Azerbaïdjan

3.3483068417575 (1447)
Posté par rachel 01/05/2009 @ 22:12

Tags : azerbaïdjan, asie, international, environnement

Dernières actualités
La famille présidentielle d'Azerbaïdjan mécène à la cathédrale de ... - Nouvelles d'Arménie
La fondation Heydar Aliev, du nom de l'ancien président azerbaïdjanais (1969-2003), va offrir lundi 40.000 euros pour restaurer des vitraux de la cathédrale de Strasbourg, a annoncé la municipalité. Organisation officiellement "non gouvernementale" et...
Moussavi, héros malgré lui d'une révolte qui s'essouffle - Le Figaro
Né le 29 septembre 1941 dans l'Azerbaïdjan iranien, Moussavi n'a pourtant pas la prétention de renverser le système. Cet ex-révolutionnaire est un homme du sérail. En 1979, après le départ du chah, il fait partie des fondateurs du Parti islamique qui a...
Corapporteuse de la Commission de Suivi de l'APCE pour l ... - APA
Une vaste champs a été ouverte devant moi pour s'occuper de haute couture en Bulgarie et à l'étranger » a déclaré la corapporteuse de la Commission de Suivi de l'APCE pour l'Azerbaïdjan Evguenia Jivkova, citée par le Bureau européen de APA....
Générosité et fin du parking pour sauver les vitraux - 20minutes.fr
Roland Ries hier avec le président de la République d'Azerbaïdjan et son épouse./ G. VARELA / 20 MINUTES Les dons affluent pour sauver cinq vitraux de la façade sud de la cathédrale. Hier encore, la fondation azerbaïdjanaise Heydar Aliyev a remis 40...
Azerbaïdjan : le Parti d'Islam proteste contre la visite de Peres - APA
Le chef du Parti d'Islam d'Azerbaïdjan Haji Movsum Samadov a organisé une conférence de presse, a rapporté APA. M.Samadov s'est exprimé sur la situation au Haut Karabakh et la visite éventuelle du président israélien Shimon Peres en Azerbaïdjan....
Azerbaïdjan : Une manifestation à Nardaran contre la visite de ... - APA
Les habitants de Nardaran (village à la banlieue de Bakou) manifesteront le 24 juin, contre la visite éventuelle de Shimon Peres en Azerbaïdjan, a rapporté APA. Réunis à la place « Imam Hussein », les nardaranais protesteront en outre, la fermeture...
Azerbaïdjan : Discussions parlementaires sur les ONG interrompues - APA
L'Ombudsmane azerbaïdjanaise Elmira Suleymanova a reçu le groupe de travail pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale (COEST), a rapporté APA. La visite avait un caractère de connaissance. Mme Suleymanova a informé les délégués sur le fonctionnement de...
Téhéran: des morts samedi dans l'incendie d'une mosquée par des ... - AFP
"Hier des émeutiers ont brûlé une mosquée à l'intersection d'Azerbaidjan et Navab, et malheureusement un certain nombre de nos citoyens ont été tués", a dit la télévision, sans apporter aucun autre détail. Les images du bâtiment brûlé qu'a montrées la...
Visite des chefs de la diplomatie azerbaïdjanaise et arménien à ... - APA
Les chefs de la diplomatie azerbaïdjanaise et arménienne se réunissent le 26 juin à Paris, rapporte APA. Les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE y seront présents, a déclaré le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise Elmar Mammadyarov,...
Trabzonspor veut Vogts - L'Equipe.fr
Seul problème, l'ancien sélectionneur de la Mannschaft est actuellement sous contrat avec la Fédération d'Azerbaïdjan, qui en est très satisfait. «Nous voulons le prolonger, a ainsi déclaré dimanche son secrétaire général. Et nous espérons que cela va...

Azerbaïdjan

Armoiries de l'Azerbaïdjan

L’Azerbaïdjan (azéri : Azərbaycan), officiellement la République d'Azerbaïdjan, est un pays du Caucase. Sa capitale est Bakou, la langue officielle est l'azéri et la monnaie le manat. Le pays est sorti de l'URSS depuis 1991.

En 1804, le tsar Alexandre conquiert Gandja à la Perse, qui devient Elizavetpol. Le Traité de Golestan en 1813 donne à la Russie les provinces de Perse situées au nord de l’Araks. La ville de Bakou est annexée et devient la capitale d’un gouvernorat aux termes du traité de Turkmanchai de 1828 et du traité de paix conclu à Edirne.

Au cours de la guerre 1877-1878, la Russie s’empare de la région du Kars-Ardagan. À la fin du XIXe siècle, la Russie découvre les richesses en pétrole du pays. Bakou devient le premier producteur mondial de pétrole. Un mouvement azéri relativement structuré émerge au même moment.

