estime Nicolas de Buttet, responsable de la branche BTP de Euler Hermes SFAC. En effet "la chute de la production de crédits ne va pas s'améliorer à...
Professionnels du BTP et Auto-entrepreneur - mêmes obligations - TWC Média (Communiqué de presse)
M. Raymond Durand a attiré du secrétaire d'État chargé du commerce, de l'artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme et des services sur la mise en oeuvre des garanties de la responsabilité civile décennale pour les auto entrepreneurs...

Conducteur de travaux

Le conducteur de travaux est en BTP celui qui planifie et contrôle les travaux de construction. Il encadre une équipe de techniciens et d'ouvriers avec l'aide d'un ou plusieurs chefs de chantier.

Le conducteur de travaux est un homme de terrain et ses activités varient beaucoup selon la taille du chantier et la structure de l’entreprise. Il est responsable de la qualité des travaux effectués, de la tenue des délais et du respect du budget. Il contrôle toutes les étapes du chantier, depuis l’étude du dossier technique jusqu’à la réception des travaux. Il dépend directement du chef d’entreprise ou du directeur des travaux. C'est une personne importante en construction car il fait le lien entre tous les intervenants, décideurs ou exécutants. On peut dire que c'est lui qui a la vision la plus globale d'un chantier.

Le métier de conducteur de travaux est polyvalent. Le conducteur de travaux étudie le dossier concernant le projet de construction, les plans d’architecte, les différents cahiers des charges comme le cahier des clauses techniques particulières, les devis. Il effectue les démarches administratives et techniques d’ouverture du chantier et assure la gestion financière et l'organisation des approvisionnements. Il intervient dans le choix des matériaux et des équipements utilisés ainsi que dans les négociations avec les sous-traitants. Il peut aussi participer au recrutement des personnels. Il surveille l’avancement des travaux, étudie avec les ingénieurs les problèmes rencontrés et veille aussi au respect des dispositifs de sécurité. Il décide de la composition des équipes et gère les plannings de travail. Le conducteur de travaux peut être aidé par un ingénieur méthode pour la mise en place du chantier.

On peut devenir conducteur de travaux par promotion interne, en gravissant tous les échelons hiérarchiques de l'entreprise (Ouvriers, chef de file, chef d'équipe, aide-conducteur puis conducteur) ou directement à la sortie d'une école d'ingénieur, d'un Master Génie Civil ou même d'un DUT ou d'un BTS.

Le salaire est situé globalement entre 1500 et 4500 euros brut suivant l'expérience.

En haut



Cancé

Le Groupe Cancé est un groupe du BTP du Sud-Ouest. C'est la 11e entreprise au plan national pour les constructions métalliques. Elle compte 200 salariés, son siège est situé à Nay et elle dispose de nombreuses agences principalement dans le Sud-Ouest.

S’ajoute aussi Cancé réunion, la dernière des filiales, regroupant toutes les activités du groupe sur un même site.

Cancé constructions métalliques étudie, conçoit et réalise des bâtiments industriels, agricoles, commerciaux, sportifs, scolaires, universitaires et hospitaliers. Pour réaliser ces bâtiments, les usines de productions transforment des barres d’acier en éléments qui, une fois assemblés entre eux sur le chantier, constituent l’ossature ou la structure métallique du bâtiment. En 2003, la production représentait 10 100 tonnes d’acier. Tous les autres matériaux qui interviennent dans la réalisation du bâtiment ne subissent pas de transformation, ils sont achetés à différents fournisseurs et sont directement ou non acheminés sur le chantier afin d’être fixés à l’ossature. Il s’agit par exemple des visseries, de la couverture ou de l’isolation.

