Anvers

3.439685314682 (1144)
Posté par talos 06/03/2009 @ 18:14

Tags : anvers, belgique, europe, international

Dernières actualités
Catwalk: Le podium de l'Académie d'Anvers - Le Vif/L'Express
Là où les élèves lambda rendent une copie plus ou moins proprement/lamentablement/savamment remplie, les étudiants des quatre années du département mode de l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers font de la 3 D, dans un hangar, devant six mille...
Le canal Seine-nord Europe - L'Express
Après s'être demandé si Seine-Nord Europe ne servirait pas plutôt ses deux grandes rivales -Anvers et Rotterdam- Dunkerque a finalement tranché. Oui, le grand port nordiste est favorable au projet, tout simplement parce qu'avec un rayonnement principal...
L'ancien patron d'Opel Anvers dans le coma - Trends-Tendances
L'ancien patron d'Opel Anvers, Eddy Geysen (62 ans), a été victime d'un accident au cours du week-end passé. L'homme, dont l'état est jugé grave, est actuellement maintenu dans un coma artificiel. L'information a été confirmée par la fédération...
Mystères à Anvers - Le Parisien
Moins réaliste et plus excessif que son premier livre « la Tête du cobra », « le Seigneur d'Anvers » nous fait découvrir la capitale mondiale du diamant sous un nouveau jour. Théâtre de coups tordus entre diamantaires, voyous et gouvernements,...
Flandre: le CD&V domine la province d'Anvers - RTL Info.be
Dans la province d'Anvers, où nombre de personnalités se présentaient, le CD&V a conquis 8 des 33 sièges à pourvoir. Le Vlaams Belang a dû céder 3 sièges et n'en conserve que 7, alors que la N-VA en occupe désormais 6. Le sp.a en perd 1 et en garde 5,...
Neuf camions impliqués dans un accident sur la E17 - 7sur7
Un accident de la circulation s'est déroulé, mardi matin, sur la E17 à Destelbergen (Flandre orientale), en direction d'Anvers, impliquant neuf camions. Un chauffeur a été grièvement blessé, at-on appris auprès de la police de la route....
Adresse : Square d'Anvers, , 75009 Paris plan - Acryom.com (Communiqué de presse)
L'objectif de ce concours est de reconsidérer sous un autre angle, son environnement quotidien. Artistes, peintres amateurs ou artistes en herbe, tous ceux qui veulent partager un bon moment êtes invités à participer. Le concours a lieu dans le cadre...
La SNCB adapte ses horaires - 7sur7
En Flandre, quelques changements auront lieu dans les régions de Louvain, Anvers, Hasselt, Courtrai et Denderleeuw. site dans le module "Horaires" permet aux voyageurs de créer leur brochure horaire sur mesure. d'introduire les gares de départ et de...
Le ring d'Anvers et les écluses portuaires plombent le budget flamand - RTBF
Cela s'explique par les dépenses réalisées dans le cadre des travaux de réaménagement du ring d'Anvers (Oosterweelverbinding) mais aussi du projet de construction des trois écluses portuaires. L'Institut des comptes nationaux (ICN) a indiqué,...

Anvers

Situation de la ville au sein del'arrondissement et de la province d'Anvers

Anvers (en néerlandais Antwerpen, en Anglais Antwerp) est la capitale de la province d'Anvers et de l'arrondissement d'Anvers. En janvier 2008, Anvers comptait environ 472 000 habitants et se positionnait ainsi en tant que la commune de Belgique la plus peuplée. Pour la superficie, Anvers est la troisième commune après Tournai et Couvin.

Les codes postaux d'Anvers vont de 2000 à 2600 à l'intérieur du district de la ville d'Anvers.

La ville est située pour sa majeure partie sur la rive droite de l'Escaut et est connue pour son port international de marchandises extrêmement développé et étendu.

Depuis les années 1990 la ville est aussi devenue un haut-lieu de la mode, grâce à quelques brillants diplômés de l'Académie de la Mode.

Les Anversois sont aussi appelés les Sinjoren, de l'espagnol señor. La ville est souvent appelée 't Stad ("La Ville") et parfois de koekenstad ("la Ville des biscuits", par allusion aux koffiekoeken d'Anvers) par les Anversois.