En 1918, l’Azerbaïdjan se proclame république indépendante et forme avec ses pays frontaliers la République fédérative transcaucasienne. La République Démocratique d'Azerbaïdjan a existé jusqu'en 1920. C'est alors le premier pays démocratique musulman d'Asie, et le premier pays musulman à donner le droit de vote aux femmes. En 1920, le pays est occupé par l’Armée rouge et rattaché à l’Union soviétique avant d'être intégré en 1922 à la Fédération transcaucasienne et à l’Union soviétique sous la forme de la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan.

L’Azerbaïdjan proclame son indépendance après l'effondrement du bloc communiste le 30 août 1991.

Aboulfaz Eltchibeï, le chef du Front populaire d'Azerbaïdjan (FPA), est élu président au suffrage universel avec 55 % des voix en juin 1992. À la suite d'une courte guerre civile, il est destitué en juin 1993 et remplacé provisoirement par l’ancien dirigeant soviétique Heydar Aliyev, chef du Parti communiste. La destitution d’Eltchibeï est « acceptée » par référendum en octobre 1993 et Aliyev est élu président avec 98,8 % des suffrages.

L'Azerbaïdjan est une république à régime présidentiel démocratique. Les dirigeants ont choisi l'alliance politique avec les États-Unis.

Aujourd'hui, les États-Unis sont bien implantés dans le pays intéressés par la position stratégique de l'Azerbaïdjan dans le Caucase et par la présence de pétrole. La Russie a retrouvé une large influence à Bakou. L’Iran s’est également rapproché du pays en raison de la présence d’une forte minorité azérie en Iran (à peu près 20 millions de personnes), mais aussi parce qu'ils recherchent une alliance pour contrebalancer l'influence turque sur la région. L'azeri est une langue du groupe turc et il existe de forts liens culturels et politiques avec la Turquie.

Le président Heydar Aliyev, ancien membre du PCUS (Parti communiste de l'Union soviétique), a dirigé le pays de 1993 à 2003, d'une main de fer. Sérieusement malade, il a fait élire son fils Ilham Aliyev à la présidence lors des élections de 2003 avec près de 77 % des voix. L’opposition est descendue dans la rue mais la répression et le manque de soutien de la « communauté internationale » (contrairement à la Géorgie voisine) ont rapidement clos toute contestation. Selon un sondage effectué par l’institut Gallup sur 1 400 citoyens de l’Azerbaïdjan, à peine 38 % des personnes interrogées font confiance à leur armée et 37 % « partiellement confiance ». Un sondage qui démontre une fois de plus que les investissements massifs dans l’armée, annoncés maintes fois par Bakou, n’ont pas encore atteint leur cible. Une situation qui conforte la position de l’ex-ministre arménien de la Défense, Serge Sargsian qui affirmait que les meilleures armées ne sont pas celles des pays les plus riches. En revanche, 52 % des Azéris seraient satisfaits de la situation économique de leur pays. En 2003, ils n’étaient que 31 % à l’affirmer. 60 % des personnes interrogées se disent confiants sur l’évolution économique du pays et 66 % de déclarent intéressés par la politique et le travail de leur gouvernement. Ilham Aliyev est réélu à l'élection présidentielle d'octobre 2008 augmentant son score de 2005 de plus de dix points à 88,73 %. L'OSCE a jugé cette élection non démocratique.

Malgré tout, un conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan persiste au sujet du Haut-Karabagh.

Pour les questions de minorités religieuses en Azerbaïdjan, voir l'article Orthodoxie en Azerbaïdjan.

L'économie de l'Azerbaïdjan est fortement dépendante de l'exploitation du pétrole en mer Caspienne, qui représente 70 % de ses exportations et 50 % du budget de l'État.La croissance est élevée, de l'ordre de 34,5 % en 2006 et 29,3 % en 2007 selon la Banque Mondiale.

Elle ne comprend pas que la préparation des repas, mais elle synthétise aussi la culture culinaire, son histoire, sa philosophie, ses habitudes et une certaine poésie de la cuisine.

Les noms des repas nationaux trouvent leurs origines dans la technique de leurs préparations et rappellent les régions d’où ils viennent. Par exemple, le nom du dolma vient de deux mots : doldurmaq signifie « remplir » et dolamaq signifie « rouler ».

Dans la cuisine nationale azerbaïdjanaise la viande de bovins et de moutons est très utilisée. Les archives prouvent que d'antan la viande de cheval et de chameau étaient aussi utilisées. Les Azéris préfèrent la viande des animaux de montagne. On utilise aussi la graisse, les abats et les tripes des animaux dans la cuisine azerbaïdjanaise.

Grâce à la variété des fleuves et des rivières, la cuisine azerbaïdjanaise contient beaucoup de plats de poisson. Les goûts des poissons rôtis, farcis et les chachlik (brochettes) de poisson sont très appréciés.

Parmi les produits volaillers les œufs sont très utilisés dans la cuisine nationale. Les omelettes aux œufs (sebzi kuku), le poulet aux œufs (çığırtma) sont des mets courants très appréciés. Les Azéris aiment utiliser les produits laitiers dans leur cuisine : atlama, dovğa, doğramac, ayranaşı.

