206

3.5130890052289 (955)
Posté par hal 20/03/2009 @ 14:13

Tags : 206, peugeot, auto, loisirs

Dernières actualités
4e licence 3G : Free reste intéressé malgré l'augmentation du prix - Silicon.fr
Laquelle a été découpée en 3 lots de 5 MHz proposés pour 206 millions d'euros chacun avec priorité donnée à un nouvel entrant. Un prix jugé trop faible par les opérateurs voyant en place voyant d'un mauvais œil l'arrivée d'un nouveau concurrent,...
Ils volent une 206 et ont un accident - Clicanoo.com
ainsi qu'une Peugeot 206. Le forfait accompli, le duo se sépare. Maxime Pobrezo part à bord du véhicule avec lequel ils sont venus, tandis que Freddy Adelatchimy emporte la 206. Erreur fatale : le bruit du moteur réveille la propriétaire des lieux....
RFI: une radio «éphémère» pour grévistes amers - Libération
L'enjeu est clair: 206 emplois menacés par le plan social décidé par la direction de la radio, motivée par des baisses d'audience et de budget. Des arguments que continuent à réfuter les grévistes, même si leur position a évolué....
4e licence 3G: le prix de 206 millions d'euros insuffisant ? - Génération NT
La saga de la quatrième licence 3G française continue : le journal Les Echos rapporte que la commission des transferts pourrait juger insuffisante l'estimation du prix de la licence, de 206 millions d'euros, dont devrait s'acquitter un nouvel entrant....
Deux personnes grièvement blessées dans un accident à Borre, hier ... - La Voix du Nord
La Peugeot 206 percutée de plein fouet a fini sa course dans le fossé, hier matin, à la sortie de Borre, sur la route de Pradelles. Un accident de la route impliquant trois véhicules s'est produit hier matin à Borre, sur la RD 642....
La France au pilori dans l'affaire des "BMA" - L'Express
Deux ans après un document de travail explosif sur les "biens mal acquis" (BMA), le CCFD-Terre Solidaire (Comité contre la Faim et pour le Développement) récidive avec un rapport étoffé (206 pages), qui devrait semer le trouble jusque sous les dorures...
Essai Peugeot 206+: tout-haut-sixe (1/3) - Le Blog Auto
La Peugeot 206+ est l'une des dernières nées de la marque au lion. Il ne s'agit néanmoins que d'une remise à jour de la 206, qui va sur ses onze printemps. Est-ce qu'à l'instar du vin, elle se bonifie avec les années? Petit retour en arrière....
Des journalistes de RFI manifestent contre un plan de départ de ... - Le Post
Le cortège s'est dirigé vers l'Elysée pour réclamer un médiateur. "C'est la seule solution! On est dans une impasse, car il n'y a aucun dialogue avec la direction" explique sur Le Post, Nina Desesquelle du syndicat national des journalistes (SNJ) de...
Un avion avec 206 personnes à son bord fait un atterrissage d ... - La Presse Canadienne
HALIFAX, NS — Un avion de la compagnie American Airlines avec 206 personnes à son bord a effectué un atterrissage d'urgence mardi soir à l'aéroport de Halifax après qu'un feu possiblement d'origine électrique se fut déclaré dans une cabine de toilette....

206

Cette page concerne l'année 206 du calendrier julien.

En haut



Peugeot 206

Peugeot 206

La Peugeot 206 est un modèle d'automobile produit par le constructeur Peugeot, lancé le 10 septembre 1998.

Elle est la descendante annoncée de la 205, son but étant de renouveler la popularité et le succès qu'avait connu son aînée et dont le succès commercial avait notamment sauvé l'entreprise, alors confrontée au marasme du secteur automobile du début des années 1980.

Positionnée sur le créneau des petites polyvalentes, très populaires en Europe, elle avait pour mission de conforter voire de renforcer le poids de l'entreprise au sein des constructeurs automobiles. Son succès, lié en partie à un rapport coût/prestation relativement mieux positionné que celui de ses concurrentes les plus vieillissantes, et à un design répondant aux canons esthétiques de son époque, ont fait de Peugeot le leader de ce segment du marché entre 1999 et 2002, malgré la forte concurrence de la Renault Clio II, l'autre référence de la catégorie.