D'un petit village, Anvers est devenue la plus grande ville dans les dix-sept Provinces lors de la guerre de Quatre-Vingts Ans.

À l'époque de la guerre de Quatre-vingts Ans la ville avait une population de 150 000 habitants et était donc une des plus grande villes d'Europe.

Toute l’histoire d’Anvers a été déterminée par sa situation le long de l’Escaut. Sa véritable création ne remonte qu’aux alentours de l’an 900, lorsque les villageois s’établirent sur l’Aanwerp, terrain surélevé qui donna son nom à Anvers. En 970, Anvers devient poste frontière de l’Empire germanique, on y construit des fortifications en bois, remplacées plus tard par un château fort en pierre (le Steen). L’extension de la ville se poursuit par le sud, saint Norbert fait construire au XIIe siècle l’abbaye Saint-Michel. Par la suite, les chanoines de la petite église se déplacent vers le nord et fondent une nouvelle paroisse, avec au centre l’église Notre-Dame, ancêtre de la cathédrale actuelle. Dans les années qui suivirent la ville continua à se développer en vagues concentriques créant une succession de remparts que l’on devine encore dans la topographie de la ville.

La ville d'Anvers obtint en 1312 une charte qui fit d'elle une commune démocratique.

Au siècle suivant, la ville et son port prennent leur essor, car la grande rivale Bruges est pénalisée par l'ensablement du bras de mer qui menait à Damme, l'avant-port de Bruges.

On considère que la première bourse des valeurs (au sens moderne) a été celle d’Anvers, fondée en 1531 ; la première bourse de commerce d'Europe y fut aussi fondée en 1460.

Au milieu du XVIe siècle, la région profita du rôle dominant de la ville, qui était alors la plus grande du monde et qui resta pendant longtemps un très grand centre culturel et artistique. Dans la deuxième partie du siècle Anvers fut le théâtre d’une lutte politico-religieuse entre le Nord protestant et la très catholique Espagne.

En 1585, la ville tombe aux mains de Philippe II et les Provinces-Unies ferment l’accès à l’Escaut, provoquant naturellement des conséquences catastrophiques sur l’économie de la ville. Fuie par les protestants qui constituaient une très large part de l’élite commerciale et intellectuelle, Anvers voit sa population se réduire de moitié en moins de 20 ans.

Puis jusqu’à la moitié du XVIIe siècle, elle profite de la présence d’artistes tels que Rubens, Van Dyck, Jordaens et Teniers ou encore les familles de sculpteurs Quellin et Verbrugghen ainsi que plusieurs imprimeurs et les célèbres facteurs de clavecins anversois.

Anvers est occupée une première fois par les armées de la Révolution le 30 septembre 1792. L’Escaut est rouvert (1795) et l’ébauche d’un port moderne voit le jour, toutefois l’embargo anglais ainsi que les guerres napoléoniennes empêchent toute évolution et la ville subit de nombreux pillages et destructions.

Après la défaite de Napoléon à Waterloo (1815) a lieu une brève réunification avec les Pays-Bas septentrionaux et une période de développement, qui s’achèvera avec la Révolution belge (1830) et une nouvelle fermeture de l’Escaut. Il faudra attendre 1863 pour que la navigation soit définitivement libre.

La croissance d’Anvers a repris à partir du XIXe siècle avec la colonsiation du Congo,le Congo ( caoutchouc,ivoire,minerais) fournit en effet quantité de matiére premiére et stimule le trafic portuaire ainsi que les activité industrielle. Son port est aujourd’hui le deuxième port d'Europe, après Rotterdam. La réputation des diamantaires anversois a également contribué au développement de la ville.

Le 1er janvier 1983, le territoire de la commune d'Anvers a été étendue aux sept communes périphériques (Berchem, Borgerhout, Deurne, Ekeren, Hoboken, Merksem et Wilrijk). Les anciennes communes annexées furent transformées en districts anversois, comme l'était déjà depuis 1958, celui Berendrecht-Zandvliet-Lillo.

Il y a une grande différence au niveau de la gestion hiérarchique des entités par rapport aux autres communes belges : elles sont administrées par le conseil du district et le collège du district.