Différentes sortes de pain comme lavach, yukha, sengah, khamrali, tendir coreyi, décorent les tables azerbaïdjanaises.

Les pâtes occupent une place importante dans la cuisine azerbaïdjanaise. Dans la cuisine azerbaïdjanaise les repas préparés avec la farine comme duchbéré, gurzé, horra, khechile, khengel, etc., sont plutôt mangés en hiver.

Les pâtisseries sont omniprésentes dans la cuisine azerbaïdjanaise. Autrefois, les paysans cultivaient les betteraves sucrières, ils produisaient du miel et ils l’utilisaient dans leur cuisine. Les Azéris sont fiers de leurs baklavas, chekerbouras, halvas, etc. Les différentes confitures sont apparues grâce à la production locale du sucre. La production de sucre raffiné en Azerbaïdjan a commencé au Xe siècle. Les confitures de coings, de cornouilles, de raisins, de figue, de noix et autres fruits sont souvent servies avec du thé. Les sorbets préparés avec des fruits et du sucre sont servis avec des pilafs.

La cuisine nationale azerbaïdjanaise est aussi riche par ses boissons. Les vodkas (araq en Azéri) faites à base de cornouilles et de mûres sont surtout utilisées comme traitement de certaines maladies. Autrefois, les Azéris préparaient une boisson appelée buzé, apparentée à la bière.

Le thé a une place très importante dans la vie quotidienne azerbaïdjanaise.

En haut



Frontière entre l'Azerbaïdjan et l'Iran

La frontière entre l'Azerbaïdjan et l'Iran est la frontière séparant l'Azerbaïdjan et l'Iran.

Du fait de l'existence de la république autonome azérie du Nakhitchevan, la frontière terrestre entre les deux pays n'est pas continue, mais en composée de deux fragments distincts.

À l'est, la frontière terrestre débute sur le rivage de la mer Caspienne au niveau de la ville d'Astara (38° 26′ 33″ N 48° 52′ 43″ E / 38.4425, 48.8786). Elle se poursuit à l'ouest sur 432 kmjusqu'à rencontrer le territoire arménien (38° 52′ 06″ N 46° 32′ 05″ E / 38.8683, 46.5347).

La frontière est interrompue par celle séparant l'Arménie et l'Iran et reprend, 35 km plus à l'ouest (38° 50′ 41″ N 46° 08′ 25″ E / 38.8447, 46.1403), le long du Nakhitchevan. Elle se poursuit sur 179 km jusqu'à l'intersection des frontières entre Iran et Turquie d'une part, et Arménie et Turquie d'autre part (39° 38′ 19″ N 44° 48′ 26″ E / 39.6386, 44.8072).

Le tracé de la frontière a son origine dans les conquêtes réalisées par l'empire russe au détriment de l'Empire perse au début du XIXe siècle, et dans les traités de Golestan (1813) et de Turkmanchai (1828).

Elle constitua dès lors une partie de la frontière entre l'Empire russe, puis l'Union soviétique, et l'Empire perse, puis l'Iran. Le tracé actuel résulte de la dissolution de l'Union soviétique en 1991 et de l'indépendance de l'Azerbaïdjan.

En haut



Frontière entre l'Azerbaïdjan et la Russie

La frontière entre l'Azerbaïdjan et la Russie est la frontière séparant l'Azerbaïdjan et la Russie.

En haut



Frontière entre l'Azerbaïdjan et la Turquie

Nakhichevan detail map.png

La frontière entre l'Azerbaïdjan et la Turquie est la frontière internationale séparant l'Azerbaïdjan et la Turquie.

Elle est située au nord-ouest du Nakhitchevan, portion de territoire azerbaïdjanais séparé du reste du pays par l'Arménie.

En haut



Fédération d'Azerbaïdjan de football

Football Azerbaïdjan federation.svg

La Fédération d'Azerbaïdjan de football (Azərbaycan Futbol Federasiyaları Assosiasiyası (az) AFFA) est une association regroupant les clubs de football d'Azerbaïdjan et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection d'Azerbaïdjan.

La fédération nationale d'Azerbaïdjan est fondée en 1992. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1992 et est membre de l'UEFA depuis 1994.

En haut



Orthodoxie en Azerbaïdjan

L'orthodoxie en Azerbaïdjan s'exprime parmi les peuples d'Azerbaïdjan principalement chez les Oudis, vivant à présent dans le village de Nidzh de la région de Gabalinsky et dans la région d'Oguzskom (ainsi que dans le village d'Oktamberi en Géorgie). Les Oudis (près de 8 000 personnes) qui résident en Azerbaïdjan ont reçu la possibilité de reconnaissance de leur particularité ethnique et la liberté religieuse seulement ces dernières années.

En haut



Source : Wikipedia