La Peugeot 206 a été largement déclinée dans des versions sportives : 206 S16, 206 GT, puis Peugeot 206 RC. Cette automobile a été le fer de lance de la marque en rallye avec la Peugeot 206 WRC. Des formules plus accessibles aux amateurs de sport automobile ont aussi été développées : 206 Super 1600 et Volant 206 XS en rallye, Coupe 206CC et RCC, mais aussi 206 S16 "Rencontres" pour les courses sur circuit.

Au salon de Genève 1998, Peugeot affiche sur son stand son prototype baptisé vingt cœur (20♥), une version coupé cabriolet de la 206, avec un toit rigide escamotable comparable à celui de la Mercedes-Benz SLK.

En 2004, la 206 CC, presque semblable au prototype, est le cabriolet le plus vendu en Europe, et représente 3 cabriolets sur 4 vendus en France. Sur le marché australien, la 206 CC est le modèle le plus vendu de la marque au lion. La production de la 206 CC a pris fin début 2008, remplacée par la 207 CC.

Sortie en 2002, la Peugeot 206 SW est un des plus petits breaks du marché actuel.

Elle utilise la même base que la Peugeot 206, l'empattement est le même que celui de la berline 5 portes. Les portes arrières sont néanmoins spécifiques à ce modèle, avec des poignées intégrées au montant, comme sur la Lancia Ypsilon, visible en arrière-plan sur l'image ci-contre, et l'Alfa Romeo 156.

Elle mesure pourtant une vingtaine de centimètres de plus que la version berline, suite à l'augmentation du porte-à-faux arrière.

Elle est produite à Ryton (Angleterre) jusqu'à sa fermeture, puis en France, et à Porto Real pour le marché sud-américain.

La Peugeot 206 Sedan (qualificatif anglosaxon pour les voitures 4 portes avec une malle et non un hayon) est produite en Iran, et vendue depuis janvier 2006 en Iran, en Europe Occidentale et dans les pays du pourtours méditerranéen.

Par rapport à la 206 classique, la Sedan est donc plus grande (+ 35,3 cm au niveau du porte-à-faux arrière). Le volume du coffre est ainsi passé de 245 à 384 litres.

Héritière de la fameuse 205 GTI, la Peugeot 206 S16 (dénommée 206 GTI sur tous les marchés étrangers), est équipée d'un moteur 1 997 cm³ de 137 ch. C'est une voiture performante, mais moins exubérante que son illustre aïeule. Elle privilégie la vie au quotidien aux sensations de conduite, sans pour autant les négliger, mais au chronomètre, les performances sont là, et la 206 S16 finit par s'imposer comme une voiture très homogène, bien dans l'air du temps pour qui veut rouler souvent dans une citadine bien équipée et capable de performances honorables.

Une série limitée, appelée 206 GT, produite à 4 000 exemplaires, en a été dérivée afin d'obtenir une homologation en WRC. Elle se distingue par ses pare-chocs plus importants, la 206 n'étant pas assez longue à l'origine pour pouvoir prétendre à la catégorie WRC.

À l'origine, des options telles que la peinture gris iceland ou les optiques de phares transparents lui étaient exclusivement réservées, tout comme les jantes foudres de 15 pouces, les rétroviseurs laqués noirs, puis Peugeot les a progressivement étendues à l'ensemble de la gamme 206.

Depuis 2003, la 206 RC est venue rejoindre la S16 au sein de la gamme 206.

La 206 GT a été vendue en série limitée à 4000 exemplaires en 1999, afin d'homologuer la 206 WRC; la catégorie World Rally Car imposant d'utiliser un modèle de minimum 4 mètres de long. Pour cela, la GT dispose de deux pare-chocs spécifiques lui permettant d'atteindre cette longueur, en plus d'extensions d'ailes. Autrement, elle reste techniquement identique à la version S16, avec notamment le moteur 2L de 137 ch.

Chaque exemplaire est de couleur gris métalisé, et possède une plaque indiquant son numéro unique et la plaque mine a pour dénomination WRC. Côté équipement elle possède de série en plus par rapport à la 206 S16 commercialisé en 1999 des jantes ouragan en 16 pouces, fond de compteur gris, 2 airbags latéraux, rétroviseurs rabatables, des appuis têtes AR, poste 4030 + changeur CD.