Le néerlandais est la langue officielle et la langue régionale est l'anversois. Dans certains quartiers, le français y est parlé. Les anciens immigrés originaires du Maroc et de Turquie utilisent aussi leurs langues maternelles telles que le turc, l'arabe ou encore le berbère. Quelques juifs orthodoxes parlent le yiddish.

La ville est riche d'attractions touristiques. Celles-ci donnent une image de la ville.

Anvers a organisé les Jeux Olympiques d'été de 1920 à l'emplacement du Germinal Beerschot actuel. Le nom de l'emplacement où joue l'équipe est appelé « Stade Olympique » en rappel des JO que la ville a organisés.

Durant la saison 2006-2007, Anvers a possédé trois équipes de football à des divisions différentes : Germinal Beerschot en Jupiler League, Royal Anvers FC en D2 et le Royal Berchem Sport en D4.

Le cyclisme est florissant au Palais des sports où l'on trouve un vélodrome et un nouveau hall d'exposition. Le 25 juin 2006, ils ont organisé ici le championnat belge de cyclisme et espèrent le réorganiser.

Le tennis est très présent à Anvers avec les Proximus Diamond Games, tournoi organisé chaque année dans le Palais des sports et plus grand tournoi de tennis féminin en intérieur. D'une valeur d'un million d'euros, le trophée est une raquette de tennis en argent sertie de diamants. Pour gagner ce prix, il faut gagner 3 fois le tournoi dans une période de 5 ans. Pour le moment, seule Amélie Mauresmo l'a remporté. Venus Williams a joué et a gagné 2 fois le tournoi mais s'est fait battre par Amélie Mauresmo.

Anvers a aussi une équipe de basket-ball appelée Antwerp Giants.

Anvers a aussi des champions de boxe thaïlandaise tels que Werner Konings, Daniëlla Somers, Xavier Fraeyman, Jan Van Denderen, Murat Direcki ou encore Luc Kempeneers.

On trouve à Anvers beaucoup d'endroits où l'on peut sortir tels que des cafés, des restaurants ou encore des boîtes de nuit. Juste à côté de l'académie d'Anvers, on trouve un bar d'étudiant nommé Kassa 4. À proximité des quais de l'Escaut, on y trouve diverses boîtes de nuit, des restaurants et des tavernes où l'on peut y manger un bout. Dans le grand parc triangulaire de la ville et plus au sud, on y trouve des cafés, des clubs et des boîtes avec des DJ.

Anvers est le cœur de l'industrie diamantaire avec un grand nombre de magasins de taille de diamants. À proximité, se situe une très grande usine pétrochimique de BASF. Le port d'Anvers est encore un des plus gros ports mondiaux.

Les leien (Frankrijklei, Italiëlei, Amerikalei, Britselei) sont les artères les plus importantes dans Anvers. À l'extérieur de la ville, se situe le ring belge R1 qui relie l'autoroute belge A1 vers Malines et Breda, l'autoroute belge A12 vers Boom l'autoroute belge A13 vers Hasselt et Liège et l'autoroute belge A14 vers Gand et Courtrai.

Avec l'arrivée de l'axe nord-sud qui fait Rotterdam, Amsterdam, Anvers, Bruxelles, Mons, France et celle de l'axe est-ouest entre Cologne et la côte belge a fait du ring d'Anvers un des tronçons d'autoroute d'Europe de l'ouest le plus utilisé qui le rend chaotique lorsqu'il est congestionné. La nouvelle liaison est-nord devra plus tard permettre de dissoudre la congestion.

La société flamande des transports en commun, De Lijn exploite la ville d'Anvers avec des trams, bus. Les lignes 2, 3, 5, 6 et 15 forment ensemble le prémétro anversois qui se situe en dessous du centre-ville et de l'Escaut.

À Anvers, on trouve plusieurs gares dont les deux principales sont celles d'Anvers-Central et d'Anvers-Berchem. Depuis le 26 mars 2007, une jonction entre la gare centrale d'Anvers et celle d'Anvers-Dam permet aux trains venant de Bruxelles de prendre la direction des Pays-Bas. Celle-ci a permis de doubler le nombre de passagers.

Anvers possède une liaison directe vers Gand via la ligne 59, vers Rotterdam via la 12, vers Malines et Bruxelles via la 25 et 27, vers Lierre via la 15. Hasselt, Liège et Louvain sont accessibles en train en prenant la ligne vers Aarschot ou par celle de Malines.