Chaque client est un cas particulier, les bâtiments, biens immobiliers, étant des constructions non standardisées. Chaque bâtiment est ainsi un produit avec ses particularités. Les clients sont très divers allant du particulier voulant se faire construire un garage, une association désirant se faire bâtir une buvette ou encore un grand groupe aéronautique désirant créer des hangars. Cancé a réalisé des hôpitaux (Pellegrin, Tarbes), la gare de péage de Bayonne ou encore certaines infrastructures du tramway de Bordeaux…

En haut



A'lienor

Logo de A'lienor

A'lienor SAS est un concessionnaire français d'autoroute, consortium qui réunit les groupes BTP Eiffage et Sanef. Il a été chargé par décret public de construire et d'exploiter l'autoroute A65. La concession est valable jusqu'au 19 décembre 2061.

Dans le cadre d'un appel d'offre européen, A'lienor a concurru et remporté le contrat de concession pour la construction et l'exploitation de l'autoroute A65 entre Pau et Langon. Suite à cet appel d'offre, le 18 décembre 2006 par décret, la concession a été établie pour une durée de 55 ans. Controversée en raison de problèmes environnementaux (dont notamment la présence de nombreuses espèces protégées), le projet a été modifié pour éviter certaines zones sensibles, le Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, dirigé par Jean-Louis Borloo, n'a donné son feu vert qu'au début des travaux, le 6 mois 2008 .

En raison d'un retard de six mois dans la mise en œuvre des travaux, dûs aux contraintes liées à l'environnement, les coûts totaux s'élèvent encore de 300 millions d'euros (les premières estimations faisaient état de 1,2 milliards d'euros) .

Le contrat passé avec l'Etat, en juin 2006, stipule que « le financement, la construction et l'exploitation de l'autoroute A65 seront assurés aux risques et périls du concessionnaire, sans nécessiter de subvention publique. » . Cependant, A'lienor essaie de récupérer de l'Etat 300 millions d'euros supplémentaires en raison du retard des travaux .

En septembre 2008, une mixture de chaux qui a coulé dans une rivière a fait disparaître des lieux une espèce protégée, l'écrevisse à pattes blanches .

Sanef, en tant qu'actionnaire, sera chargée de l'exploitation de l'autoroute, tout au long de la durée de la concession.

En haut



Parti pour une Turquie indépendante

Armoiries de la Turquie

Cet article fait partie de la série sur la politique de la Turquie, sous-série sur la politique.

Le Bağımsız Türkiye Partisi ou BTP (« Parti pour une Turquie indépendante ») est un parti politique de Turquie.

En haut



Maillard et Duclos

Maillard et Duclos est une entreprise de travaux publics (BTP) créée par Jean Maillard et M. Duclos, filiale de la Lyonnaise des Eaux-Dumez. Elle fut numéro un du BTP en région Rhône-Alpes et très présente au Maroc.

Le 18 novembre 1993, Robert Bourachot, son PDG est mis en examen et écroué pour abus de biens sociaux, faux et usage de faux. Il révèle aux policiers l’existence de 27 millions de francs de fonds occultes destinés à des partis politiques et imposés par la maison mère de sa société, la Lyonnaise des Eaux-Dumez, dirigé par Jérôme Monod, ancien secrétaire général du RPR, proche de Jacques Chirac. Il met en cause plusieurs personnalités du RPR et de l’UDF, notamment Alain Juppé.

Cette mise en examen a ouvert les investigations de la justice sur le financement illégal du RPR.

En haut



Baudin Chateauneuf

Logo de Baudin Chateauneuf

Baudin Chateauneuf est une entreprise des bâtiment et travaux publics (BTP) basée à Châteauneuf-sur-Loire dans le Loiret.

En 1919, l'entrepreneur Basile Baudin et l'ingénieur Georges-Camille Imbault, spécialiste de la conception des ponts, fondent Baudin et compagnie. En 1928, l'entreprise prend la forme d'une société anonyme sous le nom de "Établissements Baudin". Basile Baudin dirigera l'entreprise jusqu'en 1932, Georges Imbault lui succèdera et occupera le poste jusqu'à sa mort en mars 1951. Outre le changement de direction en 1952, la société prend également prend la dénomination de "Baudin Chateauneuf". Aujourd'hui, la société est parfois désignée sous le simple sigle BC.

