Apple

3.3754237288092 (1180)
Posté par hal 01/04/2009 @ 10:07

Tags : apple, high-tech

Dernières actualités
OS 3.0 : l'iphone enfin arrivé à maturité ? - Clubic
Demain, Apple publiera officiellement la nouvelle version de son système d'exploitation mobile. Cette version 3.0 de l'iphone OS accompagnera également le tout nouveau mobile de la marque (iphone 3G S). Mise à jour cosmétique ou évolution majeure ?...
Mac OS X : Apple corrige enfin Java - Zone Numérique
Six mois, c'est le temps qui se sera écoulé entre la découverte d'une faille pouvant s'infiltrer via le Java d'un navigateur web et la mise à disposition du correctif par Apple. Comme d'habitude, concernant cette mise à jour, on apprend qu'elle...
Apple s'intéresse à la synchronisation Pre via iTunes - Mac4ever
Il fallait bien que ça arrive : pour permettre de synchroniser le Palm Pre via iTunes, Palm fait passer son smartphone pour un iPod, s'exposant, de facto, à ce qu'une modification d'iTunes par Apple rende la chose impossible. Figurez-vous qu'Apple...
FCC : une enquête sur Apple et AT&T ? - MacPlus
Sont notamment visés Apple et AT&T, mais également Sprint et Palm (avec le lancement exclusif du Pré). Ce genre d'accords se feraient au détriment des consommateurs, qui n'auraient pas le choix du fournisseur de services téléphoniques…...
Apple corrige les vulnérabilités Java - Silicon.fr
Si Windows et Linux ont déjà été corrigés, il aura fallu être plus patient pour la plate-forme Mac OS X. Apple jure, un peu tard, qu'on ne lui reprendrait plus. La firme à la pomme vient de livrer une mise à jour Java pour Mac OS X afin de corriger...
Hugues Mulliez (Youg's) "Pour redresser Surcouf, nous allons ... - Journal du Net
D'une part les magasins de Paris Haussmann et Paris Daumesnil vont être rénovés en flagships, lieux de vie où le client prendra plaisir à découvrir des technologies et profitera de conseils et de services, à la façon des Apple Store....
Apple corrige enfin la vulnérabilité Java d'antan - Génération NT
Apple livre une mise à jour Java pour Mac OS X afin de corriger plusieurs vulnérabilités de sécurité qui ont été comblées en amont il ya près de six mois. Au mois de décembre 2008, Sun Microsystems avait corrigé une vulnérabilité Java via la...
Apple a choisi Intel pour faire des économies ? - Mac Generation
Ces processeurs étaient effectivement très puissants, mais ils consommaient aussi beaucoup d'énergie et ont obligé les ingénieurs d'Apple à mettre en place des solutions extrêmes, comme le watercooling. Des solutions qui, on le comprend bien,...
10.6 : Programme de mise à jour - MacPlus
Lors de la présentation de Mac OS 10.6 Snow Leopard la semaine dernière, Apple avait indiqué que tous les clients qui achetaient un Mac à partir du jour de l'annonce pourraient bénéficier de Mac OS 10.6 au prix d'une participation aux frais d'envoi....
Tests du jour : Apple et Toshiba - LaptopSpirit.fr
Place ce jour aux tests des Apple macbook Pro 13 pouces (version juin 2009) et Toshiba NB200. L'Apple macbook Pro 13 pouces testé possède un processeur Core 2 Duo P8400 (2.26 ghz), 2 Go DDR3 1066 mhz, un disque dur SATA de 160 Go à 5400 tr/min,...

Apple Lisa

Le Lisa était un ordinateur personnel lancé par Apple en 1983 pour révolutionner le marché. Il était le premier ordinateur personnel à posséder une souris et une interface graphique. Celle-ci était inspirée de celle des stations de travail Xerox. L'idée du Lisa était d'augmenter la productivité en rendant les ordinateurs plus faciles à utiliser. Le projet Lisa démarra en 1978. Steve Jobs, co-fondateur d'Apple, participa à son développement jusqu'en 1982, date à laquelle il rejoignit le projet Macintosh.

Le Lisa fut lancé le 19 janvier 1983 pour un prix de 9995 $. Il utilisait un processeur Motorola 68000 à 5 MHz, avait 1 Mo de RAM, un disque dur externe de 5 Mo et deux lecteurs de disquettes 5,25" de 871 ko. Son système d'exploitation était Lisa OS, qui utilisait le multitâche préemptif, fonction inconnue des ordinateurs personnels de l'époque, qui n'est apparue sur les Macintosh qu'en 2001 avec Mac OS X. Cette fonction était en partie responsable de la lenteur de la machine.