La gare de marchandises d'Anvers-Nord, dans le port, est la plus grande de la Belgique. Il y en a aussi une autre, appelée Anvers-Kiel.

Depuis Anvers partent quelques bus Veolia Transport de la ligne 19. Celle-ci relie Breda, Hulst et Anvers via le tunnel de Waasland.

Sur le territoire de la ville d'Anvers dans le district de Deurne, se situe l'aéroport d'Anvers.

À Anvers la plupart des religions sont présentes. Anvers est connue depuis longtemps pour sa tolérance vis-à-vis de la diversité aux religions et aux conceptions de la vie.

L'Église catholique romaine compte le plus de fidèles à Anvers. Anvers est le siège du diocèse portant le même nom. La cathédrale Onze-Lieve-Vrouwe (Notre-Dame) est l'église principale du diocèse. Dans les pays voisins, Anvers est considérée comme un centre de l'Église catholique romaine (Jésuites).

Il y a une dizaine de communautés évangéliques néerlandophones à Anvers. Elles appartiennent à l'Evangelische Alliantie Vlaanderen (« Alliance Evangélique de Flandre »). Elles sont représentées auprès des autorités belges par le CACPE conjointement avec les communautés protestantes.

Le patriarcat œcuménique de Constantinople compte une paroisse grecque-orthodoxe et une paroisse de tradition russe à Anvers. L'Église orthodoxe russe compte une paroisse. L'Église orthodoxe-romaine compte aussi une paroisse.

L'islam est très représenté parmi les communautés marocaine et turque d'Anvers. Plusieurs courants touchent cette religion comme c'est la cas pour le christianisme.

Le conseil d'Anvers est constitué de 55 sièges.

Le tableau ci-dessous donne les résultats des élections municipales anversoises depuis 1982, première élection depuis la fusion des communes.

Sans compter le président du collège, le bourgmestre Patrick Janssens (sp.a), Anvers compte 8 échevins dont 4 du sp.a, 2 du CD&V et 2 du VLD.

L'université d'Anvers forme une association avec les hautes écoles Hogere Zeevaartschool Antwerpen, Hogeschool Antwerpen, Karel de Grote-Hogeschool et Plantijnhogeschool. La Lessius Hogeschool s'est rattachée au Katholieke Universiteit Leuven.

À Anvers, on trouve également une faculté des sciences de la religion qui étudie les différentes religions et les différents points de vue du monde avec une totale tolérance du choix de l'autre.

En haut



Cathédrale Notre-Dame d'Anvers

Cathédrale Notre-Dame d'Anvers (vue générale)

La cathédrale Notre-Dame (en néerlandais Onze-Lieve-Vrouwekathedraal) à Anvers (Antwerpen), dédiée à la Vierge Marie est la cathédrale du diocèse du même nom.

C'est un des cinq grands monuments religieux d'Anvers. La grande tour de Notre-Dame d'Anvers fait partie d'un groupe de 56 beffrois et clochers de Belgique et de France inscrits sur la liste du patrimoine mondial ID 943-016 de l'UNESCO.

C'est une église gothique en forme de croix latine, dont la construction s'étendit sur deux siècles de 1352 à 1521. La cathédrale peut être considérée comme un des sommets de l'art gothique brabançon, mais représente un type particulier au sein de ce style. Ainsi on ne retrouve pas dans la nef les colonnes cylindriques surmontées de chapiteaux à double rangée de feuilles de chou comme à Bruxelles ou Malines, mais bien des piliers complexes dont les colonnettes s'élancent d'un seul jet du sol jusqu'aux voûtes d'ogives. De plus les grandes arcades situées entre le vaisseau central et les bas-côtés, sont exceptionnellement larges et le triforium a été abandonné. À sa place on retrouve une frise qui surmonte le niveau des grandes arcades. Enfin le bloc-façade occidental (Westbau) avec ses trois portails et ses deux tours, inspiré de la cathédrale de Bruxelles, est de style français, mais sans rosace. Le joyau de la cathédrale est sa tour nord de style gothique flamboyant qui mesure 123 mètres de haut. Une partie du mobilier et des peintures intérieures est de style néogothique. De nombreuses pierres tombales sont insérées dans le dallage.