A noter que le kit pare-chocs de la GT a été vendu par la suite, en accessoire Peugeot, pour pouvoir être monté sur n'importe quelle autre 206.

Elle dispose d'un moteur de 1 997 cm³ de 177 ch, développé en collaboration avec Lotus. Elle est reconnaissable à ses ailes légèrement élargies, et à ses jantes 17 pouces, son échappement double sortie ainsi qu'à son becquet. Sa vitesse maximum est de 218 km/h. À noter qu'elle est homologuée en groupe N, et concourt dans la classe N3, A7 ou F2000-14. C'est un moteur 4 cylindres en ligne, avec 16 soupapes plus admission variable. La puissance maximum et de 177ch à 7000tr/min, le couple maximum et de 20,6 mkg à 4 750tr/min. Il s'agit d'une traction piloté par une boite de vitesse à 5 rapports. Côté freinage, elle dispose de l'ABS et de disques de freins ventilés. La direction est à crémaillère à assistance variable. les pneumatiques quant à eux ont une taille de 205/40 ZR 17.

La Peugeot 206 WRC est une voiture de rallye lancée en 1999 qui a remporté 25 victoires en WRC et le championnat WRC en 2000, 2001 et 2002. Elle a terminé sa carrière en 2003. Elle est basée sur la 206 GT, série limitée à 2 500 exemplaires, dérivée de la 206 S16/GTI. La version WRC a été développée par l'ingénieur français Michel Nandan. Elle a été remplacée en 2004 par la Peugeot 307 WRC.

La Peugeot 206 Super 1600 est une voiture de rallye lancée en 2001 dans le cadre du championnat JWRC. L'auto représentera la marque non seulement dans ce championnat international , mais aussi dans de nombreux championnat nationaux comme en Championnat de France des rallyes. De nombreux pilotes de talents l'ont conduits tel Cédric Robert , Bryan Bouffier ou encore Enrique Garcia-Ojeda.

La Peugeot 206 XS Volant est la version rallye de la Peugeot 206 XS. Destinée à former les jeunes pilotes sur les 2 surfaces majeures (asphalte & terre), elle a permis à Bryan Bouffier, Philipe Aragneau (aujourd'hui tous deux pilotes officiels Peugeot en Super 1600) et Nicolas Vouilloz (pilote FFSA au volant d'une Peugeot 307 WRC en championnat de France des rallyes de se faire remarquer.

Sébastien Ogier associé à Julien Ingrassia ont permis à la Peugeot 206 «Volant» de remporter pour la première fois de sa carrière une victoire au scratch lors du Rallye Neige des Hautes-Alpes 2007. Cet équipage également vainqueur de la Coupe Peugeot 206 en 2007 s'est fait remarquer avec cette voiture. Ils vont intégrer l'équipe de France FFSA 2008 pour un programme international en JWRC.

La 206 a été produite à Mulhouse (qui assemble toutes les CC), Poissy, Ryton, à Porto Real et à Buenos Aires et, dès fin 2005 à Wuhan (Chine). Elle est assemblée en CKD en Iran.

La 207 qui succède à la 206, et basée sur la plate-forme de la Citroën C3, a été annoncé par la presse spécialisée pour début 2006. Toutefois, la 206 reste produite encore plusieurs années à Ryton pour le marché européen. Après avoir atteint un record de 843 000 véhicules produits en 2002, la 5 millionième 206 a été produite le 26 mai 2005. Sa carrière est amenée à durer puisque son lancement commercial se fera en janvier 2006 en Chine (produite à Wuhan) et qu'une version 4 portes (sedan) va même être lancée en Iran et en Argentine pour les marchés sud-américains.

Fin avril 2007, en passant le cap des 6 000 000 exemplaires produits, la Peugeot 206 est devenue la Peugeot la plus produite de toute l'histoire de la marque, devançant assez largement son aînée, la Peugeot 205. A titre de comparaison, la voiture française la plus vendue est actuellement la Renault 4, avec 8 millions d'exemplaires, mais sur trois décennies au lieu d'une seule pour la Peugeot.

Citroën commercialise en Chine un modèle largement dérivée de la Peugeot 206, reprenant l'essentiel de sa structure. Ce modèle est dénommé Citroën C2, bien que différent du modèle du même nom vendu dans le reste du monde.