Malgré son caractère révolutionnaire pour l'époque, le Lisa fut un énorme échec commercial pour Apple, en raison essentiellement de son coût : annoncé un an plus tard avec des fonctionnalités plus faibles (pas de multitâche), mais pour un quart de son prix, le premier Macintosh allait se révéler un grand succès.

Les Lisa fonctionnant encore sont devenus aujourd'hui des objets de collection, dont la valeur peut monter à plusieurs milliers d'euros.

En même temps que la sortie du Macintosh, en janvier 1984, le Lisa fut remplacé par le Lisa 2. Celui-ci possédait un lecteur de disquette 3,5" de 400 Ko au lieu des deux lecteurs 5,25" 871 Ko. Des versions avec disques durs de 5 Mo et 10 Mo furent commercialisées sous le nom de Lisa 2/5 et Lisa 2/10.

En janvier 1985, le Lisa 2/10 fut doté d'un émulateur Macintosh et renommé en Macintosh XL.

En haut



Apple TV

Apple TV exposée lors du salon Macworld 2007.

Apple TV est un appareil conçu par Apple qui permet la communication sans fil entre un ordinateur et un téléviseur. Il est disponible depuis fin mars 2007.

L'appareil ressemble par sa forme à un Mac mini, bien qu'il ne fasse que la moitié de sa hauteur. Il communique par réseau sans fil ou Ethernet, avec un ordinateur (sous Mac OS X ou sur Microsoft Windows) par le biais du logiciel iTunes, permettant ainsi de diffuser le contenu vidéo et audio sur le téléviseur, via éventuellement un amplificateur audio-vidéo.

L'appareil fonctionne avec la télécommande Apple déjà commercialisée avec d'autres produits de la marque.

Le prix de vente de lancement est de 299 dollars US (299 euros, 329$ CAN). Une version possédant un disque dur de 160 go au lieu de 40 est disponible pour 399 $ US.

Apple TV a été présenté sous le nom de iTV par Steve Jobs lors de l'événement spécial « It's Showtime! », tenu par Apple le 12 septembre 2006. L'appareil a été présenté avec l'introduction « One last thing... » (« une dernière chose »), une variante du désormais traditionnel « One more thing... » (« une chose de plus »), utilisé fréquemment dans le passé.

Cohen, Peter : Apple 'It's Showtime!' event (anglais), Macworld (12 septembre 2006). Consulté le 2006-09-13.

En haut



Apple Store

L'entrée de l'Apple Store sur la 5eAvenue à New York

L'Apple Store est une chaîne de magasins de détail d'Apple qui vendent les ordinateurs et les autres produits de la marque. En 2009, Apple avait ouvert 252 magasins, dont 209 aux États-Unis, 20 au Royaume-Uni, 7 au Japon, 9 au Canada, 3 en Australie, 2 en Suisse et 1 en Italie et en Allemagne. Récemment, Apple a ouvert son premier magasin en Europe continentale, à Rome. Trois Apple Store seront prochainement ouvert à Paris au Louvre, à côté de l'Opéra Garnier et un autre à Montpellier. Deux autres ont été ouvert a Sydney en Australie et à Pékin en Chine. L'Apple Store est aussi le nom donné au magasin en ligne d'Apple.

Les magasins proposent les ordinateurs Apple, les logiciels compatibles (dont ceux d'Apple), les baladeurs numériques iPod, l'iPhone, le téléphone mobile de la marque, des accessoires de marques tierces, et d'autres produits familiaux, comme l'Apple TV. Beaucoup des magasins possèdent un théâtre pour les présentations, et un « Studio » pour les formations concernant les produits d'Apple. Tous les magasins ont un « Genius Bar », pour l'assistance technique et les réparations, ainsi que des échoppes gratuites qui sont disponible au public.

Les deux premiers magasins ont ouvert le 19 mai 2001 à Glendale en Californie, et à McLean en Virginie. Beaucoup des magasins se trouvent dans les centres commerciaux, mais Apple a bâti aussi plusiers magasins « phares » aux emplacements stratégiques. Ces magasins phares ont ouvert à New York, Los Angeles, Chicago, San Francisco, Tokyo, Osaka, Londres et Sydney. Chacun de ces magasins a été réalisé selon les exigences de l'emplacement et pour avoir un style unique. Apple a reçu beaucoup de prix architecturaux pour ses magasins, particulièrement le magasin à SoHo.

Récemment, Apple a introduit un plan nouveau pour ses magasins avec les murs métalliques et la signalisation éclairé par l'arrière.