L’église actuelle, achevée en 1521, après 170 ans de construction, remplace une ancienne chapelle romane construite au Xe siècle au même endroit, dédiée à Marie, transformée en église romane en 1124 à l'occasion de la fondation de la paroisse. De 1350 à 1520, les Anversois élèvent la plus grande église gothique de tous les Pays-Bas (5 nefs originellement, qui furent portées au nombre de 7). L’empereur Charles Quint aura l’ambition de construire une des plus grandes églises au monde mais l’incendie de 1533 renversera ce rêve.

La cathédrale d'Anvers comporte trois tours. La tour nord qui mesure 123 mètres de haut fut financée par la ville. Remarquable de légèreté et d'élégance, elle constitue un beau chef-d'œuvre du style gothique flamboyant. Elle est la plus haute tour de toutes les églises du Bénélux. La tour sud était prévue de même hauteur et symétrique par rapport à la tour nord. Elle devait être financée par la paroisse mais faute d'argent la poursuite de sa construction fut abandonnée et elle reste inachevée. Aucune des deux tours n'a d'ailleurs atteint la hauteur prévue dans les plans.

Enfin la cathédrale possède une tour-lanterne à trois étages de fenêtres, surmontée d'un énorme bulbe. Elle s'élève au dessus de la croisée du transept. Elle est destinée à améliorer l'éclairage du vaste édifice rendu sombre par l'éloignement du vaisseau central et du chœur par rapport aux baies latérales.

Madone à l'enfant ; en marbre de Carrare. C'est une pièce anonyme réputée comme bel exemple de la sculpture gothique du XIVe siècle, issue de l'école mosane. Elle est attribuée au « Maître des madones en marbre du pays mosan », de 1,27 m de hauteur, et supposée avoir été réalisée aux environs de Liège vers 1350. Elle fut installée dans la cathédrale en 1866.

Entre 1682-1683, les prélats commandent à Guillielmus Kerricx une nouvelle enceinte autour de l'« autel des tonneliers ». cette œuvre contient d'abondantes références à la tonnellerie et au vin ou au raisin. En 1798, lors de la période de domination française, l'enceinte fut vendue aux enchères et dispersée en différents éléments, avec une partie du mobilier de la cathédrale. En 1991, cinq des reliefs de marbre ont été rachetés lors d'une vente chez Christie's à Londres, dont 2 achetées par la province d'Anvers. Un sixième relief a été acheté en 1996.

Une dévotion particulière est portée à une sculpture ancienne dite Notre-Dame d'Anvers (noyer polychrome, datée du XVIe siècle, haute de 1,80 mètre, qui aurait échappé à la phase iconoclaste de 1568. Elle est accompagnées d'une représentation des 4 évangélistes et surmonte aujourd'hui un globe terrestre et un croissant de lune.

L'édifice est visité par environ 320 000 visiteurs chaque année. Son entretient nécessite 1,5 million d'euros/an, pour partie fournis par le prix payé pour les visites.

En haut



Tournoi d'Anvers

Le tournoi d'Anvers (Belgique) est un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA.

Il s'est déroulé chaque année de 2002 à 2008 au Sportpaleis, la deuxième semaine de février, sur surface synthétique et en intérieur.

Dès la création de l'épreuve, les organisateurs promettent à la joueuse capable de remporter trois fois l'épreuve (en cinq éditions consécutives maximum) de repartir avec le trophée, une raquette de quatre kilogrammes d'or sertie de 1 700 diamants (valeur estimée : un million d'euros). Amélie Mauresmo remplit le contrat en février 2007 en battant Kim Clijsters en finale, soit son troisième titre en trois ans.

De 1993 à 1998, une épreuve masculine y a également été organisée.

En haut



Province d'Anvers

Localisation de la province en Belgique

La province d'Anvers (en néerlandais : provincie Antwerpen) est une province de Belgique située en Région flamande.

Elle est située au nord de la Belgique et est placée sous la tutelle de la Région flamande.

Baerle-Duc (4) est une enclave en territoire néerlandais !

Les armoiries d'Anvers sont une combinaison des armes du marquisat d'Anvers, de la seigneurie de Malines et de la ville de Turnhout.

En haut



Source : Wikipedia