En France, Baudin Chateauneuf (BC) est implanté sur 14 sites. Si le siège social est situé à Châteauneuf-sur-Loire dans le Loiret, la société est également implantée à Téteghem et Lille (Nord-Pas-de-Calais), à Rogerville, Alençon et Montivilliers (Normandie), à Gentilly et Lagny-sur-Marne (Île-de-France), à Tours (Centre), à Dampierre-sur-Salon (Franche-Comté), à Dieue-sur-Meuse (Lorraine), à Chassieu (Rhône-Alpes), à Martigues (Bouches-du-Rhône) et à Saint Pantaléon de l'Arche.

Baudin Chateauneuf compte plusieurs filiales : Métal Nord, Rosay Couvertures, Berthold, Sylvametal, Société Jurassienne de Montage, PCB, Stex, Arnodin et Dervaux.

Outre ces trois principales activités, l'entreprise est également impliquée dans la construction d'éolienne, de locaux industriels, de câble offshore ainsi que dans la construction d'un barrage destiné à éviter l'ensablement du Mont-Saint-Michel.

Par l'intermédiaire de son département export, Baudin Chateauneuf intervient à l'étranger depuis 1996. Les principales réalisations ont été effectuées au Cambodge, au Libéria, au Viet-Nam et à Madagascar.

En haut



Institut d'ingénieur des techniques du bâtiment et des travaux publics

L’Institut d'ingénieur des techniques du bâtiment et des travaux publics (IIT BTP) est une école d'ingénieurs française proposant deux années de classes préparatoires intégrée, et un cycle d'ingénieur en alternance. Cette école se trouve à Reims, et fait partie du CNAM. Celle-ci se différencie des autres écoles par le fait que ce soit une petite école (avec des promotions de 25 élèves en moyenne), et que l'on trouve des enseignements axés sur le domaine du BTP dès la première année. L'alternance occupe une place importante, avec des stages ouvriers les deux premières années,et un cycle d'apprentissage les 3 années suivantes avec des responsabilités de plus en plus importantes en entreprise.

En haut



Centre supérieur de formation par l'apprentissage

Le Centre supérieur de formation par l'apprentissage (CESFA) est une école d'ingénieurs française située à Bagneux et spécialisée dans les métiers de la construction.

A la demande de grandes entreprises du BTP et avec le soutien des organisations professionnelles, le Cesi (Centre d'Etudes Supérieures Industrielles) crée en 1991 une formation préparant à la fonction d'Ingénieur Travaux Tous Corps d'Etats.

Le 4 octobre 1994, la Commission des Titres d'Ingénieur habilite le Cesi à délivrer le diplôme d'Ingénieur Bâtiment, spécialité Coordination Tous Corps d'Etat.

Cette nouvelle formation d'ingénieurs devenait une formation par l'apprentissage en 3 ans. Les trois premières promotions sont assurées dans le cadre du cefipa (Centre de formation d'Ingénieurs par l'Alternance).

Début 1998, le Cesi et l'ESTP (Ecole Spéciale des Travaux Publics du Bâtiment et de l'Industrie) s'associent pour créer un organisme ayant pour objet de gérer un nouveau CFA (Centre de formation d'Apprentis) : le Cesfa-BTP (association loi 1901), avec la validation du Conseil régional d'Île-de-France.

Le Cesfa-BTP fait partie du réseau national des ITII (Instituts des techniques d'ingénieur de l'industrie).

Il faut aussi savoir qu'un niveau TOEIC de 750 points est exigé pour obtenir le diplôme d'ingénieur.

La promotion 2007/2010 du Cesfa-BTP est composée de 146 ingénieurs apprentis.

En haut



Source : Wikipedia