La Peugeot 206 est aussi assemblée et vendue en Malaisie sous le nom de Naza 206 Bestari, Naza étant le nom du constructeur local qui la produit.

Depuis août 2008, Peugeot commercialise au Brésil et en Argentine une Peugeot 207, qui est en fait une Peugeot 206 restylée, s'inspirant du style extérieur et intérieur de la Peugeot 207 vendue dans le reste du monde.

La 206 possède une plate-forme unique dans la gamme PSA. Cependant, certains éléments de la 206 se retrouvent sur d'autres modèles comme les rétroviseurs extérieurs sur les Citroën Xsara Picasso, C2 et C3, et Peugeot 1007 ainsi que son chasis et son moteur 2 l. essence de 138 ch sur les PGO Cevennes et Speedster II.

Au printemps 2009, la Peugeot 206 deviendra Peugeot 206 + reprenant les caractéristiques de la Peugeot 207 (Mercosur) dotée d'un tout nouveau moteur, le 1.1 essence de 60 ch et proposée à un prix proche des 9 000 euros. Elle sera assembler à l'usine PSA de Mulhouse au nord de la France . La même usine qui produit les C4 et une partie des 308 .

En haut



Bandvagn 206

US Marines dans le Bv 206 adopté par l'armée norvégienne

Le Bandvagn 206 (Bv 206) est un véhicule blindé de haute mobilité (appellation française) de conception et de fabrication suédoise. Il est articulé en 2 parties, les deux parties sont chenillées. Il s'agit d'un véhicule amphibie et parfaitement à l'aise en montagne et parmi la neige. Selon les version il peut être un Véhicule de transport de troupes ou un Véhicule blindé de combat d'infanterie.

Le Bandvagn dans sa version 210 (avec mitrailleuse de toit 12,7mm) a été acquis par l'armée française et déployé en Afghanistan en utilisation par les Chasseurs alpins, en particulier par le 27e bataillon de chasseurs alpins.

En haut



Route 206 (Québec)

Qc206.png

Route provinciale québécoise, la 206 dessert la région de l'Estrie. Elle débute à Coaticook sur la route 147 et se termine à 23 kilomètres au nord est, à Sainte-Edwidge-de-Clifton.

En haut



Cessna 206

Cessna.206h.stationair2.arp.jpg

Le Cessna 206 Stationair est un avion six places, monomoteur à ailes hautes.

Le Cessna 206, qui fit son premier vol en 1965, est le descendant direct du Cessna 205 auquel on avait ajouté un moteur plus puissant et une double porte de soute. Dès le début de sa production il fut décliné en deux versions : le Super Skylane (version passagers) et le Super Skywagon (version utilitaire).

Par la suite de nombreuses améliorations furent apportées. En 1969 le Super Skywagon devint simplement le Skywagon et en 1971 on le rebaptisa « Stationair ». Dès lors les deux versions ne firent plus qu'une.

Comme pour toute sa gamme de monomoteurs, Cessna abandonna la production du Cessna 206 en 1985. Celle-ci ne reprit qu'en 1994 avec deux versions : le Cessna 206H et le Cessna Turbo 206H. Le second étant, comme son nom l'indique, propulsé par un moteur turbo. Ces avions reçurent leurs certifications en 1998.

Il existe également une version équipée d'une turbine Allison de 420Ch, le 206 Soloy, utilisé principalement pour le largage de parachutistes. L'école de Parachutisme Nord Franche Comté à Courcelles lès Montbéliard (25) est équipée de ce modèle. Le centre de parachutisme de Strasbourg est équipé d'une version quasi similaire, le 207 Soloy (base Cessna 207).

En haut



Route nationale 206

La route nationale 206, ou RN 206, est une route nationale française reliant Bellegarde-sur-Valserine à la commune de Douvaine.

Elle a été intégralement déclassée en RD 1206 en 2006.

Avant la réforme de 1972, elle allait de Collonges à Rosses. Le tronçon de Collonges au Défilé de l'Écluse a été déclassé en RD 906.

Le nouveau tracé de la RN 206 reprend le tronçon de la RN 84 de Bellegarde-sur-Valserine au Défilé de l'Écluse, celui de la RN 203 de Rosses à Saint-Cergues et l'intégralité de la RN 203b de Saint-Cergues à Douvaine.

En haut



Source : Wikipedia