Chaque Apple Store possède un « Genius Bar », où les clients peuvent obtenir les conseils techniques ou établir l'entretien et la réparation pour leurs produits. Le Genius Bar assure l'assistance pour les ordinateurs qui utilisent Mac OS 9 ou ultérieur, et l'entretien pour les matériels qui ne sont pas considérés comme obsolète (les modèles antérieur aux Powermac G4 et iMac G3). Cependant, les Genius essayent souvent d'aider les clients avec les matériels plus âgés. Jusqu'en février 2002, Apple a offert à l'œil de l'eau d'Évian à chaque client du Genius Bar.

Pour mieux gérer le nombre croissant de clients iPod au Genius Bar, certains magasins ont créé un iPod Bar spécifique. D'abord lancé à l'Apple Store de Ginza à Tokyo, Apple l'a ensuite développé dans ses nouveaux magasins.

La plupart des nouveaux magasins possèdent un coin qui s'appelle « The Studio », un cadre comme le Genius Bar où les clients peuvent se recontrent avec un « Créatif » et recevoir l'assistance avec les projets comme l'organisation d'un album photos, la composition de la musique ou le montage. Dans quelques magasins plus anciens, le Studio a remplacé le Théâtre.

Les ouvertures d'un Apple Store sont considérées comme un évènement spécial pour les utilisateurs Mac. Les jours d'ouverture peuvent attirer des milliers de clients qui font la queue le nuit ou le matin avant que le magasin ouvre. Les mille premiers clients reçoivent un tee-shirt gratuit qui porte le nom du magasin. De nombreux magasins haut-de-gamme offrent plus de tee-shirts et des prix supplémentaires, par exemple quand le magasin à Buchanan Street a ouvert à Glasgow 1 500 tee-shirts furent offerts, et dans le magasin West 14th Street à New York, 2 000 tee-shirts furent distribués. Les autres attractions incluent des remises et des pochettes surprises dans les magasins phares.

Les deux premiers Apple Store ont ouverts aux États-Unis en 2001. En 2003, Apple a ouvert un magasin au Japon. C'était le premier magasin hors des États-Unis. Peu après, Apple a ouvert des magasins au Royaume-Uni, au Canada, en Italie et en Australie... En septembre 2008, un Apple Store a été ouvert à Genève, en Suisse. Il est également possible qu'Apple ouvre des magasins en France et en Allemagne. La grille suivante comprend les chiffres mondiaux.

Apple représente aujourd'hui en part de marché au 4e trimestre 2008 d'un point de vue quantitatif 3,23% des ventes totales d'ordinateurs dans le monde.

En haut



Big Apple

The "Big Apple " (en français : la Grosse Pomme) est un des surnoms pour la ville de New York utilisé par les New-Yorkais. La popularité de ce surnom date d'une campagne de publicité du New York Convention and Visitor's Bureau (équivalent de l'Office de tourisme pour New York) des années 1970. Mais l'origine de ce surnom ne fait pas l'unanimité.

Une théorie avancée par la New-York Historical Society (société historique de New York) et d'autres serait que cette dénomination a été popularisée par le chroniqueur John FitzGerald.

Dans les années 1920, les hippodromes de New York étaient le nec plus ultra ; aller aux courses de New York était ainsi un réel plaisir, la récompense, de manière allégorique une Grosse Pomme.

Selon PBS, c'est Walter Winchell qui employa le terme de « Grosse Pomme » pour évoquer la scène culturelle de New York, particulièrement Harlem et Broadway, contribuant ainsi à répandre l'utilisation du surnom.

On trouve un premier usage de l'expression dans un livre d'Edward S. Martin datant de 1909 intitulé The Wayfarer in New York. Il écrit (à propos de New York) que le reste des États-Unis « incline à penser que la grosse pomme obtient une part disproportionnée de la sève nationale ». Les étymologistes n'ont pas été capables de déterminer si cette utilisation a eu une influence sur la popularité du surnom.

Le musicien Harry Gibson rapporte dans son autobiographie que cette expression concernait de manière spécifique, dans les années 1940, Swing Street, le surnom que l'on donnait alors à la 52e rue West. Si cela est vrai, Giulani se serait trompé de deux pâtés de maisons lors de la cérémonie d'inauguration.

Une explication apocryphe dit que le terme vient de l'argot jazz : étant donné que dans les années 1920 et 1930 beaucoup de musiciens vivaient souvent au jour le jour, les engagements occasionnels étaient parfois appelés des « pommes ». Jouer à New York était considéré comme un « Grand Moment », d'où le terme de « Grosse Pomme ».

La ville de Manhattan, dans le Kansas, se fait appeler la « petite pomme » dans ses brochures publicitaires, et Minneapolis dans le Minnesota la « mini pomme ». Quant à Toronto, elle est souvent appelée, principalement à cause de sa taille, la « Grosse Pomme du Canada ».

En haut



Source : Wikipedia